• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mépris : Nathalie Sarles, Députée de la Loire, arrache le micro des mains d’un (...)

Mépris : Nathalie Sarles, Députée de la Loire, arrache le micro des mains d’un Gilet Jaune !

Les quelques secondes qui veulent tout dire, de la Macronie !

Le progres  : 17 déc. 2019 Temps de lecture : 1 min « Je n’aurais pas dû le faire, je le regrette ». Lundi soir, lors d’un débat sur la réforme des retraites organisé à son initiative, la députée LaREM, Nathalie Sarles, a littéralement arraché le micro des mains d’un interlocuteur se revendiquant des Gilets jaunes qui remettait en cause sa légitimité. Débat auquel s’étaient invités des militants de l’intersyndicale CGT/FO/Unsa, des Gilets jaunes et des citoyens lambda.

Chaîne Mad Nathalie Sarles, Députée de la Loire, arrache littéralement le micro des mains d’un Gilet Jaune qui remettait en cause sa légitimité. youtube

Tags : Polémique LREM Gilets jaunes




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 17 votes
    gaijin gaijin 20 décembre 2019 10:43

    si ça avait été l’inverse le mec il finissait au gnouf pour agression et cette scène d’une sauvagerie inouïe tournerait en boucle sur bfm ......


    • 11 votes
      Laconicus Laconicus 20 décembre 2019 11:29

      @gaijin

      Oui parce que la députée aurait eu une blessure grave au poignet, au coude, à l’épaule et sur plusieurs vertèbres, avec hospitalisation, 45 jours d’arrêt de travail, rééducation, sans compter le suivi psychologique causé par le choc traumatique puis une micro-psychanalyse de 20 ans, etc. 


    • 6 votes
      Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2019 11:45

      @Laconicus
      https://youtu.be/PA1esiV7dDE
      à 1’44 : "vous voulez voir mon bleu ?"


    • 4 votes
      pegase pegase 20 décembre 2019 20:35

      @gaijin
      -
      RAF, un bon bourre pif aurait réglé le problème, je suis POUR l’égalité des sexes,

      donc même traitement qu’avec un homme smiley


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2019 21:07

      @pegaz la tremblote

      Un "bourre pif".. ? venant d’une chiffe molle qui sanglote devant un pot d’échappement de camion ces "mâles" propos sont assez cocasses... smiley

      "La direction devrait devrait passer un sérieux coup de balais ..."

      Avec ce nouvel appel au bannissement (collectif de surcroît, je ne suis pas le seul visé) c’est pas une pièce que t’as remis dans la machine, gros con, c’est un gros chèque que t’as signé...
      Je suis sympa, j’annonce la couleur... smiley


    • 1 vote
      gaijin gaijin 21 décembre 2019 07:30

      @pegase
      "RAF, un bon bourre pif aurait réglé le problème, je suis POUR l’égalité des sexes"
      la violence de l’état est légitime
      la violence des femmes est légitime
      la violence économique est légitime
      https://www.youtube.com/watch?v=UweNTEd9FeY


    • 4 votes
      Nicosan 21 décembre 2019 14:35

      @gaijin
      les violences des GJ et du peuple ne l’ai pas en revanche. Elle est belle la république.


    • 2 votes
      wendigo wendigo 22 décembre 2019 20:12

      @Nicosan

       Selon les droits de l’homme de 1793 sur lesquels repose la constitution de la Vème république et l’article 35 de cette dernière, la violence du peuple en cas de trahison n’est pas que légitime ni qu’un droit, elle est un devoir.
      Mais bon fort heureusement pour l’instant le peuple ne s’est pas montré violent, juste quelques individus l’ont fait, quand le peuple usera de violence ça fera un autre bruit, bruit pour lequel les journaleux et politicards n’auront plus assez de mots pour qualifier la chose, ayant fait usage de tous les termes pour des faits d’incivilité. Un peuple quand ça devient violent le sang coule et les cadavres décorent le pavé .
      Mais bon il est vrai que nous vivons dans un monde où toutes atteintes au conforte relève de l’apocalytique et où d’une merde on en fait une cathédrale.


    • 3 votes
      louis 20 décembre 2019 16:10

      Au vu de son attitude ,je suis même étonné qu’elle ne lui ait pas mis une baffe au gilet jaune , comment ce rustre osait il commettre ces crime de lèse majesté en la critiquant, remarquez que c’est dans la droite ligne des 5€ des APL qui avait été servi avec le même mépris .

      Quand pendant la campagne électorale de 2017 ,ils disaient qu’ils feraient de la politique autrement ils parlaient vrai , parce que jusqu’ici aucune majorité politique n’ avait osé agir ainsi .

      Parler en ce moment du syndrome de la femme battue est a la mode , je crois qu’on peut y ajouter également ceux de la classe ouvrière qui votent pour eux .


      • 3 votes
        ETTORE 20 décembre 2019 22:49

        On voit bien que ces " LaREMrencontre du 3ème type", sont des êtres différents....pour preuve...

        Aucun n’as été éborgné !



          • 2 votes
            paulau 22 décembre 2019 11:31

            @paulau

            Sur ce thème " socialisme et pétainisme" un fil intéressant :

            http://www.plateaufontenay.net/t3060-socialisme-et-petainisme


          • 2 votes
            Simple citoyenne Simple citoyenne 22 décembre 2019 11:53

            Bonjour paulau, Macron lui-même est socialiste il a été au PS de 2006 à 2009, certes banquier d’ailleurs on finirait par y perdre son latin on ne sait plus .. Alors c’est vrai que dans ce gouvernement il y a eu aussi et il y a encore des Sarkozyste, des Centristes etc. Voir ce lien ci-dessous
            https://www.bfmtv.com/politique/avec-le-nouveau-gouvernement-macron-fait-des-oeillades-a-la-gauche-1191670.html

            La seule chose qui rassemble cette clique de profiteurs de gauche comme de droite c’est le profit et le mépris et la trahison.


          • 1 vote
            Serge ULESKI Serge ULESKI 22 décembre 2019 12:51

            Bonne nouvelle que ce mouvement des Gilets Jaunes ! Assurément ! Car l’action des Gilets Jaunes permet de sortir d’une vision utopique de la politique (on sort du somnambulisme et on entre en action) cultivée par des acteurs pour lesquels rien ne presse ; une utopie de nantis, complaisante et candide.

            Le mouvement des Gilets Jaunes et tous les mouvements qui l’ont précédé (Bonnets rouges, Notre dame des Landes) ont prouvé que l’on devait, que l’on pouvait enfin se passer du soutien des élus, des médias et des syndicats pour arracher ce qui doit être obtenu, car seule importe une mobilisation locale et/ou nationale, en fonction des situations et des injustices à combattre.

            Car enfin… à l’heure de la mondialisation, qu’est-ce qu’il est raisonnable d’espérer ? La réponse : rien dans et par les urnes mais tout sur le terrain car tout est possible ou presque, dans l’action en temps réel : ce que confirme les actions du mouvement des Gilets Jaunes et de tous ceux qui les ont précédés durant ces 30 dernières années. 

            Les Gilets jaunes, les Bonnets rouges, les activistes de Notre dame des Landes ont apporté la preuve que le lieu de l’expression d’un rapport de force en faveur de la justice sociale, de l’égalité des chances, de l’écologie et d’une vie décente n’est plus à l’Assemblée, et le pouvoir (pouvoir de décider et non le « devoir d’obéir ») ni à Matignon ni à l’Elysée.


            • 1 vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 22 décembre 2019 13:14

              Quelques rappels des petites trahisons des socialiste :

              La grosse trahison 2014 Macron vente d’ Alstom


              Avant 2012  : Benjamin Griveaux écrivait Salauds de pauvre livre

              Après 2019 : Benjamin Griveaux les militaires de Sentinelle mobilisés contre les GJ

              Avant 2010 : Bruno Roger Petit socialiste accusait les CRS.

              Après 2018 : Bruno Roger Petit socialiste justifie Macron dans l’affaire Benalla.


              Avant  : "Dégâts irréparables", "injuste" : quand les ministres actuels démolissaient les réformes des retraites de la droite.

              Après 2019 : Ces mêmes ministres sont dans le gouvernement qui réforme avec répression.


              • 1 vote
                ETTORE 24 décembre 2019 19:12

                A force de rassembler à tour de bras....

                Rassembler, oui....Mais ce ne sont, et n’étaient, que des gueules ouvertes, prêtes à tout pour continuer à user les poches des citoyens ;

                Voilà de quoi est composé LaREM, un ramassis de périmés, qui tiennent à bout de bras, leurs intérêts, et leur commandeur.

                Cette pyramide infecte, finiras par pourrir par sa base, et foudroyé en son sommet !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès