• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Internement en France --- Disparition de Mme Fourtillan --- La (...)

Internement en France --- Disparition de Mme Fourtillan --- La Dictature 2.0 en marche

Internement en France --- Disparition de Mme Fourtillan --- La Dictature 2.0 en marche

 

Informations de la chaine AGORA TVNEWS et Jasper Mader




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • 7 votes
    JL 17 décembre 2020 10:00

    Peut-être qu’il se protège ainsi parce qu’il craint pour sa vie ?

    Son épouse et ses enfants craindraient-ils également des représailles ?


    • 9 votes
      JL 17 décembre 2020 11:04

      On ne me fera pas croire qu’il n’a pas reçu des menaces.
       
      Des menaces à prendre au sérieux, vu ce qui arrive aux personnes dont le combat contre les mafias a un impact médiatique notable.


    • 2 votes
      sls0 sls0 17 décembre 2020 11:40

      @JL
      Il a reçu deux menaces officielles de la part de la justice :
      Mise en danger de la vie d’autrui.
      Exercice illégal de la médecine 


    • 9 votes
      Tchakpoum Tchakpoum 17 décembre 2020 12:00

      @JL

      Il a été écroué à la maison d’arrêt de Nîmes, sur mandat du procureur, le 7 décembre. Difficile d’imaginer que c’était pour le protéger, il y a peut-être d’autres endroits pour ça.
      Ce n’était pas non plus une garde à vue pour l’interroger, puisque cela se passe dans un commissariat ou une gendarmerie.
      Un mandat d’arrêt doit expliquer pourquoi le procureur estime que l’inculpé doit être en prison. Les médias rapportent qu’on lui reprocherait l’exercice illégal de la médecine (ses patchs contre les maladies neurodégénératives). Le motif est présenté au conditionnel dans les médias, les journalistes n’ont donc pas eu accès au mandat du procureur, ni eu la communication directe de celui-ci.

      Il a été placé à l’HP le 10 décembre.

      Après une période d’observation de 72 heures sous la forme d’une hospitalisation complète, les médecins de la personne en SDRE (soins sans consentement), ont deux choix : maintenir le patient en hospitalisation complète, ou l’orienter vers un programme de soin.

      Dans le cas de Jean-Bernard Fourtillan, sauf levée de la mesure d’hospitalisation pour raison médicale ou administrative dans les prochains jours, "il sera reçu en audience par un juge avec obligatoirement l’assistance d’un avocat", précise enfin le procureur de la République de Nîmes.

      https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/affaires-justice/pourquoi-le-militant-antivax-jean-bernard-fourtillan-est-il-hospitalise-en-psychiatrie_30435.html

      On est le 17 décembre, 168 heures ont passé...

      Et maintenant, on ne sait plus où est sa femme...


    • 10 votes
      Super Cochon Super Cochon 17 décembre 2020 13:35

      .
      .
      C’est la même affaire que celle-ci avec les Réseaux Maçons en arrière plan !

      .
      .

      .

      Regardez jusqu’où ils peuvent aller , interner en toute illégalité en psychiatrie un professeur d’université afin de le TUER pour l’empêcher de parler !
      .
      .
      VIDEO — 44 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=JoZFECE6DBA

      .
      .
      .


    • 5 votes
      News 17 décembre 2020 21:31

      @sls0 Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l’un des intervenants du documentaire "Hold Up" qui avait été placé en hospitalisation d’office, est libre. Ce mercredi 17 décembre, à Uzès, le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n’avait pas sa place à l’hôpital psychiatrique.

      https://www.midilibre.fr/2020/12/17/uzes-jean-bernard-fourtillan-est-libre-et-a-quitte-lhopital-psychiatrique-9263728.php


    • 2 votes
      Tchakpoum Tchakpoum 18 décembre 2020 09:21

      @News

      Tant mieux.
      La vidéo mise en lien par super cochon montre bien que l’usage abusif des pouvoirs de l’Etat ne date pas de Macron, qui ne fait que l’amplifier.
      Elle montre l’envers de l’HP : les psychopathes, plus précisément les sociopathes en liberté qui instrumentalisent leur propre folie pour détruire l’innocence qui reste chez les autres. Un vrai cas de ponérologie politique décrite par Andrew Lobaczewski.

      J’ai toujours envie de savoir si ce virus a été fabriqué par l’institut Pasteur. mais il n’est pas certain que JB Fourtillan ait encore la force pour soutenir la question.
      Encore un exemple de folie. Il est inconcevable de penser cela, on est en plein délire, ce n’est pas possible, conceptuellement inenvisageable. C’est complotiste, selon le mot à la mode.
      Pourtant, il y a 45 laboratoires P4 dans le monde détenant des micro -organismes tous autant capables de détruire l’humanité, du moins fortement l’abimer. Autant de lieux où des fuites sont possibles. La folie est déjà là. La médecine a son serment d’Hippocrate, l’éthique de la science ne tient qu’avec une phrase : elle est folle s’il manque la conscience qui va avec, comme l’a souligné Rabelais.
      En d’autres termes le vrai virus qui nous atteint pourrait être celui de la propre folie humaine.


    • 2 votes
      sls0 sls0 17 décembre 2020 10:38

      Elle en a peut être marre de tout les bargeots qui l’harcellent.

      Quand on se dit médecin on a droit d’accéder où l’on veut ? Le médecin traitant peut rentrer, Fourtillan a dû donner son nom.

      J’ai connu une famille dont le père était extrêmiste, difficile à vivre pour la famille. Les enfants ne parlaient plus au père et la mère le strict minimum domestique.


      • 10 votes
        alanhorus alanhorus 17 décembre 2020 10:42

        Oui c’est très inquiétant, c’est macron sarkozi bhl soros atali castex buzin qu’il faut enfermer d’urgence, seulement eux ils ont des chiens de garde dociles payés par nos impôts, mais eux sont vraiment des imposteurs.

        La raison du couvre feu à 20h00 de castaniet pet au casque c’est qu’ils veulent que les français soient rivés à leur journal TF1 du 20h00 plein de mensonge pour préparer à la grande vaccination obligatoire alors qu’il y a eu des morts et des malades dans leurs essais de vaccin foireux.

        Je souhaite que la police et l’armée se’ retourne contre macron et contre ce complot, mais là peut être que je rêve.


        • 6 votes
          sirocco sirocco 17 décembre 2020 14:09

          @alanhorus

          "Je souhaite que la police et l’armée se’ retourne contre macron et contre ce complot, mais là peut être que je rêve."

           
          Oui, vous rêvez. Mais pour autant nous ne sommes pas impotents. Ce qu’il faut souhaiter, c’est que les citoyens descendent en grand nombre dans la rue (par exemple le soir du 31 décembre) et engagent une insurrection.

           
          Nous — le peuple — sommes 200 fois plus nombreux
          (et je ne compte pas les enfants) que cette dictature et ses milices. Comme en 1789, ils seront laminés si nous sommes suffisamment à nous soulever. C’est ça qu’il faut garder en tête.


        • 2 votes
          alanhorus alanhorus 17 décembre 2020 16:01

          @sirocco
          C’est gentil mais les gardes à vue j’aime pas trop d’ailleurs en garde à vue il faut surtout garder le silence
          http://www.matthieu-lesage-avocat.fr/juridique/le-droit-au-silence-pendant-la-garde-a-vue-35.html
          https://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/garde-causes-nullite-importance-presence-1391.htm


        • 8 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 décembre 2020 10:48

          Cette situation est surréaliste. Pourquoi la famille de cet homme, ou lui-même, ne mettent pas fin aux inquiétudes qui se développent publiquement à son sujet, si tout suit une évolution normale dans cette affaire ? Il suffirait d’une petite communication d’une ou deux lignes pour que cessent les spéculations qui vont dans tous les sens.  


          • 4 votes
            Joe Chip Joe Chip 18 décembre 2020 10:18

            @Qaspard Delanuit

            Quelles spéculations ? Je sais bien que ce genre d’histoire est du comburant pour
            les fantasmes quotidiens de certains internautes mais qu’est-ce qui vous paraît "surréaliste" en l’occurrence ?
            Ce monsieur semble déjà avoir été "libéré" par la "dictature sanitaire", rassurez-vous. Il n’a pas été interné contrairement à ce qu’on a pu entendre sur "ordre du préfet" mais sur décision médicale validée par la préfecture comme toute procédure d’internement sans consentement :

            https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F761

            Lorsque le malade met en danger d’autres personnes ou porte gravement atteinte à l’ordre public, le préfet peut prononcer son hospitalisation.

            Il s’agit d’une hospitalisation d’office (HO), appelée aussi soins psychiatriques sur décision du représentant de l’État (SDRE).

            Le préfet signe alors un arrêté, au vu du certificat médical d’un psychiatre (celui-ci ne doit pas exercer dans l’établissement d’accueil).

            Visiblement, le "professeur" qui faisait l’objet d’une enquête et de poursuites pour exercice illégale de la médecine et des essais cliniques menés en dehors de tout cadre réglementaire sur des patients souffrant d’alzheimer et de parkinson, a fait une décompensation psychique au moment de son arrestation/incarcération. Vu les lubies du "professeur" qui est persuadé que le covid a été créé par l’institut Pasteur, ça ne m’étonne pas vraiment, mais il s’agit de toute façon d’une situation relativement banale en France où les arrestations donnent parfois lieu à des mesures d’internement provisoire, sur décision administrative de la préfecture donc, car en France "soviétisée" les procédures d’internement sont strictement encadrées afin d’éviter précisément les abus du milieu familial (figurez-vous qu’il y a beaucoup plus de demandes d’internement effectuées par les familles que de procédures d’internement effectivement demandées par les autorités médicales et administratives).
            Une arrestation/incarcération est un évènement "traumatisant" qui peut déclencher une décompensation brutale chez certaines personnes. L’intrusion des autorités au domicile, l’attitude de certains policiers, la privation subite de liberté, tout ça peut concourir à induire des épisodes de rupture psychique plus ou moins durable. Il y a des gens, parfois sans histoire, qui peuvent péter un câble durant un banal contrôle routier et qui finissent en cellule ou à l’HP quelques heures plus tard.
            Si ce type a fait l’objet d’une décision d’internement, c’est parce qu’elle était médicalement justifiée. Ces décisions contrairement à ce que l’on croit ne sont pas prises à la légère, loin des fantasmes de "totalitarisme" et de "soviétisation". 

            Si l’Etat ne mettait pas son nez dans les demandes d’internement, nos hôpitaux psychiatriques ressembleraient à la Cour des Miracles de l’Ancien Régime ou aux hospices sordides du XIXème siècles et regorgeraient de tous ces éléments marginaux, malades, asociaux et autres "non-productifs" refoulés par la société.

            Le vrai drame d’ailleurs, ce n’est pas l’arrestation parfaitement anecdotique de ce pseudo-dissident aux idées paranoïaques, mais ce sont toutes ces personnes qui devraient être internées et prises en charge et qui, faute de place ou de moyens, sont parfois livrées à elles-mêmes ou laissés à la responsabilité des familles avec un simple traitement (camisole chimique). 

            Affligeant toute cette bêtise démagogique.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 décembre 2020 23:00

            @Joe Chip

            "Si ce type a fait l’objet d’une décision d’internement, c’est parce qu’elle était médicalement justifiée." 

            Moi, je n’en sais rien et j’en savais encore moins quand j’ai publié mon message précédent. Mais voulez-vous dire que tout est toujours parfait en France sans aucune exception ? Qu’il n’existe aucune erreur psychiatrique, judiciaire, policière ? Aucun abus d’autorité ?

            Ce que je trouvais surréaliste, c’est que ses amis ne puissent avoir aucune nouvelle de ce monsieur. 



          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 décembre 2020 23:04

            @pegase

            Bloquer un pays et flanquer par terre son économie pour une misérable gripette de rien du tout,

            Ce n’est pas "une simple grippette de rien du tout". Tout ce qui est excessif est insignifiant. Vous seriez plus convainquant en disant "Bloquer un pays et flanquer par terre son économie pour l’équivalent d’une grosse grippe"... 

          • 1 vote
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 12:11

            @Qaspard Delanuit

            Moi, je n’en sais rien et j’en savais encore moins quand j’ai publié mon message précédent. Mais voulez-vous dire que tout est toujours parfait en France sans aucune exception ? Qu’il n’existe aucune erreur psychiatrique, judiciaire, policière ? Aucun abus d’autorité ?

            Ce que je trouvais surréaliste, c’est que ses amis ne puissent avoir aucune nouvelle de ce monsieur

            Je fais à priori confiance aux médecins dans mon pays et je suis pratiquement certain qu’un médecin psychiatre n’aurait pas engagé sa carrière, sa réputation et sa vie sur simple ordre d’un préfet pour livrer un "professeur" aux autorités.
            Je fais la différence entre des dysfonctionnements potentiels et une soi-disant "soviétisation". 

            Et je vais d’ailleurs vous poser une seule question, même en retenant la possibilité de l’enlèvement politique, pourquoi toujours mettre ce type d’hypothèse, en réalité la plus improbable, en première position dans la liste, tout en rejetant à priori l’explication la plus rationnelle, la moins sensationnaliste ?

            De toute façon c’est une lecture erronée des événements puisque le préfet n’est pas directement intervenu pour demander l’internement de ce "professeur" qui d’ailleurs a été libéré depuis, ce qui n’empêche pas les gens ici de dire que lui et sa femme auraient été enlevés, etc... 


          • 2 votes
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 13:06

            @pegase

            Merci pour ce message, je considère que c’est le coup de pied de l’âne.

            Sachez que je m’honore d’être invectivé et de subir des attaques ad hominem à chaque fois que je remets les pieds ici, ne serait-ce que pour poster deux ou trois messages.

            Donc merci de m’encourager à continuer à poster même si je n’ai plus beaucoup de motivation à intervenir ici.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 13:06

            @Joe Chip

            "Et je vais d’ailleurs vous poser une seule question, même en retenant la possibilité de l’enlèvement politique, pourquoi toujours mettre ce type d’hypothèse, en réalité la plus improbable, en première position dans la liste, tout en rejetant à priori l’explication la plus rationnelle, la moins sensationnaliste ?"

            Cela ne serait pas arrivé pour n’importe quel internement. Cet ancien universitaire pharmacologue et toxicologue ayant récemment tenu un rôle de lanceur d’alerte mettant en cause des instances officielles dans un documentaire lui-même interdit ou empêché de diffusion, son internement a fait naître immédiatement l’hypothèse d’une manoeuvre pour le faire taire ou/et pour intimider ceux qui pourraient tenter de l’imiter. Après tout, ces choses arrivent dans le monde. En ce qui concerne la France, connaissez-vous l’aventure malheureuse de Jean-Louis Caccomo ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Caccomo

            Une crise de confiance angoissante favorise cette interprétation : une 

            climat de suspicion généralisée concernant la gestion de l’épidémie de la covid-19 à pris naissance à la suite d’une série de maladresses et d’erreurs politiques que je ne vais pas vous rappeler, auxquelles se sont combinées des controverses scientifiques fortement médiatisées. 

            Au-delà de cette explication contextuelle générale, il y a des personnes à tendance paranoïaque qui vont immédiatement sauter à pieds joints dans les hypothèses les plus dramatiques. La récurrence agaçante (et inquiétante) de ces tendances paranoïaques sur les réseaux sociaux n’est cependant pas la preuve de l’inexistence de petites saloperies entre ennemis intimes ou d’opérations sinistres de grande envergure. 
            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-improductifs-destructifs-229600


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 13:13

            @Joe Chip

            "Je fais à priori confiance aux médecins dans mon pays et je suis pratiquement certain qu’un médecin psychiatre n’aurait pas engagé sa carrière, sa réputation et sa vie sur simple ordre d’un préfet pour livrer un "professeur" aux autorités."

            D’accord, mais il y a un moment ou la confiance que l’on accorde à un statut peut entrer en conflit avec celle que l’on accorde à un autre statut. Et c’est ce que nous visons constamment depuis quelques temps. Pourquoi ne pas faire aussi confiance à l’intégrité professionnelle et morale de Jean-Bernard Fourtillan, si vous allez par là ? 
            • Assistant de chimie organique à la faculté de pharmacie de l’université de Bordeaux (1968-1972).
            • Interne en Pharmacie des Hôpitaux de Bordeaux (1968-1972).
            • Professeur agrégé de chimie thérapeutique et de pharmacocinétique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université de Poitiers (1972-2008).
            • Attaché de recherche clinique des hôpitaux de Bordeaux (Laboratoire de bactériologie, Professeur Dulong de Rosnay (1972-1973).
            • Pharmacien résident des hôpitaux à l’Hôpital de Libourne (1974-1978).
            • Pharmacien résident des hôpitaux au CHU de Poitiers (Laboratoire de dosage des médicaments en milieu biologique) (1978-1981).
            • Expert toxicologue spécialisé en pharmacocinétique auprès du Ministère Français de la Santé (1978).
            • Responsable de l’institut universitaire de chromatographie et de spectrométrie de masse appliquées à la recherche clinique (Crosmaphac) (1978-1980).
            • Manageur scientifique du Centre privé de Recherche Biomédicale Cerom de Poitiers (1981-1985).
            • Manageur scientifique du Centre privé de Recherche Biomédicale Cephac de Poitiers (1985-1987).
            • Manageur scientifique du Centre privé de Recherche Biomédicale Cemaf de Poitiers (1988-1999).
            • Senior Director de Parexel-Cemaf Cpru, et Vice-Président de Parexel Worldwide Bioanalytics (1999-2001).


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 13:14

            Oups ! "Et c’est ce que nous viVons constamment depuis quelques temps."


          • vote
            yoananda2 19 décembre 2020 13:28

            @Qaspard Delanuit

            @Joe Chip

            "Je fais à priori confiance aux médecins dans mon pays

            Tu sembles d’accord avec cette affirmation. Ca m’étonne un peu.

            Pour ma part cette phrase n’a aucun sens, c’est à dire que je ne pourrais et devrais pas la prononcer.

            Je peux faire confiance dans les bonnes intentions d’un médecin. Je peux lui faire confiance sur son diagnostique. Je peux avoir confiance en lui en tant que partenaire de ma santé. Je peux "m’en remettre" (c’est différent de la confiance) en lui ou à un hôpital dans certaines circonstances graves.

            Mais "faire confiance" en un médecin n’a AUCUN sens pour moi. Il n’est qu’un maillon "visible" d’un système médical en France. Système en lequel je n’ai qu’une confiance limitée en ce qui ME concerne. Je ne dis pas que j’ai une confiance limitée dans le système médical, mais dans la capacité de ce système à me soigner MOI comme je l’entends.

            Donc, parfois, je m’en remet dans ce système, oui, avec toutes les réserves qui vont avec car je sais, partiellement, ce qu’il y a dans ce système. Je sais (partiellement évidement) comment sont évalués les médicaments ; je sais (partiellement) comment sont gérés les hôpitaux, les diagnostiques rendu, formés les médecins, le paradigme médical actuel, etc ...

            Quand on regarde un peu derrière le voile, c’est difficile d’avoir "confiance" tout court. Et c’est pareil avec n’importe qui. Je ne peux pas dire que j’ai confiance dans mon banquier pas plus que mon médecin, même s’il est censé en savoir plus que moi sur l’économie (ce dont je doute lol).

            Bref.

            ’J’ai confiance aux médecins dans mon pays" ça sonne plus comme un slogan qu’autre chose à mes oreilles.


          • 1 vote
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 13:40

            @Qaspard Delanuit

            Tout votre argumentaire est basé sur une série d’imputations, de scénarios et d’affirmations non démontrées (et pourquoi pas... et que serait-il arrivé si... tout cela arrive...). 

            Il n’y a absolument aucun élément concret permettant d’affirmer que ce "professeur" ait été interné sur décision politique. C’est faux et même impossible puisque la procédure d’internement a été faite sur recommandation du médecin psychiatre, conformément à la loi. Le préfet n’est "intervenu" que pour valider la procédure.

            Si encore ce Fourtillan était un profil à la Raoult... mais là il s’agit d’un pharmacien non inscrit à l’ordre des pharmaciens, professeur retraité poursuivi pour exercice illégal de la médecine, quel intérêt l’Etat aurait-il à en faire un pseudo-martyre pour des milliers de gens qui sont précisément conditionnés à croire à ce type de scénario ? Même dans cette perspective "complotiste", ça n’a aucun sens.

            Et toutes ces histoires sur l’enlèvement de sa femme ou sa disparition ? Vous êtes quand même d’accord pour reconnaître que tout ça ne sont que des fantasmes et des mensonges de gens enfermés dans leur bulle cognitive, non ?

            Je ne peux dans le cas contraire que vous encourager à saisir vos casseroles et rejoindre les gens se sont rassemblés pour "exiger" sa libération. Au moins, cela sera plus cohérent que de se livrer à des spéculations tordues sur internet. C’est bien d’avoir des opinions divergentes sur tout mais à un moment il faut avoir le courage de les assumer et de les revendiquer au lieu de se complaire dans la position confortable du commentateur survolant l’actualité et les agitations humaines.


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 13:47

            @yoananda2

            Comme d’hab vous retenez quelques mots de mon post que vous montez en épingle pour livrer vos propres interprétations et opinions.

            Oui, je "fais confiance" à mon médecin quand j’entre dans son cabinet comme je "fais confiance" à priori à mon garagiste quand je lui confie ma voiture pour la réparer, et le fais en sachant pertinemment qu’il y a des médecins indignes de confiance et des garagistes incompétentes et des arnaqueurs.

            La vie en société repose sur la confiance accordée à priori à son prochain. Mais évidemment dans votre vision du monde comme un jeu à somme nulle régulé par la prédation des uns sur les autres et conditionné par des rapports de forces parfois réel mais aussi fantasmés de votre part, lutte pour la survie, concurrence des QI, etc., la confiance n’est ni une valeur ni une vertu, mais un simple "slogan" creux, ce que je peux comprendre.

            Vous avez le droit d’avoir votre vision du monde, cependant, rien ne vous interdit de prendre un peu de recul par rapport à celle-ci et à ne pas la projeter de manière mécanique sur la société en croyant ainsi avoir affaire à la réalité vérifiant vos idées préconçues.


          • vote
            yoananda2 19 décembre 2020 13:57

            @Joe Chip
            j’ai bien précisé plusieurs fois que je parlais de MOI. A aucun moment je n’ai dit que la société fonctionnait comme moi ou devait le faire.
            Vous répondez donc à des propos que je n’ai pas tenu ni même pensé en croyant connaître ma "vision du monde" ...
            Vous n’avez rien compris en fait à ce que j’ai dit et sombrez dans la caricature.
            C’est nul.


          • 1 vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 14:09

            @Joe Chip

            "Et toutes ces histoires sur l’enlèvement de sa femme ou sa disparition ? Vous êtes quand même d’accord pour reconnaître que tout ça ne sont que des fantasmes et des mensonges de gens enfermés dans leur bulle cognitive, non ?"


            Quand j’ai parlé de "situation surréaliste" plus haut, cela impliquait aussi tous les scénarios farfelus qui se développaient à ce sujet. 

            "C’est bien d’avoir des opinions divergentes sur tout mais à un moment il faut avoir le courage de les assumer et de les revendiquer au lieu de se complaire dans la position confortable du commentateur survolant l’actualité et les agitations humaines."


             smiley Que répondre à cet encouragement amical fondé sur une parfaite connaissance de mon existence et de mes engagements en tant qu’activiste révolutionnaire ? Trois réponses me viennent à l’esprit, prenez celle qui vous convient le mieux : 

             Je suis tétraplégique et je tape mes messages avec ma paupière.

             C’est moi qui ai obtenu la libération du professeur Fourtillan. 

             Je suis Jean Castex et ce forum est mon unique défouloir pour ne pas devenir fou.


          • 2 votes
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 14:15

            @Qaspard Delanuit

            En quoi ce laïus a t-il le moindre rapport avec le déroulement des faits évoqués qui est l’objet de ce désaccord ?

            Je me fous totalement du CV de ce type, mais merci pour le copier/coller. Cela ne contredit pas tout ce que j’ai évoqué qui correspond à la réalité actuelle : pharmacien non inscrit, professeur retraité ayant fait l’objet d’un mandat d’amener pour exercice illégal de la médecine, et soupçonné, si j’ai bien compris, d’avoir poursuivi des essais cliniques sur des malades en dehors de tout cadre thérapeutique légal.

            Si vous allez chez un cordonnier (beau métier qui a pratiquement disparu) pour faire réparer votre paire de chaussures sur mon conseil, et que vous revenez vers-moi avec une chaussure trouée et que je vous réponds qu’il doit bien y avoir une autre explication car ce cordonnier a toutes les qualifications et a remporté des médailles professionnelles, vous allez me répondre que je vous charrie, non ? 

            Et puis il faut savoir, un coup vous êtes dans le camp de ceux qui préconisent le recul critique par rapport à toute forme d’expertise et de parole "officielle", un coup vous êtes dans celui des opportunistes qui considèrent qu’une ligne sur un CV ou un titre académique est comme un totem d’immunité.

            Encore une fois, ce n’est pas le sujet. Je nie simplement les faits tels qu’ils ont été rapportés sur le web "complotiste", je ne trouve aucune raison de dénoncer la procédure qui a été conduite conformément à la loi et encore plus absurde d’imaginer d’emblée le scénario le plus improbable d’un enlèvement cautionné par la raison d’Etat.

            Je pense avoir fait le tour de ce sujet qui ne me passionne pas tant que cela ; comme je sais que vous resterez sur votre position et qu’aucun raisonnement, aucun fait, ne pourra vous faire changer d’opinion, il me semble inutile de creuser des tranchées argumentatives et de camper sur nos positions.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 14:21

            @yoananda2

            ""Je fais à priori confiance aux médecins dans mon pays"

            Tu sembles d’accord avec cette affirmation. Ca m’étonne un peu."

            Non, je l’admets de manière rhétorique pour immédiatement la réduire par l’absurde : il y a tellement de positions médicales ou savantes qui s’affrontent en ce moment avec des médecins qui s’insultent et s’agressent réciproquement en public que l’affirmation s’autodétruit toute seule. 

             smiley

          • 1 vote
            Joe Chip Joe Chip 19 décembre 2020 14:31

            @Qaspard Delanuit

            Si vous êtes dans le premier cas, je ne que vous donner le sage conseil prodigué par Alain Soral aux personnes en situation de handicap, à savoir de vous détourner de toute activité physique, sportive et de tout engagement concret dans la cité pour vous isoler, méditer sur ce coup du sort qui n’est peut-être qu’une manifestation de la justice divine (c’est Soral qui le dit, et Alain Soral, comme le dit Alain Soral, a toujours raison), et vous consacrer à la poésie, au lieu de vous soucier inutilement de politique.

            Si vous avez obtenu la libération du professeur tout en vous consacrant à plein temps à votre activité de taulier d’ago, je vous félicite.

            Si vous êtes en réalité Jean Castez, permettez-moi de vous dire que vous avez l’allure d’un commis de préfecture du sud-ouest membre du parti radical sous la 4ème République. Et ce n’est pas un compliment.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 14:33

            @Joe Chip

            "Et puis il faut savoir, un coup vous êtes dans le camp de ceux qui préconisent le recul critique par rapport à toute forme d’expertise et de parole "officielle", un coup vous êtes dans celui des opportunistes qui considèrent qu’une ligne sur un CV ou un titre académique est comme un totem d’immunité."

            Ceci est inexact, je suis clairement dans le camp de ceux qui préconisent le recul critique par rapport à toute forme d’expertise et de parole "officielle".

            J’ai publié le CV de Fourtillan uniquement pour vous répondre qu’il est au moins équivalent à celui d’un psychiatre, et que si vous faites a priori confiance à un psychiatre de votre pays sans le connaître, vous pourriez tout aussi bien a priori faire confiance à un professeur de pharmacologie (ou d’ailleurs à ses amis docteurs en médecine). 

            Mon avis personnel sur le sujet est que vous auriez tort dans les deux cas, parce qu’un psychiatre ou un professeur de pharmacologie peuvent aussi bien l’un que l’autre être des pions manipulables, des escrocs, des pervers ou des dingues.  


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 14:41

            @Joe Chip

            "...et vous consacrer à la poésie..."


            Justement ! N’avez-vous pas compris que les manifestations de mon génie sur ce forum ne sont que des expériences de pure poésie. “Ce qui demeure, les poètes seuls le fondent.” (Friedrich Hölderlin)

          • 1 vote
            yoananda2 19 décembre 2020 15:13

            @Qaspard Delanuit

            il y a tellement de positions médicales ou savantes qui s’affrontent en ce moment avec des médecins qui s’insultent et s’agressent réciproquement en public que l’affirmation s’autodétruit toute seule. 

            Pas que sur ce sujet d’ailleurs.

            Mais je me demande dans quelle mesure ces affrontements sont représentatifs ou simplement médiatiques ?

            J’avais lu un livre, zut, le titre m’échappe, sur la défiance, qui expliquait (ha voila, c’est "la fabrique de la défiance") comment la défiance monte dans notre société.

            Et j’ai tendance à croire que les médias tradi n’y sont pas étranger. Internet rajoute encore une couche avec des forts en gueule comme Raoult.

            Est-ce que donc les médecins sont ils si en désaccords que ça ou est-ce un simple effet de loupe ? Je ne saurais dire.

            Toujours es-t-il que du point de vue du public c’est tout comme, et comme beaucoup de monde commence à avoir pas mal de raisons de douter sur pas mal de sujets ... avec Internet comme catalyseur, je crains que la situation soit difficilement gérable.

            Prenons l’exemple des vaccins.

            Le consensus est largement pro-vax. Mais si on regarde plus en détail ... pro-vax oui, mais pas forcément pro les nouveaux vax jamais testés à grande échelle avec des technos sur lesquelles on n’a que peu de recul.

            Donc suffit qu’un "sachant" émette quelques doutes et bim c’est repris, exagéré, déformé par toute la conspisphère pour alimenter les thèses anti-vax.

            Et vu le cilmat de suspicion général, il suffit d’UN SEUL accident, genre la jolie infirmière qui s’évanouit, et bim, toute la mécanique sociétale se met en branle pour discréditer les vax.

            Sifo, elle était juste épuisée d’avoir trop bossé. Sifo, c’est le vaccin qui l’a tué. Personne ne sait actuellement. Mais suffit de quelques cas comme ça et même à supposer que les vaccins covid fonctionnerait (ce qui est loin d’être certain d’après ce que j’ai cru comprendre) on pourrait se retrouver devant une population qui refuse de se faire vacciner en masse, et ce serait le principe même de la vaccination qui serait remis en cause en pratique. Les gens n’ayant en moyenne aucune idée de comment ça marche tout ça. Encore moins que quand ils appuient sur un interrupteur pour avoir de la lumière ou sur le robinet pour avoir de l’eau potable, les gens consument sans se poser de questions tant que ça marche. Alors les vaccins, tu imagines le niveau d’ignorance ?

            Ignorance noyée dans le tsunami d’informations diverses et avariées qui submergent le net.

            Pour moi cette covid pose des questions fondamentales sur notre société et ses faiblesses.

            Questions dont je ne cesse de parler depuis des années d’ailleurs.

            Moi je penses qu’on est mal. Non pas si tant à cause de la covid qu’à cause de tout ce merdier qu’on a mis sous le tapis et toute cette complexité sociétale qui s’accumule.

            Donc oui, pour moi, dire "j’ai confiance" est aussi con que dire "j’ai pas confiance". Faut surtout expliciter les limites de cette confiance au sein une démarche épistémique ... au pire par hygiène personnelle, vu que ça ne fera pas grande différence sur la société je le crains.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 15:49

            @pegase @Joe Chip

            Comment faites-vous pour arriver à vous engueuler à propos d’à peu près rien ? C’est un talent inné ou il y a une formation pour ça ? 


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 21 décembre 2020 16:17

            @Qaspard Delanuit

            Moi je me fous complètement de pégase, c’est lui qui me tombe dessus et m’insulte dès que je poste un message ici. Je dois répondre une fois sur 10, mais bon, comme à votre habitude, 50/50 hein smiley


          • 4 votes
            JC_Lavau JC_Lavau 17 décembre 2020 12:51

            C’est une nouvelle affaire Ben Barka. Le docteur et son épouse kidnappés. Pour l’instant, en attendant pire.


            • 1 vote
              louis 17 décembre 2020 20:01

              Sa femme a certainement raison de se planquer car le harcèlement journalistique pourrait l’amener elle aussi a être internée mais là pour une vraie raison .


              • 3 votes
                ETTORE 17 décembre 2020 20:13

                Faut il que ce qui est en jeu en face, soit si monstrueux, pour générer pareille crise des libertés, à la face de tous ?




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès