• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les hélicoptères russes sont-ils à la hauteur ? (Xavier Tytelman)

Les hélicoptères russes sont-ils à la hauteur ? (Xavier Tytelman)

Le matériel russe analysé par Xavier Tytelman (abonnez-vous à son excellente chaîne). Ici, il analyse plus particulièrement les hélicoptères engagés en Ukraine que ce soit côté russe, ukrainien ou des deux. Il tente de répondre à la question de l'efficacité des Mi-17, Mi-8, Mi-24, Mi-28 et autres Ka-52.

Atouts, insuffisances, faiblesses même... le matériel russe se révèle parfois en-dessous des capacités affichées par leurs constructeurs. Cette guerre de conquête menée par la Russie a le mérite (façon de parler) de mettre en lumière la réelle efficacité de ces appareils.

 

 

Vous pouvez aussi le suivre sur :

- Twitter : https://twitter.com/peuravion

- LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/tytelmanx/

- Instagram : https://www.instagram.com/xavier_peur...

- la page Facebook (pour ceux qui ont peur de l'avion) : https://m.facebook.com/CentrePeurAvion/

- le blog de sécurité aérienne : http://www.peuravion.fr/blog/

- le livre "Je n'ai plus peur de l'avion" qu'il a écrit avec le Dr Negovanska : https://amzn.to/324A39V

Tags : Aeronautique Russie




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • 21 votes
    berry 29 mai 16:41

    L’essentiel, c’est que la clique mondialiste installée par la CIA est en train de se prendre une branlée.

    C’est en bonne voie.

    https://alawata-rebellion.blogspot.com/


    • vote
      bubu12 29 mai 17:09

      @berry

      3 mois qu’ils s’enlisent la bas mais c’est une branlée smiley 


    • 19 votes
      Doume65 29 mai 17:19

      @bubu12
      Ce que tu appelles s’enliser, c’est la volonté de faire une minimum de morts parmi la population civile ; C’est vrai que faire du carpet bumbig va plus vite. Mais c’est franchement immoral. Maintenant, si c’est ce qui te plait...


    • vote
      bubu12 29 mai 17:22

      @Doume65

      oui oui et ils sont aller a Kiev pour faire du tourisme, ah non c’est vrai c’était une feinte pour tromper l’ennemi. Franchement on rigole bien quand même


    • 15 votes
      medmed 29 mai 17:57

      @bubu12

      " Franchement on rigole bien quand même"

      Bordel, vous allez nous saouler combien temps avec ce mensonge ?

      Si le but avait été de prendre kiev ( ce qui aurait stupide), je pense que l’artillerie et les missiles auraient d’abord pilonné plusieurs jours (voir semaines) Kiev. 
      C’est ce qu’ils ont fait ? Non ! On voit que tu ne connais absolument rien aux tactiques d’une guerre. 
      Je peux t’assurer que les pauvres ukrainiens qu’on envoie à la boucherie sous le pilonnage de l’artillerie russe dans le Donbass ne rigolent pas, eux. 

      Tu peux prendre la crise Ukrainienne pour un jeu vidéo de guerre et avaler goulûment la propagande de Zelenski sagement relayé par nos médias, mais je peux t’assurer que ton réveil va être brutal.  


    • vote
      bubu12 29 mai 19:06

      @medmed

      C’est ce qu’ils ont fait ? Non ! On voit que tu ne connais absolument rien aux tactiques d’une guerre. 

      oui alors que toi es un spécialiste c’est ca ?

      Tu peux prendre la crise Ukrainienne pour un jeu vidéo de guerre et avaler goulûment la propagande de Zelenski sagement relayé par nos médias, mais je peux t’assurer que ton réveil va être brutal.

      Sinon le géopolitologue

      Pascal Boniface qui explique que Poutine pensait plier l’affaire en 3j et aller à Kiev faire tomber le gouvernement il avale goulûment la propagande lui aussi ? est ce que son réveil va être brutal ?


    • 3 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 mai 10:00

      @MYTH©bubu et les 12 comploteurs

       

      MYTH©bubu : Sinon le géopolitologue Pascal Boniface [1] qui explique que Poutine pensait plier l’affaire en 3j et aller à Kiev faire tomber le gouvernement il avale goulûment la propagande lui aussi ? est ce que son réveil va être brutal [2] ?

       

      Le chèque de Joe Robinet Brandon™ est enfin arrivé !? Félicitations !!!

       

      [1] le géopolitologue Pascal Boniface  : ZÉRO qualifications en stratégie militaire russe/ soviétique.

      L’association des amis de Tolstoievski et le fun-club de Анна Каренина n’étaient pas disponibles pour rédiger un communiqué à ce sujet ???

      Hésitez-pas à partager avec les lecteur d’Avox le numéro spécial de Picsou magazine dédié aux crypto-monnaies.

       

      [2] La brutalité du réveil est directement proportionnelle à la distance verticale entre la partie supérieure de la cuvette et le plancher. Pour les détails techniques, voir ici.

       

      «  [C]ontrairement à vous seul la vérité et les faits m’intéresse  !  »

      Auteur anonyme, première moitié du XXIe siècle

       

      Hein™ Zelensky  !


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 30 mai 10:35

      @medmed
      "Si le but avait été de prendre kiev ( ce qui aurait stupide), je pense que l’artillerie et les missiles auraient d’abord pilonné plusieurs jours (voir semaines) Kiev."

      Le but a bien été de faire tomber Kiev et le gouvernement de Zelensky. Il suffit d’écouter Lavrov : la question lui a été explicitement posée par des journalistes avant et après le début de la guerre et... il n’a pas répondu. Il s’est agacé qu’on lui pose la question, a fait des pirouettes mais n’a pas répondu à cette question pourtant extrêmement simple. Quand on ne répond pas "non" à une question simple, c’est que la réponse n’est pas "non".
      Les Russes ont perdu la bataille de Kiev. Leur objectif était bien de faire tomber le gouv ukrainien et de vassaliser l’intégralité de l’Ukraine mais ça a foiré. Ils se recentrent sur l’objectif secondaire : annexer le Donbass et toute la bande de territoire jusqu’à la Crimée pour créer une continuité territoriale avec une prise de guerre considérable : des terres fertiles, une zone de l’Ukraine très industrielle et pleine de ressources.


    • 3 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 30 mai 21:48

      @Conférençovore
       

      Le but a bien été de faire tomber Kiev et le gouvernement de Zelensky. Il suffit d’écouter Lavrov : la question lui a été explicitement posée par des journalistes avant et après le début de la guerre et... il n’a pas répondu. [1]

      Les Russes ont perdu la bataille de Kiev. Leur objectif était bien de faire tomber le gouv ukrainien et de vassaliser l’intégralité de l’Ukraine mais ça a foiré. [2]

       

      En écoutant la non-réponse de Lavrov vous avez compris que le but de Putin a bien été de faire tomber Kiev et le gouvernement de Zelensky  !?

      D’accord.

       

      Pour la bataille de Kiev, c’est moins clair ! C’est en observant le non-regard de Shoigu, ou le regard perçant de [Z]elensky, que vous avez compris que les Russes ont perdu la bataille de Kiev  ?!

      D’ailleurs, Dostoïevski l’a bien expliqué dans un livre célèbre, qu’il n’a pas réussi à écrire, que l’armée russe est la seule au monde capable de perdre des non-batailles, mais que les ukrainiens les emportent toujours.

       

      Après l’ère de la post-vérité, la post-réalité est parmi nous !

      Vous êtes prêt pour le Meta-verse™ de Zuck&Co. et pour les prochaines aventures du Fantôme de Kiev  !

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 31 mai 12:21

      @Vulpes vulpes

      Dans ta réalité parallèle Poutine est un génie militaire qui chevauche des ours tout en écrasant Kasparov aux échecs. Donc bon... tes histoires de post-vérité/réalité meta-verse Zuck&co toussa, on va les laisser de côté pour le moment... smiley


    • 1 vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 31 mai 21:32

      @Conférençovore
       

      Conférençovore : Dans ta réalité parallèle Poutine est un génie militaire qui chevauche des ours tout en écrasant Kasparov aux échecs.

       

      Je n’arrive pas à voir les liens entre la défaite de l’armée russe dans la bataille de Kiev™ et les ours, Kasparov et les échecs.

       

      Pourriez-vous développer ?

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 1er juin 09:32

      @Vulpes vulpes
      Je l’ai déjà fait par le passé. Sur ce site règne une russophilie assez notable et une poutinolâtrie parfois presque infantile, à tel point que certains préfèrent oublier les réalités les plus basiques. Il y a plusieurs paramètres qui l’expliquent : d’abord une critique assez radicale de la politique américaine et européenne que je peux partager d’ailleurs. Par contraste exagéré, la propagande russe est perçue par défaut comme vérité par certains. 
      Ensuite il y a le traitement médiatique : il est vrai que, chez nous, il est caricaturalement anti-russe et on retrouve ce même pb de balancier.
      Et puis il y a les chefs respectifs : nous avons des politiques soumis (à cause des Européens qui les élisent), avec des visions souvent étriquées... bref des gens peu reluisants, faibles, médiocres. De plus ils ont de moins en moins les manettes de leurs pays. En Fr, ils sont incapables d’assurer la sécurité de la population et offrir des perspectives (il n’y a plus aucun grand projet par exemple). Il suffit de regarder le gouv fr pour en avoir honte immédiatement. Toujours par contraste, certains ont les yeux de Chimène pour cette Russie qui ne transige pas, ce pouvoir russe fort et souverain (même si je suis persuadé que l’écrasante majorité ne votent même pas pour les souverainistes chez nous... tout ceci est assez irrationnel). Ils imaginent par défaut un Poutine juste, loyal envers son peuple, infaillible et génial et du coup tombent dans le déni. A les lire c’est tout juste si Poutine aurait fait exprès de ne pas réussir à faire tomber Kiev. La réalité est qu’il y a eu des erreurs, des sous-estimations, et cela a conduit à la destruction de milliers de véhicules, avec des milliers de jeunes soldats sacrifiés...

      En réalité, nous avons un Poutine qui règne sans partage depuis plus de 22 ans. Les mêmes qui décriraient volontiers un homme d’Etat africain similaire comme un dictateur sont pris d’une soudaine pudeur s’agissant de Poutine. Pourtant, il y a quasiment un culte de la personne, une considérable concentration des pouvoirs, un Président quasi élu à vie et sans opposition.
      Bref il y a bcp de fantasmes et de projections. C’est cela que je voulais dire. L’armée russe s’est révélée moins efficace que ce que la propagande de guerre assénait. La grande Russie dont rêvent certains et qui s"’est relevée grâce à la montée des prix des ressources (ce qui a permis de créer un secteur tertiaire) peine à retenir ses jeunes diplomés : depuis le début de la guerre 300 000 d’entre eux ont quitté le pays...


    • 4 votes
      Casto Casto 1er juin 14:10

      @Conférençovore
      "la propagande russe est perçue par défaut comme vérité par certains".
      Oui, et la propagande occidentale aussi... (et par beaucoup plus de gens !).

      "L’armée russe s’est révélée moins efficace que ce que la propagande de guerre assénait".
      A écouter les Occidentaux, les russes n’ont plus de missile depuis des semaines...

      La propagande est de toute part, et la guerre n’est pas une science exacte.

      Tu dis que "Poutine règne sans partage depuis plus de 22 ans", et c’est exactement le genre de formulation qui propage des idées fausses. "Régner" et "sans partage" ne reflètent pas du tout la réalité. Il s’est fait élire à +75%, et presque tous les russes avec qui j’ai discuté soutiennent leur président, ou me disent un truc du genre "mais qui d’autre". Donc dire que Poutine règne sans partage me semble assez improbable à concevoir.

      Tout le monde s’alarme autour de l’Ukraine et se tait sur d’autres sujets (Irak, Libye, Serbie, Yémen, etc.). Pourtant ce sont les Occidentaux qui y ont fait la guerre, mais bon, ils racontent l’histoire aussi ;)


    • 1 vote
      méditocrate méditocrate 3 juin 11:22

      Il n’y a pas eu de bataille pour Kiev, cette attaque ressemble fort à une technique de clouage que tout joueur moyen d’échecs connait :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Clouage

      D’ailleurs prendre la partie ouest de l’Ukraine où les Russes ne sont pas appréciés aurait été contre productif et donc très gourmand en ressources.

      Celui qui n’a pas vu le leurre au tout début est excusable mais après... 


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 12:17

      @Conférençovore
       

      1er juin : La grande Russie dont rêvent certains et qui s"’est relevée grâce à la montée des prix des ressources (ce qui a permis de créer un secteur tertiaire) peine à retenir ses jeunes diplomés : depuis le début de la guerre 300 000 d’entre eux ont quitté le pays...

       

      300.000 jeunes diplômés en 3 mois et 8 jours !?

       

      Avez-vous une source pour votre affirmation ?

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 12:38

      @Vulpes vulpes
      Je peux comprendre que la confiance ne va pas de soi mais voilà plusieurs années que je fournis systématiquement mes sources : voici le genre d’articles qui peut te rassurer sur ce point : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/indonesie-histoire-terrorisme-77446

      La réponse est donc : oui, je n’invente pas les chiffres dans mon coin (merci de ne pas me confondre avec d’autres...) :
      https://www.lopinion.fr/international/fuyant-le-regime-de-poutine-des-milliers-de-russes-diplomes-partent-a-letranger

      Pour Konstantin Sonin, on est sur du 200 000 dans les 10 jours qui ont suivi le début de la guerre, ce qui paraît important mais pas impossible non plus (ça représente 130 vols par jour à raison de 150 passagers émigrant :

      https://www.lexpress.fr/actualite/fuite-des-cerveaux-la-russie-ne-dispose-pas-d-un-vivier-de-talents-pour-les-remplacer_2174196.html

      "Néanmoins, le gouvernement arménien a fait état, au début du mois de mars, de 80 000 Russes ayant rejoint le pays. La Géorgie en a signalé 25 000. Il m’a ensuite suffi de constater qu’il y avait plus de vols de la Russie vers Istanbul et Tel Aviv"


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 12:39

      * que la confiance n’aille pas de soi


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 12:47

      J’ajoute que, outre les pays du giron soviétique, il y a déjà bcp de Russes en Israël (plusieurs centaines de milliers qui ne sont pas forcément juifs d’ailleurs), ce qui facilite l’émigration vers ce pays. Elle est également très importante en Turquie et pas juste pour du tourisme comme le montre l’explosion des achats de bien immo :

      https://www.courrierinternational.com/article/le-chiffre-du-jour-les-russes-achetent-massivement-des-biens-immobiliers-en-turquie


    • 1 vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 13:13

      @Conférençovore
       

      La réponse est donc : oui, je n’invente pas les chiffres dans mon coin (merci de ne pas me confondre avec d’autres...) :
      https://www.lopinion.fr/international/fuyant-le-regime-de-poutine-des-milliers-de-russes-diplomes-partent-a-letranger

      Une enquête menée à la mi-mars par OK Russians (c’est qui, OK Russians ? lien ?), une organisation à but non lucratif qui aide les gens à quitter le pays, révèle qu’environ 300 000 actifs ont émigré depuis le début de la guerre, fin février.

       

      300.000 actifs en TROIS SEMAINES !?

      Et pas de référence ?!

       

      Pour Konstantin Sonin, on est sur du 200 000 dans les 10 jours qui ont suivi le début de la guerre, ce qui paraît important mais pas impossible non plus (ça représente 130 vols par jour à raison de 150 passagers émigrant  :

      https://www.lexpress.fr/actualite/fuite-des-cerveaux-la-russie-ne-dispose-pas-d-un-vivier-de-talents-pour-les-remplacer_2174196.html

       

      Un tweet comme source  ???

      Pensez-vous que pour émigrer il suffit de monter dans un avion ?

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 13:28

      @Vulpes vulpes
      "Et pas de référence ?!"

       ???

      "Un tweet comme source ???"

       ???

      Tu demandes une source : j’ai fourni 2 articles. De quoi parles-tu ? Je comprends mieux pourquoi des bubu et cie ne répondent même plus... Tu trolles manifestement... ou alors le pb est ailleurs.

      "Pensez-vous que pour émigrer il suffit de monter dans un avion ?


      Non. Pas plus que l’émigration n’est forcément définitive. Autre chose ?

      Par contre, quand autant de personnes quittent leur pays, que les gouvernements de certains pays confirment un afflux de jeunes diplomés, que des centaines d’entreprises se délocalisent, c’est bien qu’il se passe qq chose. Une incertitude demeure sur l’ampleur du phénomène, comme indiqué dans les articles mais encore faut-il les lire et les comprendre.


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 14:05

      @Conférençovore
       

      Tu demandes une source : j’ai fourni 2 articles. De quoi parles-tu ?

       

      [1] Le premier article est la traduction d’un article du Washington Post : Fleeing Putin, Thousands of Educated Russians Are Moving Abroad

      Leur affirmation est basée sur un paragraphe sans aucune source extérieure :

      A mid-March survey by OK Russians, a nonprofit helping people leave the country, estimated that around 300,000 workers had departed since the war started in late February.


      Est-ce que vous croyez tout ce que le Washington Post écrit ?

       

      [2] Le second article Fuite des cerveaux : "La Russie ne dispose pas d’un vivier de talents pour les remplacer" reprend les chiffres d’un tweet qui affirme que 200.000 russes ont quitté le pays en 10 jours (c’est-à-dire, 20.000 / jour !!!).

       

      Est-ce que vous croyez tout ce que l’Express et Twitter écrivent ?

       

      Une incertitude demeure sur l’ampleur du phénomène, comme indiqué dans les articles mais encore faut-il les lire et les comprendre.

       

      Je ne vois pas d’incertitude dans votre commentaire initial : depuis le début de la guerre 300 000 d’entre eux ont quitté le pays... ni dans la réponse précédente.

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 17:21

      @Vulpes vulpes
      Maintenant ce sont les sources qui ne plaisent pas à Monsieur. Bah tu fais avec. Et merci d’en fournir d’autres qui démontrent que ces informations sont fausses. Trouve des sources des gouvernements arméniens, georgiens, israéliens, turcs, etc par exemple. C’est facile de mettre en doute les affirmations des autres sans rien apporter comme argument si ce n’est des sophismes pourris (biais d’incrédulité). 
      Tu m’as posé une question, je t’ai répondu. Point barre.
      Pardon c’est vrai... j’aurais du écrire "auraient quitté le pays" au lieu de "ont quitté". Olala c’est terrible...
      Et je réitère : je comprends maintenant pourquoi certains ne prennent plus la peine de répondre...


    • 1 vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 17:46

      @Conférençovore
       

      Maintenant ce sont les sources qui ne plaisent pas à Monsieur. Bah tu fais avec.


      Votre source partage des informations qui ne font pas l’unanimité sur sa page Facebook.

       

      1er juin  : depuis le début de la guerre 300 000 d’entre eux ont quitté le pays...

       

      3 juin, 13 :28 : Une incertitude demeure sur l’ampleur du phénomène, comme indiqué dans les articles mais encore faut-il les lire et les comprendre.

       

      3 juin, 17 :21 : Pardon c’est vrai... j’aurais du écrire "auraient quitté le pays" au lieu de "ont quitté". Olala c’est terrible...

       

      Avez-vous lu et compris les articles ?

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 18:30

      @Vulpes vulpes
      Ah donc dans un cas, un tweet c’est contestable, des articles de médias sont jugés par Monsieur comme suspects par défaut (sur quelle base, on se le demande bien mais c’est pas grave...) mais une estimation au doigt mouillé sur FB, là c’est significatif. C’est vraiment n’importe quoi... smiley Je rétire : je comprends pourquoi certains lâchent l’affaire et ne font même plus attention. Pour rappel, je t’ai demandé des sources, pas un sondage ou un sophisme qui n’ont, par définition, aucune valeur argumentative. Allez, basta.


    • 1 vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 18:46

      @Conférençovore
       

      Conférençovore : Ah donc dans un cas, [1] un tweet c’est contestable, des articles de médias sont jugés par Monsieur comme suspects par défaut (sur quelle base, on se le demande bien mais c’est pas grave...) mais [2] une estimation au doigt mouillé sur FB, là c’est significatif. C’est vraiment n’importe quoi...

       

      [1] Les sources que vous présentez sont invérifiables (et in-vérifiées) de manière indépendante.

       

      [2] une estimation au doigt mouillé sur FB 

      Conférençovore : Pour Konstantin Sonin, on est sur du 200 000 dans les 10 jours qui ont suivi le début de la guerre

      Konstantin Sonin : Vladimir Putin may be dead with body double taking his place, MI6 bosses claim

       

    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 19:54

      @Vulpes vulpes
      Par qui devraient-elles l’être pour être jugées "vérifiées" ? Et qui et selon quels critères serait suffisamment "indépendant" pour decréter qu’elles le sont ?
      J’atendais des contre-arguments sourcés (c’est pas faute de les avoir demandé) et ai eu la patience d’attendre mais... toujours rien. La prochaine fois, je ferai comme d’autres et ne répondrai même pas guignol.


    • 1 vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 21:04

      @Conférençovore
       

      J’atendais des contre-arguments sourcés [1] (c’est pas faute de les avoir demandé) et ai eu la patience d’attendre [2] mais... toujours rien.

       

      [1] Vous considérez que le tweet d’un certain Konstantin Sonin et le sondage d’une association caritative sont des arguments  ?

      Et vous demandez des contre-arguments sourcés pour prouver l’inexistence d’un tel exode (200.000 russes ont quitté le pays en 10 jours (c’est-à-dire, 20.000 / jour !!!)) ?

      Voyez-vous, si le Washington Post et l’Express n’ont trouvé que ça comme source, malgré tous leurs moyens, il y a de quoi se poser de questions !

      Vous pouvez continuer à croire ce que vous voulez, en sachant qu’il s’agit de croyance, et non pas de faits.

      Dans la vie réelle, un exode de 200.000 personnes en 10 jours serait visible au-delà de Twitter et Facebook.


      [2] Je m’excuse de vous avoir fait patienter. J’ai dû m’absenter quelques minutes.


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 21:07

      @Conférençovore
       

      Je crois qu’il y a une erreur de ponctuation dans votre dernière phrase. Je me permets de la corriger :

       

      ...et ne répondrai même pas.

      Guignol.

       

    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 21:47

      @Vulpes vulpes

      J’ai déjà répondu à ton sophisme du biais d’incrédulité plus haut mais a priori tu n’as pas l’électricité à tous les étages et tu t’enfonces dedans avec ce "c’est-à-dire, 20.000 / jour !!!"

      D’abord il est inutile de mettre des points d’exclamation en série ou du gras, ce type de procédé n’a jamais rien changé à la valeur argumentative d’un propos (au contraire même.. cela a plutôt tendance à traduire sa faiblesse). Je vais te répondre une dernière fois et te donner une petite leçon de logique :

      20 000 par jour, ça te paraît dingue, mais... selon quels critères au juste, si ce n’est tes petites certitudes d’ignare du monde aérien ?

      Les 3 principaux aéroports de Moscou (Cheremtievo, Domododevo et l’autre... il y en plus que 3 mais bref) font 125 000 passagers par jour banane... Et encore... je suis sur les chiffres d’il y a plus de 10 ans de wiki et je me cantonne aux seuls aéroports de Moscou. On doit être sur du 150-175K voyageurs par jour min et rien que pour la conurbation moscovite. Avec cette simple donnée (facilement vérifiable), tu arrives à concevoir à quel point le sophisme initial dans lequel tu t’enfonces post après post sans rien retenir des faits que j’avance est d’nue stupidité abyssale ou bien tu es juste un idiot ?


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 3 juin 22:10

      @Casto
      Bonsoir et dsl pour le délai de réponse mais c’est le pb d’avoir des trolls au cul comme Vulpes machin : on zappe des posts qui méritent une réponse.

      "La propagande est de toute part, et la guerre n’est pas une science exacte.

      "

      Très juste. Sur Avox on a entendu pendant des années quasi exclusivement la propagande russe. Je rééquilibre les choses tout en sachant qu’il y a des limites à l’exercice. smiley

      "Tu dis que "Poutine règne sans partage depuis plus de 22 ans", et c’est exactement le genre de formulation qui propage des idées fausses."

      Je ne propage rien : j’énonce juste un fait indiscutable. Je ne nie pas que bcp de Russes soutiennent leur Président mais dans des tas de pays où les Présidents à vie obtiennent 75% et plus durant des décennies, c’est la même : tout le monde "soutient"...

      "Tout le monde s’alarme autour de l’Ukraine et se tait sur d’autres sujets (Irak, Libye, Serbie, Yémen, etc.). Pourtant ce sont les Occidentaux qui y ont fait la guerre, mais bon, ils racontent l’histoire aussi ;)"

      Je n’ai jamais soutenu de telles guerres à titre personnel mais tu n’as pas tort sur l’indignation sélective. Tu as juste tort sur le fait que ce seraient systématiquement "les Occidentaux qui...". C’est par exemple principalement l’Arabie Saoudite qui réduit à néant son voisin yéménite depuis 8 ans.


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 23:04

      @Conférençovore
       

      Je vais te répondre une dernière fois et te donner une petite leçon de logique :

      20 000 par jour, ça te paraît dingue, mais... selon quels critères au juste, si ce n’est tes petites certitudes d’ignare du monde aérien ?


      sans rien retenir des faits que j’avance

       

       1er juin : La grande Russie […] peine à retenir ses jeunes diplomés : depuis le début de la guerre 300 000 d’entre eux ont quitté le pays.


      3 juin  : oui, je n’invente pas les chiffres dans mon coin :

       A mid-March survey by OK Russians, a nonprofit helping people leave the country, estimated that around 300,000 workers had departed since the war started in late February.

       Pour Konstantin Sonin, on est sur du 200 000 dans les 10 jours qui ont suivi le début de la guerre, ce qui paraît important mais pas impossible non plus (ça représente 130 vols par jour à raison de 150 passagers émigrant. "Néanmoins, le gouvernement arménien a fait état, au début du mois de mars, de 80 000 Russes ayant rejoint le pays. La Géorgie en a signalé 25 000. Il m’a ensuite suffi de constater qu’il y avait plus de vols de la Russie vers Istanbul et Tel Aviv"

       

      J’ajoute que, outre les pays du giron soviétique, il y a déjà bcp de Russes en Israël (plusieurs centaines de milliers qui ne sont pas forcément juifs d’ailleurs), ce qui facilite l’émigration vers ce pays. Elle est également très importante en Turquie et pas juste pour du tourisme comme le montre l’explosion des achats de bien immo :

      Ils ont ainsi acquis 1.152 propriétés dans le pays en avril dernier

       

      Tu demandes une source : j’ai fourni 2 articles.

      Une incertitude demeure sur l’ampleur du phénomène, comme indiqué dans les articles mais encore faut-il les lire et les comprendre.


      Trouve des sources des gouvernements arméniens, georgiens, israéliens, turcs, etc par exemple.

       

      Vous, c’est Twitter et OK Russia, mais de mon côté je dois vous sortir des sources des gouvernements arméniens, georgiens, israéliens, turcs, etc  !!!

       

      Pardon c’est vrai... j’aurais du écrire "auraient quitté le pays" au lieu de "ont quitté". Olala c’est terrible.


       

      FIN DES des faits que vous avancez



    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 3 juin 23:05

      @Conférençovore
       

      tes petites certitudes d’ignare du monde aérien ?

      Les 3 principaux aéroports de Moscou (Cheremtievo, Domododevo et l’autre... il y en plus que 3 mais bref) font 125 000 passagers par jour banane... Et encore... je suis sur les chiffres d’il y a plus de 10 ans de wiki et je me cantonne aux seuls aéroports de Moscou. On doit être sur du 150-175K voyageurs par jour min et rien que pour la conurbation moscovite.

       

      "Since the end of January, you can see very dramatic fall-offs, particularly internationally. On the first of April, we tracked 73 aircraft flying Russian international flights, compared to 493 at the beginning of 2020, so a decline of 80-90%. It’s almost down to nothing now, it’s only really international flights to the other former Soviet Union countries in Central Asia, for example."

      The Impact Of The Ukraine Conflict On Russian Airline Fleets, 7 avril 2022

       

      Flights Departing Russia Top-20 (Average Daily Flights) 22 Feb 2022 Vs 22 March 2022

       

      On doit être sur du 150-175K voyageurs par jour min et rien que pour la conurbation moscovite.

       

      Vous avez le don de vous tirer des balles dans le pied : https://www.svo.aero/en/departure/timetable?date=tomorrow&period=allday&terminal=all

       


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 4 juin 10:40

      @Vulpes vulpes
      1er post : une suite de citations : Hum... tu as conscience que cela ne sert strictement à rien (puisqu’il suffit de lire le fil) en plus de rendre les posts illisibles ?

      2ième post : j’ai perdu 2mn à regarder un de tes liens qui ne m’a rien appris de nouveau. Ton pdf est essentiellement une analyse de l’impact de la guerre pour les compagnies aériennes... européennes. Quel rapport ? Eh oui, les routes ont du être modifiées. Du coup les trajets Europe-Asie sont bcp plus longs, donc les billets plus chers. Si on ajoute les augmentations sur le kérosène et le fait que les cies ont du mal à remplir leurs avions, on a des compagnies .eu qui galèrent mais à des degrés divers. C’est moins dur pour Air France-KLM que pour la Lufthansa par exemple car 1/ la Fr a un marché intérieur plus important qu’en Allemagne. 2/ La Fr a des DOM-TOM (la Hollande aussi). 3/ La Fr a un gros marché avec l’Afrique francophone que n’a pas l’Allemagne. Tu vois, ça, c’est une analyse et pas juste une série de copier/coller de liens ou de citations.
      Ton pdf explique que la guerre impacte aussi le trafic aérien en Russie. Mais là encore, il faut savoir un peu lire et se servir de son cerveau : l’impact concerne les vols intérieurs à destination du sud ou bien ceux à destination de pays du M-O/Af du nord/Péninsule arabique. C’est ce que souligne la carte page 9. Cette guerre provoquée par la Russie a des conséquences pour tout le monde, y compris eux.
      Mais il y a encore mieux : Sur l’histogramme de la page 10, on peut lire qu’entre février et mars 2022 le traffic aérien à destination d’un pays comme l’Arménie a... augmenté.

       smiley

      Le gouv arménien confirme qu’il y a eu un afflux massif d’immigrés russes et tu as une confirmation partielle par tes propres chiffres. Magnifique auto-quenelle smiley : tu as fournis un doc qui confirme mon propos initial banane ! D’après toi, ils vont faire quoi en Arménie les Russes ? Du tourisme ? 
      Pour rappel, le sujet de ce fil, ce sur quoi tu as initialement tiqué, LE fait que tu as contesté (sans rien apporter qu’un sophisme et un dénigrement pavlovien de mes sources, pour rappel aussi), c’est celui de l’exode de jeunes Russes depuis le début de la guerre. Comme tu as été infoutu de démontrer que c’était faux en argumentant, tu en a été réduit à sortir des données globales auxquelles tu ne bites manifestement rien. C’en est pathétique mais j’avoue que tu m’amuses bien. 
      Alors oui et avant que tu ne sautes de ta chaise comme un cabris, il y a d’autres destinations pour lesquelles il y a soit un léger recul du traffic (et si tu comprenais un peu ce que tu lisais tu saurais pourquoi), soit un recul plus important (bis), soit même une chute brutale (ter) comme c’est le cas pour l’Egypte (quater). Ensuite, oui, les impacts pour les Russes qui sont déjà importants (ça c’est pour ceux qui se réjouissent bêtement que les Occidentaux se mangent une violente inflation : si l’on veut être aussi stupide qu’eux, on peut constater que, pour le peuple russe, la guerre provoquée par leur Président a également de lourds impacts : on le voit très bien ici, ils voyagent bcp bcp bcp moins qu’auparavant) seront également sur le long terme comme le résume l’une des dernières slides puisque les 2 principaux constructeurs ont pris des sanctions sur la vente, la maintenance, etc et que les Russes ne sont pas en mesure d’assurer eux-mêmes une prod locale (pbs en partie similaires que pour l’indus militaire qui connaît de grosses difficultés à l’export*). 
      Bref, quand on résume tout cela, rien de ce que tu fournis n’invalide mon propos initial et à part essayer de relever d’éventuelles contradictions, tout cela n’est guère brillant mon cher.

      Allez, je te laisse faire ta petite et habituelle compilation de citations en virant les raisonnements qui sont un peu trop compliqués apparemment, corriger mes éventuelles fautes de syntaxe et te fais confiance pour me ressortir le tout bien décontextualisé dans 6 mois ou 2 ans. J’admets que ça, tu sais très bien le faire. Et encore merci pour la rigolade ! smiley

      * Cela dépend de quel matos (je le précise avant qu’un crétin n’isole cette phrase) mais, pour rappel, ici, le sujet c’est les hélicos russes, leur fiabilité. Par extension, on a aussi parlé des exportations de ces appareils. L’Inde par exemple (et ils ne sont pas les seuls) vient de renoncer très récemment à plusieurs commandes d’hélicos russes : pbs de fiabilité, incertitudes sur les capacités de la Russie à fournir les pièces détachées, coût d’exploit et de maintenance trop élevés, performances discutables, etc. Le client indien est réputé pour être particulièrement pénible et versatile mais... il y a des raisons objectives à ces échecs commerciaux russes.


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 4 juin 13:22

      @Conférençovore
       

      Conférençovore : j’ai perdu 2mn à regarder un de tes liens qui ne m’a rien appris de nouveau.

       

      Celui-ci : "Since the end of January, you can see very dramatic fall-offs, particularly internationally. On the first of April, we tracked 73 aircraft flying Russian international flights, compared to 493 at the beginning of 2020, so a decline of 80-90%. It’s almost down to nothing now, it’s only really international flights to the other former Soviet Union countries in Central Asia, for example."  ?

       

      qui mentionne une baisse de  80-90% du nombre de vols russes à l’international ?!

       

      Conférençovore : Ton pdf est essentiellement une analyse de l’impact de la guerre pour les compagnies aériennes... européennes. Quel rapport ?

       

      Le rapport est indiqué dans le titre : Flights Departing Russia Top-20 (Average Daily Flights) 22 Feb 2022 Vs 22 March 2022.

      Que vous avez visiblement trouvé par vous-même : Mais il y a encore mieux : Sur l’histogramme de la page 10, on peut lire qu’entre février et mars 2022 le traffic aérien à destination d’un pays comme l’Arménie a... augmenté.

      Une augmentation de 14 à 17 vols/ jour (+21%)  !

       

      Conférençovore : Le gouv arménien confirme qu’il y a eu un afflux massif d’immigrés russes

       

      Source ?

      Quelques données chiffrées ?!

       

      Conférençovore : Magnifique auto-quenelle : tu as fournis un doc qui confirme mon propos initial banane !

       

      3 vols supplémentaires/ jour en direction de l’Arménie sont une preuve que 20.000 russes/ jour ont quitté leur pays pendant dix jours ?

       


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 4 juin 13:51

      @Conférençovore
       

      Conférençovore :

      selon quels critères au juste, si ce n’est tes petites certitudes d’ignare du monde aérien

      Je vais te répondre une dernière fois et te donner une petite leçon de logique

      Tu vois, ça, c’est une analyse

       

      Je vois que vous avez un profil purement littéraire et que vous vous plaisez à écrire des analyses sans lien avec le sujet de l’échange.

      Avant de s’enfoncer trop dans le romanesque, je vais adopter votre suggestion (Pour rappel, le sujet de ce fil, […] c’est celui de l’exode de jeunes Russes depuis le début de la guerre.) et reviens à vos propos initiaux :

       

      1er juin : La grande Russie […]  peine à retenir ses jeunes diplômés [1] : depuis le début de la guerre [2] 300 000 [3] d’entre eux ont quitté le pays...

       

      Vous faites TROIS ([1] et [2] et [3]) affirmations distinctes, et comme preuve, vous proposez 2 articles (Tu demandes une source : j’ai fourni 2 articles.), basés à leur tour sur :

       

      [A] le tweet d’un certain Konstantin Sonin : on est sur du 200 000 dans les 10 jours qui ont suivi le début de la guerre

      [B] un sondage sur un échantillon de 2.000 émigrés réalisé par une organisation caritative : The survey concluded that at least 300,000 [3] Russians had left the country by March 16, mostly to Georgia, Turkey and Armenia.

       

      Vos sources n’appuient pas vos affirmations [1] et [2].

      Donc, je remets mes questions initiales :

       

      300.000 [3] jeunes diplômés [1] en 3 mois et 8 jours [2] !?

      Avez-vous une source pour votre affirmation ?

       

    • 12 votes
      bubu12 4 juin 14:41

      @Conférençovore

      Aie tu as péché du lourd la smiley
      Maintenant il va sortir du contexte et citer tout les messages que tu as posté cette année dès que ca va l’arranger 


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 4 juin 15:39

      @MYTH©bubu et les 4 doses !

       

      Avez-vous réussi à trouver la citation dans le papier ???

       

      MYTH©bubu : c’est écrit texto dans le papier qu’aucune toxicité n’est observé dans les organes des rats

        
       

       « On est en phase de pharmacovigilance et ce n’est pas un essai clinique. La sécurité et l’efficacité sont clairement démontrés. »

      Auteur anonyme, le 26 avril 2021

       

      Heil Μπουρλά !

       


    • 12 votes
      Conférençovore Conférençovore 4 juin 15:50

      @bubu12
      J’avais bien identifié son profil avant... Quand on a un type qui ressort 500 fois des citations d’un autre (toi en l’occurrence) pour tenter de le discréditer et que ces citations n’ont bien souvent aucun lien avec le fil de la discussion où il les case, peu importe ce que l’on peut penser des arguments de la personne constammant citée : on ne peut que conclure qu’on a affaire à un bon gros taré. smiley
      Au pasage, tu peux me dire merci ! Ce boulet va passer son WE à éplucher mes posts et articles un par un pour tenter d’y trouver des contradictions pour me les recaser plus tard.
      Au passage, il te ressort un truc sur le covid alors que ce module traite de la fiabilité des hélicos russes. Tu vas probablement rester sa cible préférée smiley mais je risque bien de te faire un peu de concurrence désormais... smiley


    • 12 votes
      Conférençovore Conférençovore 4 juin 15:57

      @Vulves vulves
      Non merci, j’ai donné.Tu vas continuer tout seul, avec tes petites citations, tes petits [A], [B], [3], [1] et toutes tes petites mises en formes sympatoches. C’était amusant l’espace de ce fil mais il n’est de si bonne compagnie qui ne se quitte et tu vas désormais devoir faire mumuse sans moi. smiley


    • vote
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 4 juin 16:02

      @Conférençovore
       

      Je comprends que la petite leçon de logique est désormais finie !

       

      Je vous remercie !

       

      Bonne journée à vous !

       



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès