• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gilets jaunes Gyrosbleus Même combat ?

Gilets jaunes Gyrosbleus Même combat ?

#GyrosBleus et #GiletsJaunes unis : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Ca y est, les policiers pour le mouvement des gilets jaunes (Les Gyros Bleus) sortent du silence, accompagnés des ambulanciers et ceci malgré l’accord avec les « syndicats » et le gouvernement.

Nommé « Acte 1 des policiers en colère » tout un symbole qui reprend la thématique des actions menées par les gilets jaunes, c’était hier soir sur les Champs-Elysées à Paris…

- Plusieurs centaines de personnes sont actuellement sur les #ChampsElysées. L'acte 1 des policiers débute, des ambulanciers et des #GiletsJaunes les ont également rejoint. #GyrosBleus

Publiée par Myriame Pverboui sur Jeudi 20 décembre 2018

 

REPLAY - #GyrosBleus : Acte 1 des policiers en colère, action en cours vers l’Elysée en présence de #GiletsJaunes et d’ambulanciers. Les dernières infos avec Rémy Buisine sur place.

Publiée par Brut sur Jeudi 20 décembre 2018

 

Cette action n’est visiblement que le début : Clic !

 

Témoignage d’un policier en colère : pour lui, Macron n'a pas les épaules pour diriger la France...

Témoignage d'un policier : #Gyrosbleus Même constat que les #GiletJaunes : matraquage des classes moyennes, riches protégés, injustices au sein de la police notamment primes accordées aux gradés. Pr lui, #Macron n'a pas les épaules pour diriger la France... Source : Écoutez la suite ? https://t.co/AbSMT5lMQX

Publiée par Nosignalfound sur Jeudi 20 décembre 2018

 

Les gilets jaunes ne seront pas à Paris ce week-end, ils se donnent RDV à Versailles, symbole de la monarchie française, pour se faire entendre. Les Gyros Bleus prendront-ils le relais à Paris comme ils l'ont fait hier, ou irront-ils de concert avec les JG ?

 

La police rejoint donc, à visage découvert désormais, le mouvement des GJ ; il ne reste plus que les syndicats pour appeler à une grève générale. Syndicats censés être la chambre de résonnance des revendications des travailleurs et qui trainent la patte depuis le début du mouvement, ce qui est un comble…

Sommes-nous arrivés proche du point de basculement ?

 

Pendant ce temps les GJ continuent de lutter et un nouveau drame est arrivé cette nuit…

 

Alsace cette nuit situation très tendu Police très violente (Vidéo de très mauvaise qualité)…

 

Pour rappel, les GJ ont (ou vont...) rédigé le RIC et demandent au gouvernement de mettre en place un référendum pour le soumettre au français.

D’après un sondage BFMTV (sic !), les Français sont largement favorables au référendum d'initiative citoyenne, puisqu’ils se prononcent pour de 66 à 88% selon le domaine d'action : Clic !

 

Si c’est BFMTV qui le dit, le pourcentage ne peut être que plus élevé… ;)

Tags : Citoyenneté Manifestation Police Gilets jaunes




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 7 votes
    wendigo wendigo 21 décembre 2018 14:13

    "La police rejoint donc, à visage découvert désormais, le mouvement des GJ".
     Sans honte bue et cela après avoir maltraité, frappé, gazé des femmes, des jeunes des personnes agées et même des Handicapés qui n’avaient pour seul crime (puisque visiblement c’est désormais un crime) de vouloir juste vivre dignement du fruit de leur travail, parce que ces gens là ne font pas que casquer, ILS BOSSENT et pas pour se payer un costard....
    Ce réveil policier me semble un peu tardif.
    Oui je sais, tous les flics ne sont pas à mettre dans le même sac, mais après autant de violence, désolé, mais perso je n’ai plus confiance en eux. Beaucoup de Français les respectaient et les soutenaient, mais ces glorieuses actions ont fait chuter ce capital confiance et sympathie, qu’il sera maintenant difficile de reconquérir, car ce ne sont pas des racailles qu’ils viennent d’agresser, mais des braves et honnêtes gens qui comme des cons sont ceux qui payent leur salaires et fournitures, les flics ont violenté le BOSS, le vrai le seul l’unique patron de notre pays, le PEUPLE, celui là même auprès de qui ils ont prêté serment.
    Un vieux dicton par chez moi dit très justement "c’est pas quand on a fait dans le pantalon qu’il faut penser à serrer les fesses".



    • 3 votes
      TotoRhino TotoRhino 21 décembre 2018 17:22

      @wendigo
      Ce réveil policier me semble un peu tardif.
      Et je suis entièrement d’accord avec toi !
      Pour avoir tâter de leur empathie envers la population il y a pas mal d’années déjà, je constate que rien à changé. D’un autre côté qui avait-il a attendre notamment des CRS ? Ces individus sont endoctrinés pour taper quelque soit la personne en face d’eux, leur propre famille également, alors...
      Non, moi, ce qui m’a le plus dégoûté, c’est de voir que des forces telles que la BAC et la cellule antiterroriste se sont comportées comme des salauds envers leurs concitoyens.
      Mais bref, ne boudons ceux qui ne sont pas d’accord avec de tels agissements et qui ont le courage de venir le crier sur la voie publique. Cela ne fait que mettre une pression supplémentaire sur ce gouvernement populicide qui ne craint désormais qu’une seule chose : que le mouvement s’étende à d’autres populations de citoyens, tels que les travailleurs en général et les forces de police en particulier qui ne sont plus, rappelons-le, que le dernier rempart entre les GJ et le pouvoir en place !


    • 2 votes
      TotoRhino TotoRhino 21 décembre 2018 17:39

      @mat-hac
      N’importe quoi !
      Résumer le RIC à ces vidéos c’est, soit n’avoir rien compris, soit avoir une intention délibérée de manipuler les gens en dénaturant les possibilités d’un référendum.

      Un référendum, quelle qu’en soit la nature, permet au peuple de se prononcer et participer aux choix de son pays de la manière la plus démocratique qui soit, c’est-à-dire directement.

      D’autre part, le RIC fonctionne en 2 temps :
      1°) Proposition d’un RIC
      2°) Mise en place du RIC et sa votation

      Si la proposition ne remporte pas un minimum de voix LE RIC NE SERA PAS MIS EN PLACE !
      Si le RIC n’obtient pas la majorité, IL SERA ABANDONNE !

      Alors, à moins d’être un antidémocrate sévère, je ne vois aucune raison d’empêcher au peuple de s’exprimer sous la forme d’une action de démocratie directe !


    • 1 vote
      imago imago 22 décembre 2018 06:14

      @wendigo

      Bilan provisoire des violence policières : au moins 11 Gilets Jaunes ont perdu un œil et 5 une main depuis le début du mouvement

      1. ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018

      2. JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.

      3. PATRICK, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.

      4. ANTONIO, 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

      5. GABRIEL, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

      6. SIEGFRIED, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

      7. MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

      8. CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018.

      9. GUY B., 60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018.

      10. AYHAN, 50 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018.

      11. BENOIT, 29 ans, a été gravement blessé à la tempe par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé dans le coma pour 15 jours, sa vie est en danger.

      12.MEHDI, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.

      13. MAXIME I., 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.

      14. FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.

      15. DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.

      16. ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.

      17. OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.

      18. JEAN-PHILIPPE L., 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.

      19. RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.

      20. ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018.

      21. THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

      22. DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

      23. FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.

      24. ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

      25. JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur (ancien tireur d’élite) vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

      26. ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

      27. CONSTANT, 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu le nez fracturé par un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.

      28. CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

      29. NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

      30. YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.

      31. PHILIPPE, a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018.

      32. ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

      33. MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.

      34. FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.


    • vote
      revolQé1 revolQé1 22 décembre 2018 09:18

      Et après cela on vient nous parler de casseurs, je trouve que ces crevards de flics ont beaucoup de chance de n’avoir pour le moment eu en face d’eux que des gentils.

      Qu’ils n’oublient pas qu’il y a beaucoup plus de civils armés que de flics,et je ne parle que des armes déclarées.


      • vote
        ged252 22 décembre 2018 12:03

        Trop de vidéo, il faut traiter un seul sujet simple par article, sinon les gens ne comprennent pas ;

        .

        ici entre le décès d’un gilet jaune, et la révolte des policiers, on ne sait quel est le sujet de l’article ; Mieux valait faire deux articles diiférents.


        • vote
          ged252 22 décembre 2018 12:06

          la dernière vidéo avec l’accent de cité , on y croit, on y croit !



        • vote
          TotoRhino TotoRhino 22 décembre 2018 14:18

          • 1 vote
            wendigo wendigo 22 décembre 2018 19:01

            @TotoRhino

             Ha ha ha, vous avez remarqué les bandeaux info sous votre vidéo ?
             " Un homme est mort après avoir percuté un camion à l’arrêt à proximité d’un rond point occupé par les gilet jaunes près de perpignan (sources judiciaires) "
             Wouhaaa ils devait courir vite le type pour s’écraser sur un camtar arrêté .....
             Alors regardons le témoignage d’une personne présente
            https://www.youtube.com/watch?v=L1CxbTNp4Ic


          • vote
            wendigo wendigo 22 décembre 2018 19:11

            Rectification importante ,
            il s’agit de deux faits totalement différents à un jour d’interval. Méa culpa, je n’étais pas au courant pour le deuxième drame, et le manque de précision de cnews m’a fait compiler 2 infos qui ne devaient pas l’être, ceci est une erreur pas une fake news !


          • vote
            TotoRhino TotoRhino 22 décembre 2018 19:37

            @wendigo
            Pas de souci, dans ce gros merdier, difficile de ne pas se planter !


          • vote
            TotoRhino TotoRhino 22 décembre 2018 19:39

            @wendigo
            Normal de se planter parfois dans tout ce gros merdier !


          • 1 vote
            wendigo wendigo 22 décembre 2018 21:29

            @TotoRhino
            " Nous tromper dans nos entreprises,
            c’est ce à quoi nous sommes sujet,
            le matin je fais des projets,
            et la journée, des sottises."
            (Voltaire)
             Ouais normal, pour ce qui est de dire et faire des conneries je ne suis pas en reste, mais bon je reconnais, dans ce monde porter ses cojones est un acte de résistance et comme disais mon cher papa
            "ne jamais renier son cul pour un pet"
            tout comme
            " n’attend pas d’avoir deux paires de c... pour aller au bordel"
            Un grand poête mon papa.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès