• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > NDA : "Cette UE, c’est la mort de notre pays !"

NDA : "Cette UE, c’est la mort de notre pays !"

Deux décennies de constance sur le sujet n'ont manifestement pas suffit. NDA, candidat à l'élection présidentielle, revient sur quelques éléments programmatiques clés.

1/ Sur la question migratoire : 5 mesures "révolutionnaires" (entre guillemets parce que personne n'aborde la question et propose des solutions de manière aussi directe) : droit au sol, regroupement familial, conditionnement de l'aide sociale à une durée de présence, etc. Je vous laisse découvrir ces quelques mesures clés. 

2/ Sur l'UE (à partir de 11 min 30 s) : Beaucoup se posent la question "Frexit ou pas ? On ne comprend pas bien sa position" (bien qu'elle n'ait jamais bougé). C'est un débat qui pourrit malheureusement le camp souverainiste entre ceux qui sont résolument frexit et pour lesquels tout est lié à l'UE et rien ne serait possible sans en sortir et ceux qui n'en parlent même pas (je ne vois pas à titre personnel comment peut-on être souverainiste sans même aborder la question...). NDA revient donc ici sur son parcours depuis plus d'une vingtaine d'années, les trahisons du camp RPR/UMP qui l'ont poussé à en sortir et tranche pour de bon (si jamais ce n'était toujours pas clair) cette question de l'UE. Vous y trouverez quelques raisons essentielles et puis sa proposition qui semble de loin la plus raisonnable et pragmatique de toutes. Résumée, cela sonne ceci : "Cette Union Européenne, c'est la mort de notre pays ! Cette UE nous a tuée à petit feu. Cela veut dire qu'il en finir avec l'UE."

D'autres questions sont abordées mais voilà les principales et cette vidéo répondra à tous les indécis quant à ces questions.

 

Tags : Politique Immigration Nicolas Dupont-Aignan Union européenne




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 6 votes
    medialter medialter 10 mars 11:06

    Eh revoilà notre père QiQi à utiliser la plate-forme citoyenne comme support de campagne présidentielle pour 2022. Notre groupie de NDA va venir nous expliquer que son guru est le dernier de mohicans prétendument résolu à sauver la Nation France, tout en ayant pris soin de ne jamais expliquer quelle genre de chapelle élitiste en avait pris les commandes depuis très longtemps. Cet ancien énarque, qui a bouffé à tous les rateliers (RPR UMP, Bayrou, Rocard, Pasqua (sic !), MLP, FAF, génération écologie ...) n’est rien d’autre que le 3ème pôle de la Sainte Trinité républicaine UMP PS DLF, ce qu’il a démontré par son incalculable nombre de retournements de veste depuis 30 ans, et en ce sens très performant dans le ratissage électoral large par pure démagogie politique. Cerise sur le gâteau, après être devenu champion de l’instauration généralisée de vidéosurveillance dans sa propre commune, le voilà qui veut envoyer les chomdu-istes, RSA-istes et RMI-istes à des travaux d’intérêts généraux obligatoires. Achhhg Arbeit Macht Frei, Nous afons les moyens dé fou enfoyer au Travail. Dans la famille des KonFührers, Ché foudrais lé Kolonel


    • 1 vote
      Tchakpoum Tchakpoum 10 mars 12:41

      @medialter

      NDA a fait partie des 27 députés qui ont voté contre la continuation de la guerre en Libye, alors que 482 ont voté pour. Il ne s’est pas trompé dans un moment essentiel alors que toutes les têtes sont devenues folles. Pour moi, il est fiable.
      https://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0786.asp
      Les députés Front de gauche ont voté contre, c’était leur ligne idéologique. Méluche n’y était pas, puisqu’il était député européen. Le parlement européen a aussi voté une motion sur la continuation de la guerre et le chef des Front de gauche a voté...pour.

      Et puis NDA a réhabilité la Maison Caillebotte, dans sa commune de Yerres, avec des potagers expérimentaux et des ateliers permanents d’artistes. Très chouette.

      @Conférençovore
      Par contre, ses mimiques, ses propos, lui donnent un air de député de la IIIème république qui parle à des enfants... J’espère qu’on lui en a informé...


    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 10 mars 15:36

      @Tchakpoum
      "J’espère qu’on lui en a informé..."

      C’est une remarque que je partage. Sur le plan de la com, ça ne va pas du tout. A sa décharge, il essaie de s’adresser à tous mais sans avoir compris qu’il y avait des formats/médias qui ciblaient spécifiquement des classes d’âges et qu’il fallait s’y adapter. Après, pour l’avoir déjà rencontré et discuté avec lui, il me semble qu’il est vraiment comme cela et c’est en partie lié au fait d’avoir été maire pendant 20 ans : gérer un conseil municipal, une ville, c’est devoir s’adresser à tous (du papy qui comprend plus grand chose aux jeunes en passant par les commerçants, entrepreneurs, l’équipe de la ville, etc.). C’est du pur management et il n’y a pas vraiment de recette magique si ce n’est utiliser les points forts de sa personnalité pour faire bosser les gens ensemble avec un projet qui tient la route. Son point fort est sa capacité à fédérer. Alors après, oui, ça lui donne ce côté paternaliste sans doute un peu désuet, du moins moins en phase avec les nouvelles générations. Il devrait en effet se faire coacher sur ce plan. Perso, ça ne me gêne parce que seules les propositions, seules les décisions prises sur le long terme (et les siennes ont été cohérentes quasi à 100% : chez les gaullistes et de cette stature, je ne vois aucun équivalent) importent mais il est vrai qu’à une époque où la com fait bcp (Macron est très fort à ce jeu mais Sarko était excellent aussi), ce serait à travailler.


    • 1 vote
      Carmela Carmela 10 mars 12:18

      Bonjour smiley

      "

      Résumée, cela sonne ceci : "Cette Union Européenne, c’est la mort de notre pays ! Cette UE nous a tuée à petit feu. Cela veut dire qu’il en finir avec l’UE."

      D’autres questions sont abordées mais voilà les principales et cette vidéo répondra à tous les indécis quant à ces questions."


      Ah ben...

      J’ai pas bien compris la question lol smiley) Comment Monsieur Dupont Aignan compte en finir avec l’UE ? Comment son programme peut-il $ëêèétre compatible avec les TUE, TFUE, GOPES, BCE ?

      Plan B sur les comparateurs de "promesses" de tous les acteurs politiques comme l’indique Monsieur Mélenchon ?

      Une réponse de FA à ce sujet et il nous faut reconnaitre pour sa part qu’il est prêt à bosser pour tous smiley :

      https://www.youtube.com/watch?v=E7w8nQlY1VY

      Merci,bonne journée à vous


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 10 mars 15:38

        @Carmela
        "comment Monsieur Dupont Aignan compte en finir avec l’UE ?"

        La réponse est dans la vidéo.


      • 1 vote
        Carmela Carmela 10 mars 17:18

        @Conférençovore

        J’ai entendu sa promesse de proposer au peuple français un référendum sur la sortie de l’UE si et seulement s’il ne peut agir en tant que président de la république au sein d’une France libre, ne pouvant ni remplir sa mission pour laquelle il aura été élu (amen smiley ) ni créer des accords de coopérations sur de grands projets avec d’autres peuples de l’Union. Pourtant selon l’historique de son parcours politique, il connait bien les rapports de forces qui interdisent l’application de tout programme souverainiste et encore moins dans une UE impossible à restructurer car la renégociation des traités est tout bonnement une utopie.

        Si chaque candidat souverainiste n’est capable de créer un front commun car ne partageant pas des idées politiques similaires, vous pensez bien qu’à la mesure d’une union européenne, c’est marteau piqueur et on continuera d’ être distillé dans un tonneau des Danaïdes jusqu’à perpète...


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 10 mars 17:42

        @Carmela
        " il connait bien les rapports de forces qui interdisent l’application de tout programme souverainiste et encore moins dans une UE impossible à restructurer car la renégociation des traités est tout bonnement une utopie."

        C’est exact. Il connaît parfaitement les conditions et blocages notamment juridiques d’une renégo mais il est néanmoins pragmatique : il est déraisonnable de proposer une sortie pure et simple et cela va au-delà de la question de l’opinion. D’abord, la question européenne, en Fr, on ne va pas se mentir... c’est 0,92% des suffrages exprimés : même le parti des chatons mobilise davantage. Ca c’est la vérité des urnes.
        Pour tout un tas de raisons, notamment le matraquage pro-UE mais aussi le fait que les questions européennes sont globalement éloignées des gens au quotidien, il estime qu’il n’est pas pertinent de proposer un frexit direct qui fait, quoi qu’on en pense, fait peur aux gens. Tu sembles ignorer cette réalité pourtant archi-évidente : pour la majorité des gens, la sortie de l’UE serait une cata. Je ne suis pas en train de dire qu’ils ont raison ou pas, juste que c’est la réalité. 

        Maintenant, où as-tu lu qu’il voulait "restructurer l’UE" ? Il explique clairement qu’il faut y mettre un terme (et pas seulement l’UE, la commission, etc mais également la CEDJ, la CEDH...). La France n’est pas l’Estonie. Si la France impose le rapport de force, alors il est probablement que l’UE explosera. Pour cela, il faut un candidat qui pèse un peu plus que 0,92%. Il y a également un autre aspect que tu sembles occulter : la Fr est le seul pays de l’UE à avoir une force de projection, l’arme nuc, un siège de membre permanent de l’ONU et une sphère d’influence (enfin ce qu’il en reste) notamment au MO et en Afrique. Tu crois vraiment que l’All dirait "bah barrez-vous les Français !" alors même que l’All lorgne depuis des années sur nos atouts notamment en terme de défense ? Ce n’est pas sérieux. 

        Bien que largués économiquement parlant nous gardons une influence importante. Nous sommes l’un des principaux contributeurs à l’UE. Ce qu’il faut ce sont des gens qui ont des couilles (j’allais faire une mauvaise blague avec Asselineau mais bon...) pour réimposer un rapport de force. Sauter comme un cabris sur son siège en répétant "Frexit, frexit, frexit...", un non-sujet pour 99% des gens, n’est pas sérieux.


      • 1 vote
        Carmela Carmela 11 mars 09:13

        Merci pour votre réponse smiley

        "Sauter comme un cabris sur son siège en répétant "Frexit, frexit, frexit...", un non-sujet pour 99% des gens, n’est pas sérieux.

        "

        Je ne suis pas convaincue que ce point de vue, cette petite phrase assassine dans le fond soit productive pour les souverainistes et le peuple français. C’est comme si je vous répliquais qu’un 4,70% qui joue à saute moutons sur la peur, LA PEUR orchestrée des français d’ affronter les véritables causes du désastre, d’un quotidien qui vogue comme une bouteille à la mer n’était au final qu’une simple grippette qui peut se soigner en changeant l’arn de l’ éco-système national smiley

        Il est impératif selon moi et sommes de plus en plus nombreux à le penser, à l’acter, qu’il est au contraire extrêmement capital de laisser libre cours à la parole, à l’explication là ou les méthodes de propagandes totalitaires pro UE sont imposées par déviation de l’intégrité du bon sens moral. Si vous voulez sortir les individus de leur infantilisme, offrez leurs la possibilité d’assumer leurs peurs. D’aller au delà de ce qu’ils croient être impossible. Nous aurons alors une chance de retrouver du bon sens parmi les français à la place même ou s’est installé durant ces dernières décennies une profonde lassitude et désintérêt pour la Res-publica.

        Cadeau pour vous et votre poulain politique smiley)

        "François Asselineau reçoit Philippe Murer, ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble (Ensimag), économiste, spécialiste des questions d’environnement et essayiste.

        Cet entretien est l’occasion de parler de la situation en France concernant la Covid-19, la souveraineté et le Frexit, mais aussi de parler d’environnement, notamment au travers du dernier ouvrage de l’invité : “Comment réaliser la transition écologique”.

        Philippe Murer a adhéré au FN en 2014 mais il en a démissionner en 2017 lorsqu’il a réalisé que ce parti ne voulait plus sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, c’est-à-dire qu’il tirait un trait sur les questions de souveraineté nationale."

        https://www.upr.fr/actualite/philippe-murer-francois-asselineau-lentretien/

        Bonne journée


        • vote
          Conférençovore Conférençovore 11 mars 09:59

          @Carmela
          "cette petite phrase assassine"

          Vous êtes trop tendre ma chère, car si cela est une phrase assassine, comment doit-on qualifier cette sortie ? Génocidaire, holocaustique ? 


          "C’est comme si je vous répliquais qu’un 4,70% qui joue à saute moutons sur la peur"

          Allons... soyons sérieux deux minutes : déjà, c’est 5 fois plus. Ensuite il est actuellement crédité de 6-7%. Et enfin si évoquer des problématiques bien réelles c’est forcément jouer sur les peurs, alors on ne s’en sort plus. On peut aussi faire semblant que ces problématiques n’existent pas (comme M. Asselineau, LREMPS, les écolos, la gauche, bref tous les autres) mais je crois que ce n’est plus raisonnable depuis longtemps, que ce discours de déni est juste inaudible. NDA propose des solutions qui, personnellement, me semblent évidentes sur le sujet.


          "qu’il est au contraire extrêmement capital de laisser libre cours à la parole"

          Bien entendu. Pourquoi ce "au contraire" (de quoi au juste ?) me dire cela à moi ? Je ne saisis pas bien 


        • 2 votes
          ZardoZ ZardoZ 11 mars 18:23

          Le Con-Ferrant il roule sa bosse pour le Dupont Gnan-Gnan, un grand gaulliste qu’il dit, le type est crédité de 7%, juste de quoi être remboursé de ses frais de campagne, en contre partie il aidera à faire passer le freluquet aux ordres de l’oligarchie.

          Tout ça, c’est de la pipe, mais le Con-Ferrant qui se la joue patriote de carton, bande pour des mecs vérolés qui s’entendent tous comme larrons en foire.

          Con-Ferrant l’idiot utile du système, un de plus !


          • 2 votes
            Conférençovore Conférençovore 11 mars 20:52

            @Zarfiotte

            Insulte-moi autant que tu veux (comme l’autre merde-à-terre), je m’en tape mais à un point dont tu n’as même pas idée. Le "con-ferrant" a juste de la peine pour toi, petit troll insignifiant à bas QI. 


          • vote
            ZardoZ ZardoZ 12 mars 13:12

            @Con-Ferrant

            C’est toi la tafiole, une petite saloperie qui insulte quand ce ne vas pas tans ton sens.
            Le type de bas QI c’est encore toi, normal tu t’en aperçois même pas, tu te figures intelligent, alors que tu n’es qu’une grosse buse, une pauvre andouille qui viens poser des articles dont tout le monde se fout. Tu vaux pas mieux que le CiS0, tiens ! 


          • vote
            bubu12 12 mars 13:24

            @ZardoZ

            succulent ce message venant d’un mec qui lâche ses vieilles crottes sous tous les messages qui ne lui plaisent pas sans jamais avancer un début d’argument.


          • 1 vote
            Conférençovore Conférençovore 12 mars 20:49

            @bubu12
            Tu m’étonnes... Cela étant il est vrai que je rentre parfois dans le lard mais c’est très rarement gratuit. Il y a même toujours un fond.
            Avec le zarconnot, en revanche, c’est systématique. A 100% c’est de l’attaque personnelle directe, généralement sans aucun rapport avec les sujets proposés par les uns ou les autres. J’imagine tout à fait un petit gros hargneux frustré de devoir fermer sa goule au quotidien et qui vient compenser ici. Bref, un pauvre type. Il me fait presque pitié. 


          • vote
            ZardoZ ZardoZ 12 mars 21:27

            Con-Ferrant le pauvre type et son copain le bubule faux psy du net, n’ont pas une once d’imagination.

            Con-Ferrant, ça serait marrant de te voir, toi qui te planque idem derrière ton clavier. Moi, j’imagine une petit mec, pas plus épais qu’un sandwich SNCF, un petit mec maladif et misérable, le genre de mec qui rase les murs,style voleur d’auto-radios sur voitures des années 80. Une cloche quoi ! 
            Bubule la fistule j’en parle même pas, tout le monde sait ici que c’est un pauvre type qui se croit intelligent de se faire passer pour un psy, alors qu’il est démasqué depuis le début.
            Deux beaux cassos du net que nous tenons là.


          • vote
            sls0 sls0 12 mars 22:04

            @ZardoZ
            Tu m’as oublié dugland, j’aurais aimé être associé à conférençovore, ça aurait eu un petit coté comique.
            En tout cas c’est pas Conférençovore qui s’est aplati devant deux fliquettes pour le masque.
            Zardoz la terreur.


          • 1 vote
            Carmela Carmela 11 mars 19:29

            Ce que j’ai signalé par "petite phrase assassine" c’est la manière dont vous semblez dévaloriser le Frexit comme si vous vouliez vous débarrasser de l’inévitable processus qui nous permettrait de nous réapproprier un nouvel espace décisionnel et productif au sein de nos frontières France et cela uniquement pour aller dans le sens électoraliste de NDA à la présidentielle de 2022. Sauf que ni lui avec son maigre 6-7% ne parviendra à réaliser ses objectifs de représenter son peuple à part pérenniser son statut de politicien et maitre éducateur sur l’enseignement des dérives de l’UE via youtube ....(c’est déjà ça) Et il en sera de même pour Asselineau, Philippot, Cheminade et bien d’autres qui avec plus ou moins d’intégrité se situent dans le camp des souverainistes. S’ils ne font pas preuve de volonté commune pour représenter ensemble les enjeux qui les ont amenés à se rencontrer lors du Brexit et supporter ensemble une sortie de la France de l’UE, OTAN...aux présidentielles de 2022, unis (en mettant les égos de côté) par cet "impératif à reprendre les rênes du pays ENTIEREMENT nous n’aurons alors aucune possibilité de créer une véritable synergie avec celles et ceux qui s’éveillent et qui appellent à la véritable résistance. Dans le cas contraire, nous aurons beaucoup plus de facilités à juguler les effets désastreux de l’effondrement systémique en cours. C’est certes une ironie de la cause souverainiste en politique que de devoir se réunir tout en prônant une désunion smiley En tout cas, ce n’est certainement pas la "bête financiaro-merdiatique-pharmaceutique, transhumaniste et gnagna" (c’est fou comme le cercle des entre soi s’agrandit.... !!) qui jugulera ce que nous redoutons entre autres des catastrophes "climatiques-sanitaires-guerrières", les grands flux migratoires prévus dans l’agenda des mondialistes.

            ps : Désolée pour le paver mais répéter Frexit , c’est rendre également en un seul terme ses titres de noblesse aux fondations historiques de notre nation, rendre à son peuple son intégrité, ses capacité à s’autodéterminer librement et garantir la promesse de réaliser les futurs référendums d’initiatives populaires en lien avec les grands sujets et enjeux de notre époque.


            • 1 vote
              Conférençovore Conférençovore 11 mars 19:50

              @Carmela
              "’c’est la manière dont vous semblez dévaloriser le Frexit comme si vous vouliez vous débarrasser de l’inévitable processus qui nous permettrait de nous réapproprier un nouvel espace décisionnel et productif au sein de nos frontières France et cela uniquement pour aller dans le sens électoraliste de NDA à la présidentielle de 2022."

              C’est probablement une maladresse de ma part. Je ne dévalorise en rien l’idée de la sortie de l’UE. Je dis que les gens s’en foutent (et c’est la vérité) et explique ce que nous pourrions faire.

              "’s’ils ne font pas preuve de volonté commune pour représenter ensemble les enjeux qui les ont amenés à se rencontrer lors du Brexit et supporter ensemble une sortie de la France de l’UE, OTAN...aux présidentielles (...)"

              J’y travaille à mon modeste niveau. 

              "Désolée pour le paver mais répéter Frexit , c’est rendre également en un seul terme ses titres de noblesse aux fondations historiques de notre nation, rendre à son peuple son intégrité, ses capacité à s’autodéterminer librement et garantir la promesse de réaliser les futurs référendums d’initiatives populaires en lien avec les grands sujets et enjeux de notre époque."

              Ne sois pas désolée, c’est intéressant. 


            • 2 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 11 mars 20:16

              @Carmela @Conférençovore

              Ou bien une primaire entre les souverainistes ?

              • Avec une définition commune de la condition. Exemple : durée de 18 mois probatoire maxi pour le frexit depuis l’élection présidentielle ou pour un referendum sur une nouvelle Europe renégociée, sinon révocation du président.
              • Obligation de la loi du RIC dès les 6 premiers mois du mandat présidentiel, qui rendrait alors l’éventuelle demande de référendum sur le frexit obligatoire et au résultat impératif.
              • Les candidats démontrent leur capacité à jouer le jeu.
              • On verrait bien que le RN et la FI ne se mouilleraient pas à cette primaire et perdraient les sympathisants souverainistes de ces partis.
              • Ça ferait événement médiatique permettant de gonfler la notoriété au candidat désigné, l’aidant pour sa campagne présidentielle.

              Mais il faudrait faire vite.


            • 1 vote
              Carmela Carmela 12 mars 17:54

              @Tchakpoum @Conférençovore

              Bonjour,

              Intéressante votre présentation sur la primaire entre souverainistes smiley
              Si chacun des représentants parvient à se mettre d’accord sur une condition commune comme vous dites et sans ambiguïté sur un élément central digne d’un pur sang souverainiste smiley : l’article 50 et qui comporte deux principaux objectifs : préciser le processus de sortie et rappeler symboliquement que l’appartenance à l’Union reste un choix

              la suite de votre proposition "Obligation de la loi du RIC dès les 6 premiers mois du mandat présidentiel, qui rendrait alors l’éventuelle demande de référendum sur le frexit obligatoire et au résultat impératif". promet une réelle incarnation.

              Et peut-être que l’élection présidentielle de 2022 pourra faire sens auprès de nombreux français si toutefois elle a lieu car avec la montée du totalitarisme dans notre pays, nous ne sommes pas à l’abri d’une éventuelle confiscation à l’extrême du suffrage universel instrumentalisée lors d’un tsunami viral couplé à un méga krach financier..

              Merci à vous deux pour vos partages, bon week-end à vous



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès