• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > M. Geoffroy : « pour s’affranchir de la super-classe mondiale, il faut être (...)

M. Geoffroy : « pour s’affranchir de la super-classe mondiale, il faut être une puissance »

Peut-on évoquer l’élite mondiale et son action sans être taxé de complotisme ? C’est le pari de Michel Geoffroy, ancien haut fonctionnaire, auteur de l’essai « La super-classe mondiale contre les peuples ». Entretien.

Tags : Economie International Mondialisation Oligarchie Complot




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Djam Djam 25 mai 13:47
    Et ils sont de plus en plus nombreux les auteurs comme cet homme qui explique d’une façon on ne peut plus claire pourquoi aller voter dans le système tel qu’il est actuellement ne sert strictement à rien si ce n’est de permettre l’avènement de ce Gouvernement Mondial privé, dictatorial et illégal.

    Il faut savoir cependant que ce type d’analyse a commencé en réalité il y a plus de 30 ans et les auteurs étaient en majorité anglo-américains dont les ouvrages sont tous rangés au rayon de l’ésotérisme (!) des grands distributeurs de romans de gare. Déjà taxés de complotistes, délirants et autres psychiatrisations choisies, ces auteurs du débuts ont malgré tout pu essaimer lentement et inspirer pas mal d’anonymes qui se sont mis du coup à penser autrement.

    Il faudra donc encore beaucoup de Michel Geoffroy pour réveiller une masse gélifiée comme la France où l’on voit quotidiennement que les comportements ne changent que dans l’ordre du consumérisme techno numérique et de l’individualisme pathologique...

    • 1 vote
      mat-hac matthius 25 mai 15:31

      @Djam
      L’hyperinflation va nous réveiller. Et puis voter sert. Par contre il faut interdire les sondages.


    • 4 votes
      medialter medialter 25 mai 19:05

      @matthius
      Et demain il va faire 20°C à Perpignan


    • 1 vote
      eau_du eau_du 25 mai 21:05

      Bonjour Djam,
      .
      ’’Et ils sont de plus en plus nombreux les auteurs comme cet homme qui explique d’une façon on ne peut plus claire pourquoi aller voter dans le système...’’
      .
      Le problème c’est qu’il faut y avoir beaucoup d’argent pour par exemple financer une candidature à la présidentielle. C’est ainsi que l’oligarchie financière propulse à la première place, dans les médias, dans les sondages leurs ’’poulains’’.
      .
      Les grands médias sont en possession et contrôle par l’oligarchie financière. Ils jouent un tôle essentiel pour influencer les élections (diriger les électeurs). Ils constituant une barrière infranchissable pour les petits candidats, des candidats indésirables (ceux qui présentent une menace pour le ultra-riches).
      Exemple François Asselineau (UPR), qui ce fait discréditer par les grands merdias en se faisant, entre autres, "taxer" de COMPLOTISTE
      https://www.youtube.com/watch?v=MtCvM9puVzI
      .
      Comment un inconnue à pu devenir président de la FRANCE ?
      Exemple E. MACRON  :
      .
      L’oligarchie financière à fait un véritable hold-up sur notre démocratie !!!
      .
      Emmanuel Macron, fabriqué pour servir - Le candidat des médias
      C’est par l’entremise d’Henry Hermand, l’argentier des think tanks « La République des idées » et « Terra Nova », actionnaire de référence de l’hebdomadaire « Le 1 » d’Éric Fottorino, que le jeune énarque (Macron) a rencontré Jacques Attali.
      .
      « Emmanuel Macron ?
      C’est moi qui l’ai repéré. C’est même moi qui l’ai inventé
       », affirme l’ancien conseiller de François Mitterrand (Atalli) et président du conseil de surveillance du site d’information Slate, qui l’a nommé en 2007 rapporteur adjoint de sa « commission pour la libération de la croissance ».
      https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494
      .
      Là, il (Macron) siège au milieu de dix-sept patrons et anciens patrons, et remplit son carnet d’adresses. M. Pascal Houzelot, fondateur de la chaîne Pink TV, puis acquéreur de la chaîne Numéro 23 et membre du conseil de surveillance du Monde, l’invite à dîner. En 2010, ce personnage influent du Tout-Paris des médias et de la culture introduit le jeune gérant de chez Rothschild auprès des trois personnalités qui viennent de racheter le groupe Le Monde : le banquier d’affaires Matthieu Pigasse, le fondateur de Free Xavier Niel et l’ancien patron d’Yves Saint Laurent Pierre Bergé.
      https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494
      .
      « Emmanuel Macron est notre relais, notre porte d’entrée auprès du président », déclare M. Stéphane Richard », président-directeur général d’Orange. Sa nomination à Bercy en tant que ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, en août 2014, lui vaut une réputation de chantre de la « destruction créatrice » des emplois au profit de la transformation numérique du monde du travail. « Ce serait une grossière erreur de protéger les entreprises et les jobs existants », estime-t-il en décembre 2014, alors que les chauffeurs de taxi manifestent contre Uber. Le ministre séduit ainsi des capitalistes de la nouvelle économie, tel M. Marc Simoncini, le fondateur de Meetic, qui parle de sa rencontre avec lui comme d’une « histoire d’amour le lendemain d’un coup de foudre ».
      https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494
      .
      A quand la révolte contre les abus gigantesques de l’oligarchie financière qui nos à volé notre liberté, la souveraineté politique, juridique et monetaire de la France, oligarchie qui nous spolie de plus en plus ?
      .
      Le nombre de milliardaires mondiaux continuent d’enregistrer un nouveau record avec 2.208 personnes réparties dans 72 pays !
       https://www.lecourrier.vn/classement-des-milliardaires-mondiaux-2018-quatre-representants-vietnamiens/456659.html
      .
      La classe moyenne pourrait disparaître d’ici 2050, selon des économistes
      https://www.businessbourse.com/2017/12/21/la-classe-moyenne-pourrait-disparaitre-dici-2050-selon-des-economistes/
      .
      Les riches, toujours plus riches, payent de moins en moins d’impôt
      https://www.humanite.fr/les-riches-toujours-plus-riches-payent-de-moins-en-moins-dimpot-581254
      .
      Politiques publiques - « Peut-on faire confiance aux riches ? »
      https://www.inegalites.fr/Politiques-publiques-Peut-on-faire-confiance-aux-riches


    • vote
      Kapimo 25 mai 22:20

      @matthius Trois grandes vérités exprimées en quelques mots : vous etes un maitre de la concision. Hélas, de la sorte, vous ne convaincrez que les convaincus. En tout cas, en plein dans le mille.


    • vote
      ZardoZ ZardoZ 31 mai 10:18

      @medialter

      Ptdr...


    • 5 votes
      medialter medialter 25 mai 14:25

      J’aime bien ses références occultes, qu’il doit probablement emprunter à Hillard, en sous-entendant à peine que l’oligarchie d’aujourd’hui est frankiste. Maintenant, la pauvre pépère, je pense qu’il n’a malgré tout rien bité au film : "Il faut que l’Europe soit puissante" smiley smiley smiley smiley On va le renvoyer à ses cours d’histoire, l’Europe actuelle est une création zunienne initiée par Kissinger et quelques patriotes exemplaires comme Schumann ou Monet. Enfin, il a rien bité, ou ... euh .... Il est quand même pas entrain de défendre Bruxelles, là ? Parce que sinon on aurait encore un type d’enfoiré modèle à la F.A. qui a servi l’oligarchie toute sa vie, et qui en fin de carrière prend ses airs dissidents tout en défendant le socle de la gangrène


      • 1 vote
        lejules 25 mai 19:07
        un type d’enfoiré modèle à la F.A. qui a servi l’oligarchie toute sa vie, et qui en fin de carrière prend ses airs dissidents tout en défendant le socle de la gangrène

        pouvez vous me dire de quel socle il s’agit ?
        pouvez vous me dire ou et quand F Asselineau ou Geoffroy défendent Bruxelles ?
        il serait peut etre bon d’écouter l’autre plutôt que de n’entendre que ce qui correspond a vos préjugés . car rien n’est étayé dans votre diatribe. 

        • 4 votes
          medialter medialter 25 mai 19:44

          @lejules

          "pouvez vous me dire de quel socle il s’agit ?
          pouvez vous me dire ou et quand F Asselineau ou Geoffroy défendent Bruxelles ?"
          *
          Ai-je dit que FA défendait Bruxelles ?
          FA défend la république. Pas plus pourri comme socle, non ?
          Geoffroy défend une Europe forte. Comme il ne précise pas de quelle Europe il s’agit, j’imagine qu’il s’agit de Bruxelles, sinon il l’aurait précisé

        • vote
          pegase pegase 26 mai 15:28

          @medialter

          Vous voulez qu’il défende quoi ? la monarchie ?  smiley

          les valeurs de la république ne sont pas si mauvaises que ça, de toutes les façons elles ne sont même plus respectées !


        • vote
          ZardoZ ZardoZ 31 mai 10:22

          Salut jeune @nigaud, tu te crois encore à l’époque du colonel de Gaulle ou quoi ?


        • 1 vote
          lejules 25 mai 20:11
          FA défend la république. Pas plus pourri comme socle, non ?
          puisque vous le dites !

          Geoffroy défend une Europe forte. pas du tout il défend un pouvoir fort pour contrecarrer l’oligarchie mondialiste. et accessoirement il évoque ce que pourrait etre un vrai pouvoir européen. ce qui laisse la discussion ouverte.


          • 2 votes
            medialter medialter 25 mai 21:01

            @lejules
            "puisque vous le dites"

            *

            Ok, je constate à quel point Asselineau évite les sujets clivants smiley Allez, pour vous faire plaise, la république, les droits de l’homme, l’égalité, la laïcité, l’humanisme des lumières, la constitution destinée à protéger le citoyen, c’est trop bien

            *

            "et accessoirement il évoque ce que pourrait etre un vrai pouvoir européen"

            *

            Oui, je vois, les plans classiques sur la comète, les rêveries habituelles des pochetrons qui se shootent à l’utopie. Un pouvoir européen qui pourrait être bien, quoi, c’est ça ?  smiley


          • 1 vote
            lejules 25 mai 21:54

            O@medialterk, je constate à quel point Asselineau évite les sujets clivants 

            ne soyez pas de mauvaise foi

            Asselineau n’évite rien du tout sinon les discussions stériles car la France n a pas la possibilité de décider si elle ne quitte pas l’europe. une oligarchie mondialiste nous tient par les couilles une fois libre un referendum permettra véritablement au peuple de décider. 

            Oui, je vois, les plans classiques sur la comète, les rêveries habituelles des pochetrons qui se shootent à l’utopie. Un pouvoir européen qui pourrait être bien, quoi, c’est ça ? 

            je n’entrerais pas dans votre jeu qui voudrais me faire dire ce que je ne pense pas. c’est a vous de voir si vous voulez proposer qq chose ou agir dans un certain sens ça se discute.


          • 2 votes
            lejules 25 mai 22:22

            @medialter

            je constate que la baudruche se dégonfle quand on lui parle d ’agir ou de proposer un plan d’action. c’est tellement plus facile de ne pas se mouiller, de rester dans la contradiction, soit une contradiction intelligente mais qui ne se mouillera jamais afin d’avoir le cœur pure de vierge intacte et de garder sa virginité. choisir c’est trahir ! agir c’est se salir ! l’adolescence a une fin !


          • 2 votes
            Kapimo 25 mai 22:27

            @medialter "la république, les droits de l’homme, l’égalité, la laïcité, l’humanisme des lumières, la constitution destinée à protéger le citoyen, c’est trop bien".

            L’organisation du système politique est accessoire. L’origine des problèmes vient de la prise de pouvoir par une oligarchie de psychopathes, propriétaires de l’économie, de la finance, des médias et des cercles politiques, qui cherche à faire disparaitre les nations, et donc la possibilité d’un intéret général.


          • 2 votes
            lejules 25 mai 22:40

            @Kapimo

            medialter utilise le sarcasme et le dédain pour mieux déprécier son adversaire. son dédain touche au mépris pour les gens qui ne pensent pas comme lui.

            ceci dit parfaitement ok avec ce que vous dites. 


          • vote
            ged252 26 mai 10:51

            @lejules

            bien dit.

            On ne peut pas critiquer ces types-là car ils sont anti tout et pro rien du tout.

            C’est calculé de leur part, mais c’est un peu facile.


          • vote
            Qirotatif Qirotatif 26 mai 11:07

            @lejules
            "une oligarchie mondialiste nous tient par les couilles une fois libre un referendum permettra véritablement au peuple de décider. "

            Marie-France, Dylan, Manuel et Jamel veulent aller déjeuner : Marie-France préfèrerait un restau tradi français, Dylan connait un excellent bar à tapas végétalien gluten-free, Manuel connaît une excellent bistro portugais et Jamel préfèrerait se taper un bon tajine. Tous aiment la bonne bouffe faite maison et tous ont une bonne adresse pas loin où l’on trouver des plats de viande, poiscaille et légumes et satisfaire tout le monde. Le pb est qu’ils palabrent, défendant chacun leurs arguments pour convaincre les autres. Ils discutent tellement longtemps qu’à un moment ils finissent par regarder leur montre : 15h. Les 4 gastos ont terminé leur service. Résultat, ils se retrouvent au Mc Do ou dans un kebab dégueulasse dont les profits vont partir soit se tirer en partie dans un paradis fiscal, soit seront consacrés au financement d’une école coranique financée par la dîme. Ils auraient pu financer une famille de restaurateurs qui eux, avec leurs impôts, auraient financé une bibliothèque ou un centre de recherche, mais non. 

            L’UPR, les Patriotes, DLF, FN n’arriveront à rien seuls. Arrêtons de nous pincer le nez, de nous soumettre à la doxa qui nous interdit de discuter entre nous en collant les étiquettes infamantes aux uns et aux autres : "extrême-droite", "complotiste", "raciste"... tout démontre que ce sont les autres qui parlent de racisés à tout bout de champ, "d’homme Blanc" qui aurait tous les défauts de la Terre, de "communauté", de "nike la France", de "culture française qui n’existe pas"...

            Comme dit la chanson de Brel "Faut pas jouer les riches, quand on a pas le sous". Pour l’instant nous, souverainistes, sommes des nains qui se disputent les miettes d’un courant idéologique qui est pourtant la seule issue si l’on souhaite éviter que notre pays soit disloqué entre intérêts communautaires et oligarchie financière. 

            Reprendre le pouvoir commence par le discours de vérité et pas par l’évitement ou à la réduction de tous les pb à une cause unique. Dans un cas le déni tue, dans l’autre les erreurs d’analyse décrédibilisent le discours. Commençons à prendre en compte ce que pensent les Français et essayons d’avancer unis pour une fois, au lieu de toujours laisser gagner le parti unique qui, en réalité, est minoritaire et ne l’emporte que parce que possédant tous les MSM (disposant ainsi de l’arme de destruction massive des cerveaux) et aussi parce qu’en face, il n’y a que des divisions malgré des idées parfois très proches. Faites ce boulot au niveau de l’UPR, que chacun fasse ce boulot de lobbying là où il milite afin que les grandes formations politiques souverainistes convergent. Navré pour l’anglicisme... il est aussi une manière de considérer ce qui fonctionne chez nos voisins : eux ont obtenu le Brexit, ont empêché Killary d’arriver au pouvoir, etc. 


          • 4 votes
            Heimskringla Heimskringla 25 mai 22:01

            Pour s’affranchir de la classe mondiale, la seule solution qui aurait peut être du sens, c’est une révolution au niveau de l’individu lui même. 


            • 1 vote
              lejules 25 mai 22:10

              @Heimskringla

              oui je crois en une prise de conscience individuelle qui se propage dans la prise de conscience collective et déplace les montagnes


            • 1 vote
              Kapimo 25 mai 22:29

              @Heimskringla C’est le but de l’oligarchie : réduire le monde à une juxtaposition d’individus. Une lutte efficace ne peut etre que collective.


            • vote
              Heimskringla Heimskringla 26 mai 16:27

              @Kapimo

              "Je pense que lorsque des milliers, puis des millions, et enfin des milliards d’individus se mettent à croire en la même chose, siècle après siècle, alors cette chose finit par exister. C’est une loi de la nature. "


            • 1 vote
              chantecler 26 mai 09:09
              Vidéo très intéressante : tout est dit .
              L’avenir n’est pas rose .
              Mais je pense que cette accumulation de richesses $ par cette super classe ne peut se terminer que par une Super Crise financière .
              Quand le $ ne vaudra plus rien , maintenu uniquement par les forces armées ....
              Laquelle sera accompagnée d’une période de grande violence et de guerre .
              La dérégulation tout azimut imposée n’est pas compatible avec les sociétés .

              • 1 vote
                maQiavel maQiavel 26 mai 09:53

                C’est une bonne petite synthèse de ce qu’est l’hyer-classe, pas grand-chose à redire même si je suis réservé sur le manichéisme eschatologique de Michel Geoffroy qu’il semble avoir emprunté à Pierre Hillard , ça donne une certaine coloration à son propos qui est dommageable à mon avis.

                Par contre sur la conclusion ça ne va pas. Je suis d’accord avec lui sur le fait que ceux qu’on nomme « nationaux -populiste » se contentent d’une critique du système, ils ne proposent rien comme projet alternatif. Si on suit leur logique identitariste, les peuples européens sont en effet condamnées à constituer une sorte réserve folklorique (un peu comme ces Sioux de la fin du XIX ème qui étaient fiers de se mettre des plumes sur la têtes comme signe d’affirmation identitaire mais qui étaient tout de même cantonnés dans des réserves) pendant que des techno gestionnaires assureront la réalité du pouvoir au service de l’hyper classe. C’est très caractéristique de l’homo reactus qui se vautre mélancoliquement dans son passéisme , qui se contente de pourfendre les bienpensants politiquement corrects tout en se faisanrt le chantre du réel , qui pene que tout est foutu puisqu’il n’y a plus rien à faire et dont la dernière ligne de défense est le symbolisme identitaro- culturel. Ca c’est une chose. Mais de là à affirmer l’Europe Puissance comme alternative montre qu’il n’a pas vraiment réfléchis à la construction européenne. 


                • 2 votes
                  ged252 26 mai 10:47
                  C’est bien vu la distinction entre élite et oligarchie.
                  .
                  On n’a pas une élite au pouvoir, mais une oligarchie, et cette oligarchie n’est pas Française mais cosmopolite. La différence c’est que l’oligarchie arrive au pouvoir par les copains, l’entregens, la magouille, des technique qui relèvent du complotisme, la cabale, le mensonge, la trahison,
                  .
                  Des types comme Nagui, Elkabach, Drucker, et toute la suite des nullard : les jean pierre faux-cul, neumann, Aliagas , Hanouna, et tous les autres, il y a une liste longue comme le bras ; ne doivent pas leur place à leur compétences supérieures mais à leur petite copains (riches ou puissants), qui leur ont donné ces sinécures.
                  .
                  Tous ces animateurs chiants comme la mort, ces comiques pas drôles, ces chanteurs qui ne savent pas chanter, pour se limiter au showbizz, (mais c’est la même chose à tous les niveaux), ne doivent pas leur place à leur talent, et ne sont donc pas des élites.

                  • 2 votes
                    rogal 26 mai 12:09

                    Oligarchie, oui, mais le mot juste manque dans ce discours, par ailleurs excellent : ploutocratie.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès