• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > COVID-19 : entre nos vies et le profit, Macron a choisi

COVID-19 : entre nos vies et le profit, Macron a choisi

"Il faut garder les écoles fermées si l’on veut éviter un rebond de la pandémie. Les enfants, surtout les plus petits, auront du mal à respecter les gestes barrière. Il y a de fortes chances qu’ils ramènent le virus au sein du foyer familial et contaminent les membres les plus vulnérables."

Tags : Emmanuel Macron Coronavirus Covid-19




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 7 votes
    micnet micnet 17 avril 10:22

    @tous

    J’écoute en ce moment le professeur Montagnier : il est en train de lancer une véritable bombe en expliquant le coronavirus résulte d’un "bricolage" en laboratoire avec intégration d’une séquence de VIH dans ce coronavirus. Ce ne serait donc pas un virus d’origine naturelle !

    A suivre...


    • 5 votes
      Vraidrapo 17 avril 10:31

      @micnet
      Ce matin, les journaleux commentant la sortie de µicron à propos du Gvt chinois, laissaient entendre qu’un Labo Expérimental de Wu-han serait en cause...

      En prenant 20 ans de recul, on pourrait dire que la CIA n’a pas été trop mauvaise non plus le 911... avec 3000 morts à NY plus toute la suite criminelle en Irak et la réplique DAECH...
      Une parodie macabre de J. Prévert, "les cadavres se ramassent à la pelle..."


    • 3 votes
      eau_du eau_du 17 avril 14:18

      Bonjour micnet,
      .
      L’étude suivante permet de conclure qu’il s’agit d’un virus trafique par les humains... après il reste à savoir qui, quand, comment et s’il s’est échappé accidentellement d’un laboratoire ou s’il été délibérément lâché dans la nature ... ?
      .

      Il faut lire attentivement l’article du chercheur James Lyon Weiler, mis en ligne sur son propre site le 30 janvier 2020.

      https://jameslyonsweiler.com/2020/01/30/on-the-origins-of-the-2019-ncov-virus-wuhan-china/

      .

      A partir de l’observation de l’ADN du nouveau coronavirus (2019-NCoV), il conclut qu’il est peu probable que ce virus soit « naturel ». Et surtout, en examinant le « code ADN » du coronavirus, il déclare avoir repéré une séquence déjà utilisée en 2008 pour créer un vaccin contre le coronavirus SRAS, et faisant l’objet d’un brevet chinois.
      .

      Sa conclusion personnelle est la suivante :
      « Les données dont on dispose soutiennent fortement l’idée que le virus 2019-NCoV (Covid-19) est une souche de vaccin. Soit elle s’est accidentellement échappée du laboratoire, soit les Chinois ont réalisé des études cliniques d’un vaccin coronavirus sur des humains ».
      .



    • 1 vote
      Eric_F 18 avril 11:43

      @eau_du

      Le génome du coronavirus a été cartographié par les Chinois et dans différents pays de manière publique, il n’y a rien de secret, et il s’avère qu’il existe des séquences qui se retrouvent dans un grand nombre de virus
      Référence : https://www.armstrongeconomics.com/international-news/disease/coronavirus-hiv-the-truth/
      extrait :  The same sequence also appears in a virus that infects Streptococcus (spherical bacteria), which is of a rat virus in origin. They also appear in what is known as an “acute bee paralysis virus.”

      C’est tout à fait pareil chez les mammifères : on trouvera dans le génome du chat des séquences qu’on retrouve aussi dans celui de la belette et du lapin, sans que le chat soit pour autant un montage de laboratoire entre la belette et le lapin smiley

      L’hypothèse d’un virus qui aurait "fuité" d’un laboratoire a été soulevée à plusieurs reprises, ce n’est pas exclu mais la "filière" fréquemment observée depuis des décennies d’une source de virus animal pouvant contaminer les humains reste la plus probable.

      Actuellement l’occident cherche à faire porter à la Chine des responsabilités directes (fautes, infos cachées, etc.) afin bien évidemment de lui envoyer la facture.


    • vote
      Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 18 avril 12:51

      C’est vrai que la présence d’un laboratoire P4 à Wuhan étudiant les coronavirus est troublante.

      Pour autant, je trouve la démarche du professeur Montagnier vraiment lamentable.

      1. Il n’affirme rien mais émet une hypothèse, donne une version probable du départ du virus de façon complètement floue. "Quelques personnes ont voulu profiter peut-être... avoir l’idée de faire un vaccin contre le virus du sida." Pour commencer, il ne sait même pas ce sur quoi portait les travaux du laboratoire. Pour un scientifique qui plus est nobelisé, il est vraiment nul de venir s’exprimer pour ne rien affirmer. Autant ne rien dire.
      2. Il vient à la télévision comme n’importe quel pékin, sans avoir l’appui de ses collègues, sans attendre même la totalité du décryptage du génome, sans attendre les résultats des autres équipes de chercheurs. Cette démarche est là aussi scientifiquement lamentable.
      3. Comme un bleu, il ne tient pas compte du séquençage mélangé qu’on trouve naturellement chez les virus. On croit rêver !
      4. Certaines déclarations passées du professeur Montagnier, après son prix Nobel frisent l’absurde ou la sénilité ("Nous pouvons être exposés de nombreuses fois au VIH sans être infectés de façon chronique", 2009).

    • vote
      micnet micnet 18 avril 13:45

      @Jean Robin contre Fantômette

      "Comme un bleu, il ne tient pas compte du séquençage mélangé qu’on trouve naturellement chez les virus.  "

      ---> Pardonnez-moi mais vous n’en savez strictement rien (pas plus que moi) car nous ne savons pas quelle est la probabilité de retrouver des "séquences" du VIH dans le coronavirus. (cela dépend tout particulièrement de la taille et du nombre de ces séquences). Il faudrait voir précisément l’étude de Montagnier et de ses collègues biomathématiciens pour le vérifier.

      Exemple : si dans 2 livres, on retrouve plusieurs fois les mots ’chats’ et ’chiens’, on ne peut pas en conclure pour autant qu’il y a eu plagiat entre les 2 bouquins. En revanche, si on retrouve un paragraphe entier similaire entre les 2 ouvrages, les probabilités de plagiat deviennent nettement plus importantes.

      Bref, attendons d’en savoir un peu plus sur les travaux de Montagnier, (si tant est que ce débat puisse avoir lieu et que Montagnier ne soit pas définitvement black-listé...)


    • vote
      Guepe maçonne guepe 18 avril 15:54

      @Jean Robin contre Fantômette

      C’est juste,sa façon de faire est lamentable. Les coronavirus sont classés P3 , pas besoin d’un labo P4. Y a un bon lien qui tord le cou à cette théorie : https://incenp.org/files/misc/2020/sars-cov2-origins.pdf

      Je copie colle la conclusion

      " Récapitulatif : L’étude du génome du SARS-CoV-2 nous apprend donc que : 1. l’hypothèse d’une création par manipulation génétique délibérée est hautement improbable de par, l’absence de toute trace des méthodes connues pour manipuler les coronavirus ; Le RBD non-optimal, alors que les mutations qui rendraient le RBD optimal (et donc le virus encore plus infectieux) sont parfaitement connues depuis plusieurs années ;

      2. l’hypothèse d’une création accidentelle, par culture in vitro, est improbable de par(a) l’absence d’un coronavirus connu suffisamment proche pour que le SARS-CoV-2 puisse en être dérivé (le RaTG13, le plus proche cousin du SARS-CoV-2, en est déjà trop éloigné, sur-tout dans la région critique du RBD) ; La présence des sites de glycosylation, qui suggère un contact avec un système immunitaire impossible à simuler in vitro ; l’hypothèse d’une évolution naturelle depuis un virus de chauves-souris ou de pangolins est de loin l’hypothèse la plus vraisemblable. "

      Trouvé des morceaux d’Adn ou arn semblable entre des espèces distinctes n’a rien d’anormal d’ailleurs. 96% de notre Adn est commun avec celui du porc et 30 % avec celui de la banane. Ca ne fait pas des humains pourtant des hybrides d’une expérience entre un porc et une banane.

      L’étude indienne s’est faite recaler car elle comparait des morceaux trop petits ( à peine 20-30 nucléotides ).

      Ensuite, ça fait longtemps que l’on a séquencés tout le génome du Sars Cov2, ( sinon on aurait pas pu faire de PCR ) , dès le 29 janvier par l’Institut Pasteur. Des milliers de scientifiques ont séquencé des milliers de virus Sars cov2 pour en identifier les variations et personne n’a jamais trouvé une similitude particulière avec le VIH.

      Ca fait longtemps de toute façon que Montagnier déblatère n’importe quoi. Un prix Nobel n’est pas un totem d’immunité à la Koh lanta.


    • 2 votes
      Laconicus Laconicus 18 avril 16:03

      @guepe

      Ca ne fait pas des humains pourtant des hybrides d’une expérience entre un porc et une banane.


      Pourtant, au contact de certains êtres humains, cette explication serait intuitivement convaincante. 

    • 2 votes
      micnet micnet 18 avril 17:57

      @guepe

      "Ca fait longtemps de toute façon que Montagnier déblatère n’importe quoi. Un prix Nobel n’est pas un totem d’immunité à la Koh lanta."

      ---> Tout à fait mais l’inverse est aussi vrai : ce n’est pas parce que Montagnier est (pratiquement) seul à affirmer ce qu’il affirme que c’est nécessairement faux.

      Honnêtement, de mon côté, plus ça va et moins je suis sûr de quoi que ce soit depuis le début de cette pandémie : "on" nous a dit au départ que la France ne serait en aucun cas touchée par ce virus, "on" nous a dit ensuite que ce n’était qu’une ’grippette’, "on" nous a dit que la chloroquine ne résolvait rien du tout, "on" nous a dit que les masques étaient totalement inutiles, enfin "on" nous affirmait jusqu’à peu que les personnes qui ont contracté le virus seraient ensuite immunisés et maintenant "on" nous dit que ce n’est plus sûr du tout...
      Bref, si vous vous réussissez à avoir des certitudes dans tout ce merdier, je vous en félicite ! 
      Enfin, je me pose la question suivante : pourquoi un type comme Montagnier, avec son prestige et à l’âge qu’il a s’amuserait à inventer n’importe quoi ? Qu’est-ce qu’il y gagne à part finir totalement décrédibilisé par la communauté scientifique ? Il n’a plus rien à prouver, donc je ne vois pas l’intérêt qu’il aurait à provoquer un scandale. S’il raconte n’importe quoi, alors qu’on le réfute "scientifiquement" mais vouloir le diaboliser parce qu’il avait par exemple pris position pour Jacques Benveniste qui fut lui-même fortement contesté n’est pas une "preuve".


    • vote
      Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 19 avril 16:12

      @micnet

      Comment savez-vous que je ne suis pas un scientifique ? J’ai pourtant essayé de numéroter mes paragraphes !


    • 1 vote
      Vraidrapo 17 avril 10:47

      Il me semble que dans une affaire de cette ampleur et au vu de la surprise des dirigeants de la Planète, il n’y a pas de place pour le complot.

      Je remarque que beaucoup d’utilisateurs d’AV sont perturbés (par leur silence ou leur réaction) par cette affaire de Virus, qui me fait penser aux 10 plaies de la Bible en Égypte.

      Je vous propose cette video : "Nous y voilà, nous y sommes"

      https://www.youtube.com/watch?v=w3qbkV-SdxQ

      Il faudrait commencer à réfléchir sérieusement (pour ceux qui savent le sens des mots...). Commencer par contester la "Croissance" aveugle qu’on nous prépare pour après...


      • 2 votes
        Norman Bates Norman Bates 17 avril 11:52

        Confinement au Bates motel. Rapport de situation. Episode 30.


        Curieuse période pendant laquelle les experts tout-terrain croissent et se multiplient...ça pullule, comme les vers de terre après une averse...

        Je vais m’y mettre aussi...je dispose de l’expertise du terrain, et surtout j’ambitionne de ne pas être moins con qu’un autre...

        La réouverture des écoles pose un sérieux problème...les parents pourront reprendre le travail, c’est chouette, mais quid des risques de rebond de la pandémie.. ? la question se pose...

        Faut-il rappeler qu’à l’occasion de crises sanitaires antérieures il y avait beaucoup moins d’atermoiements.. ? un poulet malade, hop, on abat tout le poulailler voire toute la batterie...idem avec les ovins...adieu veaux, vaches, cheptels entiers passés au taser si ce n’est liquidés avec des moyens plus "artisanaux"...

        Et là, bizarrement, personne n’invoque ce salutaire principe de précaution, par crainte sans doute d’ébranler le mythe sacré de l’enfant-roi qu’il ne faut pas contrarier...mais bon, hein, la santé on en a qu’une...il faut arrêter de se laisser guider par les émotions...même s’il est normal qu’on puisse s’attacher à ces créatures il y aura toujours une subvention pour panser ces plaies affectives collatérales, et rien n’empêche d’en reproduire d’autres...

        Bon, vous allez m’objecter que si Covid se reproduit aussi...bon, sinon il reste l’élevage en placard...


        • 7 votes
          Zolko Zolko 17 avril 13:36

          @ l’auteur : l’attitude irresponsable avait été de violer la constitution et les lois Françaises et enfermer de force toute la population, sans raison autre que la "prudence", de ne pas respecter l’obligation légale de l’éducation nationale des enfants, tout-ça parce-que quelques vieux allaient mourir. Une société qui sacrifie ses jeunes pour épargner ses vieux est une société qui va mourir, c’est Darwinien. Et puis arrêtez votre propagande bidon de "profits" : on empêche les enfants d’aller à l’école, des millions de personnes sont au chômage, on ne peut plus faire de sport, les gens se mettent à boire, et le résultat sanitaire sera bien plus grave celui du au virus lui-même.

           

          Enfermer la population par "prudence" ouvre la porte à toutes les dérives dictatoriales car c’est une raison que l’on peut évoquer pour n’importe quel sujet. ET malheureusement, les raisons bidons ne manquent pas, et la réchauffement climatique sera probablement le prochain. Mais ça sera peut-être le terrorisme, ou une deuxième vague de Covid-19, ou une ongle cassé de Brigitte.

           


          • 2 votes
            Ecureuil66 17 avril 14:09

            @Zolko
            entièrement de votre avis .....je n’aime pas du tout le titre de cet article ....d’ailleurs les pays ou on confine sont ceux où l’on meurt le plus ... bizarre non ? tout est fait dans les médias pour affoler la population (pour que les gens restent chez eux) certains intervenants l’avouent même sans scrupules publiquement ...ça me rappelle le squetch des inconnus sur la publicité :" il ne faut pas prendre les gens pour des c...mais nous on sait qu’ils le sont !"


          • 1 vote
            beo111 beo111 17 avril 14:13

            @Zolko

            Tout-à-fait, ton diagnostique est le bon. Maintenant ce qu’il faut voir, c’est que le gouvernement est enferré dans ses contradictions : soit le virus est beaucoup plus dangereux qu’une grippe, auquel cas il faut effectivement continuer à confiner même les enfants, soit ce n’est pas le cas, et alors Buzyn, Lévy, et le clown Salomon font leurs valises et on n’en parle plus.


          • vote
            Ecureuil66 17 avril 14:12

            Il y a plein de gens qui sont devenus sans ressources du jour au lendemain ...je suppose que l’auteur du titre a un bon salaire tranquille et intouchable ...votre titre est une ignominie


            • vote
              Pyrathome Pyrathome 17 avril 14:51

              @Ecureuil66

              votre titre est une ignominie

               

              Qui est vraiment une ignominie ?

              Le titre ou l’individu précité ???


            • 1 vote
              Ecureuil66 17 avril 17:07

              @Pyrathome
              "entre nos vies et le profit Macron a choisi" 
              ce que je veux dire c’est que ce titre est outrancier et d’abord de quelles vies s’agit-il ? c’est le virus qui choisit ses victimes pas le pauvre type qui se trouve être président au mauvais moment ! et le profit ? je pense que tous ceux qui n’ont pas de revenu fixe doivent préférer que le confinement cesse le plus rapidement possible en plus son utilité est loin d’être prouvée (sauf si appliqué à 100% et là c’est sûr qu’on mourra de faim ) 
              Dans le présent contexte rien n’interdit aux parents de ne pas mettre leur enfant à l’école et au prof de rester chez lui....par contre moi si je mets le nez dehors c’est le PV et la prison si récidive....


            • 1 vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 17 avril 18:15

              Les mêmes gueulent contre le confinement parce qu’il serait inutile et contre le déconfinement parce qu’il serait dangereux !

              C’est formidable ce pays de schizos.


              • 2 votes
                ETTORE 17 avril 23:12

                Cela paraît désormais plus simple de libérer des prisonniers de droit commun, que le pauvre papy, claquemuré chez lui !

                La faute ?

                Après avoir eu un gouvernement qui pissait sur les masques, puisque inutiles...

                Il y a eu le traitement de faveur accordé à tous ceux qui mettaient leur nez dehors sans motif dûment explicité sur un torchon à imprimer et dont on pouvais se torcher une fois montré à la sagacité des vérificateurs pénitenciers extérieurs !

                Et maintenant que le poulailler est bien sur la paille, ne voilà t’y pas, qu’on veut foutre tout le monde à la merci du renard covid.

                Franchement ?

                Cela ressemble soit à de la connerie pure et simple de croire que les gens ( tous les gens) vont se retrouver dans la rue, et reprendre leurs activités....comme avant !

                Soit ce gouvernement de pieds nickelés, n’as aucune connaissance du ressenti de la population et de ce qu’il lui à fait ingurgiter.....

                Soit, il est encore plus mortifère qu’imaginé, et qu’il décide d’en remettre une couche, histoire de faire place nette pour assoir son omnipotence criminelle.

                Vous dire à quoi bon, tout cela.....Pour cela, je n’en sais rien, je ne suis pas assez schiso, parano, débile.....

                Mais je peux vous donner une adresse, ou vous trouverez le patient 0 .


                • 1 vote
                  Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 18 avril 08:14

                  @ETTORE

                  Vous avez besoin de repos. On est tous embarqué là-dedans et maintenant, contrairement aux premières semaines, les Français sont plus responsabilisés : le confinement aura au moins servi à provoquer ce changement. Les entreprises sont responsabilisées, les magasins d’alimentation aussi... de nouvelles règles se mettent en place (distanciation, sélection des clients, vente à domicile) qui pourront éventuellement durer ou recommencer plus vite. 

                  Il faut vous habituer à la pénurie et arrêter de gueuler à tout va, ça ne sert à rien. Les Français de 1944 étaient rationnés, c’était pire. On n’en est pas encore là bien que ça pourrait venir. Beaucoup de Français fabriquent des masques faits maison par exemple. 


                • 1 vote
                  Joe Chip Joe Chip 18 avril 16:52

                  @Jean Robin contre Fantômette

                  Non, nous ne sommes pas tous embarqués là-dedans au même titre. 

                  En 1944 c’était un vrai rationnement qui concernait toutes les catégories sociales sans exception (au moins théoriquement même s’il existait toujours des passe-droits et des privilégiés). Là, on voit bien que le confinement a une dimension indéniablement classiste. Pour certains le confinement s’assimile à une période de retraite confortable passée à jouer au jeu vidéo dans une résidence secondaire, avec nourriture bio abondante et aucune incertitude sur l’avenir. Près de chez moi, des parisiens s’amusent même à narguer les gens chez les producteurs locaux ("On a tout pris !").
                  Il suffit de se balader sur certains forums pour constater que beaucoup passent leur temps à faire des commandes en ligne et même à faire venir tout le matériel médical dont ils ont besoin directement de Chine, en incitant les autres à faire de même. Amazon était en train de gagner des parts de marché en pleine crise épidémique jusqu’à ce que le gouvernement, alerté par des salariés émus d’avoir à prendre des risques insensés pour remplir des colis de godes et autres "produits de première nécessité", jusqu’à ce que le gouvernement fasse fermer les entrepôts temporairement, l’entreprise américaine bafouant en outre ouvertement les mesures de protection sanitaires. Mesure inutile et déjà contourné par Amazon qui a fait savoir qu’elle continuerait de livrer désormais les clients français depuis ses entrepôts à l’étranger pour pouvoir continuer à livrer des produits "non essentiels" (ben oui puisque Macron se refuse pour des raisons idéologiques à
                  fermer les frontières). 

                  Les amendes sont profondément injustes, leur montant étant suffisamment élevé pour inciter les plus modestes à respecter les règles, mais trop peu pour dissuader les plus aisés qui peuvent à loisir aménager le confinement à leur guise. Des parisiens continuent de partir en weekend et de rejoindre librement leur résidence secondaire, et sans vouloir tomber dans le cynisme de notre ami Medialter, il est évident que nombre de nos compatriotes considèrent que les règles collectives ne les concernent pas, certains s’amusent même à dire aux flics qu’ils ne sont pas au courant de la situation en prétendant ne pas regarder la télé.

                  Pour d’autres, on l’a bien compris, c’est au contraire le début d’une nouvelle période d’austérité avec restriction des libertés et effondrement déjà programmé des droits et du pouvoir d’achat.

                  Ce n’est pas un rationnement, ni même un vrai confinement, comme le démontrent chaque soir le visage dépité des médecins commentant les très mauvais chiffres (diminution presque anecdotique des nouvelles contaminations et admission en réanimation). Au départ il s’agissait d’imposer un confinement très strict pendant une période limitée pour tamponner la vague épidémique. On voit qu’on a basculé dans quelque chose de très différent depuis une semaine ou deux, sans raisons ni objectifs clairs, et qui ressemble de plus en plus à une stratégie du choc (cf. "capitalisme du désastre") visant à "rééduquer", voire à punir la population.
                  Je crois que vous devriez retirer vos lunettes roses. Ce pseudo-confinement inefficace et liberticide est tout sauf un "nouveau commencement" qui verra notre société de consommation épuisée revenir à des modes de fonctionnement plus égalitaires et plus pérennes.


                • vote
                  Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 21 avril 11:57

                  @Joe Chip

                  Merci pour vos précisions. Je ne porte pas de lunettes roses et je ne crois pas à nouveau départ... Malheureusement, cette période de confinement restera unique et dès que nous le pourrons, nous recommencerons à polluer, prendre la planète pour un village global, recommencer cette économie absurde où tout est mélangé à moindre coût... je profite simplement de cette période en tant que privilégié, certes puisque je vis à la campagne avec jardin et superbe vue sur les montagnes. Il n’y a pas que de pauvres êtres humains citadins limités dans leur déplacements et leur mode de vie. Il y a aussi la chute importante de la pollution, un ciel débarrassé des avions (à la belle saison, il n’est pas rare que j’aperçoive une douzaine d’avions en même temps), un silence reposant, presque pas d’accidents de voiture j’imagine, l’essence pas chère évidemment... des solutions de bon sens existent comme la vente à domicile qui se développe.

                  Je sais qu’il y a eu des abus et tout ça mais le premier pékin venu aujourd’hui ne supporte plus la moindre contrainte et va raconter son injuste destinée sur internet avec vidéo si possible. Plus personne n’est capable de penser "société". Vous parlez de libertés mais ce que vous décrivez, ce sont des consommateurs endurcis qui ne veulent pas respecter la règle commune. Le confinement abaisse avant tout le consommateur démiurgique en nous... tout ça n’était pas prévu par le gouvernement Macron dont l’action repose sur la consommation. Macron découvre qu’il y a des consommateurs égocentriques et anti-sociaux : oh surprise, lui qui les représentait jusque-là !

                  J’ai lu qu’en Saöne-et-Loire, une famille parisienne qui avait loué un appartement et voyagé de nuit, s’est vue infligée 810 euros d’amende pour non-respect du confinement. Ca fait chaud au coeur des petites nouvelles comme ça. Quant à Bernard Arnault, il a perdu 14 milliards d’euros lors de la chute boursière. Il y a aussi des riches qui trinquent voyez-vous... ce qui contredit évidemment le complotisme anti-pauvres.

                  Rassurez-vous, les admis en réanimation baissent depuis une douzaine de jours.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès