• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Entretien avec Pierre Antoine Plaquevent - SOROS et l’Open Society

Entretien avec Pierre Antoine Plaquevent - SOROS et l’Open Society

Pierre-Antoine Plaquevent présente son livre, "SOROS et la société ouverte : Métapolitique du globalisme" publié aux éditions Le retour aux sources éditeur.

Ce livre politique a une spécificité : il ne s’agit ni d’un essai, ni d’un pamphlet mais d’un travail d’enquête et d’analyse.

Vous y trouverez ainsi exposé, en plus de la biographie et de l’idéologie de George #Soros, l’ensemble de l’action des #ONG de la « société ouverte ». Une action qui se déploie dans les domaines de l’immigration de masse, de la dépénalisation de l’usage des drogues, des nouvelles normes sociétales, de l’influence médiatique ou des changements de régimes politiques.

Il s’agit d’une action de subversion globale qui touche toutes les sociétés et trouve sa source d’inspiration dans une vision du monde exposée dans cette étude : la société ouverte comme projet de fin des nations et de l’Histoire. Une fin de l’Histoire qui doit conduire par étapes à l’intégration de l’humanité tout entière au sein d’un ordre politique unique et planétaire.

Fruit de plusieurs années de recherche, cette étude porte sur la méthodologie des réseaux Soros et plus largement sur la notion même de « société ouverte ». La société ouverte comme projet métapolitique de transformation et d’ingénierie social furtif ; un projet qui se rattache à un courant d’idées et de pratiques politiques qui modèlent et traversent toute l’histoire contemporaine.

Ce livre se veut être un outil opérationnel pour toutes les personnes qui souhaitent comprendre, voire combattre, les attaques portées contre l’ordre naturel par les forces de la société ouverte.

Il s’agit d’appréhender comment, à la confluence de la cybernétique, du soft-power et du millénarisme politique, des pouvoirs non-élus ont élaboré un outil de domination des populations qui n’a pas son équivalent dans l’Histoire. En prendre connaissance est déjà le début d’une solution.

Ce livre comprend une préface et une postface de #XavierMoreau et Lucien Cerise : deux textes qui renforcent ce travail et le mettent en perspective avec les recherches de ces deux auteurs.

La dislocation de la société contemporaine n'est pas une fatalité : elle a des causes que l'on peut identifier et dont on peut tracer la généalogie. Il s’agit d’appréhender comment, à la confluence de la cybernétique, du soft-power et du millénarisme politique, des pouvoirs non-élus ont élaboré un outil de domination des populations qui n’a pas son équivalent dans l’Histoire. En prendre connaissance est déjà le début d’une solution.

A l'heure où notre nation se rapproche chaque jour d'une débâcle politique, sociale et civilisationnelle généralisée, il est important d'effectuer le bon diagnostic des forces qui travaillent à nous déconstruire depuis plusieurs décennies. La dislocation de la société contemporaine n'est pas une fatalité : elle a des causes que l'on peut identifier et dont on peut tracer la généalogie.

Tags : Société International Oligarchie Manipulation




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Earthnet Earthnet 24 octobre 11:14

    Le globalisme dans lequel on vit aujourd’hui, ça ressemble fort à du communisme 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès