• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’esprit scientifique, toujours influencé par le monothéisme !

L’esprit scientifique, toujours influencé par le monothéisme !

Aussi intéressante qu'elle soit, il faut le dire, cette conférence reste les cris d'orfraie d'un personnage aiguillonné par l'esprit monothéiste dans lequel nous baignons toujours. L'état d'âme de monsieur Guichard, il le porte, même si à 23-24min, il conteste l'origine orientale des Celtes, en tant que paradigme biblique. C'est dingue.

 

 

L'état d'âme universaliste prétend parler depuis l'absolu, totalitaire, suprême, essentiel. État d'âme qui éprouve automatiquement et de façon tordue, un effroi devant son prétendu démon, qui l'encerclerait et le cernerait en sa bonté divine ... la détresse sans objet, l'angoisse heideggerienne, devant "les heures les plus sombres de notre histoire, les choses nauséabondes, l'estremdrwate" (alors que les nazis eurent une politique factivement socialiste et idéologique méta-nationale vers une sorte de nouvel ordre mondial certes sur une base néopaïenne fallacieuse : la svastika qu'ils reprirent en croix gammée reste la svastika et ainsi de suite de tous les symboles païens parfaitement légitimes).

 

C'est de panique, bien qu'il faille évidemment rappeler que le regain mémoriel antique, nouvelle Renaissance (véritable travail de mémoire comme il y a un travail de mémoire à l'égard de l'holocauste nazi), est cahin-caha dû aux nationalismes dixneuviémistes (comment en seconde Renaissance, donc ). Bref, il y a toute une déconstruction à mener, du discours de Vincent Guichard.

 

Il ne peut pas, même en prenant les choses sous l'angle géographique, s'empêcher de dire que ça l'intéresse de savoir "d'où nous venons" et concrètement dire "prédécesseurs" reste une figure de style : une euphémisation ! C'est ridicule, cette hygiène intellectuelle bourgeoise, face au problème, dont il faudrait absolument se distancer pour ne pas être "un méchant idéologique".

 

Que monsieur Guichard projette des fantômes au musée Bibracte est à ce titre symptomatique : de façon simili-monothéiste (en mode série Au-delà du réel), il aime la mort, il la chérit, et il tient absolument à décorporéiser ces Anciens Européens-là, à les décharner ... comme le corps glorieux d'un Christ sortant du tombeau ... Plutôt se suicider ! cela vaudrait mieux encore !

 

On voit mal pourquoi il n'y aurait pas de réfaction communautaire grâce à cette mémoire celtique, seconde Renaissance.

 

L'archéofuturisme et/ou le rétrofuturisme seraient des modes de culturation contemporains, justement grâce aux sciences, et aussi singulier qu'ils soient. Ce sont des communautés de fans de SF ! Positivement étonnant, non ?

 

_______________________________________________

Tags : Europe Livres - Littérature Histoire Spiritualité Loisirs Science et techno Science-Fiction YouTube




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • 5 votes
    ged252 22 mai 10:22

    C’est la république qui se veut universaliste, c’est pour cette raison qu’elle à colonisé l’Afrique pour civiliser tous ces sauvages, et c’est la raison de l’anti racisme, et de l’immigration de masse.

    .

    Mais quand il s’agit de bêler les mêmes âneries que celles qu’on entend depuis des lustres, certains sont toujours présents, et toujours les mêmes.

    .

    La république n’est pas monothéistes, elles anti Dieu, et surtout anti catholique.


    • 3 votes
      albert123 22 mai 12:11

      @ged252

      "La république n’est pas monothéistes, elles anti Dieu, et surtout anti catholique."

      non juste anti catholique car luciférienne au dernier degré (celui qui fait accepter et tolérer l’inversion morale du satanisme, lui aussi un monothéisme au passage).

      Pour le reste on peut parfaitement observer quotidiennement la soumission de la république à 2 autres monothéisme.

      ce qui démontre bien que la république est avant tout hostile à la nation française, à son histoire, à sa culture et à son peuple 


    • 2 votes
      ged252 22 mai 12:34

      @albert123
      on peut parfaitement observer quotidiennement la soumission de la république à 2 autres monothéisme


      .
      Oui mais ce n’est pas officiel, et quand les paiens parlent de monothéisme, c’est toujours dans le but d’attaquer le catholicisme, qu’ils execrent.


    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:38

      Le catholicisme est un universalisme, dont la République a tiré toutes les conséquences sous forme intellectaliste de type néo-romain. La République, tout comme le protestantisme sous forme libéraliste. Actuellement la France est dans cette schyze, car elle manie le libéralisme en son intellectualisme (influences : Descartes, Zola, Sartre, Onfray, Zemmour ... ) or le libéralisme n’est pas intellectualiste, et l’intellectualisme veut en imposer intellectuellement au réel à travers l’institution. Que tout cela soit dépourvu de prétendu dieu unique, n’empêche pas que ce soit foncièrement ecclésiastique dans la méthode. Nous avons un jésuite président.


    • 4 votes
      Parrhesia 22 mai 13:02

      @ged252
      >>> et quand les païens parlent de monothéisme, c’est toujours dans le but d’attaquer le catholicisme, qu’ils exècrent.<<<

      Effectivement ça y ressemble !!!
      Néanmoins, il n’y a pas que les païens pour exécrer les catholiques !
      Notamment… les deux autres religions du Livre, qui sont désormais maîtresses du terrain dans l’hexagone…
      Et elles ne sont pas les seules. D’autres formes de chrétienté, entre autres venues d’outre-Atlantique, ne semblent guère favorables à notre credo traditionnel !
      Mais cela ne fait-il pas partie du passage à la casse déjà bien avancé de notre vieux pays ?

      Depuis que les catholiques ont choisi de réagir en tendant la joue gauche, et que les Français ont accepté de culpabiliser béatement, on ne peut pas dire qu’ils s’épanouissent face à des envahisseurs qui ont moins de scrupules politiquement corrects !!!


    • 1 vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 13:09

      Toujours ces délires d’être encerclé et cerné par votre prétendu démon ! ... Les catholiques, je n’ai rien contre eux, mais contre le catholicisme, et naturellement je croise le fer avec ses fidèles militants, tout comme vous vous regroupez ici pour vous défendre ! Où est donc la différence instinctuelle entre vous et moi ?


    • vote
      Parrhesia 22 mai 21:16

      @Mervis Nocteau
      Il est possible, effectivement, que la sensation d’être cerné par quelque chose ne résulte que d’un délire...
      Cependant, il sera sans doute difficile de démontrer que face aux protagonistes du judaïsme et de l’Islamisme, c’est actuellement l’église catholique qui bénéficie de l’aura d’influence prépondérante sur ce qui régit le quotidien national !!!


    • 3 votes
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 23 mai 00:11

      Un pote djiboutien m’a dit un jour : pourquoi écrivez-vous judaïsme et christianisme de façon non-péjorative, mais islamisme de façon péjorative ? Ainsi, j’écris islamisme comme d’autres écrivent "Islam" : sans i majuscule, et pour parler de la mouvance mahométane, après la mouvance nazaréenne (Jésus) et la mouvance mosaïque.

      Maintenant écoutez : de toute évidence, les religieux qui se réclament du sémitisme (juifs, musulmans, mais aussi chrétiens originairement) sont des religieux racistes, et c’est dégueulasse. Effectivement, les sémitisants font trop parler d’eux. Ils parlent de racisme, mais ce sont les premiers racistes en vérité, puisqu’ils assimilent une religion à une généalogie putative, à peine accréditée par de vieux fondateurs et textes largement légendaires. Jésus, compris.

      Voilà pourquoi je mets les monothéismes dans le même sac : ils pratiquent le victimisme sans vergogne, tout comme vous là, et le plus tôt il semblera vain de les pratiquer tous les trois, le plus tôt je me porterai, dans mon paganisme militant. Cela peut vous affecter, ne vous inquiétez pas, cela ne vous tuera pas sauf si des cons croient bons de devoir se fanatiser (il y a bien des fanas bouddhistes ... ) alors que le paganisme, moins que le monothéisme, se prête au fanatisme.

      En effet, entre les dieux (et les bouddhistes ont des dieux hindous aussi, même s’ils se concentrent sur l’éveil bouddhique du pratiquant), le païen est toujours plus laïc et mécréant, si l’on veut. C’est que les dieux sont comme ses grands frères plutôt, et il y a francheté à entreprendre son existence en tout honneur. Les monothéistes n’ont qu’une lubie abstraite à laquelle se rattacher, se serait-elle incarnée en Jésus, car à l’imiter ils doivent bien se focaliser sur la lubie abstraite du "Seigneur".

      Bref, tout ce que je peux vous dire, c’est que je comprends humainement votre affectation de chrétien face aux racismes sémitisants d’autres religieux qui font certes trop parler d’eux, sans que vos déboires intra-monothéistes ne me désolent plus que cela. Si vous voulez, nous invoquerons Kernunnos ensemble, afin que la vitalité vous revienne, mais il faudra y avoir un cœur franc. Contrairement à vous autres, monothéistes, mes dieux n’attouchent pas tout le monde sans leur autorisation ... bien qu’ils aient une influence dans le monde, par le Sort, dont vous pouvez parfois ressentir les effets. Mais cela ne vous requerrait pas d’emblée pour autant.

      Mes dieux affranchissent.


    • 2 votes
      yoananda2 23 mai 00:33

      @Mervis Nocteau
      je met aussi les 3 monothéisme dans le même sac, ce sont des variantes de la même histoire : peuple élu, péché originel, âme, sauvetage de son âme perso, fin du temps, messie, terre promise.
      On parle de "monothéisme" mais on devrait parler surtout de théologie du péché, qui est le vrai point commun de ces religions pas si monothéistes que ça (si on rajoute les anges, archanges, chérubins, trones, ou djinns et j’en passe).
      Les païens ont aussi un "Dieu unique originel" (Trimurti ou Ginnungapap le vide primordial) mais on le considère comme ineffable, cet non pas de manière anthropocentrique.
      A première vue, le christianisme avec son Jésus pacifique semble s’opposer à l’islam et son pédo-prophète, et au judaïsme avec son Moïse génocideur. Mais si on regarde de plus près, on voit les même "fondements" : textes bourrés de contradictions et de mythes, multiples interprétations, guerres intestines idéologiques. Les protestants font la guerre aux catholiques comme les chrétiens et les musulmans se font la guerre. L’islam étant finalement un remix du judaïsme et du christianisme (créé par la secte des ébionites, des juifs croyant en Jésus).
      Ces 3 variantes se ressemblent en fait beaucoup si on adopte un point de vue extérieur. Bien sûr leurs partisans vont dire qu’elles n’ont rien à voir les unes les autres, mais pour un païen les points communs l’emportent très largement, comparativement aux autres systèmes de croyances qui existent (bouddhisme, druidisme, hindouisme, etc...)


    • 2 votes
      Gollum Gollum 23 mai 08:49

      @yoananda2

      e met aussi les 3 monothéisme dans le même sac, ce sont des variantes de la même histoire : peuple élu, péché originel, âme, sauvetage de son âme perso, fin du temps, messie, terre promise.
      On parle de "monothéisme" mais on devrait parler surtout de théologie du péché

      On en a déjà parlé mais c’est toujours bon de le matraquer.. Il y a aussi la dévalorisation totale de la nature, des cycles, de la féminité en général (caché par l’exaltation surréaliste de Marie), du sexuel qui va avec...
      entrainant l’exaltation d’un monde spirituel imaginaire lié au masculin.

      Les païens ont aussi un "Dieu unique originel" (Trimurti ou Ginnungapap le vide primordial) mais on le considère comme ineffable, cet non pas de manière anthropocentrique.

      Exact. Le monothéisme est en fait originel sauf que le Dieu ultime est caché et qu’on le laisse de côté (sauf pour une élite).. ce qui entraine un polythéisme de fait, pour le peuple, entrainant diversité de comportement, de mœurs et donc plus de tolérance..


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 23 mai 14:35

      Je ne peux qu’abonder dans vos sens.


    • vote
      Mr.Knout Mr.Knout 25 mai 14:35

      @yoananda2

      L’élection, le péché originel, la fin du temps, l’éternité de l’âme ne sont pas propres aux monothéismes, exacerbés par ceux ci sans aucun doute.



    • 2 votes
      Mr.Knout Mr.Knout 25 mai 17:41

      @Mervis Nocteau

      C’est un bon papier.
      Sur l’universalisme religieux je pense qu’il est apparu comme une nécessité dans des empires en extension avec son lot d’appropriations et d’intolérances sauf peut être quand les pouvoirs temporel et spirituel n’étaient pas trop liés, comme dans l’empire romain. Cela explique peut être la montée en puissance du christianisme dans cette empire en proie aux dissensions. L’universalisme humanitaire, tout aussi dogmatique et intolérant que les religieux accompagne "l’empire mondialiste" face aux oppositions plus qu’il ne permet la survie des différences culturelles comme il prétend le faire.


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 mai 18:03

      C’est parfaitement ma thèse.


    • vote
      ged252 22 mai 10:30

      Retourne sur pagan TV, voir la vidéo selon laquelle Jésus serait un gaulois.

      https://www.youtube.com/watch?v=voBIn59S8P8

      .

      Quels frappadingues ces paiens.


      • 1 vote
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:42

        Ah non mais Oleg de Normandie (Oleg Pagans sous FB) est un révisionniste, qui néanmoins se sert des faits connus du moins, des historiens pour les assaisonner d’Atlantide "kelto-germanique", je te dis pas le délire. Je te prierai, peu cher interlocuteur, de ne pas généraliser ainsi. Par exemple, pour moi, ce n’est pas parce que le judaïsme est dans un victimisme dégueulasse, ni que l’islamisme est dans un complotisme dégueulasse, ni donc que le christianisme est dans un universalisme dégueulasse, que je range toutes les personnes qui se veulent juives, chrétiennes ou musulmanes dans le même panier de "frappadingues". Toi, tu prends le plus visible sur YT, et tu crois qu’il te suffit à argumenter, mais tu rates totalement la réelle au prétexte que statistiquement tu es plus tombé sur ce Loleg.


      • 2 votes
        ged252 22 mai 13:03

        @Mervis Nocteau
        Vos élucubrations philosophiques, basées sur vos songes, ou sur du vent : des affirmations gratuites, n’impressionnent personne.
        .
        Et je dirais même n’intéressent personne.


      • vote
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 13:07

        Parle pour toi !


      • 1 vote
        ged252 22 mai 10:55

        La vidéo est confuse, le sujet de la vidéo c’est Bibracte et nos ancêtres les gaulois,

        .

        Il n’y a aucun lien entre le titre de l’article et la vidéo

        .

        Je crois que le scientifique du XXI eme siècle nous explique que les scientifique des siècles précédants n’y connaissaient rien.


        • 1 vote
          Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:42

          Décidément, il y a des fois où tu fais trop de liens (comme avec Oleg ci dessus) et d’autres où tu ne sais en faire aucun. Je pense que tu manques d’esprit de méthode.


        • 1 vote
          ged252 22 mai 11:24

          Ya vraiment des cinglés parmi les païens, et ils ne sont pas toujours chrétiens, ou d’origine ou de culture chrétienne :

          https://ripostelaique.com/judee-samarie-les-collabos-de-lue-menacent-israel.html


          • 1 vote
            Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:43

            Ce dernier lien confirme ton manque d’intelligence, à confondre le laïcisme avec le paganisme. Révise tes classiques, au lieu de prétendre bien parler.


          • vote
            ezechiel ezechiel 22 mai 11:35

            "L’esprit scientifique, toujours influencé par le monothéisme !"

            L’esprit scientifique EST monothétiste !

            Les sciences païennes, si on peut parler de sciences (mésopotamiennes, asiatiques, égyptiennes, grecques, romaines, perses, arabes, mayas, ...) sont basées sur l’observation de la nature et de leurs Dieux magiques (Dieu du Soleil, de la Lune, de la Terre, du Vent, de la Mer, de la Forêt,..). La déification des phénomènes naturels empêche chez les penseurs la construction d’une méthodologie scientifique rigoureuse pour comprendre les lois de la nature, tout simplement parce que des Dieux ne peuvent être soumis à une quelconque loi physique ou mathématique. Les dogmes formulés restent donc empiriques.

            La science se construit alors sur la magie et l’alchimie. Le monde aristotélicien des philosophes grecs repose essentiellement sur les quatre éléments (feu, terre, eau, air) composant le monde, les trajectoires rectilignes du monde corrompu sublunaire, et parfaitement circulaires dans le monde pur de l’au-delà, la théorie des humeurs en médecine (Galien, Hippocrate). Ces dogmes présentent des incohérences totalement irrationnelles du point de vue de la formulation scientifique mathématique.

            Plus foncièrement, le paganisme hérite du monisme, les Dieux et la nature ne forment qu’une seule et même entité, qui ne peut donc être soumise à des lois rationnelles et scientifiques.

            Ce paganisme, qui freine le développement scientifique depuis des siècles, va être combattu de manière radicale par l’Église catholique.

            C’est la séparation entre le Dieu monothéiste, Créateur de toute chose, et la nature, donc le rejet du monisme, qui engendre la naissance de la science moderne au Moyen-âge, en particulier par le rejet de la doctrine scientifique irrationnelle d’Aristote.

            Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale pour développer les sciences modernes sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
            C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.


            • 3 votes
              Gollum Gollum 22 mai 11:58

              @ezechiel

              N’importe quoi. Tout votre post est faux et de nature idéologique.

              Wiki :

              La méthode scientifique s’élabore progressivement dans la Grèce du viie siècle av. J.-C.1.

              Les philosophes dits présocratiques sont les premiers à s’être interrogés sur les phénomènes naturels. Appelés les physiologoï par Aristote parce qu’ils tiennent un discours rationnel sur la nature, ils enquêtent sur les causes naturelles des phénomènes qui deviennent les premiers objets de méthode. Thalès de Milet (v. 625-547 av. J.-C.) et Pythagore (v. 570-480 av. J.-C.) contribuent principalement à la naissance des premières sciences comme les mathématiques, la géométrie (théorème de Pythagore), l’astronomie ou encore la musique. Ces premières recherches sont marquées par la volonté d’imputer la constitution du monde (ou cosmos) à un principe naturel unique (le feu pour Héraclite par exemple) ou divin (l’Un pour Anaximandre). Les présocratiques mettent en avant des principes constitutifs des phénomènes, les archè. La méthode présocratique est également fondée dans son discours, s’appuyant sur les éléments de la rhétorique : les démonstrations procèdent par une argumentation logique et par la manipulation de concepts abstraits. La suite, ci-dessous..

              Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sciences_grecques


            • vote
              ezechiel ezechiel 22 mai 12:06

              @Gollum "Les présocratiques mettent en avant des principes constitutifs des phénomènes, les archè. La méthode présocratique est également fondée dans son discours, s’appuyant sur les éléments de la rhétorique : les démonstrations procèdent par une argumentation logique et par la manipulation de concepts abstraits"

              Quelles lois fondamentales de la nature les Grecs ont-ils découvertes ?


            • 2 votes
              Gollum Gollum 22 mai 12:25

              @ezechiel

              Mais z’avez qu’à lire le lien fourni !

              Je cite : 

              Les travaux d’Archimède (-292 à -212) sur sa poussée correspondent à la première loi physique connue. Il est l’auteur de nombreux travaux en physique (mécanique) et en mathématique (géométrie). Ses contemporains injustement méconnus, Ctésibios d’Alexandrie et Philon de Byzance, réalisèrent également d’intéressants travaux, notamment en hydraulique et en mécanique.

              En astronomie, juste avant le début de la période alexandrine, Héraclide du Pont expose la thèse d’un système géocentrique où Vénus et Mercure tournent autour du Soleil et où la Terre tourne sur elle-même, autour de son axe (fragments 104-108 édi. Wehrli). Il émet l’hypothèse de la rotation de la Terre autour d’elle-même afin d’expliquer le mouvement apparent des étoiles au cours de la nuit.

              C’est pas suffisant ? 


            • vote
              ezechiel ezechiel 22 mai 12:39

              @Gollum "Les travaux d’Archimède (-292 à -212) sur sa poussée correspondent à la première loi physique connue. "

              Je parle de la science moderne, la découverte de lois fondamentales de la nature, pas de lois empiriques.


            • 2 votes
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:45

              Eh voilà, ne manquait que la foi militante, le fanatisme monothéiste, pour compléter le délire. Les sciences, ce sont la philosophie naturelle, à ce qu’on a hérité classiquement, issues de Grèce païenne. Platon conçoit la démarche scientifique, encore que dans des idéations toujours. Je suis platonicien en ma raison, quand je déconstruis le discours de monsieur Guichard pour son monothéisme.


            • 1 vote
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:47

              Le type qui prétendait reprendre la science ancienne au nom de la science moderne, qui se fonde sur la science ancienne, non mais quels idiots utiles ces fidèles militants .... !


            • 2 votes
              yoananda2 22 mai 12:48

              @Gollum

              @ezechiel

              N’importe quoi. Tout votre post est faux et de nature idéologique.

              ouai, on peut difficilement faire pire. Pour ma part, je ne réponds pas à ce genre d’aneries auquel plus personne ne souscrit de toute manière. C’est typique de la bigoterie, de vouloir surfer sur la vague scientifique.


            • 2 votes
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 12:52

              Son âge d’or vers l’an 1000, l’islamisme le doit à la copie des textes antiques, dont s’inspirèrent aussi les fameux médecins juifs. Puis, la Renaissance européenne "chrétienne" est venue de cet héritage, après les croisades. Cela dit, il y avait déjà toute la scolastique, qui se fondait sur Aristote au moins, Thomas d’Aquin en chef.


            • vote
              ezechiel ezechiel 22 mai 12:58

              @Mervis Nocteau

              Le 7 mars 1277, l’évêque de Paris, Étienne Tempier, condamne la doctrine d’Aristote en relevant "219 erreurs exécrables que certains étudiants de la faculté des arts ne craignent pas de traiter et de discuter dans les écoles".

              "S’il nous fallait assigner une date à la naissance de la science moderne, nous choisirions, sans doute, cette date de 1277...Comprise comme une condamnation du nécéssitarisme grec, elle conduira nombre de théologiens à affirmer comme possibles, en vertu de la toute-puissance du Dieu chrétien, des positions scientifiques et philosophiques traditionnellement jugées impossibles en vertu de l’essence des choses...La notion d’un Dieu théologiquement puissant a libéré les esprits du cadre fini où la pensée grecque avait inclu l’Univers."
              Pierre Duhem, physicien, chimiste, épistémologue et historien des sciences


            • 3 votes
              Guepe maçonne Guepe maçonne 22 mai 13:02

              @ezechiel

              " Je parle de la science moderne, la découverte de lois fondamentales de la nature, pas de lois empiriques. "

              Ca tombe bien, c’est la cas de la poussée d’Archimède. smiley


            • 1 vote
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 22 mai 13:11

              Oui, et le thomisme post-aristotélicien est actuellement doctrine officielle de l’Église, je pense que notre peu cher interlocuteur n’est pas à jour, à citer des personnages d’époque. A moins qu’il soit réformé !


            • 1 vote
              Gollum Gollum 22 mai 13:33

              @Guepe (franc)-maçonne

              Absolument. C’est là où l’on voit que le gars est d’une mauvaise foi absolue.

              Là il vient de nous sortir son Tempier, bien évidemment un militant chrétien, car les chrétiens se cooptent entre eux, afin d’être sûrs d’être sur la même ligne..

              D’ailleurs ouvrage vieillot et probablement plus à la page sur la question. 

              Tout cela fatigue... smiley


            • vote
              ezechiel ezechiel 22 mai 13:33

              @Mervis Nocteau "Oui, et le thomisme post-aristotélicien est actuellement doctrine officielle de l’Église, je pense que notre peu cher interlocuteur n’est pas à jour, à citer des personnages d’époque. "

              Il n’est pas question de rejeter la philosophie grecque, Aristote et bien d’autres ont alimenté la pensée chrétienne, en particulier le thomisme.
              Mais je parlais dans les commentaires de la science grecque.


            • vote
              Gollum Gollum 22 mai 13:35

              Oups ! smiley

              J’ai écrit trop vite je voulais parler de Duhem nous parlant de Tempier nuance... smiley


            • vote
              ezechiel ezechiel 22 mai 13:42

              @Guepe maçonne "Ca tombe bien, c’est la cas de la poussée d’Archimède."

              C’est une loi empirique basée sur l’observation, mais ce n’est pas une loi universelle, vou ne bâtissez pas de théories scientifiques sur les principes empiriques d’Aristote.
              "Les hommes ont cinq sens" ou "les corps plus lourds tombent plus vite".
              Ce ne sont pas des lois universelles.


            • vote
              Mervis Nocteau Mervis Nocteau 23 mai 00:14

              Honnêtement, je ne sais pas si vous réalisez votre degré de crétinisme, dans vos contradictions aller-retours/va-et-vient sur Aristote, etc. Vous êtes dément.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès