• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fred Perrin : génie de la coutellerie française

Fred Perrin : génie de la coutellerie française

Sortons-nous un peu de cette coronaconnerie avec cette vidéo. Voilà qui nous changera.

Vol West (abonnez-vous) reçoit ici Fred Perrin. Fred Perrin n'est pas un simple ambassadeur à succès de la coutellerie française. Il est un artiste, un designer, inventeur perpétuel de lignes particulièrement audacieuses, un électron libre mais qui, paradoxalement mais assez logiquement, n'ignore rien des contraintes économiques et sa logique industrielle. C'est un type... tranchant et vraiment intéressant. L'entretien vaut le coup... d'autant plus que Vol West est également un passionné. 

L'entretien est long mais... nous sommes ici replongés dans un inivers qui se résume à un mot cher : liberté. Voilà aussi pourquoi je propose cet entretien. Il évoque cette valeur tranchante, quelque chose qui, au fond, n'a strictement rien d'acquis. La preuve... ils parviennent à l'ôter à de nombreuses personnes sans même qu'elles ne bronchent. 

 

 




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • vote
    Zero9 Zero9 27 juillet 17:41

    Vol West

    ressemble de plus en plus à Carlos, LOL.


    • vote
      alanhorus alanhorus 28 juillet 12:28

      @Zero9
      felicie aussi


    • 3 votes
      sls0 sls0 27 juillet 17:47

      J’ai regardé le début puis j’ai voulu voir le Fred à l’ouvrage.

      C’est au pied du mur que l’on voit le maçon, c’est devant sa forge que l’on voit le coutelier.

      Un Katana véritable, les étapes sont :

      Récupération des différents minerais.

      Grillage des minerais ensuite c’est la réduction en poudre.

      Construction du bas fourneau.

      Ensuite c’est parti avec le charbon de bois, il faut monter à 1200-1300°, ensuite une couche de minerai, une couche de cendre de fougère avec de la chaux, le fondant pour avoir un bon laitier, une couche de charbon de bois,....et ainsi de suite.

      Il faut chiader les tuyères sinon on aura une loupe de merde.

      Au bout de 6-8h on casse le bas du fourneau pour récupérer la loupe de fer.

      C’est là qu’il faut être bargeot comme un japonais car ce sont des jours à forger la loupe pour qu’il n’y a plus une seule bulle d’air ni de scorie.

      Pour en revenir au Fred si je me base sur cette vidéo, https://youtu.be/_r8rhJKgb5E il ne forge pas, c’est un designer assembleur. Ses lames c’est du 440C ou de 12C27 donc de la barre vendu aux couteliers.


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 27 juillet 22:39

        @sitôt
        Tu es coutelier également ? Décidément... un vrai couteau suisse ce si-sot.


      • vote
        sls0 sls0 28 juillet 10:46

        @Conférençovore
        Je ne suis pas coutelier, mon grand-père avait une forge, je sais forger et j’ai des connaissances en métallurgie.
        Un passe temps jusqu’en 88, après plus de forge à disposition.
        Mon couteau préféré est le seul couteau français qui se trouve au musée d’art moderne de New York, l’Opinel. J’ai quand même deux Wusaki Fujiko dans ma cuisine.


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 28 juillet 11:36

        @sls0
        Peux-tu préciser le mois (éventuellement le jour, c’est important) pour 1988 ? Merci d’avance. Sinon, comment se porte ce "bon vieux Joe" ?


      • 1 vote
        Pr Coviraoult Salade Tomate Oignon 28 juillet 13:57

        @sls0
        C’est en forgeant qu’on devient forgeron, mais ce n’est pas en se noyant qu’on apprend à nager


      • vote
        sls0 sls0 28 juillet 14:25

        @Salade Tomate Oignon
        Erratum :
        C’est en nageant que l’on apprend à nager.


      • 1 vote
        Zero9 Zero9 28 juillet 17:09

        @sls0 Pépé Wikipédia re-ramène sa science, dis nous plutôt dans quel domaine tu n’es pas un expert, ça ira plus vite.


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 juillet 19:43

        @Conférençovore
        "un vrai couteau suisse ce si-sot."

        C’était l’occasion de dire "Un vrai couteau suisse, ce Ciseau !"

        Gaspard, ceinture noire et bretelles d’or de jeudemo 


      • vote
        abolab 27 juillet 18:14

        Comment manier le couteau avec dextérité...


        • vote
          Pat Bateman Pat Bateman 27 juillet 22:23

          Ce vieux briscard est une mine de connaissances, très instructif pour tout passionné qui se respecte. Personnellement, j’ai un faible pour la ligne de couteaux de cuisine de chez Global Ukon, qui allie à merveille un design minimaliste et une formidable ergonomie. Je songe d’ailleurs à la renouveler très prochainement tant cette plongée dans l’histoire des lames m’a mis en émoi.


          • vote
            alanhorus alanhorus 28 juillet 12:31

            Et dupont aignan dans tout ça ? Le G tartempion voleur c’en fout ?


            • 1 vote
              Conférençovore Conférençovore 28 juillet 12:51

              Oui, oui, voilà... et sinon elle en où cette fameuse plainte ? 

              Pour rappel aussi, je te signale que je reste toujours en attente d’un pétage de gueule. Je sais... avec tes deux neurones et demi, tu as déjà oublié, donc comme avec les enfants, je me permets de te rappeler tes engagements : donc clique, clique, clique ici... smiley


            • vote
              Jean Ducoin 28 juillet 16:27

              L’homme moderne ne comprend peut-être plus, mais le couteau, est l’outil, première prolongation de la main de l’homme, qui n’a pas ces grandes canines, des ongles à la con bien pour le maquillage de quelques lolitas, mais à l’usage sur un tronc d’arbre, ou sol sableux, ou autre ...

              Néanmoins, pourquoi dites vous génie dans le titre ? Couteau, i"coupe ou pas. Faut les bonnes pierres pour aiguiser, faut du temps avant pour gagner le temps crucial. Le jour où y-a un couteau laser à batterie gérable, je vais quand même envisager la solution de l’efficacité, malgré l’attachement pour le fétiche.


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 28 juillet 19:31

                @Jean Ducoin
                "Couteau, i"coupe ou pas. "

                Dans l’absolu, oui. Mais il y a de multiples usages à un couteau (cuisine, militaire, bricolage, auto-défense, chasse, etc). Perso j’ai systématiquement un K25 dans chaque voiture (avec son brise-glace, lampe et lame pour découper les ceintures de sécurité). Il a servi il y a qq années pour extraire une personne coincée dans sa voiture qui avait fini dans le fossé. Il a également servi pour terminer un chevreuil sévèrement blessé par une collision qui aurait agonisé un bon moment sans. 

                Fred Perrin est un expert du combat au couteau mais aussi un designer de talent, un innovateur, bref un artiste à la renommée internationale. Donc, oui, le terme "génie" n’est pas usurpé et ce n’est âs seulement un avis personnel.
                Quant à l’efficacité, aujourd’hui, en 2021, c’est surtout jongler avec les limites fixées par l’Etat et surtout le français qui nous interdit tout bonnement de nous défendre tout en ne protégeant pas la population. Il faut donc s’adapter. A titre personnel, je ne conseillerais pas forcément le couteau pour des raisons juridiques évidentes (si jamais on abîme une pépite de la République, ça peut très mal finir... surtout si on a un livre de Zemmour ou pire... un tract du RN) alors qu’un tournevis peut aussi faire le boulot mais à chacun de voir. Le couteau reste un incontournable, d’autant qu’il en existe des très ingénieux (en boucle de ceinture par exemple, en format carte de crédit, etc). S’il est, en plus, esthétique, ergonomique, etc... c’est encore mieux.


              • vote
                Jean Ducoin 29 juillet 04:20

                @Conférençovore
                Pour en revenir à ce monsieur, Fred Perrin, si vous me dites qu’il contribue à notre époque, à perpétuer une tradition de recherche de bonne longueur de tranchant, objectif qui dure et dure depuis le paléolithique, je comprends mieux que "génie", dans la mesure où il n’a pas apporté de révolution sur le fil de la lame.
                Cela dit, les bons artisans sont ô combien respectables, tous secteurs confondus.

                Le couteau, c’est simple comme idée : c’est métallique, pour pouvoir dépasser l’organique, et plus c’est fin, mieux ça coupe, mais plus c’est cassant. D’où les compromis pour chaque usage que vous évoquiez.

                D’abord l’alliage, si c’est à partir de fer puisque c’est le plus commun, qu’il soit trempé et frappé, on recherche le mélange avec le carbon je crois ? Avec des techniques plus modernes, et des températures de "forge" actuelle, je n’ai aucune idée du comment on intègre d’autres métaux, ce qui nous ferait alors sortir de la tradition du foyer alimenté au charbon, du marteau, et de l’enclume.

                Les lames en céramique carbone, par exemple, je trouve ça pratique, et je veux vraiment dire le plus "pratique", pour tuer les tomates.

                Si c’est pour tuer les gens, mais on va plutôt dire les ours, on parle de longueur de pénétration comme pour votre tourne-vis, et avec une connaissance physiologique, pour viser avec vélocité les points névralgiques. 
                Néanmoins, et heureusement, pour l’heure, cette pratique de la lame est un peu moins courante que ce qu’elle ne le fût, en France. Il me semble que vous faites souvent des projections négatives sur le futur, à tort ou à raison d’ailleurs. 

                Reste que l’objet est bien un prolongement de notre virilité, quelqu’en soit l’usage, et personnellement, j’ai rarement le besoin de devoir glisser ça dans un étui sur la ceinture. Tout en précisant qu’en dehors de ma cuisine, je peux plutôt avoir l’usage de la faux ou de la hache. Ce qui serait très provocateur et inutile, si je devais me rendre au marché aux champignons avec, non ?


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 29 juillet 05:25

                @Jean Ducoin
                "Néanmoins, et heureusement, pour l’heure, cette pratique de la lame est un peu moins courante que ce qu’elle ne le fût, en France. 

                Il me semble que vous faites souvent des projections négatives sur le futur, à tort ou à raison d’ailleurs."


                J’essaie de me baser sur les données actuelles, les tendances, l’état du capital social, la démographie. Je compare avec ce qu’était la France il y a qq décennies et la pente que nous suivons. J’observe également les communautés qui se sont formées sur notre territoire, leurs dynamiques, atavismes, rancoeurs (pour certains membres), le niveau d’hostilité, etc et quand j’y ajoute les irrémédiables problématiques à venir (notamment celle des ressources, la fin de l’Etat providence et ses conséquences ,etc), en effet les projections me semblent assez peu optimistes. Cela étant, il y a 30-40 ans je n’imaginais pas une seconde qu’un prof se ferait décapiter par un réfugié, que la cathédrale de Nantes serait incendiée par un clando Rwandais à qui le diocèse aurait confié les clés ou qu’un prêtre octogénaire serait égorgé en pleine messe (entre autres joyeusetés). J’étais plutôt optimiste même si j’ai vu comment avait basculé un pays calme comme l’Algérie qq années avec une décennie de boucherie. 
                Donc, oui, les projections sur le futur de la France envahie ne me semblent pas géniales mais il est également possible que je me trompe...

                "Ce qui serait très provocateur et inutile, si je devais me rendre au marché aux champignons avec, non ?"

                Chez moi, l’insécurité est quasi inexistante (encore qu’il est déjà arrivé à un proche d’être emmerdé chez lui, sur sa propriété et par des gens qui n’avaient rien à y faire et qui étaient en train de le voler et heureusement qu’il était équipé...) mais j’ai aussi vécu dans un endroit de France où elle était quotidienne. Encore une fois, il faut bien avoir connaissance de la loi  et surtout bien avoir conscience de l’hostilité de l’Etat français (ou plutôt la caste qui en a pris le commandement) tout particulièrement et je dirais, exclusivement, envers les autochtones et en parallèle le privilège accordé par défaut aux autres. Partant de là, on s’adapte, on s’organise, dans la légalité bien entendu. L’autre "option" est de subir... ce que font la plupart des Français. Cela termine généralement par des fleurs et des bougies déposées sur des trottoirs et puis des slogans creux et enfin... l’oubli et le pardon accordé automatiquement à des gens qui ne le demandent même pas.


              • vote
                Jean Ducoin 29 juillet 08:01

                @Conférençovore
                A l’échelle de quelques décennies, j’ai aussi l’impression (euphémisme) qu’en beaucoup d’endroits de France, la situation s’est dégradée, en partie par corruption, mais plus sûrement, à la lumière reçue aujourd’hui, intentionnellement.

                Depuis un an et demi, le conflit global sur plusieurs fronts, sortant complètement du militaire conventionnel, est sous les yeux de qui veut bien le voir. La piqure obligatoire en est un aspect, mais qui démontre que l’ennemi le plus prédateur de la société organisée occidentale (qui eût pu être paisible dans la continuité historique), n’est sans doute pas muz, mais qu’il sait utiliser tous les pions pour l’agenda. Une interprétation de l’islam, fait partie de la panoplie, en France. Pas forcement ailleurs dans le monde.

                Je préfère être installé dans un havre de paix, pour assister aussi neutre que possible au spectacle, puisque je doute qu’on évite toute violence physique, ceci incluant l’action de "forces de l’ordre", qui vont devoir faire un choix pour se retourner ... ou pas.
                Je n’ai aucune attirance dans l’acte, utilisation d’arme blanche, en protection comme en attaque, bien que ça corresponde pour beaucoup de gens à un fantasme hérité des temps anciens. Ça peut bien colorer les scènes de crime, et avant la tech, ça a été utilisé à défaut d’autres options.
                Pour aujourd’hui et demain, malgré la crainte que la lame inspire, il y a beaucoup d’autres registres où va s’exprimer la violence.

                Donc, pour le futur immédiat, à tort ou à raison (je répète ce morceau), il pourrait y avoir comme vous le croyez, quelques éclaboussures. Quand même. Pas partout, j’espère.


              • 1 vote
                Conférençovore Conférençovore 29 juillet 18:13

                @Jean Ducoin
                "qu’en beaucoup d’endroits de France, la situation s’est dégradée, en partie par corruption,"

                Je ne crois pas. La situation s’est dégradée parce que la qualité de la pop a brutalement chuté et qu’en face... bah on a un Etat qui est adapté à des Européens mais pas à... d’autres qui, dans leurs pays d’origine, se tiennent à carreau parce que leur pouvoir est, lui, autoritaire (pour ne pas dire totalitaire). C’est le principal pb de la France et de l’Europe de l’Ouest.
                Mais nous sommes d’accord sur le fait que les muz sont faibles : ils n’ont globalement que le ventre de leurs femmes à nous opposer même si ce n’est pas rien pour autant. La démographie fait en partie l’histoire et nous assistons à une colonisation, chez nous, phénomène inédit dans toute notre histoire (à moins de remonter au 7-8ième siècle dans le sud). Ce n’est pas un pb secondaire. Ce n’est pas le groupe humain qui pose le plus de pb ceci dit mais c’est bien cette imiigration extra-européenne souvent islamique qui fait que les Français quittent ces zones où ils ne sont plus majoritaires parce que ces zones ne sont plus françaises. 
                Je suis également installé dans un havre de paix mais je sais déjà que cela ne durera pas. Il y a des villages à côté du mieux où l’on voit désormais des individus (100% des jeunes hommes africains) se balader toute la journée en vélo. Le but des gens qui nous dirigent ? Nous en mettre partout, qu’on le veuille ou non.
                Je n’ai rien contre ces gens mais... rien pour non plus. Nous ne savons rien d’eux. De nombreuses études montrent qu’une proportion écrasante des mineurs mentent sur leur âge ; on a même vu un mineur de 28 ans inscrit dans un collège... µAlors sur quoi d’autres mentent-ils ? Leur passé ? Et puis quel est le projet (c’est une question rhétorique) ?

                Sans transition, je vois le couteau comme un outil multi-tâche. Dans une confrontation rapprochée ou contre plusieurs, je préfère en avoir un que rien. Des éclaboussures, il y en a désormais quasi partout. Il ne faut surtout pas se leurrer... les choses ne vont pas s’améliorer, alors autant avoir une stratégie globale même si je suis d’accord que l’évitement reste la meilleure de toutes.
                En parlant de havres de paix, il n’y a pas si longtemps de cela, des coins très préservés comme le pays basque, la Bretagne, des villes comme Bordeaux ou Tours étaient vraiment tranquilles. En très peu de temps, cela a changé... 


              • vote
                Jean Ducoin 30 juillet 02:47

                @Conférençovore
                Heureusement qu’au départ, on parlait de l’intérêt d’avoir un, ou des outils de qualité.
                Je ne peux pas vous parler de la France avec précision, et de son évolution en continue, puisque je n’y passe guère, et pas ces derniers mois.
                Il y a sabordage évident de la société Européenne, et l’importation de populations plus ou moins misérables, n’est certainement pas organisée pour freiner une décadence déjà amorcée. 
                De manière très réductrice, je vais dire qu’en mettant les gens en situation précaire, on réveille les instincts de survie, et de domination, qui sont les caractéristiques animales. C’est pas vraiment diviser pour mieux régner, c’est plutôt diviser pour ne rien lâcher, et le chaos est acceptable.
                Ces gens de pouvoir sont encore assez mal identifiés. On en voit parfois pointer le bout de leur nez et nous parler de transhumanisme, d’homme sublimé. C’est un symptôme puisqu’il s’agit de projection élitiste très personnelle, de cerveaux déjà atteints du syndrome Divin ... ou suis-je moi-même dans l’illusion, et ce genre de dingues cyniques n’existe pas sur cette planète, ou ils n’ont certainement pas les moyens d’asseoir ce débordant désir d’une domination, plus sophistiquée que celle de leur chien.

                Cela dit, quand vous dites que nous sommes d’accord à propos des Muz, ce n’est pas la cas. Je suis neutre pour l’aspect religieux, ou la foi, et plutôt à l’aise avec le monde méditerranéen. C’est juste que faire rentrer des gens prêts à tout (je parle donc des gars directement et récemment importés du bled), c’est pas fait dans le but d’aider les grand-mères à monter les escaliers dans les immeubles où les ascenseurs ont tout oublié de leur circuit électrique, dans quelques quartiers devenus ghettos.
                Un peu partout dans le monde, la structure tribale ou clanique dominent encore la société. L’Europe était un peu en avance, puisqu’à travers les guerres et les vassalisations, on en était arrivé à la constitution de nations, l’idée nationale, tout en conservant quelques bribes de culturalisme régional. L’Amérique du nord en est un prolongement. L’empire Chinois, un peu trop étendu, doit avoir d’autres particularités. Enfin, bref ...

                L’ouverture de la frontière mexicaine, actuellement, c’est pas un hasard, "on" compte sur certains effets sociétaux connus. Et c’est en constatant le résultat, qu’on peut comprendre quelles étaient les intentions initiales, le reste c’est de l’enfumage petit-bourgeois bien pensants et hors sol.

                Comme on continue à pousser à la dégradation, je ne peux m’empêcher de vérifier une possible correspondance eschatologique. Les signes avant la fin des temps sont assez conformes avec ce qu’on constate aujourd’hui, en particulier dans le Coran. Ceci annoncé, c’est pas parce qu’un prophète aurait eu raison jusque là (ce qui peut être par hasard), qu’il ne se trompe pas pour la suite.


              • vote
                yoananda2 30 juillet 09:38

                @Jean Ducoin

                Les signes avant la fin des temps sont assez conformes avec ce qu’on constate aujourd’hui, en particulier dans le Coran.

                Je n’ai pas souvenir de signes eschatologiques dans le Coran, vous parlez de quoi ? des haddiths peut être ? ou bien peut être que c’est moi qui ai oublié, auquel cas, voulez vous bien nous dire à quelle sourate vous faites référence ?


              • vote
                Jean Ducoin 30 juillet 10:59

                @yoananda2
                J’attends de vérifier si je vois de près ou de loin un truc qui me ferait penser à Gog et Magog, la forme n’étant pas forcement militaire.

                Mais bien évidement, je triche, puisque je ne suis jamais allé lire le Coran dans le texte. Ni Das Capital, c’est bien trop chiant, et je m’endors dès la première page ouverte, pour cause d’applications concrètes trop éloignées. Et ensuite, derrière, j’oublie le détail. Ce qui ne m’empêche pas de causer Marxisme, mais en évitant les Bolchéviques tatillons, je sais pas pourquoi ?
                Même le nouveau testament m’endors, en particulier l’apocalypse de Jean. Le con parle vaguement d’un signe de la bête, mais on aurait préféré qu’il cite un nom, qu’au moins on puisse disculper définitivement Bill Gates.

                Je fais pire que vous, je me contente de me rappeler de ce qu’en disait l’homme qui a vu l’ours, en l’occurrence Imran Hosein, et y-a que quelques heures de discours avec les biais du bonhomme, plutôt que des pages et des pages qu’il faut déchiffrer la tête à l’envers. Je garde tout ça dans un nuage flou à valider. Tout n’est question que d’interprétation, mais allez plutôt lui demander, si c’était juste pour chercher les numéros de sourates. Lui c’est un spécialiste la bite sur le cailloux. Si il se trompe, il va jouir d’une gerbe d’étincelles, c’est son job.

                Si vous voulez discuter du futur techniquement approuvable, je vais vous décevoir, j’essaie de ne pas prendre un cap juste bon à valoriser mon ego, mais quand même une direction probable, et je louvoie, et m’en tiens qu’à ce que je peux vérifier par ma propre expérience de vécu, au fur et à mesure. Sinon j’ajuste. On parle bien de futur ?

                Je ne pense pas que ça comble votre désir de réponse, mais il y avait un petit côté challenge derrière votre question, non ?


              • vote
                yoananda2 30 juillet 11:25

                @Jean Ducoin

                mais il y avait un petit côté challenge derrière votre question, non ?

                ha non, pas du tout. On ne s’est pas parlé, donc je n’ai pas d’à postériori sur vous, ni d’à priori. Je me suis dit que si le Coran (que j’ai lu pour le coup, ainsi que la bible) contient de l’eschatologie j’ai loupé un "gros" truc (ce qui est tout à fait possible). Et je voulais donc vérifier.

                Si votre source c’est Imran Hosein, je suppose chez E&R, alors je penses que ça vient de la "tradition" musulmane, c’est à dire les Haddiths, et vu que tout ça est très sujet à caution et à interprétation plus ou moins délirante, je n’irais pas vérifier. Les exégèses musulmanes n’ont strictement aucun intérêt à mes yeux, vu comment ils font apparaître des "miracles scientifiques" dans le Coran, autant dire qu’ils sont capable de faire apparaître n’importe quoi selon les besoins de l’époque.


              • vote
                Jean Ducoin 30 juillet 13:32

                @yoananda2
                "ha non, pas du tout. On ne s’est pas parlé, donc je n’ai pas d’à postériori sur vous, ni d’à priori."
                Okay d’accord.
                Ça doit faire partie des Haddiths, c’est par ER que j’ai écouté la première fois, et je ne m’intéresse pas aux écrits religieux, mais ces quelques conférences et + de Hosein sur le net m’avaient interpellé, par quelques confirmations postérieures, ou en synchronicité avec les prédictions. Uniquement la part eschatologie. Mais ceci est peut-être un biais de ma part, pour valider une vision particulière.

                Donc désolé, on ne pourra pas discuter de Coran, et parmi les intervenants récurrents, je crois qu’il n’y a que vous et Hijack qui se soient manifestés pour leur effort à lire ces textes. Avec des motivations différentes, mais bon.

                Je crois que vous disiez que vous le vouliez, pour comprendre l’Islam, en rapport aux populations maintenant sur le territoire hexagonale, et avoir quelques ... "munitions" ??? Mais j’interprète peut-être, et je n’ai pas une très bonne mémoire, je peux me tromper.


              • vote
                yoananda2 30 juillet 14:46

                @Jean Ducoin

                je crois qu’il n’y a que vous et Hijack qui se soient manifestés pour leur effort à lire ces textes

                Pas à ma connaissance. Ça a peut être changé depuis nos dernières conversions mais Hijack n’a pas lu le Coran (sauf, je répète, s’il l’a fait entre temps), encore moins les Haddiths. Il se content d’aller faire des recherches sur gogole quand il est en difficulté et récupère les arguments du premier apologète islamique qui passe sans réfléchir aux énormités qu’il copie-colle, pour ensuite conclure tout content de lui que "merci au contradicteurs qui lui ont permis d’approfondir sa connaissance de l’Islam" ... Comme je lui ai déjà dit, ses posts sont le sommet de l’hypocrisie de ce que j’ai lu depuis des années sur le net.

                Je crois que vous disiez que vous le vouliez, pour comprendre l’Islam, en rapport aux populations maintenant sur le territoire hexagonale, et avoir quelques ... "munitions" ???

                Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de cette phrase. J’ai demandé simplement des précisions sur l’eschatologie "coranique" parce que dans ma mémoire il n’y avait rien de tel dans le Coran. Je voulais juste savoir si ma mémoire était mauvaise ou pas. Est-ce que ça aurait débouché sur des "munitions" ? aucune idée. J’en ai bien assez, je n’en cherche pas plus, j’ai déjà tout ce qu’il me faut. smiley

                L’eschatologie, c’est compliqué ... il y a des gens qui pensent que c’est la fin des temps depuis ... depuis toujours en fait. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas un fond de vrai.


              • vote
                Jean Ducoin 30 juillet 16:28

                @yoananda2
                "Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de cette phrase".

                Non pas de lien d’ironie. Il me semble que vous disiez il y a quelques mois ou années, que votre lecture du Coran, était essentiellement motivée par votre besoin de comprendre avant de parler.

                Rien à voir avec la question de précision d’aujourd’hui.

                "L’eschatologie, c’est compliqué ... il y a des gens qui pensent que c’est la fin des temps depuis ... depuis toujours en fait. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas un fond de vrai."
                D’accord avec vous.
                Seul un lien en relation avec le présent observé, me porte à entretenir une certaine attention sur le sujet, puisque ce serait bête de négliger la piste, ou de complètement l’ignorer, alors que ça ne pompe pas trop d’énergie à cocher les cases.

                Et pour le futur en général, j’ai des doutes quant-au déterminisme, incompatible avec le libre arbitre, néanmoins, certaines énergies sont tellement sur les rails, que beaucoup de prédictions éclosent pile à la bonne place. Allez, parfois un peu à côté. 

                Ce qui ne veut donc pas dire que pour les suivantes, ce sera pareil.


              • vote
                yoananda2 30 juillet 20:28

                @Jean Ducoin

                Et pour le futur en général, j’ai des doutes quant-au déterminisme, incompatible avec le libre arbitre,

                Ce qui veut dire que c’est peut être le déterminisme qu’il faut revoir, ou bien que c’est le libre arbitre qu’il faut revoir smiley

                Ce qui ne veut donc pas dire que pour les suivantes, ce sera pareil.

                Bon alors il ne reste plus qu’a attendre que la lune soit fendue smiley


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 30 juillet 21:19

                @Jean Ducoin
                "Heureusement qu’au départ, on parlait de l’intérêt d’avoir un, ou des outils de qualité."

                 smiley
                Oui, on a dévié mais... pas tant que cela en réalité. Pourquoi sommes-nous en insécurité ? Parce que des bouddhistes Suédois nous agressent au quotidien, nous roulent dessus ou nous kalashent parce qu’on a critiqué le design du meuble Tchöpfückhën de chez Ikéa ? Soyons sérieèux. Nous savons très bien qui remplit nos prisons, qui harcèlent les femmes dans la rue, qui donnent des coups de couteau de la paix, etc, etc, etc.

                "De manière très réductrice, je vais dire qu’en mettant les gens en situation précaire, on réveille les instincts de survie"

                "Réductrice" n’est pas le le bon mot : "biaisée" est le bon. De plus en plus d’études démontrent qu’il n’y a pas de lien entre précarité et criminalité. Récemment il y en a une importante en Scandinavie et une autre en Fr. L’argument matérialiste ne tient pas. En revanche, je comprends ce que tu veux dire et c’est assez vrai : la mise sous tension des gens augmente nécessairement l’intensité de leurs réactions. 

                "Cela dit, quand vous dites que nous sommes d’accord à propos des Muz, ce n’est pas la cas. Je suis neutre pour l’aspect religieux, ou la foi, et plutôt à l’aise avec le monde méditerranéen."

                Ok, j’ai mal compris alors. Moi je ne suis absolument pas neutre. L’islam est une orthopraxie qui a ses vertus mais... chez eux. Chez nous, c’est une catastrophe, une régression civilisationnelle patente et une source d’emmerdes à tous les points de vue tout simplement parce qu’un bon musulman est un musulman qui respecte ses commandements, la façon islamique de vivre et que cette façon de vivre, cette façon de penser", de se comporter sont juste aux antipodes des nôtres. Rien n’est compatible avec l’islam et cela se vérifie partout et depuis 14 siècles. 

                " Les signes avant la fin des temps sont assez conformes avec ce qu’on constate aujourd’hui, en particulier dans le Coran."

                Je rejoins yoananda (j’ai plusieurs version du coran chez moi, plusieurs recueils de hadiths, des tafsirs, les bio... je prétends un peu maîtriser le sujet pour ce qui est du sunnisme en tout cas). Le coran est un bricolage de traditions chrétiennes, juives et zoroastriennes avec une réécriture intégrale de certaines pour y faire rentrer de force une légitimité notamment via la filiation prétendue ismaélienne de leur prétendu prophète. Le coran traite très peu d’eschatologie : ce sont les exégètes (dont la plupart sont postérieurs de 2 ou 3 siècles minimum). Les haddiths (je connais bien Boukhary et son disciple, Muslim mais moins d’autres comme Abu Daoud donc si je me trompe...) traitent essentiellement de droit (héritage, droit marital, contractuel, etc), de pratique (sachant que ce point est quasi absent du coran... comment prier par exemple), etc. 

                Je crois que ce truc de "la fin des temps" est surtout une inclination très judéo-centrée liée à un relatif déclin de l’Occident ("relatif" parce que... nous restons encore à la pointe dans pratiquement tous les domaines en réalité). Les pop de pays comme la Malaisie, l’Indonésie, l’Inde et quantité d’autres ne s’inscrivent absolument pas dans cette perspective. Quant à certaines pop de certains pays comme la plupart d’Afrique, d’Asie centrale ou du MO, c’est simple : ils sont juste dans un immédiat.


              • vote
                yoananda2 30 juillet 22:35

                @Jean Ducoin

                De manière très réductrice, je vais dire qu’en mettant les gens en situation précaire, on réveille les instincts de survie, et de domination, qui sont les caractéristiques animales.

                j’ai loupé cette phrase.

                Quelle situation précaire au juste ? les afromuzz sont arrivés dans un pays en paix, avec un système de santé pas trop pourrit, avec l’éducation gratuite, ils ont été logés à proximité des centres d’affaire, on leur construit des métros, on a déversé des 10aines de myiards en plan urbanisme, et on a fermé les yeux sur leurs petits trafics qui sont devenus une guerre chimique.

                La "précarité" n’y est pour rien, pas plus que la pauvreté. Les régions pauvres en France c’est l’ariège et la coreze et ce n’est pas la qu’il y a de la délinquance. Et puis nommons les choses par leur nom. Les "instincts de survie, de domination" sont en effet des caractéristiques animales, tout comme l’altruisme, la morale, l’amour. So what ? nous sommes des animaux, et ça n’a rien de péjoratif. L’animalité n’est PAS associé à des "vils" instincts. D’ailleurs la survie et la domination sont des élans vitaux très sains et nécessaire.

                Les inégalités non plus ne sont pas la cause.

                La précarité, la pauvreté, les inégalités, toutes relatives qui existent en France ne sont pas l’apanage des afromuzz. L’explication par le racisme indigène ne tient pas plus.

                Ha oui les "ratonnades" ... pour calmer un peu les ardeurs des "célibataires" qui avaient un peu tendance à violer de ci de la ... (d’ou le regroupement familial).

                Les afromuzz sont venus de shithole comme on dit. Ils ont TOUT eu, on leur a donné le paradis européen gratos, un peu par hasard presque. Et qu’on-t-ils trouvé le moyen de faire de ce don ? Ils ont organisé une grande fête pour remercier les français de tant de cadeaux, bienfaits, de tant d’opportunités et possibilités ouvertes pour eux ?

                Qu’est est le bilan ? qu’ont-ils apporté au pays ? ou est-ce qu’ils se sont distingués ? Combien de nouveau prix Nobel ils nous ont amenés ?


              • vote
                yoananda2 30 juillet 23:04

                @Jean Ducoin
                habatien y a Odon Lafontaine qui va sortir une vidéo sur le millénarisme islamique https://www.youtube.com/watch?v=NYEh44SErqk
                ça devrait vous intéresser.


              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 01:46

                @yoananda2
                "Bon alors il ne reste plus qu’a attendre que la lune soit fendue"

                Tout-à fait, il n’y a que le futur qui nous montre ce qu’il est quand le présent arrive à lui. Spéculer dessus, c’est pas vraiment constructif, c’est pour se distraire, un peu comme les courses de chevaux.


              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 04:00

                @Conférençovore
                C’est un peu le problème quand on écrit, si un mot peut sembler ambiguë, on risque de s’accroche dessus, au lieu d’embrayer, et ça fait de long discours.


                "réductrice" était pour qualifier ma vision, c’est à dire que j’allais faire des raccourcis grossiers, pour aller vite. Loupé ! On ne va pas aller vite finalement.

                Autre malentendu, sur lequel a aussi tiqué Yoananda : précarité.

                Je n’évoque pas uniquement celle des importés, je ne suis pas un sauveur compatissant de chiens perdus. Je parle surtout de celle des natifs, mis en concurrence intentionnellement, et violemment, avec des populations qui n’ont pas forcement les mêmes us et coutumes.

                Donc votre première solution, c’est de vous débarrasser de ces populations, et ce serait fonctionnel. Ma solution, serait d’identifier la caste mondialiste qui organise la collecte d’immigrés, par exemple à quelques kilomètres des côtes Libyennes, en subventionnant des ONG et de gentils crétins dégoulinant de bons sentiments, pour finir de mettre en concurrence le prolétaire local devenu misérable par la mondialisation "heureuse" (car vendue ainsi), avec des humains plus proches des temps du cannibalisme généralisé , et avec des critères moraux, disons, différents

                Peut-être que vous voyez mieux où je voulais en venir, quand je parlais de misérable, précarité, concurrence pour un bout de viande ...

                Sur le terrain, on ne peut nier une masse d’invasion. Derrière le rideau, il y a des gens très bien organisés, dont la politique, à constater la tension sur le terrain, est de se débarrasser de tous les pauvres. Ou j’ai loupé un épisode.

                Dans les guerres conventionnelles, lorsque 2 divisions d’équipement et d’entrainement comparables s’affrontent, ça donne zéro division à la fin, et quelques déserteurs. En général, c’est asymétrique, donc il y a toujours des survivants pour clamer victoire.

                En résumé, vous pourrez pas me vendre : "le problème c’est uniquement la population exogène". La plus lourde cause que j’identifie, est la trahison nationale par une poignée de mondialistes, qui doivent avoir in fine un projet de réduction de la population mondiale. C’est toujours pareil avec les malthusiens. Il faut réduire, mais surtout pas eux ou leur famille.

                Vous cernez peut-être mieux mon point de vue, ça nous évitera de trop nous disperser.
                Autre point, j’ai jamais eu d’histoire tendue avec les individus extraits de populations nord africaines, parce que je n’ai croisé que des gens équilibrés, distants de l’islam comme un catho moyen peut l’être du discours du Vatican, et ayant souvent oublié si ils étaient nés à Alger ou à Marseille J’ai donc eu de la chance au loto. L’évolution de la France dans les quartiers, je ne connais pas. J’ai juste vu que le long de la voie du RER entre Roissy et Gare de Lyon, ça ressemblait de plus en plus à Tombouctou.

                Pour le Coran, j’ai donc rien à vous apprendre. En pratique, les maghrébins que j’ai croisés et se disant musulmans, n’ont jamais étaient pesants avec ce qu’ils en comprenaient. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un Imam Wahhabite. Par contre, je constate qu’il y a bien une différence entre eux, et un Auvergnat de vieille souche.

                Le soucis, si on parlait de re-migration forcée, c’est que se commettrait quelques injustices, par des petites mains expéditives, se référant par facilité au taux de bronzage.

                Maintenant, si vous voulez les méthodes radicales fonctionnelles pour stopper les flux d’immigration suivants, eh ben sur le papier c’est facile. Mais ce serait justement taxé de méthode fascisante : 2 corvettes sur la Méditerranée qui coulent tous les rafiots surchargés, plutôt que de récupérer ceux qui savent nager. Je n’y suis pas favorable, mais je pense que ça marcherait ... pour ensuite être mal jugé par l’histoire. Normal.

                Pour la fin des temps, c’est encore autre chose, et c’est pas fait pour couper court ... je vais peut-être en écrire dessous, dans ma réponse à Yoananda ... 


              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 04:23

                @yoananda2
                Vous aussi, vous vous emballez un peu sur des malentendus.

                Pour ce qui est de "précarité", je pense que ma réponse à Conférençovore au dessus, éclaircie le discours.

                Pour le côté animal, je n’ai pas approfondi mes croyances, ni cherché à faire référence aux chakras, parce qu’on en comprend pas forcement la même chose.

                De ce que j’ai cru comprendre, l’humanité est encore souvent dans les niveaux "survie" et "domination" dans le clan par emploi de la force physique, mais il est aussi dans la domination organisée par association de groupe, et ça s’appelle la politique. J’ai dû lire qu’on trouvait ça à un stade moins évolué chez les chimpanzés, mais ce n’est pas généralisé chez les autres espèces. C’était donc mon point, pour différencier les animaux vivants en milieu hostile, certains hommes plongés dans des conditions de stress un peu similaires, d’autres humains, ... ou encore, Padré Pio, en odeur de sainteté. N’embrayez pas dessus, s’il vous plait, ça va faire des prolongements encore ...

                Sinon je crois avoir dit qu’il n’était pas trop compliqué pour moi de fréquenter des populations maghrébines, et d’ailleurs plutôt au Maghreb, bien que beaucoup de francisés de longue date soient sans doute plus faciles. Je ne crois pas avoir dit que je croyais que c’était des chances pour la France ... ou me suis-je à ce point mal exprimé.


              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 04:35

                @yoananda2
                Merci pour le lien, j’essayerai de prendre du temps pour regarder.

                Sinon, j’ai parfois des superbugs de déconnexion sur ce site. Ça m’a pris 1/2 heure pour me reconnecter. Ça vous le fait parfois, ou c’est juste dû à ma bécane ???

                Ah oui, j’avais dit "fin de temps" à Conférençovore, que je relancerais dans une réponse à vous-même, mais j’ai aussi le clavier qui foire ... peut-être plus lors d’un fil consacré. Là le dialogue est plus directe, donc avec une meilleure réception et pédagogie réciproque pour le peu de présents, mais on ne va pas s’illuminer les uns les autres en quelques lignes. Bon, plus tard, on verra...


              • vote
                Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 11:28

                @Jean Ducoin

                "Sinon, j’ai parfois des superbugs de déconnexion sur ce site. Ça m’a pris 1/2 heure pour me reconnecter. Ça vous le fait parfois, ou c’est juste dû à ma bécane ???"

                "C’est très courant la nuit."

              • vote
                Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 31 juillet 11:29

                Je ne sais pas pourquoi j’ai écrit ma réponse entre guillemets. On va dire que je me cite moi-même. 

                 smiley

              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 16:06

                @Gaspard Delanuit
                Ah ouais. Vous veilliez aussi parfois tard. Y-a un possible lien avec le fuseau horaire aussi, mais l’expérience vous est aussi arrivée. Merci, c’est noté.


              • vote
                Jean Ducoin 31 juillet 08:44

                @Conférençovore @yoananda

                Pendant que j’y pense, et pour en rajouter une couche à propos du Muz moyen …

                Vous pensez que la meilleure solution est le balayage de l’envahisseur, et ça semblerait marcher idéalement à court terme … encore une fois, sur le papier. Je ne crois pas mal interpréter ?

                Je, pense que l’ennemi principal est interne. Nonobstant la caste des dominants sociaux souvent improprement nommée élite, pour le pire des boulets, il y a tous ces braves gens, souvent à culpabilité héritée du catholicisme, de culture peu éclectique, et qui regardent trop la télé. On les a persuadés que le monde souffrait à cause de leurs excès personnels, et ils sont trop cons pour analyser le problème en profondeur, alors ils se sentent obligés d’éponger les malheurs du monde. Ils vont croire que c’est de leur faute si des Utus ont passé quelques Tutsis au sabre d’abattis, pour illustrer mon propos.

                Donc "soyons humains, accueillons tous les réfugiés, les pauvres."

                On doit être sur la même longueur d’onde là ?

                Notez que j’ai pas de solution pour l’Afrique, l’Islam étant un sous problème, ou pas un problème du tout, avant que vous ne me rameniez l’argument de la Oumma. Naaaan, on va pas aller enculer les mouches halal.

                J’aime bien cependant le point de vue de Lugan. Il est vieux, cultivé n’ayant pas gaspillé tout son temps, ouvert malgré des côtés en apparence rigides, et il a voyagé.




                • vote
                  yoananda2 31 juillet 09:55

                  @Jean Ducoin

                  Vous pensez que la meilleure solution est le balayage de l’envahisseur, et ça semblerait marcher idéalement à court terme … encore une fois, sur le papier. Je ne crois pas mal interpréter ?

                  Je ne crois pas avoir jamais dit ça, ni même sous-entendu cela. Je ne connais pas "la" solution, et encore moins la "meilleure" si tant es qu’elle existe. Je ne suis pas un solutioniste. Je peux voir des problèmes, mais les résoudre me dépasse bien souvent.

                  Je, pense que l’ennemi principal est interne. Nonobstant la caste des dominants sociaux souvent improprement nommée élite, pour le pire des boulets, il y a tous ces braves gens

                  Ennemi ? Si on parle de ceux qui défendent leurs intérêts bien compris comme moi je défends les miens, je ne crois pas que ça en fasse des ennemis, ou sinon, tout l’humanité est mon ennemie .. ce qui me chagrinerait !

                  Pointer du doigts les "dominants" ou "élites" ne mène à rien. D’abord parce qu’on n’a pas les moyens d’aller les déloger, ensuite parce qu’ils sont pris dans un système et n’ont pas tellement de liberté d’action. Pas autant qu’on croit. Quand la femme blanche moyenne fait tout juste un poil plus qu’un enfant par génération tous les 35 ans, ben les méchantes élites n’ont pas tellement d’autre choix que de faire venir "du" (choix de mot volontaire parce qu’à ce stade on est dans les stats et non dans l’humain) migrant par charter, sous peine de voir la société s’effondrer.

                  Ce qui ne veut pas dire que je porte ces élites dans mon coeur hein ...

                  Ensuite, comme vous le dites il y a tous ces "braves" gens comme vous dites, que je préfère appeler masses gauchisées. Masses parce qu’ils ne réfléchissent guère par eux même sur ces histoires, ils se contentent de réagir selon les injonctions moralisatrices qu’on leur a inculquées, et gauchisées parce que bien sûr, "on" joue sur la corde de la générosité, de la "pacificité" (voire passivité).

                  Notez que j’ai pas de solution pour l’Afrique

                  Moi je m’en fou de l’Afrique. Ce n’est pas mon peuple. Quand on a déboulé chez eux, ils n’avaient pas inventé la roue, et une poignée de siècles plus tard ils viennent, grâce à nos moyens de transports, nous dire sur nos terres qu’on leur à volé leurs "richesses".

                  PS : votre manière de formuler vos idées prête souvent à confusion. Sur un forum il vaut mieux être cash et moins allusif ou ambigu pour se faire comprendre.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès