• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > France en feu - Un effet boomerang inconscient ?

France en feu - Un effet boomerang inconscient ?

Ces dernières années les opérations d'exportation et de promotion du chaos se sont accélérées en faisant parfois référence à la révolution, voire aux "lumières", afin d'adapter les plans au folklore idéologique républicain français. Sous prétexte d'apporter prospérité et démocratie au monde, guerres civiles et ingérences au service des USA sont glorifiées et soutenues, et les derniers gouvernements français n'ont pas été en reste dans cette campagne. Ils ont même été en première ligne. Mais un retour de flamme n'est-il pas possible ici, alors que la prospérité sur notre territoire se révèle être de plus en plus discutable ? Que reste-t-il au "monde libre" et plus particulièrement au "pays des droits de l'homme" comme arguments concrets et palpables pour convaincre leurs peuples que chez nous ça ne se fait pas, tout ça ? Que c'est réservé aux autres, les "fermés", les "menaçants" ? (Bref, les nations qui ne s’aplatissent pas devant l'empire). Les chansons orgueilleuses seront-elles bientôt étouffés par un effondrement désordonné et tragique ?

Le fait que cette publication, d'abord tentée sur Youtube, ait entrainé une sanction "de la communauté" (donc non automatique) dans les dix minutes suivant la mise en ligne m'a conforté dans l'idée que le parallèle qui y est fait touche un point très sensible. Bien plus sensible que les critiques très violentes et les insultes envers Macron qui pullulent sur toutes les plateformes de vidéo, Youtube compris. Bien plus sensible aussi que mes vidéos précédentes critiquant de façon virulente la politique étrangère de nos derniers gouvernements sans y lier d'autres événements dangereux. (Mais justement, sur le soutien des terroristes en Syrie et le rapport avec les terroristes en France, même sanction sur une vidéo vieille de six ans !).

Le fait que les médias mainstream aient - quoiqu'on en dise – plutôt popularisé une insurrection faisant suite aux premières manifestations spontanées de gilets jaunes finissait aussi par me sembler suspect. Maintenant c’est plus que suspect. Même si, comme pour l'affaire Benalla, ils tenteront ensuite de se défausser sur la presse russe (qui disait la même chose qu'eux), on peut penser qu'il s'agit là en réalité d'un nouveau recadrage. Macron a refusé quelque chose à nos "vrais" maîtres. On ne sait quoi mais ça se joue bien au-dessus de cette manière habituelle d'appliquer des cache-misère (à la sauce néolibérale ou à la sauce pseudo-sociale) en remaniant une centième fois les taxes et en prétendant une centième fois que ça va tout arranger.

Les russophobes obsessionnels ne sont bien sûr pas en reste pour trouver les coupables, alors que tout le mainstream de soi disant opposition bien approuvée tire aussi à boulets rouges sur Macron. Quant à la presse russe elle-même, pourquoi se gênerait-elle après tout ce que la nôtre s'est permise en 2013 ? Voila la base de départ pour ce parallèle :

Pour ceux qui poseront enfin la question « mais que proposez-vous alors ? », cette vidéo est un constat de l'état de la France et du franchissement du point de non retour après 20 ans d'obsession euro-fédéraliste et mondialiste, de trahison des élites avec l'approbation de leur peuple capricieux, et rien de plus. Plus aucune marge de manœuvre n'est possible car même les mesures souverainistes et protectionnistes nécessaires pour nous sortir de là ne seraient pas acceptées tant elles arriveraient trop tard. Pour autant, je ne soutiens pas les mouvements où des français attaquent et pillent d'autres français, tout cela parce-que dans les deux camps une bonne partie a encore une fois de plus mal voté… Une fois de plus...

 

Tags : Etats-Unis Russie Guerre Emmanuel Macron République Gilets jaunes




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Seraphima Seraphima 13 décembre 2018 11:19

    Je me permets de citer :

    Osée 8, 7. "Puisqu’ils sèment le vent, il moissonneront la tempête".


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 13 décembre 2018 13:01

      @Seraphima
      On peut le voir comme ça. Dans une optique spirituelle on peut voir les fléaux (réels) comme des sortes de punitions pour les nations décadentes (*). Dans une optique matérialiste, la vision à court terme et l’insouciance qui fait écouter les bonimenteurs mènent à la perte.

      (*) J’emploie ici un mot compris par tous


    • vote
      microf 13 décembre 2018 14:51

      @Seraphima

      Très bien dit @Seraphima.

      Il est dit aussi dans Matthieu 56:52. Alors Jésus lui dit : Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.


    • vote
      Quasimodo 13 décembre 2018 19:09

       Heureusement que les pompiers ne sont pas tous pyromanes ?


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 13 décembre 2018 22:19

        @Quasimodo
        Je ne saisis pas trop à qui vous faites allusion mais personellement je trouve qu’il y des pyromanes un peu partout au point que c’est devenu très très compliqué et dangereux. C’est typique de l’arrivée des temps difficiles.

        Entre les gouvernements qui laissent quasi-délibérément courir des terroristes ( https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/malaise-sur-le-plateau-de-cnews-79710 ) puis disent au public que c’est une raison d’oublier les manifs, d’autres qui appellent à la "révolution", il y a aussi un phénomène non moins inquiétant : Comme je l’avais déjà écrit dans un commentaire, sur les vidéos publiés par des amateurs (hors TV) on peut voir de nombreuses situations où une quizaine de types massacrent des biens personnels (principalement magasins et voitures), ce qui est déjà connu (d’ailleurs même des clios, des petites camionettes d’artisan, quelques vieilles caisses aussi) mais avec des centaines de personnes de tous âges tout autour, qui regardent ça comme un spectacle. Bien sûr je ne leur reproche pas de ne pas prendre le risque d’intervenir (risquer sa vie pour ça, non non) mais de contempler cela avec intérêt, sans même se déplacer ailleurs pour se dissocier. Donc cette dissociation des casseurs est toute relative. On a affaire à une sublimation de vengeance par jalousie, où les voitures expient à la place de leurs propriétaires devant un public qui se sent « vengé ». Cette situation très malsaine est le symptôme flagrant d’une situation de pré-guerre civile où, faute d’atteindre le puissant, on s’en prend à celui qui s’en sort moins mal car s’il s’en sort moins mal c’est qu’il est « proche du système ». je rappelle que ça ne s’est jamais passé bien, qu’à la fin tout le monde y passe pour quelque raison que ce soit, et qu’il faut au moins plusieurs décennies pour revenir à une situation... pas si extraordinaire que ça.

        Les français réagissent toujours avec 20 ans de retard quand il n’y a plus rien à faire, sauf la baston et la casse ! Et comme depuis des décennies on leur vante les révolutions, que dire...


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 13 décembre 2018 22:33

        @V_Parlier
        J’ajouterais que ce qui fait encore la différence avec l’exemple donné dans la vidéo l’Ukraine c’est que là-bas les fauteurs de troubles néonazis (aujourd’hui parvenus à des postes clés du pouvoir) ont exploité un phénomène de rancoeur comparable en parvenant à associer dans les esprits les dits "proches du système" avec les Russes (*) et, les russophones et plus simplement les habitants du Donbass, tout aussi modestes qu’ils soient. C’est là que le pas a été franchi, pulvérisant toutes les barrières qui limitaient l’étendue des attaques aux biens personnels des incriminés. L’élimination des gens eux-mêmes commença alors sous les applaudissements du "monde libre". Et ceci pour le plus grand plaisir de la vraie et puissante oligarchie hors frontières (laissant des grosses miettes aux truands et soudards locaux).

        (*) Accusés de "piller" le pays alors qu’au contraire ils le maintenaient sans cesse sous perfusion.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 16 décembre 2018 20:16

        @Quasimodo
        En y revenant, à la vue des articles qui sortent maintenant sur l’éternelle prétendue ingérence russe, j’aurais titré aujourd’hui : "Boomerang de révolution colorée ? Ils accusent la Russie ?" (Libre à chacun d’apprécier positivement ou négativement le mouvement des GJ).

        Mais quand on voit que même "Le Monde" traque les pro-Macron ça semble de plus en plus étrange : https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2018/12/16/une-pancarte-macron-degage-masquee-sur-france-3-une-erreur-humaine-selon-la-chaine_5398433_4832693.html . Pas besoin de la Russie pour semer toute cette zizanie même dans le camp
        des eurolâtres antirusses ! C’est à croire que l’oligarchie regrette Hollande, plus partant pour mettre le monde à feu et à sang, là où Macron ne se contente que de paroles...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès