• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Gay Games - Les Reportages de Vincent Lapierre

Les Gay Games - Les Reportages de Vincent Lapierre

Vincent Lapierre et son équipe se sont rendus à la cérémonie de clôture des Gay Games 2018.

Du 4 au 12 août se déroulaient à Paris la 10ème édition des Gay Games, compétition sportive organisée par la communauté gay internationale mais “ouverte à tous”. À la manœuvre en France : les réseaux communautaires habituels, à l’image de Patrick Klugman qui représenta Anne Hidalgo pour cette cérémonie de clôture où Vincent et son équipe étaient présents…

Tags : Paris Sport Homosexualité




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • vote
    Shanti-Zen* Shanti-Zen* 21 août 21:55

    Je voulais la poster, merci de l’avoir fait !


    • vote
      beo111 beo111 21 août 23:32

      Je suis passé à côté l’autre jour, c’est vrai que c’est ridicule. D’un autre côté, ça coûte beaucoup, beaucoup moins cher que les jeux olympiques de 2024, et il est là le vrai scandale !


      • 3 votes
        joelim joelim 22 août 11:39

        Ben ouais, les LGBT fiers d’eux (je parle pas des autres, les normaux) sont discriminés encore et toujours : les participants des JOs gagnent plus et ça passe beaucoup plus à la télé. Ça mériterait un défilé de protestation supplémentaire avant l’hiver.


      • 1 vote
        Qirotatif Qirotatif 22 août 07:32

        "Vous êtes déguisées...

        - Ah pas du tout ! Mauvaise phrase !"

        Lapierre qui se fait scheiderniser. par deux "folles hystériques radicales"* :
        -)) smiley smiley


        Il y en a une autre aussi qui est pas mal : 
        "C’est une compétition ouverte à tous...
        - Comme les JO en fait...
        - Bah... pas tout à fait... si on a pas un super niveau, on ne peut pas participer..."

        Ils nous ont inventé la compétition sans compétition. Fabuleux !



        * Auto-description des deux intéressé.e.s non binaires

        • 2 votes
          guepe 22 août 11:20

          Ah la la, quelle manipulation ces micro trottoirs.

          On se doutait bien déjà de ce qui allait ressortir avant même de cliquer sur la vidéo. Évidemment, au lieu d’interroger la foule derrière, on préfère aller se farcir la troupe du carnaval de Rio pour que les droitards rigolent un bon coup en se foutant de la gueule de ces "tafioules" .

          Les gauchistes ont bien raison de vous peindre en racistes intolérants lorsqu ils font eux aussi un micro trottoir, ce n’est qu un juste retour de bâton.

          Les Gays Games sont aussi ouvert aux hétéros, les organisateurs s’expliquent eux mêmes de leur existence dans un site. Reportage pour les mous du bulbe de la droite.


          • 2 votes
            joelim joelim 22 août 11:44

            "la troupe du carnaval de Rio" et "tafioules" c’est pas très antiraciste tolérant quoi.

            Faites ce que je dis pas ce que je fais. smiley 


          • vote
            guepe 22 août 11:54

            @joelim Oui smiley Mais c’était ironique, je m’étais m y dans la peau de son public, pour qui c’est le signe de la " décadence " de l’Occident. J’avais oublié qu’il fallait mettre des petits smileys pour qu on comprenne l’ironie ici smiley


          • vote
            Le Peps 22 août 14:46

            @guepe

            "Les Gays Games sont aussi ouvert aux hétéros"

            En effet, c’est clairement dit dans le reportage. D’ailleurs la brésilienne qui danse est hétéro et elle a gagné des médailles. Mais merci pour l’info, les autres qui n’ont pas non plus regardé le reportage le sauront ... ;)


          • 5 votes
            Qirotatif Qirotatif 22 août 19:25

            @guepe

            Il n’a pas non plus interrogé que des "folles hystériques et radicales"...

            Le scandale ce n’est pas qu’il existe ce genre de manifestations. A part qq crétins tout le monde s’en fout... Le pb est que ces conneries coûtent des millions d’€, millions qui pourraient servir à, par exemple, construire des centres d’accueil pour les jeunes qui se font dégager de chez eux, faire de la prévention, aider les victimes de violences. Il manque bcp de moyens pour les gens qui s’occupent des femmes ou les enfants victimes de violence et tout ce que l’Etat trouve le moyen de faire c’est dépenser des millions d’€ pour ce qui n’a rien d’une compétition mais juste un prétexte pour s’amuser. 

            On peut toujours rétorquer que ce n’est pas la seule dépense inconsidérée (la simple existence de la Dilcrasse et ses 100 patates de budget annuel par exemple, les dizaines de millliards de subventions à des assos bidons, les milliards de la formation professionnelle, les subventions pour l’art dégénéré, etc.) mais ça ne change rien à la réalité qu’ici, c’est notre fric qui est jeté en l’air pour des futilités et faire plaisir à une communauté... une fois de plus. La Mairie de Paris est coutumière de ces "manifestations"... On a déjà eu droit au festival de cinoche féminin interdit aux hommes, au festivals réservé aux racisés et un paquet d’autres stupidités dans le genre... Nul besoin d’être "de droite" pour estimer que toutes ces bouffonneries ne sont rien d’autres que les escroqueries du camp du progrès désormais uniquement pseudo-sociétal qui a totalement abandonné le combat social.


          • vote
            guepe 23 août 01:03

            @Qirotatif

            Oui , c est vrai qu il est aujourd’hui très facile d’obtenir des subventions pour des assos. Je connais des gens qui ont montés une assos et sont partis faire des voyages humanitaires dans des pays éloignés et qui ont bénéficiés des subventions de la part des mairies ou collectivités. Si demain, je monte une association " Les amis du Malawi" pour y construire un orphelinat , j ’ aurais probablement aucun problème à gratter des sous.

            Mais la faute en revient qu’à l’état qui autorise , et même encourage les mairies à donner ses subventions. Les mecs qui veulent leur demander de participer aux financements de leurs projets le font parce qu’il tente de réunir les sommes dont ils ont besoin. Chacun a son histoire et sa propre échelle de valeurs et de principes. Tu parles d’aider les victimes de violence mais d’autres personnes peuvent aussi être plus sensible à la pauvreté dans le tiers monde ou aux victimes de l’homophobie, sans pour autant que leur combat soit illégitime. C’est le rôle de l’État de trancher parmi eux.

            Le reportage de lapierre ne parles du financement qu’à la dernière minute. Il n’a pas fait un reportage sur le gaspillage de l’argent prélevé aux contribuables.

            Les Gays Games est un évènement international, qui a déjà eu plusieurs éditions dans le monde, ils n’ont pas forcé la main de la mairie de Paris. Et il suffit de lire les coms sur la vidéo pour voir que le problème pour eux, c’est pas le financement de ses jeux.

            PS : en plus , ces gays games font venir des touristes du monde entier , qui dépenseront leur fric ici , et ne nécessitent pas les coûteux aménagement pour les JO.


          • 2 votes
            Qirotatif Qirotatif 23 août 09:08

            @guepe
            A l’instar des audiences, 95% des posts sous les vidéo YT sont dans le superficiel : la chaîne du Musée de l’Homme a 3000 abonnés quand des chaîne de tutto de maquillage en accumulent plusieurs milliers de fois plus. Telle est la réalité des centres d’intérêts majoritaires et du niveau moyen actuel de la population. Point de miracle à attendre dans le contenu exprimé sous 95% des vidéos. Lapierre ne fait rien de plus que des micro-trottoirs. Il ne fait pas d’analyse, autrement il ferait quelques centaines de vues au lieu de plusieurs dizaine de milliers. Il ne fait pas non plus du journalisme d’investigation.

            En effet, ici il n’a pas fait un reportage spécialement sur le financement de ce truc. Son travail consiste à interroger les gens, leur apporter une contradiction et toute la limite se situe dans l’honnêteté qu’il a dans le montage final. Certains contestent la sélection qu’il fait et l’accusent de déformer la réalité. A part lui-même qui dispose de l’intégralité de ce qu’il filme, personne ne peut affirmer si c’est le cas ou non. Nous devons avoir du recul sur tout ce qui est diffusé, le travail de Lapierre compris. Ce que nous pouvons faire en revanche c’est de la comparaison : quand les MSM font croire que les meetings de Macron sont des succès alors que ce sont des coquilles vides, que le public est composé de gens qui applaudissent à réception d’un texto, et, d’autre part, quand on voit un reportage de Lapierre où il n’arrive pas à trouver une seule personne capable de dire quelles sont les idées de Macron, la vérité, eu égard à nos propres expériences, semble davantage en conformité avec le travail du second. Ce n’est pas une simple intuition, un apriori positif en sa faveur, juste la concrétisation de ce nus sommes nombreux à avoir constaté également : nous avons tous des gens autour de nous qui ont voté pour ce type et qui sont incapables de dire pourquoi quand on leur demande. Alors peut-être que Lapierre a forcé le trait, c’est fort possible même (l’objectivité n’existe pas), mais il a montré une situation qui entre en résonance avec une réalité que nous sommes nombreux à constater et que nous ne retrouvons pas dans les reportages des MSM.


            "Tu parles d’aider les victimes de violence mais d’autres personnes peuvent aussi être plus sensible à la pauvreté dans le tiers monde ou aux victimes de l’homophobie, sans pour autant que leur combat soit illégitime."

            Je ne dis pas que le combat contre l’homophobie est illégitime (bien au contraire) mais qu’un évènement tel qu’une pseudo-compétition sportive avec DJ, folles avec plumes dans le cul et tout le folklore de la provoc importée de Frisco n’est probablement pas la meilleure approche. Mes impôts financent ces événements et j’en conteste le bien-fondé et l’efficacité estimant que l’Etat n’a pas à promouvoir des pratiques sexuelles ou cultuelles. Il a des fonctions régaliennes qu’il se doit d’assurer comme garantir la sécurité de tous, rendre la justice, etc., ce qui est très loin d’être le cas. De même, les municipalités ont des missions prioritaires (gérer les questions de voirie, les questions sanitaires, le transport, fournir des équipements - écoles, crèches, etc.) et il me semble que les Gay Games ne rentrent pas dans ces priorités. Il est désolant de constater que les gens élisent des équipes municipales qui financent ces futilités et tout ce que l’on peut faire c’est tenter de les convaincre qu’il y a mieux à faire. Par son militantisme politique, Lapierre, contribue à son niveau à cela.


            "ces gays games font venir des touristes du monde entier , qui dépenseront leur fric ici "

            Quel est l’objectif au juste ? Faire venir des touristes pour assurer le chiffre d’affaire des bars du Marais ou lutter contre l’homophobie ? 

            En quoi assurer la promotion d’une pratique sexuelle est une manière de lutter contre les préjugés dont sont victimes parfois les gens qui s’y adonnent ? Nous vivons, en France et en Occident en général, dans les pays les plus tolérants au monde en la matière. La problématique de l’homophobie est autrement plus sérieuse que quelques crétins qui traitent anonymement les autres de taffioles : en Ouganda, au Pakistan et dans bien d’autres contrées, ce sont des chasses à l’homme, des lynchages en public, des condamnations à morts ou à l’emprisonnement, des persécutions. Aide-t-on ces gens en faisant une pseudo-compétition de natation ou en se trémoussant sur de la techno en dégustant des toasts au poppers ? Permets-moi d’en douter...


          • vote
            pegase pegase 23 août 10:37

            @guepe

            Et des Gays qui réclament le Frexit et montent une assoce, que se passe t’il ?


          • vote
            guepe 23 août 11:15

            @Qirotatif

            Je vois ce que tu veux dire. Mais oui , il y a des gens qui pensent sincèrement que ce genre d’événement ou la gay pride participe à lutter contre l’homophobie. Que s’est en donnant de la visibilité aux homos qu’ils cassent les préjugés et qu’ils n’ont plus à se cacher. C’est ailleurs pour ça que c’est événements sont héteros friendly , pour permettre à des hétéros de rencontrer des homos. Le but n’est pas que de s’amuser entre gays.

            Ces événements , c’est aussi le moyen de rencontrer des assos pour les victimes d’homophobie ou ceux qui se cachent à cause de leur entourage. Y a toujours des homos harcelés , agressés ou jetés à la rue en France. Quand des migrants veulent venir en France, vous évoquez les sdfs à ceux qui viennent les aider. Mais quand c’est les homos en France qui sont victimes, vous évoquez le Pakistan.....

            Y a déjà dans les gays pride , des manifs en soutien aux homosexuels torturés dans d autres pays,comme récemment envers ceux de Tchétchénie. Tu veux qu’il fasses quoi de plus ? Une collecte ? Une intervention militaire ?C’est toi qui choisit de ne retenir que la plume dans le cul et la " promotion " des orientations sexuelles.

            Les organisateurs pensent parfaitement que cela contribue à lutter contre l’homophobie. Les gays games datent de 82 et le fondateur le dit lui même que c’était pour lutter contre l’homophobie, très présente dans le sport , surtout à cette époque. C’est à l’État de ne pas soutenir cela si ça lui chante. Et il est le seul fautif d’avoir accepter de financer les gays games.


          • 2 votes
            Qirotatif Qirotatif 23 août 14:09

            @guepe
            "Que s’est en donnant de la visibilité aux homos qu’ils cassent les préjugés et qu’ils n’ont plus à se cacher."

            "Mais quand c’est les homos en France qui sont victimes, vous évoquez le Pakistan....."

            Parce que c’est la réalité du monde. En France, à part dans certains quartiers où la tolérance n’est pas franchement dans les mœurs et mis à part des cas où, effectivement, certains jeunes se font jeter à la rue (et ça, ça existera toujours... c’est ainsi) les homos n’ont à se cacher nulle part parce que, globalement, les gens sont tolérants et surtout que les lois punissent à juste titre les discriminations. Il n’y a plus aucun préjugé à casser en la matière.

            Ensuite quand on décide de jouer la carte de la provoc on s’expose à des regards, des remarques désobligeantes et cela concerne n’importe quel groupe humain. Les punks par exemple sont mal vus parce que quand tu as pour objectif de choquer, quand tu te comportes mal, tu choques et même si tu as un message politique derrière une partie des gens vont retenir ton attitude provocante et rien d’autre. Que ce soit les blousons noirs, les skins (red ou vvhite), les racailles, les goths ou qui tu veux, le résultat est identique et, au-delà de l’apparence, il est lié au comportement. A contrario les dodos du Hell Fest sont accueillis les bras ouverts chaque année. Pourquoi ? Parce que même s’ils beuglent, même s’ils picolent sec, il n’y a jamais ou presque de bagarres. Ce sont, en écrasante majorité, des gens qui savent se tenir.

            Dans le cas que nous évoquons, toute cette outrance est parfaitement injustifiée en France


            "Les gays games datent de 82"

            Et nous sommes en... ?


            "C’est toi qui choisit de ne retenir que la plume dans le cul et la " promotion " des orientations sexuelles."

            Il s’agit des "gay games", de la "gay pride", de la "marché des fiertés". C’est bien une sexualité alternative qui, entre autres, est promue. Bcp d’homosexuels n’ont pas demandé à être représentés par des folles et veulent juste qu’on leur foute la paix. Le but de ces manifestations était de répondre à une honte par une fierté, mais 1/ il n’y a plus de "honte", sachant en plus que la France est depuis longtemps très tolérante à ce sujet (contrairement aux pays anglo-saxons), 2/ de toutes façons, la sexualité est une affaire privée et il n’y a aucune raison d’en être fier (ou honteux d’ailleurs). Il y a une fierté à construire une maison, fabriquer un instrument de musique, travailler la terre ou élaborer de bons plats que l’on sert à ses clients, aucune à se travestir ou à avoir telle ou telle pratique sexuelle. 

            Quant au parallèle avec les immigrants, il est aussi HS que spécieux mais pour clarifier : Quand une maison est inondée, on reloge temporairement les sinistrés. Le mot important ici c’est "temporairement", à savoir le temps que soit réglé leur pb. Ce n’est pas ce qui se passe dans leur cas. Les fameux "réfugiés syriens" en réalité originaires du Bangladesh ou du Soudan quand ce n’est pas de pays qui sont politiquement et économiquement stables, sont à 90% des jeunes hommes qui déferlent sur notre pays parce qu’il y a des avantages à le faire (voir la note de lecture de Drac que je viens de poster). Il ne s’agit pas de les blâmer pour cela, juste d’être lucide et pragmatique. Cesser de semer le chaos dans leurs pays, accueillir temporairement des réfugiés politiques et surtout aider les pays d’où ils sont originaires sont les seules solutions de long terme. Accueillir des centaines de milliers, des millions même d’individus n’a aucun sens si ce n’est submerger nos pays de populations pour lesquelles il n’y aura ni emploi, ni logement à offrir, populations qui n’ont généralement aucune formation et dont on ne sait parfois rien du passé (qui peut être criminel) et dont les us et coutumes sont souvent aux antipodes des nôtres, à telle enseigne que dans certains pays nordiques ils en sont réduits à leur donner des cours pour leur apprendre que les femmes ne sont pas des objets que l’on peut prendre à sa guise. En effet, de cela, je n’en veux pas. Inutile de caricaturer avec la prise en charge des SDF.

            On ne fait pas de la politique avec des chantages affectifs. 


          • vote
            Zatara Zatara 23 août 14:24

            @Qirotatif
            On ne fait pas de la politique avec des chantages affectifs.

            Bien au contraire... bienvenue au 21 eme siècle..

            ok avec tout le reste


          • vote
            joelim joelim 22 août 11:49

            A quand les hétéro-games ? Bien sûr les LGBTQIXY auront le droit de participer, et Hidalgo d’inaugurer.

            Je plaisantais hein, et à but éducatif en plus (comprendre le point de vue de l’Autre). N’allez pas me dénoncer comme LGBTQIXY-phobe.


            • 3 votes
              Hijack ... Hijack ... 22 août 20:15

              Lol ! Dématérialisation de l’argent  smiley ... Sheikh Imran Hosein devrait être invité à cette fête, où il aura pas mal de choses à dire, mais pas certain qu’il s’y sente à l’aise.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

christophe


Voir ses articles







Palmarès