• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les essessiens en folie chez TVL

Les essessiens en folie chez TVL

Les essessiens en folie chez TVL

 

Il en a été largement question ici sur l'aspect purement doctrinal de ce camp (lire ceci au préalable si cela n'a déjà pas été fait : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/en-finir-avec-le-souveraino-99780) mais la stratégie des uns et des autres s'éclaircit.

Au centre, l'animateur évidemment. Philippot et Rougeyron sont ses voisins directs. De fait, tous les plans sur l'animateur incorporent nos deux larrons qui pensent exactement la même chose (voir ce même article ci-dessus). Rougeyron a juste davantage de profondeur et de références culturelles qui, couplées à un ton d'une grandiloquence inouïe, peuvent faire illusion. Il est effectivement quelqu'un d'une grande culture livresque mais il a sans doute oublié qu'il fut naguère Président de l'association "Les amis d'Éric Zemmour"... Mais passons. Notons tout de même que tout cela, ces "20 ans de militantisme" ont abouti à un appel au vote pour... Xavier Bertrand. A chacun de juger mais je n'invente rien :

 

Et si vous ne voulez pas écouter toute l'émission, je vous suggère d'écouter le passage vers 1h35 : Stanislas Rigault rappelle à toute cette équipe que leur projet a un énorme problème : personne n'y adhère. La séquence laisse ce pauvre Rougeyron coi face à cette vérité, cette gifle même du réel. Philippot, très expérimenté et en pleine campagne sait que, dans ce genre de débat, il faut garder la parole et la monopoliser : c'est ainsi que l'on parvient à évacuer les questions qui fâchent, surtout si l'adversaire n'insiste pas par manque d'expérience.

 

Ce plateau de Bistro Libertés (abonnez-vous à TVL) est éloquent : le type complètement à gauche, R. Cart est de l'écurie Eléments et s'est récemment illustré par la publication d'un livre médiocre et à charge contre les identitaires que Nicolas Faure (abonnez-vous) a fort bien critiqué (https://youtu.be/dXa_WKtIpTo?si=tIOoHHLKLBcQS6sr). Bref c'est un essessien quasi pur jus, avec une petite dose de marxisme (la jeunesse...), comme s'il y en avait pas déjà assez...

Pour compléter ce plateau, ont été ajoutés l'indécrottable "humoriste" Tabibian et a été sorti de la naphtaline Jean-Frédéric Poisson, sans doute pour compenser l'absence de la diva Asselineau.

Stanislas Rigault a symboliquement été placé à la marge du plateau, complètement à droite vu de face. Il joue donc une partie à 1 contre 5. Sans doute aurait-il été préférable pour Reconquête d'envoyer quelqu'un de plus expérimenté, Marion en l'occurrence, mais il y a peut-être eu aussi un choix délibéré du parti de ne pas placer la tête de liste aux côtés du lénifiant Rougeyron, du niniste gauchiste Tabibian ou encore de l'anecdotique Poisson*. Toujours est-il qu'il a peu parlé durant ce qui était censé être sinon un débat, au moins une discussion équilibrée. L'ingénieur-son a d'ailleurs eu du retard à l'allumage avec son micro. Pur hasard sans doute.

 

Sans surprise, les essessiens ont décrété arbitrairement que rien n'était possible sans le frexit et le pauvre Stanislas n'a quasiment pas pu en placer une, tancé en permanence par un Philippot hautain comme pas deux, toisé par un Rougeyron qui, dans la cuistrerie, n'a nul égal et la voix noyée entre les poncifs ninistes du comique à bonnet et les interventions plates des deux autres figurants.

 

 

A un débat, nous n'avons point assisté, par manque d'équilibre. Rigault n'aurait jamais dû accepter de se retrouver seul contre tous. Cette émission était juste une tribune livrée clés en main aux essessiens. Seul Poisson s'est montré raisonnable et prudent (et en politique politicienne, cela signifie malheureusement "tiède") notamment sur les conséquences d'un frexit brutal et sur l'adhésion des Français à ces derniers.
Dommage...
 

 

* Un oubli (de taille ou non, à chacun de juger) dans l'article consacré à cette mouvance. 

Tags : Politique




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • vote
    JL 12 janvier 10:25

    Une bonne idée avant de s’intéresser à ça est de lire les premiers commentaires sous son article cité ici par lui-même : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/en-finir-avec-le-souveraino-99780

     

     Après chacun fera comme il voudra.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 12 janvier 11:22

      @JL J’aurais aimé lire des réponses argumentées aux arguments mais le camp essessien n’a pas été foutu d’en produire (à moins qu’il ne considère les attaques persos comme des arguments). Une autre fois peut-être...


    • vote
      berphi 12 janvier 13:54

      @Conférençovore

      Je ne trouve pas de réel argument dans ton article qui contredit une sortie de l’UE. Je ne suis pas fermé à l’idée, Sapir lui-même met en garde sur une sortie précipité et irréfléchie de l’UE.

      Il en est un malgré lui, cité sans en être un, qui devrait pourtant t’alerté, que tu balances sans que cela t’écorche les doigts : des émoluments mensuels de 10 k. Rien que ça. La soupe est bonne, elle coûte assez cher et nous la payons. NOUS.

      Tu éludes le marché de l’énergie qui illustre pourtant assez bien le principe de groupement d’intérêts privés qu’incarne aujourd’hui l’UE et qui font le miel des souverainistes. Pas un mot sur les verrous protectionnistes qui ont sauté à l’instar de ceux de la politique agricole commune qui est aujourd’hui ouverte à tout vent (jusqu’en Nouvelle Zélande !) qui flingue à petit feu (un suicidé/jour) notre tissu d’éleveurs et d’agriculteurs. Rien sur le montant délirant des amendes susceptibles de tomber en cas de non respect des décisions de commissaires européens qui, par exemple et au hasard, ont acté l’utilisation du glyphosate pour une durée déterminée et quand les acteurs locaux (apiculteurs) alertent depuis des années sur le génocide écologique, aux impacts irréversibles, qu’entraîne l’utilisation de ce produit. Je n’aborde pas le Conseil de l’Europe, la CEDH, sur la question migratoire, ni les prunes en cas de non respect d’une décision rendue quant aux OQTF ni les situations lunaires qui y sont relatives : nous les connaissons. Je n’aborderai pas non plus le flux migratoire que nous devons à une volonté politique allemande, décidé pour combler un déficit de natalité alarmant et se faisant, annonçant un manque de OS pour leur industrie au frais de l’Europe entière. Je n’aborde pas la folie Shengen Aera, qui permet à des individus de rentrer finger in the noze dans cet espace sans que nous connaissions leurs antécédents judiciaires (attentat, viols et agressions).

      Les US ? Tu présentes une force armée qui n’est pas à négliger, c’est vrai et comme l’explique I. Aberkhan : Quid du remplaçant de la première puissance mondiale ? Mais tu éludes aussi toutes les merdes idéologiques importées directement de leurs universités — le wokisme entre autre — sur lesquelles notre production culturelle et priée de s’adosser et dont tu pleures pourtant la pauvreté sans nom (!).

      Enfin, tu esquives la montée des nationalismes en Europe et les raisons pour lesquelles elle s’intensifie. Quelle en est la raison ? Pourquoi l’UE devient-elle si hideuse ?

      Le futur qui se dessine, doucement mais sûrement, pour cette UE sera identique à celui qu’a connu feu le bloc soviétique : un effondrement soudain de l’institution sans nécessairement la sortie volontaire de ses états membres. Est-il vraiment utile de discuter d’une sortie de l’UE ? 

      Ne serait-il pas plus sage d’envisager et d’organiser dès maintenant un après UE ?


    • vote
      berphi 12 janvier 14:30

      @Conférençovore 

      Que dire de ta contradiction à vanter la politique souverainiste, et législative (non reconnaissance du Coran), et géographique (filtre migratoire), de la Slovaquie. Slovaquie qui accepte les subsides de l’UE sans se conformer réellement à l’application des règles communes de ses états membres. Elle n’est pas la seule. La Pologne forte d’être la première armée de l’Europe et de son économie constituée sur ses travailleurs détachés que l’on accueille à chaque saison, se prête parfois au même caprice. Elle a tellement la confiance qu’elle pourrait avoir son mot à dire prochainement sur le devenir de l’Ukraine, ancien pays le plus corrompu au monde à la dette abyssale à qui Bruxelles préparait une carte d’adhésion, histoire que les peuples européens prennent encore une fois en charge, bref, à leurs frais, cet état moribond qui n’avait rien à foutre dans le marché commun.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 12 janvier 14:31

      @berphi

      "Je ne trouve pas de réel argument dans ton article qui contredit une sortie de l’UE."

      Bah là, je ne peux rien faire. Tant pis. Je précise quand même que je suis d’accord avec les eurosceptiques sur tout un tas de plans mais que globalement la ligne essessienne ne tient pas la route et qu’elle n’a aucune chance de s’imposer sur le plan électoral (et je vois mal ce clan faire la révolution puisqu’il n’y a plus que cela comme solution derrière).

      "des émoluments mensuels de 10 k. Rien que ça. La soupe est bonne, elle coûte assez cher et nous la payons. NOUS."

      Je n’ai pas compris de qui tu parlais ? Sapir ?

      "Pas un mot sur..."

      J’ai fait un article long pour critiquer la doctrine frexitaire (pas seulement) des essessiens. Si tu lis bien, tu as beaucoup de gens qui commentent en disant que c’est déjà trop long pour eux... Et là tu me demandes de faire une thèse avec les arguments qui vont dans le sens plutôt du frexit. En gros, j’aurais dû faire un exposé (thèse, antithèse, synthèse) de 300 000 signes. Désolé mais pas le temps. Et puis c’est à vous les frexités d’avancer vos arguments, d’écrire vos articles.

      Et sinon tu me fais là encore le même mille-feuille argumentatif que Norman : il faudrait que je réponde à chaque point un par un comme si je serais un défenseur absolu du maintien de la France dans l’UE. Pour clarifier ma position, même si je l’ai déjà expliquée X fois : en l’état actuel de la France (endettement colossal, institutions qui partent complètement à la dérive comme par exemple la justice, des centaines de quartiers où l’État refuse de ramener l’ordre, terrorisme, nombre de diasporas et présence de nombreux pays chez nous dont certains sont ouvertement hostiles, état de notre économie, délabrement de notre armée, etc, etc, etc), une sortie brutale de l’UE/€ serait CATASTROPHIQUE. À mon sens, la priorité absolue, c’est de régler ces problèmes (dont le plus grave est la submersion migratoire extra-européenne), pas de les aggraver avec une fausse solution. A terme, oui, je suis évidemment pour une France souveraine dans tous les domaines que tu cites : militaire, énergétique, diplomatique, alimentaire, monétaire, etc. Mais la politique, c’est prendre en considération la réalité de la situation et faire au mieux avec, pas de balancer en l’air une solution miracle (qui n’existe pas) et dire "on verra bien après...".


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 12 janvier 14:56

      @berphi

      "Que dire de ta contradiction à vanter la politique souverainiste, et législative (non reconnaissance du Coran), et géographique (filtre migratoire), de la Slovaquie. Slovaquie qui accepte les subsides de l’UE sans se conformer réellement à l’application des règles communes de ses états membres."

      Ben justement, qu’il n’y a aucune contradiction au contraire : oui, la Slovaquie ne reconnaît pas l’islam (et non "le coran") comme religion et ce pays (d’autres aussi... J’ai cité tout un tas d’exemples dans mon article) fait ce qu’il veut en matière de politique migratoire malgré son adhésion à l’UE/€/etc. La Slovaquie, la Pologne, ce sont des exemples concrets que le fait d’adhérer à l’UE n’empêche pas d’avoir une certaine autonomie sur tout un tas de sujets cruciaux. CQFD.

      Quant à l’adhésion de l’Ukraine, , ce n’est pas le seul pays qui a un processus en cours (il me semble que celui de la Turquie date d’il y a 20 ans...) et rien ne garantit qu’il ira au bout : les écarts d’économie sont tels que ce serait un gouffre. Et puis il y a des raisons évidentes qui font que cela a assez peu de chance d’arriver, du moins pas avant des décennies, et encore...


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 12 janvier 15:00

      @Conférençovore Et enfin je n’ai jamais dit que j’étais contre le souverainisme (je le suis même). Il suffit de lire l’article en question pour comprendre que c’est un type particulier de souverainisme qui pose selon moi problème en cela qu’il n’est absolument pas crédible et donc n’a aucune chance (de toute façon les essessiens ne s’en donnent aucune... ).


    • vote
      JL 12 janvier 12:07

      ’’ J’aurais aimé lire des réponses argumentées aux arguments mais le camp essessien n’a pas été foutu d’en produire (à moins qu’il ne considère les attaques persos comme des arguments). ’’

      >

       Et ça, c’est ces attaques persos, peut-être ?

       

      « Nous ne faisons plus nos lois parce que c’est l’UE qui les fait et que ses lois sont supérieurs aux nôtres. Nous ne faisons plus notre justice parce que c’est l’UE qui la fait, ses instances sont supérieurs aux nôtres. Nous ne battons plus monnaie et n’avons donc plus la main sur l’économie. Noues ne décidons plus de la paix et de la guerre parce que c’est l’OTAN ( donc les USA) qui s’en occupe , c’est à dire notre diplomatie... nous ne décidons plus de l’immigration puisque c’est l’UE qui s’en occupe... etc. Le peuple français n’est plus souverain et ne décide plus de son avenir, à cause d’une forfaiture démocratique (2005/2008 ). Un frexit est un préalable à toute politique propre, rien ne peut être entrepris sans ce préalable consistant à rendre le pouvoir à la nation. l’UPR soit interdit de tous media de masse , c’est surement parce qu’il ne fait pas peur... Il est drôle de constater qu’il existe encore tant d’imbéciles regardant la télévision incapable de penser les bases même de la politique. » cf. Samy Levrai, là

       

       En fait ce n’est pas l’UE ou l’Otan qui font tout ça, ce sont nos dirigeants mis en place par les institutions mondialistes et les anti-patriotes, les collabos comme les nomme Samy Levrai, qui laissent faire.

       

       ps. Pour ceux qui n’auraient pas deviné : esséniens parce que ss = souveraino-souverainiste.

       Quel humour !!!


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 12 janvier 12:23

        @JL

        C’est bien, tu es très honnête mon cher JL puisque tu as évidemment retiré... le début du post qui commence avec :

        "Juste un bel hymne à la collaboration comme prévu par un type qui ne comprend décidément rien à la politique..."

        Tu sais, moi quand on commenceb(je dis bien "commence"...) par m’insulter, j’ai tendance à ne plus rien avoir à foutre du reste.

        Ceci dit, j’aurais pu répondre à la partie que tu as sélectionnée point par point. Certaines affirmations sont discutables et d’autres carrément fausses et démenties par des exemples qu’il y a justement... dans l’article. Qu’on me dise qu’ils sont faux, que ce que j’ai écrit est faux et qu’on me le démontre réellement, je ne demande que cela. Je note que tu reprends à peine à mots couverts l’insulte...

        Et sinon "essessiens", pas "esséniens" et c’est juste pour éviter d’écrire "souveraino-souverainiste" ou même "SS" (là tu pourrais jouer les victimes...).


      • vote
        JL 12 janvier 14:04

        @Conférençovore
         
         «  En fait ce n’est pas l’UE ou l’Otan qui font tout ça, ce sont nos dirigeants mis en place par les institutions mondialistes et les anti-patriotes, les collabos comme les nomme Samy Levrai, qui font le travail pour ces institutions de pouvoir atlantique. »
         
        Quelque chose à ajouter à ça, peut-être ?


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 12 janvier 14:45

        @JL Oui. Que c’est de la foutaise visant à déresponsabiliser le pauvre et innocent petit peuple. Perso, ce discours me gonfle : ce sont les Français qui mettent au pouvoir des mondialistes depuis un demi-siècle et personne d’autre. Oui, il y a des médias de masse qui les influencent et c’est un vrai problème mais une fois dans l’isoloir (pour ceux qui y vont être et j’en connais un certain nombre ici qui se plaignent des résultats électoraux alors qu’ils n’y vont pas... ça aussi, il faudrait qu’on en parle...), personne ne les oblige à quoi que ce soit.

        Un courant politique par ailleurs complètement inexistant dans la vie politique locale (il faudrait peut-être commencer par là comme je l’avais dit à propos de l’UPR en 2015-17) qui explique que tous les pbs de la France se résument à son adhésion à l’UE/€/OTAN/CEDH, etc, se fout de la gueule du monde.


      • vote
        JL 13 janvier 13:05

        @Conférençovore
         
         ’’ce sont les Français qui mettent au pouvoir des mondialistes depuis un demi-siècle et personne d’autre’’
        >
        La doxa mondialistes s’insinue partout, et même jusqu’ici. Et vous n’y êtes pas pour rien.


      • vote
        JL 13 janvier 13:11

        @Conférençovore 
         
        La doxa mondialistes s’insinue partout, et muselle l’opposition.
         
        Groupe Bilderberg : quand la télé Française avait encore la liberté d’en parler

        par Norman Bates, samedi 13 janvier 2024
         
         ps. c’est moi qui souligne.

      • vote
        Norman Bates Norman Bates 12 janvier 12:47

        Je remercie le camarade conférencier pour ce module dont la substance ne manque pas d’intérêt...

        Je vois infiniment moins de "folie" dans ce débat avec des souverainistes que dans la longue litanie des "débats" dans les médias aux ordres avec des intervenants autorisés et des sujets autorisés...

        Ici il y a des diagnostics précis, argumentés, avec des solutions concrètes...dans l’aquarium du système les poissons rouges font des ronds dans l’eau, ils pérorent en rond sans jamais s’aventurer vers le fond du bocal...

        C’était utile d’avoir un mondialiste sur place en la personne du mini Moïse (qui n’a pas été maltraité, qu’on se rassure) dont l’argument du "personne n’adhère" est un cinglant aveu de renoncement et/ou de fourberie...prétendre cela dans un pays doté de 40% d’europhobes, où la population est la plus critique sur l’UE, où beaucoup n’ont pas oublié la trahison de 2005, est assez grotesque...

        Ces hypocrites pur jus sont bien au chaud dans le carcan mondialiste, ils jouissent de bénéfices palpables alors qu’il y a péril en la demeure si un vrai débat sur l’émancipation de la Nation est engagé...parce que les gens comprendraient massivement comme le dit Poisson...

        On peut railler ces "essessiens", on peut balayer d’un revers de main dédaigneux leurs idées, leurs constats, leurs solutions, mais après on se retrouve avec quoi.. ?

        Un cloaque politicard présent en masse dans tous les médias aux ordres sous le sceau du clivage caduc "droite-gauche" avec un petit nouveau qui cumule les heures d’antenne avec ses expectorations rageuses monocausales, ses faits divers jamais contextualisés avec mise en accusation des responsables, chose que les "essessiens" font sur tous les sujets...ils attaquent Davos, l’OMS, l’UE, Ursula, Gates, Fauci, BlackRock, Soros, le Bilderberg, tous ces lobbys et puissances d’argent qui tiennent les médias aux ordres et donc l’opinion publique...cet "équilibre" là est intouchable, inviolable, il contribue à la destruction de la Nation...

        Et là, il y a ceux qui en profitent et ceux qui ne se résignent pas et combattent ces ennemis...mondialisme contre souverainisme, si on oublie ce clivage essentiel on s’égare et on se laisse étourdir...


        • vote
          Norman Bates Norman Bates 12 janvier 13:19

          Rougeyron s’est planté dans les grandes largeurs lorsqu’il fait part de l’espoir que lui inspire Gert Wilders...
          https://twitter.com/f_philippot/status/1744986894457311501
          Bah oui, encore une trahison...les rodomontades c’est avant une élection, après c’est la capitulation et le froc baissé...
          Au delà de ce cirque je rejoins Floflo qui, ne serait-ce que par principe, ne supporte pas l’idée d’une France sous tutelle, soumise à des lois imposées par des non élus, même si l’UE était moins nocive...
          La France n’est pas l’Estonie, quand même...


        • vote
          Conférençovore Conférençovore 12 janvier 13:38

          @Norman Bates

          "C’était utile d’avoir un mondialiste sur place"

          Un sorosien même... Allons jusqu’au bout !

          "qui n’a pas été maltraité, qu’on se rassure"

          C’est vrai. Il a juste été opposé loyalement à 5 essessiens.

          "ses faits divers jamais contextualisés avec mise en accusation des responsables"

          J’habite à la campagne dans laquelle le contexte, c’est que nous n’avons pas de cinéma à proximité, pas de patinoire, pas de piscine, pas de MJC et autres médiathèques. Je suis plutôt dans une campagne assez aisée mais plus loin, c’est beaucoup moins le cas et pourtant les jeunes ne brûlent pas de voitures à la moindre contrariété. Il ne tabassent pas un homme handicapé comme récemment à Romans-sur-Isère, tu sais dans ce quartier sur lequel s’est déversé 200 millions d’euros de rénovation et d’où venaient d’autres "jeunes"... Les premiers responsables de ce que tu appelles des faits divers et que moi et les gens un minimum lucides appellent un phénomène de société, sont les auteurs de ces délits et crimes. Les seconds responsables, ce sont ceux qui cautionnent comme par exemple les juges rouges, l’extrême gauche qui a mis trois jours à condamner les émeutes prétendument pour honorer la mémoire de la racaille Nahel et tous ceux qui préfèrent fermer les yeux parce que soi-disan, sans frexit, on ne pourrait rien faire. Et s’il s’agit de dire que certaines personnes ont importées ces gens, il faut aller au bout et au moins admettre qu’il ne s’agit certainement pas des gens du RN ou de Reconquête qui n’ont jamais eu le pouvoir. J’ai juste pris un exemple pour montrer pourquoi votre discours ne passe pas : s’il y a des éléments qui peuvent s’entendre, il y a beaucoup plus souvent un tel fossé entre les "arguments" (généralement un mille-feuille) et la réalité, qu’il y a un sérieux problème de crédibilité.

          "dont l’argument du "personne n’adhère" est un cinglant aveu de renoncement et/ou de fourberie...prétendre cela dans un pays doté de 40% d’europhobes, où la population est la plus critique sur l’UE, où beaucoup n’ont pas oublié la trahison de 2005, est assez grotesque..."

          Prétendre que c’est la préoccupation première de ces mêmes 40% l’est infiniment plus : l’europhobie, concrètement, en réalité, on sait combien cela fait : 0,92%. On verra le score de floflo aux européennes mais je mets un billet que ça ne va pas péter haut (2% grand max).

          "mondialisme contre souverainisme, si on oublie ce clivage essentiel on s’égare et on se laisse étourdir..."

          Il ne s’agit pas de l’oublier mais juste de regarder la réalité électorale en face. Autrement, on peut effectivement monter son petit mouvement essessien, vendre des bouquins réécrits 500 fois, des mugs et des porte-clés (aller voir sur la boutique de génération frexit pour rigoler un coup... des merdes Made in China, approuvé à 100% par la team essessienne !). Ça rapporte. Ça ne sert pas à grand chose mais ça permet à certains de se recycler à peu de frais...


        • vote
          yoananda2 12 janvier 13:32

          On peut railler ces "essessiens", on peut balayer d’un revers de main dédaigneux leurs idées, leurs constats, leurs solutions, mais après on se retrouve avec quoi.. ?

          Ben avec tout le reste du monde. Ça laisse de la marge.

          Au delà de ce cirque je rejoins Floflo qui, ne serait-ce que par principe, ne supporte pas l’idée d’une France sous tutelle, soumise à des lois imposées par des non élus, même si l’UE était moins nocive...
          La France n’est pas l’Estonie, quand même...

          Vision rétrograde et populiste. On ne vit plus au moyen age. Il y a des réalités supra-nationales. La France est trop petite d’une part, d’autre part, la France est très mal gérée. Ce serait 10X pire si c’était un pays démocratique et souverain. Tu imagines donner vraiment le pouvoir aux gens ? lol ste blague.

          Si on n’était pas sous tutelle, ton niveau de vie serait bien pire. L’UE protège ton niveau de vie. Sinon, il y aurait beaucoup de pénuries de médocs et de toutes sortes de biens de consommation courante. On serait l’argentine en somme. La criminalité serait encore plus violente et courante. Etc...

          Bon, c’est sûr, on moins on pourrait dire "on est souverain", "on est dans une merde noire, mais au moins cette notre merde à nous". lol

          Le pire dans cette affaire, c’est que les gens, le peuple, s’accroche à cette idée de démocratie et de souverainisme parce que c’est ce qu’on leur a mis dans la tête au préalable. C’est ironique puisque ça montre leur incapacité à être démocrate et souverain quelque part puisqu’ils ne savent pas penser par eux même.


          • vote
            yoananda2 12 janvier 13:34

            @yoananda2
            réponse à Norman Bates. Mon commentaire est mal placé.


          • vote
            Pyrathome Pyrathome 12 janvier 14:10

            @yoananda2

            Ton commentaire n’est pas mal placé, il est juste déplacé, comme d’hab.....On croirait entendre un adepte de la macaronnie avec des arguties débiles, mensongers et empreints de sophisme....
            T’es grillé mon petit Yoyo, tu travailles pour CTIL ?  


          • vote
            JL 12 janvier 14:12

            @yoananda2
             
             ’’ mais après on se retrouve avec quoi.. ? Ben avec tout le reste du monde ’’
            >
            Oui oui, tout le reste du monde, la fameuse communauté internationale !!!
             
            « On ne souligne quasiment jamais que l’expression « communauté internationale » est classiquement utilisée pour désigner Washington et tous ceux qui en viennent à s’aligner avec elle » Noam Chomsky
             
             Voilà, c’est souligné ici.


          • vote
            Norman Bates Norman Bates 12 janvier 14:22

            @yoananda2

            "La France est trop petite d’une part, d’autre part, la France est très mal gérée."
            Faux et vrai. Il ne t’a pas échappé que depuis le règne de Sarko-Bismuth la France est en état de liquidation totale.. ? en tout cas le coup d’accélérateur est manifeste...
            L’un explique l’autre, la France est affaiblie à tous les niveaux mais je n’adhère pas au discours (typiquement européiste) du catastrophisme, d’une tutelle indispensable...ce qui se détruit se reconstruit...
            Mais tu vas être content : le traité en cours de discussion va aboutir à la création d’un "état européen" (dont MacRoth lorgne la présidence) avec dissolution des nations...la France reléguée au statut de canton aussi fort et influent que le Kosovo est une perspective réjouissante...mais puisque nous ne sommes pas capable d’être libre et souverain comme 95% des pays dans le monde c’est un châtiment mérité...
            Il y a déjà des "pénuries de médocs", et je ne sais pas si tu mesures l’ampleur de l’effondrement général en cours, la liste est infinie...avec les lois de censure, la suppression de X, il ne sera plus possible d’en parler... 
            Je me borne à refuser la gouvernance imposée par les "2500 plus grands argentiers du monde" réunis à Davos, la santé cornaquée par l’OMS de Gates le pédo qui va nous fourguer ses injections et sa viande synthétique, les villes 15 minutes, le crédit social etc etc etc...
            Ouais : je préfère "notre merde à nous" avec un truc que tu oublies...la liberté de choisir...ce qu’on a "mis dans la tête des gens" c’est l’absence d’alternative à la soumission inconditionnelle à la pègre mondialiste dont le projet est écrit, nul besoin d’être "complotiste" pour le décrire...
            Ta description d’une France souveraine me fait franchement halluciner...certes la bataille sera rude, les obstacles et pièges nombreux, mais je me demande d’où tu puises ce tableau de désolation qui engendre la résignation...
            Tu exclus qu’on te l’ai "mis dans la tête" ?


          • vote
            yoananda2 12 janvier 14:36

            @Norman Bates
            la France a déjà été souveraine. Pourquoi est-ce qu’elle a perdu cette prérogative d’après toi ?


          • vote
            yoananda2 12 janvier 14:41

            .certes la bataille sera rude, les obstacles et pièges nombreux, mais je me demande d’où tu puises ce tableau de désolation qui engendre la résignation...

            De défaite en défaite jusqu’à la victoire en somme ! lol la devise des souverainistes on pourrait dire.

            Ta description d’une France souveraine me fait franchement halluciner...

            C’est pour te ramener à la réalité. Le souverainisme ne fait pas rêver tout le monde tu sais.

            Tu exclus qu’on te l’ai "mis dans la tête" ?

            T’es tu jamais demandé s’il y avait une vie en dehors du souverainisme et de la démocratie ?

            Pourrais-tu me citer, sans faire de recherche gogole, 3 ou 4 critiques de la démocratie et du souverainisme et discuter de modèles alternatifs ?


            • vote
              micnet micnet 12 janvier 16:27

              Salut Conf,

              D’abord sur la forme, bravo pour la qualité de tes articles qui ont au-moins le mérite de l’effort à la fois rédactionnel et argumentatif.

              Sinon, je ne sais pas si je fais moi-même partie de la pensée "essessienne" mais j’avoue ne pas bien comprendre ta hargne envers eux, comme si ces gens représentaient un quelconque danger d’autant que, tu en conviens toi-même, ils ne pèsent franchement pas lourds dans le paysage politique... Si j’étais un peu taquin, je dirais que tes articles "anti-essessiens" me font furieusement penser aux articles sur l’antichristianisme de nos amis Y2 et Gollum, comme si c’était un sujet prioritaire smiley.

              Maintenant sur le fond, je n’ai pas écouté l’intégralité de la vidéo mais l’échange que j’ai aperçu entre Philippot et S Rigault m’a semblé très intéressant. Il est vrai que le jeune Stanislas, fort sympathique au demeurant, a effectivement un peu trop de chocolat blanc qui lui sort par les narines et qu’il manque encore cruellement d’expérience dû à son jeune âge mais enfin force est de constater que Philippot lui a quand même apporté des arguments massue. Quand par exemple il rappelle que "philosophiquement, quand on se prétend patriote on ne conçoit pas que son pays ne soit plus maître de son destin", je ne vois pas ce qu’il y a à opposer sur le principe. Après il y a bien sûr le contexte et effectivement le fait de vouloir faire un FREXIT brutal est peut-être une connerie mais on a aussi le droit de faire ça intelligemment et de se donner un objectif de sortie de l’Euro par étapes, non ? Perso, j’estime également que se proclamer patriote tout en excluant toute sortie de l’UE soit-disant parce que "c’est pas possible" me paraît complètement contradictoire.

              Maintenant tu prends pour exemple la Slovaquie en tant qu’exemple à suivre mais dois-je te rappeler que la Slovaquie, c’est 5 millions d’habitants quand la France en a 67 et que, plus important encore, la Slovaquie, de par sa géographie n’est franchement pas le lieu où les immigrés nord-africains auraient l’idée de se rendre en premier. Un Africain qui traverse la Méditerranée ne va pas se dire "tiens si j’allais faire un crochet en Slovaquie".

              Donc si tu veux faire des comparaisons pertinentes pour étayer ton affirmation consistant à dire (en gros) "peu importe l’UE, si on veut stopper l’immigration on sait le faire", le mieux est de choisir des pays comparables à la France, notamment géographiquement comme par exemple l’Italie. Or que se passe-t-il en Italie depuis que G Meloni dont les idées sont similaires à celles du Z ? Ben c’est pas franchement une réussite en tout cas pour le moment (+450 mille étrangers en plus...). Et Meloni est obligée de "négocier" avec l’UE pour limiter au max les entrées. Alors comment qu’on fait chef ?

              Enfin, tu expliques à plusieurs reprises que les "essessiens" ne prendront jamais le pouvoir et qu’ils ne représentent rien politiquement (du coup, pourquoi les descendre en flammes dans tes articles ?) mais tu as conscience que c’est exactement pareil pour le Z que tu soutiens. Tu crois sérieusement qu’il représente beaucoup plus que les essessiens ?

              Si on veut vraiment faire de la "realpolitik" et qu’on espère encore un début de commencement de changement dans les prochaines années, il n’y a pas 36 solutions : soutenir le RN. C’est la seule conclusion à peu près réaliste...


              • vote
                yoananda2 12 janvier 16:46

                @micnet
                lol
                les débats politiques en France consistent à savoir s’il faut voter pour un juif, une fiotte (ou deux) ou une femme à chat pour être souverain.
                mdr
                J’imagine la gueule de nos ancêtres s’ils pouvaient assister à ça. Pas sûr que beaucoup seraient allés dans les tranchées si on leur avait dit.


              • vote
                micnet micnet 12 janvier 17:04

                @yoananda2

                Je croyais que tu t’en branlais complètement des débats politiques mais je constate que tu es bien présent sur ce fil, bienvenu smiley


              • vote
                yoananda2 12 janvier 17:06

                @micnet
                oui t’as vu, une contribution légendaire au débat le plus important de notre génération, hein !
                hahaha


              • vote
                Norman Bates Norman Bates 12 janvier 17:31

                @micnet

                Cher camarade, je ne puis que coopter l’essence de ton propos, avec cependant une notable divergence sur ta conclusion au sujet du RN...
                https://twitter.com/f_philippot/status/1745828733120819374
                A ce stade ça confine au pathétique...la seule option serait d’infiltrer ce vaisseau électoral pour le détourner vers des objectifs bénéfiques pour la France au lieu de le voir sombrer dans la plus sinistre des collaborations...
                Je dois faire court et réponds en transversale sur certains points...
                Yoa2 comme déjà dit je ne suis pas un penseur ni un théoricien mais j’ai suffisamment de billes pour avancer le constat d’une rupture lors de la révolution "française"...la suite n’est qu’une longue érosion de la souveraineté du peuple dont les épisodes seraient fastidieux à énumérer...
                De façon globale je ne comprends pas qu’on puisse se définir en patriote ou souverainiste et demeurer inerte face au naufrage actuel...c’est encore plus incompréhensible lorsqu’un point de crispation quasi obsessionnel (immigration) est en intime relation avec ce même naufrage et ses maitres d’œuvres...qui sont appelés à la rescousse...c’est carrément dingue de courte vue, c’est ignorer les verrous mis en place, c’est banaliser l’impuissance de la Nation...
                Je ne comprends pas non plus l’acharnement du Colloquovore sur ces "essessiens" qui ne sont que d’insignifiants empêcheurs de mondialiser en rond...absents des médias aux ordres mais dotés d’une base populaire à ne pas négliger, nombreux sont ceux qui ont ouvert les yeux avec l’hystérie covidique (corruption, poison obligatoire) ou le gavage de l’oie ukrainienne corrompue au bénéfice exclusif des USA...
                Si ces "essessiens" constituent un danger c’est uniquement pour la fange mondialiste, et là le positionnement ne souffrira aucune ambiguïté...


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 12 janvier 18:26

                @micnet

                Salut à toi, jeune essessien ! Non, je plaisante. Il me semble tu es souverainiste plutôt identitaire.

                "j’avoue ne pas bien comprendre ta hargne envers eux"

                Je l’ai expliqué dans le premier article. Ils contribuent en réalité à la dépolitisation. Certains pourraient me répondre qu’ils font de l’éducation populaire, ce qui est en partie vrai mais être politisé sans faire le boulot minimal, c’est un peu comme avoir un garage automobile avec tous les outils qui vont bien mais de ne même pas savoir changer un essuie-glace. Je déteste par ailleurs leur tiermondisme ainsi que les analyses foireuses en général. Et franchement, si écrire deux articles c’est s’acharner, je suis loin du compte pour égaler la hargne de certains sur d’autres sujets... Donc je me les farcis sur deux (allez ptète 3 : j’ai envie de traiter le cas Badass) articles mais je ne vais pas en faire 50 non plus. Il y a quand même une autre raison qui est qu’il y a en ce moment une sorte d’offensive générale de ce courant et avec une sorte de mépris intellectuel totalement injustifié de leur part pour tous ceux qui ont une ligne plus proche du souverainisme ethnique. Bref, je me fais aussi un peu plaisir. Et puis j’aime bien quand ça râle dans les commentaires... smiley

                "Maintenant tu prends pour exemple la Slovaquie en tant qu’exemple à suivre mais dois-je te rappeler que la Slovaquie, c’est 5 millions d’habitants quand la France en a 67 et que, plus important encore, la Slovaquie, de par sa géographie n’est franchement pas le lieu où les immigrés nord-africains auraient l’idée de se rendre en premier"

                D’abord c’est bien un contre-exemple parce que c’est justement un petit pays de 5 millions d’habitants et qui arrive à peu près à faire ce qu’il veut alors même qu’il est bénéficiaire des aides. Les essessiens nous expliquent que la France, deuxième contributeur, deuxième économie de l’UE, avec sa puissance militaire, etc, ne peut rien faire. Je dis que c’est évidemment faux, la preuve. Sinon, détrompe-toi pour l’immigration de masse... Cela commence à arriver en Europe centrale et dans les pays de l’Est. Évidemment, c’est pas le Malien qui baragouine un peu le français qui va aller se faire chier à bosser là-bas sachant qu’il peut buller et être pris en charge par une association de collabos subventionnés chez nous et sachant que les gouvernements de ces pays vont au contraire prendre des immigrés pour le travail (et ça, ça change tout, avec des visas qui se renouvellent une ou deux fois grand max), sans aucune perspective de naturalisation et précisément pas ceux-là. Mais avec la spectaculaire hausse du niveau de vie dans tous ces pays, ça viendra, crois-moi. Des Africains, on en a vu beaucoup en Ukraine avant l’invasion russe alors que le niveau de vie était très nettement inférieur à chez nous, des (pseudo pour certains)étudiants.

                "Or que se passe-t-il en Italie depuis que G Meloni dont les idées sont similaires à celles du Z ?"

                Sauf que l’Italie est dans une situation économique plus critique que la notre. Rougeyron a raison là-dessus : ils n’ont pas non plus comme nous des banques systémiques TBTF. Ils ont une marge de manœuvre très réduite et il y a un autre aspect qu’il faut prendre en compte c’est que le droit du sol n’existe pas là-bas. Il faudrait voir des statistiques précises mais il y a beaucoup plus une immigration de travail que chez nous (ce qui n’est pas dur : 89,5% de l’immigration en France est une immigration de peuplement et seulement le reste de travail). Et en fonction des origines/linguistique, en gros anglophones ou francophones, il est très clair que nombre de ses immigrés n’ont pas pour destination finale l’Italie.

                "mais tu as conscience que c’est exactement pareil pour le Z que tu soutiens. Tu crois sérieusement qu’il représente beaucoup plus que les essessiens ?"

                J’en ai conscience. D’ailleurs, j’ai soutenu le Z en 2022 mais où as-tu vu que je soutenais forcément le Z pour 2027 ? En vérité, je pense qu’il a très peu de chances et que son rôle n’est pas là. S’il peut pousser le RN à retrouver un discours sur l’immigration un peu plus cohérent, ça sera déjà pas mal. Il se trouve que le RN a tout de même un projet de loi complet sur la question qu’il pourra soumettre au référendum. Bref, entre les idées et le report des voix du Z sur le RN, il reste tout de même utile dans le débat public.

                "il n’y a pas 36 solutions : soutenir le RN. "

                Perso, je préfère attendre un petit peu mais oui, ça se terminera très certainement comme ça me concernant.


              • vote
                Conférençovore Conférençovore 12 janvier 18:33

                @micnet

                "comme si c’était un sujet prioritaire"

                Il y a un autre aspect de la question que tu sembles ignorer mais cette mouvance a, depuis qq temps, une exposition croissante sur les médias dits alternatifs, d’où cette petite (elle n’est pas méchante mais ça serait chouette s’ils pouvaient un peu se ressaisir) cartouche.


              • vote
                Norman Bates Norman Bates 13 janvier 03:03

                @Conférençovore

                "Ils contribuent en réalité à la dépolitisation."
                Ah ! le niveau calamiteux de la crasse politique du système ne contribue donc pas à la dépolitisation, ni le fait qu’il devient de plus en plus évident que ces piètres comédiens n’ont plus qu’une influence marginale sur le cours des événements, qu’ils simulent l’antagonisme alors qu’ils sont copains comme cochon...et même plus si affinités...
                Non, ceux qui contribuent à la dépolitisation sont les vilains souverainistes qui viennent troubler la quiétude des débats superficiels de l’entre-soi mondialiste avec d’impolis éclairages sur les rouages, les mécanismes et les complicités de cette clique, et évidemment ça gêne...
                Pousser le RN est une bonne idée, ce parti ne trahira pas s’il accède au pouvoir...il a déjà trahi dans l’opposition...
                "Et puis j’aime bien quand ça râle dans les commentaires..."
                J’aime bien rendre service... smiley

                En parlant "service" je remercie l’auteur de la notif déposée en modo sur mon embryon module qui était affublé de deux horribles coquilles...c’est rectifié, embryon module est propre comme un bloc opératoire...
                Ceux qui ont déjà voté pour sa mise au monde merci, mais il faut réitérer ce noble geste, quant aux autres merci d’en faire de même...
                Je pense modestement que le contenu vaut le détour... smiley


              • vote
                Norman Bates Norman Bates 13 janvier 03:14

                En passant, j’ai aperçu dans la journée que l’égolatre d’Avox a refait un tour du nombril en 80 éructations...

                C’est du gratiné, y en a partout...puisque l’adorateur de "pigeons cosmiques" n’a que du "caca" et du "pipi" dans le bec je m’abstiens de me déplacer sur la barquette sur laquelle il s’égosille comme un dératé par crainte d’y recueillir des postillons de nature pour le moins incertaine...

                C’est en vociférant qu’il déplore l’absence de participants, pardon, de "débiles d’ici et d’ailleurs", aux "débats" qu’il propose dont la finalité consiste à se prosterner et chanter les louanges de Saint Nombril...une espèce de culte du néant, quoi...

                Enfin voilà, je tenais à le signaler...si d’aventure un "débile" veut faire acte de présence et de charité...courage... smiley


                • vote
                  Conférençovore Conférençovore 13 janvier 08:44

                  @Norman Bates J’ai vu aussi mais mon propre ego en a pris un coup : dans un de ses posts scato particulièrement gratiné, il n’y en a que pour toi. Pas un crachat sur qiqi et tout pour le "travello"... de quoi devenir morbidement jaloux. J’la sens pas c’t’année...


                • vote
                  Norman Bates Norman Bates 13 janvier 11:01

                  @Conférençovore

                  Oui, je l’ai relevé et j’en suis navré pour toi...je suis seul récipiendaire des dernières salves du Très-Haut, et le seul à jouir de la nouvelle distinction de "travello"...
                  L’enseignement qu’il m’a prodigué inclut le don de soi, la générosité, l’altruisme, la bienveillance, d’où la peine que je ressens en te voyant ainsi spolié, attaché au bord de l’autoroute de la félicité...
                  Suivant ses préceptes immaculés je ne puis que te recommander de ne pas perdre foi, de lui témoigner directement de ta ferveur par de nouvelles prières, il ne manquera pas de t’inclure dans ses futures communions sacrées...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès