• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le ventre, notre deuxième cerveau

Le ventre, notre deuxième cerveau

 

 

Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions. Espoirs thérapeutiques Certaines découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. Des maladies neurodégénératives, comme Parkinson, pourraient trouver leur origine dans notre ventre. Elles commenceraient par s’attaquer aux neurones de notre intestin, hypothèse qui, si elle est vérifiée, débouchera peut-être sur un dépistage plus précoce. Plus étonnant encore, notre abdomen abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. Des États-Unis à la Chine en passant par la France, ce documentaire, nourri d'interviews et d'infographies éclairantes, passe en revue les recherches les plus récentes menées sur notre deuxième et intrigant cerveau. Le ventre, notre deuxième cerveau.

Documentaire de Cécile Denjean (France, 2013, 55mn)

Source : ARTE

 

Tags : Science et techno




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 2 votes
    thierry3468 28 novembre 16:55

    Juste un peu plus haut que le ventre sur la photo,mon cerveau reste bloqué...Suis je le seul ?


    • 1 vote
       Saladin Saladin 28 novembre 17:15

      C’est dingue ce que l’évolution peut faire d’extraordinaire, et c’est pour ça que je dis toujours à mes enfants : soyez patient, les choses vont évoluer... 


      • 2 votes
        Belenos Belenos 28 novembre 22:17

        Pour beaucoup, c’est même le seul cerveau. 


        • vote
          louis 29 novembre 20:58

          @Belenos
          il est vrai que lorsqu’ ils sont en quête de nourriture et qu’ils ont faim , cela passe avant la culture, mais ceux qui sont comme cela en sont ils responsables ?


        • vote
          Le Celte Le Celte 29 novembre 08:52

          J’ai lu je ne sais plus où, une étude faite par des neuroscientifiques, les mecs ont découvert d’autres masses de réseaux neuronaux et d’après mes souvenirs leurs emplacements dans le corps correspondaient exactement aux 7 chakras. C’est ça la science, 1500 ans de retard ! smiley


          • 1 vote
            Gollum Gollum 29 novembre 08:57

            @Le Celte

            Je ne sais pas si ce que vous dites est vrai mais je sais que le signe de la Vierge est sous domination de Mercure (astre de l’intelligence) et que le signe de la Vierge est celui des intestins.. smiley Là aussi le neuf rejoint le vieux. Et le réhabilite.


          • 1 vote
            gaijin gaijin 29 novembre 09:15

            @Le Celte
            n’oublions pas que le coeur dispose aussi des neurones propres dans son tissu musculaire de sorte que ce n’est pas le cerveau qui régule son rythme .....


          • vote
            Le Celte Le Celte 29 novembre 09:42

            @Gollum
            Je ne savais pas, il faut dire que l’astrologie ce n’est pas trop mon truc, mais on peut très bien concevoir une corrélation entre la particularité émotionnelle des signes zodiacaux et les différences de développement des "cerveau", depuis la naissance et en fonction de son arrivée dans l’année ! ... ?


          • vote
            Le Celte Le Celte 29 novembre 09:49

            @gaijin
            Oui c’est exact, je soutenais la thèse des intelligences multiples d’ailleurs donc je pense qu’effectivement, chaque zone neuronale a sa particularité et chacune agit différemment sur notre physiologie, en fonction de leurs programmes.


          • vote
            Gollum Gollum 29 novembre 10:30

            @Le Celte

            Là j’avoue que je n’en sais rien.

            L’astrologie a sa logique particulière qui est particulièrement fine. La maîtrise de Mercure sur la Vierge est structurelle, ce n’est pas par hasard que ça vient là. Il en est de même de la maîtrise sur les intestins qui procède de ce que l’on appelle l’homme Zodiaque. Or le hasard fait que les deux se rencontrent alors que la structuration n’est pas la même dans les deux cas.

            Il en est de même d’ailleurs de la maîtrise de Mercure sur les Gémeaux. Ce signe correspond à la main. Or on sait que le développement de la main a eu un impact indéniable sur le développement de l’intelligence.

            On est très loin de la tartufferie de nos astronomes voulant faire croire que tout ceci n’est que manifestation primaire de l’esprit superstitieux de nos ancêtres. Quand on se persuade, à l’avance, que ce que dit l’autre (les Anciens) ne pouvait être que délire, les Lumières ayant apporté la Vérité, on ne risque pas de trouver autre chose que ce que l’on y apporte à priori. Bref, on reste aveugle.


          • vote
            BaronRouge BaronRouge 29 novembre 09:16

            Moralité, les gens intelligents font des abdos, les imbéciles sont obèses.


            • 1 vote
              Le Celte Le Celte 29 novembre 09:22

              Encore un truc, la théorie selon laquelle le cerveau se serait d’abord développé dans le ventre puis vers la tête me paraît évident, si on applique évidemment la théorie de Darwin. Il serait intéressant de faire le lien entre chaque réaction et envisager le phénomène d’un point de vue comportemental, entre les actions du cœur, du ventre et de l’esprit, déclencheurs de passion, d’audace et de logique, par exemple....mais je suppose que cela a déjà été étudié.


              • 1 vote
                gaijin gaijin 29 novembre 10:03

                @Le Celte
                " la théorie selon laquelle le cerveau se serait d’abord développé dans le ventre puis vers la tête me paraît évident

                "
                oui c’est une évidence a l’origine il y a le ver .....cad le tube digestif ensuite viennent les membres et le cerveau ...en médecine chinoise d’ailleurs l’énergie du cerveau vient du digestif ....


              • vote
                PumTchak PumTchak 29 novembre 10:29

                @Le Celte

                Dieu sonde les coeurs et les reins : au M.O. il y a 2500 ans, le coeur était le siège des sentiments et les reins le siège des passions. Pour le coeur, on comprend, ça doit être à peu près universel. Pour les reins, c’est le lieu de la vigueur et la proximité du sexe. D’ailleurs, on dit aussi un bon coup de rein, si vous voyez ce que je veux dire. Après, j’ignore s’il y a des neurones à ces endroits.

                On a des picotements aux ailes du nez qui enflent aussi, quand on ment. Sarkozy et Macron pourront très bien vous l’expliquer.

                Bruce Benarman décrit le circuit physiologique du stress : il y a toute une ingénierie métabolique qui se met en route. https://www.youtube.com/watch?v=lZm3VjP5cAw


              • vote
                Le Celte Le Celte 29 novembre 12:37

                @gaijin
                Ben oui ! logique ! smiley
                Ah ! comme quoi les chinois s’intéressent au même phénomène mais par une autre voie !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès