• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > "Le débat sur les Gilets Jaunes est superficiel" Aymeric Caron - Bercoff (...)

"Le débat sur les Gilets Jaunes est superficiel" Aymeric Caron - Bercoff dans tous ses états

« On ne prend pas en compte dans le débat actuel #GiletJaune la disparition du travail »

Aymeric Caron, auteur du livre "Vivant" était l'invité d’Andre Bercoff.

 

Tags : Société Gilets jaunes




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 3 votes
    beo111 beo111 8 décembre 14:42

    Il aura du mal à vendre son livre chez les gilets jaunes le gars. Faut dire que l’interviewer ne l’aide pas tant que ça sur l’acception de la question comment se faire entendre. Pour eux c’est "comment faire entendre au gilets jaunes le discours bobo-écolo ?", alors que la question c’est plutôt comment les gilets jaunes auraient-ils pu se faire entendre sans avoir à foutre le bordel.

    La réponse est simple, elle est institutionnelle, si les gilets jaunes avaient été suffisamment représentés à l’assemblée nationale jamais le gouvernement n’aurait été en mesure de présenter sa surtaxe punitive et on en serait pas là.

    La seule solution donc à mon avis, pour être (relativement) tranquilles pour les deux siècles qui viennent, c’est changer le mode de désignation des députés, afin d’y réduire l’influence du grand capital.

    Élection des députés par des grands électeurs tirés au sort sur les listes électorales.


    • 1 vote
      beo111 beo111 8 décembre 14:49

      @beo111

      Et je précise, élection sans candidat, les grands électeurs ont le droit de se désigner eux-même, ou quelqu’un d’autre, qui a le droit de refuser.

      L’idée est de rester dans l’esprit de la déclaration universelle des droits de l’homme, selon laquelle on ne peut pas obliger quelqu’un à faire quelque chose qu’il ne veut pas. Tout mandat impératif est nul.


    • 1 vote
      Super Cochon 9 décembre 00:34

      Aymeric Caron est Bipolaire ! ........ il est végan , et soutient le rite cruel Halal-Cacher sans étourdissement !

      Les grands écarts , ça craque le pantalon , et on voit qu’Aymeric Caron n’a pas de couilles sur un grand nombre de sujets ! ......... exemple , le soutient des Gilets Jaune !

      Mais si cette Révolution JAUNE arrive à destituer Macron , le petit peuple des Gilets Jaune se souviendra de la Caste Show-Bizness qui soutenait le Pouvoir-Macronien !


    • 1 vote
      Belenos Belenos 8 décembre 21:46

      Ce n’est pas parce que Caron a pu être très énervant dans son rôle de chatouilleur d’invités à la télé (dans une émission dont j’ai oublié le nom avec un certain Ruquier qui essayait d’être drôle) qu’il doit être marqué à vie d’infamie. Il a un aspect bobo, mais il lui arrive aussi de réfléchir, et pas forcément dans le sens du vent. Dans ce qu’il dit ici, par exemple, je n’entends pas trop de conneries. 


      • 3 votes
        Zatara Zatara 8 décembre 21:53

        @Belenos
        Il a un aspect bobo, mais il lui arrive aussi de réfléchir, et pas forcément dans le sens du vent. Dans ce qu’il dit ici, par exemple, je n’entends pas trop de conneries. 

        C’est pas faux.... mais si c’est plus facile de trouver du brillant dans le noir, faudrait quand même pas être ébloui...


      • 1 vote
        Belenos Belenos 9 décembre 00:06

        @Zatara
        Il faut aussi se libérer d’une tendance lourde sur les forums qui consiste à condamner ou même seulement dévaloriser, a priori, les propos des gens, qui pour une raison ou une autre, ont été jugés à un moment de leur vie "antipathiques" ou énervants. Et puis, ce sont les idées qu’il faut considérer et pas le bonhomme qui les énonce (vous le savez bien). 


      • 3 votes
        Zatara Zatara 9 décembre 01:06

        @Belenos

        Et puis, ce sont les idées qu’il faut considérer et pas le bonhomme qui les énonce (vous le savez bien)

         smiley Évidemment. D’ailleurs je l’avais vu cette vidéo.

        C’est sur que ce n’est pas le Caron-Loréal de l’émission du binoclard de 8 ans.

        Ainsi, pour le blaireau lambda qui n’a jamais entendu parler de tous les problèmes actuels qui se posent à l’échelle planétaire, oui, Caron tient un discours parfaitement censé (à une exception près mais j’y reviendrais).

        Mais pour les autres, tout y est survolé. C’est : Caron sort un bouquin-thinkerview pour bobo des villes, donc pré-mâché et mou à souhait (déjà que thinkerview, au fil du temps...ben ça devient difficile, et je ne parle même pas de l’interviewer mais bien du type d’invité et de leurs discours, faut gratter désormais).

        Ne reste alors (faut vraiment chercher) que les excellentes références littéraires qu’il glisse ça et là, et quelque part aussi, son humilité en rappelant que ce bouquin n’expose que des choses exposées (courantes dit-il) depuis plus d’un siècle.

        Pour finir, l’exception, c’est son passage sur les GJ, qui est très révélateur sur sa capacité à ne servir qu’une soupe épaisse sur le sujet (pas capable de faire un simple calcul en terme de pollution entre le parc de bagnole et le parc de bateau au niveau mondial), qui est caractéristique d’une frange de la population. Celle qui se souci d’abord de la pollution planétaire à cause des bagnoles (l’escroquerie du truc quand on sait de quoi il retourne face aux bateaux et aux avions...) avant même de voire ses compatriotes crevés pratiquement de faim ou de froid, qu’on a pu voir manifesté à Paris, ce samedi, sur un autre parcours que les GJ....magique...

        Fallait bien une chemise de bucheron : entre l’abatage de facture edf pour se chauffer, et taper dans sa réserve du justin bidou, la vie est faite de sacrifice, et Caron remet très difficilement les choses dans l’ordre depuis sa cabane parisienne.


      • 2 votes
        Zatara Zatara 9 décembre 01:35

        j’espère juste qu’il est meilleur à l’écrit qu’à l’oral, ce qui est possible, mais quand on a bossé pour sortir un bouquin, on est quand même capable de faire un topo de 15 minutes d’un niveau tout à fait correct.


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 9 décembre 17:31

        @Belenos
        Il a un aspect bobo, mais il lui arrive aussi de réfléchir... Dans ce qu’il dit ici, par exemple, je n’entends pas trop de conneries. 


        mouais bof, en temps ordinaire (on est en 2018) le discours de Caron m’apparaîtrait déjà plus qu’un peu décalé par rapport à la réalité, mais ds ce climat quasi insurrectionnel avec les méga-manifs des Gilets jaunes chaque semaine, les palinodies dont il nous abreuve sur son bouquin ont un goût prononcé de foutage de gueule limite insolence !
        ces questions sur l’écologie, le mode de vie, le véganisme ne sont certes pas dénuées de sens ni de pertinence mais ce genre de débat trouvait sa place ds les années 70-80 sur les plateaux télé encore enfumés à l’époque, au jour d’aujourd’hui c’est aussi surréaliste et absurde que les discussions sur le sexe des anges ds Byzance assiégée ou la proposition de Macron d’offrir une prime au remplacement des fenêtres après le 1er samedi des GJ (> 1 million de personnes descendues ds la rue) !
        en fait je trouve même Bercoff vachement sympa de ne pas se foutre de lui et de le laisser "développer" comme il le fait tellement ce Caron est un mec hors sol .. mais ds quel monde vit-il ?
        Caron c’est un bon gôchiste labellisé dont le boulot consiste ds la négation du réel et l’inversion (maligne) des priorités au nom de son idéologie, face à un Onfray aussi dit de gauche et assez conformiste à la base, Caron niait mordicus l’extrême urgence nécessité des problèmes posés par l’Islam et l’immigration (qui se recoupent à 90%), on est effarés par tant d’aveuglement/mauvaise foi..
        son véganisme j’ai rien contre, perso je suis végétarien depuis des décennies, mais il s’interdit radicalement d’aller critiquer l’abattage casher ou hallal (les saintes minorités), quant à son programme zéro chance de trouver le moindre écho en dehors de qq. bobos privilégiés subsistant ds une micro société protégée, l’immigration invasion, la déferlante islamique, la bascule démographique ne sont que des rumeurs d’extrême droâte..
        il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, superficiels les pbs des GJ ? mais c’est tout simplement de notre survie en tant que peuple dont il est question ! les muzz te foutront à poil et t’obligeront à bouffer de la bidoche hallal à 4 pattes s’ils consentent à te laisser en vie .. à moins que faux cul comme tu es, après avoir été un marxiste orthodoxe tu ne deviennes un parfait zélé musulman ?


      • vote
        Ozi Ozi 9 décembre 20:08

        @Hieronymus :"mais ds quel monde vit-il ?

        "
        Dans le monde réel, factuel, ici et maintenant, et pas dans une conception fantasmée et virtuelle de la réalité, prisonnier d’une obsession maladive et létale..


      • 4 votes
        Joe Chip Joe Chip 8 décembre 22:20

        100% d’accord avec Caron, à vrai dire j’ai hésité à proposer cette vidéo comme article.

        Chacun devrait commencer en effet par s’interroger sur le sens de sa contribution au "système" et ceux qui le traitent de "bobo", au même titre que ceux qui dévalorisent systématiquement ce type d’argument par des sophismes démago en faisant valoir que les prolos confrontés au "principe de réalité" n’ont pas les moyens ou le temps de réfléchir à ces questions sont très souvent des menteurs, des défenseurs hypocrites du prolétariat (dont ils ne font pas partie) ou des dissidents de pacotille qui ne sont pas allés sur les ronds-points et dans les manifs.

        Le seul fait d’en être réduit à défendre comme une sorte de privilège le fait d’avoir un boulot de merde sous-payé mais en plus voué à disparaître témoigne de la perversité du système où chacun finit par défendre des miettes de pain. C’est dans ce sens que j’ai pu ironiser sur certaines revendications des GJ ou douter de la finalité du mouvement. Et je ne crois pas que les scènes de violence auxquelles nous assistons et cette pseudo-révolution aux contours mal définis dont l’anticipation anxieuse a d’ailleurs été surjouée par les autorités, soient de nature à faire évoluer les choses. Il va sans doute y avoir une augmentation du smic... et après ?

        Caron a raison, on voit bien que la focalisation actuelle sur l’impôt, le niveau du smic, la fétichisation du travail (et non du métier, qui est noble), les demandes d’augmentation de salaire et l’aspiration à la consommation, etc. tout ça ramène très vite à la question de la répartition des ressources dans le cadre de l’économie capitaliste de marché, et donc à la vieille politique en crise.


        • 1 vote
          Belenos Belenos 9 décembre 00:07

          @Joe Chip
          Oui. Et tout ça ramène très vite aussi à la question de la démocratie réelle. 


        • 2 votes
          Zatara Zatara 9 décembre 04:02

          @Joe Chip mon kôôpain
          -100% d’accord avec Caron, à vrai dire j’ai hésité à proposer cette vidéo comme article.
          Alleluia ! pour un premier article, je serais même venu pondre la même chose qu’au dessus, en rajoutant cependant que tu t’es surpassé mais que ta production reste faiblarde, et que tu encombres l’espace de modération avec des sous-articles smiley
          -Chacun devrait commencer en effet par s’interroger sur le sens de sa contribution au "système" et ceux qui le traitent de "bobo", au même titre que ceux qui dévalorisent systématiquement ce type d’argument par des sophismes démago en faisant valoir que les prolos confrontés au "principe de réalité" n’ont pas les moyens ou le temps de réfléchir à ces questions sont très souvent des menteurs, des défenseurs hypocrites du prolétariat (dont ils ne font pas partie) ou des dissidents de pacotille qui ne sont pas allés sur les ronds-points et dans les manifs.
          ouuuh, je sais pourquoi tu dis ça...(ici) ...Pas gentil. Surtout que tout y est bien développé. S’en sortir par une tirade de ce genre, c’est pas cool. T’es plus mon kôpain.
          -Le seul fait d’en être réduit à défendre comme une sorte de privilège le fait d’avoir un boulot de merde sous-payé mais en plus voué à disparaître témoigne de la perversité du système où chacun finit par défendre des miettes de pain.
          Si tu avais un peu réfléchis à la question, tu aurais pu conclure que cela est dû, au delà du paradigme économique, à un conditionnement au profit d’une logique binaire travail = récompense, soutenue dans le cadre d’une société du loisir débilitante et infantilisante. Ou simplement dire que beaucoup de gens de satisfont de très peu et que la télé leur dit comment penser (en l’occurrence comment ne pas penser en occupant pardon, "distrayant" est largement suffisant leur conscience en les focalisant sur des trucs qui n’ont strictement aucun intérêt). Aussi, il est tout aussi futile de tout mettre exclusivement sur le dos de l’un ou de l’autre acteur. C’est un dosage de donnant-donnant, reste à prendre conscience de sa nature.
          -Et je ne crois pas que les scènes de violence auxquelles nous assistons et cette pseudo-révolution aux contours mal définis dont l’anticipation anxieuse a d’ailleurs été surjouée par les autorités, soient de nature à faire évoluer les choses. Il va sans doute y avoir une augmentation du smic... et après ?
          impeccable.
          -Caron a raison, on voit bien que la focalisation actuelle sur l’impôt, le niveau du smic, la fétichisation du travail (et non du métier, qui est noble), les demandes d’augmentation de salaire et l’aspiration à la consommation, etc. tout ça ramène très vite à la question de la répartition des ressources dans le cadre de l’économie capitaliste de marché, et donc à la vieille politique en crise.
          fabuleuse découverte en effet... Jovanovic te parlerait d’energie avant tout, Marx de la baisse tendancielle du taux de profit, et un autre type, Al Bartlett, t’expliquerait que tout cela est dû à notre incapacité à comprendre la fonction exponentiel ... de là à mettre Caron au milieu....


        • vote
          Zatara Zatara 9 décembre 04:16

          eratum

          pas Jovanovic, Jancovici


        • vote
          BaronRouge BaronRouge 9 décembre 12:56

          @Zatara

          Joes chips au sel c’est Caron 


        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 8 décembre 23:18

          Je pense en effet que le gouvernement et les GJ discutent des hypothétiques cadeaux de consolation (qui seront encore payés à crédit jusqu’au défaut de paiement total) habituellement accordés à ceux qui ont légitimement peur de finir à la rue dans le cadre de la transformation de la France en "low cost country", seule échappatoire possible si on ne touche pas au libre échange (le sacré et intouchable libre-échange, cette "valeur" de l’UE...)


          • vote
            vesjem vesjem 9 décembre 08:54

            le messie caron nouveau est apparu : prosternons-nous



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Elouan

Elouan
Voir ses articles







Palmarès