• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France, pays soumis ? Alain Soral répond aux questions de La Voix de la (...)

La France, pays soumis ? Alain Soral répond aux questions de La Voix de la Russie

Selon les derniers sondages, 42 % des Français n’excluent pas de voter FN aux municipales. Belle gifle pour le PS qui s’en sentirait tout aplati vu la réaction fulgurante des médias, remue-ménage pour l’UMP qui a bien des cœurs à reconquérir. Certes, 42 %, ce n’est pas la moyenne absolue, mais, comme disent les masses, « ça commence à chauffer », sachant notamment que les partisans du « certainement » ou du « peut-être » représentent un cumul UMP notable.

 

Tags : Alain Soral




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 43 votes
    démosthène 26 novembre 2013 17:06

     
    Soral, c’est qui ça ?
     
    Ah oui, un meRdiacrate négationniste, pour ,ne pas dire révisionniste...
     
    Bref, de la bouse pour badaboeuifs incapables de faire autre chose que de ’ réagir ’ comme ils ont été ’ conditionnés ’ à le faire depuis 3 générations...
     
    Je ne sais même pas ce qui est le plus impressionnant, d’ailleurs...
     
    Que des idiots soient incapables de comprendre que les sondages sont, comme les premiers tours de scrutin, des exutoires pour badaboeufs ou que ces mêmes badaboeufs ne sont ensuite pas capables de comprendre pourquoi ’ leur ’ grand soir n’arrivera jamais...
     
    Et dire que ça dure comme ça depuis que nonoeil à été imaginé pour diviser la droite.
     
    Continuez à vous laisser berner, cela les arrange, vous n’avez pas idée.
     


    • 10 votes
      lord volde 27 novembre 2013 00:09

      Démosthène est une pustule de type Moualek.


    • 2 votes
      reneegate 27 novembre 2013 11:35

      Démosthène est un bègue. Dommage, que ce ne soit pas un disciple brillant.....


    • 26 votes
      karikakon karikakon 26 novembre 2013 17:37

      "Que des idiots soient incapables de comprendre que les sondages sont"

      Et que penses-tu de ces sombres crétins, qui ont votés sarko et hollande, les pires ennemis des français ? peut être en fais-tu parti ?


      • 4 votes
        karikakon karikakon 26 novembre 2013 19:04

        Yorick, je fais ce que je veux.


      • 6 votes
        la mouche du coche 26 novembre 2013 18:38

        Arguments ?


      • 10 votes
        Phoenix Phoenix 26 novembre 2013 19:51

        "communauté musulmane" > ???

        La "communauté musulmane" est une vue de l’esprit. Elle est plurielle et silencieuse. Et donc manipulable. L’anti-racisme officiel en est un bon exemple (ex : SOS-racisme).

        Diviser les "xénophobes français de souches", face au "arabes", "musulmans"et tous les amalgames habituels. Cela ne veut pas dire que le racisme n’existe pas dans notre pays, mais juste que le concepte est largement récupéré depuis des décénis pour monter les uns contre les autres et oublier l’essentielle : nous sommes tous des français aimant notre pays et trahit par des officines idéologiques qui pratiquent le "diviser pour régner".


      • 4 votes
        Powers D Powers D 26 novembre 2013 20:23

        Ouais Phoenix, qui est à la tête de ces officines ????(houlà une question comme celle-là mérite le blâme du nauséabonde à tout jamais, pour l’éternité, à l’infini….)

        Yoannada je peux te certifier qu’Alain a raison, beaucoup de musulman ont voté à gôÔôche, et beaucoup aujourd’hui ouvrent les yeux, au final c’est une bonne chose parce que la communauté musulmane tu l’as prend une fois au piège mais une fois qu’elle a ouvert les yeux c’est fini…
        Le boulot de sentinelle que Mr Soral fait, et Dieudo aussi de par leur sémantique, lèvent (comme le lièvre) la police de la pensée du coup tout le monde l’identifie.

      • 6 votes
        QaviQeQuarQo davideduardo 26 novembre 2013 21:07

        si il y avait une communauté musulmane au meme titre qu il y a une communauté juive, imaginez sa force de frappe sachant qu elle est 40 a 50 fois plus peuplé que la communauté juive.


        Ce n est clairement pas le cas, 
        On ne peut parler de communauté quand il n y a pratiquement rien en commun dans leur vie politique, sociale....
        certain sont des musulmans pratiquants non politisé suivant les chalgoumi et compagnie
        d autres iront prier chez les imams plus radicaux,
        d autres adhéreront aux theses dieudonistes et soraliennes,
        d autres, la majorité, seront des musulmans de culture, qui iront a la mosquée pour certaines fetes religieuses,
        plus que dans la religion musulmane, beaucoup se retrouve plus dans leur communauté ethnique (algérien, turc, commorien, noirafricain...)
        d autre n iront meme jamais a la mosquée et se contenteront de ne pas manger de porc comme utime vestige d une culture passée,


        la meme chose que pour la communauté chrétienne :
        des vieille catho adorateur de pape, des traditionnaliste, des chrétiens de culture qui iront se marier a l église......



        Les musulmans de france sont clairement en attente d un guide, disont d une ligne a suivre :
        il n y a qua voir la différence des différents acteurs voulant la représenter :
        sosracisme, ps et compagnie
        tariq ramadan et les freres mu
        les salafistes
        les qataris et les petrodollars
        les racilles libérales du hiphop et des clubs de foot
        les soral et dieudo
        camel beshikh et fils de france

        pas tres communautaire tout ca


      • 4 votes
        C.S.A. C.S.A. 26 novembre 2013 21:29

        Avec au passage un (nouvel) appel (subtil) du pied au vote F.N (10mn41) :
        La journaliste :
        "Mr Soral, est-ce que selon vous le Front National pourrait représenter cette élite légitime ?"
        Soral :
        "Parmi tous les mouvements constitués qui existent et qui pèsent un peu, le Front National est le seul mouvement dont on peut penser qu’il a l’indépendance suffisante pour tenter quelque chose dans cette direction là. Tous les autres partis[...] sont soumis à la stratégie impériale américano-sioniste néolibérale d’écrasement de la France." 

        A ce moment là j’aurais voulu connaître son avis sur la malhonnêteté intellectuelle chez les personnalités médiatisées, étant donné qu’il est toujours le premier à la déceler chez les autres.
        Allez Alain ! Dis nous pour qui tu cours !


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 26 novembre 2013 21:52

        voudrais tu évoquer une lutte des classes ?


      • 4 votes
        Hijack ... Hijack 27 novembre 2013 00:49

        Quand j’entends parler les issus d’immigration, (peut être après coup ... ) aucun d’eux ne votera PS ; alors dire vote communautaire PS, ça reste à prouver.
        .
        Et parmi ces derniers, bcp n’oseront pas dire qu’ils voteront LePen ou pas du tout. Mais dans les faits ... voteront contre l’UMPS (que j’appellerai perso, l’UMPSIONISTE).
        .
        Bcp de français de souche sont dans ce cas, et donc pareil pour les autres ...
        Comme le dit Soral, il nous faut un Poutine en France... et vite !


      • 1 vote
        QaviQeQuarQo davideduardo 27 novembre 2013 07:45

        @yoananda


        par "communauté" j entend "réseau", comme le réseau communautaire juif qui est tres fort :

        -cooptation dans les milieus universitaire, médiatique, politiques, artistique....
        -radio, journaux, associations juives soutenus par a peu pres tous les juifs
        -jamais de remise en question de l état d israel , meme pour les juifs de gauche qui sont pourtant les premiers a avoir cracher sur les colonies francaises en algérie.

        Sinon, dans ta définition vague on pourra parler de communauté nationaliste de soral a fdesouche en passant par dupont aignan.
        ou de communauté de gauche de besancenot a DSK.
        ou meme parler de communauté chrétienne de georges bush a poutine en passant par les coptes d alexandrie et le pape francois.

        Parler de communauté pour des gens aussi différents est un simplisme, et la oumma , une legende urbaine.


        ps : apres ce que je dis n empêche pas de critiquer les brebis galeuses.

      • vote
        Phaeton RduXVIII 27 novembre 2013 18:54

        Vous n’avez ni tort ni raison tous les deux, les deux notions ont des sens différents selon leur contexte...
         

        Ici, "la communauté musulmane" désigne tout simplement les musulmans dans ce qui les rassemble, c’est à dire leur appartenance à l’islam.
        S’il n’existe pas d’homogénéité chez les pratiquants de cette religion, on peut tout à fait admettre qu’ils se différencient des non-musulmans français à travers certains de leurs buts et aspirations...
         

        Et surtout, la notion de communauté est centrale en Islam, ce simple mot traduit en arabe, Oumma, désigne tout bêtement la communauté musulmane...
         

        Cela vous a fait sortir du sujet, je pense.


      • vote
        Phaeton RduXVIII 27 novembre 2013 19:08

        Sinon pour la thèse de Soral sur la manipulation des musulmans, cela ne diffère en rien de son concept usé jusqu’à la corde d’idiot utile, qui est utilisé pour nier ou infantiliser l’opinion des gens, qui ni ne pensent ni n’agissent dans son sens....


      • 18 votes
        Loki Loki 26 novembre 2013 18:59

        Pendant que certains jouent encore aux légos, d’autres jongle avec le logos.
        .
        Soral a raison de son point de vue patriotique dans ses analyses, mais il y a deux visions radicalement opposées qui ’opposent et qui expliquent la période de transition que nous sommes en train de vivre.
        .
        Soral fait partie de ceux qui ont la vision de hier, et souhaite qu’elle perdure encore longtemps, c’est à dire celle que l’on a majoritairement tous et toutes connue jusqu’à aujourd’hui, l’idée de nations, de pays, d’états souverains.
        .
        Et puis il y a la vision mondialiste, dans laquelle les pays ne sont plus que des hôtels, la planète devient une sorte de super City et que les nations sont au mieux, des quartiers, des départements, des cantons, des provinces de cet énorme village mondial dans lequel vivent les humains de toutes origines, toutes cultures, toutes idéologies, qui circulent librement dans un monde sans frontière ni identité. La destruction progressive de toutes les identités pour n’en former qu’une, le genre humain, sans spécificité, uniformisé, sans racine, privé de ses culture propres et de diversités de pensée, plus nomade que sédentaire obéissant à des lois communes, des règles communes, une fourmilisation de notre humanisation.
        .
        C’est la vision de la plupart des "élites" occidentales, sionistes, atlantistes, esclaves du grand capital.
        .
        Ce sont ces deux façons d’imaginer le monde de demain qui s’affrontent, et forcément, nous sommes au milieu de cette bataille pour un avenir le moins sombre possible, et fatalement il arrivera bien un jour où la vision mondialiste l’emporte sur le long terme, au vu de la vitesse à laquelle les technologies et les rétrécissements de distances avancent par rapport à hier.
        .
        Sauf que les élites voient ce projet à court terme tout en l’accélérant artificiellement sur quelques décennies mais qui devrait normalement prendre plusieurs siècles pour se réaliser sans catastrophe tout en respectant l’évolution normale des moeurs, us et coutumes humaines, encore bien encrées dans les esprits collectifs, laisser le temps au temps plutôt que tout vouloir précipiter au nom des intérêts et profits de quelques uns. Leur façon de faire par imposition et violation des consciences d’un beaucoup trop grand nombre d’entre nous, et surtout pour la raison mercantile de l’aboutissement de ce projet mondialiste, pousseront les deux visions à la confrontation physique tôt ou tard, car la masse des opprimés et des perdants de ce système suicidaire contre nature ne cesse de croître alors que celle des profiteurs et bénéficiaires de ce même système à bout de souffle a tendance à fondre comme peau de chagrin. La balance des 99% contre les 1% tient encore grâce à la moutonisation et la castration des esprits occidentaux surtout depuis 1945, mais l’éternel retour du concret se chargera bien de rétablir une forme plus équilibrée de société d’une façon ou d’une autre dans des proportions moins délirantes et cela se fera nécessairement par une cassure violente lors du point de rupture.
        .
        On ne peut lutter contre l’évolution mais on peut apprendre des erreurs du passé à la place de les reproduire sans fin. Apparemment, la philanthropie et le respect du vivant, de la nature n’est pas la priorité absolue des servants du veau d’or. Faudra bien un jour les empêcher de nuire.

         


        • 2 votes
          joelim joelim 26 novembre 2013 21:27

          bonjour loki


          et fatalement il arrivera bien un jour où la vision mondialiste l’emporte sur le long terme

          Pas sûr... Hitler pensait lui aussi construire un empire de 1000 ans (les traits communs à ces deux tristes époques sont solides si on y réfléchit). Et comme tu le dis d’autres paramètres que je qualifierais de dantesques entrent en compte dans l’équation (industrie mortifère, esclavage mondialiste, pensée faussaire et totalitaire, etc.). 

          Ce que je pense intuitivement (l’intuition est ce qui me semble la pensée la plus fiable qui soit tant qu’on reste dans le factuel) est que ces fous creusent tous seuls leur tombeau. C’est une question de logique psychologique (je sais, cette notion est difficile à définir). 

          En gros, afin de justifier leurs actes, ces gens sont obligés de diaboliser ceux qui pointent fort pertinemment les failles de leurs raisonnements. Ils entrent donc dans le totalitarisme ; non seulement ils y sont déjà les deux pieds dedans mais en plus ils ne peuvent que continuer dans cette voie suicidaire, sauf à renier tous les éléments qui justifient leur approche proprement inhumaine (faux humanisme, mondialisme destructeur, racialisme de fait sous couvert d’anti-racisme, surveillance généralisée, propagande éhontée, diabolisation des quelques voix dissidentes, etc, etc.).

          Quand à l’explication soralienne, elle est ici suffisamment profonde et nuancée pour que je revienne l’écouter à tête reposée. Il ne passera jamais dans les média-lopes et pourtant il est pertinent, c’est cela qui les effraye et à juste titre : le monde réel — les inconforts de la réalité — est ce qu’ils doivent nier à tout prix afin de continuer à se sentir des "gens bien" tout en participant à la destruction directe et totale de l’écosphère et de la "matière humaine". 

          Cette pensée est si désagréable s’ils y réfléchissent que certains passent ici leur temps ici à tenter de démontrer l’équation antisionisme = antisémitisme en diabolisant Soral et Dieudonné, alors que ce sont eux qui sont d’abord menacés et agressés, tandis que quand on les écoute vraiment il est évident qu’ils ne font absolument pas de racisme anti-juif. Tout ça se sait progressivement car les gens ne sont pas idiots. 

          C’est finalement ce qui effraye le plus les sbires des médialopes (tiens ça sonne bien smiley ), même si leur explication est plus prosaïque : la xénophobie augmenterait... Cela dit c’est partiellement vrai mais ce sont eux qui sont xénophobes, on pourrait parler de la Syrie, de la Libye... Il s’agit d’une inversion de sens qui quand elle prend ces proportions est une caractéristique de la folie.

        • 1 vote
          tinga 26 novembre 2013 21:55

          Il existe une autre mondialisation, celle des peuples et des cultures, qui avance péniblement, contrecarrée par les élites, qui se sont partagé le monde, en le divisant en pays, enrôlant les peuples dans leurs armées pour massacrer leurs frères et retarder justement la mondialisation.

          Soral fantasme sur un passé qui n’a jamais existé, la voie de la Russie se plante un peu en voyant en lui un opposant incarnant un courant ou je ne sais quoi, il incarne surtout sa petite personne, et loin d’être le grain de sable dans l’engrenage infernal, il en est l’huile, il faut dire à sa décharge que les capacités de récupération du système sont démentielles. 

        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 26 novembre 2013 22:08

          merci loki de ces précisions, la troisième voie que vous esquissez n’est donc pas nationale ou régionale, mais un contrepoint du mondialisme( je vous invite à refléchir sur cette notion musicale) , on pourrait railler sur l’internationale car galvaudée, mais votre discours sous entend ce genre de considération, sans entrer dans les connotations historique qu’elle peut charier


        • 2 votes
          Mathias Cohen 26 novembre 2013 21:50

          C’est marrant comme, paradoxalement, quand on lui sert la soupe, le discours de Soral semble tout à fait bête.



          • 3 votes
            drolv 26 novembre 2013 22:34

            Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas écouté lui.

            7’20 : "je pense que le peuple de France est un peuple historiquement insoumis et que cette immigration forcée et ce métissage forcé est aussi une stratégie pour affaiblir ses capacités de défense".

            Hihihi. Comme si le peuple était une entité propre et non une sommes d’individus ayants des intérêts personnels et moraux plus ou moins convergents (plutot moins ces derniers temps). Comme si les "élites" avaient réellement un quelconque vision long terme, quand bien même machiavelique, au delà de leur carrière personnelle et flattant leurs égos surdimensionnés. Pfff...
            .
            10’00 "dès lors le problème pourrait être exactement réglé comme Poutine, chez vous, l’a réglé".
            Et hop, un peu de flagornerie envers le petit, mais costaud, ex-agent du KGB.
            .
            J’avoue que je n’ai pas tout lu ou écouté le monsieur. Mais franchement je n’ai pas entrevu dans ces 10 minutes la profondeur de sa pensée. Surfait. Bidon. Sans intérêt.


            • 4 votes
              Sylvain Sylvain 27 novembre 2013 00:11

              Commentaire excessif...et donc insignifiant ! Je suis loin d’etre d’accord avec tout ce que dit Soral, par contre dire que le personnage est sans interet sur un entretien de 10 minutes on est pas loin du ridicule ! Pour se faire une idée de Soral il ne faut pas écouter ses petites interviews ou ses video du mois au fond de son salon sans contradicteurs mais lire ses livres. 


            • vote
              drolv 27 novembre 2013 20:40

              Un conseil de lecture peut-être ? Je n’ai jamais lu Soral. Juste parfois fait l’effort de regarder sa trogne arrogante se pavaner sur quelques vidéos ici. Suis pas sectaire mais faut faire un peu plus d’effort pour me convaincre.


            • vote
              Sylvain Sylvain 27 novembre 2013 23:36

              Je te conseil évidemment "Comprendre l’Empire" , ensuite le dernier bouquin avec Naulleau est interresant ! Aprés "abécédaire de la betise ambiante" est egalement pas mal et plus léger ! 


            • 3 votes
              Sylvain Sylvain 27 novembre 2013 00:19

              "il y a un énorme travail de propagande du Système en ce moment contre l’horrible parti hitlero-auschwitzien du FN"


              Je ne sais pas quel age tu as mais je peux te dire que la place dans les médias et la vision du FN dans ces derniers depuis l’accession à sa présidence du couple Marine-Aliot est a environ 1000 lieux de ce qu’elle etait il y à 15-20 ans ! Si on m’avais dit un jour qu’un Lepen serait toutes les semaines invité dans la moitié des plateaux TV ... 

            • 2 votes
              chtouille 27 novembre 2013 00:32

              Pour finir de se couper des médias ils devraient refuser d’inviter le fn, qui est quasiment le premier parti de france et donner la parole qu’à l’umps histoire de montrer qui usurpe le pouvoir en france.
              Ils sont obligés de les inviter et d’envoyer des pseudo-expert, à 5 contre 1 pour les démolir. Ce qu’ils font le reste du temps sans que le fn soit présent et puisse se défendre.


            • 1 vote
              chtouille 27 novembre 2013 00:28

              çà doit bien les arranger qu’on vote fn à la place de l’umps. çà va les arranger qu’on brule autre chose que des radars si l’umps continue à produire en masse des mécontents.


              • 1 vote
                Phaeton RduXVIII 27 novembre 2013 19:26

                Le truc qui est central et que les supporters de Soral doivent comprendre ;
                 
                C’est qu’il ne se passera pas un an sans que l’hypothétique "Poutine Francais" finisse par devenir l’objet principale du culte de contradiction qu’est la pensée "Soralienne"
                 
                L’anticonformisme d’aujourd’hui peut-il être érigé en norme demain, sans que Soral ne s’en désavoue corps et âme ?
                 
                 
                Je n’y crois pas une seule seconde...Que j’ai ris, quand j’ai récemment su qu’il était devenu communiste à la chute du mur...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès