• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Monnaie : Europe et banquiers associés dans la plus grande arnaque de tous (...)

Monnaie : Europe et banquiers associés dans la plus grande arnaque de tous les temps

Perte de souveraineté des Etats : grâce à la complicité de l’Union Européenne, 90% de la monnaie est émise par les banques, sous forme de dettes et emprunts -l’argent scripturaire ou monnaie scripturale-, dont les intérêts engraissent comme jamais la finance mondiale. Tout aussi préoccupant, en 2014, la Commission européenne a décidé de limiter la garantie des dépôts bancaires. Premiers à s’inquiéter de cette dérive, les Suisses ont réagi, en 2018, en tentant de retirer aux banques le pouvoir de créer la monnaie...

Tags : Europe Arnaque ? Monnaie Banques Finance Union européenne




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    REMY Ronald REMY Ronald 9 août 23:23
    "Dont les intérêts engraissent comme jamais les banques".
    .
    Faux. Archi-faux. Les taux n’ont jamais été aussi bas et pendant une aussi longue durée.
    Dommage qu’un strabisme idéologique périmé nuise à l’analyse utile, nécessaire, indispensable de l’auteur "@verdi".
    .
    C’est à cause de ces intérêts trop bas que les personnes physique ou morales s’endettent beaucoup trop dangereusement. Ce qu’ils risquent de payer très cher le jour où les intérêts vont remonter.
    .
    C’est à cause de ces intérêts trop bas que les banques orientent leurs activités vers la spéculation financière dérégulée.
    .
    Un système qui risque d’exploser d’ici un an ou deux. Entrainant l’ensemble des économies dans une crise encore plus grave que celle de 2008 (dite des subprimes).
    A+
    Cordialement


    • 3 votes
      Verdi Verdi 10 août 08:41

      @REMY Ronald

      Que les taux d’intérêt soient élevés ou bas n’est pas la question, ce qui pose problème, c’est qu’ils sont appliqués sur une monnaie et, partant, sur un montant prêté par la banque, qui n’ont pas d’existence réelle, sauf dans les circuits imprimés des ordinateurs ! C’est tout bénef, à tous les coups ! Vous saisissez la nuance ? 

      Les banques prêtent un argent qu’elles ne possèdent pas et en tirent des profits substantiels, là est le scandale, ce qui n’a rien à voir avec le prisme idéologique supposé de Verdi !

      Merci pour votre commentaire !


    • vote
      Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 12 août 16:26

      @Verdi
      Si, c’était votre question à faire croire que les banquiers s’enrichissent sur le taux d’intérêt alors que les taux sont tellement bas que ça ne les intéresse pas de prêter de l’argent !

      D’autre part, la plupart du temps les banques "liquéfient" des biens en contre partie (hypothèque), donc ce n’est pas "avec rien" qu’ils font du crédit.

      Ensuite, l’argent "créé" par les banques privées est détruit lors du remboursement. Il n’y a donc aucune bulle.

      Les garanties sont de toutes manières illusoires car au final, notre argent est garanti par l’Etat, c’est à dire "nous". (si le système s’écroule, même avec l’état à sa tête, ce sont les contribuables cad les citoyens qui devront payer). Donc, aucune garantie de quoi que ce soit.

      Et enfin, toute cette histoire d’argent dette n’est là que pour masquer les réels problèmes :

      - obligation de croissance économique (qui équivaut à la destruction de la planète) sinon le système s’écroule.

      - obligation de guerre commerciale permanente entre les acteurs économiques,

      - nivellement par le bas pour écraser les coûts.

      etc.

      Et tout cela parce que l’outil monnaie est un outil obligatoirement basé sur la rareté relative.
      Il n’y a donc aucune solution sereine avec cet outil.

      L’avenir appartient à un monde post-monétaire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Verdi

Verdi
Voir ses articles







Palmarès