• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le record (en carton) d’Emirates

Le record (en carton) d’Emirates

Pour célébrer sa fête nationale en cette "année de tolérance", la compagnie aérienne Emirates a organisé un vol spécial sur A380. A bord, 145 nationalités parmi les 500 passagers et un équipage tout aussi cosmopolite avec deux pilotes émiratis (dont le PDG du groupe) une allemande et 19 nationalités différentes parmi le personnel navigant. Ah oui... à bord également des handicapés.

Le vol d'une heure a consisté à bruler du kérosène pour survoler à basse altitude les 7 émirats, unis en un seul pays, celui de la démesure éphémère, du gaspillage et de l'hypocrisie crasse.

Le dirigeant du groupe Emirates Cheikh Ahmed bin Saïd Al Maktoum a déclaré à cette occasion : « Les EAU sont devenus un symbole remarquable de tolérance et de coexistence, accueillant des personnes de plus de 200 nationalités et origines, vivant ensemble dans la solidarité et l’harmonie. C’est en fait la diversité des citoyens et des résidents des Émirats Arabes Unis qui nous unissent et nous renforcent, par le respect mutuel et en ouvrant des ponts de dialogue commun. Le vol d’aujourd’hui est une célébration de cet esprit qui fait partie intégrante de notre vie quotidienne ici dans les Emirats Arabes Unis ».

 

On en chialerait presque tellement c'est émouvant.

Ce vol et son record homoligué ne fût rien d'autre qu'une vaste opération promotionnelle à laquelle s'est plié Sam Chui, célèbre influenceur de l'aérien et probablement le youtubeur chinois le plus connu au monde.

Il masque une fois de plus la réalité de ces pays du golfe. Voici le FR (Flight Report) de Sam pour ceux qui voudraient s'offrir une tartine de tolérance sauce émirati :

 

 

 

Si le Qatar utilise, entre autres, le sport comme outil d'influence, les Émirats Arabes Unis (EAU), se sont tournés depuis plusieurs années sur l'aérien. Concrètement, le pays est devenu en quelques années un hub mondial du secteur reliant l'Asie-Pacifique à l'Europe et l'Afrique. Le plus grand aéroport au monde est actuellement en cours de construction et la compagnie Emirates (plus gros client au monde pour les Airbus A380) s'est imposée parmi les principales mondiales. 

Sauf que derrière cette communication bien huilée à base d'ouverture sur le monde, de tolérance et de fraternité, se cache une réalité bien peu en accord avec les slogans.

Emirates est à l'image du pays. La compagnie impose des cadences infernales à son personnel. Un reportage datant de quelques années plombait déjà le groupe et ses méthodes d'encadrement. Pour résumer : absence de syndicats, travail intensif (l'un des intervenants du reportage ci-après parle de situation de quasi esclavage), flicage des salariés... :

 

 

Plus largement, s'il y a des pays qui n'incarnent en rien la tolérance, ce sont bien ces monarchies arabes du golfe. Quelques faits illustrent cela concernant les EAU :

Opposants pacifistes au gouvernement lourdement condamnés par la justice à des peines de prison au terme de procès iniques, exactions commises en prison (torture), arrestations de militants des droits de l'homme, etc. C'est simple : la liberté d'expression n'existe pas. Le simple fait de parler positivement du Qatar (quelle idée aussi...) peut valoir une condamnation à 15 ans de prison.

Le cas des femmes est aussi éloquent : elles souffrent de graves discriminations légales et pratiques pour ce qui est des mariages, de l'héritage et de leurs libertés en general. 

Nous évoquions plus haut le cas d'handicapés à bord du vol... voici un extrait du rapport annuel du Haut Commissariat de l'ONU de 2016 (art. 16) :

"Le Comité est préoccupé par le fait que le viol conjugal n’est pas érigé en infraction et que les hommes ont le droit de « châtier » leur épouse, y compris lorsqu’elle est handicapée. Il est aussi préoccupé par les lacunes ci-après : 

a) Il n’existe pas de loi spécifique érigeant en infraction la violence familiale, y compris les violences sexuelles et l’inceste, qui sont rarement signalés ; 

b) Il n’est pas tenu compte des questions relatives au handicap dans les politiques de protection contre la violence, la maltraitance et l’exploitation ;

c) Il n’existe pas de données relatives à la protection des personnes handicapées, en particulier des femmes, des filles et des travailleurs migrants, contre l’exploitation, la violence et la maltraitance ;

d) Il n’existe pas de mécanismes de plainte et de services de soutien aux victimes accessibles aux personnes handicapées ;

e) Il n’existe pas d’activités de formation à la prévention et à la lutte contre les violences à l’égard des personnes handicapées."

 

Au-delà du cas des EAU, ce sont les droits les plus élémentaires des travailleurs étrangers dans ces pays qui sont inexistants avec un système juridique qui donne tout pouvoir à l'employeur sur ses esclaves. Le reportage qui suit est sur le Liban, mais les cas émirati, saoudien ou qatari ne sont guère plus reluisants. Selon l'association Migrant Rights, près de 700 employés se sont suicidés aux EAU en 2013 pour échapper à leurs conditions de vie épouvantables.

 

 

Quant à l'esclavage sexuel, voici un cas éloquent de l'enfer que peut être Dubaï :

 

 

 

Les abus dans ce pays sont nombreux : travailleurs migrants quasiment réduits en esclavage (secteur du bâtiment et personnel de maison notamment), femmes sous-citoyens, handicapés privés de leurs droits (sans même parler du cas des minorités sexuelles). Les fameuses valeurs de "solidarité" et de "tolérance" vantées par le Sheik sont une farce. Pensez-y au moment de choisir une compagnie aérienne..

Emirates, compagnie qui n'existe que grâce à l'État et une concurrence déloyale basée essentiellement sur le dumping social, se f... de la gueule du monde. 

Tags : Moyen Orient Polémique Aviation




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 2 votes
    louis 17 décembre 2019 13:27

    Derrière la lumière il fait sombre et quand la lumière est trop puissante derrière c’est le noir complet .

    Moralité tous ceux qui veulent en mettre plein la vue le font pour détourner l’attention , on appel cela de la prestidigitation .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès