• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Francis Lalanne, un artiste qui ose

Francis Lalanne, un artiste qui ose

"La France a besoin de croire dans ses institutions, de croire dans l'honnêteté des gens qui la dirige. Aujourd'hui ça n'est plus possible. Il y a eu trop de mensonges."

.

Tags : Polémique




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 26 janvier 18:55

    Deux fois francesoir avec Lalanne on est gâté.

    Il va se prendre 5 ans le Lalanne si je me base sur les lois française.

    Un martyr.


    • 4 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 janvier 19:34

      @sls0

      "Il va se prendre 5 ans le Lalanne si je me base sur les lois française. Un martyr."

      Surtout un martyre pour ses compagnons de cellule qui vont l’entendre chanter avec sa voix de dindon gloussant pendant 5 ans. 

      https://www.youtube.com/watch?v=0hKeJplYY98





    • 13 votes
      Super Cochon Super Cochon 27 janvier 05:37

      .
      .

      sls0 et Qaspard Delanuit ........ deux parasites qui ne font que cracher !
      .
      .
      Malgré que Lalanne soit de Gauche (voir d’extrême Gauche) et moi Nationaliste , je soutient cet homme qui a le courage d’ouvrir sa gueule face au Totalitarisme qui détruit nos libertés et notre économie ! ......... Voila la preuve que l’ouverture n’est pas de Gauche mais du camp adverse !
      .
      .
      Il n’y rien de plus immoral et violent qu’un Gauchiste !
      .
      .
      .


    • vote
      Super Cochon Super Cochon 27 janvier 05:38

      .


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 janvier 07:31

      @Super Cochon
      .


    • 7 votes
      Super Cochon Super Cochon 27 janvier 08:34

      .
      .
      L’intervention de Francis Lalanne est magnifique et pleine de bon sens ! ....... Souhaitons que certains hauts grade de l’armée entendent son appel à renverser ce Tyran qui détruit notre pays , et empêche les médecins de soigner leurs patients .
      .
      .
      .


    • 4 votes
      Djam Djam 27 janvier 15:07

      @sls0

      Ça ne risque pas de vous arriver... planqué derrière votre clavier quotidiennement à juste donner des leçons à quasiment tous les auteurs d’articles ! 
      On est mieux quand on est planqué, n’s’pas ?


    • vote
      sls0 sls0 27 janvier 15:20

      @Djam
      Et t’est pas planquée ma p’tite puce ?

      Effectivement ça risque pas de m’arriver de causer sur francesoir, E&R, ect, tout ces blogs à fakes news. Et en plus d’emplafonner quelques lois assez strictes.

      Pas tout les auteurs, que ceux avec une idéologie trop prononcée qui les oblige à falsifier.

      C’est vrai qu’il y en a un paquet, c’est pas pour rien que depuis 2015 on dit qu’agoravox s’est fait noyauté par l’extrême droite et les complotistes.


    • 6 votes
      wendigo wendigo 27 janvier 18:03

      @sls0

       Techniquement non, puisque nul part il ne parle de révolte ce qui de plus ne peut en être une, puisqu’il s’agit de rétablir la démocratie.
       Il ne parle pas de plus de renverser macron, mais de le destituer, pas plus qu’il ne demande à l’armée de prendre le pouvoir, mais de rétablir la démocratie et la constitution.
      Ce qu’il exprime est dans le cadre de la constitution, ce qui va poser des pb au pénal, sauf si nous somme bien tombés en dictature, ce que cela rendra visible.
      Vous devriez lire ce qu’il écrit et non, comme toujours vous épancher sans savoir !


    • 1 vote
      xbrossard 27 janvier 23:29

      @sls0

      qu’un planqué se permette de critiquer un courageux...dommage que vous soyez née 60 ans trop tard pas vrai ? à quel paradis pour vous...


    • vote
      tobor tobor 28 janvier 01:28

      @wendigo
      Joli !


    • vote
      tobor tobor 28 janvier 01:33

      @Qaspard Delanuit
      On découvre un peu vos limites.


    • vote
      Zip_N 26 janvier 19:59

      il critique l’artiste plutôt que critiquer l’art. . La politique c’est de l’art c’est comme la musique certain essaient et n’y parviennent pas. Certain sont bon dans l’un et mauvais dans l’autre. C’est ce que je lui reproche. Une forme laide pour créer un fond plus beau ? Un bon tableau plus juste et plus vrai ?

      "Hier" il faisait des émissions sur son intimité en direct à la tv pour ceux devant leur écran à la maison et aujourd’hui il vient pleurnicher des gens chez eux à devoir regarder leur tv.. ? "cela me fait penser au serpent qui se mort la queue"

      Il concentre en 30 minutes ce que les journalistes tv font toute l’année à chercher les notes incohérentes en boucle, lorsque ils parlent avec un ton plus mélodieux, (quoi que pas toujours) des problèmes politiques.


      • 7 votes
        Tchakpoum Tchakpoum 26 janvier 20:56

        Je n’ai pas pris le temps de lire son appel. Je sais bien les incohérences et les éblouissements de Lalanne, mais je suis surpris de la solidité de ses propos dans cette interview.

        En effet, l’incurie concernant la prophylaxie contre le virus n’est que la mise à jour de ce qu’est le néolibéralisme, la mise sous respirateur artificiel du capitalisme :

        je ne sais pas gérer, donc je privatise,

        je ne sais pas produire, donc je délocalise et puis j’importe,

        je ne sais pas soigner, donc j’enferme pour éviter les contaminations.

        De fait, les pays qui arrivent à lutter contre l’épidémie sont ceux qui disposent d’un état et non pas d’une passoire.


        • 1 vote
          rinbeau rinbeau 27 janvier 14:53

          @Tchakpoum

          Ce que racontait Lalanne dans les années 80 a toujours été solide !
          Les jeunes désinformés se foutaient de sa gueule parce qu’ils ne pouvaient pas comprendre les avertissements que déjà il lançait !
          Ses chansons souvent fleurs bleues ciblaient un certain public à ne pas confondre avec son engagement politique toujours intègre depuis ces années là !


        • 1 vote
          wendigo wendigo 27 janvier 18:08

          @Tchakpoum

           C’est la nausée au bord des lèvre que je me suis risqué à le lire, n’aimant pas trop se type d’ordinaire, pas plus que les artistes parlant politique, mais là .... je ne peu que vous encourager à le lire, c’est bien plus fouillé, pensé, réfléchit et très carré que ses albums.
           Lisez le, ce n’est pas une perte de temps .


        • 1 vote
          Tchakpoum Tchakpoum 28 janvier 14:01

          @rinbeau @wendigo

          Lalanne est un courageux, comme peu d’artistes le sont. Il est capable sur un plateau tévé de se mettre debout et démontrer qu’il est prêt à se battre. Il est aussi exalté et narcissique, comme beaucoup d’artistes le sont. Il a des comportements qui peuvent partir en vrille.

          La vidéo de Hijack montre bien comment il peut se fourvoyer. Desproges en son temps l’avait aussi calculé, c’est une autre époque, mais on voit déjà que s’il peut servir de bon mobilisateur, il n’a pas de capacité stratégique.

          https://www.youtube.com/watch?time_continue=20&v=TN61Hd0gXDs&feature=emb_title

          Il a réellement participé au mouvement et manifs des GJ, sous les gaz et les matraques. Il s’est aussi présenté candidat aux élections européennes au nom des GJ, avec une posture romantique et hugolienne de Gavroche. Les GJ ne réclament la charité pour leur pauvreté, mais leur dignité à la participation aux décisions politiques et aux affaires économiques avec une meilleure justice fiscale.

          J’ai lu, cette fois ci son appel

          Une analyse du droit constit est un exercice à part et relativement ardu. Son analyse est juste quand il dénonce l’irrespect constitutionnel des droits fondamentaux (vie privée, liberté d’expression, d’association, d’entreprendre, etc…).

          « La verticalisation de l’autorité républicaine corrompt ici son objet au point qu’elle transforme la puissance publique en puissance oppressive ». Oui, mais les pouvoirs discrétionnaires et fusionnels du président (à la fois le président et le chef d’état qui devrait être dévolu au 1er ministre, droit d’initiative des lois qui devrait être dévolu au parlement, etc…) sont aussi inscrits dans la constitution (plus étendus qu’aux US, qu’en Russie, que les pays d’Europe en tout cas occidentale…).

          Ça ne tient pas, juridiquement, de se servir de la constitution comme d’un bouclier des droits civils sans constater que ce bouclier est lui-même troué.

          Il en appelle le parlement à destituer le président, sauf que ce parlement est macronien. Il appelle l’armée à destituer le président, sauf que l’armée peut suivre un chef crédible, pas un artiste.

          Après, oui, il a raison sur l’incurie de l’exécutif à la gestion de l’épidémie et les solutions tyranniques prises qui ne servent qu’à préserver contre la crise que subit le peuple. Ces analyses sont utiles.

          Il fait une recension de l’incurie, qui est juste et intéressante. Mais c’est un problème général qui dépasse largement les solutions que pourraient fournir la constitution.

          https://www.vududroit.com/2021/01/affaire-lalanne-parler-dune-forme-de-dictature-nest-pas-absurde/

          L’important, c’est le pavé dans la marre. Les mots qui dénoncent, les explications sur l’incurie et la tyrannie. Pourvu que ça alimente une rébellion à venir.


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 janvier 14:56

          @Tchakpoum

          "Lalanne est un courageux, comme peu d’artistes le sont. Il est capable sur un plateau tévé de se mettre debout et démontrer qu’il est prêt à se battre. Il est aussi exalté et narcissique, comme beaucoup d’artistes le sont. Il a des comportements qui peuvent partir en vrille."

          Francis Lalanne est sans doute un brave gars, mais il y a un décalage incompréhensible entre ses prises de position publiques assez viriles et son personnage artistique d’une mièvrerie ampoulée kitschissime. Cette contradiction est fortement malaisante. 

        • vote
          Tchakpoum Tchakpoum 28 janvier 22:29

          @Qaspard Delanuit

          Cette contradiction est fortement malaisante. 

          J’y vais en mode psychologie sauvage.
          Il est donc sans doute narcissique et hypersensible. Ce qui fait des personnages soit fragiles, timorés, soit au contraire impulsif. On sait de quel côté est Lalanne.
          Il a du background : enfance voyageuse, fils de diplomate.

          Dans les trois états du "moi", d’Eric Berne, il y a celui Enfant : j’aime, je veux, j’exige, j’ai envie, celui Parent : il faut, tu dois faire, c’est nécessaire de, et celui Adulte autonome, maturé, expérimenté, en maîtrise de soi.
          https://analysetransactionnelle.fr/p-Les_Etats_du_Moi
          (Joke : agoravox.tv est rempli de parents normatifs).

          Lalanne, quand il fait l’artiste est en mode "Enfant", les émotions en mode mièvre, régressif et non pas un travail élaboré d’artiste qui serait celui d’un Adulte.
          Quand il s’énerve, c’est l’Enfant capricieux qui ressort.

          Sinon,en vie quotidienne, quand ses émotions ne sont pas sollicitées, il est en mode Adulte, avec ses connaissances générales, politiques et sans doute dégourdi comme peut l’être un voyageur.

          Et les courts-circuits qui se font entre le mode Enfant et Adulte quand il n’est pas réfugié dans son art mièvre, mais dans d’autres activités publiques du fait de sa notoriété.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès