• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > "Fous d’enfance - qui a peur des pédophiles ?" Une sale revue de 1979 aux (...)

"Fous d’enfance - qui a peur des pédophiles ?" Une sale revue de 1979 aux éditions Recherches

En avril 1979 les éditions Recherches publiaient une revue titrée "Fous d'enfance - qui a peur des pédophiles ?". Florence Pétry, l'actuelle éditrice, réfute l'idée que ce livre soit une promotion de la pédophilie, mais le décrit comme "une attitude compréhensive dans certains contextes culturels". Parmi les auteurs se trouvaient de grands pédophiles déclarés et militants comme Gabriel Matzneff ou René Scherer. Avec le recul, sans doute peu fiers d'avoir publié une telle apologie, les administrateurs du site sont allés jusqu'à "omettre" de lister ce numéro 37 entre le 36 et le 38 !

Pédophilie, l'ambiance est à la tolérance - DondeVamos

Quand des ministres défendaient ouvertement la pédophilie !!

Les débuts du militantisme pédophile à la télévision française (des archives "Apostrophes" régulièrement, voir systématiquement censurées)

https://rutube.ru/video/e5e6346216e0fe92f0b34f3267928e20/

les de ?buts du militantisme pe ?dophile ?? rutube_account_1118134 ?? Rutube.

 

Marion Sigaut nous parle de l'imposteur Alfred Kinsey - Radio Courtoisie 16/02/2014

 ??? Émission intégrale

 

Tags : Livres - Littérature Télévision Journalisme Pédocriminalité


Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    gaijin gaijin 12 octobre 16:51

    les années 80 c’était hier ....autant dire qu’on est pas près de voir la fin du problème
    une pièce a verser au dossier de la question des réseaux :
    http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=15560&title= AFFAIRES CRIMINELLES : MYSTERES DU GENDARME JAMBERT
    le suicide du gendarme jambert de deux balles dans la tête ......pour s’être approché de quelle vérité ?


    • 2 votes
      Nigari Nigari 12 octobre 17:21

      @gaijin
      Merci pour le lien. Une autre émission qui date "Qui a tué le gendarme Jambert ?" (Jeudi Investigation)

      Dans l’affaire de l’Yonne, la police n’a jamais voulu faire (sauf Jambert) le lien avec l’affaire des torturées d’Appoigny avec les carnets (clients notables) du bourreau Claude Dunant qui ont mystérieusement disparus... http://web.archive.org/web/20130930004111/http ://leruisseau.iguane.org:80/spip.php?article1016

      Une partie du crâne du gendarme Jambert a disparu : http://web.archive.org/web/20120418191416/http ://leruisseau.iguane.org:80/spip.php?article1372


    • 2 votes
      Et Hop ! 12 octobre 19:32

      @Nigari : Il y a eu au moins une douzaine de filles mineures déficientes mentales qui ont disparu d’un centre d’hébergement d’État, la directrice fonctionnaire n’a jamais porté contacté les familles ni porté plainte en disant qu’elle pensait qu’elles avaient fait une fugue et qu’elles étaient chez leurs parents.

      Aux moins six plaintes ont été déposées par des familles, il n’y a eu aucune enquête, tous les dossier ont été perdus ou classés sans suite par le parquet et le tribunal.

      Émile Louis n’était qu’un pourvoyeur détraqué sexuel auquel les commanditaires ont abandonné quelques victimes pour le rémunérer et ... le mouiller.


    • 2 votes
      Et Hop ! 12 octobre 19:34

      @Nigari : " Une partie du crâne du gendarme Jambert a disparu "

      Tout son dossier d’investigation aussi.


    • 3 votes
      Nigari Nigari 12 octobre 20:40

      @Et Hop !
      Oui c’est le type d’affaire qui touchait de "gros poissons" (notables), donc forcément qu’il y a eu blocage institutionnel avec disparition du dossier.... et mort d’un honnête homme. Un article faisant une bonne synthèse de cette affaire : http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/10/13/28201550.html


    • 1 vote
      ezechiel 13 octobre 08:24

      Après 68, la gauche a longtemps milité pour la légalisation de la pédophilie a travers des journaux comme Le Monde ou Libération.

      Il s’agissait de libérer l’enfant du carcan familial oppresseur et fasciste qui l’empêchait de s’épanouir librement.

      • vote
        gaijin gaijin 13 octobre 10:19

        @ezechiel
        68 est fondamentalement une révolution adolescente : on veut jouir ( et pas seulement sexuellement ) cet impératif immature est celui d’un être qui se découvre dans son rapport au monde mais qui n’a pas encore découvert l’autre, les conséquences , la structure , le sens ........d’où la négation des conséquences environnementales comme de la souffrance des " objets du désir "....ça s’inscrit bien sur dans une perspective générale d’objectivation du monde ....

        le slogan de 68 dans sa formulation perverse résume la question : il est interdit d’interdire .........


      • 1 vote
        sls0 sls0 13 octobre 18:40

        Ça marche toujours aussi bien la projection à voir.

        Pour plus de détails on tape projection et psychologie sur google.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès