• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Débats Citoyens #4 – LP/UPR : L’amour impossible ?

Les Débats Citoyens #4 – LP/UPR : L’amour impossible ?

Retrouvez notre épisode 4 des Débats Citoyens : LP / UPR : L’amour impossible ? Avec la participation de Moreno (UPR) et Melvin (LP) !

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires Youtube (ou sur cet article), et à vous abonner à notre chaîne pour ne pas rater nos prochaines vidéos !

Twitter de Melvin : https://twitter.com/MelvinHalmi
Twitter de Moreno : https://twitter.com/JoFernandez25

 

Tags : Politique François Asselineau UPR Florian Philippot




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Le Sudiste Le Sudiste 9 mai 17:25

    Melvin, 20 ans, adhérent Les Patriotes
    Mpreno, 25 ans, adhérent UPR
    et donc ils discutent...
    Ah oui, ça donne envie.


    • 2 votes
      Le Sudiste Le Sudiste 9 mai 17:27

      A quand le grand débat AssLino VS Eric Fiorile ?


    • 3 votes
      Le Sudiste Le Sudiste 9 mai 17:32

      Quand t’y penses ça fait peur : je déversais déjà des brouettes d’insultes sur Agoravox que le Melvin avait à peine 8 ans. Ca craint.


    • 2 votes
      [Soverain]XPJ 9 mai 18:12

      Vous vous parlez à vous-même ? A vous entendre vous avez égaré votre chambre à l’EHPAD. 


      • 2 votes
        Qirotatif Qirotatif 10 mai 01:31

        Dés le 1er argument de l’UPR c’est  : Parce que le FN était (et est toujours) diabolisé par les MSM le rejoindre aurait été une erreur. En gros la personne est en train de valoriser la lâcheté en politique. Au passage l’UPR a été moqué pour son supposé complotisme et sa supposée proximité avec la vilaine extrême-droite à chaque apparition de FA... autrement dit, si l’on suit le "raisonnement" de ce jeune homme, il n’aurait jamais du rejoindre lui-même l’UPR. Cet "argument" est agrémenté d’un autre aussi peu vertueux que celui de l’électoralisme. Plus loin il enfonce le clou de son ode aux émasculés en justifiant le fait que certains sujets ne doivent pas être abordés parce qu’il y a "des gens à gauches qui pourraient dire" que c’est vilain pas beau. Le militant de l’UPR est l’archétype du jeune qui s’excuse de respirer... ça fait peur.

         
        Vidéo arrêtée au bout de 15 minutes (en se forçant beaucoup). Ces jeunes gens manquent de maturité - et c’est excusable - mais pour le jeune de l’UPR il lui manque en plus quelque chose d’autre chose qui pour le coup est rédhibitoire : le courage. Le meilleur conseil à lui donner est de rejoindre En Marche... ils en prennent plein des comme lui. 

        • 1 vote
          [Soverain]XPJ 10 mai 09:51

          @Qirotatif donc toutes les personnes qui ne rejoignent pas le FN sont des lâches et des peureuses ?


        • 5 votes
          Joe Chip Joe Chip 10 mai 10:58

          @Qirotatif

          A l’UPR ils ont le complexe de la putain respectable. On fréquente les forums de bas du front, on racle les bas fonds du net dissidento-alternatif et de la complosphère, on traite les concurrents de "sionistes", on calomnie et on injure, mais attention, on aspire en fait à avoir son petit rond de serviette dans les "grands médias" et devant les journalistes on proteste de sa bonne foi républicaine, on met en avant le CV républicain de "Monsieur Asselineau", on se défend de tout complotisme et on condamne le racisme et le front national. 

          On tortille du cul depuis des années devant l’électorat du FN, les "antisionistes", les conspirationistes et les gauchistes de Mélenchon, mais attention, nous sommes des gens respectables et des républicains au-dessus de tout soupçon à l’UPR, pas question d’être mélangé à cette racaille du net. Monsieur Asselineau se mérite, ce n’est pas n’importe qui, il est "tout de même" sorti deuxième de sa promotion à l’ENA !  

          Tu as bien diagnostiqué ce manque de courage congénital chez le militant UPR qui reflète celui d’Asselineau (on a vu ce que cela donne dans les médias, il passe son temps à s’étouffer devant les journalistes qui soulignent la proximité de son mouvement avec "l’extrême-droite") et ce louvoiement permanent qui manifeste sans doute une certaine psychologie d’étudiant pusillanime à la voix mal assurée qui prétend donner des leçons de politique. 

          Et toujours ce délire de revendication consistant à croire que l’UPR représente quelque chose dans la vie politique française.   

          Le résultat c’est que l’UPR passe pour un parti complotiste d’extrême-droite, étant en fin de compte toujours renvoyé à ce qu’il prétend ne pas être, en dépit de tous les efforts déployés par Asselineau pour afficher sa "respectabilité".

          UPR, Union des Prostituées Respectuables 


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 10 mai 11:01

          @[Soverain]XPJ

          donc toutes les personnes qui ne rejoignent pas le FN sont des lâches et des peureuses ?

          Non, mais ceux qui lorgent sur l’électorat du FN, qui fréquentent des sites remplis d’affreux néonazis complotistes, et qui traitent un Philipot de "sioniste", tout en jouant les petits-bourgeois républicains antiracistes, le sont.


        • vote
          Mahler 10 mai 11:56

          @[Soverain]XPJ

          Ce n’est pas ce que dit Qirotatif mais qu’une personne a été au Fn c’est devenu le mal et à l’UPR on a peur de la fréquenter car sinon les médias vont faire une mauvaise association qui donnera mauvaise image. Et c’est ça qui est lâche, toujours courtiser, faut rester ultra respectable comme un bon bourgeois au 19ème siècle etc, faut donner des gages à l’adversaire. J’imagine bien Marx et les communistes à l’époque avec un raisonnement pareil "Bon les gars, faut pas trop effrayer les capitalistes, faut être respectable sinon on obtiendra rien, pas de révolution, ne parlez pas d’abolition des classes sociales, c’est trop extrême sinon le régime politique en place va nous donner mauvaise presse".


        • vote
          Qirotatif Qirotatif 10 mai 12:23

          @Joe Chip
          "on traite les concurrents de "sionistes""

          Je n’ai pas lu cette critique personnellement mais pour le reste, oui, il y a ce côté sainte nitouche de la Marie-couche-toi-là honteuse. Il y a deux grandes caractéristiques du discours et de lADN de l’UPR que l’on retrouve ici avec ce jeune homme : 

          - D’abord le plus choquant, le manque de courage (qui met l’UPR au niveau d’un PS et consorts) : En refusant d’aborder certaines thématiques pourtant essentielles jugées clivantes, l’UPR apparaît en décalage complet avec la perception et le vécu des Français. En outre l’UPR a le même travers que certains partis d’extrême-gauche qui réduisent l’homme a un simple animal économique. J’ignore quelle est la proportion d’inconscience (FA est un haut fonctionnaire qui a pu échapper aux joies du vivre-ensemble et comme bcp de gens de sa classe, il n’est manifestement pas conscient de la réalité française d’en bas), de déni ou de calcul (qui est de toute façon perdant) mais dans tous les cas, ce manque de courage saute aux yeux de n’importe quel observateur. Ce jeune homme témoigne hélas du fait que l’on a là un parti de "fragiles" comme disent les jeunes. Cette absence de courage mélée à une inculture évidente font qu’il n’est même pas surprenant qu’ils en viennent à parler de convergence avec un micro-parti anti-France faisant l’apologie du stalinisme comme le PRCF. 

          - La mono-causalité : Comme souvent dit ici, un mouvement politique qui voit en l’UE ou dans la question monétaire la seule cause des difficultés de la France ne peut convaincre au-delà de sa base militante : Cette "analyse" est évidement erronée et il suffit de comparer avec d’autres pays de l’UE pour constater que, par exemple, l’immigration de masse n’est en rien lié à l’UE. 200 000 personnes entrent légalement sur le territoire chaque année (sans compter les clandestins, les mariages blancs, les gens qui obtiennent automatiquement une nationalité qu’ils ne se cachent parfois pas de mépriser, etc.) et que l’UE (qui nous impose les "migrants" qui sont anecdotiques en comparaison) n’y est pour rien. L’UE n’est en rien responsable du fait que nos politicards aient bradé la nationalité française sans rien demander en retour aux nouveaux arrivants. On pourrait lister ainsi quantité de sujets importants (la fiscalité des entreprises, la bureaucratie omniprésente, la politique du logement, le laxisme judiciaire, l’insécurité, etc.) qui ne sont pas davantage liés à l’UE mais à une politique franco-française bien plus ancienne. L’UPR n’a jamais répondu à cette critique de fond s’obstinant dans ce positionnement politique inepte et simpliste à souhait.

          - L’absence de colonne vertébrale et l’indiscipline : Dans certains partis (chez les trotskistes de LO par exemple), être militant n’est pas un qualificatif pris à la légère dont n’importe qui pourrait se targuer au prétexte qu’il est à jour de cotis. Un ami y milite depuis plus de 20 ans, s’est présenté à plusieurs élections, a participé à de nombreux colloques et actions de toutes sortes et pourtant il refuse d’être qualifié de militant se considèrant comme simple sympathisant. Les militants de son parti sont bien plus que de simples colleurs d’affiches et ce serait, selon lui, un manque de respect vis-à-vis de l’implication de ces gens qui sacrifient leurs soirées et leurs vacances pour la cause. Etre porte-drapeau est chargé d’un sens que bcp d’autres formations ne peuvent pas comprendre. Par ailleurs pour se permettre de parler et de participer à des débats, il est indispensable d’avoir une solide formation et culture politique, ce dont manque ce jeune de l’UPR. Face à un vrai militant d’un parti comme LO ce jeune homme à l’expression hésitante ne tiendrait pas deux secondes et décrédibiliserait son mouvement. Le manque de discipline dans ce parti est dans l’ère du temps mais il a des effets ravageurs : ce pseudo-militantisme omniprésent se transforme en publicité désastreuse. On peut critiquer l’extrême-gauche autant que l’on veut mais ils ont une tradition solide et méthodique de l’action politique qui remonte à loin et dont est totalement dépourvu l’UPR (ce ne sont pas les seuls, mais chez eux c’est flagrant). Il semble que cette association (ce n’est pas un parti dans les statuts) manque de cadres.


        • 2 votes
          Carmela Carmela 10 mai 14:03

          @Qirotatif *
          @Joe Chip *

          Voilà la France des QiroJoe ? :

          https://www.youtube.com/watch?v=KkFBShXJye8

           -Une France illuminée par un politico show "du miss français patriote" ? 

          Que répondre à des paroles biaisées écrites sur ce forum ?

          Pour celles et ceux qui pourraient encore "s’échouer" sur les propos tenus par les 2 Muppets * smiley

          Important de ne pas oublier l’essence de notre pays car la voie du véritable courage politique incarné par l’UPR et l’intégrité de son président François Asselineau, c’est ici que ça se passe avec le peuple français :

          https://www.youtube.com/watch?v=wIY0DRHNk7Q

          Bonne journée à tous,


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 10 mai 16:09

          @Qirotatif

          "on traite les concurrents de "sionistes" 

          Je n’ai pas lu cette critique personnellement

          Tu n’as pas visionné les vidéos postées par l’Argentin pour le compte de l’UPR où ils accusent Philippot de "dévoyer" l’article 50 au profit des sionistes ? J’ai également lu à plusieurs reprises ce genre de diatribe sur des vidéos youtube. Le FN est un parti d’identitaires sionistes, etc. Asselineau évite de mettre le pied sur ce genre de terrain mais la base ne s’en prive pas. 

          Cette absence de courage mélée à une inculture évidente font qu’il n’est même pas surprenant qu’ils en viennent à parler de convergence avec un micro-parti anti-France faisant l’apologie du stalinisme comme le PRCF

          Moi ça ne m’étonne pas après avoir entendu les propos d’Asselineau sur le Vel d’Hiv. Asselineau est un technocrate et un étatiste qui n’admire pas sans raison le fondateur/dirigeant à vie de Singapour. Comme tant d’autres haut fonctionnaires issus des grandes écoles françaises, il n’y a que l’Etat qui a une légitimité à ses yeux et qui vaille la peine d’être défendu. Il n’a aucune vision de la France en tant que telle et à ses yeux le peuple français n’est qu’une masse abstraite attendant de confier son destin à un homme providentiel ou à une élite de technos "qui savent" (ils ont passé des concours). Pas étonnant donc qu’il se sente des atomes crochus avec des staliniens sectaires ou le parti communiste chinois, ça correspond à sa vision du monde (des années 50...). Sa politique étrangère se résume à une apologie de l’ONU teintée de tiersmondisme qui n’a rien à voir avec le gaullisme. 

          La mono-causalité : Comme souvent dit ici, un mouvement politique qui voit en l’UE ou dans la question monétaire la seule cause des difficultés de la France ne peut convaincre au-delà de sa base militante 

          On est d’accord mais là encore on est dans un réflexe très français. Il y a la théorie et puis il y a le réel, dans cet ordre.

          Cette "analyse" est évidement erronée et il suffit de comparer avec d’autres pays de l’UE pour constater que, par exemple, l’immigration de masse n’est en rien lié à l’UE. 

          L’Italie n’a pratiquement pas eu d’immigration jusqu’à une période récente. L’immigration de masse en France a été mise en place par la bourgeoisie entrepreunariale catholique française (ainsi les Français ont vu un jour apparaître sur leurs écrans Monsieur Bouygues qui leur expliquait qu’ils devaient accueillir les immigrés et leurs familles) et par l’élite pied noir (surreprésentée dans la politique française) habituée à vivre dans le luxe et à avoir recours à une main d’oeuvre servile et peu éduquée. J’en connais, s’il y a des gens que ces pieds noirs méprisent encore plus que les arabes, ce sont les ouvriers français. 

          Ces deux classes sociales voulaient se débarrasser à la fois de De Gaulle et du compromis social mis en place à l’issue de la seconde guerre mondiale qui avait créé un partage du pouvoir entre la droite gaulliste et les communistes dirigeant les grands syndicats ouvriers.

          L’influence des juifs fut marginale à ce moment-là, ils ont surtout pesé au moment du vote des lois mémorielles (début des années 70) puis un peu plus tard dans la culpabilisation du peuple français via l’antiracisme institutionnel, dominé par les intellectuels juifs de gauche. 

          Il faut le dire et le répéter : l’immigration de masse en France a été planifiée et organisée par la bourgeoisie française sur fond de ressentiment lié à la seconde guerre mondiale et à la décolonisation. Il faut arrêter de charrier, à l’époque les grandes entreprises françaises envoyaient des caravanes jusqu’au fin fond de l’Algérie pour aller chercher des paysans illettrés qui n’avaient jamais rien connu d’autre que la vie dans leur village. 

          Donc oui, l’UE n’a rien à voir avec ça, pas plus que les Américains ou les juifs (qui ont en quelque sorte encouragé le mouvement dans un contexte de"redécouverte" de la shoah au début des années 70).

          L’absence de colonne vertébrale et l’indiscipline : Dans certains partis (chez les trotskistes de LO par exemple), être militant n’est pas un qualificatif pris à la légère dont n’importe qui pourrait se targuer au prétexte qu’il est à jour de cotis. 

          Là, tu prêches un convaincu. J’ai maintes fois ici-même défendu l’extrême-gauche militante car rien ne m’agace plus que la complaisance de ces petits droitards cyniques et autres patriotes planqués dans leur piaule qui ricanent derrière leur clavier en expliquant que l’extrême-gauche est toujours instrumentalisée par le pouvoir en place et manipulée par les "sionistes" (ou autre entité). C’est le biais cognitif absolu pour justifier leur propre paresse. Facile de ne rien faire quand on se complait dans une vision du monde où les "idiots utiles" sont toujours les gens de l’autre bord qui, eux, agissent, avec les moyens à leur disposition et à leur propre échelle, sans se demander "à qui profite le crime".

          J’essaie à ma petite échelle de bousculer ce genre de mentalité mais je crois que c’est peine perdu, il faudra compter sur la jeune génération qui semble beaucoup moins passionné par les débats stériles sur internet et l’idéologie, ce qui est une bonne chose. Rochedy (dont je ne partage pas la plupart des idées) parlent très bien des ravages induits par ce faux intellectualisme et ces passions tristes dont le but en dernière analyse est de conduire les gens au découragement individuel et collectif.


        • vote
          Qirotatif Qirotatif 10 mai 21:42

          @Carmela
          "Voilà la France des QiroJoe ? :"

          Les formes affirmatives avec des ponctuations interro-démonstratives me laissent toujours perplexe. 

          Le courage n’est jamais que dans un seul camp. Vous n’en avez pas le monopole (j’ai l’impression de faire du Giscard tout à coup...). Plus sérieusement aucun militant de l’UPR (pas même la très volubile Fifi qui a pourtant des kilomètres au compteur) n’a daigné répondre sérieusement aux critiques de fond légitimes l’année dernière. 

          L’essence de notre pays est en train de brûler et UE ou pas, on est déjà en marche vers une partition en 3 (campagnes épargnées, banlieues sinistrées, centre villes mondialisés). Chacun s’accroche à son pré carré, sa petite part de marché du souverainisme... crois bien que je le regrette mais a priori le dialogue est impossible sans une soumission totale. FA, son jusqu’au-boutisme et le quasi culte de la personnalité dont il fait l’objet (il fait ses besoins comme tout le monde, enfin j’espère pour lui smiley ) est de loin le plus optu. Je n’ai pas bcp de sympathie pour le communiquant Philippot, mais la main tendue de FA à son endroit d’il y a qq temps était d’un tel mépris - on aurait cru JR dans Santa Barbara... - que ça le rendait presque sympathique. Plus sérieusement, il sera sans doute possible, en temps et en heure, de s’unir avec lui. Il est pour le Frexit et rien que cela devrait en principe suffire à l’UPR qui pense qu’absolument TOUT est lié à l’UE/€/OTAN (ce qui est faux)... mais apparemment ce n’est pas pour tout de suite : il faudrait d’abord qu’il fasse le poirier et mange sa cravate tout en psalmodiant la charte de l’UPR apprise par coeur au préalable pour espérer avoir le privilège de récurer les chiottes de sa majesté. Par contre ça parle de plus en plus de convergence avec le très influent PRCF : une union sacrée avec le micro-parti qui ne trouve rien à redire au stalinisme... ça c’est de la stratégie de dédiabolisation ! smiley


        • vote
          Carmela Carmela 11 mai 10:21

          @Qirotatif

          Bonjour Qirotatif,

           smiley

          "... Il est pour le Frexit et rien que cela devrait en principe suffire à l’UPR qui pense qu’absolument TOUT est lié à l’UE/€/OTAN (ce qui est faux)..."

          Pour que TOUT soit possible, il est indispensable de lancer le processus qui permettra à la France de se redéfinir comme Nation au sens ou le peuple au delà des clivages droite-gauche se réapproprie du pouvoir. Evidemment, certains ricanent déjà à l’idée d’un possible pouvoir du peuple et qu’en pratique il se le bouchonnera toujours bien profond... smiley A ceux-là, j’ai envie de répondre : A chacun son intention... d’aller conquérir ou pas sa part de liberté ...Juste un souhait pour le voyage et à la mesure des énergies déployées : Cohérence pour nécessité smiley

          Et c’est là précisément ou je ne trouve pas consistant le déni que vous adressez à l’UPR. A croire que vous jouez de mauvaise foi pour vendre au plus offrant le livre, (oeuvre que vous rédigez et digérez actuellement) dont je ne remets pas en doute l’utilité ne serait-ce que pour mieux comprendre les enjeux sociétaux dans lesquels nous baignons à contre culture.

          Pour autant, l’ UPR qui est le parti républicain temporaire du retour à la souveraineté du pays et qui s’offre la vérité pour épée afin de trancher les mythes et légendes de l’UE distillés depuis un bail, mérite amplement le rassemblement de TOUS les français. Vous y compris et je ne vois pas pourquoi votre gourou Nicolas Dupont-Aignan et autres prophètes qui se disent patriotes auraient quelque chose à y renier. La sortie de l’UE/€/OTAN étant le remède unique ou le ballon si vous préférez (sans ballon, pas de but...) pour lutter contre la mise à mort définitive de la patrie avec pour conséquence dramatique de boucher les chiottes à jamais chez France devenue 100% pas chère "Orwell" smiley

          Bonne journée,


        • vote
          Qirotatif Qirotatif 11 mai 18:12

          @Carmela
          Mon livre ne parle pas que très peu de la France mais d’islam. Parfaitement conscient que cette religion n’est pas l’alpha et l’omega de ce qui se joue au niveau national et supranational il me semble essentiel de traiter de cette question. Inutile donc de spéculer : quand j’échange ici c’est en tant que souverainiste et soutien assumé de NDA parce qu’il me semble le plus fédérateur de tous et que, pour avoir échangé avec lui et bien connaître son parcours personnel, je le crois animé d’un véritable soucis de redresser le pays et sincère (je pense que FA est aussi sincère, mais qu’il se trompe pour les raisons que j’explique et il me semble bien que mes/nos arguments soient pertinents, autrement ils auraient trouvé réponse depuis longtemps). En même temps on peut toujours me répondre - et à juste titre - qu’il y a bien un pb d’absence de contre-pouvoir en France, un pb purement lié au régime de la démo représentative et j’en suis parfaitement conscient. Mais voilà... c’est le syst actuel. 

          Quand tu parles de mon "gourou" tu es dans une caricature qui n’a aucune consistance. Je n’idéalise en rien cet homme, je ne le crois en rien l’unique sauveur, le Néo de la politique ou ce genre de conneries : mon objectif, notre objectif commun en tant que souverainistes sincères (et contrairement à ce que tu penses il y en a, y compris chez LR, FN ou Mélenchon... arrêtons de nous pincer le nez comme l’exigent les autres) est de parvenir à unir nos forces. Mais pour cela il faut cesser de se mentir sur les causes réelles des difficultés : Elles ne sont PAS liées intégralement à l’UE. C’est faux. Je ne sais comment l’expliciter mieux que ce qui a déjà été fait par plusieurs d’entre nous sur ce site et ailleurs. Il faut dépasser le stade des petites railleries qui sont de bonne guerre et ne contestent pas l’excellent boulot effectué par l’UPR sur les racines de l’UE, l’€, etc. Nous sommes tous à peu près d’accords sur cette partie de l’analyse et il ne me semble pas avoir lu quoi que ce soit de pertinent démontrant que FA se soit planté là dessus. En revanche l’analyse de l’UPR est insuffisante et la ligne n’est pas bonne, ni sur le plan de la "vérité" ni sur un plan stratégique, électoral si tu préfères. Oui, je sais c’est horrible... mais si ça l’est tant que cela, il faut tout arrêter et se mettre au tricot parce que cela fait partie de l’action politique. Il ne s’agit pas de se travestir en machine à promesses intenables comme les autres pourris, mais considérer les attentes des gens, autrement il faut accepter de s’adresser à des niches et se contenter de scores comme... 0,92%. 

          J’entends bien que la critique puisse être parfois un brin taquine voire acerbe mais c’est un petit retour de manivelle post-matraquage upérien (mazette, qu’est-ce que vous avez pu nous gonfler entre 2015 et 2017 smiley ). Notre soucis n’est pas ces histoires de relations dignes des pires sitcom à l’eau-de-rose des années 70 entre personnalités pol, mais bien celui de notre pays avant tout et de comment on peut reprendre la main, si tant est que ce soit possible. Car tu as remarqué que ceux qui crachent sur FA sont les mêmes qui vont cracher sur NDA qui lui, ne s’est jamais gêné pour signifier à cette mafia mediatico-politicarde tout le mépris qu’il avait à l’endroit de certains de ses plus éminents représentants ( Haziza traité de "merde intégrale", Apathie de quasi voleur, départ en direct du 20h de TF1...). Il faut bien comprendre que ce mec ne brigue pas un marocain ou une place de planqué au Conseil Economique et Social... autrement il serait resté à l’UMP et aurait probablement eu un tout autre destin. Si une seule personne détenait la vérité en France, ça se saurait... 

          BJ itou


        • 1 vote
          Carmela Carmela 13 mai 21:37

          @Qirotatif
          "...mazette, qu’est-ce que vous avez pu nous gonfler entre 2015 et 2017 "

          Et vous n’avez pas encore goûté à notre huile essentielle de 2022 ! smiley

          ...C’est le remède... smiley


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 10 mai 10:15

          Dilemme insoluble pour les souverainistes : faire 1% chacun ou combiner ses forces pour faire 2% ? Pas facile...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

[Soverain]XPJ


Voir ses articles







Palmarès