• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Guerre en Ukraine : quel intérêt pour la France ?

Guerre en Ukraine : quel intérêt pour la France ?

On entend souvent ça et là que la France n'aurait aucuns intérêts à s'impliquer en Ukraine, en effet nombreux sont ceux qui défendent la thèse selon laquelle la France ne devrait pas s'impliquer ainsi dans des conflits dont les seuls beneficiaires seraient les Américains, se pose indirectement la question de la place de la France dans l'ordre mondial et de l'adhésion de celle-ci à l'OTAN.
Bien sur la question plus complexe et mérite d'être developpée, cette vidéo traite donc de ce sujet sur un angle différent des autres qui sont parfois un peu trop polarisés et manquent de nuances.

 

Tags : France Russie Guerre OTAN Ukraine Géopolitique




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Le Monde part en couilles France Foutoir du Yankee 10 janvier 12:30

    Je suis désolé mais, ta "démonstration" repose, selon moi, sur des a priori idéologiques.

    Tu zappes ce qui va à l’encontre du fil de ton "Histoire" et tu focalises sur le tri.

    Écoute la video du 1er janvier " Onfray invité par Mabrouk sur CNews à 8Hr", précisément le passage qui concerne le tour d’Europe de Gorbatchev... ce dont je me souviens très bien.

    Pour la géostratégie et ses conséquences fâcheuses sur le long terme, un exemple frappant :

    en 1922 :

    le soutien de toutes les Nations européennes à Kémal contre la reconquête de l’Asie mineure par les troupes de Vénizélos :

    Les Soviets, par les livraisons d’armes,

    Italie dépitée par débarquement de lingots d’or sur les plages anatoliennes,

    France double jeu, Mandat de la SDN sur la Cilicie et reconnaissance aérienne au secours de Kémal, soutien du GODF et de sa Presse ( Le Temps )

    Ensuite, on a vu les conséquences :

    en 1940 ( aide sournoise de la Turquie "neutre" à Hitler ),

    ensuite ,

    financement des mosquées et des imams extrémistes,

    menace sur une unité de la marine française,

    trouble à l’ordre public en France ( Loups Gris, soutien à l’Azerbaidjan contre l’Arménie chrétienne, en 2013 attentats contre les 3 militantes kurdes secret défense ),

    insulte à Macron par Erdogan,

    chantage géostratégique

    Le contexte de la Méditerranée aurait été bien différente si on avait aidé les Grecs à reprendre pied en Anatolie au lieu de les détruire. Incendie de Smyrne en 1922 en présence d’une vingtaine de navires militaires occidentaux imperturbables dans le port. Diffusant de la musique pour couvrir les cris des civils ou accueillant au jet d’eau les barques de réfugiés... chrétiens.

    Aujourd’hui, on finance les Navires des Associations pour aller chercher des OQTF musulmans dans les eaux libyennes ou tunisiennes...

    Où est la cohérence ? quelle est l’intelligence de cette gouvernance ?

    Je n’ai toujours pas compris !!!


    • Philippe Fabry Philippe Fabry 10 janvier 13:56

      Bonjour, c’est le rédacteur du texte, je ne suis pas P.Fabry, mais je tenais à m’exprimer ici pour demander pardon aux lecteurs pour les fautes d’orthographe, je n’avais pas dormi depuis longtemps au moment où je tapais ces mots, je ferai plus attention à l’avenir. 


      • Candaule in the wind Candaule in the wind 10 janvier 18:41

        @Philippe Fabry

        Le texte sous la vidéo "TWITTER : le safe space des élites leur échappe ?" est encore pire...

        Faut se relire avant de publier, Léo !


      • juanyves juanyves 10 janvier 15:11

        Bla bla bla bla bña bla bla bla


        • alanhorus alanhorus 10 janvier 16:33

          @juanyves
          Philippe Fabry, né en 1984, est un historien du droit et avocat français. Wikipédia

          Avocat qui cherche ses mots, hésitant et je passe les détails communs avec Macron.

          Pas terrible


        • alanhorus alanhorus 10 janvier 16:44

          @alanhorus
          La seule chose qu’il dise d’important c’est que l’alliance Russie Allemagne est payée par la France.
          De toute façon cette guerre n’est pas notre guerre nous n’avons pas a prendre parti.
          Il est évident que si Macron aide Zelenski c’est parce qu’il y a manipulation des USA et d’Israël qui a 70 % soutiennent les Ukrainiens.
          L’Ukraine perdra et il faudra payer la saloperie de Macron est évidente.
          De plus il y a des labos US en Ukraine cela sert Pfizer et Bill Gates dans leur guerre biochimique contre l’humanité.
          Mais ce type ne semble avoir aucune conscience de tout cela.


        • juanyves juanyves 11 janvier 15:28

          @alanhorus
          Bla bla bla c’est causer pour ne rien dire. Pour faire une analyse globale d’un sujet il faut, autant que possible tenir compte de tous les paramètres. Un des paramètres les plus importants de cette histoire est le facteur économique, ensuite le facteur militaire en est un autre. La géopolitique est loin de tout expliquer.
          Restreindre ce conflit à l’Ukraine et la Russie est absurde : tout le monde sait très bien que c’est un conflit entre les US et la Russie (+ la Chine). C’est un conflit qui se déroule avant tout sur le plan économique (énergétique et hégémonie du dollar).
          Sur le plan militaire, les militaires et le pouvoir politique russe, au départ voulaient faire appliquer les accords de Minsk comme prévu dans les traités signés par la France et l’Allemagne. C’est devenu une guerre avec l’Ukraine nazifiée dans laquelle se sont impliqués les occidentaux au pòint de devenir partie prenante du conflit, ce qu’ont très bien intégrés les militaires russes qui considèrent le conflit comme entre l’OTAN et la Russie. La stratégie sur ce plan est claire :

          • L’armée ukrainienne la plus forte et la mieux équipée d’Europe a été lessivée : pertes colossales et matériels détruits.
          • Elle ne tient que grâce aux armes et l’argent fournis par les occidentaux, ainsi que les "mercenaires", le commandement militaire et les services d’information. Son armée est contrôlée, équipée et encadrée par l’OTAN.
          • Ce faisant l’OTAN se défait de ses armes pour que les russes les détruisent alègrement. Ce qui, militairement, diminue drastiquement la possibilité d’une implication directe de l’OTAN, but recherché par les russes.
          • Autre point sur le plan militaire : dorénavant Poutine devra se plier aux exigences du commandement militaire, cad que le militaire a pris le dessus du politique. Le dernier essai de Poutine a été la trêve de Noël (ortodoxe) : un échec. Les militaires ne veulent plus de trêve qui permetten à ceux d’en face de se regrouper et se réapprovisionner. Cela a été le cas pour Kherson et Kharkov d’où se sont retirés les russes pour se recentrer sur le véritable verrou de la défense ukrainienne : Soledar/Bakhmut. Probablement la clef de la guerre se trouve là et les militaires russes le savent bien et encore plus les ukrainiens qui l’ont conçu ainsi. Preuve en est l’énergie énorme dépensée par les belligérants. Ce noeud stratégique est en train de tomber et à voir les appels à l’aide de toute parts, la tronche à la Baerbock en visite à Kharkov ça tourne vraiment au vinaigre.
          • Sur le plan économique c’est un désastre qui aura de très lourdes conséquences. De plus en plus de pays optent pour des échanges commerciaux dans les monnaies nationales. Tout cela avant la mise en place d’une monnaie d’échange qui ne soit plus basée sur le dollar. Son apparition sonnera le glas de ce dernier et par voie de conséquence la fin de l’hégémonie yanki.

          La réalité c’est une guerre que livre l’"élite" financière et économique pour conserver le pouvoir qu’elle exerce sur le monde depuis des siècle. En ce sens ce n’est pas notre guerre et nous n’avons rien à y faire. Mais les peuples européens ont bien profité de cette domination, étant la justification "démocratique" de cette domination tyranique du monde : ils ont vu leur niveau de vie croître et sont devenus des privilégiés grâce à l’exploitation du reste du monde par leurs maîtres. Et donc en ce sens c’est aussi notre guerre pour défendre ces maigres privilèges dont nous ont fait don ceux qui dirigent ce monde et ne veulent surtout pas perdre ce qu’ils possèdent. La question c’est jusqu’où iront-ils, perdus pour perdus, car c’est bien de cela qu’il s’agit, c’est une guerre à mort et ils ont besoin de notre soumission.
          Étant donné que l’option militaire conventionnelle n’est pas ou plus viable (perte d’équipements, production faible et très faible motivation des gens à aller se battre) il ne reste plus que l’option nucléaire et sur ce plan là personne ne fait le poid.

          Quand je parle de bla bla bla, c’est que comme pour le covid ou le conflit du Donbass, tout le monde déblatère mais personne n’est capable d’anticiper sur ce qui a toujours été le but ultime d’un conflit : gagner ou, tout au moins, ne pas perdre, cad que l’autre perde tout si je perds.

          Et tout cela en notre nom. Oui cette guerre est la nôtre et nous avons tout à y faire pour qu’elle s’arrête, pour qu’un autre monde apparaisse où il n’y aura personne qui dominera les autres, où il y aura des instances internationales respectées, basées sur une juridiction internationale indépendante, où il n’y aura pas un pays qui imposera sa loi et son ordre.
          Je doute que l’humain qui peuple ce monde actuellement en soit capable, dans ce cas il disparaitra.

          Alea Jacta Est


        • nono le simplet nono le simplet 10 janvier 16:03

          il y a de la logique sur cet aspect stratégique ... enfin, en faisant abstraction de pas mal de choses ... difficile de raisonner comme si la CEE n’existait pas et que l’Allemagne était tentée de la quitter pour créer un empire à l’Est ...

          de toutes façons la guerre insensée déclarée par Poutine ne pouvait que ressouder la CEE et il est inimaginable que la France comme l’Allemagne, deux démocraties, basculent du côté des envahisseurs de la dictature sanglante russe ... contrairement au passé où l’Allemagne n’était pas une démocratie ... Hitler comme Guillaume I ou II étaient au mieux des autocrates belliqueux hyper nationalistes ...

          il ne me semble pas que la logique stratégique ait joué un rôle important dans la prise de position unanime aux côtés de l’Ukraine ... c’est l’après dictature russe qu’il faudra surveiller ... les dents risquent de s’aiguiser ...


          • wendigo wendigo 10 janvier 18:49

            @nono le simplet

             Heureusement que tu préviens avec ton pseudo au moins tu ne prend pas en traitre. Car il faut être simplet pour croire que la Russie a l’Ukraine comme objectif .... même Stoltenberg commence à entrevoir les réels objectifs Russes, c’est dire si lui commence à capter, alors un bulot l’a fait depuis longtemps. Michka ne va pas fabriquer en quantité industrielle des missiles à hype vitesse juste pour un conflit avec son voisin économiquement faible et pourtant c’est ce qu’il fait. L’arsenal Russe est fait pour le gros gibier, l’Ukraine n’est que l’appât, le piège à con tendu depuis les années 90.
            Le premier con venu sait que pour faire tomber l’Ukraine pas besoin de s’attaquer à ce pays, faire tomber l’Otan et le reste suivra.
            L’objectif réel c’est l’occident !
             En Ukraine la Russie joue au con et visiblement ça marche du feu de dieu, nos abrutis psychopathes ne voient visiblement que dalle....
            Arx tarpéia capitoli proxima !
            Ils ont cru à la chute de l’URSS, ils se sont cru les maîtres du monde et n’ont pas regardé où ils avaient les pieds.
            La chute de l’URSS n’était qu’un roc sur l’échiquier, pas une victoire de l’occident.
            L’art de la guerre c’est l’art de la tromperie, c’est con que l’Otan ne l’ai jamais compris.
            Cette été l’europe sera sous les bombes et nous ferons cette guerre sans munitions sans carburant et sans agriculture et le peu de matos que nous avions on l’aura refilé à l’Ukraine.
            Au fait, vous êtes sur que le régime de Kiev n’est pas un allié de Moscou ?
            Si on se fie à sun tsu ça y ressemblerait.
            Je dis ça je dis rien ....


          • microf 11 janvier 12:48

            @wendigo

            Très bon commentaire et quelle belle conclusion !

            " Au fait, vous êtes sur que le régime de Kiev n’est pas un allié de Moscou ?
            Si on se fie à sun tsu ça y ressemblerait.
            Je dis ça je dis rien ....

            "


          • nono le simplet nono le simplet 11 janvier 15:32

            @wendigo
            ha ? l’objectif des russes c’est l’Otan ? alors qu’ils patinent dans le yaourt depuis 11 mois en Ukraine et mettent le paquet depuis des semaines pour prendre Soledar, une ville de 11 000 habitants ? smiley
            et évidemment c’est pas avec une dizaine de missiles hypersoniques qu’ils peuvent gagner une guerre contre le monde occidental ... d’autant que les usines qui les fabriquent seront rasées en 3 coups de cuillère à pot ...
            tu crois aux rodomontades des media russes au point que "naïveté" n’est pas adaptée pour te définir ... seule "connerie" est acceptable ... smiley


          • nono le simplet nono le simplet 11 janvier 15:35

            @nono le simplet
            les chars russes à Paris ! même Soloviev n’y croit plus depuis longtemps smiley


          • juanyves juanyves 11 janvier 16:40

            @nono le simplet
            Ça aussi ça fait partie de l’analyse "géopolitique"
            7 millions de réfugiés. Combien à Courchevel ? Tous en âge de porter les armes au lieu de laisser la Komandantur envoyer des ordres de mobilisation à des adolescents, pauvres puisqu’ils n’ont pas pu s’enfuir à Courchevel et y boire du champagne en soutien à leur "pays". Quel désastre !!!!!!!!!!!

            C’est toi qui a payé le champagne ?


          • juanyves juanyves 11 janvier 16:43

            @nono le simplet

            et évidemment c’est pas avec une dizaine de missiles hypersoniques qu’ils peuvent gagner une guerre contre le monde occidental ... d’autant que les usines qui les fabriquent seront rasées en 3 coups de cuillère à pot ...

            Non seulement t’es simplet mais t’es complètement débile et/ou décérébré.

          • nono le simplet nono le simplet 11 janvier 17:20

            @juanyves
            alors Panda , il parait que t’as été draguer chez furtif pour être publié ?
            me dis pas que c’est pas vrai ! smiley
            tu devrais aller draguer du côté de chez patrice bravo ... en perte de vitesse en ce moment sur ago rouge


          • juanyves juanyves 11 janvier 21:00

            @nono le simplet
            Ça n’a pas l’air de s’arranger dans ta cervelle.


          • wendigo wendigo 12 janvier 13:17

            @nono le simplet

            Donc selon toi la "stratégie" seule et unique est le tapi de bombe façon us army ?
            Ce qui donne 3 jours de bombardements intensif et 20 ans de guerilla pour au final se faire botter le cul par des péquenauds en sandalettes ?
             On voit toute la puissance us et otan, ils font des guerres et se font latter le cul derrière .....
            les occidentaux ne peuvent pas comprendre ils mènent des guerres d’humiliation et non de pacification.
            Tu vois ta réflexion ou plutôt celle de tes maitre était la même que durant la guerre d’espagne où ils ne comprenaient pas ce que faisait Franco.
            L’important n’est pas de gagner la bataille mais de détruire toute possibilité d’insurrection derrière.
            On appelle cela "une guerre d’usure", l’objectif est d’user la population Ukrainienne, mais aussi d’user toute votre économie, votre industrie, votre arsenal (que vous videz joyeusement, merci) .
            Bouge pas mon bonhomme c’est juste le début.
            Sinon et pour info, 10 missiles zyrkon, c’est bien plus qu’il n’en faut pour fermer sa gueule à l’otan. (un de ces supo met 10mn pour faire 1500 bornes, de quoi défriser brizite avant même d’entendre une sirène)
            C’est juste de la VRAI stratégie que toi et les ploucs qui te manipulent ne pouvez comprendre et c’est pour cela que la Russie est championne du monde d’échecs et vous de jeu de bille sur plage.
            Faut sortir de tes croyances et de l’idéologie, quand on se met la tête dans le sable, c’est la meilleur position pour se faire péter le Q.


          • nono le simplet nono le simplet 12 janvier 13:33

            @wendigo
            le problème des missiles n’est pas qu’ils se nomment zyrkon ou autre et qu’ils volent très vite ... c’est leur charge ...
            conventionnelle, c’est un missile comme les autres et on ne gagne pas une guerre avec quelques missiles ... et au vu de la défense anti-aérienne russe les usines seront rasées par les missiles alliés ...
            nucléaire, la Russie sera quand même rasée ...
            dans les deux cas ce n’est pas une victoire ...
            est ce que tu comprends ? Poutine, lui le sait ... il ne joue pas aux échecs mais au poker menteur et c’est un piètre joueur ...


          • wendigo wendigo 12 janvier 13:35

            @nono le simplet

             T’a appris la stratégie sur call of duty, c’est vrai que les échecs ne sont pas sur playstation, trop compliqué pour le publique occidental de base .
            Arrête warzone et passe à tarkov, tu constatera comme ton niveau va baisser.
            T’es du style à croire que les autres sont cons parce que tu ne comprend pas ce qu’ils font .....
            Tiens regarde les forces de résistance Ukrainiennes ce qu’elles font de ton pognon ;
            https://twitter.com/55Bellechasse/status/1612917263622873096?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1612917263622873096%7Ctwgr%5E33d4fb3bbe076cf8ce8d160f44f737462e3f07db%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.egaliteetreconciliation.fr%2FPendant-ce-temps-a-Courchevel-70954.html


          • nono le simplet nono le simplet 12 janvier 13:41

            @wendigo
            T’es du style à croire que les autres sont cons parce que tu ne comprend pas ce qu’ils font
            c’est juste le contraire ... c’est parce que je comprends ce qu’ils font que je les prends pour des cons !-))
            PS je ne joue jamais aux jeux vidéos ... j’ai horreur de ça


          • microf 11 janvier 12:45

            La Russie est entrain de chasser la France de sa chasse gardée et vache á lait á savoir l´Afrique francophone.


            Pour la première fois de son histoire en tant que république, le Mali produit et vend son or lui-même pour en recueillir les dividendes, sous la direction du Gouvernement de Transition dirigée par le président Assimi Goïta.

            La liberté et la souveraineté de l’Afrique est possible, le Mali nous en donne l’exemple. Aujourd’hui quelqu’un a perdu son titre de 4ème réserve mondiale d’or, au profit du vrai propriétaire de cette réserve d’or.

            L’Afrique libre en marche."

            Avant c´est la France qui exploitait cet Or et le vendait, il faut s´imaginer le manque á gagner pour la France, et ceci vaut pour les autres matières premières stratégiques y compris dans d´autres pays africains francophones.

            Le bureau régional des BRICS ( Brésil, Russie, Inde, Chine, Sud-Afrique ) sera installé cette année á Bangui en République Centrafricaine.

            La République Centrafricaine est une catastrophe géologique on y trouve toutes sortes de minerais á même le sol, était la propriété de la France, mais plus aujourd´hui et ceci grâce á la Russie.

            On comprendra alors pourquoi la France en a après la Russie et s´investit dans ce conflit en Ukraine.


            • yoananda2 11 janvier 12:50

              @microf

              Le bureau régional des BRICS ( Brésil, Russie, Inde, Chine, Sud-Afrique ) sera installé cette année á Bangui en République Centrafricaine.

              et maintenant, c’est la propriété des BRICS ! lol
              Pourquoi ?
              parce que les africains ne maîtrisent pas la technologie minière, tout simplement.
              Pour être indépendant, faut des cerveaux formés, ce que l’Afrique n’a pas.
              Ceci dit, c’est une bonne chose pour les français, même si la "France" (république bananière) va tirer la tronche.
              L’afrique libre on repassera mais je suis mauvaise langue, souhaitons leur d’y parvenir. Mais les français libérés ... c’est en marche.

            • microf 11 janvier 13:37

              @yoananda2

              On dirait que vous n´avez pas bien lu le texte de mon commentaire.

              " pour première fois de son histoire le Mali produit et vend lui même son or "

              Pauvre France.


            • yoananda2 11 janvier 13:53

              @microf

              " pour première fois de son histoire le Mali produit et vend lui même son or "

              ouai, et donc vous vous contentez de la lecture naïve du titre de l’article parce que l’idée qu’il vend vous plait ?


            • eau_du eau_du 11 janvier 13:43

              La France n’a aucun intérêt de se mêler d’une guerre qui nous ne concerne pas ! L’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN !!! Ce sont les américano-sionistes qui nous entrainent dans cette guerre pour élargir leur hégémonie sur le monde !

              .

              .
              Quand les gens découvrent la vérité que l’OTAN et les médias occidentaux nous cachent ! Les occidentaux financent des NAZI > Régiment AZOV
              .

              Quand France 2 exposait un reportage en 2014 sur les Nazis
              .
              Des soldats Russe torturé dans des crimes de guerre Ukrainien. 04/22

              .
              TRISTE RÉALITÉ ! : TORTURE, LYNCHAGES COMMIS PAR LES NÉO-NAZIS UKRAINIENS DEPUIS LE DÉBUT DE LA GUERRE

              .

              Adrien Bocquet / Donbass / bombes de fabrication française / crimes de guerre November 16th, 2022

              .


              • Le Monde part en couilles France Foutoir du Yankee 11 janvier 14:08

                @eau_du

                Je comprends que Christelle ait été bannie d’Agoravox...
                La propagande doit être exclusivement anti-russe :
                ++++

                Bataillon Dniepr-2, alcoolisme, mutinerie et bombardements des civils

                +++

                https://www.donbass-insider.com/fr/2022/12/15/bataillon-dniepr-2-alcoolisme-mutinerie-et-bombardements-des-civils/


              • microf 11 janvier 13:48

                @yoananda

                J´ai trouvé un très bon article bien pour vous que je vous prie attentivement de lire.

                L’écrasante majorité de l’humanité et l’ordre multipolaire post-occidental

                11 janvier 2023

                et dans cet article ces deux extraits "

                L’Occident, ou plus exactement ses élites, le comprennent parfaitement. Mais restent incapables à faire preuve d’adaptation aux récentes réalités planétaires, tellement l’esprit néocolonial et d’une prétendue supériorité sur les peuples non-occidentaux reste enfui au plus profond des décideurs occidentaux. Quant aux populations occidentales, il faut certainement les subdiviser aujourd’hui en plusieurs parties : les partisans de la multipolarité représentent une part non négligeable parmi les citoyens des pays de l’Ouest, mais nombreux restent dans une relative passivité, par peur ou par méconnaissance des actions à entreprendre. L’autre partie étant celle qui peut-être ne serait pas forcément contre la multipolarité en tant que telle, mais ne maitrisant tout simplement pas les processus internationaux – reste globalement parlant sous le contrôle du mainstream politico-médiatique occidental.

                Enfin, il y a évidemment ceux qui parmi les citoyens occidentaux approuvent la politique de l’axe otanesque pour la simple et bonne raison qu’étant convaincus que lorsque l’unipolarité sera définitivement tombée – ils en seront directement impactés. Ces citoyens de l’Occident adorent d’ailleurs propager l’idée que le monde entier « rêve » prétendument de leur petit monde, mais en réalité sont des personnages habitués à vivre justement sur le compte des autres, à l’instar de leurs élites respectives – les autres étant les nations non-occidentales. Les dits personnages sont également fort jaloux des succès des pays non-occidentaux, notamment du point de vue économique et commercial, et ces succès pour les dites personnes restent dans leur imaginaire fortement associés aux problèmes à venir – pour eux-mêmes et leur façon de vivre."

                J´aimerai savoir dans quelle catégorie vous vous situez.


                • yoananda2 11 janvier 13:56

                  @microf
                  je vous ai déjà répondu à de multiples reprises : je suis contre le franc CFA. Je suis pour la multipolarité, je suis contre l’empire otanesque, je suis pour la liberté des peuples, tous les peuples.
                  Mais après, je combat pour mes propres intérêts, tout comme vous qui croyez que la France doit des réparations à l’Afrique alors que moi je trouve que c’est l’inverse.


                • microf 11 janvier 14:51

                  @yoananda2

                  Citez moi un seul de mes commentaires oú j´ai écris que la France doit reparations á l´Afrique, est-ce qu´on peut indemniser la souffance ?

                  Je ne toucherais pas á cet argent même si la France le donnait, chez nous en Afrique cela se nomme argent du sang, et l´argent du sang, on ne le touche pas en plus la France est en aillite, ne le savez-vous pas ? Oú la France prendra cet argent pour indemniser l´Afrique ?

                  " Mais après, je combat pour mes propres intérêts, tout comme vous qui croyez que la France doit des réparations à l’Afrique alors que moi je trouve que c’est l’inverse." écrivez-vous.
                  Mais vous êtes en retard d´informations, cela se fait déjá les pays africains payent reparations á la France de les avoir colonisés, esclavagisés, exploités, pillés.

                  " Le saviez-vous ? 14 pays africains contraints par la France à payer l’impôt colonial pour les "avantages" de l’esclavage et de la colonisation

                  Lorsque Sékou Touré de Guinée décida en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et opta alors pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris était s’est indignée, et dans un acte de fureur historique, demanda à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leur yeux, les avantages de la colonisation française.

                  Le saviez-vous ? Aujourd’hui encore, beaucoup de pays africains continuent de payer un impôt colonial en France, et ce malgré l’indépendance !

                  Lorsque Sékou Touré de Guinée décida en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et opta alors pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris était s’est indignée, et dans un acte de fureur historique, demanda à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leur yeux, les avantages de la colonisation française.

                  Trois mille Français quittèrent le pays, en prenant tous leurs biens et détruisant tout ce qui ne pouvait être déplacé : les écoles, les crèches, les bâtiments de l’administration publique furent détruits, les voitures, les livres, les médicaments, les instruments de l’institut de recherche, les tracteurs ont été écrasés et sabotés ; les chevaux, les vaches dans les fermes ont été tués, et les nourritures entreposées furent brûlées ou empoisonnée.
                  Le but de cet acte scandaleux était bien évidemment, d’envoyer un message clair à tous les autres colonies sur les conséquences du rejet de la France.

                  Le fait est que peu à peu, la peur s’empara des Élites Africaines, et après ces événements aucun autre pays ne trouva jamais le courage de suivre l’exemple de Sékou Touré, dont le slogan était «  Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l’opulence dans l’esclavage ».

                  Pour les pays nouvellement indépendant il fallut trouver des compromis avec la France. Sylvanus Olympio, le premier président de la République du Togo, un petit pays d’ Afrique de l’Ouest, trouva une solution susceptible de calmer les Français :

                  Ne voulant pas continuer à subir une domination française, il refusa de signer le pacte colonisation proposé par De Gaule, mais accepta en contrepartie de payer une dette annuelle à la France pour les soi-disant avantages obtenus lors de la colonisation française.
                  Ce furent les seules conditions de la France pour ne pas détruire le pays avant de partir. Toutefois, le montant estimé par la France était si grand que le remboursement de la soi-disant « dette coloniale » était proche de 40 % du budget du pays en 1963."


                • microf 11 janvier 14:53

                  @yoananda Suite 2

                  Dès lors, la situation financière du Togo tout juste indépendant fut très instable, et afin de se sortir de cette situation, Olympio décida de sortir du système monétaire mis en place par la France coloniale le FCFA ( franc des colonies françaises d’Afrique ), et créa la monnaie du pays.

                  Le 13 Janvier 1963, trois jours après , qu’il ai commencé à imprimer les nouveaux billets, une escouade de soldats (soutenus par la France) s’empara et tua le premier président élu de l’Afrique indépendante : Olympio fut exécuté par un ex Légionnaire français, le sergent de l’armée Etienne Gnassingbé qui, au passage, reçu à ce moment une prime de 612 dollars de l’ambassade française locale pour le succès de sa mission.

                  Le rêve de Olympio était de construire un pays indépendant et autonome. Mais l’idée ne correspondait pas aux volontés françaises.

                  Le 30 Juin 1962, Modiba Keita, le premier président de la République du Mali , décida également de se retirer du système monétaire FCFA ( imposé à 12 pays africains nouvellement indépendants ).

                  En effet, pour le président malien, qui se penchait plus vers une économie socialiste, il était clair que la colonisation qui perdurait avec ce pacte avec la France, devenait un piège, un fardeau pour le développement du pays.

                  Le 19 Novembre 1968, comme, Olympio, Keita sera victime d’ un coup d’état menée par un autre ex légionnaire français des Affaires étrangères, le lieutenant Moussa Traoré.

                  De fait, durant cette période turbulente où l’Afrique combattait à se libérer du joug de la colonisation européenne, la France usera à nombreuse reprises de mercenaire anciennement affiliés à la légion étrangère pour réaliser des opérations coup de poings contre les présidents nouvellement élus :

                  •  Au 1er Janvier 1966, Jean- Bedel Bokassa, ex légionnaire français, portait un coup d’état contre David Dacko, le premier président de la République centrafricaine.
                  •  Le 3 Janvier 1966, Maurice Yaméogo, le premier président de la République de Haute-Volta,  aujourd’hui appelé Burkina Faso, a été victime d’un coup porté par Aboubacar Sangoulé Lamizana, un ex légionnaire français qui a combattu avec les troupes françaises en Indonésie et en Algérie contre ces pays l’indépendance
                  •  Le 26 Octobre 1972 Mathieu Kérékou qui était un garde de sécurité au président Hubert Maga, le premier président de la République du Bénin, a porté un coup d’état contre le président, après avoir fréquenté les écoles militaires françaises de 1968 à 1970.


                  En fait , au cours des 50 dernières années, un total de 67 coups état qui se sont passés dans 26 pays en Afrique, 16 de ces pays sont des ex- colonies françaises, ce qui signifie que 61 % des coups d’états en Afrique ont été initiés dans d’anciennes colonies françaises.

                  Comme ces chiffres le démontrent, la France est tout à fait désespérée, mais active à conserver une forte emprise sur ses colonies peu importe comment, peu importe le prix.


                • microf 11 janvier 14:54

                  @yoananda Suite 3

                  En Mars 2008, l’ancien président français Jacques Chirac a déclaré :

                  « Sans l’Afrique, la France va glisser vers le bas dans le rang de troisième puissance [ du monde ] « 

                  Le prédécesseur de Jacques Chirac, François Mitterrand, avait déjà prophétisé en 1957 que : « Sans l’Afrique, la France n’aura pas d’ histoire au 21e siècle »

                  En ce moment même où j’écris cet article , 14 pays africains sont obligés par la France , à travers le pacte colonial , de mettre 85% de leurs réserves à la banque centrale de France sous le contrôle du ministère des finances français. Jusqu’à maintenant , en 2014, le Togo et environ 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France . Les dirigeants africains qui refusent sont tués ou victimes de coup d’état . Ceux qui obéissent sont soutenus et récompensés par la France grâce à style de vie somptueux, tandis que leurs populations endurent la misère et le désespoir.

                  Un tel système maléfique, est dénoncé par l’Union européenne, mais la France n’est pas prête à se passer de ce système colonial qui lui offre une trésorerie d’environ 500 milliards de dollars en provenance de l’Afrique, et ce par année.

                  Nous accusons souvent les dirigeants africains de corruption et de servir les intérêts des nations occidentales, mais il y a une explication claire de ce comportement . Ils se comportent ainsi parce qu’ils ont peur d’être tués ou d’être la victime d’un coup d’état. Ils veulent s’allier à une nation puissante pour se sauvegarder en cas d’agression ou de difficultés. Mais, contrairement à une protection amicale, la protection de l’Ouest est souvent offert en échange du renoncement à servir leur propre peuple ou les intérêts des nations.

                  Les dirigeants africains travailleraient dans l’intérêt de leur peuple s’ils n’étaient pas constamment harcelés et intimidés par les pays coloniaux.

                  En 1958 , effrayé des conséquences de son choix d’indépendance face à la France , Léopold Sédar Senghor a déclaré : « Le choix du peuple sénégalais, c’est l’indépendance, ils veulent qu’elle ait lieu seulement dans l’amitié avec la France , pas en litige. « 

                  Dès lors la France a accepté qu’une « indépendance sur le papier » pour ses colonies , mais a signé en parallèle des  » accords de coopération « , précisant la nature de leurs relations avec la France, en particulier les attaches envers la monnaie ( le Franc ), le système éducatif français, les ententes militaires et les préférences commerciales.



                • microf 11 janvier 14:56

                  @yoananda Suite 4

                  Voici les 11 principales composantes de la poursuite du pacte de colonisation depuis les années 1950 :

                  1 . La dette coloniale pour les avantages de la France colonisation

                  Les pays nouvellement « indépendants » doivent payer pour l’infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation.

                  Je dois encore trouver les détails sur les montants, l’évaluation des avantages coloniaux et les conditions de paiement imposées aux pays africains, mais nous y travaillons ( nous aider avec des informations ).

                  2 . Confiscation automatique des réserves nationales

                  Les pays africains doivent déposer leurs réserves monétaires nationales en France à la banque centrale.

                  La France a tenu des réserves nationales de quatorze pays africains depuis 1961 : Bénin, Burkina Faso, Guinée- Bissau, Côte-d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo -Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Gabon.

                  La politique monétaire régissant un tel regroupement diversifié de pays est simple car il est, géré par le Trésor français , sans en référer aux autorités fiscales centrales comme l’UEMOA ou de la CEMAC. Selon les termes de l’accord qui a été mis en place par la banque centrale du CFA, chaque Banque centrale de chaque pays africain est obligée de garder au moins 65 % de ses réserves de change dans un « compte d’opérations » tenu au Trésor français, ainsi qu’un autre 20 % pour couvrir les passifs financiers.

                  Les banques centrales CFA imposent aussi un plafond sur le crédit accordé à chaque pays membre à l’équivalent de 20 % des recettes publiques de ce pays sur l’année précédente. Même si la BEAC et la BCEAO ont une facilité de découvert auprès du Trésor français, les traites sur les facilités de découvert sont sous réserve du consentement du Trésor français. Le dernier mot est celui de la Trésorerie française qui a investi les réserves étrangères des pays africains en son propre nom à la Bourse de Paris.

                  En bref , plus de 80% des réserves de change de ces pays africains sont déposées dans les « comptes d’opérations » contrôlés par le Trésor français . Les deux banques CFA sont africaines de nom, mais n’ont pas de politiques monétaires propres. Les pays eux-mêmes ne savent pas, ne sont pas informés, à hauteur de combien la réserve de change détenues par le Trésor français leur appartient en tant que groupe ou individuellement.

                  Les gains de l’investissement de ces fonds du Trésor français sont censés être ajouté à la réserve de change, mais il n’y a pas de comptabilité transmise aux banques ou aux pays, ni les détails de ces modifications. « Seul un groupe restreint de hauts fonctionnaires du Trésor français connaissent les montants figurant dans les « comptes d’opérations » où ces fonds sont investis ; si il y a un bénéfice sur ces investissements ; ils ont interdiction de divulguer ces informations aux banques CFA ou aux banques centrales des états africains.  » écrit le Dr Gary K. Busch

                  Il est estimé que la France gère près de 500 milliards d’argent africain dans sa trésorerie, et ne fait rien pour mettre un peu de lumière sur ce côté sombre de l’ancien empire.

                  La finalité reste : Les pays africains n’ont pas accès à cet argent.

                  La France leur permet d’accéder à seulement 15 % de leur argent par an. S’ils ont besoin de plus, les pays africains doivent emprunter, à des taux commerciaux, sur les 65% de leur argents détenu au Trésor français.

                  Pour rendre les choses plus tragiques , la France impose un plafond sur le montant de l’argent que les pays peuvent emprunter à la réserve . Le plafond est fixé à 20 % de leurs recettes publiques de l’année précédente. Si les pays ont besoin d’emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France a un droit de veto.

                  L’ancien président français Jacques Chirac a récemment parlé de l’argent des pays africains dans les banques en France. Voici une vidéo qui parle du système d’exploitation français. Voici une courte transcription de l’extrait : « Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques viennent précisément de l’exploitation du continent africain ».

                  3 . Droit de priorité sur toute ressource brute ou naturel découvert dans le pays

                  La France a la priorité en matière d’achats de toutes les ressources naturelles de la terre de ses ex- colonies. C’est seulement un refus de celle-ci que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.

                  4 . Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et constructions publiques

                  Dans l’attribution des marchés publics , les entreprises françaises doivent être considérées en premier lieu, et seulement après les marché étrangers sont considérés. Le fait que les pays africains pourraient obtenir une meilleure offres financière ailleurs n’est pas prit en compte.

                  En conséquence, dans la plupart des ex- colonies françaises, toutes les plus grosses compagnies et acteurs économiques sont dans la main des expatriés français. En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics – eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. Idem dans le commerce, la construction et l’agriculture.

                  En fin de compte, comme je l’ai écrit dans un précédent article, les Africains vivent maintenant sur un continent possédé par les Européens !




                • microf 11 janvier 15:01

                  @yoananda Suite 5

                  5 . Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des pays

                  Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les « accords de défense » attachés au pacte colonial, les africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs de formation en France ou dans des infrastructures militaires françaises.

                  La situation sur le continent est telle que la France a formé et nourris des centaines, voire des milliers de traîtres. Ils sont en sommeil tant qu’ils ne sont pas nécessaires, et activés en cas de besoin pour un coup d’état ou à d’autres fins !

                  6 . Droit pour la France de pré-déployer des troupes et intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts

                  Sous la dénomination « Accords de défense » attachés au pacte colonial. La France a le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans des bases et installations militaires, entièrement géré par les Français.

                  Lorsque le président Laurent Gbagbo de Côte d’Ivoire a tenté de mettre fin à l’exploitation française du pays, la France a organisé un coup d’état. Durant le long processus pour chasser Gbagbo du pouvoir, les tanks français, les hélicoptères de combat et les forces spéciales sont intervenues directement dans le conflit, ont tiré sur des civils et tué beaucoup d’entre eux.

                  Pour ajouter l’injure à l’insulte, la France estime que la communauté d’affaires française a perdu alors plusieurs millions de dollars lors de la ruée pour quitter Abidjan en 2006 (où l’armée française a massacré 65 civils non armés et blessé 1200 autres.)

                  Après la réussite du coup d’état par la France, et le transfère de pouvoir à Alassane Ouattara, la France a demandé au gouvernement Ouattara de verser une indemnité à la communauté d’affaires française pour les pertes pendant la guerre civile.

                  Du fait, le gouvernement Ouattara leur a payé le double de ce qu’ils ont dit qu’ils avaient perdu en quittant.

                  7 . Obligation de faire du français la langue officielle du pays et de la langue pour l’éducation

                  Oui , monsieur. Vous Devez parler français, la langue de Molière ! La langue française et une organisation de la diffusion de la culture a été créé. Appelé « Francophonie » qui regroupe avec plusieurs branches et organisations affiliées toutes contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères.

                  Comme démontré dans cet article, si le français est la seule langue que vous parlez, vous auriez accès à moins de 4% de la connaissance de l’humanité et des idées. C’est très limitant.

                  8 . Obligation d’utiliser la l’argent de la France coloniale le FCFA

                  C’est la véritable vache à lait pour la France, un tel système maléfique, est dénoncé par l’Union européenne, mais la France n’est pas prête à se passer de ce système colonial qui lui offre une trésorerie d’environ 500 milliards de dollars en provenance de l’Afrique, et ce par année.

                  Lors de l’introduction de la monnaie euro en Europe, d’autres pays européens ont découvert le système d’exploitation français . Beaucoup, en particulier les pays nordiques, ont été consternés et ont suggéré à la France se débarrasser du système, mais sans succès.

                  9 . Obligation d’envoyer le rapport annuel France du solde et de réserve

                  Sans le rapport, pas d’argent. Quoi qu’il en soit le secrétaire des banques centrales des ex- colonies, et le secrétaire de la réunion bi-annuelle des ministres des Finances des ex- colonies est effectué par la France banque centrale / du Trésor.

                  10 . Renonciation à entrer en alliance militaire avec tout autre pays , sauf autorisation par la France

                  Les Pays africains en général sont ceux avec le moins d’alliance militaires inter-etat. La plupart des pays ne disposent que d’alliances militaires avec leurs ex- colonisateurs ! ( drôle, mais vous ne pouvez pas faire mieux ! ).

                  Dans les cas où ils souhaiteraient une autre alliance, la France les gardent bien de le faire.


                • microf 11 janvier 15:03

                  @yoananda Suite 6

                  11 . Obligation de s’allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale

                  Plus d’un million de soldats africains se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme pendant la seconde guerre mondiale.

                  Leur contribution est souvent ignorée ou minimisée, mais quand vous pensez que cela a pris seulement 6 semaines pour l’Allemagne pour vaincre la France en 1940, la France sait que les Africains pourraient être utiles pour conserver la « Grandeur de la France  » à l’avenir.

                  Il y a quelque chose de quasiment psychopathe dans la relation de la France avec l’Afrique.

                  Tout d’abord, la France est gravement accro au pillage et à l’exploitation de l’Afrique depuis l’époque de l’esclavage. Ensuite, il y a ce manque complet de la créativité et de l’imagination de l’élite française à penser au-delà du passé et de la tradition.

                  Enfin, la France dispose de 2 institutions qui sont complètement gelés dans le passé , habitées par des paranoïaques et psychopathes  » les hauts fonctionnaires  » qui répandent la crainte l’apocalypse si la France devait être amenée à changer, et dont la référence idéologique vient toujours du romantisme du 19ème siècle. Ils sont : le ministre de la Finances et du Budget de la France et le ministre des affaires étrangères de la France.

                  Ces deux institutions ne sont pas seulement une menace pour l’Afrique, mais pour les Français eux-mêmes.

                  C’est à nous que revient de libérer l’Afrique, sans demander la permission, parce que je ne peux toujours pas comprendre par exemple comment 450 soldats français en Côte d’Ivoire pourraient contrôler une population de 20 millions de personnes ?

                  La première réaction des personnes lorsqu’ils apprennent l’existence de l’impôt colonial français est souvent une question : « Jusqu’à quand « 

                  A titre de comparaison historique, la France a fait payer à Haïti l’équivalent moderne de 21 milliards de dollars de 1804 à 1947 ( près d’un siècle et demi ) pour les pertes causées aux marchands d’esclaves français suite à l’ abolition de l’esclavage et à la libération des esclaves haïtiens.

                  Les pays africains paient la taxe coloniale depuis les 50 dernières années, donc je pense un siècle de paiement pourrait être de trop.

                  Mawuna Remarque Koutonin

                  Article original :
                  http://www.siliconafrica.com/france-colonial-tax/


                • yoananda2 11 janvier 15:08

                  @microf
                  1/ je m’en fou de la France. Ce qui m’intéresse ce sont les français (blancs je précise)
                  2/ je suis contre ce système néo-colonial. (ainsi que sa version supérieure l’OTAN)
                  3/ je suis content que Poutine le fasse exploser.
                  J’espère que toi et ton peuple parviendrez à vous en libérer, mais ça m’empêchera pas de dire ce que je pense.
                  Contrairement à d’autres qui te brossent dans le sens du poil, si je dis un truc, c’est que je le pense smiley


                • microf 11 janvier 15:24

                  @yoananda2

                  1/ je m’en fou de la France. Ce qui m’intéresse ce sont les français (blancs je précise)

                  Nous sommes ici pour débattre des problèmes sérieux qui affectent le monde et vous vous débattez comme un africain ou musulman au QI nul comme vous nous nommez.

                  Les francais ( Blancs francais ) habitent la France alors, vous ne devez pas vous... ( excusez moi j´ai du mal á utiliser votre vocabulaire, vous noterez que dans mon vocabulaire d´africain au QI nul, je n´utilise jamais de gros mots ) de la France


                • yoananda2 11 janvier 17:10

                  @microf
                  je ne fais que constater. Quand les européens ont déboulé en Afrique, ils n’ont pas trouvé ni le wakanda, ni de roue. Pendant que le reste du monde avait développé plusieurs formes de civilisations, l’Afrique n’en était pas encore au stade de la roue.
                  Aujourd’hui, tous les pays se développent. La Chine est plus ou moins devenu 1ère puissance mondiale. La corée du sud, colonie américaine s’est développé de manière foudroyante. Le japon pareil. Toute l’asie, anciennes colonies, se développent.
                  Mais pas l’Afrique. Le peu de développement qu’elle a c’est via la natalité et les implantations chinoises et le commerce avec l’extérieur. Ce n’est pas un développement endogène.
                  Pour expliquer cet état de fait, il y a deux hyppothèse : le QI moyen des populations, le "traumatisme" colonial.
                  Vu que l’Asie a subit le même sort colonial, l’Amérique du sud aussi, l’Inde aussi, je crois qu’il n’y a pas à tortiller du cul.


                • microf 11 janvier 17:38

                  @yoananda2

                  C´est un francais qui a dit ceci " la politique est un moyen pour les hommes sans principes de diriger les hommes sans mémoire" Vous faites partie de ces personnes sans mémoire, tellement vous vous embrouillez dans ce que vous dites et ne refléchissez même pas avant d´écrire, alors cette citation de votre compatriote dit vrai, vous êtes manipulée par ces personnes sans principes, car si vous auriez eue une mémoire, vous ne débattrez pas comme vous le faites.

                  Si j´avais écrit que la France n´a rien fait en Afrique, vous m´auriez traité d´anti-France. Et vous, vous écrivez que le peu de développement qu´il ya en Afrique c´est le fait des Chinois, alors je vous pose la question á savoir ce qu´a fait la France en Afrique depuis des siècles ?

                  Nous ne sommes pas ici dans un marché oú l´on parle n´importe comment et avance n´importe quoi, mais vous en dehors d´être grossière...


                • nono le simplet nono le simplet 11 janvier 18:01

                  @yoananda2
                  Quand les européens ont déboulé en Afrique, ils n’ont pas trouvé ni le wakanda, ni de roue
                  tu situes l’Egypte sur quel continent ? ... une dynastie était même soudanaise ... à cette époque les gaulois vivaient dans des huttes ...


                • juanyves juanyves 11 janvier 19:57

                  @microf
                  Analyse bien extensive et appropriée de la situation africaine qui, en fait, se retrouve dans tous les pays appelés "sous-développés" ou "en voie de développement". De là on comprends très bien pourquoi les pays occidentaux se retrouvent seuls face à la remise en cause de leur hégémomie de même que les raisons qui poussent une majorité de ses habitants à soutenir cette mafia financière au pouvoir qui laisse tomber de sa table suffisamment de miettes pour les contenter et leur permettre de se sentir supérieur de la même façon qu’un chef trouve toujours quelques sous chefs et milices à sa botte et mieux servis pour maintenir aux ordres la masse.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès