• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Samedi Politique - Carlos Ghosn, un complot au sommet ? avec Loïk Le (...)

Le Samedi Politique - Carlos Ghosn, un complot au sommet ? avec Loïk Le Floch Prigent

Depuis le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn est emprisonné au Japon pour des accusations de biens sociaux et de dissimulation de revenus. Pour l'heure, chacune de ses demandes de remises en liberté à été rejetée. Les faits reprochés à Carlos Ghosn seraient-ils un prétexte pour écarter le PDG de la gouvernance de Renault et de Nissan ? 

Docteur Carlos et Mister Ghosn ?

Capitaine d’industrie de génie ou patron cupide, qui est vraiment Carlos Ghosn ? Est-il responsable de cette descente aux enfers ou a-t-on cherché à le faire trébucher ? Y a-t-il eu un complot contre le PDG de Renault, le 19 novembre 2018 ? Emmanuel Macron aurait-il joué un rôle dans cette dégringolade ?

Des tensions avec Emmanuel Macron depuis 2015

Depuis 2015, et la montée des participations de l’Etat dans l’entreprise Renault, actionnaire de majoritaire de Nissan, les tensions étaient palpables avec le gouvernement Japonais. Carlos Ghosn aurait-il fait les frais d’une décision autoritaire d’Emmanuel Macron quand il était ministre de l’économie ?

Loïk Le Floch Prigent, ancien PDG d’Elf, de Gaz de France et ancien président de la SNCF nous livre son analyse sans détour.

Tags : Automobile Justice Japon Emmanuel Macron Industrie




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Julot_Fr 24 février 11:52

    Goshn n’est pas le 1er PDG de l’industrie automobile europeenne ecarte durant les derniere annees :

    . le PDG de VW a du resigner en 2015

    . Marchionne, le PDG de fiat est mort en juillet 2018

    . le PDG de daimler a ete vire en 2018

    => prise de controle de l’industrie auto a l’echelle europeenne par l’oligarchie globaliste ?


    • vote
      Aaltar Aaltar 25 février 13:46

      NON.

      Ce qui s’est passé au Japon est plus insidieux que le grand complot global. Souvent un esprit simple aborde vite le "grand tout qui nous veut du mal" pour expliquer des choses qu’il ne parvient pas à penser autrement qu’en victime à revendication politique passablement moisie.

      Ce qui se passe au Japon n’est pourtant pas compliqué. Ghosn a merdé et s’est fait chopé dans un timing opportun.

      Le fond de l’affaire, c’est :

      1. le Japon vit un regain nationaliste, que ce dernier est encouragé par les USA qui voient l’occasion de disposer d’un allié militaire fort dans une région où il tend à s’affaiblir et ou un risque grandissant s’accroit de mois en mois.
      2. le Japon, avec l’aval américain (qui soit dit en passant dispose d’une capacité à laisser ou non se faire modifier la constitution japonaise) change sa constitution sur des questions de défenses. Depuis 1945 le Japon n’avait le droit qu’à une armée de défense et donc une capacité très limitée. Aujourd’hui le Japon a le droit de refaire une armée "libre".
      3. Le complexe militaro-industriel nippon a le vent en poupe et toutes les lignes recherche et développement sont au vert, sur l’ensemble des vecteurs stratégiques. Une fois les plans à jour, il faut un outil de production et donc la Japon a besoin de remettre la main sur son industrie.
      4. Déstabilisation et tentative de sortie des partenariats extra territoriaux pour remettre les industries lourdes dans le sens de ce dont a besoin le pouvoir en place et les perspectives à venir. Le Japon va devoir produire beaucoup de ses propres vecteurs de défense et il est inconcevable que ça dépende d’entreprises qui ne seraient pas japonaises.

      • 2 votes
        Hieronymus Hieronymus 25 février 19:11

        cet épisode Carlos Ghosn démontre encore une fois que le freluquet de l’Elysée est en dessous de tout si ce n’est pas pire, à savoir complice des intérêts étrangers

        celui qu’on nous a présenté comme le Mozart de la finance, l’enfant prodige de la politique se révèle juste pour ce qu’il est : un communicant servile et un affabulateur

        la question n’est pas qu’on aime ou pas Ghosn, mais que quand un des principaux capitaines d’industrie française est interné arbitrairement à l’étranger, comme mis au secret, la moindre des choses serait une intervention des services diplomatiques français afin d’obtenir des éclaircissements, là quedalle, black out total, à se demander si le gouvernement français n’est pas "dans le coup", imagine-t-on Marcel Dassault incarcéré à l’étranger du temps de Giscard ou Pompidou sans déclencher une tempête diplomatique ?

        aussi l’interview rappelle judicieusement le cas de Frédéric Pierucci cadre de Alstom qui a été interné arbitrairement durant 2 ans aux Etats Unis, trahi par sa hiérarchie et sans que jamais les autorités françaises n’interviennent en sa faveur, là encore le rôle du président éborgneur (ministre à l’époque) a été plus que trouble dans toute cette affaire, scandaleux même, ce type est un pourri à tous les niveaux !


        • vote
          Gollum Gollum 25 février 19:23

          @Hieronymus

          la question n’est pas qu’on aime ou pas Ghosn, mais que quand un des principaux capitaines d’industrie française est interné arbitrairement à l’étranger, comme mis au secret, la moindre des choses serait une intervention des services diplomatiques français afin d’obtenir des éclaircissements, là quedalle, black out total,

          J’avais remarqué ça aussi comme une espèce de soumission servile absolument consternante. De plus comment ne pas soupçonner un coup fourré des US (d’où la servilité) vis à vis d’un groupe auto devenu premier mondial.

          Entre ça et les amendes à répétions sur nos banques on a droit à une guerre qui ne dit pas son nom.. et où tous les coups sont permis sauf qu’il y en a qu’un a donné des coups.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

eliseblaise


Voir ses articles







Palmarès