• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (...)

Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (Gender)

Intervention de Patrice André au meeting de la Manifpourtous - Ce que l'on vous cache !

 

 

Un clip présentant brièvement les conséquences de la loi "Mariage pour tous", menant tout droit à la procréation médicalement assistée (PMA) puis à la gestation pour autrui (GPA). Il est capital de prendre conscience des risques associés à ces deux méthodes utilisées à ces fins et dans de telles conditions. "A vouloir l’égalité pour les parents, on provoque l’inégalité pour les enfants."

 

 

Voir l’argumentaire développé sur : www.mairespourlenfance.fr

Tags : Société Enfance Mariage




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • 49 votes
    juluch juluch 3 avril 2013 14:01

    Ce mariage pour tous et l’arbre qui cache la foret.


    Ce Gouvernement s’attelle de toute ses forces à cette tache dont personne ne veut......

    Extraordinaire de voir autant d’efforts pour satisfaire une minorité, alors que le pays s’enfonce dans le marasme, la corruption et les licenciements.

    Dingue quant même !!

    Il y en a encore qui croient que le changement c’est pour maintenant ???

    • 4 votes
      Elze 3 avril 2013 17:45

      "Dont personne ne veut" ... "Autant d’efforts pour satisfaire une minorité".

      Les minorités ne sont personnes ?
      Quel mal y a t’il a satisfaire les besoins d’une minorité ?
      Par ailleurs, qui vous dit que seuls les homosexuels souhaitent le mariage pour tous ?


    • 1 vote
      Karvok 3 avril 2013 19:06

      Et surtout est-ce le gouvernement qui tente de faire diversion, ou bien les organisations et partis qui appellent à manifester, alors qu’on ne les entend ni ne les voit quand il s’agit de manifester par exemple contre les accords de casse du code du travail et de précarisation généralisée ? Est-ce le gouvernement qui tente de faire diversion en corrigeant une inégalité sans grande portée pour se dire de gôche, ou bien l’ump, les cul-bénis et les fachos qui se rassemblent et sortent les biffetons pour une histoire de mariage civil qui ne concerne et n’intéresse pas grand monde ?


    • 26 votes
      juluch juluch 3 avril 2013 23:05

      Pour répondre à tous les deux......


      Depuis maintenant 20 ans, les minorités imposent leurs volontés.
      Pourquoi devrait on l’accepter ?

      pour l’égalité ?
      Pour être progressiste ?
      Pour la parité ?

      Rien à faire de ça et des préchi précha du politiquement correct.

      C’est la majorité qui compte et pas la minorité.
      Si la minorité n’accepte pas et bien c’est pareil.......

      Le droit au mariage des gays, le droit à l’assistance pour concevoir, le droit à l’adoption.....NON !

      Un mariage c’est un homme et une femme, les enfants c’est entre un homme et une femme et c’est tout.

      Je le dit et je le répète, ce gouvernement de rigolo mettent toute leurs forces dans une chose dont personne ne veut.

      Quant au reste des décisions politiques de Mr Hollande et consort.....................on ne peut même pas en débattre vu qu’il y a aucune décisions !

    • 8 votes
      lord volde 5 avril 2013 03:35

      Je suis d’accord avec Juluch et Pégase. Le mariage pour touze, c’est la dissolution des valeurs traditionnelles séculaires de la famille, la descente aux enfers pour l’identité humaine et la porte ouverte à la nouvelle condition humaine entrant de plain pied dans a servitude anonyme engoncé profondément dans l’anéantissement de l’identité humaine et familiale.


    • 1 vote
      Elze 8 avril 2013 12:08

      Tu n’es pas progressiste et le politiquement correcte t’emmerde. Admettons. Je n’ai rien à redire à ça.
      Mais imaginons que la moitié de la population soit favorable au mariage pour tous (je n’ai pas de chiffre sur le sujet ...), tu considérerais encore qu’une minorité impose sa volonté ?

      Si c’est le désir de la majorité, qu’as tu a redire à ça ?

      "C’est la majorité qui compte et pas la minorité."

      Ne crois tu pas que la majorité est composé de toute un tas de minorités ?
      Différentes classes d’âge, différents niveaux de vie, différents style de vie ....
      Nous sommes Français, nous partageons une histoire, un territoire, un gouvernement (:p, mais nous sommes pas tous identiques, nous ne sommes pas formatés.

      "Un mariage c’est un homme et une femme, les enfants c’est entre un homme et une femme et c’est tout."

      Le mariage est une "invention, une création", ...
      Ca a beau être une vieille institution, ça évolue ! Avant le divorce était interdit (si je ne m’abuse)


    • 26 votes
      gerfaut 3 avril 2013 14:04

      Merci beaucoup cassia !


      Une société qui ne pense pas avant tout au bien-être de ses enfants, qui ne met pas cette nécessité au-dessus de tout, condamne son propre avenir. C’ est un suicide programmé.

      Cela suffit l’ hédonisme, cela suffit le moi moi moi !!!

      On s’ est beaucoup moqué des gens qui avant ne divorçaient pas pour le bien être de leurs enfants, et bien moi, je ne m’ en suis jamais moqué.

      Cette nécessité de protéger les enfants est immuable, et on y reviendra, mais en attendant si cette loi passe, combien de malheureux cela va susciter !

      • 3 votes
        Elze 3 avril 2013 17:57

        Mes parents sont divorcés et j’ai beaucoup d’amis dans ce cas.
        Selon moi, le plus problématique pour un enfant, c’est de voir ses parents se "déchirer".
        Le manque d’amour est évidemment triste, mais pour protéger un enfant, il faut l’empêcher de voir ses parents s’engueler, crier, pleurer...
        Faute d’amour, mieux vaut avoir du respect (séparé !) que de la haine (ensemble).


      • 5 votes
        gerfaut 3 avril 2013 18:28

        Mais je ne juge pas les divorcés..., je parle des gens qui choisissent de rester ensemble pour leurs enfants, et dont on s’ est moqué. Il y a bien des cas possibles... Certains ne peuvent rester ensemble, mais d’ autres arrivent à passer au-dessus.


      • vote
        arpontar 15 avril 2013 10:51

        que tous ces fachos AILLENT PASR 8 JOURS EN NORVEGE FILNANDE SUEDE...ou les enfants ne sont plus différenciés par leur sexe...leurs jeux ou leur FAMILLE

        ROSE POUR LES FILLES BLEU POUR LES GARCONS C EST DEMODE

        FACHOS EMPECHEZ VOUS LES FILLES DE JOUER A LA GUERRE AVEC UN FUSIL PLASTIQUE ET LES GARCONS DE JOUER AVEC UNE POUPEE ,,, ??? TESTEZ VOUS SI VOUS LE FAITES VOUS ETES VRAIMENT DES VRAIS FACHOS

        ET POURTANT DANS CES PAYS ILS ONT DES SACRES FACHOS 5 qui tuent les étudiants de gauche par dizaines) leur place est l ASILE PSY


      • 28 votes
        Famine(la grande) Famine 3 avril 2013 14:07

        Content que la vidéo passe, magnifique intervention. Je l’ai proposée il y a quelques jours, mais je crois que la présentation qui lui était associée était trop salée pour la modération. smiley

        Le lien vers le " programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre " : http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2012/11/violence_v5+_06-2011.pdf


        • 22 votes
          Slift Slift 3 avril 2013 15:03

          Bien dit !
          Plus l’homme s’écarte de sa condition naturelle plus ils devient fou.


          • 2 votes
            Karvok 3 avril 2013 20:01

            Ecrire sur internet à parti d’un ordi c’est proche de la condition naturelle ?


          • vote
            Leonnaej 4 avril 2013 13:01

            Sa condition naturelle était de mourir jeune, on a dépassé ça. Pas avec des rustres ancrés dans l’avant.

            Mais pas de problème, amusez vous bien avec votre cancer naturel, votre grippe naturelle, vos amanites phalloïdes naturelles.


          • 3 votes
            borowic borowic 3 avril 2013 17:01

            Je ne doute pas une seconde des intentions perverses de ceux qui nous gouvernent, mais je me demande si la théorie du genre telle que formulée par ces inventeurs a quelque chose a voir avec la version apocalyptique qu on nous sert aujourd’hui.


            Il existe bien une identité sexuelle distincte de l identité biologique, c’est un fait certain j en veux pour preuve les transsexuels. Ils sont nombreux en Extrême orient j ai eu l occasion de bavarder avec certains d entre eux, a Bangkok j ai aussi interroge un médecin specialise dans la consultation des transsexuels - traitement hormonaux puis éventuellement chirurgie : cette dualité bien existe chez les transsexuels et se manifeste très tôt parfois des l’age de 10 ans.



            • 23 votes
              Kevorkian 3 avril 2013 21:26

              Connaissez-vous l’effet des pesticides comme perturbateurs hormonaux ? Ce n’est bien sûr pas la seule cause mais vu les quantités déversées sur la planète je ne m’étonne guère de voir autant de confusions d’identité sexuelle.


            • 6 votes
              Éric Guéguen Éric Guéguen 3 avril 2013 23:43

              @ borowic :
              --------------
              Il ne s’agit pas de nier que certains hommes puissent se sentir femmes et inversement. Il s’agit de refuser de laisser imprimer dans les esprits le fait que ce soit normal, et que, finalement, notre identité sexuelle ne serait qu’affaire de volonté.
              Je pense que le déterminisme est le pire ennemi du progrès, et que le déterminisme sexuel est l’ultime verrou de Dame Nature à faire sauter avant d’accéder à l’humanité indifférenciée, multigenre, multirace, sans la moindre entrave à la jouissance d’être "soi-même", le grand mot d’ordre de la religion du progrès.
              En cela, oui, borowic, la théorie du genre est une idéologie, et une idéologie qui ne m’est pas sympathique, parce qu’elle joue aux dés des principes naturels dont il ne faudra pas espérer le retour en cas d’erreur.


            • 10 votes
              gerfaut 4 avril 2013 00:03

              La plus grosse arnaque, c’ est cette histoire de part féminine qu’ il y aurait en chacun de nous les hommes. 


              Un discours antivirilité. 

              On confond sciemment la soi-disante part de féminité qu’ il y aurait dans chaque homme avec la sensibilité de chaque homme.

              Comme dit Soral utiliser les mots de son adversaire, c’ est déjà y perdre quelque chose. Là, il faut dire stop.

              Alors oui, je ne me rase pas avec un silex, je ne plante pas les clous à coups de boules, et je ne règle pas mes problèmes avec la voisine du dessous à coups de marteau-piqueur. Et cela ne fait pas de moi une moitié femme. Stop.

            • 1 vote
              Karvok 3 avril 2013 20:10

              C’est quoi la théorie du genre ? Je n’en entend parler que par ceux qui la dénonce, quelqu’un peut la décrire que je sache de quoi il est question ?


              • 26 votes
                cassia cassia 3 avril 2013 20:49

                La théorie du genre c’est Attali qui en parle le mieux !
                "nous allons lentement vers une humanité unisexe, où les hommes et les femmes seront égaux sur tous les plans, y compris celui de la procréation, qui ne sera plus le privilège, ou le fardeau, des femmes. [...]


                La sexualité se séparera de plus en plus de la procréation [...]. Plus généralement, l’apologie de la liberté individuelle conduira inévitablement à celle de la précarité ; y compris celle des contrats. Et donc à l’apologie de la déloyauté, au nom même de la loyauté : rompre pour ne pas tromper l’autre. Telle est l’ironie des temps présents : pendant qu’on glorifie le devoir de fidélité, on généralise le droit à la déloyauté. Pendant qu’on se bat pour le mariage pour tous, c’est en fait le mariage de personne qui se généralise. [...]


                Les progrès techniques découlent en effet de ces valeurs et s’orientent dans le sens qu’elles exigent : en matière de sexualité, cela a commencé par la pilule, puis la procréation médicalement assistée, puis la gestation pour autrui. Ces questions de bioéthique ne découlent évidemment pas des demandes d’égalité venant des couples homosexuels et concernent toutes les formes de reproduction, y compris -et surtout- « hétérosexuelles ». [...] La convergence de ces trois tendances est claire : nous allons inexorablement vers une humanité unisexe, sinon qu’une moitié aura des ovocytes et l’autre des spermatozoïdes, qu’ils mettront en commun pour faire naitre des enfants, seul ou à plusieurs, sans relation physique, et sans même que nul ne les porte. Sans même que nul ne les conçoive si on se laisse aller au vertige du clonage."

              • vote
                Karvok 3 avril 2013 21:03

                Ce n’est pas une théorie, ça ne parle pas de genre, et c’est tellement ridicule que ça pourrait être une parodie écrite par un inégalitariste. Donc je répète, qu’est-ce que la théorie du genre ? Pas ses conséquences supposées, pas un délire attribué à telle ou telle personnalité, mais une description brève par ceux qui en parlent, c’est à dire ceux qui la critique.


              • vote
                Karvok 3 avril 2013 21:08

                Ce n’est pas une théorie, ça ne parle pas de genre, et c’est tellement ridicule que ça pourrait être une parodie écrite par un inégalitariste. Je répète donc ma question, qu’est-ce que la théorie du genre ? Pas ses conséquences supposées, pas un délire attribué à telle ou telle personnalité, mais une description brève par ceux qui en parlent, c’est à dire ceux qui la critique. Vous devez bien savoir ce que c’est vu que vous êtes contre, non ?


              • 21 votes
                cassia cassia 3 avril 2013 21:19

                Ben si tu ne comprends pas ou plutôt feins de ne pas comprendre, on ne peut pas faire grand chose pour toi... !
                La théorie du genre c’est super génial ! Iam Nabila..t’as pas de shampoing, t’es out !


                Sinon plus sérieusement :

                La loi Peillon (un pur corse) sur l’école introduit l’enseignement de « la théorie du genre » pour les élèves à partir de 6 ans.

                Mardi 19 mars 2013, l’Assemblée nationale a adopté, en première lecture, la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.


                Avec cette loi, les élèves dès l’école élémentaire devront suivre une « éducation à l’égalité de genre » afin comme l’a précisé, Julie Sommaruga, (corse) député socialiste qui a présenté cet amendement «  de substituer à des catégories comme le sexe ou les différences sexuelles, qui renvoient à la biologie, le concept de genre qui lui, au contraire, montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. » Sic 

                http://www.theoriedugenre.fr/spip.php?article28


              • vote
                Karvok 3 avril 2013 21:39

                Encore un copier/coller, d’un site qui s’oppose à la "théorie du genre". Je demande pas la lune, juste de définir en quelque mot, même très approximativement, cette fameuse théorie du genre.
                 
                Je vais me contenter de ton copier/coller puis-qu’apparemment tu ne peux que citer les autres, donc :
                «  de substituer à des catégories comme le sexe ou les différences sexuelles, qui renvoient à la biologie, le concept de genre qui lui, au contraire, montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »
                 
                Donc selon cette "théorie", ma longueur de cheveux n’est pas définie par la nature, mais par une influence sociale ? Ca m’a l’air scandaleux en effet, on sait pourtant tous "ke lé hom sa a d cheve cour, xptdr" (kévin, 12ans, complexé par son kiki).


              • 11 votes
                gerfaut 3 avril 2013 21:42
                Des conneries ce monde unisexe ! Pourquoi pas tous finir en hermaphrodite, pendant qu’ il y est ? Avec, de temps en temps, une petite pipette pour s’ éviter de procréer idiot. Ca va être gai ! 

                Il parait que dans le ventre de la femme, l’ embryon est déjà sexué, et qu’ il baigne dans les sons de sa mère. C’ est magnifique. L’ altérité homme-femme est ce qu’ il y a de plus fascinant. On veut nous retirer le sel de la vie ! Les mystères du monde !

                Les intellectuels sont des sots.





              • 16 votes
                cassia cassia 3 avril 2013 21:56

                Oui Gerfaut, les intellectuels sont pour la plupart des sots, des crétins  !
                C’est marrant, je gardais le fils d’une amie qui a a taché son pull, 14 mois le bambin !
                Je lui ai mis, en remplacement, un ancien pull de ma fille, rose à franges avec des coeurs, IL M’A FAIT UNE CRISE !
                Les enfants dés le plus jeune âge ont conscience de leur identité sexuelle, et ce n’est surement pas Attali et tous les autres... qui vont pouvoir me contredire sur le quotidien, le bon sens !


              • vote
                 Qanelle canelle 3 avril 2013 21:59

                si ce débat était l’étincelle d’un éveil collectif pour plus de justice du peuple, plus de dignité, plus d’intelligence, plus humilité, de philosophie, de sagesse, de fraternité, de vergogne.

                moins d’individualitées, de performence, de vitesse, de profit, de competition, de championnats,leader, de managers, de rois, de chefs, de présidents,etc

                alors on refabriquera des ampoules de 100.000.
                nos élus seront bénévoles.
                l’école sera ouverte a tous et tout le temps, avec de la soupe ,on ne cotera plus les éléves ,les professeurs organiseront leurs travail eux memes,
                allocations universelle sera etablie pour tous.
                le fordismes et le toyotismes seront sévèrement condanées.

                Et se sera la fin de l’exploitation d’un grand nombre de moutons par un petit nombre de montons.
                AMEN.

              • vote
                 Qanelle canelle 3 avril 2013 22:04

                meme pour une fille, rose a frange avec des ptis coeurs faut savoir le porter ce truc la.Moi aussi j’aurai gueulé.


              • 11 votes
                gerfaut 3 avril 2013 22:17

                Oui cassia, tu as fait la part des choses dans ce que je dis, il y a seulement quelques intellectuels qui sont dans le vrai. Les autres, c’ est bon pour la broyeuse... Ils puent de la tête !


                Ce n’ est pas demain qu’ on va évoluer, les bistouris ne suffisent pas, alors Attali et consorts aux chiottes !

                Il y a mille fois plus de science dans ce que fait une mère pour son enfant. Parce qu’ elle le fait de tout son être. Parce qu’ elles le font vraiment, chaque jour. Oui, le bon sens, c’ est ça.

                Le reste c’ est de l’ idéologie, des petits avortons qui se prennent pour des dieux. Des crétins !

                Sur le long terme, parce que l’ on ne va pas tarder à s’ apercevoir des conneries que cela engendre, ils peuvent pas lutter avec les mères et les pères. Pas photo. Ils inventeront encore autre chose, mais la formule magique de l’ altérité a des siècles d’ avance.



              • 3 votes
                gerfaut 3 avril 2013 22:20

                Marrante ton histoire de franges roses cassia :)


              • vote
                Karvok 3 avril 2013 23:55

                La citation de ta citation est pour le moins douteusement tronquée.
                 
                Dans son intégralité ça donne : "Oui donc l’objectif est l’intégration de la formation d’une éducation à l’égalité homme femme, et à la déconstruction des stéréotypes sexués. L’idée de substituer à des catégories comme par exemple sexe ou différence sexuelle, qui renvoie là pour le coup à la biologie, le concept de genre, qui lui au contraire montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature mais son historiquement construites et socialement reproduites. Voilà pour résumer brièvement."
                 
                Il n’est donc nullement nié les différences biologiques évidentes, qui sont déjà enseignées, mais juste proposé l’enseignement complémentaire aux différences historiques et sociales.
                 
                Que ce n’est pas à cause de son penis ou ses gènes que ce gamin de 14ans a pleuré, mais parce qu’il a été influencé par ce que porte son entourage et éventuellement leur comportement. Ca ne dépend peut être même pas de toi.
                 
                Ou encore que ce n’est pas grâce à tes ovaires que tu as des cheveux longs, mais parce que dans cette société, pendant un temps donné, les ovairegniattes sont poussées à avoir des cheveux longs. Les cheveux des hommes peuvent naturellement êtres aussi longs. On parle de quelque chose qui est déjà accepté quotidiennement comme une évidence par quasi tout le monde depuis des siècles, sauf toi et les quelques autres qui ont déjà montrés depuis longtemps qu’ils avaient tort. L’étendue des différences historiques et sociales n’est pas définie, ça balaye juste cette poussiéreuse idée que toutes ces caractéristiques soient d’origine biologique. On a des caractéristiques biologiques différentes, ça influe certaines caractéristiques non-biologiques, mais il y en beaucoup d’autres qui n’ont aucun lien avec la biologie et changent avec le temps et les participants. Ici et maintenant pour l’idéal masculin relayé aujourd’hui la longueur de cheveux est courte, il y a 3 siècles ou même au temps de notre représentation de la gaulle, c’était long, les deux sont contradictoires si on l’explique par le sexe, ici il s’agit d’une question de genre. Le féminisme reconnait l’existence de genres mais oeuvre à les réduire strictement aux caractéristiques non-liées au biologique. Ce n’est pas parce que beaucoup d’hommes ont les cheveux courts que je couperai les miens, ni que je porterais la cravate.
                 
                Je déplore en revanche que cet extrait d’amendement confirme qu’<<elle contribue également à la compréhension et à un usage autonome et responsable des médias, notamment numériques>>. Pourquoi numériques en particulier ? Et c’est quoi cette histoire d’<<usage responsable>> ? Ou encore <<l’éducation aux valeurs morales et civiques>> ? <<L’apprentissage des valeurs de la République et de l’Union Européenne, notamment de l’hymne national>> ? Ce n’est surement pas à l’école de s’occuper de ça, et la famille n’a rien d’infaillible.


              • 8 votes
                Powers D Powers D 3 avril 2013 20:48

                Merci Cassia, ce petit rappel est indispensable.


                • 11 votes
                  gerfaut 3 avril 2013 21:44

                  Demain, vote au Sénat, je crois que je vais me laisser tenter...


                  • 13 votes
                    Famine(la grande) Famine 3 avril 2013 22:29

                    Si tu en as la possibilité, il faut que tu le fasses. Au moins pour ceux qui comme moi n’ont pas pu se faire entendre parce que habitant au fin fond de la campagne. Allez les parisiens ! 

                    Fait gaffe quand même si les crs deviennent nerveux

                  • 8 votes
                    cassia cassia 3 avril 2013 22:40

                    Idem, Gerfaut !
                    Mon coin-Paris, c’est 12 heures de train !
                    On compte sur toi !


                  • 11 votes
                    gerfaut 3 avril 2013 22:47

                    Je crois que je vais y aller, c’ est en ce moment que cela se joue... Cela m’ occupe pas mal ces derniers temps. Tu verrais les jeunes filles, les petits vieux qui viennent, c’ est touchant... Ils ont quelques chose dans le regard, ils savent que c’ est important.


                    Le problème est que dans la société, il y a de plus en plus de gens qui ont eu des parcours familiaux compliqués, donc un père et une mère ils n’ ont pas forcément eu... ils ne savent pas trop ce que c’est.

                  • 10 votes
                    gerfaut 3 avril 2013 22:52
                    Famine et cassia

                    Comme j’ aimerais être comme vous à 12 heures de train de Paris, en ce moment j’ ai besoin de campagne et de bon air. Vous en avez de la chance.

                    OK, je vais y aller, sûr. 

                     :)

                  • 7 votes
                    cassia cassia 4 avril 2013 00:10
                    "Le problème est que dans la société, il y a de plus en plus de gens qui ont eu des parcours familiaux compliqués, donc un père et une mère ils n’ ont pas forcément eu... ils ne savent pas trop ce que c’est."
                    Non Gerfaut, c’est précisément eux, qui ont conscience de l’importance d’avoir un père et une mère !
                    Et plus encore, pour ceux qui sont métis...
                    Rappelez vous tous de l’intervention Bruno Nestor Azerot !
                    http://www.bing.com/videos/search?q=bruno+nestor+azerot+mariage+pour+tous&view=detail&mid=A48C7B569A7AEAEAA2B6A48C7B569A7AEAEAA2B6&first=0&FORM=NVPFVR

                  • vote
                    gerfaut 4 avril 2013 00:31

                    Peut-être bien cassia. Il est toujours difficile de sortir de soi même. Merci.


                  • 3 votes
                    cassia cassia 4 avril 2013 00:43

                    Je précise, je suis métisse, et non je le revendique mais c’est un fait !
                    Merci ma mère, merci mon père !
                    Qui a le droit de me priver de çà ? C’est mon être ! Ma force et/ou ma faiblesse, qu’importe  !
                    Qui peut me le dénier ? Qui même a le droit de faire ? Qui peut se prévaloir de mes origines et de ce qui constitue mon être ?
                    Dans le regard même de mes parents, je suis le résultat de cette alchimie  !
                    Qui peut prétendre se substituer à l’ordre naturel, sinon de vaines forces obscures... !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès