• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Malaise dans la police, entretien avec A. Langlois (Vigi)

Malaise dans la police, entretien avec A. Langlois (Vigi)

 

La Mule rencontrait récemment Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de police Vigi. L'occasion pour nous de revenir sur le malaise qui, depuis plusieurs mandatures, s'est emparé d'une institution policière placée sous le joug de la politique du chiffre et du carriérisme de sa hiérarchie.

 

https://www.lamuledupape.com/2019/09/...

 

Tags : Sécurité Police Polémique




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 4 votes
    rita6 rita6 2 octobre 10:38

    Malaise dans la police..Nos uniformes ne sont pas assez beaux..nos matraques pas assez dures pour taper sur les GJ..et nos balles pas assez dures pour éborgner le peuple...con se le dise.. !


    • 2 votes
      Clocel Clocel 2 octobre 10:50

      RôÔô... ! On ne va pas nous faire le coup du syndrome post-traumatique qui transforme le boucher en agneau !?


      • 2 votes
        Clocel Clocel 2 octobre 12:05

        A propos... https://www.youtube.com/watch?v=eeUsZ1JCGsE

        L’intervention de Laurent Obertone à la convention de la droite...


        • 10 votes
          medialter medialter 2 octobre 14:11

          Malaise dans la police ... smiley Sacrément gonflés, les mecs. Ils sont les bras armés de la ripoublique, elle-même une courroie de transmission de la haute finance, ils sont les gardiens de cet immense camp de concentration à ciel ouvert qu’est devenu la France, irrespirable et d’une coercition totalitaire, et ça vient faire ses chialeuses. Faut quand même être sacrément déstructuré pour avoir choisi un "métier" pareil, alors si t’as choisi, au moins assume ton rôle de fossoyeur


          • 4 votes
            lejules 3 octobre 19:43

            @medialter
            dans un dialogue on se doit d’écouter l’autre pour comprendre les diverses face de la réalité. si vous aviez écouté ce que disait ce monsieur vous vous seriez aperçu qu’il dit des choses intéressantes proche de ce que vous pensez en y amenant des éléments factuels qui éclaire bien la situation et prouve ce que vous dites. la position systématique de casser du flic est totalement improductif et en aucun cas fait avancer le schmilblick, et cela se retourne contre vous.


          • 12 votes
            capobianco 2 octobre 16:52

            A la lecture des quelques commentaires je ne suis pas certains que les auteurs aient écouté ce policier syndicaliste. Il dénonce clairement la politique de macron et de ses complices dont il montre les méthodes et manoeuvres pour, non pas servir les français, mais les tromper pour servir la finance.

            Pour une fois qu’un policier démontre que les infos, les ordres et les manoeuvres du pouvoir ne sont que tromperies il est dommage qu’il soit critiqué sans même être écouté. 


            • 3 votes
              Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 18:17

              @capobianco


              Je suis entièrement d’accord avec toi, car je pense également que ce policier a le mérite de dénoncer les « magouilles » et autres « agissements peu recommandables » d’une certaine hiérarchie policière , et cela hélas à son dépens !


              Pour ce qui est des réponses absconses de quelques-uns, c’est cela le web, offrir une tribune et ses portes à quelques neuneus et autres malades du ciboulot, d’ailleurs sur ce site c’est même leurs marques de fabrique !


              @+ P@py


            • 5 votes
              lejules 2 octobre 18:24

              @capobianco
              nous sommes dans le syndrome systématique anti flic c’est tous des... et des....je crois que cela est ancré au plus profond des français on aime pas les flics ni les voleurs.
              le vrai débat est dégagé du revers de la main. a quoi sert la police quels sont ses devoirs ses obligations ses modes d actions, quel doit être la relation flic citoyen. etc...
              je remercie ce monsieur d’avoir mis sur le tapis toutes ces questions., d’autant plus qu’il s’est fait virer de la police pour ses prises de position. a ce titre c’est quelqu’un d’exemplaire. vive les gilets jaune et vive la police


            • 1 vote
              manolo79 2 octobre 20:22

              @lejules ba oui les gars, ces "connards" de flics obeissent aux ordres, ils sont payés pour. Alors comme dans toute corporation il y a de tout, mais globalement si la majorité des flics sont détestables, ce n est plus à eux qu il faut s en prendre, mais à leurs donneurs d ordre !


            • 3 votes
              Pyrathome Pyrathome 3 octobre 13:22

              @capobianco

              Salut,

              "A la lecture des quelques commentaires je ne suis pas certains que les auteurs aient écouté ce policier syndicaliste. "

               

              Exact !! c’est vraiment dommage de ne pas écouter ce qu’il à dire tout en critiquant....

              Il révèle tout simplement un état mafieux dans l’état, avec des pratiques totalitaires et abjectes sur le personnel de police......


            • 1 vote
              lejules 3 octobre 19:46

              @manolo79
              "ce n est plus à eux qu il faut s en prendre, mais à leurs donneurs d ordre !"
              entièrement d accord !


            • 1 vote
              Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 18:56

              Salut Pyrathome,


              Je pense que c’est toi en personne qui a interviewé Alexandre Langlois.


              Concernant les nombreux graves problèmes du monde policier, notamment le nombre effarant des cas de suicide, sur mon blog, en avril 19, j’ai rédigé cet article .


              Amis policiers, votre hiérarchie vous met la pression maxi au risque pour votre santé, « envoyez- la se faire foutre » (et je suis poli ) 


              http://spagnolo.unblog.fr/2019/04/16/amis-policiers-votre-hierarchie-vous-met-la-pression-maxi-au-risque-pour-votre-sante-envoyez-la-se-faire-foutre-et-je-suis-poli/


              A l’époque j’avais envoyé un mail au syndicat Vigi, comme je n’ai jamais reçu de réponse, peux-tu stp si tu as l’occasion de contacter Alexandre Langlois de l’informer de la rédaction de mon article.

              Merci pour ton aide.


              @+ P@py


              • vote
                Pyrathome Pyrathome 3 octobre 13:13

                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                Je pense que c’est toi en personne qui a interviewé Alexandre Langlois.

                Salut P@py,

                Pas du tout, je ne fais que relayer cet interview de la "mule", j’ai mis le lien dans le texte....


              • vote
                Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 octobre 18:28

                @Pyrathome

                Je viens de trouver le site de LMDP https://www.lamuledupape.com ,.. et je vais les contacter, merci pour ta réponse.


                @+P@py


              • 3 votes
                manolo79 2 octobre 21:37

                franchement son témoignage est super intéressant, mais bordel il eut pu développer certains concept pour que l on comprenne bien tout ce qu il dit !


                • 1 vote
                  Scalpa Scalpa 2 octobre 22:52

                  https://www.youtube.com/watch?v=N82ze2hfUEk

                  La naïveté fait des dégâts chez les non déniaisés.


                  • vote
                    Pyrathome Pyrathome 3 octobre 21:06

                    @Scalpa

                    La naïveté fait des dégâts chez les non déniaisés.

                    Pas que, vous savez " il n’y a pire aveugle ou sourd que celui qui ne veut ni voir ou ni entendre..."


                  • 1 vote
                    Serge ULESKI Serge ULESKI 5 octobre 09:14

                    La gestion de la crise sociale incarnée par les Gilets jaunes depuis un an par des forces de police sur un mode de la terreur, nous a rappelé cette vérité historique : il n’y a pas a priori de police républicaine ; il n’y a que des gouvernements républicains et une chaîne de commandement du même nom ; et de là, par voie de conséquence, des ordres et des agissements républicains ou non. ............... quant à confier la protection de nos droits aux policiers, quand on sait les conditions dans lesquelles ils acceptent d’effectuer leurs missions, et ce depuis des lustres, ce serait folie que de s’en remettre à eux ; de plus, leurs syndicats sont une honte à l’action syndicale, à son histoire et à ses martyrs. Aujourdhui encore, cette parole syndicale continue de s’abriter derrière un ministre de l’intérieur sans honneur ni morale car cette parole n’a toujours pas compris, toujours pas, que l’Etat méprise foncièrement sa police comme le flic son indic et la justice les mâtons.


                    • 1 vote
                      Serge ULESKI Serge ULESKI 5 octobre 09:21

                       

                       

                                  La gestion de la crise sociale incarnée par les Gilets Jaunes par l’Etat nous rappelle à toutes fins utiles qu’il n’y a pas a priori de police républicaine ; il n’y a que des gouvernements républicains et une chaîne de commandement du même nom ; et de là, par voie de conséquence, des ordres et des agissements républicains ou non. 

                       

                              La raison pour laquelle l’Etat couvre à chaque fois qu’il le peut, les bavures d’une police qu’il méprise ( salaires indignes, commissariats infestés de rats et de punaises, suppression de milliers d’emplois, des véhicules vétustes, des policiers dans l’obligation de financer leur matériel et leurs vêtements de protection etc...), est la suivante : cette complaisance à son égard permet à cet Etat d’éviter que cette même police comprenne qu’il la méprise au plus haut point sans pouvoir en faire l’économie pour autant car force est de constater ceci : plus l’Etat flatte et couvre les policiers, entre deux suicides, plus l’Etat se protège d’une prise de conscience qui remettrait en cause la servitude du policier vis à vis de son maître qu’est cet Etat méprisant. Les victimes des bavures tout au long de l’année, aujourd’hui le passage à tabac du gilet jaune isolé, sans défense ni protection (des dizaines de vidéo sur internet en témoignent), c’est l’exutoire auquel les deux partis, le couple Etat-Police, ont recours : l’une pour éviter de rendre des comptes à sa police ; l’autre, pour trouver un peu de consolation face à leur humiliation que représentent leurs conditions de travail et leur rémunération, la lâcheté de leur hiérarchie et de leurs syndicats, dans l’exercice d’une violence dite "légale" car lorsque le faible est sans courage face au fort qui l’humilie, c’est alors qu’il prend pour cible un plus faible que lui. 

                       

                       Pour prolonger, cliquez : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/alexandre-langlois-du-syndicat-de-214687


                      • 2 votes
                        Sozenz 5 octobre 13:06

                        mon plus grand respect pour Monsieur Langlois .

                        Homme courageux , humain et sensé .

                         



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pyrathome

Pyrathome
Voir ses articles







Palmarès