• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Enquête sur la vaccination - Épisode 1- Le principe de la vaccination & (...)
#93 des Tendances

Enquête sur la vaccination - Épisode 1- Le principe de la vaccination & la Variole - Thierry Casasnovas

Première épisode d'une série de huit réalisés par un père en recherche de réponses pour son fils. Tandis que la question de la vaccination des jeunes enfants nous est présentée comme une absolue nécessité, nous avons aussi de plus en plus de témoignages inquiétants de parents décrivants de trés lourds effets secondaires. Alors qu'en est-il vraiment ? Je commence mon enquête en cherchant à comprendre sur quels principes se base la vaccination, comment fonctionne le système immunitaire et en regardant de plus près l'histoire du premier vaccin, le vaccin contre la variole. Le but de toute cette enquête est de me forger une conviction libre de toute influence, d'analyser les faits et de faire les meilleurs choix pour mon fils. Je vous donne de même tous les éléments pour vous aussi faire un choix éclairé pour vos enfants.

Transcription vidéo condensée :

http://enquete-vaccination.com/pdf/VACCINS-VC-A4_V2_PARTIE1.pdf

Documents de recherche intégraux :

http://enquete-vaccination.com/pdf/VACCINS-VL-A4_V3_PARTIE1.pdf

Source :

http://enquete-vaccination.com/

Tags : Vaccins Santé Enfance Santé menacée Lobby Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 4 septembre 16:55

    Je n’arrive pas à lire la vidéo, du coup je lis le texte mis en lien.

    Dans un sens je préfère, j’ai le temps de m’intéresser aux chiffres.
    Une enquête se fait à charge et à décharge, ici ce n’est pas le cas, ce n’est qu’à charge. Ce n’est pas une enquête.
    Aller chercher des exemples au XIXe siècle au sujet de la variole, pourquoi pas, pour rappel c’est en 1879/80 que Pasteur préconisa les règle d’hygiène dans le milieu médical. Le manque d’hygiène peut biaiser les chiffres de l’époque, si en vaccinant on rajoute d’autres bébêtes, ça fait du dégât.
    Toujours dans le texte je me suis intéressé au cas le plus grave de l’hexavalent en Allemagne.
    6 décès suspects sur 120.
    toujours d’après le texte c’est 400 autopsies annuelles.
    En 2016 il y a eu 792.000 naissances en Allemagne.
    Le taux de mortalité infantile en Allemagne est d’après wikipedia de 3,5/1000.
    Il y a 2772 décès par an, les 6 décès présumés dus aux vaccin représente 0,21%.
    Oui le vaccin n’est pas anodin, malgré que 0,21% n’est pas trop représentatif c’est des morts.
    J’aurai aimé avoir le nombre de vies sauvées pour faire le ratio gain/perte.
    Ben on en parle pas dans la soi-disant enquête.
    Si ça ne sauve que 1%, c’est déjà suffisant pour que le rapport gain/perte soit suffisant. Un rapport de 4 quand même avec 1%.
    Je suppose que ce doit être suppérieur à 1%, mais ça suffit pour la démonstration. Javoue que je n’ai pas le temps pour des recherches coté OMS.

    • 6 votes
      Michael Gulaputih 4 septembre 22:15

      @sls0

      "Toujours dans le texte je me suis intéressé au cas le plus grave de l’hexavalent en Allemagne.
      6 décès suspects sur 120."

      C’est déjà 6 décès de trop ! Le principe de vaccination c’est de vous armer en cas d’un hypothétique agression virale. 6 décès pour du préventif !!!
      Si on vous tue avant même que l’hypothétique virus n’ait l’occasion de le faire lui-même c’est qu’il y a un pb !
      A titre de comparaison, pour 3 morts décédés suite à la prise du Tetrazépan, on a supprimé cet excellent médicament de France. Il me manque bien.

      Si ça ne sauve que 1%, c’est déjà suffisant pour que le rapport gain/perte soit suffisant. Un rapport de 4 quand même avec 1%.

      Vous êtes bien prompt à décider pour les autres ! L’humain n’est pas un troupeau dont une élite éclairée déciderait du sort. Si j’ai le choix de mourir sans vaccin à cause d’un virus et que cette probabilité est de x%, je préfère tenter de diminuer cette probabilité par une hygiène ou une prophylaxie qui baissera ce seuil en dessous des y% de probabilité de décès post vaccinal. C’est ce qu’on appelle le libre arbitre. Et ne venez pas agiter le chiffon rouge de la contamination irresponsable du non-vacciné.

    • vote
      sls0 sls0 4 septembre 23:27

      @Michael Gulaputih
      Entre temps j’ai eu le temps de me renseigner.

      Bien sûr que c’est 6 morts de trop en Allemagne.

      En France 0, sans vaccination on pourrait tabler sur 300-350 morts.

      En France ce n’est que bénéfice, en Allemagne c’est 50 pour 1 si les cas sont confirmés.

      J’étais en train de lire des remarques au sujet de l’étude de l’anti-vaccin ou plutôt l’anti-aluminium qu’est Ghérardi.

      Sans être toujours dans des parutions scientifiques, j’en lis quelques unes quand même et ces remarques sont scientifiquement valables.


    • 2 votes
      Michael Gulaputih 5 septembre 08:49

      @sls0

      Vous allez sans doute me prendre pour un enragé antivaccin (ce que je ne suis pas car moi-même multivacciné et à plusieurs reprises) mais quand vous dites :

      En France 0, sans vaccination on pourrait tabler sur 300-350 morts.

      En France ce n’est que bénéfice, en Allemagne c’est 50 pour 1 si les cas sont confirmés.

      c’est pour mettre en exergue les 2772 morts certifiés (si je puis dire) des allemands. Or j’aimerais bien savoir combien de ces morts ont été vaccinés. Et là je n’ai pas l’accès à ces infos. En tous les cas il est clair qu’un vaccin ne protège pas à 100% et qu’a contrario qu’il n’est pas garanti à 100% contre des effets négatifs.

      En clair le risque de mourir est amplifié : il faut d’abord survivre au vaccin puis après à la maladie !

      C’est contre ce silence des chiffres officiels que je m’insurge.

      Si il était dit clairement qu’un vaccin protège à 55% par ex d’une maladie qui n’est mortelle que dans 0.2% des cas, que le risque de décès est de 0.1% en cas de vaccination, que le risque de complication neurologique est de 0.8%, alors je prends ma décision en toute connaissance de cause (les chiffres pris sont complètement fantaisistes bien sûr !).

      N’oublions pas qu’un vaccin est un médicament avant tout !


    • vote
      sls0 sls0 6 septembre 19:17

      @Michael Gulaputih
      On pourrait retrouvé le chiffre de vaccinés, ça prendrait du temps et l’allemand c’est pas mon fort.

      Mais votre résonnement fait passer une corrélation pour une cause. 100% de ces enfants ont respiré, donc respirer esr 100% mortel.

      On sait le taux de mortalité de la rougeole et il y a peut être une mortalité suite à vaccination. C’est une base de corrélation fiable.

      Toujours dans le même style le médecin allemand a trouvé une corrélation entre 6 décès et la vaccination. Ca ne veut pas dire qu’il y a de cause à effet.

      Maintenant il faut prouver la causalité de cette corrélation.

      C’est pour l’exemple que j’ai pris en compte des 6 morts, sans démontration de la causalité un épidémiologue n’en aurait pas tenu compte.

      C’est piégeux les stats, regarder donc le paradoxe de Simpson.


    • 1 vote
      CoolDude 6 septembre 20:01

      @sls0

      Je cite :

       « En 2002 nous avons procédé par hasard, en l’espace d’un mois, à l’examen
      de plusieurs corps d’enfants qui avaient été vaccinés quelques temps
      auparavant
      . Nous avons observé que le cerveau était très dur. C’est pour
      nous un signe d’une mort possible par asphyxie. Ni notre institut ni la police
      criminelle ne pensions qu’il pouvait s’agir d’homicides. Néanmoins les décès
      étaient suspects. Sur 120 enfants examinés, 6 d’entre eux étaient décédés
      le jour même ou le lendemain
      de la vaccination. Cette multiplication des
      cas nous a alertés. Il y a environ 300 médecins légistes en Allemagne, on
      se connaît entre nous. J’ai parlé avec certains de mes collègues qui avaient
      observé de tels cas. D’après eux, tout semble indiquer qu’il y a un lien entre le
      vaccin hexavalent et les décès survenus le jour même ou dans les 48 h suivant
      la vaccination. »

      Il ne s’agit pas que de 6 décès suspect mais de 120... dont 6 sont morts le jour même de la vaccination ou le lendemain.


    • vote
      CoolDude 6 septembre 20:13

      @CoolDude

      Et « D’après eux, tout semble indiquer qu’il y a un lien entre le
      vaccin hexavalent et les décès survenus le jour même ou dans les 48 h suivant

      la vaccination. »

      De plus cette information n’est que qualitative et pas quantitative...

      « En 2002 nous avons procédé par hasard, en l’espace d’un mois »

    • vote
      CoolDude 6 septembre 20:24

      @sls0

      En gros, vous ne voyez ce que vous avez envi de voir !

      Par exemple vous dites que ça ne représente que 6 décès par an... Alors, que l’on parle ici d’un épisode d’1 mois.

      Vous souvenez-vous lorsque vous m’avez dit :

      Vous avez bien raison de vous cantonner aux attaques personnelles, coté argumentaire vous êtes plutôt léger.


    • vote
      CoolDude 6 septembre 20:25

      @sls0

      Le paradoxe de sls00 peut être ?


    • vote
      tobor tobor 12 septembre 00:24

      @sls0
      Une étude qui se base sur les décès dans les 48h après injection a juste pour but de se dédouaner vis-à-vis de la concurrence (genre : on est pas pire que les autres).
      .
      Pour juger de l’innocuité, il s’agit de prendre en compte chaque bébé dont l’état de santé se détériore à partir de ces injections, l’aspect irréversible de certains symptômes, on n’estimera jamais les dégâts éventuels et sous-jacent que seront plus tard des allergies, troubles d’attention et du développement, cancers précoces, etc. Certains témoignages font état de lents déclins pouvant s’étendre sur des semaines ou des mois avant un décès ou la perte de tout espoir de guérison. Bref, ne prendre en compte que les premières 48h est dérisoire et irréaliste.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès