• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > HOLD UP interview grand format : Laurent Toubiana

HOLD UP interview grand format : Laurent Toubiana

Par souci de transparence, l'équipe de production a décidé de diffuser les interviews du film HOLD-UP version grand format.

 

 

Tags : Santé Coronavirus Covid-19




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 1er décembre 2020 11:23

    Par soucis de transparence ? Ou parce qu’il se sont fait étriller par un sérieux débunkage ?

    Bon passer sur agoravox n’apporte pas trop de visibilité, de l’onanisme sans plus vu la concentration complotistes ici.




      • vote
        sls0 sls0 1er décembre 2020 14:34

        @Super Cochon
        Il bégaille le cochon, deux fois le même lien.
        La HAS a donné un avis le 20 juillet alors que les vaccins en étaient aux balbutiements.
        Les références changent, il faudra du solide coté études avant un autre avis.
        Oui la CE a pré-commandé des vaccins, certains iront et d’autres finiront à la poubelle. Sans fric les laboratoires n’auraient pas pris le risque économique de commencer à produire sans résultats sérieux.
        Si ont veux la rapidité ça a un cout, oui c’est des milliards. Les pertes économiques dues au covid sont bien plus importantes. L’éternelle histoire du bénéfice/risque.


      • 2 votes
        Pyrathome Pyrathome 1er décembre 2020 14:56

        smileybOzO

        « Une interview surréaliste », "De quoi ne plus donner envie aux Belges de suivre les règles" : les propos de Frank Vandenbroucke après le Comité de concertation font réagir

        -

        ..................Revenant sur la décision de rouvrir les commerces non essentiels dès le 1er décembre, Frank Vandenbroucke (sp.a) a ainsi expliqué que "faire du shopping ne comportait pas vraiment de risque quand tout était bien contrôlé". Des propos auxquels le journaliste de la VRT a immédiatement réagi, demandant dès lors pourquoi ces magasins avaient dû fermer leurs portes le 30 octobre dernier. "Parce qu’à un moment on avait besoin de prendre une décision choc, il fallait un électrochoc et cela impliquait que l’on ferme immédiatement les commerces non essentiels", a rétorqué le ministre de la Santé, qui a également admis qu’il s’agissait d’une mesure « psychologique ». .......................




        Le même petit « soldat » qui dépense sans compter...

        La Belgique a dépensé 4,3 millions d’euros pour le remdesivir, un médicament déconseillé par l’OMS

        https://www.lecho.be/dossiers/coronavirus/l-electrochoc-de-frank-vandenbroucke-se-ressent-jusque-dans-la-majorite/10268468.h

        Alors, pandémie ou plan-démie ??

        Toujours content de venir défendre l’absurdité ambiante, petit inquisiteur de bac à sable ?

        Toujours à se prévaloir de la "science" ??
        Un conseil, oublie la, tu n’es pas à sa hauteur, elle ne veut pas de toi, elle rejette les menteurs pathologiques....


      • 1 vote
        Super Cochon Super Cochon 1er décembre 2020 16:48

        @Pyrathome
        .
        .
        Merci , très bonnes informations .
        ça change des conneries du guignol qui met à chaque fois à coté de la plaque , et qui n’apporte jamais d’info !
        .
        .


      • vote
        sls0 sls0 1er décembre 2020 19:43

        @Pyrathome
        Il y a 9 ministres en charge de la santé en Belgique, une voix parmi d’autres.
        Franck Vandenbrouck est ministre depuis le premier le premier octobre 2020. Comme il a fait des études de science économique, coté formation en épidémiologie il y a mieux.
        Pour le remdesevir, la Belgique a peut être agit trop vite, à leur décharge ils ont eu un paquet de morts.
        Par rapport au gain estimé 4,3 millions d’euros c’est peu. Pour des modifications pour la sécurité routière on tient compte du prix d’une vie humaine, c’est 3 millions d’euros. Quand je dis que 4,3 millions c’est pas beaucoup.
        Pour plus de détails :
        https://www.liberation.fr/france/2016/09/02/pourquoi-une-vie-vaut-3-millions-d-euros-en-france_1476348

        Si on veut plus rentrer dans le détails cela dépend de la valeur économique des individus qu’on peut potentiellement sauver. » Le prix de la vie d’un être humain varie fortement : d’environ 30 000 euros pour un « vieillard inactif » à plus de 50 millions d’euros pour un « chef d’entreprise et père de famille ».
        http://www.jerpel.fr/spip.php?article60



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès