• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les gilets jaunes, un début d’insurrection populaire ?

Les gilets jaunes, un début d’insurrection populaire ?

C’est ce que l’on est en droit de penser au vu de l’énorme mobilisation constatée partout en France ce samedi 17 novembre, même si les autorités et les médias officiels s’efforcent de nier l’ampleur du mouvement, c’est à l’évidence plusieurs centaines de milliers de citoyens français qui sont descendus sur la voie publique revêtus d’un gilet jaune pour la circonstance avec un objectif commun : manifester son ras le bol généralisé !

Les "gilets jaunes" ont commencé à se rassembler samedi à l'aube pour bloquer routes et points stratégiques à travers le pays lors d'une "mobilisation générale" citoyenne inédite contre la hausse des prix des carburants, une initiative partie des réseaux sociaux qui inquiète le gouvernement. "Gilets jaunes, colère noire" : à proximité du périphérique parisien, des manifestants munis de pancartes s'étaient regroupés dès 7h00 du matin.

Plusieurs manifestants contre la hausse du prix du carburant ont emprunté la rue du Faubourg-Saint-Honoré où se trouve le palais de l’Elysée, ce samedi 17 novembre. Les Gilets jaunes ont entonné des chants à une centaine de mètres du palais présidentiel, il est exceptionnel que des manifestants puissent parvenir aussi près.

Une manifestante est morte à Pont-de-Beauvoisin en Isère sur un barrage organisé par les "gilets jaunes". Elle a été heurtée par une voiture dont la conductrice a été prise de panique, indiquent le ministre de l'Intérieur et le préfet de Savoie.

Tags : France Transports Manifestation Réseaux sociaux Impôts Gilets jaunes




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • 21 votes
    Hieronymus Hieronymus 18 novembre 11:22

    bonjour à Tous

    et maintenant à l’Elysée, allons le chercher !

    puisque c’est lui même qui l’a demandé

    (qu’ils viennent me chercher)

     smiley


    • 6 votes
      Qirotatif Qirotatif 18 novembre 11:35

      @Hieronymus
      Et comme en plus il aime les mamours... smiley


    • 8 votes
      medialter medialter 18 novembre 12:11

      @Hieronymus
      Arrête de rêver, toi aussi t’as la mémoire courte, comme la plupart des français ? Des "insurrections" ( smiley ) comme celles-là, il y en a eu des dizaines depuis des décennies, dont certaines bien plus virulentes que celles-là. Tu te souviens plus de Fiterman en 84, qui s’était opposé à Mauroy qui voulait envoyé l’armée contre les transporteurs qui avaient bloqué le pays ?
      *
      Rien d’autre que la routine, les gouvernements qui vont chercher les limites. Et hop, ils reculent d’un pas, mais pour avancer de deux pas ensuite, en douceur, parce que la réactivité des vaches à lait, c’est quand même très inertiel. Le jeu classique de la danseuse, vraiment que du réchauffé. Rendors-toi, dans un mois plus personne n’en parle


    • 9 votes
      Hieronymus Hieronymus 18 novembre 14:18

      @Hieronymus
      ce n’est pas par cruauté, ce sont les ans simplement qui font leur oeuvre, mais voici la 1ère dame cet été au Touquet :

      https://goo.gl/images/Ry8Wsd

      et notre président a à peine 40 ans
      vous trouvez pas ça un peu zarbi ?


    • 9 votes
      medialter medialter 18 novembre 14:41

      @Hieronymus
      "Macron est unanimement détesté, pas seulement en raison de sa politique qui ressemble bcp à du grand n’importe quoi allant toujours ds le sens des intérêts contraires de la classe laborieuse blanche, celle qui produit la richesse, mais ce désamour tient bcp à ce qu’Emmanuel représente en terme d’image, impossible pour le Français ordinaire"

      *
      Mouais, pas plus que le pudding Hollande, qui avait le record d’impopularité. Cette place est de toutes manières une patate chaude, un siège éjectable dont les bénéficiaires se foutent d’être largués au terme du quinquennat, vu les avantages à vie absolument scandaleux dont ils jouissent ensuite. C’est un autre qui reprendra le même schéma à sa suite (une autre d’après Attali), parce que le système électoral est verrouillé, et que les défenseurs du schéma sont légions et s’entretuent pour la place suprême. L’essentiel est que les réformes passent et s’installent durablement et se cumulent comme des couches géologiques grâce à un autoritarisme intransigeant. La chair à saucisse qui transite sur le trône n’a aucune importance, elle fait de toutes manières là et comment on lui dit de faire, le gavage aux dédommagements somptueux étant trop irrésistible. L’impopularité, les présidents s’en tapent royalement, de toutes manière la populace raque pour qu’ils pètent dans la soie.


    • 8 votes
      medialter medialter 18 novembre 14:47

      @Hieronymus
      "vous trouvez pas ça un peu zarbi ?"

      *
      Ben non, c’est plutôt "in", comme prendre un bain de rappeurs. L’ancien maire de Paris Delanoe était bien hommmmm... putain medialter ferme ta gueule avec ta vision retrograde, tu vas te faire virer du forum dans 20 ans il sera de bon ton d’être marié avec son chien, je ne vois pas où est le problème smiley


    • 9 votes
      Hieronymus Hieronymus 18 novembre 18:22

      @medialter
      c’est vrai qu’en France le système est particulièrement bien verrouillé avec la toute puissance du Crif, ainsi Macron avait voulu rendre hommage au Pétain soldat, il a eu beau s’entourer de toutes les précautions oratoires, Pétain c’est Niet dixit d’en haut et en moins de 24h il a complètement rétropédalé
      n’empêche l’Histoire n’est pas rectiligne et le système n’est pas tout puissant, il a besoin de la classe moyenne productive blanche qu’il soumet en permanence par une propagande abrutissante pour pouvoir continuer à fonctionner, l’intérêt de ce mouvement Gilets Jaunes est qu’il est hors contrôle, ni syndicat, ni parti politique, donc on ne sait pas quelle direction il peut prendre
      fait tout à fait nouveau il fonctionne grâce aux réseaux sociaux, donc à moins de censurer complètement Internet, le gouvernement n’est pas totalement à l’abri du "populisme"

      • le vrai coeur stratégique de toute démocratie occidentale, c’est la classe moyenne blanche, si la classe moyenne blanche bascule dans le nationalisme le système est terminé, ils l’ont bien compris ils n’arrêtent pas de l’expliquer, le nationalisme voilà l’ennemi, ils le proclament sur tous les médias français

      Boris Lelay s03e43 (nationalisme = populisme = lèpre ..)
       smiley

    • 3 votes
      Croa Croa 18 novembre 23:46

      À Hieronymus « le vrai coeur stratégique de toute démocratie occidentale, c’est la classe moyenne blanche »
      ADMETTONS ! Le fait est que contrairement aux déclarations plus ou moins faux culs des uns et des autres ce mouvement n’est pas un mouvement de pauvres mais bien un raz-le-bol de la classe moyenne, j’en suis persuadé :
      C’est elle qui ne reconnaît ni syndicat ni partit politique (il ont voté probablement Macron vu qu’ils lisent Le Point ou l’Express et d’autres torche-culs du même genre. Ça ne les empêche pas d’avoir honte de lui maintenant !)
      Elle paye la taxe sur les carburant plein pot car ils ont tous la même grosse berline dont ils pensent tous qu’ils sont les seuls à l’avoir et dont ils se servent même pour aller chier. (Les très pauvres n’ont pas de bagnole et les un peu pauvres n’ont qu’une petite auto dont ils se servent le moins possible.)
      *
      À creuser.... smiley


    • 5 votes
      Punk à loups 19 novembre 08:59

      @Croa

      "Parallèlement, cette relégation culturelle [dépréciation systématique des classes pop par le culturel : Guiluy cite les Deschiens, tout le discours Canal+ mais remonte aux années 70 avec Dupont Lajoie, etc.] s’accompagne d’une entreprise d’instrumentalisation des minorités et de la question du racisme. Cette stratégie permet à la classe dominante d’accélérer le processus de marginalisation de l’ancienne classe moyenne occidentale (supposée blanche) en lui faisant porter tous les maux de la société. De l’esclavage à la colonisation en passant par l’Holocauste ou l’oppression des homosexuels, les classes populaires occidentales passent quotidiennement au tribunal de l’Histoire."

      "Nouvelle arme de classe,donc, le "c’est plus compliqué que ça" permet de verrouiller un débat public par le déni du réel."

      "l’hétérogénéité des différentes catégories populaires (ouvriers, employés, paysans, indépendants) ainsi que celle des territoires (ruraux, petites villes, villes moyennes) est par exemple mise en avant pour nier l’existence d’un destin commun partagé par les plus modestes" (...) "Derrière le discours de la complexité, ce refus de "généraliser" la classe dominante poursuit en réalité son travail d’invisibilisation des dynamiques sociales et territoriales de long terme qui ont conduit à l’émergence d’un monde des périphéries sur des territoires certes divers, mais reposant sur un même continuum socioculturel"

      "L’abandon du bien commun et la disparition d’une classe moyenne majoritaire qui portait l’histoire nationale ouvrent la voie à la multiplication des petites histoires identitaires."

      C. Guilluy  No Society (oct 2018)

      Probablement le livre le plus intéressant pour comprendre ce mouvement "Gilet Jaunes". Si vous voulez vraiment creuser, vous devriez le lire.

      Les images des manifestations de samedi montrent bien cette classe moyenne des périphéries en voie de déclassement. Celle-ci roule assez peu en "grosses berlines" si ce n’est d’anciennes voitures. Guilluy démontre notamment que contrairement au mythe de la mobilité pour tous, on assiste au contraire à une sédentarisation accrue dans cette France périphérique. Or il s’agit aussi de zones où le recul de l’Etat est le plus intense, où la fin des dépenses publiques (56% de notre PIB, une exception européenne que les classes dominantes entendent bien normaliser) est spécifiquement concentrée sur ces zones tout en recentrant sans cesse l’effort sur les périphéries des grandes métropoles (les fameux quartiers sensibles). 


    • vote
      revolQé1 revolQé1 19 novembre 09:36

      @medialter,
      peut être qu’avec ce genre de cadeau la place serait moins convoitée... smiley

      https://fr.sputniknews.com/videoclub/201509261018409215-vitre-resister-lance-roquettes/


    • vote
      Croa Croa 19 novembre 12:25

      À Punk à loups « de zones où le recul de l’Etat est le plus intense »
      Certainement ! 
      Donc, au lieu de répondre à la grogne par une aide au marché de la bagnole (fût-elle supposée moins sale), Macron serait bien mieux inspiré de rétablir les services de proximités !


    • vote
      Macrotax_a_donf Macron_a_donf 19 novembre 15:00

      @Croa
      on s’en tape un peu des ploucs et leurs services de proximité. Raz la casquette d’être ralenti par les illétrés. Macron doit mettre le paquet sur l’europe fédérale.


    • 1 vote
      DantonQ DantonQ 20 novembre 08:55

      @medialter C’est clair qu’avec une jacquerie comme celle-là, le gouvernement n’a pas trop à s’inquiéter, Hélas. Il faudrait qu’il entende siffler les balles à ses fenêtres pour qu’il se sente en danger. 

      Il fût une époque où on coupait la tête de Louis XVI pour beaucoup moins que ça. Si on veut aller à la castagne pour faire dégager ce pouvoir malfaisant, il faut s’en donner les moyens et c’est pas en étant gentil qu’on va y arriver... 


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 20 novembre 09:07

      @medialter
      je m’aperçois qu’on a fait sauter ma 1ère réponse à Médialter, celle à son post du 18 novembre 12:11
      je vais tacher de la retranscrire sans trop d’allusions aux moeurs d’une Cité détruite dans l’ancien testament (cause probable) :

      .

      y a un souci, c’est que la greffe du rejeton Macron ne prend pas

      l’oligarchie mondialiste qui gouverne la France a cru habile de dézinguer Fillon qui aurait normalement dû être élu pour caser ce jeune blanc bec à sa place au simple motif que Fillon ne serait pas assez atlantiste, pas assez "soumis"

      mauvaise pioche et on le voit aujourd’hui, Macron est unanimement détesté, pas seulement en raison de sa politique qui ressemble bcp à du grand n’importe quoi allant toujours ds le sens contraire des intérêts de la classe laborieuse blanche, celle qui produit la richesse, mais ce désamour tient bcp à ce qu’Emmanuel représente en terme d’image, impossible pour le Français ordinaire de se reconnaître même un tout petit peu dans la figure de son président

      il y a l’affaire Bénalla mais pas que .. et malgré des démentis maladroits, ça ne trompe personne car il y a ce que tout le monde voit, les photos des Antilles mais surtout sa chère et tendre, quel homme normalement constitué, promis à un brillant avenir, décide d’épouser une femme qui pourrait être sa mère ?

      ce type à coup sûr a des "moeurs spéciales", impossible pour le citoyen lambda de faire confiance à un tel individu dont je persiste à croire qu’il n’aurait pas dû être élu (on a trafiqué les résultats du 1er tour)

      tout cela est en train de se payer et on n’a pas fini de voir la suite ..


    • vote
      Croa Croa 20 novembre 09:16

      À Qirotatif,
      Pour les mamours vas-y tout seul... Et ne te plains pas s’y t’attrapes une maladie !
      Après tu nous le laisse, on se contentera de le pendre !  smiley


    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 20 novembre 09:24

      @Croa
      nul besoin de le pendre
      puisque nous sommes la lèpre, il nous suffit de le contaminer !
       smiley


    • 5 votes
      Mr.Kout 18 novembre 11:44

      Insurrection populaire ? Non ne rêvez pas. La France à crédit va rentré dans le rang des lundi car elle a encore tant à perdre. L’insurrection c’est quand la colère devient collective et il n’y a la qu’un agrégeât de colères individuelles floues, des colères qui manque d’analyse. 


      • vote
        Croa Croa 18 novembre 23:54

        À Mr.Kout,
        Et qui dit crédit dit soumis ! Comme je l’ai déjà dit ce mouvement initié un samedi ne peut que retomber comme un soufflet !
        *
        À moins que le mouvement ne soit reprit par d’autres ? (La manif de Paris près de l’Élysée était nettement politique contrairement aux rassemblements provinciaux.)


      • 3 votes
        Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 13:49

        Concernant l’opération « Gilets jaunes », c’est le premier round qui vient de se terminer, maintenant il faut réaliser le deuxième, et là plus question d’importuner les simples citoyens,car finalement ce n’est pas le peuple qui est responsable de ces augmentations du prix des carburants, alors, ... il faut « faire c...r »,... enfin je veux dire enquiquiner les auteurs de cet état des choses, donc aller sous les fenêtres du Président de la République,et également sous celles de nos :Ministres, Députés, et Sénateurs de la LREM, avec : gamelles, cornes de brume, tambours, sifflets et bidons etc etc pour leur casser les oreilles pour que ces derniers entendent bien la colère du peuple.

        ( par avance je m’excuse auprès de leurs voisins et riverains .


        Si cette opération à lieu, il « faudra choufer » ceux qui ce jour là ne seront pas chez eux, et leur faire savoir, que ce n’est que partie remise !


        @+ P@py


        P.S.

        A vous de relayer ce message par vos réseaux sociaux, perso c’est pas mon truc, et je pige que dalle !




        • 14 votes
          Hieronymus Hieronymus 18 novembre 15:44

          @Gilbert Spagnolo dit P@py
          oui il faut transformer l’essai, ce qui signifie : pas de démobilisation mais au contraire redoubler d’acharnement et de pugnacité
          les gilets jaunes ont normalement du tirer la leçon des manifs sous Hollande avec l’ineffable (et vicieux) Valls à l’intérieur à savoir :
          manif pour Tous, 1 million de Francais bien élevés (pas un rétroviseur de cassé) bloqués Avenue de la Grande Armée sans oser en bouger (les meneurs du mouvement étaient des nuls et des traîtres) résultat : ils ont été méprisés et humiliés, n’ont absolument rien obtenu, résultat zéro
          bonnets rouges, 10 000 manifestants déterminés et agressifs, blocage des routes, démontage des portiques, actions violentes, résultat : retrait du projet Ecotaxe
          si vous voulez obtenir qq chose, il ne faut surtout pas le demander gentiment mais l’exiger de force en montrant ce que vous êtes capable de faire, c’est pour cela que les gilets jaunes ne démobilisent pas, restent concentrés sur les Champs Elysés et essaient d’approcher l’Elysée .. le mouvement est balbutiant, il se cherche mais il y a en son sein un paquet de mecs "qui en ont" et sont prêts à en découdre, les vidéos le montrent, aussi le gouvernement a tort quand il pense que le soufflet va rapidement se dégonfler, l’épreuve de force ne fait que commencer !


        • vote
          Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 novembre 18:30

          @Hieronymus

          Pour obtenir de résultats, il se peut fort bien que l’on soit obligé de changer de braquet !

          @+ P@py


        • vote
          Croa Croa 19 novembre 12:43

          À Gilbert Spagnolo dit P@py,
          Il est quasiment impossible de ne gêner personne lorsque ce genre d’action est menée. La solution consiste à faire admettre la gêne induite lorsque le motif en vaut la peine, ainsi le public devient solidaire. Par ailleurs il faut que ça gêne tout de même des responsables (le gouvernement, des patrons, etc. )
          Le motif taxe gazole me parait léger mais si vous vous en prenez aux sociétés d’autoroutes (péages gratuits), aux politiques (« Macron démission »), aux privilégiés (fermetures des accès d’aéroports, de routes très fréquentées par camions étrangers, etc. ) ça devient déjà plus sympa.


        • 5 votes
          louis 18 novembre 14:25

          mais que veulent ils ces gilets jaunes demande Macron a Philippe 

          du pain sir du pain répond Philippe

          Alors donnez leurs un peu de nos brioches parce que du pain je ne sais pas ce que c’est répond Macron .


          • 2 votes
            rinbeau rinbeau 18 novembre 19:02

            Il est quand même étrange que les manifestants ait pu approcher si près de l’Elysée, par le faubourg saint-honoré qui plus est, temple du luxe bourgeois.

            Aujourd’hui, on nous annonce le petit macron Rothschild à Berlin...

            A bien y réfléchir je me demande ce pleutre a vraiment la main sur sa police ? 


            • 6 votes
              Norman Bates Norman Bates 18 novembre 19:24

              @rinbeau

              "A bien y réfléchir je me demande ce pleutre a vraiment la main sur sa police ?"

              Depuis la mise hors circulation de son expert en sécurité Alexandre Benalla il y a du mou dans la corde...

              "Aujourd’hui, on nous annonce le petit macron Rothschild à Berlin..."

              "Mutti" lui fera un bisou pour le consoler du désamour des français...Emmanuel est toujours sensible aux marques d’affection des femmes qui ont l’âge de faire des confitures...


            • 2 votes
              rinbeau rinbeau 18 novembre 19:55

              @Norman Bates
              LOL


            • vote
              Croa Croa 19 novembre 12:46

              À rinbeau « Aujourd’hui, on nous annonce le petit macron Rothschild à Berlin... »
              Ce qui démontre bien que tout ça ne le perturbe pas beaucoup smiley


            • 12 votes
              Norman Bates Norman Bates 18 novembre 19:54

              Je viens d’apprendre que plusieurs "journalistes" ont été agressés en marge de ces manifestations...

              Je tiens à apporter mon soutien, toute ma solidarité aux personnes poursuivies au pénal par ces "journalistes", victimes présumées qui au final ne font que récolter ce qu’elles sèment depuis des lustres...


              • 3 votes
                rinbeau rinbeau 18 novembre 20:05

                @Norman Bates
                Je viens d’apprendre que plusieurs "journalistes" ont été agressés en marge de ces manifestations…

                Ils avaient oublié leurs gilets jaunes et leurs casques de guerre !
                On est pas en Syrie mais y a quand même un minimum merde !



              • 9 votes
                Norman Bates Norman Bates 18 novembre 23:27

                @rinbeau

                Un citoyen qui balance un pain dans la gueule d’un "journaliste" est en état de légitime défense...au lieu de le condamner il faut lui attribuer une médaille...
                C’est méchant, je sais, mais le métier de "journaliste" est devenu particulier...en école de journalisme il y a alternance entre les cours théoriques et pratiques de maniement de la langue...l’organe doit s’exercer, se muscler, acquérir une souplesse apte à lustrer les rondelles des maîtres jusque dans les moindres recoins...et il y a l’apprentissage des techniques de bourrage de crâne, raconter n’importe quoi, les salades les plus indigestes, avec une apparente conviction requiert un talent qui se travaille avec acharnement...
                Alors évidemment lorsque les sources d’information se diversifient, quand la mascarade n’est plus une maladie honteuse cachée, le retour sur le terrain au contact des manants peut s’avérer un brin sportif...
                Un "journaliste" qui veut durer doit dorénavant aussi courir vite... smiley


              • 6 votes
                BA 18 novembre 20:31

                Eric Drouet, l’initiateur des Gilets jaunes, appelle tous les Gilets jaunes de France à monter à Paris samedi 24 novembre 2018.

                https://www.facebook.com/events/2144555945602651/


                • 7 votes
                  Hieronymus Hieronymus 18 novembre 21:09

                  @BA
                  oui banco, cette fois-ci ils peuvent transformer l’essai, surtout s’ils évitent la connerie d’être gentils comme les pauvres cathos de la Manif pour Tous (les cathos sont les grands cocus de l’histoire de France)
                  les chiffres des participants ont été largement sous estimés par les médias, on est sûrement proche du demi-million sur tout le territoire
                  100 000 personnes bien déterminées, ça suffirait déjà pour faire vaciller le régime en occupant les axes principaux de Paris, Champs Elysés et rues adjacentes, Macron doit se faire du souci, il ne peut rien laisser paraître mais ne doit pas en mener large ces temps-ci
                  Eric attention
                  les barbouzeries, ça existe, récemment une policière leader d’un syndicat contestataire s’est "suicidée"


                • vote
                  Croa Croa 19 novembre 12:49

                  À Hieronymus,
                  Veux-tu dire qu’on l’aurait aidé à se suicider ? T’as quelque chose sur cette hypothèse ?


                • 4 votes
                  Hieronymus Hieronymus 19 novembre 13:22

                  @Croa
                  non je n’ai pas de preuve, simplement "je m’interroge"
                  voir les comments sur ce fil :
                  https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/suicide-de-la-porte-parole-des-79265
                  j’ai lu qq part qu’elle se serait suicidée de 2 (sic) balles sur la tempe, c’est pas logique, on ne se suicide pas comme ça
                  et puis le ressenti, elle ne me semblait pas particulièrement déprimée, en situation de burn out, blablabla .. on avait plutôt l’impression d’une personne forte
                  je n’ai pas d’opinion arrêtée, si certains ont des indices, à suivre


                • vote
                  Croa Croa 19 novembre 18:52

                  Merci Hieronymus,
                  Lorsqu’on va au bout de certains liens le document n’est plus là !


                • 2 votes
                  Pyrathome Pyrathome 20 novembre 17:54

                  @Hieronymus

                  j’ai lu qq part qu’elle se serait suicidée de 2 (sic) balles sur la tempe

                  Impossible ! si deux balles, ce n’est pas un suicide mais un crime.....


                • 2 votes
                  Hieronymus Hieronymus 20 novembre 21:15

                  @Pyrathome
                  vous avez un mauvais esprit smiley
                  vous ne savez donc pas qu’il est d’usage en France de se suicider avec 2 balles tels Pierre Beregovoy ou le gendarme Jambert (disparues de l’Yonne)
                  plus sérieusement l’info provenait d’une vidéo effacée depuis, n’ayant pas trouvé d’autres sources, je reste dans l’expectative ..


                • 9 votes
                  Norman Bates Norman Bates 18 novembre 20:41

                  Le Premier ministre, barbe impeccable, vient de s’exprimer sur le service public face au redoutable, subversif Delahousse...

                  Il a entendu le message des gilets jaunes...le peuple français est rassuré sur l’audition d’Edouard...

                  Sur le fond, rien ne change...le mouvement est condamné à accentuer l’exaspération des automobilistes, les incidents, les blessés, voire les morts vont s’additionner, bref, ça va barder au bas de la pyramide alors qu’il serait peut-être plus opportun de taper plus haut...

                  Il faut faire mal en ciblant les prédateurs devenus proies..."faire mal" c’est pas seulement faire du bruit, c’est témoigner d’une réelle capacité de nuisances...

                  Les options sont certes limitées, mais parfois il faut aller au mastic..."faire mal" c’est casser de la vaisselle, éventuellement pas seulement de la vaisselle...’faire mal" c’est s’engager dans une bataille à l’issue incertaine mais c’est renier la soumission, la pleurniche, la marche dans les clous de règles et d’idéaux que les maîtres, eux, bafouent chaque jour sans scrupule...

                  Je ne développe pas davantage...mais à défaut de vaincre il y aura au moins de la distraction... smiley


                  • 8 votes
                    Hieronymus Hieronymus 18 novembre 21:23

                    @Norman Bates
                    "entendu le message" bien sûr c’est de la parlote, de la rhétorique démagogique dispensée pour gagner du temps
                    Barbe noire, moins méchant moins caractériel que Valls mais à peu près aussi arrogant, aura appris de ce dernier que le peuple, ça s’écrase et ça se méprise tant que le rapport de forces nous est favorable
                    les Gilets Jaunes peuvent cependant remporter ce bras de fer avec les autorités à condition d’être déterminés à se battre jusqu’au bout, à ce titre ils ont raison d’agresser les journaleux en marge de leurs rassemblements car ceux-ci sont de véritables traîtres travaillant pour la désinformation étatique
                    on ne doit jamais abandonner le combat même si l’issue paraît très incertaine, la vie est pleine de rebondissements totalement inopinés
                    audaces fortuna juvat smiley


                  • 6 votes
                    Norman Bates Norman Bates 18 novembre 23:10

                    @Hieronymus

                    Les "premiers de cordée" ont tiré sur la corde jusqu’à l’user avec la bénédiction du pantin rothschildien, mais je crains (j’espère me tromper) que cela ne suffise pas pour provoquer une rupture définitive tant le "système" est parfaitement verrouillé...
                    Je ne décèle pas, à ce jour, cette radicalité seule capable de bousculer l’ordre établi ni la rage de vaincre pour laquelle la fin justifie les moyens...face à une adversité vampirique qui ne se restreint pas à pomper le sang du peuple français, peut-être serait-il pertinent de tenter une propagation du mouvement hors de nos frontières...
                    Mais bon, entre l’enlisement et la multiplication des violences, les "élites" aux manettes auront toute latitude pour jouer un prologue de l’élection européenne sur le thème de l’affrontement entre "progressistes" et "populistes", ce glissement rhétorique étant déjà dans les tuyaux, le moindre fragment de récupération des partis dits "d’opposition" sera exploité jusqu’à la moelle...entre gilets jaunes et étoile jaune les "heures les plus sombres" seront convoquées en dernier recours par le père de la nation, le banquier d’affaires saura tirer les dividendes électorales de la séquence avec la complicité des médias aux ordres qui sauront labourer les cerveaux encore endoloris par la plaie béante mémorielle qui reste force d’inertie paralysante...quoi qu’il arrive...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès