• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Julia De Funès : déconfinement et surveillance accrue !

Julia De Funès : déconfinement et surveillance accrue !

Titulaire d'un DESS en ressources humaines et docteur en philosophie, Julia De Funès est bien plus que la petite fille d'un célébrissime acteur français ! Connaissant particulièrement bien les techniques de management moderne en entreprise, elle en a dénoncé les rouages tout comme elle a également dénoncé l'arnaque des "méthodes de développement personnel" tellement à la mode.

Julia De funès, de manière très fine, résumé la problématique d'une phrase que toute personne qui travaille en entreprise a forcément entendu : 'la confiance n'exclut pas le contrôle' !

Suite à l'annonce du déconfinement par Edouard Philippe, Julia de Funès entrevoit, dans la logique si macronienne du "en même temps" un déconfinement annonciateur d'un mouvement de retour progressif à nos libertés physiques qui sera inversement proportionnel à un contrôle accru de nos libertés psychologiques et sanitaires.

Nous retrouvons là le mécanisme déjà dénoncé en son temps par Alexis de Tocqueville sur la "douceur" de la tyrannie des pouvoirs démocratiques.

Comme quoi il n'y a pas besoin de chercher dans les théories conspirationnistes complètement délirantes pour comprendre les mécanismes actuels. Un véritable retour à la philosophie le permet très bien.

 

Ainsi lorsqu'on relit certains passages de l'ouvrage d'Alexis de Tocqueville De la démocratie en Amérique, on est presque frappé par le caractère presque prophétique du texte :

 

"On n’a jamais vu dans les siècles passés de souverain si absolu et si puissant qui ait entrepris d’administrer par lui-même, et sans les secours de pouvoirs secondaires, toutes les parties d’un grand empire ; il n’y en a point qui ait tenté d’assujettir indistinctement tous ses sujets aux détails d’une règle uniforme, ni qui soit descendu à côté de chacun d’eux pour le régenter et le conduire. L’idée d’une pareille entreprise ne s’était jamais présentée à l’esprit humain, et, s’il était arrivé à un homme de la concevoir, l’insuffisance des lumières, l’imperfection des procédés administratifs, et surtout les obstacles naturels que suscitait l’inégalité des conditions l’auraient bientôt arrêté dans l’exécution d’un si vaste dessein...

Il semble que, si le despotisme venait à s’établir chez les nations démocratiques de nos jours, il aurait d’autres caractères : il serait plus étendu et plus doux, et il dégraderait les hommes sans les tourmenter.

Je ne doute pas que, dans des siècles de lumières et d’égalité comme les nôtres, les souverains ne parvinssent plus aisément à réunir tous les pouvoirs publics dans leurs seules mains, et à pénétrer plus habituellement et plus profondément dans le cercle des intérêts privés, que n’a jamais pu le faire aucun de ceux de l’Antiquité. Mais cette même égalité, qui facilite le despotisme, le tempéré ; nous avons vu comment, à mesure que les hommes sont plus semblables et plus égaux, les mœurs publiques deviennent plus humaines et plus douces ; quand aucun citoyen n’a un grand pouvoir ni de grandes richesses, la tyrannie manque, en quelque sorte, d’occasion et de théâtre. Toutes les fortunes étant médiocres, les passions sont naturellement contenues, l’imagination bornée, les plaisirs simples. Cette modération universelle modère le souverain lui-même et arrête dans de certaines limites l’élan désordonné de ses désirs.

Les gouvernements démocratiques pourront devenir violents et même cruels dans certains moments de grande effervescence et de grands périls ; mais ces crises seront rares et passagères.

Lorsque je songe aux petites passions des hommes de nos jours, à la mollesse de leurs mœurs, à l’étendue de leurs lumières, à la pureté de leur religion, à la douceur de leur morale, à leurs habitudes laborieuses et rangées, à la retenue qu’ils conservent presque tous dans le vice comme dans la vertu, je ne crains pas qu’ils rencontrent dans leurs chefs des tyrans, mais plutôt des tuteurs."

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique

 

Tags : Surveillance Confinement




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • 14 votes
    medialter medialter 9 mai 15:20

    "Comme quoi il n’y a pas besoin de chercher dans les théories conspirationnistes complètement délirantes pour comprendre les mécanismes actuels"

    *

    Ben si quand même un peu, à moins de faire un déni de réalité sur les séries d’évènements, qui, comble de malchances en malchances, se sont cumulées pour produire la situation actuelle :

    Révélation du Pr Montagnier comme quoi le CV19 serait constitué avec des bouts de VIH (révélation depuis étouffée, pas de chance)

    Montage un labo P4 en Chine par un membre du même trio qui est à l’origine des 11 vaccins obligatoires en France

    Destruction préalable de tout le stock de masques en France

    Interdiction subite de la Chloroquine juste avant le confinement

    Escroqueries sur les statistiques, dans les décés dus au CV19, seuls 2% avaient moins de 65 ans et aucune comorbidité

    — Confinement totalement inutile (voir les chiffres de la Suède)

    *

    Curieux, quand même, tous ces éléments réunis qui sentent le sapin. Enfin, le 11 septembre, c’était pareil, pas de chance, des bédouins télécommandés des grottes du Pakistan avaient réussis à déjouer le système aérien le plus protégé au monde



    • 6 votes
      medialter medialter 9 mai 15:26

      Et puis franchement Micnet, Julia de Funès, qui écrit des tribunes dans le Figaro smiley Déjà un excellent marqueur d’un discours convenu et approuvé, estampillé du sceau des merdias, putain de référence ... Bientôt du Alain Minc ? smiley


    • vote
      micnet micnet 9 mai 15:46

      @medialter

      "

      Ben si quand même un peu, à moins de faire un déni de réalité sur les séries d’évènements, qui, comble de malchances en malchances, se sont cumulées pour produire la situation actuelle :

      — Révélation du Pr Montagnier comme quoi le CV19 serait constitué avec des bouts de VIH (révélation depuis étouffée, pas de chance)

      — Montage un labo P4 en Chine par un membre du même trio qui est à l’origine des 11 vaccins obligatoires en France

      — Destruction préalable de tout le stock de masques en France

      — Interdiction subite de la Chloroquine juste avant le confinement

      — Escroqueries sur les statistiques, dans les décés dus au CV19, seuls 2% avaient moins de 65 ans et aucune comorbidité

      — Confinement totalement inutile (voir les chiffres de la Suède)"


      ---> Et qui te dit que Julia de Funès est en désaccord avec tout ça ? smiley. Là il se trouve que le sujet concerne le déconfinement et ses conséquences.


    • 5 votes
      medialter medialter 9 mai 16:07

      @micnet
      "Et qui te dit que Julia de Funès est en désaccord avec tout ça ?"
      *
      Toi, tu me le dis. Comme quoi "pas besoin de théorie conspirationniste". Parce que dans le conspirationnisme, ce qui nous attend, c’est, non pas un "retour progressif à nos libertés physiques", comme elle le dit et comme tu le relaies, mais exactement le contraire, le signe annonciateur de la fin de nos libertés physiques. Après la fin du déconfinement, dont on ne sait toujours pas s’il sera suivi d’un retour complet à nos libertés d’avant, il faut bel et bien s’attendre à la fin définitive de nos libertés physiques, parce que ce confinement là, ça n’était qu’un premier jet
      *
      "Là il se trouve que le sujet concerne le déconfinement et ses conséquences"
      *
      On s’en fout des analyses ultra-courtermistes des bobos (une manière de noyer le poisson), la seule chose qui soit intéressante, c’est la vision à long terme


    • 2 votes
      yoananda2 9 mai 16:18

      @medialter

      le signe annonciateur de la fin de nos libertés physiques. Après la fin du déconfinement, dont on ne sait toujours pas s’il sera suivi d’un retour complet à nos libertés d’avant, il faut bel et bien s’attendre à la fin définitive de nos libertés physiques,

      Oui. Et c’est à chaque fois la même couillonade.

      Regarde l’histoire de la carte d’identité par exemple.

      Au départ, ça n’existait pas. Puis, à un moment, un flic à eu l’idée de répertorier les criminels à la sortie du tribunal, et leur faire une "carte d’identité judiciaire", et puis bon, c’est tellement pratique que (j’ai oublié à quel moment exact, faudrait vérifier, mais c’était un truc comme ça) les nazis lors de l’occupation ont gardé l’idée de ficher, mais, la, pour tout le monde vu que bon, c’était l’occupation quoi ! Et bien sûr, à la libération, aucun gouvernement ne s’est dit que finalement c’était une mauvaise idée ces cartes d’identités généralisées.

      Autres cas, on a eu je ne sais combien de tentatives de la part des services et du parti au pouvoir de créer un fichier croisé/généralisé sur les français : banque, sécu, justice, opinion politique et orientation sexuelle le tout consolidé dans un seul fichier. SAFARI qu’il s’appelait dans les années 80 (de mémoire encore la date). Ça avait fait la une à l’époque "SAFARI, la chasse au français" et ça avait été abandonné. Mais l’idée est systématiquement reprise régulièrement et progresse par petits pas.

      Patriot Act aux USA. Plan vigi-pirate en France.

      Avec le Covid c’est la crise en or pour mettre en place un tel fichier et bien plus. Bien plus.

      Non, on ne reviendra pas en arrière. Aucune chance. Zéro. Zip. Nada. None. Nein.

      Voila, c’est comme ça et ça ne date pas d’hier.


    • 3 votes
      medialter medialter 9 mai 16:43

      @yoananda2

      "Patriot Act aux USA. Plan vigi-pirate en France.

      Avec le Covid c’est la crise en or pour mettre en place un tel fichier et bien plus. Bien plus."

      *
      Dois-je en conclure que tu entrevois une logique fédératrice et continue derrière ces 3 évènements ?


    • 4 votes
      micnet micnet 9 mai 16:45

      @medialter

      "Toi, tu me le dis. Comme quoi "pas besoin de théorie conspirationniste""

      ---> Oui et je maintiens : tout le listing que tu fais dans ton premier message (manque de masques, chloroquine inscrite en tant que substance vénéneuse depuis janvier,...) sont des faits avérés ! 
      Je suis juste en train de te dire qu’il n’y a pas besoin de chercher compliqué pour comprendre ce qui se passe : beaucoup de penseurs, type Tocqueville et d’autres, ont théorisé ce qui allait arriver au sein d’un régime "démocratique" avec nos libertés qui finiraient par s’amenuiser gentiment ! 

      Contrairement à toi, moi je ne crois pas à l’intelligence des gens, y compris des élites (les élites ne sont que le reflet d’un peuple...) ! En fait, tu es beaucoup plus optimiste que moi sur la Nature humaine pour croire que c’est l’intelligence (même maléfique) qui fait tourner le monde...
       


    • vote
      yoananda2 9 mai 16:52

      @medialter

      Dois-je en conclure que tu entrevois une logique fédératrice et continue derrière ces 3 évènements ?

      Conclue ce que tu veux. A une ruse de ma part pour te faire avouer je ne sais quel terrible secret ; à de la schyzophrénie ; une possession démoniaque clignotante, et que sais-je encore. Si je te donnais la réponse, tu ne comprendrais pas.

      J’estime que tu as raison sur le fait qu’on ne reviendra pas en arrière. Je l’ai toujours pensé, et probablement dit (je me souviens plus parce que la question ne s’était pas autant posée qu’avec le covid).

      J’ai un léger doute sur le fait qu’on reviendra "en apparence" en arrière mais j’estime que même ça c’est peu probable.


    • 4 votes
      medialter medialter 9 mai 17:39

      @micnet
      "beaucoup de penseurs, type Tocqueville et d’autres, ont théorisé ce qui allait arriver au sein d’un régime "démocratique" avec nos libertés qui finiraient par s’amenuiser gentiment"
      *
      Je sais que tu es dans l’axe Gueguen concernant la dictature molle à la Tocqueville. Pour moi, c’est juste un déni de réalité. Les flics qui fouillent dans ton sac pour estimer si ton produit est de première nécessité, ou la jeune qui se prend une prune pour avoir donné à boire à son cheval, non censé être un acte de première nécessité (2 exemples de faits avérés, également), c’est une dictature ultra-hard. Pour moi, cette passivité de pensée, ou cette mollesse philosophique, à ce qui est de l’ordre de l’impensable, est une complicité à la future dictature militaire qui nous pend au nez, chaque ingénierie sociale se voulant pire que la précédente en résultat de la passivité des masses. La majorité silencieuse, que tu représentes parfaitement bien, est pour moi la pire des manifestations de l’irresponsabilité humaine
      *
      "Contrairement à toi, moi je ne crois pas à l’intelligence des gens, y compris des élites"
      *
      Je ne crois pas non plus à l’intelligence des gens. Je crois même en leur connerie infinie, et à leur fourberie généralisée. En revanche, l’intelligence des élites est pour moi factuelle. De l’Europe, construite par les US pour leurs intérêts, dont on peut suivre l’élaboration sur 1 siècle (Hillard a très bien démontré ça), ou de la privatisation progressive de tous les systèmes bancaires mondiaux, depuis l’instauration de la Fed (organisme privé) en 1914 ou de la BRI à Bâle, sont des exemples significatifs de la capacité des élites à suivre des agendas supra-générationnels


    • 5 votes
      medialter medialter 9 mai 17:51

      @yoananda2
      "Si je te donnais la réponse, tu ne comprendrais pas"
      *
       smiley
      Si grande Sinior, tou é les plou grandé serveau dé l’histoire, zé mé prosterne dévant tou infini QI, li MAO il a trouvé sone maître, merci dé daigner vénir partazé ta grandore parmi li scarabées
      *
      "J’estime que tu as raison sur le fait qu’on ne reviendra pas en arrière"
      *
      Comment ? Zé réuzi à avoir oune pensée conforme aux voies imprénétrables dou Maestro ? smiley Lhhhhhha, mon professore, qui mé disait "Med, tou n’arriveras Zamais à Lien", Il selait Sourpris de voir que zé reçou l’approbazione dou Maestro


    • vote
      ahtupic 10 mai 00:44

      @medialter
      De plus, ca devient une habitude. Un nouveau virus débarque et devinez où ? à Hong kong. Il ne pouvait pas mieux tomber. Les rats de l’OMS sont aussi là.

      https://www.lindependant.fr/2020/05/09/un-nouveau-virus-transmis-a-lhomme-par-le-rat-a-hong-kong-loms-alertee,8880589.php

      Paris est aussi envahi par les rats... de toutes natures. Donc le nouveau virus va arriver. Va falloir installer le STOP-RAT20 sur les smartphones.


    • 1 vote
      Djam Djam 10 mai 11:03

      @medialter
      Ahhhh ouiiii medialter !!! voilà une déduction de haute volée !!!
      Si j’écris dans le Canard Enchaîné alors que je ne partage pas son positionnement, ça me transforme en adepte de leur idéologie ??? P** ! trop fort le résonnement :->


    • vote
      gaijin gaijin 10 mai 11:45

      @Djam
      "Si j’écris dans le Canard Enchaîné alors que je ne partage pas son positionnement, ça me transforme en adepte de leur idéologie ???

      "
      oui !
      c’est toute la question de la responsabilité de l’individu dans le groupe, qui fut posée ( mais non résolue ) a nuremberg. l’atomisation de l’action dans la société industrielle a conduit a la disparition de la notion de responsabilité, plus personne n’est responsable de rien puisque c’est la machine qui décide...
      les tenants d’un retour a la réalité de l’ in-dividu sont forcément amenés a le réintroduire dans sa responsabilité individuelle : si je travaille dans une fabrique d’armes je ne suis pas innocent de leur emploi ...
      sinon personne n’est responsable de rien : ni celui qui la fabrique, ni celui qui la vend, ni celui qui l’utilise ...une telle société ( la notre ) n’est mue que par des pulsions inconscientes ...( et soumise a des mouvements d’hystérie collective comme on peut le voir actuellement ...)
      choisit ton camp et pense a applaudir a 20h ....


    • vote
      medialter medialter 10 mai 12:59

      @Djam
      Soeur Djellaba, nous t’avons pourtant enseigné dans nos madrassah que si nous avons pu envahir la France, c’est grâce à nos commanditaires qui détiennent la diffusion des modes de pensées autorisés. S’ils nous sont favorables, c’est juste pour que nous puissions poursuivre notre mission de conquête. Mais malheureusement, tu viens d’échouer au brevet Madrassah 1. La réponse correcte était que tous les actifs travaillant aux services des organes gouvernementaux et financiers assurant la pensée autorisée sont des collabos, en tant qu’ils participent à la cacophonie ambiante (que nous aussi devons alimenter pour les aider). Nous ne pouvons hélas t’admettre dans la classe supérieure Madrassah 2, et nous pensons que tu n’auras jamais assez de ta vie pour intégrer Madrassah 3. En conséquence, nous prononçons ton redoublement, et dans l’attente, nous te rétrogradons au rang voulu par Allah, d’où tu as eu le tort de vouloir t’extirper. Nous somme donc dans l’obligation de renouveler les recommandations du sage frère SidiQiQi, prier Allah pour qu’il te pourvoit d’un aspirateur et de lustrants ménagers


    • 1 vote
      medialter medialter 10 mai 13:01

      @ahtupic
      "Un nouveau virus débarque"
      *
      Il va effectivement falloir s’attendre au débarquement d’un vrai virus, un jour ou l’autre. Merci pour l’info


    • 1 vote
      medialter medialter 10 mai 13:05

      @gaijin
      "les tenants d’un retour a la réalité de l’ in-dividu sont forcément amenés a le réintroduire dans sa responsabilité individuelle : si je travaille dans une fabrique d’armes je ne suis pas innocent de leur emploi ...
      sinon personne n’est responsable de rien : ni celui qui la fabrique, ni celui qui la vend, ni celui qui l’utilise"

      *
      Complètement d’accord, avec Milgram en amont, ça donne notre système actuel, une masse prête à toutes les pires saloperies, mais ne s’estimant responsable de rien. Les journalo-salopes qui tapinent dans les organes de presses illustrent ce principe à merveille


    • vote
      gaijin gaijin 10 mai 13:44

      @medialter
      en suisse en allemagne ...
      https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-en-suisse-des-centaines-de-personnes-manifestent-contre-le-confinement-6830162
      en france que dalle ! rien ! nada ....
      on est des pays les plus soumis du monde


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 10 mai 17:37

      @medialter "Dictature ultra- hard"

       smiley

      Et ça parle de "déni de réalité"... A mourir de rire. Madame Michu et son mari Monsieur Medhi-Haltere se font contrôler leur cabas en revenant de la supérette mais par contre ces deux génies bourrés de réalisme passent à côté du fait que leur traitement ne s’applique pas à tous. Un exemple ? Tiens champion et faut pas chercher loin pour en trouver des milliers similaires : https://www.lyonmag.com/article/107526/bron-rodeos-partie-de-foot-geante-et-feux-d-artifice-malgre-le-confinement

      Le réalisme c’est d’admettre que les excès de zèle de Pinot simple flic c’est pour toi, la gonzesse qui va faire boire son bourrin, nous pour qui la marée chaussée déploie ses drones, mais pas pour tes petits protégés.

      La "dictature" ? Par moment on croirait lire un adolescent... Non, la dictature, ce n’est pas tant quand ton téléphone est sur écoute (et il l’est, avec ton consentement d’ailleurs, un peu pour te surveiller, modéliser et anticiper tes conneries façon Palantir... et puis pas mal pour te fourguer des merdes) que plutôt quand le système le fait et surtout, en plus, t’envoie sa police politique parce que tu as tenu un propos jugé séditieux quand ce ne sont pas tes voisins qui te balancent directement aux autorités. Dans le second cas, tu devrais lire le témoignage de l’ancien Maire de Montfermeil (on ne parle pas ici de la Chine ou de la CDN), tu comprendrais peut-être que ça risque d’arriver plus vite que tu ne le penses et pas du côté où tu l’imaginais.

      Non, nous sommes dans une société de surveillance globalisée à laquelle nous (un nous collectif) consentons très très largement. On peut y échapper encore. A la campagne, à part sur la place du village, il n’y a pas de caméras (trop cher), peu de flics (idem) et on peut décider de zapper ses mouchards (tel mobile, bagnole et autres merdes connectées) si on le souhaite. Le plus malin est de ne pas le faire ou du moins avec parcimonie.

      La dictature, mon coco, on en est encore très loin et suffit de discuter avec des vieux Ukrainiens ou de jeunes Chinois pour comprendre ce que c’était ou est. On a encore pas mal de marge mais pour le comprendre, l’apprécier (au sens estimer), mais pour cela il faut précisément un peu sortir de la complotardie. Le confort est autant d’y rester que de ne jamais rien remettre en cause ou encore de fantasmer des élites toutes puissantes qui n’en demandent pas tant...


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 11 mai 09:23

      @medialter 16:07
      pour avoir parcouru le fil (un peu après la bataille) je valide Mehdi

      Après la fin du déconfinement ... il faut bel et bien s’attendre à la fin définitive de nos libertés physiques, parce que ce confinement là, ça n’était qu’un premier jet

      c’est une évidence, ce confinement est un ballon d’essai qui a permis de tester la docilité de la population en vue d’un asservissement total, la France est l’un des pays les plus soumis au NOM en raison d’une forte présence de la Communauté à tous les niveaux de l’Etat et cette crise sanitaire en a offert plusieurs illustrations
      Macron n’est pas complètement un imbécile et il tente de calquer sa politique sur celle de Trump qui lui aussi, même si à un moindre niveau, est entravé par l’état profond, les plans de l’oligarchie mondialiste sont aujourd’hui parfaitement exprimés par un Bill Gates sorte de Laurent Alexandre américain, qui a la main sur les projets du NOM
      en France cette politique est totalement incarnée par le 1er sinistre et le secrétaire général de l’Elysée, là dedans Buzyn sans nier son rôle négatif, a servi de fusible, Salomon lit un prompteur, les vrais potentats sont désormais E.Philippe et A.Kohler, aussi je suis très sceptique quand j’entends parler de remaniement, ce n’est plus Macron qui décide


    • 1 vote
      micnet micnet 11 mai 09:55

      @Hieronymus

      " les vrais potentats sont désormais E.Philippe et A.Kohler"

      ---> Pas sûr qu’Edouard Philippe reste encore très longtemps à Matignon...

      https://www.courrierinternational.com/article/vu-ditalie-le-couple-macron-philippe-survivra-t-il-au-deconfinement


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 11 mai 13:50

      @micnet
      Pas sûr qu’Edouard Philippe reste encore très longtemps à Matignon...

      Non, et il suffisait de bien me lire jusqu’à la fin !
      justement je ne crois pas à ces rumeurs de remaniement pour la bonne et simple raison que les vrais représentants du NOM en France sont désormais E.Philippe et A.Kohler, dans cette lutte de pouvoir au sommet de l’Etat le petit Macron ne fait plus le poids d’autant qu’il s’est parfois montré rebelle et a du déplaire à ses maîtres (bienveillance envers la Russie, visite à Raoult, etc..) les vrais boss c’est les 2 précités, Emmanuel fait juste la Com, combien de fois vais-je devoir le réécrire ?
      sinon faut vraiment avoir de la merde sur les yeux et tout juste un cerveau reptilien pour croire encore à un retour à la "normale" càd comme c’était avant le confinement, tous ceux qui pensent qu’on va pouvoir traduire en justice les responsables de ce désastre sont d’une incroyable naïveté, en fait ils sont déjà assurés d’une totale impunité juridique
      maintenant on rentre dans une nouvelle "normalité", comprendre que l’état d’urgence sanitaire sera permanent, que les institutions, l’indépendance de la justice c’est du passé, comme comparaison historique la plus proche il y a la Convention avec le Comité de salut public, on est en de "bonnes mains"
       smiley


    • 1 vote
      micnet micnet 11 mai 14:32

      @Hieronymus

      Mon cher Hieronymus, heureusement que tu es là pour nous apporter la lumière et la lucidité qui manquent tellement à la plupart des benêts que nous sommes et qui pullulons sur ce forum smiley.

      Et moi je te fais le pari qu’Edouard Philippe aura dégagé de Matignon avant la fin de cette année, tenu ? smiley


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 11 mai 18:22

      @micnet
      c’est pas un concours de bites ici, j’ai passé l’âge
      j’ai pas envie non plus de répéter encore cette expression "d’enculage de mouches" ça fait rengaine et c’est vite fatiguant
      disons que y a un moment où il faut "passer la vitesse" et accepter de prendre des risques ds la formulation, sortir du conformisme habituel
      à ce sujet j’ai bien aimé la réponse de Qiroreur à ton sujet :
      https://www.agoravox.tv/commentaire13280096
      c’est ironique mais bien pesé, bien senti, quand je lis un type comme toi, je sais que je ne vais rien d’autre y trouver qu’un discours lénifiant, soporifique à perte de vue, manquant totalement de hardiesse et de courage, se cantonnant ds le confort des certitudes convenues et sans aucune vraie idée nouvelle
      rideau donc !
      ...
      sur le pari je pense que la formulation est mauvaise
      à te lire on entend le "ronronnement des institutions de la Vème" mais la machine va probablement se casser ou se gripper sérieusement, va sans doute y avoir un problème avec Macron et le 1er ministre ne sera plus exactement un 1er ministre
      mais une crapule comme Philippe, tu peux lui faire confiance pour rester aux commandes, il est bien plus solide (et cynique) que Macron, émotif et en proie au doute, présentant de nombreuses fragilités


    • 2 votes
      micnet micnet 11 mai 19:30

      @Hieronymus

      "c’est pas un concours de bites ici, j’ai passé l’âge"

      ---> Il ne s’agit pas d’un concours de bites mais simplement d’assumer ses positions ! Puisque tu prétends tout savoir, et puisque tu bassines tout le monde avec ta moraline à deux balles sur le "bavardage inutile" des autres, je te propose quelque chose de concret. Mais apparemment, dès qu’on te met au pied du mur quand il s’agit de s’assumer, y a plus personne smiley

      "à ce sujet j’ai bien aimé la réponse de Qiroreur à ton sujet  :"

      ---> Confidences pour confidences, moi j’ai particulièrement apprécié ce que MaQiavel t’a répondu concernant ton attitude vis-à-vis d’Eric Gueguen smiley
      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/politeia-covid-19-85719#forum13279627
      Quant à l’ami conférençovore, bah il n’a pas vraiment goûté ma petite parodie à son sujet qui pourtant faisait montre d’une grande tendresse à son égard smiley

      "quand je lis un type comme toi, je sais que je ne vais rien d’autre y trouver qu’un discours lénifiant, soporifique à perte de vue, manquant totalement de hardiesse et de courage, se cantonnant ds le confort des certitudes convenues et sans aucune vraie idée nouvelle "

      ---> Et moi quand je lis un type qui joue les warriors du net en voulant montrer ses petits biceps, j’avoue que ça me fait bien marrer ! En fait, tu sembles un garçon assez fragile et susceptible qui n’apprécie pas vraiment qu’on le contredise, pas vrai ?. Tu vois, contrairement à toi, ça ne me pose aucun problème de me fritter avec quelqu’un avec qui je suis en désaccord, d’abord je ne suis pas rancunier ensuite je te rappelle que nous ne sommes que des pseudos ici et qu’on ne risque pas vraiment nos vies à poster sur ce forum. Donc relax, pète un coup et bois une camomille, faut relativiser tout ça mon ami smiley

      "sur le pari je pense que la formulation est mauvaise"

      ---> Oui, oui on a bien compris que tu préférais ne pas te mouiller, je confirme smiley


      à te lire on entend le "ronronnement des institutions de la Vème" mais la machine va probablement se casser ou se gripper sérieusement, va sans doute y avoir un problème avec Macron et le 1er ministre ne sera plus exactement un 1er ministre
      mais une crapule comme Philippe, tu peux lui faire confiance pour rester aux commandes, il est bien plus solide (et cynique) que Macron, émotif et en proie au doute, présentant de nombreuses fragilités

      — -> Tu donnes décidément beaucoup d’importance aux brêles qui nous dirigent, tu prends Philippe pour un génie de la manipulation alors que, pour peu qu’on soit un minimum observateur, n’importe qui peut constater qu’il a le trouillomètre à zéro tout simplement parce que lui, macron et toute cette clique de branquignols sont des amateurs absolument incapables non seulement d’avoir anticipé la crise, mais de gérer l’après-crise ! Alors libre à toi et à d’autres de fantasmer et même de te pignoler sur "l’intelligence supérieure" de ces gugusses et libre à moi de considérer que tout ceci serait risible si leur incommensurable bêtise n’avait pas entraîné toute cette tragédie...


    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 11 mai 22:22

      @micnet
      tu t’imagines que je vais répondre à ce ramassis d’injures ? que je n’ai même pas envie de lire (faut se respecter un minimum)
      tu te mets aussi à pondre des pavés "psy" ?
      t’as vraiment pété un câble !
      [en tout cas t’es malhonnête, au vu de ta dose de mépris et de parti pris, d’avoir fait semblant de vouloir discuter]
      nul, c’est nul !
      fais de beaux rêves smiley


    • 1 vote
      micnet micnet 11 mai 22:41

      @Hieronymus

      "tu t’imagines que je vais répondre à ce ramassis d’injures ? que je n’ai même pas envie de lire (faut se respecter un minimum)"
      ---> C’est pourtant ce que tu viens de faire smiley

      "fais de beaux rêves"
      ---> Idem smiley


    • 2 votes
      Guepe maçonne Syrphe 12 mai 01:24

      @micnet

      Allons Micnet, pourquoi essayez vous de faire passer Edouard Phillippe pour un benet ? C’est évidemment un de ces frères de la République , répondant à l’agenda mondialiste pour la mise en place d’un nouvel ordre mondial, sous la bannière de la religion de l’Argent. Il ne fait que répondre aux ordres comme un vulgaire toutou, bien sur que cette "incompétence" est parfaitement calculé par le système.

      Pourquoi prendre la défense de Maq, ce vulgaire agent gouvernemental relais de la propagande mainstream et du pro sionisto frankiste conférençovore ? Pourquoi réapparaitre après que nous les avons démasqué ?

      Vous naviguez en eaux troubles mon jeune ami, faites attention à ne pas finir amarrer en Macronie smiley


    • 4 votes
      maQiavel maQiavel 12 mai 11:51

      @Syrphe

      Moi, toi micnet sommes déjà grillés, tout le monde sait que nous sommes des islamoputes malhonnêtes facile à l’injures et se complaisant dans le mensonge gouvernemental, c’est vérifié et vérifiable.

      Et là, méchante petite guêpe, en tournant en dérision ceux qui font ce très juste constat, tu utilises une stratégie qui consiste à « cacher dans la lumière », c’est-à-dire que tu dissimules ce secret qui nous unit en t’en moquant. Ainsi décrédibilisé, ce secret peut être laissé à la vue de tous. Comme cette manière de se rendre invisible est perfide. On dit que la plus belle des ruses du Diable est de persuader qu’il n’existe pas. Que nenni. Sa plus belle réussite est de tourner en dérision son existence alors même qu’elle apparait à la vue de tous ! 

      Mais peut être suis-je encore pire, car en révélant ta stratégie au grand jour, j’entretiens une confusion qui dissimule encore mieux nos intentions en pleine lumière. smiley


    • vote
      Hieronymus Hieronymus 12 mai 15:03

      @maQ
      on ressert les troupes ? smiley


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 12 mai 15:59

      @Hieronymus

      Tout à fait. A ce propos, je trouve que micnet manque de déférence à mon égard, il ne m’appelle jamais par mon titre de généralissime. Pfff, le respect n’est plus ce qu’il était. smiley 


    • 1 vote
      micnet micnet 13 mai 15:40

      @maQiavel

      Mille pardons mon général mais, comme vous le savez, notre stratégie d’entrisme sur agoravox nous recommande la plus grande discrétion smiley


    • 7 votes
      Hijack ... Hijack ... 9 mai 15:33

      Surement une femme bien la petite De Funès ... difficile à écouter tant de banalités, mais plus difficile pour elle d’exister (du moins, médiatiquement) après grand père !

      C’est malheureusement le sort de bcp de descendants de grands artistes.


      • vote
        micnet micnet 9 mai 19:06

        @Hijack ...

        " plus difficile pour elle d’exister (du moins, médiatiquement) après grand père ! "

        ---> Je pense que c’est le dernier de ses soucis d’exister médiatiquement. Elle est docteur en philosophie et a écrit quelques ouvrages à succès, elle n’a donc pas besoin de s’accrocher à la mémoire de son grand père pour pouvoir vivre.

        Sinon Hijack, je ne t’ai pas répondu sur l’autre fil où je m’étais amusé à parodier plusieurs commentateurs. Tu as apparemment eu l’impression que j’avais une dent particulière contre toi alors que j’ai fait ça avec tout le monde uniquement pour me marrer, rien de plus, faut vraiment pas chercher plus loin smiley


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 9 mai 20:14

        @micnet

        La fille De Funès, je ne la connaissais pas ... surtout, je n’ai jamais pensé qu’elle cherchait le succès, ni l’argent (elle a dû percevoir un fameux héritage) ... je dis : bien qu’elle ne cherche pas à s’accrocher à la mémoire de son grand père, elle aurait du mal à être l’égale des autres philosophes, car l’image de son père pèse bcp ... qu’elle le veuille ou pas. Même avec talent, il lui faudrait tjrs plus qu’une autre pour sortir du lot. Ce n’est que ce que je pense ...
        .

        Ton amusement _ Je n’ai rien cherché, j’ai juste constaté que tu t’es permis de déformer mon comportement de "forumeur", comme si mon but était que les autres pensent comme moi, alors que non, je m’en fous, par contre certains m’apprennent bcp. Tu as "supposé" avec humour ou pas, que j’en suis au point de me vanter de penser comme Onfray avec 10 ans d’avance ... le problème, est que même si c’était la réalité, ce serait une insulte pour moi, car Onfray n’est rien, absolument rien ... sauf à la Tv. Ma concierge philosophe bien mieux que lui. Moi non plus je ne suis rien, autodidacte en tout, que je pense par moi-même (à tort ou à raison) ... et si des penseurs que j’apprécie pensent pareil, je ne vais pas m’en plaindre, mais des dizaines de millions de gens sont dans ce cas et, la fausse modestie, c’est pas mon truc, pas plus que la vantardise. J’ai bcp de défauts, mais pas ceux que tu "soulignes".
        .
        Les points de suspension, comme déjà dit, sont là pour m’éviter de m’étaler ... que n’importe quel lecteur devinera ce qui vient à la place des points (un raccourci) ... je ne prends pas les gens pour des cons, comme tu le laisses entendre. 
        .
        Cela étant dit, rassure-toi, ni j’ai été véxé, ni je t’en veux personnellement ... je t’avais au début confondu avec un autre forumeur, mais je mets tjrs les points sur les "i". Les forums sont pour moi un moment de détente et d’expression de chacun ... même s’il y a des sujets chauds. 


      • 2 votes
        Étirév 9 mai 17:44

        « Suite à l’annonce du déconfinement par Edouard Philippe, Julia de Funès entrevoit, dans la logique si macronienne du « en même temps » un déconfinement annonciateur d’un mouvement de retour progressif à nos libertés physiques qui sera inversement proportionnel à un contrôle accru de nos libertés psychologiques et sanitaires. Nous retrouvons là le mécanisme déjà dénoncé en son temps par Alexis de Tocqueville sur la « douceur » de la tyrannie des pouvoirs démocratiques. », dit l’article.
        Dans une interview donnée au site « Strategika.fr », Valérie Bugault dit la même avec quelques précisions supplémentaires non négligeables.
        Extrait :
        « Comme le dit très bien notre ami Lucien Cerise, il faut distinguer entre la réalité sensible dans le monde réel et la narration des faits qui est diffusée.
        Voici, textuellement, ce qu’il dit
         :
        « En France, et plus largement en Occident, la crise sanitaire du coronavirus présente un cas pratique d’ingénierie sociale et de gouvernance par le chaos. Nous retrouvons la même structure qu’avec la « menace terroriste » : un mélange de réel et de fiction, combiné à deux stratagèmes bien connus qui sont 1) le pompier pyromane 2) le triangle de Karpman. Sur le mélange réel/fiction, souligné dans son dernier livre par le professeur Raoult, qui se fait le disciple occasionnel de Jean Baudrillard : les partisans du « tout réel » ont tort, les partisans du « tout fiction » ont tort. Exemple : ce n’est pas parce que la « version officielle » de la crise coronavirus est fausse qu’il n’y a pas d’épidémie ; de même, ce n’est pas parce que la « version officielle » des attentats terroristes est fausse que les attentats n’ont pas lieu. Des événements ont lieu, et c’est la narration explicative qui est fausse, pas les événements en eux-mêmes. L’analyse de la crise actuelle révèle aussi l’application des techniques du pompier pyromane et du triangle de Karpman, c’est-à-dire le jeu de rôles bourreau/victime/sauveur. Le pouvoir laisse la situation de crise s’installer, voire l’aide à s’installer, volontairement ou involontairement. Dans le réel, le pouvoir occupe donc la place du pyromane, donc du bourreau. Puis, une fois que la crise est installée et en cours, le pouvoir se présente comme le sauveur, qui va donc nous sauver de la crise qu’il a lui-même installée furtivement, tel un pompier qui éteindrait l’incendie après l’avoir lui-même allumé discrètement. »
        Valérie Bugault ajoute : « Nous sommes face à une sorte de dissonance cognitive globale parce que les phénomènes auxquels nous sommes confrontés reçoivent une ou plusieurs explications officielles partielles (dans le meilleur des cas), contradictoires et/ou erronées qui ne permettent pas un accès intellectuel à l’ensemble du phénomène. En réalité, la méthodologie suivie dans la couverture de cette crise du coronavirus est similaire à celle qui nous est imposée d’une façon générale pour orienter les processus intellectuels : un séquençage (puisque le mot est désormais à la mode) ou un émiettement des connaissances, une sorte de fordisme appliqué à toute l’échelle des connaissances. A cela s’ajoute un autre phénomène d’émiettement et d’isolement des populations : les milieux médicaux fréquentent peu ou pas d’autres milieux, chacun restant dans son pré carré par l’organisation même de la société. Ainsi, les constats et la vie que mènent les uns sont quasi hermétiques aux constats et à la vie que mènent les autres, leurs seuls points de contact étant leur façon (directe ou indirecte) de consommer.
        Ainsi, nous recevons des retours en provenance du corps médical, d’autres en provenance d’organisations internationales, d’autres en provenance des différents pays du monde. D’autres sources d’informations sont inhérentes à la structuration de notre propre gouvernement (décret, lois…), d’autres sources d’informations encore proviennent de médias dits indépendants qui contredisent partiellement ou totalement les sources précédentes…
        Finalement, pour y voir clair, il faut et il suffit de remettre de l’ordre, c’est-à-dire qu’il faut hiérarchiser et contextualiser les phénomènes ; encore faut-il que cette hiérarchisation soit pertinente.
        Dans l’ordre nous avons : l’apparition peu préparée d’un virus en Chine, pays qui connaît historiquement cette typologie de virus. Ensuite, une série de nouvelles alarmistes en forme d’hécatombe. Ensuite, bien sûr, le virus se répand sur la surface du globe pendant que l’on apprend que la Banque mondiale (que je ne présente plus) avait prévu, dès 2017, des « bonds spécifiques aux pandémies ». Ensuite une litanie de pays touchés et d’innombrables populations confinées pour, prétendument, lutter contre la propagation dudit virus. Pendant que les « morts » se multiplient et que les services hospitaliers étouffent littéralement sous cette affluence de gens à détecter ou à traiter.
        Le tout se produisant dans un contexte géopolitique très particulier où la puissance économique chinoise, aujourd’hui arrivée à maturité, s’est alliée à la puissance militaire russe pour contrer l’hégémonie américaine et Cie.
         »
        Rappelons que la démocratie est le vêtement dont se pare le pouvoir sous le prétexte qu’existe une représentation populaire. Mais cette représentation est, dans les faits, c’est-à-dire concrètement, catégorielle et non pas populaire parce que contrôlée par des partis politiques sous influence des puissances d’argent.
        Les « masques » qui n’ont jamais manqué en France, du moins chez les serviteurs zélés des « globalistes » sont en train de tomber les uns après les autres. L’incompétence et la reptation devenant trop évidente.
        Une déchirure monumentale et irréversible s’est produite dans le tissu social, entre les tenants du pouvoirs et la Nation, c’est-à-dire les honnêtes gens.
        Nous sommes à la croisée des chemins.
        C’est bientôt l’heure de Vérité !


        • 3 votes
          Hijack ... Hijack ... 9 mai 23:40
          Test Covid : le président tanzanien pense qu’il se passe des choses étranges...

          .

          Je ne prenais pas ça au sérieux au début, juste par curiosité ... mais, en écoutant (traduction) les questionnements du président, ses conclusions et son humour, ça fait poser des questions. 

          .

          Pour dissiper tout doute sur le sérieux du président tanzanien John P.J. Magufuli, il est un scientifique titulaire d’un doctorat en chimie, donc, sait de quoi il parle. 

          .


          • vote
            rita rita 10 mai 06:57

            La Pauvre complètement à côté de la plaque ?

            La liberté n’est qu’une illusion, nous ne sommes que des esclaves dans le petit monde des puissants qui bous gouvernent !

            Quelques instants de répit ne font pas de nous des humains libres !

            De notre naissance à notre mort nous sommes sous le contrôle du système de l’argent !

             smiley


            • 1 vote
              gaijin gaijin 10 mai 11:13

              plutôt pas mal

              une autre vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=l3hf2LQ3SNs datée de 2015. citation :

              "Il y a un glissement entre un principe de précaution et une idéologie précautionniste dans laquelle ont vit actuellement.

              La dérive est très tenue mais la différence est colossale . IL est nécessaire d’avoir une règle d’action mais quand elle devient un principe opposable à toute action on tombe dans certains travers …."



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet

micnet
Voir ses articles







Palmarès