• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le port du masque en extérieur est-il vraiment indispensable (...)

Le port du masque en extérieur est-il vraiment indispensable ?

Olivier Véran, ministre des « Solidarités » et de la « Santé », sans masque et en roue libre devant des plumitifs de commande dans le journal de 20h de France 2 le 1er mars dernier. Il répond à la question : « Le port du masque en extérieur est-il vraiment indispensable ? »

Sur LCI, une analyse datant du 3 mars à écouter...

 

 

J.G.

----------------

LIRE AUSSI...

- Coronavirus : les masques à la maison, en extérieur et les fadas

---------------

https://www.lecanardrépublicain.net

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | YouTube

Tags : Covid-19 Masques




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 10 votes
    Duke77 Duke77 9 mars 11:50

    Ça fait juste 11 mois que les complotistes expliquent aux collabos que le masque chirurgical est inefficace car ses mailles mesurent 2000 nanomètres et le virus 100.
    Par ailleurs, même si ses mailles étaient assez fines (comme les masques FFP2) le masque chirurgical ne fait que dévier le souffle sur les côtés du visage. Il ne sert donc qu’à éviter d’envoyer des postillons à son interlocuteur lorsqu’on se trouve en tête à tête (consultation médicale par exemple), dans toutes autres configuration, il ne sert à rien si ce n’est risquer de contaminer son porteur par les bactéries qui se développent dessus au bout d’une heure ou 2. Porter un masque dans une salle d’attente où on est assis côte à côte permet d’envoyer son souffle sur ses voisins plutôt que devant soi. Cette histoire de masques type chirurgical est ridicule et ses défenseurs n’ont pas réfléchi longtemps.


    • 6 votes
      Duke77 Duke77 9 mars 11:53

      Voici une vidéo qui permet au moins bricoleurs de visualiser où vont les gouttelettes chargées de virus si vous êtes malades : https://www.yahoo.com/entertainment/dont-vaporized-efficacy-double-facemasks-104530833.html


    • 7 votes
      Duke77 Duke77 9 mars 12:21

      Les défenseurs du masque vont vous expliquer que le masque chirugical dont les mailles sont 20 fois plus larges que le virus a quand même un effet filtrant car l’effet electro-statique attire les gouttelettes lors du passage au-travers du masque. Exemple : https://factuel.afp.com/non-les-mailles-des-masques-chirurgicaux-ne-sont-pas-trop-grandes-pour-stopper-le-covid-19

      C’est vrai, sauf que ces gens "fact-checker" n’ont pas beaucoup réfléchi au phénomène que cela induit : le masque fonctionne alors comme une éponge, accumulant les gouttelettes projetées par le porteur autour des mailles (surtout lorsqu’il parle ou lors d’efforts physiques). Ainsi, en peu de temps, le masque devient un véritable réservoir à bactéries et imprégné du virus si vous êtes contaminé ! Au bout d’une heure de portage, les fibres du masques sont donc saturées d’humidité et lorsque vous devez parler avec un masque, vous êtes obligé de parler plus fort pour vous faire entendre (d’autant plus avec la distance conseillées comme geste barrière). Votre souffle va donc décrocher l’humidité accumulée dans le masque pour la vaporisée en fines gouttelettes assez légères et donc restant en suspension dans l’air bien plus longtemps que les gros postillons (que votre masque filtre effectivement). Une maille de 2000 nanomètres de côté laisse passer 20x20x20=8000 virus de la taille du coronavirus. Même si ces groupes de virus sont contenus dans de l’eau et qu’il faut donc tenir compte de l’espace entre les virus et du phénomène d’enrobage, on comprend que des dizaines voire centaines de virus peuvent se trouver dans une gouttelette de cette dimension. Et surtout que ces fines gouttelettes restent plus longtemps en suspension dans l’air

      , contrairement aux postillons qui tombent au sol immédiatement après leur projection.

      Le masque porté plus d’une heure permet donc une augmentation de l’aérosolisation du virus car, s’il stoppe bien les gros postillons, des gouttelettes plus fines finissent par se décrocher de l’humidité accumulée dans le masque sous l’effet de l’effort supplémentaire que provoque ce dernier, créant une obstruction à la respiration ou à la discussion que le porteur compense en augmentant la pression de son expiration.

      Par ailleurs, même avant cette phases de saturation de l’absorption de l’humidité par le masque, le modèle imposé de type chirurgical ne fait que dévier le souffle sur les côtés. Si vous êtes côte à côte, vous expirez donc vers votre voisin à cause de ce masque plutôt que devant vous.

      Le masque ne sert à rien ou presque. Le seul moyen de limiter de contaminer autour de soi est de fermer sa gueule et de respirer pas le nez.


    • 2 votes
      Ouam 10 mars 00:11

      @Duke77
      Milles mercis pour ta démo qui est carrément indiscutable.
       
      Pour ma part je l’avais aussi remarqué avec mes lunettes par grand froisd qui s’embuaient, et si elles s’embuent...
      c’est que un canal d’air humide peut condenser dessus... CQFD
       
      Il y a meme à droite à gauche sur le net des astuces pour eviter l’embuage des verres par diverses astuces, cela donc touche bien tout le monde.
       
      Il est tres aisé d’imaginer cette protection illusoire qui ne sert a rien ou a tres peu de choses dans un metro ou un rer surbondé par exemple.
       
      Encore une nouvelle preuve que le gvt et son couvre feu à 18 h00 ne sert a rien concernant la limitation de la pandémie, ni le port du masque dehors, pour les lieux confinés il suffis de regarder ta video ou je l’affirme qu’il n’y a aucun trucage.
       
      En fait les seuls masques qui sonts efficaces, et c’est dommage au passage que le gus sur la video ne les aient pas testés,
      c’est les masques en silicone qui sonts totalement ’englobants" au niveau du visage et ceux la sonts efficaces.. et c’est les seuls
       
      Le gros "hic" c’est que ce genres de masques efficaces créent tres vite de la "condensation interne" dans le masque qui le rend assez rapidement par froid ou grand froids tres désagréable.


    • vote
      Ouam 10 mars 00:24

      @Duke77
      " Le seul moyen de limiter de contaminer autour de soi est de fermer sa gueule et de respirer pas le nez...."

      Nonon la meme pas, je t’assure essaye !
      pour te le démontrer et le visualiser surtout
      tu prends une paire de verres en plastique ensuite tu expulse l’air par le nez, meme la tu va créer une "surpression" dans le masque et ca va aussi sortir par les cotés, c’est "mecanique" car ce types de masques n’est absolument pas étanche sur les cotés et de plus le masque au contact de l’humidité se bouche petit a petit à cause de l’humidité et tu le constatera immediatement sur les verres de tes lunettes avec la buée
       
      Le seul truc qui reste fiable dans le temps, c’est le modele englobant type silicone, sauf que la vu qu’il est etanche, plus le temps passe hormis l’humidité tres désagréable dedans, en plus le filtre se charge d’humidité pareil et plus il est chargé en humidité, plus c’est difficile forcément de respiere ou d’expirer avec (normal) et la tu constara que tu n’a PAS de buee sur tes lunettes
       
      bref dehors, c’est inutile un masque de ce type la (les merdes que le gars teste), particulierement par grand froid (il se bouche) ou par grandes chaleurs ou la il crée des difficultés respiratoires aussi, voir les problemes de morts connus au japon ou ils déconseillent depuis longtemps aux populations agées ou deficiente respiratoires/ cardiaques / etc depuis longtemps le port du masque dehors en millieu ouvert et de ne le porter que en millieu confiné (interieur) et le moins longtemps possible.
       
      Si mes infos onts pu t’aider aussi.
      a plus


    • 5 votes
      JL 9 mars 12:00

      Facile à comprendre :

       

      Plus il est efficace, plus il entrave la respiration, avec les troubles que cela entraine. Et c’est insupportable.

       

      Moins il est efficace et plus il est symbolique. Et c’est insupportable


      • vote
        sls0 sls0 9 mars 13:41

        Déjà en mai il y avait déjà une étude très complète des différents clusters dans le monde. On pouvait en déduire les zones à risques.

        Eglises évangélistes, discothèques, restaurants mal aérés tenaient le haut du classement.

        Sur 320 clusters étudiés, pas d’événement en extérieur.

        Si on a tous les bons gestes pour enlever et mettre un masque comme dans le milieu médical ou dans des zones toxiques pas de problème pour moduler le port du masque en fonction du risque.

        Le masque :

        Si une personne infectée à son masque et la personne en face non infectée a son masque le risque de transmission est de 1,5%.

        Si la personne non infectée n’a pas de masque ça monte à 5%.

        Si la personne infectée n’a pas son masque mais que la personne saine en a un le risque monte à 70%.

        Pour résumer, le masque ne protège pas trop de la contamination extérieure mais protège l’extérieur vis à vis de nous.

        Le virus :

        Son enveloppe extérieure c’est du cholestérol, ça veut dire qu’à l’air libre c’est sa mort.

        Il ne peut survivre que dans un milieu humide, à minima des goutelettes.

        Plus la goutelette est petite, plus elle peut se répendre sous forme d’aérosol mais plus vite elle s’évapore.

        Dans une goutelette plus grosse et aura une dispersion balistique mais survivra plus longtemps.

        Le masque doit protéger des goutelettes d’un diamètre plus gros que le virus ce qui est le cas en sortie de bouche. Le masque n’a pas à filtrer du diamètre du virus, c’est du virus mort.

        Le virus à l’air libre :

        Il faut une certaine charge virale pour qu’il y ait infection. Le vent disperse donc la charge virale est toujours trop faible.


        • 2 votes
          JL 9 mars 14:59

          @sls0
           
           des chiffres fantaisistes.
           
          Vous dites : " Si ... alors le risque est de x% ’’
           
          x% de quoi ? De contamination ? C’est ce qu’on comprend. Mais c’est archi-faux !
           
           En réalité il ne peut s’agir que du pourcentage, toutes choses égales par ailleurs, du risque contamination d’une personne saine non masquée par une personne infectée non masquée.
           
          Si ce risque de référence qui varie avec les circonstances donnése vitesse et direction du vent, hygrométrie, température, niveau d’infection de la personne contaminante, etc. est de 10% sans masques, alors avec masque(s) ce risque devient x pour mille. S’il est de 1% sans masques, avec masque(s) il devient x pour dix mille. etc.
           
          Que les personnes infectées soient tenues de porter un masque, je peux l’admettre. Je ne peux pas admettre qu’on emmerde les gens qui ne sont pas infectés avec ça. .Et on ne peut le faire qu’en invoquant l’hypothèse que l’on ignorerait si l’on est infecté.
           
          Cette idée répandue que les asymptomatiques seraient contaminant relèvent de l’ignorance sciemment entretenue par les mêmes qui nous imposent les masques, et qui se prévalent donc de leurs turpitudes.


        • 1 vote
          bubu12 9 mars 15:48

          @JL

          Cette idée répandue que les asymptomatiques seraient contaminant relèvent de l’ignorance sciemment entretenue par les mêmes qui nous imposent les masques, et qui se prévalent donc de leurs turpitudes.

          Evidemment qu’un asymptomatique est contagieux, dire le contraire est une stupidité


        • vote
          sls0 sls0 9 mars 18:09

          @JL
          Le sujet est le port du masque et le covid.
          JL demande le risque de quoi ?
          Si je réponds le risque de choper la chaude-pisse ça risque de lui plaire.
          Si c’est archi-faux on justifie.
          Le masque on a pas attendu le covid pour tester son efficacité. Si les chirurgiens en mettent ce n’est pas un effet de mode, c’est pour éviter de contaminer les tripes ou autres qui trainent sur la table d’opération.
          Dans les pays asiatiques ça fait longtemps que les gens s’en servent ça fait longtemps que l’on à testé son efficacité.
          Pourcentage de risque par rapport à quoi ?
          Par rapport à un pourcentage de risques.
          Là je sens que ça décroche, je développe :
          un exemple, une prévalence de 150/100000.
          Comme on sait que c’est un résultat de tests et que tout le monde n’est pas testé on peut multiplier par deux voir par trois. Si on multiplie par deux ça donne 0,3% de chance que la personne en face soit contaminée. Pour plusieurs personnes comment ça marche ?
          Une personne c’est 99,7% de chance qu’elle ne soit pas contaminée ou 0,997.
          S’il y a n personnes rencontrées ça fait 0,997^n chances de ne pas être contaminé.
          Un exemple avec 18 personnes ça donne 0,947 chance de ne pas être contaminé ou 0,052 chance d’être contaminé ou 5,2%.
          Avec 100 personnes ça donne 26% de chance d’être contaminé.
          Donc le risque premier dépend de la prévalence et du nombre de personnes rencontrées.
          C’est du risque sans masque de protection.
          Après les conditions masques diminuent encore ce risque. Jusqu’à 1,5% si tous portent un masque ou 5% si ce n’est que les contaminés qui portent un masque.
          Je résume, avec une prévalence officielle de 150/100000 si vous allez dans un endroit mal ventilé où il y a 100 personnes, sans masque la probabilité de choperle covid est de 26%. Avec le masque pour tous ça descend à 0,4%.

          Maintenant qui est contaminé ?
          La phase contagieuse d’un patient positif au Covid-19 est de 8 jours en moyenne et commence environ 2 jours avant le début de ses symptômes.
          Pendant 1/4 de la période contagieuse on a pas les symptômes. Si on a rencontré personne pendant 2-3 jours on peut dire qu’il est probable qu’on a pas le covid. Les seules exceptions sont ceux qui ont déjà chopé le covid et ceux qui ont eu leur deux doses de vaccins, environ 6% de la population.

          Si vous êtes en extérieur le vent dilue le virus aérosol on arrive pas à avoir une charge virale suffisante.
          Reste que le gros salopard qui vous éternue à la figure sans masque mais le risque est infime, pas très courant ce manque d’éducation. Il éternuera dans sa main et vous dira bonjour par la suite.


        • vote
          sls0 sls0 9 mars 18:14

          @bubu12
          Parmis les symptomatiques tous ont été asymptomatiques pendant les deux premiers jours de leur période contagieuse. Les symptomes débutent àprès deux jours.


        • 3 votes
          Ouam 10 mars 00:41

          @sls0
          Blablabla inutile comme d’ab
          T’a vu la video la ?
          Tu comprends ce que tu regarde ?
          Tu a essayé, car une expérience scientifique dois etre reproduite ..
          Tu arrive a quelles conclusions apres ton essai ?
          Forcément que c’est tres gros dans l’echelle du petit les goutellettes de condensation.
           
          Cherches pas t’a que DEUX trucs qui fonctionnent a peu pres..
          Le masque en silicone filtré (genre celui que j’ai de chez 3 m) mais c’est grave inconfortable dans le long terme en utilisation
           
          Ou les tenues en sur-pression utilisées dans les labos..
           
          Tout le reste c’est des fake-news épicétou smiley

          "Il faut une certaine charge virale pour qu’il y ait infection. Le vent disperse donc la charge virale est toujours trop faible."

           Bon la.... faut savoir cher ami ? c’est fromage ou dessert mais pas les 2
           
          Tu est en train de nous expliquer avec ta phrase ici que le gvt monarc 1er mens au gens lorsqu’ils les chassent dehors sur les quais de seine (dehors) par exemple ou lorsqu’on leur colle un pv à 135€ pour non port de masque dans le bois de Vincennes ou il y a personne ou tres peu de monde.
           
          Qd aux gens qui se reunissent (le prétexte du pv)
          si ils ont envie de s’agglutiner comme des c.n
           
          ils s’agglutinerons chez eux en millieu fermé ce qui est pire en fait
          et t’empechera cela comment qu’ils se reunissent chez eux
          En demandant comme dans les années 40’s aux voisins de les dénoncer , les memes qui se faisaient une joie avec la famille juive à la kommandantür
           
          Explique nous ca m’interesse la ? smiley

          Amha cette grosse grippe est la pour faire flipper un max les faibles d’esprit et asservir au possible la population pour installer petit à petit un systeme tres tres tres autoritaire voir dictatorial
          Voila ce que j’en pense et chaque jour qui passe me convainc de plus en plus et preuves à l’appui.


        • 1 vote
          Ouam 10 mars 00:49

          @bubu12
          "Evidemment qu’un asymptomatique est contagieux, dire le contraire est une stupidité

          "

          Ben pourtant tes maitres a qui tu obéis si bien ont passé des mois entier à te l’expliquer et à cette periode tu les croyais, t’a déja oublié l’histoire que les gamins soit disant ne le chpaient pas et ne le transmettais pas...
          Et t’a encore confiance en ces guignols qui te gouvernent...
          Moi pas et depuis longtemps.
           
          C’est fcomme ce couvre feu à 18 h 00, désormais t’a palanquée d’etudes de CHUs qui démontrent que ca EMPIRE les choses d’empiler tout le monde au memes moments AUX memes endroits particulierement dans les grandes villes et au mieux ca arrange rien..
           
          Et tu continue encore à les croire ? toi ?
           
          Ca fait x temps que j’explique que dans les conneries, ce couvre feu à 18 heures ne peut avoir été instauré QUE par un crane d’oeuf sur son tableau exel qui ne sais meme pas faire une simple fraction de tete...
           
          Sinon de suite il se serai rendu compte instantanément de cette absurdité..
          Ou ce beu compare un territoire à 4 habitants au km² (ou moins) et un territoire avec 20.000 (ou plus) au km² ....forcément un parametre change légerement lol ?...
          lequel smiley



        • vote
          bubu12 10 mars 07:50

          @Ouam

          quelqu’un a dit que j’étais d’accord avec les décisions du gouvernement ? quelqu’un à dit que je votais LREM ?

          des fois le mieux c’est de se taire non ?


        • vote
          sls0 sls0 10 mars 10:08

          @Ouam
          Non je l’avais vu.
          L’air passe aux défauts d’étanchéité du masque/visage, en rajouter d’autres n’enlève pas ces défauts c’est donc un raisonnement ridicule.
          Le masque protège les autres par rapport aux goutellettes expectorées par le porteur. Des goutelettes pas de la vapeur, le même principe que les filtres centrifuges.

          Je n’ai pas besoin de vidéo, je porte des lunettes. S’il fait froid et que le masque est mal ajusté ça fait de la buée. Si je ne veux pas de buée j’ajuste bien.


        • 2 votes
          JL 10 mars 10:27

          @bubu12
           
           ’’Evidemment qu’un asymptomatique est contagieux, dire le contraire est une stupidité’’
           
           
           Il y a plus de 70 ans que je sais qu’un asymptomatique n’est pas contagieux.
           
          Dans ma fratrie l’un seulement d’entre nous était négatif à la cuti-réaction. Il n’a jamais été contaminé par ses frère et sœurs positifs, autrement dit, asymptomatiques à la tuberculose.
           
          bubu12, êtes vous un ignorant sur de lui ou un fabricant d’ignorance ?


        • vote
          bubu12 10 mars 10:32

          @JL

          vous êtes sur de savoir ce que veut dire asymptomatique ?


        • vote
          sls0 sls0 10 mars 10:51

          @Ouam
          Pour le blabla ce sont des calculs, démontres qu’ils sont faux.
          Ta vidéo est ridicule.
          Si je dois travailler dans la poussière je ne vais certainement pas employer un masque de chirurgien il est inefficace pour ce rôle.
          Pour éviter que le contamine projette ses expectorations le masque de chirurgien est suffisant pour protéger son environnement.
          Si c’est pour se protéger d’un environnement pourri style poussières à rayonnement alpha la tenue muruoa est préconisé. Pour le pourri c’est la tenue en surpression.

          Pour tout ce qui est actions répressives de l’état la plus grande partie du temps j’étais dans un pays habitué à des épidémies tropicales style palu, dengue, chikungunia bien plus chiantes que le covid.
          Pas de fantasme vis à vis du covid. Pendant que j’y était, un vieux mort du covid et deux enfants morts de la dengue. Pas de fantasmes à la française. Pas de peur, pas de fantasmes. Si votre peur de l’inconnu vous fait partir dans des fantasmes c’est votre problème et non le mien.

          Maintenant je suis en France, ce matin j’ai été lire le journal au bistrot d’en face, j’y ai bu un chocolat chaud.
          Je ne mets mon masque que quand je rentre dans un commerce. Je réside en France mais pas dans un coin à lopettes à priori.
          Il y a aussi le fait que je me déplace en vélo donc pas de masque. C’est un coin à ballades ici, c’est le port du masque c’est sur le menton, en vélo en hiver ça protège du froid.


        • 2 votes
          Pyrathome Pyrathome 10 mars 14:34

          smiley SchIzO

          Maintenant je suis en France, ce matin j’ai été lire le journal au bistrot d’en face, j’y ai bu un chocolat chaud.

           smiley un bistrot clandestin ?

          C’est la gargote à BFMerde et au collabo Barbier et ses spin doctor ?

          Espèce de clown asymptomatique surdosé....


        • 2 votes
          JL 10 mars 14:43

          @bubu12
           
           «  Dans environ 90% des cas, les personnes infectées par le bacille de Koch ne développent pas la maladie. Le bacille peut rester "dormant" dans leur organisme durant des années. Ils sont alors asymptomatiques et ne sont pas contagieux. »



        • vote
          bubu12 10 mars 19:45

          @JL

          ok donc vous parlez d’une pathologie ou la bactérie peut être dormante pendant des années (et en plus ça n’empêche pas 10% des cas d’être contagieux quand même) alors qu’a la base on parle du covid. Je comprends pas bien votre demonstration.

          https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/covid-19-risque-transmission-par-porteurs-sains-confirme
          l’inserm en parle depuis presque un an.

          sinon ici aussi : https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=je-suis-porteur-sain-du-covid19-combien-de-temps-suis-je-contagieux


        • 1 vote
          JL 10 mars 19:53

          @bubu12

           ’’Je comprends pas bien votre demonstration.’’
           
          Désolé, j’ai mieux à faire que de donner à boire à un âne qui n’a pas soif.


        • 1 vote
          bubu12 10 mars 21:56

          @JL

          ben oui c’est surtout que vous racontez n’importe quoi, belle pirouette


        • 9 votes
          Hijack ... Hijack ... 9 mars 16:11

          Le masque en espace aéré normalement ne sert à rien, sauf à nous étouffer ... d’ailleurs, même dans une pièce moyenne avec 2/3 personnes, si celle-ci est bien aérée, aucun risque de contamination. Aéré, ne veut pas dire un petit filet d’air, mais fenêtres grandes ouvertes.

          Depuis le début de l’épidémie ... je n’ai jamais porté de masque à l’extérieur ... seulement en entrant dans un magasin ou supermarché, voire transports.


          • 2 votes
            Zero9 Zero9 9 mars 18:29

            L’efficacité des masques n’est même pas prouvée à 100%, en salle d’opération.

            https://www.cadth.ca/fr/lusage-de-masques-chirurgicaux-dans-la-salle-doperation-examen-de-lefficacite-et-des-lignes


            • 4 votes
              Djam Djam 9 mars 20:20

              Oui, le masque porté à l’extérieur est utile... quand on est un mouton trouillard qui part à la fête de la mascarade smiley


              • 2 votes
                Zero9 Zero9 10 mars 10:20

                Devenir un martyr pour des cons, non merci.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès