• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Economie immatérielle : USA versus Chine... une confrontation est-elle (...)

Economie immatérielle : USA versus Chine... une confrontation est-elle souhaitable ?

        La confrontation USA-Europe versus Chine est-elle inévitable ? 

Christian Harbulot semble avoir quelques éléments de réponse à ce sujet.

Né le  à Verdun, Harbulot est un stratégiste français directeur de l'École de guerre économique (EGE) et directeur associé du cabinet de conseil Spin Partners, spécialisé en intelligence économique et lobbying.

 
              

 

        "Les USA doivent faire plier la Chine. Ils n'ont pas le choix car les USA doivent impérativement conserver le leader-ship technologique du monde immatériel. Contrairement à ce qu'il nous est donné de croire, les GAFAM sont eux aussi totalement dédiés à cette nécessité du maintien de la puissance technologique de leur pays." - dixit Christian Harbulot.

A ce sujet, Trump, nous précise Harbulot, c'est l'Amérique qui baisse son masque mais pas sa garde : il n'est donc plus question d'un discours autour d'un impérialisme à vocation démocratique et droit-de-l'hommiste - c'est-à -dire... courir au secours de populations maltraitées -, il est maintenant ouvertement question (et il en a toujours été ainsi) de protéger et de développer l'avance technologique pour les cent prochaines années d'une puissance qui ne veut rien partager : les USA ; d'où l'argument protectionniste ; un protectionnisme d'une nature impériale qui rêve de soumettre tous les concurrents potentiels : c'est le retour au bon vieux monopole qui a fait la richesse d'une puissance telle que la Grande Bretagne deux siècles durant. 

Trump, c'est donc la continuation ; seul le discours a changé : on ne se cache plus ; on affiche haut et on proclame fort ses intentions : une guerre économique ouverte aura bien lieu. 

Harbulot va plus loin encore : "La France - ses multinationales - doit accepter cette logique de confrontation avec la Chine car la France, tout comme les USA, se doit de développer un esprit et des stratégies de conquêtes commerciales dans le cadre d'une économie immatérielle."

Et c'est alors que Christian Harbulot n'hésite pas à railler les dits "Souverainistes", ceux d'hier et d'aujourd'hui, à l'heure des nouvelles logiques impériales d'une nature technologique et commerciale. 

 

***

 

        Que Christian Harbulot raisonne en terme de confrontation ne surprendra personne étant donné le poste qu'il occupe au sein d'une Ecole entièrement dédiée à la guerre économique. On pouvait donc difficilement s'attendre à ce qu'il nous la joue "Peace and love"...

Néanmoins, dans cette confrontation annoncée et désirée par notre stratégiste, est-il souhaitable que la France se trouve aux côtés des USA - et l'Europe avec elle - contre la Chine ? Pour quels profits économiques et civilisationnels ? 

Harbulot devrait savoir que les USA n'ont pas besoin d'alliés mais de complices plus dépendants que jamais, soudés dans le crime seul, et auxquels ils ne distribuent que des miettes en retour de leurs bons et loyaux services. 

 

_____________

 

Pour prolonger, cliquez : Cercle Aristote

 

 

Tags : Economie Etats-Unis Chine




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 3 votes
    V_Parlier V_Parlier 5 octobre 16:23
    Je cite : "La France - ses multinationales - doit accepter cette logique de confrontation avec la Chine car la France, tout comme les USA, se doit de développer un esprit et des stratégies de conquêtes commerciales dans le cadre d’une économie immatérielle."

    -> Mouarff ! Mais c’est fini, c’est trop tard tout ça ! Les Cassandre qui ont 20 ans de retard, je ne vois que ça partout maintenant ! Il y a 20 ans j’étais un protectionniste "heures sombres de l’histoire" mais maintenant je m’en fous, non seulement parce-que c’est bien trop tard (*) mais aussi parce-que je rêve de voir tous ceux qui on viré leur "high cost manpower" et vidé le siphon de la prospérité occidentale se casser la gueule à leur tour. J’ai même envie maintenant de les emporter dans la chute en n’achetant de chinois... que des produits vraiment chinois ! (c.à.d. plus de marques occidentales fabriquées et conçues à 80% en "low cost country"). Ne pas oublier aussi : Les USA sont devenus tellement agressifs et dangereux qu’il vaut mieux qu’il y ait du répondant en face : Chine + Russie ça fait déjà réfléchir, ça rééquilibre pour un temps.

    (*) La plupart de ceux qui avaient les savoir-faire exportés sont maintenant à la retraite. Ceux qui restent sont des gestionnaires de ressources délocalisés, à part quelques exceptions ultra-spécifiques pour les activités hyper-stratégiques, et encore...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès