• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laurent Villaverde - L’archéologie sans dogme - Meta TV

Laurent Villaverde - L’archéologie sans dogme - Meta TV

Laurent Villaverde archéologue de son état nous explique les coulisses du fonctionnement de cette profession.
 
Il revient sur les grandes différences qu'il a observé entre les résultats des fouilles archéologiques qui viennent contredire les conclusions des historiens.
 
Ces deux disciplines sont en concurrence constante et les archéologues qui ne rentreraient pas dans le moule sont ostracisés et rejetés par leurs collègues.
 
La libre antenne lundi mercredi vendredi sur www.metatv.org
 

 

 

 

Tags : Histoire Culture Architecture Polémique Archéologie




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • 13 votes
    Gollum Gollum 21 septembre 2015 17:30

    Pour ceux qui ne voudraient pas perdre leur temps il s’agit d’un adepte du récentisme…


    Pour les autres amusez-vous bien.

    Perso je suis déjà parti.

    • 4 votes
      Haze Haze 21 septembre 2015 20:52

      @Gollum
      Le problème est qu’il y a dans le "récentisme" certains arguments intéressants, mais après que dire des Fomenko ect ... chaque récentiste se fait sa propre vision de l’histoire qui n’a parfois rien à voir avec celle de l’autre.


    • 3 votes
      helios999 helios999 21 septembre 2015 20:53

      Pour ceux qui ne sont pas partis et qui aiment affiner leurs visions du monde, en italie le 14 ème siècle est appelé le "quatrocento" le quatre cent !
      Je suis sur que ceux qui sont partis , ne sont pas prés de revenir !
      - :))
       


      • 1 vote
        Piloun Piloun 22 septembre 2015 11:23

        @helios999
        Oui enfin il est beaucoup plus nuancé que ça. D’un point de vue récentisme il n’est pas du tout sur la même ligne que Dortiguier, Flomenko etc


      • vote
        helios999 helios999 22 septembre 2015 12:43

        @Piloun

        Je l’ai trouvé tres reservé et nuancé comme toi sur les sujets abordés, c’est logique , moi aussi je n’ai pas d’avis tranché , mais j’ai voulu signaler cette datation etrange en italie , je n’en sais pas plus sur le pourquoi, mais je pense qu’il etait utile de la faire connaitre ( peut etre que cette bouteille à la mer aura sa reponse !

        Ceux fuit les interrogations sur notre histoire sont de mon point de vu profondément idiots ou pire pedophiles spirituellement parlant !


      • 1 vote
        Piloun Piloun 22 septembre 2015 09:35

        Nan mais putain la pub qui coupe la vidéo toutes les 5 min, c’est juste pas possible. Vidéos de merde


        • 4 votes
          Nigari Nigari 22 septembre 2015 11:44

        • vote
          Piloun Piloun 22 septembre 2015 14:39

          @Nigari
          merci


        • 5 votes
          Ozi Ozi 22 septembre 2015 11:59

          Tepa : "on commence la saison 3 avec du lourd"
          .

          Faudra peut être penser à moins lourd la prochaine foi mais plus intéressant et instructif.. si possible.


          • 3 votes
            Gollum Gollum 22 septembre 2015 13:27

            @Ozi

            Pour être lourd, c’est lourd… M’enfin avec Tépa on a l’habitude c’est pas la recherche de la qualité qui l’étouffe...


          • 1 vote
            helios999 helios999 22 septembre 2015 13:41

            @Gollum
            t’es encore la toi , t’es pas loin loin ?

            Qu’est ce que je vous disais , il ne peut s’empecher de deverser sa connerie , il est hanté en quelque sorte , il a du mal a saisir le point de vue des autres , certainement du à une faible cylindrée !

             smiley


          • 9 votes
            Romios Romios 22 septembre 2015 15:18

            décidément ils invite que des farfelus en matière d’histoire sur MetaTV.


            Bien sûr qu’il n’y a pas de "réapparition" inexpliquée de l’empire romain, puisque l’empire a duré jusqu’en 1453 avec la chute de Constantinople.

            "Ah ben en fait je connais pas bien l’Histoire de l’empire Byzantin..." avoue le neuneu "historien.

            Crétin ! l’empire Byzantin c’est l’empire romain. le nom "byzantins" est une invention moderne. eux même ne se sont jamais appelés comme ça. Ils se disaient Romains. Point barre.

            Et oui l’empire s’est effondré à l’ouest, puis sous Justinien a reconquis l’ouest, du moins le pourtour du bassin méditerranéen. Et c’est pourquoi les églises romanes ressemble à de l’architecture romaine. En fait ça n’y ressemble pas, c’en est !

            Mais les royaumes Francs, Germains et Dalmates ne l’entendaient pas de cette oreille et ont repoussé l’empire romain à l’est, Pépin le bref prenant la province de Ravenne pour la donner au pape et créant les états pontificaux.

            La couillonerie de notre "historien" c’est de se croire héritier de l’empire romain, car Charlemagne a basé sa légitimité sur un prétendu héritage constantinien.

            En fait le véritable empire romain a été repoussé d’occident et a survécu à Constantinople. L’étude de l’histoire occidentale n’est pas incohérente du point de vue chronologique, mais à cause de cette usurpation qui brouille la compréhension.

            Du point de vue byzantin par contre il n’y a aucune rupture. Il suffit de lire leurs nombreux chroniqueurs pour retrouver une linearité chronologique et dynastique incontestable. 

            Et si, il y a plein de sources, sauf que Byzance est meprisée en occident car ça n’arrange pas le chauvinisme occidental. Les meilleurs byzantiniens sont les historiens russes. 

            • 1 vote
              helios999 helios999 22 septembre 2015 19:54

              @Romios

              "La couillonerie de notre "historien" c’est de se croire héritier de l’empire romain, car Charlemagne a basé sa légitimité sur un prétendu héritage constantinien"

              quand on prend conscience ( tu le devrais !) que la langue d’oc n’est que de "l’italien" et dire qu’il n’y a pas de continuité ? bref arrete tes blocages mentales et tes insultes aux autres croyances !

              pitoyable !


            • 2 votes
              helios999 helios999 22 septembre 2015 20:25

              @helios999
              C’etait pour dire que meme au 17siecle on ne parlait pas le francais au pays d’oc mais bien un dialecte italien ( pas partout ) , la france comme on l’a connait , s’est construite au XIX siecle avec toute une propagande bien construite 


            • 1 vote
              Piloun Piloun 22 septembre 2015 15:46

              Les terres noires, si elles sont qu’en milieu urbain, comme il le précise, alors ça ne peut pas être à cause d’un cataclysme naturel. Ca correspond plutôt à la période des grandes invasions barbares, on peut penser qu’il y a eu une longue période où les déchets organiques n’étaient plus drainés par les égouts(dans toutes les cités romaines de Gaulle ou d’ailleurs il y avait des égouts extrêmement bien fait et des conditions sanitaires très évoluées). C’est une période de déclin où les égouts n’était plus entretenus, les maisons étaient refaite en matière périssable(retour du bois, du chaume etc) et ont utilisait plutôt les pierres pour l’édification des remparts médiévaux qui servaient à la défense des cités. Les villes étaient abandonnées par une grosse partie des élites, donc déclin aussi de toutes les fonctions publiques urbaines qui étaient presqu’aussi nombreuses qu’aujourd’hui et de l’organisation de la puissance publique. Je ne vois pas en quoi c’est si mystérieux cette terre noire, c’est un déclin autant qualitatif que quantitatif du milieu urbain et ça correspond exactement à la période connue, entre le bas empire et le début du haut moyen-âge.


              • 2 votes
                Romios Romios 22 septembre 2015 21:27

                @Piloun
                Dans l’antiquité, on considérait comme barbares les peuples n’ayant pas développée d’urbanisme centralisé. 

                Vivre dans une cité greco-romaine implique une administration efficace sinon c’est la famine. Aristophane nous raconte comment les paysans de Béotie étaient contraints de ravitailler Athènes même s’ils avaient de meilleurs débouchés pour leur production ailleurs.

                L’organisation des royaumes barbares est peu connue, mais il est évident qu’ils n’avaient pas le savoir faire romain pour gérer des villes. Vivre dans une ville en crise est très difficile. Plus de voirie, plus de marchés, insécurité, insalubrité...

                Les villes ont été desertées, On le sait pour Rome, qui n’était plus qu’un village au milieu de ruines.


              • vote
                La mouche du coche la mouche du coche 22 septembre 2015 21:39

                @Piloun

                Ce que vous appelez "déclin" n’est qu’un déclin de l’empire et de sa technique. Certes l’hygiène a décliné, les maisons étaient moins bien faites mais les peuples, la démocratie et la foi ont brillé de mille feux. Si vous vous intéressez aux égouts, vous pouvez dire que c’était une période de déclin, mais si vous vous interessez aux gens, vous pouvez penser que la chute de l’empire les a libéré et qu’ils ont été heureux dans leur crasse en construisant partout des églises sans se faire taper dessus par leurs élites impériales. Nous allons vivre très exactement cette période de renouveau et de liberté. Vivement qu’elle arrive. smiley


              • vote
                La mouche du coche la mouche du coche 22 septembre 2015 21:44

                @Romios
                Vous pensez trop comme le pouvoir vous le commande. En réalité, si les peuples vivaient si mal à cette époque, comment se fait-il qu’ils aient construit tant d’églises, fait tant de belles choses ? Votre argument ne tient pas. Les villes à cette époque devaient être belles et agréables même si elles étaient moins bien du point de vue hygiéniste, ce dont les peuples du Moyen-age se fichaient complètement, eux. Il préféraient sauter leurs femmes que de s’occuper de leur hygiène. smiley


              • vote
                Piloun Piloun 23 septembre 2015 06:15

                Mais où ai-je dis que les barbares avaient développé un système urbain développé ? Les terres noires ne se trouvent pas, justement, dans les zones qui n’ont pas été romanisées.


              • 1 vote
                Piloun Piloun 23 septembre 2015 06:18

                @la mouche du coche
                C’est une époque de troubles très grave, avec des attaques de barbares, mais aussi des bagaudes et brigands en tout genre. Il y a une baisse certaine de la démographie. Non je ne pense pas que la population était particulièrement heureuse au moment de la chute de l’empire romain d’occident.


              • vote
                Piloun Piloun 23 septembre 2015 06:35

                @la mouche du coche
                Les premières églises dans les cités ont été construites du temps de l’empire romain et où les curies étaient encore en place. Quand le élites ont désertés leurs responsabilités, les évêques et métropolitains ont pris le relais certes et oui en effet, sans l’église il y aurait eu une anarchie sans nom, heureusement que l’église était là pour maintenir une certaine structure. Mais le manque d’hygiène amène des maladies terribles, une augmentation vertigineuse de la mortalité notamment infantile, des épidémies régulières etc. Les attaques de barbares, et des armées de bagaudes, ne se faisaient pas seulement contre les cités, mais aussi les récoltes autours des villes étaient systématiquement pillées puis brulées, les famines étaient récurrentes que les épidémies.


              • 3 votes
                Romios Romios 23 septembre 2015 12:16

                @la mouche du coche

                Ca n’a rien à voir avec l’hygiénisme. Une ville est dépendante de sa province pour subsister. Sans structure étatique pas de vie urbaine. A Detroit, on détruit les maisons vides pour cultiver des parcelles. Les "barbares" n’étaient justement pas des urbains. les royaumes barbares n’avaient pas l’organisation urbaine de l’empire. L’unité sociale de base était le village. Les cités romaines ont sans doute continué d’etre habitée mais on sait que les infrastructures comme les aqueducs n’ont plus jamais été entrenues. Sans curetage le débit baisse et le nombre de gens pouvant vivre dans la ville decroit. Evidemment il y a ses services altenatifs, comme les porteurs d’eau qui ont existé jusqu’au XIXe siecle. Mais la densité urbaine a forcement baissé.

                L’idée qu.on n’a pas besoin d’un état organisé est un fantasme ultralibéral. A la campagne, peut être. Mais pas en ville.


              • 1 vote
                La mouche du coche la mouche du coche 23 septembre 2015 16:23

                @piloun & Romios

                Ce que j’essaye de vous dire est que les sources historique sont forcément officielles et elles exaltent TOUJOURS les bienfaits de l’empire et des malheurs de la féodalité. Or "La terre se couvre d’un blanc manteau d’églises"en plein XIème siècle époque de la FEODALITE, la DEMOCRATIE réelle. Ces églises sont la preuve que les gens étaient heureux. On ne construit pas des églises si on erre comme des bêtes dans une ville désorganisée. Rien que pour amener les pierres de la carrière, il faut de l’organisation.

                L’idée qu.on a besoin d’un état organisé est un fantasme ultralibéral D’AUJOURD’HUI.


              • 2 votes
                attis attis 22 septembre 2015 17:21

                L’effondrement de l’empire romain, puis le "trou noir" de 500 ans, puis le mystère des églises romanes qui fleurissent subitement dans toute l’Europe de l’ouest, tout ceci pose questions, c’est certain.
                Personnellement, ce qui m’intrigue le plus est le problème posé par les églises romanes. On ne s’improvise pas architecte ou tailleur de pierre. Alors comment ces églises ont-elles été construites, alors que la technologie liée au travail de la pierre n’a pas été utilisée pendant 5/6 siècles, et qu’on a affaire à des constructions relativement complexes ? Cela paraît totalement impossible. A moins qu’on ait fait venir d’orient des centaines, voire des milliers, d’architectes et de spécialistes du travail de la pierre. Hypothèse qui semble improbable. Qui étaient ces bâtisseurs d’églises romanes, et d’où tenaient-ils leur savoir-faire ? Mystère, mystère...
                 
                L’hypothèse récentiste résoudrait plusieurs de ces problèmes, mais elle va être difficile à démontrer, et encore plus à faire accepter... En admettant qu’elle soit exacte, il faudrait démontrer que les rares textes du haut moyen-âge sont faux, et que l’absence de preuves archéologiques est une preuve de l’absence d’une période historique (la charge de la preuve revenant naturellement aux tenants de cette hypothèse, vu le contexte de la connaissance historique actuelle, ce qui constituera probablement l’obstacle le plus difficile à surmonter). De plus, les résistances politiques risquent d’être elles aussi insurmontables : admettre que l’histoire ait pu être manipulée à ce point par le passé reviendrait à ouvrir la boîte de Pandore de la remise en question systématique de la parole des dirigeants et de la caste des sachants. Inconcevable.
                Je précise que je n’adhère pas à cette hypothèse, pas plus que je ne la rejette, n’ayant pas les connaissances suffisantes pour me faire une opinion.


                • vote
                  Romios Romios 22 septembre 2015 17:29

                  @attis

                  Quel mystère ? Vers 530 le général romain Flavius Belisarius (Bélisaire) après avoir vaincu les Perses, reconquière l’Afrique du nord, la Sicile, Naples, Rome.

                  Le sud de l’Espagne, la Corse, la Sardaigne font aussi partie de l’empire. 


                • vote
                  attis attis 22 septembre 2015 17:49

                  @Romios
                  Il me semblait que je parlais de l’Europe de l’ouest, non ? Et en particulier de la France, bien sûr.

                  De plus, les (re)conquêtes que tu mentionnes seront très éphémères, si j’ai bonne mémoire (quelques décennies ?), avec la montée en puissance des arabes.


                • 3 votes
                  Romios Romios 22 septembre 2015 21:14

                  @attis
                  La reconquête de Bélisaire a contraint les royaumes barbares à accepter des traités de paix avec l’empire ce qui a favorisé l’évangélisation de l’ouest par les évangelisateurs grecs (les Grecs formaient à cette époque le gros des citoyens romains) qui apportent une influence religieuse grandissante de Constantinople dans les affaires dans les royaumes Goths, Francs, Burgondes, Germains... Les rois sont obligés de se convertir (Clovis) pour conserver leur influence. Pepin le bref parvient a remplacer l’empereur Romain comme protecteur du pape, et son fils, Charlemagne, se pose comme Empereur d’occident (fausse donation de Constantin) et théologien (querelle du filioque).

                  Cette réaction germano-franque montre bien l’infiltration culturelle et religieuse puissante de l’empire romain (qu’on appelle, nous, byzantin) dans les royaumes barbares.

                  Sinon le chroniqueur et historien grec Procope de Césarée (né en l’an 500- mort vers 565), rapporte un hiver volcanique pendant les guerres avec les Vandales : « Pendant cette année, un signe de mauvais augure a eu lieu. Le Soleil a donné sa lumière sans éclat […] et il a paru avoir comme une éclipse, parce que ses rayons ne brillaient pas »


                  Selon des études recentes  ce refroidissement fut initié par une éruption dans l’hémisphère nord vers mars 536, et intensifié par une éruption située dans les tropiques quatre ans plus tard, attribuée au Krakatoa. Les étés froids ont persisté durant environ 15 ans,



                • 1 vote
                  gaijin gaijin 23 septembre 2015 11:36

                  bof c’est sympa mais un peu léger ......
                  sympa parce que c’est toujours bien de remettre en perspective que ce que l’on croit savoir repose sur des bases souvent fragiles
                  léger parce que ça manque de culture générale : précisément des animaux a 3 yeux ou possédant un troisième oeil vestigial on en trouve chez certains reptiles .

                  il faut aussi comprendre qu’il y a un soucis dans sa proposition générale : prendre les faits bruts c’est bien mais aucun fait n’a de sens en dehors d’un contexte  : alors quel contexte ? grimault par exemple propose un contexte général ( quoi qu’on en pense .......)


                  • 10 votes
                    Badd1 23 septembre 2015 20:48

                    La première partie n’est pas trop nulle (encore que...) mais ensuite c’est terrible.

                    Remettre en question, c’est une bonne démarche mais encore faut-il le bagage nécessaire, ce qui n’est manifestement pas le cas de l’invité. Sa vision caricaturale de ce que seraient censés être les thèses "officielles", sa méconnaissance manifeste de ce qu’il serait tenté de "rénover", ses arguments soit factuellement inexacts, soit café du commerce, soit contradictoires rendent cette émission particulièrement ridicule et, hélas, à mon avis, discréditent lourdement MetaTV qui invite pourtant parfois des personnalités compétentes. N’y a-t-il pas risque à faire feu de tout bois sans un minimum de filtrage ?

                    Sait-on s’il existe des "récentistes" sérieux ? 


                    • 1 vote
                      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 septembre 2015 05:52

                      De 500 à l’an 1000 : ON CONSTRUIT DES CABANES ; finie la construction en pierre !?
                      Comment l’expliquer ?

                      En prenant des exemples concrets tout simplement !
                      Je prendrais deux exemples Tebessa en Algérie et Pamplona en Espagne !
                      Les Romains et "romanisés restés fidèles à la romanité" sont dans les deux cas évacués par les autochtones, qui reviennent à leur vision du monde, où la cabane, comme dit l’autre inculte, est quelque part noble et sacrée, donc changement de PARADIGME tout simplement !

                      En 800 Pamplona (Pampaelo, ville de Pompée) jadis en pierre est incendiée par les troupes de Charlemagne, preuve que l’on n’avait plus que des cabanes : le basque navarrais (mes ancêtres) vivait bien dans des cabanes ; ça ne l’a pas empêché de donner à l’Armée de Roland à Roncevaux,une mémorable rouste, dont certains se souviennent encore aujourd’hui ! Donc le sempiternel progrès, enseigné par les universités comme une obligation civilisationnelle, est battu en brèche ici, par la vérité historique ! On oppose civilisation (la pierre par excellence) au sauvage(la cabane) ; c’est comme ça que vous êtes formatés, que nous sommes formatés ; à ceci près que moi je me suis toujours conduit comme un résistant car j’ai ça dans le sang ; comme je l’ai dit à maintes reprises, je n’ai rien choisi !

                      CQFD CQFD


                      • 9 votes
                        plop plop 30 septembre 2015 02:20

                        Ce monsieur Villaverde est bien sympathique , il a l’air de bonne foi en plus 

                        je n’ai donc nullement envie d’être désagréable avec lui, mais devant autant d’énormités proférées comment ne pas réagir ? 

                        comment on peut prendre au sérieux une personne qui veut révolutionner l’histoire et qui manifestement , ne maitrise absolument pas le sujet dont il parle 
                        le coup de se demander et d’hésiter , savoir si Charlemagne est mérovingien ou carolingien , c’est quand même ubuesque pour quelqu’un remettant en cause cette époque !

                        cette espèce d’assurance pour affirmer que les volcans d’Auvergne sont éteints depuis des millions d’années voir même des centaines de millions d’années 
                        alors que les plus récents étaient encore en activité il y a 10 000 ans , c’est juste hallucinant ! ça démontre quand même le niveau de sérieux du personnage ! 

                        et tout est à l’avenant , on aurai soit disant construit en bois de l’an 500 à l’an 1000 , il n’y a aucune traces archéologiques de construction en pierre durant cette époque ! 
                        or c’est complètement faux , les vestiges architecturaux de cette époque , sont nombreux on pourrai en cité des centaines , on a identifié plus d’une trentaine de reste de cathédrales carolingiennes construite a l’emplacement des cathédrales romane et gothiques qui les ont remplacé , les églises qui conservent encore aujourd’hui des parties carolingiennes sont encore plus nombreuses , sans compter les quelques bâtiments de cette époque qui nous sont parvenus intacts jusque maintenant 
                        bref monsieur Villaverde s’inscris dans la droite ligne des théoriciens récentistes pour qui tout ce dont ils n’ont pas connaissance n’existe pas 
                        en somme un dogme bâtit sur la plus parfaite ignorance ! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès