• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il Était Une Forêt ...« On a besoin des plantes à un point qu’on n’imagine pas (...)

Il Était Une Forêt ...« On a besoin des plantes à un point qu’on n’imagine pas » - Francis Hallé, botaniste ...

Francis Hallé, botaniste, spécialiste des forêts tropicales et créateur du "radeau des cimes", est l'invité de radio Canada pour s'exprimer sur sa passion, la forêt et les arbres ...

Celui qui étudie depuis 50 ans les forêts tropicales et leur « feu d’artifice de biodiversité » lance un cri d’alarme. « S’il n’y avait pas de plantes, nous n’existerions pas. […] On ne pourrait pas vivre sans la photosynthèse. Je commence à comprendre comment est l’être humain : il ne se réveille que quand le drame est là. […] Le jour où l'on aura du mal à respirer, là, ça va commercer à intéresser les gens », dit-il. Et ce jour arrive à grands pas, prévient le botaniste.

L'histoire de Il Était Une Forêt Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. Ce film synthétise une gigantesque somme de savoirs acquise pendant des siècles. De la première pousse de la forêt pionnière au développement des liens entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s'écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature et le monde animalier, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimoine sur les forêts tropicales primaires, un des enjeux écologiques majeurs, véritables poumons verts garants de la vie sur Terre.

Source : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/entrevue/77017/francis-halle-plantes-botaniquevegetauxavenirforetsarbres?fbclid=IwAR17wr2Ir_TDLzSfWyDWTjqtzEXd7w8k0lUP4pmzWGyGEEm8LZxEmEXiGFQ

http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/episodes/409868/audio-fil-du-mercredi-20-juin-2018

Tags : Environnement Nature




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • vote
    Étirév 17 juillet 10:03

    « S’il n’y avait pas de plantes, nous n’existerions pas.  »

    Effectivement, ou, tout du moins, pas sous notre forme actuelle.

    Ecoutez Thomas Henry Burgoyne : « Les hommes, comme les plantes, ont leurs époques de germination, de croissance, de maturité et de déclin, et les races ne font pas exception à cette loi universelle de changement. Seulement elles se meuvent dans de plus grands cycles. Leur maximum de civilisation correspond à la saison des fleurs du règne végétal ; puis elles viennent à graine et déclinent. Mais dans le sol même de la race s’amasse la précieuse semence qui provient des fleurs, et qui, gisant endormie, attend les conditions magnétiques et spirituelles nécessaires à son glorieux épanouissement. »

    Nos Racines



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès