• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > LES ANIMALISTES – Les Reportages de Vincent Lapierre
#35 des Tendances

LES ANIMALISTES – Les Reportages de Vincent Lapierre

 

Un reportage à Toulouse sur les vegans qui prennent part à la grande marche contre les abattoirs. 

Avec Pierre Lenormand l'un des nouveaux reporters du Média pour tous.

Tags : Activisme Témoignage Manifestation Animaux




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • vote
    Julot_Fr 11 juin 11:32

    A bas les abatoires. Faites moi disparaitre toutes ces vaches, tous ces animaux fermes.. vive la fausse viande, la mal bouffe, vive les engrais les pesticide et Monsanto.. (les collabobos, ils sont gentils mais bon..)


    • vote
      Julot_Fr 12 juin 09:02

      @Julot_Fr
      Pour preciser ma pensee : cette histoire d’animalisme est une manipulation supplementaire poussee par certains interets economiques. On voit que notre sante en patira, de meme que certaine exploitations agricoles, tandis que big pharma et Monsanto / bayer en tireraient les marrons du feu. Biensur, les premiers a sauter sur l’idee son les niais bobos sans capacite d’auto information, et sans capacite analytique critique


    • 5 votes
      Sylvain Sylvain 11 juin 12:28

      Ce mouvement animaliste et vegan qui imprègne les sociétés occidentales est intéressant car il en dit beaucoup sur les perceptions de chacun et sur les notions d’émotivité et de rationalité.

      On voit dans la majorité que ce mouvement vient d’urbains souvent déconnectés du monde rural et du monde animalier mais pour qui la souffrance animale est source d’une grande émotivité. Paradoxalement en tant que rural, je me suis rendu compte que je n’avais jamais était sensibilisé à la souffrance animal et au condition d’abattage qui pouvait y avoir dans les fermes à coté de chez moi, comme si j’avais totalement rationalisé ce système qui devrait pourtant m’interroger.

      A l’inverse je me souviens avoir été dévasté et très mal à l’aise de voir lors de visites dans les grands centre urbain un nombre important de sdf et de démunis me tendant la main. Pour ces urbains on peut imaginer que la plupart ont eux aussi rationalisé ce système, et ne sont pas choqué de manifester contre le fait de manger dans le viande pendant qu’au coin de la rue d’en face un sdf meurt de faim dans l’ignorance la plus totale...


      • 2 votes
        Belenos Belenos 11 juin 18:05

        @Sylvain

        On s’habitue à tout et il n’y a aucune sagesse dans les habitudes. Il se dégager des habitudes pour pouvoir estimer la valeur des choses. 


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 11 juin 19:03

        si ils présentent une licorne à la présidentielle , il risque d’avoir un duel le pen -licorne . et je doute que le pen gagne le duel


        • 1 vote
          Hieronymus Hieronymus 11 juin 23:59

          c’est vrai que il y a souvent une forme de niaiserie dans la sensiblerie des gens de la ville par rapport à la "souffrance animale"

          où sont les partisans de la réintroduction du Loup ? ce sont quasi tous des bobos citadins qui n’y connaissent rien, à l’inverse tout le monde ou presque à la campagne est farouchement contre le Loup, éleveurs en premier, et n’étaient-ce les fortes amendes et menaces de prison, les loups auraient déjà disparu

          y a qq chose de crétin à s’enthousiasmer pour le loup, cet animal rusé et cruel, et à ne pas plaindre les malheureuses bêtes de troupeau qu’il égorge ou blesse affreusement sans même les dévorer

          ...

          à part ça je ne suis en rien opposé au végétarisme, je pense simplement qu’il doit éviter d’être militant ou alors que ceux qui manifestent aient le cran de s’attaquer aux boucheries hallal ou casher

          c’est exact que l’abattage est qq chose d’abominable à observer, pour sûr il y aurait bcp plus de végétariens si tout le monde devait visiter les abattoirs

           smiley


          • 3 votes
            pegase pegase 12 juin 10:35

            @Hieronymus
            où sont les partisans de la réintroduction du Loup ? ce sont quasi tous des bobos citadins qui n’y connaissent rien, à l’inverse tout le monde ou presque à la campagne est farouchement contre le Loup, éleveurs en premier, et n’étaient-ce les fortes amendes et menaces de prison, les loups auraient déjà disparu
            -
            C’est faux, ici même les éleveurs veulent le retour du loup, seuls quelques imbéciles réfractaires foutent le bordel en alarmant la presse pour une bête tuée dont ne sait même pas si c’était une attaque de loup ... 

            La réalité c’est que leur activité n’est pas assez rentable pour rémunérer à temps complet un berger (ils le disent eux même), de fait le "pastoralisme" est mort ! Il s’agit seulement de valorisation de chaumes par le biais d’élevage d’ovins, et non pas de pastoralisme !

            y a qq chose de crétin à s’enthousiasmer pour le loup, cet animal rusé et cruel, et à ne pas plaindre les malheureuses bêtes de troupeau qu’il égorge ou blesse affreusement sans même les dévorer

            Il n’y a rien de cruel, ces attaques où ils égorgent sans raisons apparentes des dizaines de bêtes proviennent du fait que la fuite déclenche l’attaque chez le loup ; les ovins ont perdu leur réflexe ancestrale de ne plus bouger quand un loup a attrapé une bête, les chevreuils, les biches ont toujours ce réflexe de ne pas bouger pour ne pas déclencher la poursuite et l’attaque du loup .... Ce phénomène explique pourquoi il ne faut pas courir devant un chien menaçant, si vous courez devant mon berger allemand, il va vous courser et probablement vous mordre, il n’y est pour rien, c’est dans ses gènes qui sont issues du loup ...


          • 1 vote
            pegase pegase 12 juin 10:39

            @Hieronymus
            -
            Pour le loup : fuite = proie ... les grands ongulés le savent parfaitement !

            chez le chien, c’est exactement la même chose smiley


          • vote
            Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 12 juin 10:55

            @pegase
            Les herbivores ne fuieraient pas devant les carnivores... contrairement à ce que l’on voit généralement dans les documentaires animaliers. Coin-coin-coin...

            Une belle pégaserie celle-là !


          • 2 votes
            pegase pegase 12 juin 16:30

            @Jean Robin contre Fantômette
            -
            Ils fuient au début, puis quand les loups ont attrapé leur proie, ils s’immobilisent !

            Les bergers connaissent parfaitement le problème, leurs ovins ont perdus cette défense naturelle, au lieu de s’immobiliser ils courent dans tout les sens ce qui déclenche la poursuite à tout va, finissant en hécatombe ...

            Demandez donc à des spécialistes comme Pierre.Rigaux ou Vincent.Munier ...


          • 2 votes
            pegase pegase 12 juin 17:07

            Hieronymus après le passage de la bête des Vosges ...

            https://zupimages.net/up/19/24/9nrz.jpg

            il reste plus grand chose smiley snif


          • 3 votes
            Norman Bates Norman Bates 12 juin 17:31

            "...si vous courez devant mon berger allemand, il va vous courser et probablement vous mordre, il n’y est pour rien, c’est dans ses gènes..."

            Mais oui, Médor n’y est pour rien...surtout s’il a pour "maître" une irresponsable chiffe molle "traumatisée" pour laquelle le quadrupède représente le seul substitut de virilité dont elle dispose...

            "C’est faux, ici même les éleveurs veulent le retour du loup..."

            Même tonneau que la charpente de ND en zinc ou "la pollution des océans par les plastiques est dérisoire"...
            C’est limite impressionnant comme débit... smiley


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 12 juin 18:24

            résumé : le Loup c’est cool
            ce sont des bons gros toutous (ou à peu près)
            c’est juste la faute des gens et des animaux qui ne savent plus comment se conduire avec, dans la grande "harmonie" de la Nature
            https://images.app.goo.gl/VVMvczFRYwQvBFZR9
            totalement inoffensif !


          • 2 votes
            pegase pegase 13 juin 10:57

            @Hieronymus
            résumé : le Loup c’est cool
            ce sont des bons gros toutous (ou à peu près)

            Des loups vous en avez partout autour de vous, tout les chiens sont en réalité des loups, leur morphologie a été modifiée pendant des siècles par des sélections que l’on pourrait qualifier d’abusives, mais dans leur tête ce sont toujours des loups ...

            Ce qui est dangereux chez le chien, c’est JUSTEMENT quand il a perdu ses caractéristiques comportementales issues du loup, que doit lui apprendre sa mère, comme l’inhibition de la morsure (ça vient du loup), son comportement vis à vis des femelles (un pitt peut attaquer une femelle, ce qui est la preuve d’une grave dérive comportementale), le respect de la hiérarchie dans la meute etc ... Pour cette raison il ne faut pas retirer les chiots trop tôt à leur mère, 3 mois ce n’est pas suffisant, il faut au moins 4 mois pour que la mère puisse faire leur éducation, à condition que la mère elle même ait bénéficié de cette éducation ...

            Un loup c’est extrêmement peureux, comme le lynx vous ne pouvez pas le voir, c’est très difficile de les photographier, ce sont des prédateurs dont le rôle est la régulation, ils sont absolument indispensables dans nos forêts pour la sélection naturelle ...

            à 19.20, ces éleveurs sur les hauts plateaux du Tibet donnent à manger à des loups 

            https://www.youtube.com/watch?v=rHuYU14zLMc


          • vote
            Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 12 juin 09:55

            Il faut faire la part des choses et tous ces neuneux rachitiques émotifs citadins soulèvent de réels problèmes : le système concentrationnaire animal existe et il est immonde, la souffrance animale existe, elle est inutile dans bien des cas, nous mangeons trop de viande, les encagements à vie des poules, des truies sont obscènes, immoraux... de quel droit nous donnons-nous le droit de réduire à l’état d’objet des êtres vivants comme nous, qui travaillent en plus pour nous ? Le travail ne doit-il pas être respecté ? Une vache laitière n’a t-elle pas droit à une retraite après avoir travaillé toute sa vie ?

            Ces questions et ces problèmes sont légitimes.


            • vote
              pegase pegase 12 juin 17:05

              @Jean Robin contre Fantômette
              -
              Une vache laitière n’a t-elle pas droit à une retraite après avoir travaillé toute sa vie ?

              Impossible, les frais vétérinaires seraient équivalents à ceux d’une personne âgée, cad très élevés ... Aucun éleveur a les moyens de se permettre ça !

              Le mieux à mon sens est de manger peu de viande, une à deux fois par semaine, les bêtes doivent être élevées dans les meilleures conditions possibles, le jour venu où elle doivent passer à la boucherie, elle doivent être abattues dans les meilleurs conditions possibles ...


            • 1 vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 13 juin 08:35

              @pegase
              Là encore, vous mélangez un peu les choses... ça m’arrive de voir à la campagne des vaches mortes, affalées sur l’herbe, les quatre pattes en l’air, à mon avis, plus à cause du traitement chimico-médicamenteux qu’elle subissent depuis toujours qu’à cause d une maladie naturelle. Mais je peux me tromper.

              Un animal qu’on exploite totalement, dont on exploite complètement le temps de vie puis la vie elle-même jusqu’à la mort me semble devoir être considéré comme un objet. Ces animaux rapportent un beau profit et les éleveurs, tout le système agro-alimentaire mais aussi les consommateurs par leur consentement ne les considèrent que comme des objets à exploiter à fond. Il y a là pour moi un problème moral indépendamment des conditions de vie qui peuvent être plus ou moins bonnes. C’est la vision totalement utilitariste de ces animaux d’élevage que les véganes ou autres remettent avec raison en question.


            • vote
              pegase pegase 13 juin 11:21

              @Jean Robin contre Fantômette

              Il y a là pour moi un problème moral indépendamment des conditions de vie qui peuvent être plus ou moins bonnes. C’est la vision totalement utilitariste de ces animaux d’élevage que les véganes ou autres remettent avec raison en question.

              C’est clair, on est d’accord, mais c’est un problème insoluble, je vous donne le cas de ma frangine qui a voulu récupérer une vieille jument pour la sauver de l’euthanasie, ma frangine s’est littéralement ruinée en vétérinaire, et au final elle a du la faire piquer ... Un éleveur ne peut pas garder ses bêtes, c’est impossible, ou alors il faudrait un réel sursaut au niveau national ou même européen, avec des règles strictes, et un prix de la viande et du lait très élevé, fortement taxé,* servant à financer la "retraite" de ces bêtes, qui de toutes façons finiront piquées tôt ou tard ... Les chiens de l’administration bénéficient d’une retraite rémunérée, mon précédent berger allemand était un chien de recherche de la sécurité civile, ces chiens bénéficient d’une retraite rémunérée... Ils sont réformés à l’âge de 8 ans, durée de vie environ 11 ans ...

              Les vegans ont raisons, j’en suis persuadé, peut être dans une centaine d’années ça viendra ...


            • vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 13 juin 12:03

              @pegase
              Oui, les agriculteurs et éleveurs français ne gagnent pas assez leur vie et sont trop concurrencés par des merdes étrangères. Il y a de quoi instaurer un protectionnisme alimentaire sévère en France puisque la France produirait largement tout ce que sa population peut consommer. 


            • vote
              Matlemat Matlemat 13 juin 13:45

              Vaut il mieux vivre, être bien nourri et être abattu ou alors ne pas être né et ne jamais vivre ?


              • vote
                Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 15 juin 14:59

                @Matlemat
                Les animaux ne se posent pas ce genre de questions. Leur instinct leur commande de ne pas mourir, de persévérer dans l’être tant qu’ils sont bien portants. Bien sûr, de notre côté, il faut manger et nous mangeons de la viande depuis la nuit des temps... Une certaine violence est nécessaire à l’image de la vie qui n’est pas du tout cuit mais c’est le système concentrationnaire agro-alimentaire actuel qui, proprement inhumain, pose problème. La mise à mort mécanique et bureaucratique de millions d’êtres vivants rappelle la cruauté intrinsèque de l’humain.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

christophe


Voir ses articles







Palmarès