• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > État des lieux du salafisme en France - Pierre Conesa

État des lieux du salafisme en France - Pierre Conesa

Pierre Conesa, ancien haut-fonctionnaire auteur de “État des lieux du salafisme en France : du séparatisme au terrorisme” aux éditions de l’Aube.

"Des terroristes inexpulsables sont mieux traités que les sdf français !" - Pierre Conesa

M. Pierre Conesa à la librairie Le Tiers Mythe

 

Tags : Terrorisme Guerre




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    



    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 11:39

      @ezechiel
      l’islam est d’origine sémitique, il vaut mieux dire antijudaïque que antisémite à mon avis.

      Bon, sur la misogynie, est-ce que les imams le sont plus que Paul ... pas sûr.

      En ce qui me concerne le christianisme est exactement le même rejet de l’identité et la culture de la civilisation européenne que l’islam. Le christianisme c’est l’islam avant l’islam. Je n’ai pas plus peur de l’un que de l’autre.


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 13:29

      @yoananda2 "En ce qui me concerne le christianisme est exactement le même rejet de l’identité et la culture de la civilisation européenne que l’islam."

      En ce qui vous concerne peut-être, mais pas dans les faits.
      L’Église catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, en unifiant pendant des siècles les différents clans et tribus qui se combattaient (pictes, bretons, normands, alamans, saxons, germains, burgonds, etc...), à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, comme la charité, l’humilité, le pardon par la sainte Eucharistie de la messe commémorée tous les dimanches, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).

      Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
      L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
      Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
      Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
      C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
      Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, sur l’hôtel des Invalides et sur le dôme du Panthéon ?
      Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

      La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

      La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, Bossuet, « Mémoires d’outre-tombe » de Chateaubriand, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.
      C’est cette unité qui a permis par exemple à un Tomas Luis de Victoria d’étudier la musique en Espagne, de parfaire sa formation à Rome, d’être pris sous la protection du cardinal allemand d’Augsbourg Otto Truchsess von Waldburg, et de composer pour l’Officium defunctorum à six voix pour les funérailles de l’impératrice Marie d’Autriche.

      Le calendrier grégorien de tous les pays européens toujours en vigueur aujourd’hui, élaboré par les meilleurs scientifiques de l’époque des universités catholiques sous l’égide du Pape Grégoire XIII égrène l’année liturgique, basée sur la naissance du Christ.
      Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
      Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
      Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
      Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
      Noël est fêtée depuis 15 siècles.
      Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

      S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».
      L’Occident par la suite, c’est-à-dire la république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 13:53

      @ezechiel
      au 17ème siècle, la guerre de 30 ans fût une guerre civile européenne entre chrétiens (entre cathos et protestants) qui fît des millions de morts et qui fût atroce, traumatisantes pour la population, au point que ce fût le point de départ de la nouvelle philosophie morale, libérale, des lumières, pour mettre fin à ces conflits entre frères de race.
      La laïcité a été instauré pour mettre fin aux guerres de chapelles chrétiennes inévitables en raison même de la nature des textes religieux, interprétables à souhait, en raison des nombreuses contradictions dans les termes.
      Le christianisme a détruit la civilisation romaine et à plongé l’europe dans 1000 années d’obscurantisme pendant lesquelles elle a régné sans partage jusqu’à ce que la science vienne rétablir l’équilibre dans la force.


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 14:05

      @yoananda2 "La laïcité a été instauré pour mettre fin aux guerres de chapelles chrétiennes inévitables en raison même de la nature des textes religieux "

      La laïcité n’a pas empêché les guerres.
      Les guerres ne sont pas propres aux religions, les idéologies révolutionnaires athées (révolution française, guerres napoléoniennes, communisme, nazisme,...) ont fait des dizaines de millions de mort dans des conditions absolument atroces au nom de l’idéal révolutionnaire athée.
      “La Révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen-Âge et dans toute l’Europe”
      Pierre Chaunu, historien


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 14:07

      @yoananda2 "Le christianisme a détruit la civilisation romaine et à plongé l’europe dans 1000 années d’obscurantisme pendant lesquelles elle a régné sans partage jusqu’à ce que la science vienne rétablir l’équilibre dans la force."

      La science moderne telle qu’on la définit aujourd’hui n’est pas née en Mésopotamie, ni dans la civilisation trois fois millénaire égyptienne, ni dans la Grèce antique, pas même chez les romains, encore moins chez les arabo-musulmans, les perses ou en Chine.
      Elle est née au Moyen-Âge dans les universités catholiques du XIVème siècle.
      Les premiers à bouleverser l’univers figé d’Aristote sont les calculateurs de Merton, une génération de philosophes et de mathématicien du XIVème siècle formés dans les universités catholiques, en particulier au Merton College à Oxford.
      Thomas Bradwardine (qui deviendra archevêque de Canterbury), John DumbletonWilliam Heytesbury et Richard Swineshead, formés au Merton College à Oxford, distinguèrent la cinématique de la dynamique (en mettant l’accent sur la première), et étudièrent la notion de vitesse instantanée. Ils furent les premiers à formuler et à démontrer le théorème de vitesse moyenne (fondement de la loi de la chute des corps) : « un corps se déplaçant à vitesse constante parcourt la même distance qu’un corps uniformément accéléré si sa vitesse est la moitié de la vitesse finale du corps accéléré », longtemps avant Galilée, auquel on continue généralement à l’attribuer.
      Nicole Oresme, évêque de Lisieux et élève de Buridan, est un des premiers à concevoir le principe et l’utilité des coordonnées cartésiennes pour la représentation graphique de phénomènes quantitatifs.
      La démonstration d’Oresme est le premier exemple connu d’un problème physique modélisé sous forme graphique d’une fonction mathématique

      Le découpage de la trajectoire d’un mobile en petits rectangles est tout à fait révolutionnaire, et annonce l’avènement du calcul infinitésimal appliqué aux sciences, qui ne sera élaboré sous sa forme définitive que trois siècles plus tard, au XVIIème siècle par Newton et Leibniz.

      Ces penseurs du Moyen-Âge ont donc élaboré les prémisses de la science moderne où tous les phénomènes physiques sont décrits par des équations différentielles du calcul infinitésimal (électromagnétisme, mécanique quantique, mécanique du point, physique statistique, relativité, et...).

      Donc c’est bien dans le christianisme catholique du Moyen-Âge, qui n’a donc rien "d’obscurantiste", que la science moderne a commencé à exister, même si elle a subi un énorme coup d’arrêt dans la deuxième moitié du XIVème siècle, lié à la peste noire qui a décimé un tiers de la population européenne.


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 14:48

      @ezechiel
      la science moderne n’est certainement pas née du christianisme. Il n’y a rien de plus anti-scientifique que la bible, si ce n’est le coran.
      La science est née de la soif de connaître des hommes. Son origine remonte au sumériens qui ont commencé à compter, mesurer, observer, puis chez les Grecs avec Aristote, et Euclide.
      La naissance de la science avec Galilée, qui a eu maille à partir avec l’église, doit tout aux travaux d’Euclides. On parle toujours de géométrie Euclidienne de nos jours. Il n’existe pas de science "Paulinienne" ou "Johannienne", ou "Jacquienne" en référence aux apôtres, ni de science Michelienne ou Raphaelienne en référence aux archanges.
      Il n’y a pas de science chrétienne. La science démontre juste que le récit de la bible est un récit fabulé, mythifié, inventé en grande partie par l’homme.
      Ce qui démontre que la résurrection du christ a été inventée par les juifs nommés apôtres de l’époque qui ont sûrement eu des délires mystiques, un peu comme Paul sur le chemin de Damas.
      Comme d’autres mystiques ont eu des délires à propos de Jésus par la suite d’ailleurs. Toujours de façon solitaire, et toujours avec des petits détails qui trahissent le caractère psychogénique de l’affaire.

      La science donc, disais-je est née avec les sumériens et surtout des Grecs, puis elle s’est affinée avec le temps, pour devenir ce qu’on connaît aujourd’hui, en s’émancipant de la tutelle chrétienne, passage obligé pour tout savant à une époque en raison du monopole imposé par l’église.

      Giordano Bruno fût un immense précurseur. Il est toujours avant-gardiste même à notre époque puisqu’il a pressenti la pluralité des mondes habités qui ne tardera pas à être démontrée par la science (ou le Pentagone, aujourd’hui, qui peut le dire ?).
      Je proposes de lui ériger une statue. Il fût un martyre de la science, comme Hypatie, dont la vie fût fauchée trop tôt par les chrétiens.


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 15:06

      @yoananda2 "Giordano Bruno fût un immense précurseur. Il est toujours avant-gardiste même à notre époque puisqu’il a pressenti la pluralité des mondes habités qui ne tardera pas à être démontrée par la science (ou le Pentagone, aujourd’hui, qui peut le dire ?). Je proposes de lui ériger une statue. "

      Dans le christianisme, la raison et la foi sont complémentaires, c’et ce qui qui fait que c’est dans la civilisation chrétienne européenne qu’est née la science moderne, contrairement à la Grèce, l’Égypte ou Rome.

      Giordano Bruno était adepte de l’ésotérisme gnostique de la kabbale juive, un ancien prêtre dominicain hérétique ayant vécu à la fin du XVIème siècle qui a blasphémé contre la Sainte Trinité, Jésus Christ et la Vierge Marie. Excommunié de l’Église catholique, il a cependant continué à propager ses hérésies pendant plus d’une dizaine d’années à travers toute l’Europe malgré les avertissements répétés de l’Église.

      Giordano Bruno n’était ni mathématicien, ni physicien, il rejette la trigonométrie naissante, et considérait la rigueur des mathématiques appliquées aux astres et à la nature comme une hérésie et un mensonge.
      Bruno paraît donc d’accord avec Aristote pour faire des mathématiques une science facilement accessible à l’esprit humain mais abstraite, qui ne permet pas de connaître les choses naturelles, et dont la pratique est vaine pour qui cherche à comprendre la substance des chose. Le Cantus Circaeus affirme ainsi l’inutilité de l’abstraction mathématique :
      « Les sujets purement mathématiques ne peuvent être d’aucune utilité, dans la mesure où ils sont abstraits ».
      Pour Giordano Bruno, l’Univers se caractérise par des rapports et des liens magiques, mêlant alchimie et ésotérisme, héritage de théories hermétiques absurdes sans queue ni tête et évidemment non rationnelles, qu’il utilise pour discréditer l’Église Catholique et tromper les bonnes âmes en Europe, dans des ouvrages tout aussi délirants les uns que les autres, comme « De la magie », où il explique comment les démons nous parlent, tout en propageant une doctrine moniste où tous les objets, des pierres aux plantes ont une âme. Ce qui empêche tout raisonnement rationnel et scientifique :
      « Il y a analogie avec la situation de qui désire éveiller l’attention : à une certaine distance, il doit élever la voix, afin que ses propos parviennent par la voie auditive au sens interne de l’autre : alors que de près, il suffit de murmurer à l’oreille. Un démon n’a pas besoin de la voix, ni même du murmure : il pénètre directement le sens interne, comme on l’a dit. C’est ainsi que les démons envoient des songes, font entendre des voix et voir des choses étranges, mais aussi suggèrent à l’état de veille certaines pensées dont nous ignorons qu’elles nous sont dictées par une force extérieure, tantôt inculquant une vérité par énigmes, tantôt la signifiant plus nettement ; s’appliquant peut-être, d’autres fois, à nous tromper. »
      « Venons-en maintenant à des questions plus précises. Les mages ont pour axiome qu’il faut, en toute œuvre, garder à l’esprit que Dieu influe sur les dieux ; les dieux, sur les corps célestes ou astres, qui sont des divinités corporelles ; les astres sur les démons qui sont gardiens et habitants des astres - au nombre desquels est la Terre ; les démons sur les éléments, les éléments sur les corps composés, les corps composés sur les sens, les sens sur l’animus, et l’animus sur l’être vivant tout entier : ainsi descend-on l’échelle. »
      Giordano Bruno n’est donc pas un scientifique, il propagera tout un tas de théories irrationnelles en mélangeant science et religion, qu’il voudra faire passer non pas comme des hypothèses, mais comme une vérité absolue.
      Les thèses de Giordano Bruno peuvent aujourd’hui prêter à sourire, mais à l’époque, elles constituaient un obstacle considérable à l’avancée de la connaissance scientifique.

      Il est tout à fait ironique de constater que Giordano Bruno, icône censée incarner auprès des franc-maçons, athées le combat de l’esprit scientifique contre l’obscurantisme de l’Église catholique, « un génie, martyr de la liberté de penser », soit en fait un véritable adorateur des mages, pratiqupratiquant l’alchimie, l’ésotérisme et la sorcellerie, ant l’alchimie, l’ésotérisme et la sorcellerie.

      Giordano Bruno est aujourd’hui une représentation caractéristique de l’errance de l’athéisme.


    • vote
      micnet micnet 3 décembre 2023 15:25

      @yoananda2 & ezechiel

      J’ai de quoi vous réconcilier l’un et l’autre mais contre moi à propos de ceci :

      La laïcité a été instauré pour mettre fin aux guerres de chapelles chrétiennes

      La laïcité EST d’origine chrétienne que vous le vouliez ou non. La séparation du spirituel et du temporel n’existent nulle part ailleurs qu’en Occident, c’est un fait.


    • vote
      Gollum Gollum 3 décembre 2023 15:44

      @ezechiel

      Giordano Bruno est aujourd’hui une représentation caractéristique de l’errance de l’athéisme.

      Le gros problème c’est que Bruno n’était pas athée..


    • vote
      Gollum Gollum 3 décembre 2023 15:47

      @yoananda2

      Il n’existe pas de science "Paulinienne" ou "Johannienne", ou "Jacquienne" en référence aux apôtres

      +1 ça existe plus les plussages mais le cœur y est.. smiley


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 15:47

      @micnet "La laïcité EST d’origine chrétienne que vous le vouliez ou non. La séparation du spirituel et du temporel n’existent nulle part ailleurs qu’en Occident, c’est un fait."

      Pour être précis, la laïcité républicaine est une perversion du message chrétien, qui à l’origine séparait les clercs (gens de l’Église) des laïcs (croyants dans la société civile). 
      La laïcité républicaine est aujourd’hui un moyen pour les islamistes de noyauter les institutions françaises

      — C’est au nom de la république laïque tolérante envers la « religion de paix et tolérance », que les élus républicains et laïques ont fait construire en moins de 40 ans des milliers de mosquées sur notre territoire, avec ses prédicateurs misogynes, antichrétiens et antisémites.

      — C’est au nom de la république laïque multiculturelle des droits de l’homme et de la négation aveugle et obsessionnelle de l’identité chrétienne de la France, que dans une multitude d’écoles publiques laïques et républicaines de banlieue, des aménagements spéciaux sont prévus pour les musulmans, en particulier pendant le ramadan, ainsi que la mise en place de repas sans viande. (séparation entre les élèves purs et impurs)

      L’abattage rituel islamique est maintenant codifié par l’état français, la certification halal est délivrée officiellement par le ministère de l’agriculture pour les imams des mosquées de Lyon, Paris et Évry.
      C’est le gouvernement français qui dicte aux musulmans quelle viande est licite (halal) et quelle viande est impure (haram) !
      Les grands défenseurs de la république et de la liberté d’expression, pourfendeurs des totalitarismes, sont prêts à se battre corps et âme pour extirper les Croix et les crèches de Noël des mairies et des places publiques, mais récompensent par des diplômes des imams de la république tels Rachid Houdeyfa, pour qui « une femme qui sort sans son hijab n’a pas d’honneur, qu’on ne s’étonne pas si on abuse d’elle » et que « les enfants qui chantent ou qui jouent de la musique seront transformés en singes et en porcs. »


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 15:54

      @Gollum "Le gros problème c’est que Bruno n’était pas athée."

      Il n’était pas athée, mais c’était un hérétique, devenu paradoxalement l’icône des franc-maçons, athées et des "libre-penseurs".
      On peut voir par exemple sa statue érigée par le sculpteur et Grand-Maître du Grand Orient d’Italie, l’anticlérical Ettore Ferrari, sur la place Campo de Fiori à Rome en 1889.


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 16:07

      @micnet

      La laïcité EST d’origine chrétienne que vous le vouliez ou non. La séparation du spirituel et du temporel n’existent nulle part ailleurs qu’en Occident, c’est un fait.

      Je dirais d’inspiration chrétienne. Parce que avant la guerre de 30 ans les pays chrétiens n’étaient pas laïque mais chrétiens, que je sache. Non ?


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 16:35

      @yoananda2 "Je dirais d’inspiration chrétienne. Parce que avant la guerre de 30 ans les pays chrétiens n’étaient pas laïque mais chrétiens, que je sache. Non ?"

      L’Église catholique sépare les clercs (gens d’Église) des laïcs (croyants de la vie civile), mais ils sont tous sous l’égide des lois de Dieu.
      Ce que récuse la laïcité républicaine, et c’est pour cela qu’elle mène la France à sa perte.


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 16:49

      @ezechiel

      L’Église catholique sépare les clercs (gens d’Église) des laïcs (croyants de la vie civile), mais ils sont tous sous l’égide des lois de Dieu.
      Ce que récuse la laïcité républicaine, et c’est pour cela qu’elle mène la France à sa perte.

      La loi de Dieu est une appellation fallacieuse, toi, tu parles de la loi des clercs inspirée de la bible et des évangiles écrite par les hommes.
      Il existe de nombreuses lois des clercs différentes et tous prétendent que c’est la seule vraie loi de Dieu. Et on es censé s’y soumettre parce qu’ils le décrètent !

      Donc c’est la loi des hommes religieux en somme et non pas de Dieu. Maintenant on est sous la loi des hommes laïcs et c’est bien mieux ainsi.

      La loi des curés nous protègerait peut-être de l’islam, mais pas de l’immigration chrétienne, qui pourrait tout autant venir d’Afrique ou du Maghreb dans l’absolu s’ils s’étaient convertis au judaïsme christique dans une uchronie chrétienne. Je gage qu’on aurait exactement les mêmes problèmes peu ou prou.


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 17:13

      @yoananda2 "La loi de Dieu est une appellation fallacieuse, toi, tu parles de la loi des clercs inspirée de la bible et des évangiles écrite par les hommes."

      La loi de Dieu est celle transmise par le Christ à ses Apôtres et ses successeurs, pour qu’ils diffusent Sa Parole :
      "Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde."

      Matthieu 28:18-20

    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 17:19

      @yoananda2 "La loi des curés nous protègerait peut-être de l’islam, mais pas de l’immigration chrétienne, qui pourrait tout autant venir d’Afrique ou du Maghreb"

      La loi de Dieu protège les peuples et le bien commun.
      Faire venir sur un même territoire des millions d’Africains de culture et de races différentes sans aucune limite, qu’ils soient musulmans, chrétiens ou pastafari, tout le monde peut comprendre que cela se terminera nécessairement par la violence et la guerre civile.
      Ce qui est anti-chrétien, contre les lois de Dieu (lire la Bible, les versets sur la tour de Babel par exemple).


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 18:25

      @ezechiel

      La loi de Dieu protège les peuples et le bien commun.

      Ha bon ? ça sort d’où cette affirmation. Moi, j’ai mémoire que dans la bible Dieu s’occupe surtout du peuple hébreux dans l’AT. Dans le NT je n’ai pas souvenance que Jésus dise qu’il se soucie des nations, des peuples et du bien commun.

      Et dans l’AT, Dieu massacre à tour de bras. Il ne se soucie pas beaucoup d’aucun peuple. Même le peuple hébreux prends cher par moment.

      Quand il déclenche le déluge, et éradique toute l’humanité sauf Noé en gros, no ne peut pas dire qu’il se soucie vraiment des peuples, parce que bon, les faire crever tous parce qu’ils ne respectent pas ses standard moraux, il aurait pu juste les laisser faire et apprendre de leurs erreurs au lieu de tous les exterminer.

      Idem avec l’épisode de Babel, on ne peut pas dire qu’il se soucie des peuples puisque c’est lui qui les divise en introduisant des langues différentes. Il fou la merde.

      Donc voici ma question : ou est-ce que c’est marqué dans la bible, de préférence de la part de Jésus, que Dieu se soucie des peuples ?


    • vote
      ezechiel ezechiel 3 décembre 2023 19:54

      @yoananda2 "Donc voici ma question : ou est-ce que c’est marqué dans la bible, de préférence de la part de Jésus, que Dieu se soucie des peuples ?"

      "Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde."

      Matthieu 28:18-20


    • vote
      yoananda2 3 décembre 2023 20:19

      @ezechiel
      Il ne parle pas des peuples, mais des disciples de tous les peuples (nations). Il ne dit pas qu’il faut préserver les nations ou les peuples.
      Il a prescrit des choses pour les nations spécifiquement ailleurs ?
      Sinon sa phrase veut juste dire d’aller faire des disciples partout.


    • vote
      Boris Boris 4 décembre 2023 08:13

      @Gollum

      Pour les plussages, sans doute des atrabilaires jamais plussés ont sans doute étés se plaindre aux modos.


    • vote
      nono le simplet nono le simplet 4 décembre 2023 10:08

      @Gollum
      ça existe plus les plussages
      merci pour l’info ... ne m’en servant quasiment jamais je n’avais même pas remarqué cette disparition ... aucun regret ...


    • vote
      pemile pemile 4 décembre 2023 10:38

      @nono le simplet ; @Gollum "ça existe plus les plussages"

      Que AVox ait préféré les supprimer que corriger le code qui permettait de voter plusieurs fois c’est amusant !!! smiley


    • vote
      nono le simplet nono le simplet 4 décembre 2023 10:45

      @pemile
      HS j’ai vu que tu bataillais ferme avec les négationnistes sur ago rouge ...


    • vote
      pemile pemile 4 décembre 2023 12:21

      @nono le simplet "HS j’ai vu que tu bataillais ferme avec les négationnistes sur ago rouge"

      J’illustre plutôt l’expression pisser dans violon ! smiley


    • vote
      pemile pemile 4 décembre 2023 12:32

      pisser dans un violon


    • vote
      pemile pemile 4 décembre 2023 13:04

      @nono le simplet

      Sinon, un documentaire sorti en salle le 8 novembre que nos "amis" refuseront sûrement de voir

      Pierre, feuille, pistolet


    • vote
      rinbeau rinbeau 3 décembre 2023 16:30


      Petite introspection de Jacquou le croquant chez les ploucs d’Avoxbleu.

      Un jour que j’avé quitté ma petite masure au fond de la forêt, pour allé au village et que j’attendé dans la file du marché pour palpé les melons, j’y eu la fortune chanceuse de me retrouver à coté de la jeune Ariane, occupé à décollé de sa main des ognons fragiles. Non ! Elle été pas jolie mé elle m’interéssé parce que j’avé remaké qu’elle me faisé les yeux rous comme le renar. Que depuis quelque temps je me disé que peut-etre je pourré lui passer la dague au bois pour la débrouissailler rapidement et devenir son propriétère. Il faux que je vous dise qu’ici c’est comme ça ! On débrouissaille une jeune fille pour devenir propriétère, on la mé dans son près carré, que les autres y peuvent plus venir pisser autour sans risquer de se faire défourailler. J’ai jamé compri, mon papa y me disé toujour : toi mon fiston avec les dames t’aura pas les époles pour etre propriétère, mé avec un peu de la chance, une foi où deux tu pourrai etre prioritère.

      Alors j’engage la conservation et l’invite à se promener jusqu’à l’autre bout du village où se trouve le fourbe anal, et que tous les hommes y vienne s’y faire leur mie, que la température elle y est beaucou plus élevé que partousailleur. J’y avé observé non loin un joli ciprès que je me disé qu’y pourré anoblir naturellement la distance entre un jeune homme et une damoiselle. Mais à peine elle fut adossée à l’arbre, face à moi, que j’y senti durcir mon ciprès comme le chêne ! Et sans avoir le temps de tourner sept fois ma langue dans ma bouche que la sienne s’y été agoinfré me délivrant une bonne livre de salive exitente. La sève montante, j’y soulevé sa jupe et à ma grande surprise j’y trouvé la foret pas si vierge que ça parce que elle été toute débrouissaillée . Que je me suis dit qu’y devé sans doute y avoir du propriéterre la dessous et qu’y fallé faire vite ! Dans ma précipite action, j’y est investi le terrier du renar que j’y pensé pas aussi étroit ! Une petite voie déchainée s’éleva : Ton ciprès est entré dans mon cul, mais pour une foi que j’en tien un, je le garde encore un peu ! La sève éructa de mon tron, comme celle d’un saigneur de bout de table, dans une dernière secousse de ma doulciné..

      Hé bé ! c’est la seule foi de ma vie que j’y été prioriterre ! 


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 4 décembre 2023 07:32

        Lecteur de passage : oui, tu as bien lu la section commentaire mais laisse-moi t’expliquer de quoi il s’agit si tu n’as pas encore commencé à écouter la vidéo. Il est évident que Pierre Conesa parle de la terrible menace du séparatisme de ces fous furieux de catholiques en France. Ces gens menacent très clairement la cohésion nationale. C’est de cela dont on parle les intervenants au-dessus, bien conscient de la priorité des problèmes dans ce pays. Je ne peux d’ailleurs être d’accord avec eux dans leur noble au combat contre le christinisme, cette branche armée et politique du christianisme que nous devons tous combattre et dénoncer. Le christianisme, c’est des attentats terribles chaque jour que fait allah. Ces gens que l’on appelle les fous de Dieu ont aussi un code alimentaire très strict : ils sont, tenez-vous bien, obligé de manger du chaussé aux moines ou du caprice des dieux comme fromage. Plus dangereuse encore est leur coutume consistant à manger des croissants*, une façon de montrer leur victoire contre les troupes mahométanes lors des croisades. Vous imaginez l’enfer que c’est fou font vivre assez pauvres musulmans opprimés chaque jour à chaque fois qu’il passe devant une boulangerie ? Voilà, lecteur de passage, te voilà informé.

        * Je précise que ça c’est vrai



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

phan

phan
Voir ses articles


Publicité





Palmarès