• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > INA France, 1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction...

INA France, 1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction...

Face à Claude SANTELLI, le comédien Michel SIMON, son chat entre ses bras, livre sa vision pessimiste sur l'avenir : il prédit la disparition des animaux et la prolifération de l'homme. La femme aurait pu sauver l'humanité car elle est en contact avec la nature mais elle n'a pas voix au chapitre. Il dénonce la science, le progrès de la science chimique qui "assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’'homme ! On s’en apercevra peut-être trop tard." Il donne des exemples sur la disparition des oiseaux dont il est témoin chez lui. L'interview se termine sur un plan du perroquet de Michel Simon se déplaçant sur la table.

Source : https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/1965-lorsque-michel-simon-predisait-la-sixieme-extinction/

Tags : Environnement Cinéma Pollution Animaux Nature




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Hijack ... Hijack ... 7 mai 17:49

    M.Simon ... des hommes comme on n’en fait plus ... intelligence, sensibilité et clairvoyance. Il avait tout compris, à une époque où ces sujets n’étaient pas à la mode, c’est pour dire son avance.


    • 3 votes
      Gollum Gollum 7 mai 17:59

      Ben dis donc... Qu’est-ce qu’il dirait aujourd’hui... smiley

      Sinon même constat que lui, tout crève... Et tout le monde s’en fout...


      • 3 votes
        totof totof 7 mai 18:46

        Michel Simon, un homme de l’ancien temps, où nous avions encore le sens de ce qui est. Il déprime parce qu’il voit l’horreur se profiler : le monde actuel. Quand je vois la masse de gens, de jeunes en particulier (les jeunes m’effraient tant ils sont soumis, avec succès, à des pièges idéologiques très fins qui font d’eux des consommateurs, justement parce qu’ils sont amnésiques de ce que fut l’ancien monde), qui fonce tête baissée dans l’artifice et la nouveauté perpétuelle, accroc au "progrès" et à la technologie de pacotille actuelle, je m’affole.

        Il parle des femmes. S’il savait ce que le féminisme en a fait : des bestioles ultra-conformistes et apeurées, véritables monstres et chantres du fascisme contemporain. Leur beauté est une agression permanente, une arme aux ordres du capitalisme et de la superficialité. La jeune femme embourgeoisée aujourd’hui est l’archétype de l’individu fasciste, du consommateur, le porte-étendard de l’ordre nouveau. Leur fausse émancipation prend des allures de désastre collectif savamment instrumentalisé par le pouvoir central.

        Je ne vois plus d’autres portes de sortie qu’une grande catastrophe pour nous sortir de cet enfer moderne. Elle se profile effectivement... avec de grandes douleurs pour nous tous en perspective.


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 8 mai 00:35

          @totof

          Oui, j’avais oublié que Michel Simon avait la chance de ne pas avoir connu les féministes ...
          Il avait Arletty sous la main ... le veinard !


        • 1 vote
          Pyrathome Pyrathome 8 mai 20:47

          Bon, pour la prochaine extinction, ce sera que la macronie, alors pas d’inquiétude, la nature va nous en débarrasser fissa....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès