• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non à l’Europe des riches, oui au Frexit

Non à l’Europe des riches, oui au Frexit

Les élections européennes de 2019 approchent. Que vont-elles apporter de nouveau aux citoyens européens, appelés à bien voter, c’est-à-dire comme des moutons de Panurge ? Rien, strictement rien. 
Il souffle comme un vent de folie sur la planète Terre. Qui, des humanistes ou des ultralibéraux macronistes et autres, l’emportera ? Pourtant, l’Europe des riches se fissure, chancelle au moment où les Etats-Unis flirtent avec le danger Trump. Pendant ce temps, ailleurs dans le monde, des milliards d’êtres humains souffrent. 
Et la France s’est donnée un président qui a clairement choisi son camp : celui des riches. 

Tags : Union européenne FREXIT




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 12 votes
    Pyrathome Pyrathome 22 août 16:49

    Non à l’Europe des riches, oui au Frexit

    Alors, vous êtes mûr à point pour soutenir Asselineau, car il n’y en a pas d’autres qui propose le frexit aussi clairement....
    Enfin, on y vient !

    • 2 votes
      Verdi Verdi 22 août 17:18

      @Pyrathome

      Asselineau est un insoumis qui s’ignore ! Il connaît la direction à prendre. Qu’est-ce qu’il attend pour accorder ses violons avec Mélenchon ? S’il reste seul, à brailler, dans son coin, il n’arrivera à rien ! 


    • 5 votes
      Destouches 22 août 18:12

      @Verdi

      Merci à vous deux et en un simple échange, vous avez entièrement résumé le problème.

      Les partis et leurs têtes de gondoles, on s’en fout, car ils polarisent le débat.

      L’important, ce sont les TENDANCES des partis. Inutile de lâcher ses étiquettes, l’essentiel est d’organiser des rassemblements de personnes qui ont un seul et unique point commun : FREXIT.

      Allez, faîtes-vous un bisou, c’est pour le CNR.


    • 15 votes
      Pyrathome Pyrathome 22 août 21:34

      @Verdi

      Asselineau est un insoumis qui s’ignore ! Il connaît la direction à prendre. Qu’est-ce qu’il attend pour accorder ses violons avec Mélenchon ? S’il reste seul, à brailler, dans son coin, il n’arrivera à rien ! 

      Moi je veux bien, mais hélas, il ne peut s’accorder avec Mélenchon, puisque celui-ci clame et proclame qu’il ne veut pas sortir de l’UE/euro en aucun cas......

      Par ailleurs avec plus de 31000 adhérents, FA est loin d’être seul...

      Conclusion ?

      On ne peut pas être insoumis et vouloir rester dans cette UE néolibérale qui impose son diktat des traités ( qui en passant ont été refusés en 2005 par un référendum, mais imposé contre la volonté des électeurs...), d’après vous, qui est le plus insoumis des deux, FA ou JLM ?? 

      Si il devait y avoir alliance, elle ne pourrait se faire que si JLM change enfin d’avis et dise clairement la réalité des choses......c’est à dire FREXIT et sortie de l’OTAN....


    • 3 votes
      lejules 23 août 10:36

      @Verdi

      aussi étonnant que cela puisse paraitre l’Union Populaire Républicaine, l’UPR d’Asselineau n’est pas a proprement parlé un parti politique mais une union de gens qui sont de droite et de gauche pour sortir de l’euro ,l’Europe et l’OTAN ces 3 conditions sont les conditions rédhibitoire pour adhérer a l’UPR ou pour faire une quelconque alliance avec elle. a l’heure actuelle la France insoumise ne correspond pas a ces objectif. ceci dit : "ce qui nous unis est plus fort que ce qui nous divise et nous tue."  

      la charte de l’UPR repose sur celle du Comité National de la Résistance de 1940 le CNR voulu par de Gaulle et jean Moulin devait représenter le plus large spectre possible des positions politiques des français. c’est pour cela qu’il y avait en son sein des communistes des socialistes des gaullistes des catholiques et des gens d’extrême droite. Asselineau fait a nouveau ce paris de regroupement pour que la France retrouve son indépendance nationale. ce n’est pas a l’UPR de rejoindre un quelconque parti mais a un parti d’adhéré a l’UPR en respectant les 3 conditions et de faire ainsi bloc au sein du CNR bis


    • 1 vote
      Destouches 23 août 12:17

      @Pyrathome, Verdi et Jules

      D’après vous, est-il concevable d’imaginer une manif ou un rassemblement où les bannières UPR, FdG, FN et DLR seraient visibles côte à côte ?

      Sérieusement, ça aurait une sacrée gueule.


    • 4 votes
      pegase pegase 23 août 12:26

      @Verdi

      Alors ? Une réponse ? 

      Melenchon ne veut pas le Frexit, les melenchonistes n’arriveront à rien !


    • 3 votes
      glenco01 23 août 18:19

      @Verdi
      F. Asselineau n’est pas seul puisque le parti compte plus de 31 700 adhérents malgré la censure totale des médias. 

      De plus sa ligne est la triple sortie UE, euro et OTAN or Mélenchon ne veut pas sortir de l’UE ni de l’euro ni de l’OTAN (mais seulement du commandement intégré)

      Dans cette vidéo c’est Mélenchon qui dit lui même : sortir de l’Europe où ai-je dis ça ?!!

      Notez que c’est bien Léa Salamé (et les journalistes) qui vous font entrer dans la tête que le plan B c’est la sortie de l’euro. 

      Dans cette autre vidéo Mélenchon entretien encore le flou pour ratisser large (c’est presque un sketch !)

      Dans ces conditions le ralliement n’est pas possible.

      Voici d’ailleurs les conditions de ralliement de Mr Asselineau

      Cordialement. 


    • 1 vote
      Destouches 24 août 09:34

      @glenco01

      Comme à l’accoutumée depuis dix ans, les argument de l’UPR sont difficiles à contredire. Heureusement qu’il y a le dénigrement.

      Nos ennemis ayant la force du nombre et la légitimité qui l’accompagne, n’ont pas besoin d’argumenter pour gagner la bataille dialectique, juste à répéter des mantras.

      Vous savez les gars, bien des gens sont morts d’avoir eu trop raison, trop longtemps, le cas d’un certain Charles M., quoiqu’on pense du bonhomme, est éclairant à ce sujet.

      La vérité est un acide qui ronge et le mensonge un nectar sirupeux, on ne sera jamais d’accord sur tout et personne ne ralliera personne. La seule solution que je voie est l’union temporaire des tendances convergentes souhaitant sortir la France des griffes de l’UE.


    • 1 vote
      thierry3468 23 août 07:24

      Il ne faut se cacher derrière son petit doigt .Le Frexit serait une déclaration de guerre à l’oligarchie financière qui ne n’hésiterait pas à écraser le peuple français si celui ci avait la mauvaise idée de montrer les dents.Les Grecs ont été laminés et ne sont pas plus bêtes que les Français.Je ne suis pas certain que beaucoup de nos compatriotes seraient prêts à accepter une période très incertaine.Certes,on peut agiter le Frexit comme la solution miracle mais il faut avoir conscience que cela ne se fera pas sans représailles.Asselineau a certes bien expliqué la situation en établissant un diagnostic bien précis de l’état du pays mais je crains que le traitement proposé soit plus mortel que le mal en lui même.


      • 2 votes
        lejules 23 août 11:30

        @thierry3468

        la guerre est déjà déclarée ! elle est là depuis un bon moment déjà ! alors plutôt que de se laisser laminer attaquons. ça ne pourra pas être pire vu ce qu’ils nous promettent, d’autant plus que le système s’essouffle et est au bord du malaise cardiaque.


      • 5 votes
        MaxSERIS 23 août 09:25

        Le FREXIT n’est pas une déclaration de guerre, c’est la reprise du pouvoir des citoyens d’une nation. Pouvoir qui nous a été volé à maintes reprises ces dernières décennies, et notamment en 2005. François ASSELINEAU l’a dit et répété, c’est une Union provisoire du peuple pour remettre la France à sa place dans le monde ! Si vous pensez que l’oligarchie financière tenterait de nous écraser, vous ne connaissez pas notre histoire, la seule solution pour les banqsters seraient de revenir aux réalités qui s’imposeraient à eux, à savoir un ras de marée dans le Nouvel Ordre Mondial, car nous serions suivi par de nombreux pays ! Un référendum nous fixerait sur l’utilité d’un remboursement de la dette illégale ! La France pourrait de nouveau battre monnaie, retour au Franc donc, et sortie de l’OTAN. Un bon prétexte pour chasser ceux qui nous ont détruit, même si je pense qu’ils partiraient rapidement avant d’être mis en examen : Honi soit qui mal y pense ! 


        • vote
          thierry3468 23 août 18:03

          @MaxSERIS:la reprise du pouvoir des citoyens d’une nation.....Rien que ça !!!!Je ne suis pas certain que beaucoup de Français aient envie de jeter dans une aventure incertaine pour un hypothétique lendemain qui chante.Le Frexit,à l’image du Brexit ne serait pas une partie de plaisirs car il y a tellement d’enjeux.Asselineau ne sait pas lui meme comment imposer un Frexit au reste du monde.La France ne représente que très peu de choses maintenant aux yeux du monde.

          A mes yeux,le Frexit est le nouveau gadget à la mode que certains agitent comme le produit miracle pour nous sauver.Comme je l’ai écrit,le Frexit pourrait s’avérer encore plus désastreux que la tendance actuelle.Il y a aussi cette illusoire nostalgie de croire que tout allait mieux avant quand la France battait monnaie .

          L’oligarchie financaire dirige le monde depuis des siècles et fera tout pour garder le pouvoir.Comme Pierre Hillard,croyons à une divine providence pour nous sauver...

          La Grèce doit nous servir d’avertissement.Beaucoup préfèrent l’asservissement à l’anéantissement.L’oligarchie financière n’a que faire d’une puissance secondaire comme la France et pourrait l’anéantir en très peu de temps.


        • 1 vote
          MaxSERIS 24 août 12:49

          @thierry3468 - Il n’y a aucun miracle a appliquer les Lois et les articles du TFUE, l’application de l’article 50 n’est pas une aventure incertaine, beaucoup vont comprendre en mars 2019, lorsque le BREXIT sera effectif ! Actuellement, comme vous, apparemment, de trop nombreux citoyens croient ce que les médias disent du BREXIT, les fausses nouvelles sont pour la plupart du fait des médias. Monsieur ASSELINEAU sait parfaitement comment imposer le Frexit, si seulement les Lois Françaises étaient respectées par le CSA comme par exemple, sur la durée d’audience pour les Présidentielles, les électeurs auraient eu la chance d’avoir un homme qui sait de quoi il parle ! Regardez la vidéo : le jour d’après sur le site UPR.FR, vous ne direz peut être pas la même chose après ! Pierre Hillard compte surtout sur la réaction des Français, et nous aussi, car seul nous ne pouvons pas faire grand chose. L’Oligarchie croit qu’elle peut faire ce qu’elle veut jusqu’au moment où les peuples réagiront ! La Grèce, le Portugal ou l’Italie sont le fil du rasoir parce que la Grande Finance de l’U.E. n’accepte pas de reconnaître que l’euro est une erreur monumentale. L’Allemagne envisage d’ailleurs de sortir discrètement de l’Euro, ou de trouver une solution, à cause justement des problèmes de balance commerciale liée au Target ! Ce que François Asselineau a expliqué maintes fois, et notamment lors des Présidentielles ! Il n’y a pas pire que de croire que la France est une puissance secondaire, encore une vue imposée par les médias aux ordres de l’olligarche ! Réveillez vous 


        • 3 votes
          pegase pegase 23 août 12:33
          Nigel Farage au parlement européen ...


          "Je vous remercie. Comme M. Moscovici l’a dit au début, la fuite de tous ces documents, la liste des personnes détenant des participations à l’étranger a été établie grâce à la Society of Investigative Journalists. Mais ce qui n’a pas été dit ce matin et je pense qu’il est pertinent, c’est que le financement de ces enquêtes a été confié à George Soros.  »Intervention - Phillip Lamberts, eurodéputé vert, crie« Alors, quoi ! Farage - "Maintenant, je le dis à la fois, je vais revenir à" alors quoi "et cela peut avoir un intérêt personnel pour vous aussi, je le dis à un moment où l’utilisation de l’argent et son influence peut-être eu sur le résultat de Brexit ou l’élection de Trump a atteint un niveau d’hystérie virtuelle. La semaine dernière, la Commission électorale du Royaume-Uni a lancé une enquête pour savoir si la campagne de congé prenait de l’argent offshore ou russe. Cela a été le résultat de questions posées à la Chambre des communes par un certain Ben Bradshaw, lié à une organisation appelée Open Society. Je me demande simplement, quand on parle de monnaie offshore, quand on parle de subversion politique, quand on parle de collusion, je me demande si on regarde au mauvais endroit. Et je dis cela parce que George Soros a récemment donné à Open Society, son organisation, qui, bien sûr, milite pour la libre circulation des peuples et soutient des organisations supranationales comme l’Union européenne, lui a récemment accordé 18 milliards de dollars. Et son influence ici et à Bruxelles est vraiment extraordinaire. Open Society se vante d’avoir eu 42 réunions l’an dernier avec la Commission européenne, ils ont même publié un livre d’amis fiables au Parlement européen et il y a 226 noms sur cette liste, y compris le vôtre monsieur. Nous avons même eu la semaine dernière la pression de M. Verhofstadt au nom de M. Soros à la Conférence des présidents dans une bataille qui se déroule avec Viktor Orban, Premier ministre de Hongrie. Si nous voulons avoir un débat et que nous allons parler de la transparence politique et financière complète, faisons-le, alors je vais écrire aujourd’hui à tous les 226 d’entre vous pour leur poser des questions assez justes. Avez-vous déjà reçu des fonds, directement ou indirectement, de la société ouverte ? Combien de leurs événements ont-ils assisté ? Pourriez-vous s’il vous plaît nous donner une liste des réunions de tous leurs représentants, y compris George Soros vous-même ? Et je pense que ce Parlement devrait maintenant créer une commission spéciale pour examiner tout cela et je le dis parce que je crains que nous ne puissions envisager le plus grand niveau de collusion internationale de l’histoire. "



          • 2 votes
            pegase pegase 23 août 12:35
            ...et aussi sur Cnews dernièrement (au mois de Juin) ...

            La Une de Valeurs actuelles : « GEORGE SOROS, ce milliardaire qui complote contre la France »



            • 1 vote
              Clocel Clocel 23 août 16:25
              Au bout du boulevard Macron, l’impasse Mélenchon ?

              C’est pas avec ce genre d’alternatives que vous aurez l’extra-balle au second tour...

              Pour ma part, je préfère m’abstenir, et, voir de mon balcon, passer les cons...


              Façons, au stade où nous en sommes, espérer une issue par les urnes relève de la pathologie mentale lourde...



              • vote
                pegase pegase 23 août 19:09

                @Clocel

                Il y a la méthode Petitdemange, mais à mon avis il va se faire botter le cul par les CRS ...

                https://www.facebook.com/serge.petitdemange.5/videos/1874691182612004/

                https://www.youtube.com/watch?v=evRrXCBkwFU

                https://www.youtube.com/watch?v=PYxBvKzX1Go


              • 1 vote
                Vraidrapo 25 août 17:22

                @Clocel
                Si les gens étaient cohérents, ils ne manifesteraient même pas, si ce n’est pour prendre l’air et faire un peu de rando urbaine avec les potes avant d’aller se taper qq merguez...

                Si un politique disait franchement les sacrifices provisoires que supposent un programme réaliste de souveraineté et de solidarité nationales, tout le monde lui tournerait le dos. Serait-ce un tribun de la carrure de Mélenchon !

                Les gens préfèrent sérieusement être bernés, ils ne veulent pas connaître la vérité. Je pense que le Maître mot de la conjoncture est "qui vivra verra !".

                On leur fait bouffer de la merde qui les engraisse, on nique l’écosystème, les abeilles, les mers, la banquise mais : "qui vivra verra".

                Je me demande ce que les 1% espèrent au bout du compte... allez sur Mars se faire chier entre snobinards véreux ??? Et ce putain de Messiah qui se fait désirer, non !?


              • vote
                beo111 beo111 23 août 23:05

                J’ai bien aimé le coup de l’Europe plus proche des gens au qui finit en Frexit smiley 


                • vote
                  Vraidrapo 25 août 09:44
                  L’Europe c’est aussi la BCE (avec le FMI en prime).
                  Voici jusqu’où ces techniciens cupides qui nous gouvernent sont prêts à aller sans vergogne, pour accomplir leur business. ( on est loin d’Asselineau ou de... BenAllah, si ça peut mettre le plus grand nombre d’accord...).


                  C’est très très long mais référencé...
                  Je m’interroge sur le taux de lecteurs d’Agora qui jettent de temps en temps un œil sur "mondialisation.ca"

                  • 1 vote
                    thierry3468 26 août 18:12

                    @maxSERIS :Asselineau a bien expliqué la situation dramatique dans laquelle nous sommes mais fait preuve d’une grande naiveté en croyant que tout se fera selon ses directives.Au niveau de son charisme,n’est pas De Gaule qui veut lui ressembler....Dans un premier temps,le Frexit fait peur à une grande majorité de Français car personne ne peut garantir que l’herbe sera plus verte après.Dans un second temps,l’oligarchie financière fera tout pour saborder ce projet .Asselineau le sait bien et reste bien silencieux sur la façon d’imposer le Frexit à l’oligarchie financière qu’il connait bien.Certes,il est facile de rouler des mécaniques et de faire le kéké en jouant le premier de la classe quand on n’a pas les mains dans le cambouis.Je ne suis certain que Asselineau soit capable de faire mieux que ceux qu’il critique en permanence.Il n’a rien de révolutionnaire alors que la France réclame un Homme d’Etat explosif .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Verdi

Verdi
Voir ses articles







Palmarès