• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Justice et l’Ordre - Eric Guéguen

La Justice et l’Ordre - Eric Guéguen

Eric Guéguen présente dans cette vidéo "La Justice et l'Ordre", son dernier ouvrage de philosophie politique.

Il vient également d'ouvrir son site internet avec ses travaux et la boutique de son livre https://www.ericgueguen.com/

 

Tags : Livres - Littérature Politique Justice




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Norman Bates Norman Bates 8 juin 21:51

    Ce livre est certainement captivant...pour accentuer le plaisir de la lecture j’espère qu’il est vendu avec son accessoire de confort, les deux allumettes qui permettent de maintenir les paupières... smiley


    • vote
      jojotv jojotv 9 juin 00:26

      @Norman Bates les trolls sont de sortie.


    • 6 votes
      Norman Bates Norman Bates 9 juin 01:44

      @jojotv

      Heureusement que "les trolls sont de sortie" parce que, entre nous, c’est pas la bousculade à l’entrée de ce module...
      J’ai fait ce que j’ai pu pour attirer du monde, faudra pas venir te lamenter...
      Bon vœu de silence... smiley


    • vote
      jojotv jojotv 9 juin 07:57

      @Norman Bates je peux savoir ce que t’as contre Eric Guéguen ?


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 9 juin 10:22

      @jojotv

      Je peux savoir ce qui te laisse penser que je suis animé d’une quelconque animosité à l’encontre de ce bon Eric Guéguen.. ?


    • vote
      jojotv jojotv 9 juin 10:42

      @Norman Bates ben ton commentaire. Tu dis du mal d’un livre sans l’avoir lu.


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 9 juin 11:38

      @jojotv

      Tu as raison : mon attitude est injuste et profondément condamnable...
      Je n’ai pas le temps à l’instant présent de développer mon propos, mais pour l’exprimer vite...je ne ressens nulle hostilité envers les érudits, dont je ne suis pas, qui décortiquent des mots, des concepts jusqu’à l’épuisement...il y a certainement une utilité dans cette démarche...
      Dans le contexte actuel je ne verrais qu’une chose d’utile à faire c’est de publier un tutoriel sur la meilleure façon d’arracher une tête...nous en sommes là...
      C’est mon humble point de vue qui n’engage que moi...


    • 2 votes
      jojotv jojotv 9 juin 12:24

      @Norman Bates Son ouvrage c’est pour l’après arrachage de tête ou autres méthodes de renversement. Il faut des personnes pour penser le monde d’après aussi.


    • 2 votes
      micnet micnet 9 juin 20:28

      @Norman Bates

      "Dans le contexte actuel je ne verrais qu’une chose d’utile à faire c’est de publier un tutoriel sur la meilleure façon d’arracher une tête."

      ---> Certes mais l’un n’empêche pas l’autre et il y a parfois des actions parfaitement complémentaires smiley


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 9 juin 22:42

      @micnet

      Je n’en doute point...dans le monde d’après, celui où les caniveaux seront jonchés de têtes arrachées, il faudra aussi des technocrates et des "milieux autorisés où on s’autorise à penser" pour encadrer et éduquer une populace enflammée avec laquelle le contact direct semble même difficile aujourd’hui sur Avox, si j’en juge la nécessité de disposer d’un porte-parole pour s’adresser à ces manants...
      Tu vois, lorsque je suis l’actualité et le cortège d’innommables exactions quotidiennes dont nos actuelles "élites" sont coupables, il ne m’apparaît pas d’une urgence absolue de se retirer pour se triturer le bulbe sur des concepts certes pas inintéressants en soi mais quelque peu abstraits, et surtout en décalage avec la situation...
      C’est une brèche que le zigoto à l’érudition somme toute sommaire que je suis ne peut s’empêcher d’explorer pour en extraire les contradictions et les paradoxes, mais sans doute que le bon Eric, un garçon certainement sympa et sincère dans sa démarche, se retrouve pleinement dans l’expression réaménagée qui dit que l’attente est longue comme un jour sans vain... smiley


    • 5 votes
      micnet micnet 9 juin 23:32

      @Norman Bates

      Mon cher Norman, permets-moi de te répondre en toute sincérité, et sans inutile flatterie, que tu n’es certainement pas un "zigoto à l’érudition toute sommaire", ne serait-ce qu’au-travers d’un talent littéraire évident qui ressort de tes posts, tout comme un sens de l’humour rafraichissant sur un site ressemblant de plus en plus à un champ de bataille entre agoravoxiens déchaînés. (Car il me semble effectivement plus utile de devoir couper la tête de nos élites qu’à vouloir arracher celle du contradicteur virtuel et néanmoins partenaire dudit site mais ceci est un autre débat...)
      Pour le reste, je vais peut-être te surprendre mais je suis assez d’accord avec ton "alter ego psychopathe" Medialter sur le fait qu’il n’y a strictement rien à attendre des masses. Et pour en avoir beaucoup discuté avec Eric, je sais qu’il n’en attend pas grand chose non plus et que ses "réflexions" n’attireront certainement pas des foules décérébrées plus préoccupées aujourd’hui par se coller un masque sur la tronche dans le bon sens que par le "bon sens" commun nous permettant justement de retirer le masque aveuglant de la bêtise ambiante prétendument "démocratique".
      Donc oui, il n’y a pas grand chose à attendre de la majorité de nos cons si peu citoyens...
      En revanche, je crois moi à l’action politique poussée par des minorités éclairées, certes peu nombreuses je le conçois, mais qui existent bel et bien car ce sont toujours les minorités agissantes qui font l’Histoire. Là où je me distingue de Médialter (et j’imagine de toi aussi) c’est que je ne crois pas une seule seconde à "l’intelligence supérieure" de nos "élites actuelles". Ces élites là, au fond, ne sont que le produit des peuples : médiocres, lâches, et surtout aveugles...et ce ne sont pas les BHL, Haziza et autres connards du CRIF et affidés qui me laisseront penser un seul instant qu’ils sont animés par un quelconque iota de début de commencement d’intelligence. Or le vrai combat, d’après moi, est surtout d’essayer (je dis bien "essayer") d’apporter de l’intelligence et du bon sens.
      Bref en résumé, Eric Guéguen ne va certainement pas révolutionner tout ça mais s’il arrive à apporter ne serait-ce q’un tout petit peu d’éclairage à tout esprit se sentant concernés, ma foi, ce ne sera déjà pas si mal smiley


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 10 juin 00:54

      @micnet

      Il y a beaucoup de points sur lesquels je souhaite rebondir...j’espère trouver un temps dans la journée après avoir avalé un kangourou, là les paupières commencent à jouer aux feux de détresse...et comme je n’ai pas le bouquin d’Eric et son kit de confort... smiley

      Mais c’est hautement intéressant, on diverge et on converge, on s’accorde et on se désaccorde, on...bon, j’arrête la machine à imager...

      Psssttt...j’ai expédié le quatrième tout à l’heure...tu penses que ça peut passer.. ? j’ai mis les formes... smiley


    • 3 votes
      micnet micnet 10 juin 07:27

      @Norman Bates

      Purée...c’est pas mal ça, j’étais complètement passé à côté de cette déclaration très "bête" de notre résident de la république smiley !
      Bon en tout cas, t’es à +3 ; 0 = +3 pour le moment smiley


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 10 juin 10:10

      @micnet

      Oui, cette pudeur de violette est assez curieuse...le propos n’a pas la portée historique d’un "je vous ai compris", loin de là, mais il est néanmoins significatif et pour le moins étrange dans la forme...
      Rapide rebond sur ton 23:32...
      J’ai parfois estimé mon éminent confrère psychopathe excessivement sévère dans son jugement des "masses", sans doute en raison d’un fond de cuve de bienveillance dans lequel baignait mon opinion, mais au final je le rejoins pleinement...c’est une force d’inertie juste désespérante, et l’habileté avec laquelle l’ennemi a anesthésié les pulsions de révolte n’est qu’une maigre circonstance atténuante...
      Il suffit de voir les réactions pour une porte de ministère défoncée...tous à l’unisson pour condamner cette affreuse atteinte à la "démocratie", à nos "institutions"...le virus de la soumission a été massivement inoculé dans les esprits à grandes seringues de propagande, le seul vaccin serait de prendre possession ne serait-ce que 24h de tous les médias aux ordres...et encore...je pense que l’électrochoc provoquerait un furtif soubresaut, pas forcément la sortie du coma citoyen...
      Je te rejoins sur la parenthèse où tu évoques les divisions en nos sphères alternatives, y compris sur ce site...je mets à part les (rares) cas manifestes de traîtrise, d’ennemis masqués, et remarque que bien souvent ces chamailleries proviennent de sujets importés depuis les médias aux ordres...j’observe des comportements, notamment chez les leaders de nos sphères, assez similaires de ceux qui ont cours dans la clique politicarde...
      Vois-tu, outre les masses sous hypnose irréversible, j’espérais naguère une véritable union en nos sphères, mais les mêmes causes produisent les mêmes effets...point d’émancipation mentale et de libération du carcan moral imposé par nos "élites", "nous" dansons comme ils sifflent alors que cette adversité nécessité qu’on fasse exploser tous ces freins, sans aucune limite...
      En ce sens l’ennemi est loin d’être bête, il dispose de tous les leviers et sait s’en servir, et puisque tu parles de ces minorités qui font l’Histoire je crains que c’est de ce côté là qu’il faille regarder...
      Pour finir sur une note plus perso, je te remercie pour tes appréciations à mon égard...là aussi en toute sincérité je n’ai pas la chance de l’Illustre Moa-Sait-Tout et ne dispose pas des outils propices à l’auto-évaluation de certaines capacités intellectuelles...je navigue entre réelle humilité et complexe(s) d’un parcours quelque peu chaotique où la maîtrise (et l’amour) de la langue française peut permettre de me montrer juste assez intelligent pour paraître moins bête que je ne suis...il y a de fins lettrés qui sont de parfaits imbéciles et des analphabètes loin de l’être...
      Je surfe en ces lieux pour me divertir, me détendre, essayer d’amuser, mais aussi pour apprendre, m’instruire, prendre parfois le temps quand j’en dispose pour piocher dans les imposants bagages intellectuels de ceux qui sont richement dotés pour nourrir ma petite sacoche...il y a parfois des échanges de haute volée que je dévore goulûment sans être en capacité d’y participer dans la même tonalité, je le confesse sans aucune honte...faute de références, de bases...des brèches pas évidentes à colmater...mais j’apprends... smiley


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 10 juin 13:53

      @Norman Bates

      J’ai quelques questions Norman. Je fais le même constat que toi sur « le cortège d’innommables exactions quotidiennes dont nos actuelles "élites" sont coupables ». Je pense aussi qu’il est indispensable d’arracher des têtes au sein de ces prétendues élites. Mais :

      -Est-ce que tu penses que c’est suffisant ? Qu’est ce qui nous garantit qu’après avoir arraché ces têtes, il en repousse très rapidement d’autres aussi pernicieuses que les précédentes, voire pires ?

      -En supposant que les réponses aux deux précédentes questions soient « non » et « rien », tu dis toi-même que les mêmes causes produisent les mêmes effets. N’est-il pas alors d’une urgence absolue de se retirer pour se triturer le bulbe sur ces causes si on ne veut justement pas revenir au point de départ ou se retrouver dans une situation bien pire (ce qui n’empêche pas par ailleurs de travailler concomitamment à arracher ces têtes ) ? 


    • vote
      medialter medialter 10 juin 18:30

      @micnet
      Comment ? Je pars une semaine et je découvre toute cette chamaille ? Je te donnes complètement raison, Micnet, il est inhumain, de la part d’un membre d’honneur de l’illustre confrérie des psychopathes associés, d’utiliser le dernier ouvrage de Gueguen à des fins personnelles. La Hache et les bistouris dans la cave du Motel, oui, les pendaisons aux crochets de boucher, oui, mais la lecture des pages de Gueguen à un prisonnier pourvu des 2 allumettes sous les paupières, c’est trop inhumain. Ce livre est un excellent générique pour remplacer le Valium, déjà les vidéos de Gueguen sont utilisées pour lutter contre l’insomnie dans les hopitaux, mais là, la publication de l’ouvrage, c’est une atteinte à la dignité humaine
      *
      "c’est que je ne crois pas une seule seconde à "l’intelligence supérieure" de nos "élites actuelles". Ces élites là, au fond, ne sont que le produit des peuples : médiocres, lâches, et surtout aveugles...et ce ne sont pas les BHL, Haziza et autres connards du CRIF et affidés qui me laisseront penser un seul instant qu’ils sont animés par un quelconque iota de début de commencement d’intelligence"
      *
      Ha parce que tu croyais que, quand je parlais des élites, je parlais de BHL ? smiley Normal qu’on ne se soit pas compris, les élites, ce ne sont même pas les politiques, qui ne sont que de très bons exécutants, ce sont les quelques initiés (anonymes) au sommet de la pyramide


    • 2 votes
      micnet micnet 10 juin 20:12

      @medialter

      D’abord, permets-moi de te dire que je suis content de te lire car une semaine sans Medialter sur agoravox c’est aussi déprimant que les commentaires de Hieronymus sur la même durée smiley

      "Normal qu’on ne se soit pas compris, les élites, ce ne sont même pas les politiques, qui ne sont que de très bons exécutants, ce sont les quelques initiés (anonymes) au sommet de la pyramide"

      ---> Oui, j’ai lu ça smiley
      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/l-effondrement-imminent-selon-les-86083#forum13283804

      Mais pour être un peu concret, peux-tu nommer quelques unes de ces élites ? 

      Dernière chose très sérieuse, puisque tu proposes une approche totalement opposée à celle d’Eric Guéguen (et même de manière générale opposée à toute forme d’approche de type rationnel), est-ce que tu as pensé à en faire un livre ? Si c’est le cas, je suis prêt à faire le pari suivant avec toi : si on vous donnait un temps de promotion médiatique parfaitement égal entre toi et Eric, je suis persuadé que ton ouvrage intégralement complotiste se vendrait largement plus que celui d’Eric auprès des masses que pourtant tu méprises. Et dans cette perspective, tu es vraiment un moderne dans le sens le plus abouti du terme car tu sais parfaitement que ce genre de littérature plaît au plus grand nombre car la plupart détestent réfléchir, ce dont tu es parfaitement conscient.
      Bref, il y a tout de même là un paradoxe chez toi sur lequel tu devrais t’interroger smiley


    • vote
      medialter medialter 10 juin 22:30

      @micnet
      "Mais pour être un peu concret, peux-tu nommer quelques unes de ces élites ?"
      *
      Pas plus anonymes qu’eux
      *
      "est-ce que tu as pensé à en faire un livre ?"
      *
      C’est en cours : "Les figures alchimiques de la cathédrale de Metz & de Cologne". Contrairement aux apparences, le complotisme ne m’intéresse pas. Une fois les principes compris, y a rien de plus à en dire. J’en parle ici juste en tant que semi-troll (semi, parce que j’allie le plaisir de déconner avec le sérieux). Mais dans la life, ça fait longtemps que je n’étudie plus le complotisme, parce que ses principes me semblent maintenant couler de source, et que je sens intuitivement le mur que je ne pourrai jamais traverser, la partie interdite en quelque sorte.
      *
      En revanche, j’ai des ambitions bien plus hautes que ce que tu proposes. Ecrire un ouvrage qui va traverser les siècles. Pas pour ma notoriété, parce que étant très pointu, il ne sera destiné qu’à un cercle ultra-restreint de lecteurs, et que je serai certainement mort quand il commencera à se faire connaître dans ledit cercle. Mais pour "rendre à l’Homme" ce qu’il m’a donné, toutes ces connaissances que d’autres m’ont transmises et qui m’ont été très utiles. Tout ça dans les principes de la Baghavad-Gita, faire de mon mieux l’acte en question, mais sans en attendre aucun fruit à titre personnel. Voilà qui devrait résoudre ton apparent paradoxe
      *
      Je rajouterais que je pense sincèrement que Gueguen avait ce talent d’écrire une oeuvre de prétention a-temporelle (de même que je pense que Norman Bates l’a aussi). Gueguen, c’est une ferrari sur une route communale, un vrai gâchis. Franchement, de la politicaillerie vide en mode branlette, il valait bien mieux que ça. Il me fait penser à Chouard, des fois, un ersatz d’érudition qui ne sait toujours pas comment fonctionnent les coulisses du monde. Certainement plus intelligent que Chouard, parce que lui savait tellement rien qu’il s’est fait piégé comme un ado par des branlots des merdias. Mais Gueguen, il a trop la pétoche pour son image, donc trop peur de la novlangue, trop peur d’être "complotiste", alors il se cantonne dans du merdiatiquement défendable, dans du politiquement correct avec un poil de zeste de dissidence, rien de plus convenu. Il a tellement peur de mettre les mains dans la vase qu’il n’a même pas compris comment sera "le monde d’après", et crois encore à une solution politique pour celui-là, alors que toute personne à minima informée sait exactement ce qui va arriver. Donc désolé de le dire, mais son bouquin, il est mort-né smiley


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 10 juin 22:33

      @maQiavel

      Je peux te le confirmer : les réponses sont effectivement "non" et "rien"...
      Je vais inverser ton questionnement : depuis les quelques années où je traînaille dans la faune "dissidente" je ne vois et entends que ça, des débats qui s’éternisent et ne mènent à...rien...
      Ce n’est en soi pas toujours inintéressant, mais concrètement, dans les faits, dans l’action.. ? penses-tu qu’un jour "nous" arriverons à formaliser une espèce de socle commun sur la représentativité, les moyens d’accéder au pouvoir alors qu’on se vole déjà dans les plumes au moment de cibler "nos" ennemis.. ? il y a autant de chapelles, voire davantage, dans "nos" milieux que dans le théâtre politicard de la pensée unique...
      J’avais cet espoir d’un rassemblement autour de quelques principes et valeurs de base mais c’est fichu...ne serait-ce qu’à cause de l’infiltration au sein de la "dissidence" d’agents idéologiques de l’ennemi capables de creuser encore plus de clivages...la "dissidence" chloroformée par Cnews a beau jeu de railler les moutons étourdis par BFM...
      Si une solution existe je ne la possède pas...mon rayon c’est le canif et en avant la musique, mais je ne suis nullement motivé par l’idée d’un destin sacrificiel pour sauver un mouton qui n’a même pas soif...au nom de certains idéaux l’idée serait défendable, mais pas pour un peuple inerte...
      Lorsque tu dis "point de départ"...au risque de paraître encore fataliste, je crains que ce "point de départ" nous ramène toujours à la nature humaine dont nulle cogitation ne saurait gommer la nocivité...


    • vote
      micnet micnet 10 juin 23:13

      @medialter

      "Pas plus anonymes qu’eux"

      ---> smiley C’est pratique la technique de "l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours", ça évite d’avoir à argumenter sur le mode "je sais qu’il existe l’élite des élites" mais je ne la connais pas...

      Pour le reste, ce que tu appelles "la politicaillerie en mode branlette" a aussi donné des résultats concrets quoique tu en dises et notamment grâce à internet.
      Par exemple, je n’aime pas beaucoup le père Soral c’est vrai mais je suis tout de même obligé de reconnaître qu’il a réussi à éveiller certaines consciences endormies (y compris d’ailleurs à ce que beaucoup de ces consciences finissent par s’éloigner aussi de lui à terme...). D’ailleurs toi-même a également reconnu que Soral avait eu une vraie utilité, du moins à ses débuts, or son action a consisté à faire exactement ce que tente de faire E Gueguen aujourd’hui en cherchant à éveiller les consciences.
      Autre exemple, moi j’ai beaucoup d’admiration pour un mec comme Tepa qui fut un véritable dissident en ce sens qu’il a réhabilité le vrai "journalisme" en donnant la parole à tout le monde.
      Bref, si tu as un minimum de bonne foi, tu ne peux pas nier que le combat politique demeure complètement vain. En tout état de cause, autant je peux te citer des cas très concrets de combats politiques ayant réellement abouti, autant je ne vois pas concrètement en quoi l’approche complotiste dérange un tant soit peu les "élites" quelles qu’elles soient...


    • vote
      micnet micnet 10 juin 23:23

      @micnet

      "tu ne peux pas AFFIRMER que le combat politique demeure complètement vain"

      c’est plus cohérent avec le reste de mon propos smiley


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 11 juin 08:54

      @Norman Bates

      Puisque tu me pose la question je vais te répondre à ma façon. La « dissidence » pour moi, c’est le truc de Soral et non je n’ai rien vu de ce côté-là, et pour être tout à fait honnête j’espère même ne rien voir car si c’est de ce côté-là que les choses bougent, la situation d’aujourd’hui sera enviable en comparaison de ce qu’on va se prendre dans la tronche, la France « brune » ça ne me dit rien mais heureusement ce n’est pas prêt d’arriver. Maintenant, au-delà de cette mouvance, arriverons-nous à formaliser un socle commun pour accéder au pouvoir malgré les chapelles qui se volent dans les plumes ? Moi personnellement, je n’ai jamais cru à une prise de pouvoir en dehors de nos institutions, j’y crois encore moins que par le biais des institutions ( donc l’élection), c’est pour dire. Et pour moi, il n’y a nul besoin d’infiltration, les fractures sont déjà béantes, c’est comme ça.

      Pour moi l’enjeu est ailleurs, il n’est pas dans une hypothétique prise de pouvoir mais dans le changement des règles du pouvoir. A ce titre, l’exemple des GJ est très intéressant, ils n’étaient pas dans une optique de prise de pouvoir mais de courcircuitage des processus décisionnels par l’exigence de la participation du peuple dans les prises de décision via le RIC. Donc, si tu veux de l’action, de ce côté-là il y’en avait. Parce que les minorités qui font l’histoire c’est bien beau mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, on se retrouverait de nouveau avec une oligarchie qui ferait la même chose voir pire que la précédente, mais en changeant les règles du pouvoir on change ça aussi, pour moi ce n’est pas une question de « nature humaine » mais d’institutions. Evidemment, un tel changement institutionnel ne peut pas tomber du ciel, ça doit passer par un rapport de force pour contraindre les gouvernants, et cela ne peut passer que par un mouvement social de grande ampleur et avec la crise qui vient, ça peut arriver.

      C’est ainsi que selon moi, il est urgent d’analyser en profondeur ce mouvement des GJ, de comprendre le pourquoi du comment de ses réussites mais surtout de ses échecs, afin de corriger le tir pour la prochaine fois. C’est une très riche expérience qu’il faut exploiter, exactement comme les bolchéviques ont exploité l’expérience de 1905 ( le parallèle est osé mais j’illustre mon propos en forçant le trait). Sur l’inertie du peuple, c’est à la faveur des crises que se produisent les changements. Il suffit d’un mouvement qui rassemble 10 % de la population et qui bénéficie de la sympathie de l’opinion pour que les choses sérieuses commencent. 


    • 4 votes
      medialter medialter 11 juin 10:32

      @micnet
      "C’est pratique la technique de "l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours", ça évite d’avoir à argumenter sur le mode"

      *
      Non, c’est l’intuition du spectateur qui ne voit pas le chef d’orchestre resté dans l’ombre, mais qui le devine au travers de la partition jouée
      *
      "Par exemple, je n’aime pas beaucoup le père Soral c’est vrai mais je suis tout de même obligé de reconnaître qu’il a réussi à éveiller certaines consciences endormies"
      *
      J’ai rien contre le réveil des consciences endormies, mais je pense que ce réveil est asymptotique, dérisoire, et qu’il est très loin d’être à la mesure d’enrayer la masse zombifiée qui elle augmente de manière géométrique à mesure de l’explosion démographique. J’ai rien contre ce réveil, d’autant que je le pratique ici-même, ou via l’ouvrage que je suis entrain d’écrire, à la différence près que les ouvertures que j’expose sont orientées vers la part sacrée de l’homme, que je sais pertinemment qu’il concerne un nombre extrêmement limité de lecteur, et que je n’en attends rien. Tant qu’à réveiller, autant réveiller sur des principes éternels et immuables que sur du temporel de caniveau
      *
      Passer une vie dans un combat politique est une hérésie. Déjà, c’est donner de la confiture aux cochons, parce qu’une vie, c’est important, et la saigner pour des animaux sans conscience n’a aucun sens, sans compter qu’ils n’en ont jamais assez et chercheront éternellement à tirer la couverture, en coups de coude, en fourberies, en chapardant ... Une quadrature du cercle insoluble. L’exemple des GJ est d’ailleurs très significatif, leur objectif n’ayant jamais rien été d’autre que gratter, gratter, gratter comme des porcs autour d’une auge ...
      *
      Donc pour moi, l’objectif de transmission de réveil se résume à la qualité du niveau de conscience et d’émetteur et du récepteur. Dis-moi à quels niveaux de conscience tu t’adresses et je te dirai quel niveau de conscience tu as. Dit autrement, je préfèrerais largement payer en pré-commande un livre de Norman Bates même s’il n’avais même pas commencé à en écrire une ligne, même s’il n’avait pas encore décidé du sujet (ce qui ne veut pas dire que je serais nécessairement en accord avec son contenu, mais je sais que j’y trouverais le fond atemporel que toute bonne oeuvre doit comporter, parce que il n’y a que là où se trouve le sacré et le pouvoir) que de recevoir un livre de Guéguen même si on me le donnait gratos.
      *
      Voilà, j’ai essayé d’être le plus clair possible, je pourrais encore synthétiser en concluant que pour moi, les branlettes sur les modalités d’époque n’ont d’intérêt que pour la survie nécessaire qu’on doit y incruster, mais les ressources intellectuelles qu’on doit y consacrer ne devraient pas dépasser 5% de son potentiel, à peu près l’équivalent d’un couple de péquenauds capables de manipuler une truelle et des briques pour construire la misonne


    • 6 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 juin 10:59

      @medialter

      J’ai bien reçu ta commande, je t’en remercie. Comme convenu, ça reste entre nous. J’espère que tu sauras lire cet essai entre les lignes.
      Ne change rien. Bisous.


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 11 juin 11:18

      @maQiavel

      Je ne sais ce qu’englobe l’expression "France brune" mais j’ai la conviction que nous sommes d’accord sur le seul clivage qui doit s’imposer entre appartenance au "système" et volonté de s’en émanciper, ce clivage ne regarde pas la couleur, le dieu prié (ou pas) ni d’autres préférences...et partant de là, toutes les fractures et oppositions qui nous divisent ne servent que le dit système...et qui, bien souvent, génère ces oppositions sur lesquelles la "dissidence" (peut-être la plus bête du monde) se déchire...
      L’exemple des GJ est justement symptomatique du verrouillage total de nos "institutions" et de notre "démocratie"...il y a un sens de circulation unique sur le grand boulevard de la pensée unique, les autres voies sont sans issue...les membres de la clique politicarde peuvent vaciller, pas le "système", ou alors c’est largement sous-estimer sa puissance de feu et sa domination tentaculaire...
      Et d’ailleurs face à un ennemi mondialisé comment la révolte pourrait ne pas être mondialisée.. ? et comment combattre un ennemi sans l’ombre d’un scrupule en ayant des scrupules.. ? je n’oublie pas la disproportion des moyens, c’est une raquette de badminton contre des missiles...
      Après, il y a l’éveil des consciences, le changement des institutions etc...je crois que c’était d’actualité mais qu’à présent nous avons largement franchi le point de non-retour...je ne fais pas la somme des affronts, des dénis de "démocratie" et de toutes les autres exactions pour appuyer le fait qu’à ce stade "ils" n’en ont rien à battre d’une populace qui vient présenter poliment ses lettres de doléances et son souhait de retrouver ses libertés et sa souveraineté...
      Ces gens, je me répète, n’ont que deux points sensibles...la bourse et la vie...j’aimerais bien croire qu’il en existe d’autres, mais je ne vois pas...
       


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 11 juin 11:20

      @medialter

      "Dit autrement, je préfèrerais largement payer en pré-commande un livre de Norman Bates même s’il n’avais même pas commencé à en écrire une ligne..."

      Je viens de commencer... smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 11 juin 12:07

      @Norman Bates

      Pour savoir ce qu’englobe l’expression « France brune », il faudrait peut etre demander à celui qui veut des gilets bruns, en ce qui me concerne le contenu de cette expression ne fait aucun doute mais passons, ce n’est pas important.

      Beaucoup à dire mais je vais aller à l’essentiel : tu dis qu’il ne faut pas sous-estimer la puissance de feu et la domination tentaculaire du système. Supposons. Alors, s’il n’est pas selon toi d’une urgence absolue de se triturer le bulbe, quel serait donc l’action approprié qui ne serait pas en décalage avec cette situation ? S’il te plait, ne dis pas que tu n’as pas de solution, tu dois avoir une idée de ce que tu trouverais plus acceptable que se triturer le bulbe puisque tu formules cette critique. Plus haut tu parles d’un tutoriel sur la meilleure façon d’arracher une tête. Si c’est ça, moi je suis partant. Et si ça fonctionne c’est tant mieux. J’ai juste peur de regretter les têtes arrachées parce que celles qui ont repoussées sont pires, raison pour laquelle je pense qu’il faut quand même un peu se triturer le bulbe, mais ce n’est que mon opinion. 


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 11 juin 18:17

      @maQiavel

      Evidemment l’expression "gilets bruns" convoque quelques réminiscences, mais quelqu’un qui dit qu’il faut prendre les armes ne me trouble absolument pas...et puisque tu es partant pour arracher des têtes nous formons déjà un redoutable binôme... smiley
      D’autre part je crois qu’il ne faut pas craindre de nommer l’ennemi...j’en avais une vision plus restrictive auparavant, si désormais je parle de pieuvre c’est en raison de ses tentacules plurielles, si je puis dire...c’est un conglomérat d’intérêts, d’ailleurs pas nécessairement toujours sur la même longueur d’ondes, qui sont autant de nuisibles pour les peuples...certaines composantes se murmurent, d’autres sont interdites à la citation, et pourtant...sur ce simple point l’ennemi a totalement paralysé la "dissidence"...
      Non, je ne suis pas hostile au fait de se triturer le bulbe...certaines personnes le font très bien, moi j’en suis incapable...ce qui m’agace c’est que depuis des années j’entends le bourdonnement du bulbe trituré, et cela ne débouche sur rien...mon tempérament parfois impatient ne m’aide pas à prendre du recul pour apprécier les bienfaits de ces cogitations, je ne vois que l’ennemi qui avance ses pions et accentue son emprise...en face, on cogite...
      Ma "solution" comporte forcément des maléfices, elle est sans doute mauvaise mais peut-être pas la plus mauvaise...son principal défaut finalement c’est d’être utopique car elle nécessite une force de mouvement et il n’y a pas de carburant dans le réservoir...c’est déjà mission impossible d’établir un socle commun minimum, alors imagine un consensus sur certaines formes extrêmes de radicalité...je pense qu’on y va fatalement mais que ça prendra (encore) du temps, beaucoup de temps...
      Heureusement qu’à défaut de "solution" pour changer le monde il reste des résolutions plus personnelles qui changent au moins un peu la vie...


    • 2 votes
      Ozi Ozi 11 juin 19:07

      @Norman Bates : "je crois qu’il ne faut pas craindre de nommer l’ennemi..c’est un conglomérat d’intérêts.. de nuisibles pour les peuples"
      Et ben, t’as pas peur de nommer l’ennemi mon cher Norman ---> https://www.youtube.com/watch?v=MFXEajm-a-E  smiley
      .
      "l’ennemi a totalement paralysé la "dissidence"

      Fichtre, mais c’est quoi la dissidence ? Dissident par rapport à qui à quoi ?
      .
      "quelqu’un qui dit qu’il faut prendre les armes ne me trouble absolument pas"
      Prendre les armes contre qui, contre quoi ?
      .
      C’est un peu comme le jeu auquel "tout le monde à joué" sur l’autre topic, c’est quand même pas clair tout ça..  smiley


    • 2 votes
      micnet micnet 11 juin 19:58

      @medialter

      "Donc pour moi, l’objectif de transmission de réveil se résume à la qualité du niveau de conscience et d’émetteur et du récepteur. Dis-moi à quels niveaux de conscience tu t’adresses et je te dirai quel niveau de conscience tu as. Dit autrement, je préfèrerais largement payer en pré-commande un livre de Norman Bates même s’il n’avais même pas commencé à en écrire une ligne, même s’il n’avait pas encore décidé du sujet (ce qui ne veut pas dire que je serais nécessairement en accord avec son contenu, mais je sais que j’y trouverais le fond atemporel que toute bonne oeuvre doit comporter, parce que il n’y a que là où se trouve le sacré et le pouvoir) que de recevoir un livre de Guéguen même si on me le donnait gratos."

      ---> Je suis parfaitement d’accord lorsque tu évoques "la qualité de niveau de consience" mais pourquoi cherches-tu absolument à opposer une authentique spiritualité, que tu sembles appeler de tes voeux tout comme moi, avec une authentique démarche politique, a-temporelle par définition (mais nous sommes tous tributaires de notre époque et du temps quoiqu’on y fasse) ? Pourquoi ne pourrait-on pas vivre une authentique spiritualité dans sa vie personnelle tout en se sentant concerné sur le plan collectif quant à "l’organisation de sa Cité" ? Pour ma part, je suis persuadé qu’une spiritualité personnelle permet une meilleure appréhension des questions politiques. D’ailleurs, la politique ne se résume pas à la "politi(ra)caillerie" que tu déplores à juste titre et qui est malheureusement monnaie courante au sein de nos "démocraties" représentatives. (Cela dit je ne t’apprends rien en te rappelant qu’il existe d’autres régimes possibles smiley)
      En d’autres termes, on peut tout à fait se retrouver dans ce que dit Eric, Norman ou toi dans la mesure où vos talents et vos sensibilités respectives ne s’opposent pas. Ainsi, la réflexion politique sous forme d’essai d’Eric, le style littéraire et romanesque de Norman et ton paradigme mystique peuvent parfaitement se compléter.
      Bref, je n’aurai donc aucun problème à acheter le bouquin d’Eric et également celui de Norman et le tien lorsqu’ils verront le jour et je dis ça très sérieusement.


    • vote
      Ozi Ozi 11 juin 21:23

      @micnet : je n’aurai donc aucun problème à acheter le bouquin d’Eric et également celui de Norman et le tien lorsqu’ils verront le jour

      Je suis assez d’accord avec ça, en oubliant pas néanmoins de préciser le genre littéraire, puisque concernant medialter ou norman le genre SF semble dominer, et c’est très bien puisque cela nourrit l’imaginaire, mais il ne faut pas le confondre avec la réalité.. 
      Dans un domaine qui me passionne comme l’histoire et l’archéologie, j’ai pu observer des artistes, des romanciers êtres absorbés par leur imaginaire au point de ne plus distinguer la réalité de la fiction, comme par exemple Anton Parks qui pensant voir dans les tablettes Sumériennes une hybridation de l’espèce humaine par des extraterrestres en lisant Sitchin a finit par créer toute une fiction, tout un monde très bien écrit qu’il tente de faire fleurter avec une prétendue réalité mais historiquement, archéologiquement ces bouquins sont totalement incohérents, il n’y a pas un début de faits, de preuves allant dans ce sens là.. Ca part dans tout les sens .. La fatalité d’un artiste qui n’a pas appris à canaliser l’information qu’il capte et qui se fait vampiriser par son oeuvre..


    • 2 votes
      Norman Bates Norman Bates 11 juin 22:49

      @Ozi

      Mais c’est qu’il est taquin, le Ozi... smiley
      L’ennemi c’est des vilains, méchants et pas beaux qui font bobo à des peuples qui sont bêtes...
      La "dissidence" (note l’emploi des guillemets, ce n’est peut-être pas anodin...ou peut-être si, mystère brrrrrr...) est composée de gens un poil moins bêtes...ou pas, va savoir, qui tentent de s’opposer à ces méchants...
      C’est une longue histoire, je te fais un topo express puisque tes questions m’incitent à penser que t’es un nouveau venu dans cet étrange univers...allons-y étape par étape, en douceur...


    • vote
      Ozi Ozi 12 juin 10:34

      @Norman Bates : "L’ennemi c’est des vilains, méchants et pas beaux.. La dissidence tente de s’opposer à ces méchants"
      Ah Ok .. ---> https://www.gifimili.com/gif/2018/03/james-franco-clin-d-oeil.gif
       smiley


    • vote
      Yakaa Yakaa 9 juin 12:42

      "Sans aucune prétention"... Mdr


      • 3 votes
        micnet micnet 9 juin 20:21

        Ben salut à toi m’sieur Eric ça fait plaisir de te revoir ! Alors, ça ne te manque pas trop, la magnifique ambiance agoravoxienne avec sa "faune" si attachante ? smiley

        Tu sais, déjà à ton époque il y avait pas mal de déglingués du bulbe à tendance paranoïaque mais alors maintenant c’est devenu franchement la norme. Faut dire, comme je suis moi-même un spécimen, j’arrive à peu près à me fondre dans la masse (ceci dit, je rame quand même) smiley.

        Plus sérieusement, si jamais l’idée saugrenue te venait de repasser faire un tour ici, pourrais-tu nous indiquer s’il est prévu une interview à brève échéance (genre sur TV libertés) par rapport à ton bouquin ? Pour ma part, je vais le commander et je ne saurais trop recommander à tes amis, comme à tes ennemis, d’en faire autant. ("15 baguettes de pain", après tout ce n’est pas très cher smiley).

        En attendant bon courage pour la suite et merci à Jojotv de relayer tes vidéos


        • 3 votes
          jojotv jojotv 9 juin 22:06

          @micnet merci pour ton message ça fait plaisir. Eric te remercie je sais pas s’il t’a contacté.


        • 8 votes
          Éric Guéguen Éric Guéguen 11 juin 09:43

          Voilà trois ans que je n’étais pas passé par ici. Je constate que ça n’a pas changé, certains sont restés dans le formol.

          Je suis venu sur Agoravox en 2012. J’y suis venu parce que j’étais fatigué d’avoir l’impression de jouer un rôle dans la vraie vie, et j’étais heureux de trouver enfin un endroit où je pourrais être moi-même, m’exprimer comme je le souhaite, dé-battre, polémiquer, apprendre (dans les deux sens du terme). C’est la raison pour laquelle je me suis inscrit sous mon vrai nom, et que j’ai toujours rendu publiques mes coordonnées. C’est le choix que j’ai fait, je respecte la majorité des gens qui choisissent l’anonymat. Mais parmi ceux-ci, j’en ai rencontré qui suivaient manifestement le cheminement inverse : las de s’emmerder ferme dans une vie sans sel, ceux-là se réfugient masqués sur les forums pour s’inventer une vie d’oracle goguenard, de guerrier médiéval, de savant fou, de génie caché ou d’aventurier en transit. C’est touchant.

          Je suis parti d’ici lorsque certains événements m’ont poussé à devenir enfin à la ville ce que je m’employais à être à l’écran. Ce qui a engendré pas mal de ménage autour de moi. Je m’en porte très bien depuis, paré de mon essentiel : défendre des idées, et avant tout les miennes. Car sans idées à soi, on est esclave. Et lorsque l’on veut promouvoir ses idées, on se bat. Pas ici, non. On se bat dans la vie réelle. Ici, c’est un gymnase, une palestre, un dojo. J’ai toujours pris ce forum pour ce qu’il était, sans le moindre mépris pour mes contradicteurs et je suis d’ailleurs resté proche de certains d’entre eux (qui se reconnaîtront et que je salue au passage)… dans la vraie vie.

          Et pour les autres, eh bien bonne vie à vous, prenez soin de vous, cultivez-vous sans esprit de chapelle et surtout, surtout… Achetez mon bouquin, j’en garantis le SAV. smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jojotv

jojotv
Voir ses articles


Publicité





Palmarès