• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nordahl Lelandais et ses troubles dissociatifs ? Étranges déclarations aux (...)

Nordahl Lelandais et ses troubles dissociatifs ? Étranges déclarations aux "experts psychiatriques"

L'assassin de la petite Maëlys a été soumis à une expertise psychiatrique. Il a été entendu par des psychiatres en mars, puis une seconde fois en avril.

Selon les experts-psychiatres l'ayant entendu, rien ne laisserait penser que Lelandais ait manqué de discernement ayant pu lui faire perdre le contrôle de ses actes :

« Il ne souffre d’aucun trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes »

Il est donc reconnu comme pénalement responsable de ses actes par ces psychiatres.

RTL qui s'est procuré le rapport des experts-psychiatres a diffusé certaines déclarations étranges de Lelandais.

Soit ce dernier a tenté pour sa défense de se faire passer pour une personne souffrant de dissociation, d'un dédoublement de la personnalité, soit ces experts-psychiatres ne sont pas renseignés et formés pour reconnaître ce type de symptômes....

Soit Nordahl Lelandais a joué la carte de la "psychiatrie" pour sa défense visant à le rendre irresponsable de ses actes, soit il a été totalement sincère face aux "experts", qui n'auraient alors pas reconnu dans ses déclarations des symptômes évidents de sévères troubles dissociatifs ou en ont-ils conclu qu'il s'agissait d'une tentative de manipulation de la part de la défense.

Qui aurait pu mettre la puce à l'oreille de Lelandais concernant cette éventuelle défense basée sur les troubles dissociatifs de l'identité / personnalité multiple si ce n'est son ou ses avocats ? Alain Jakubowicz ? Car il est fort improbable que Nordahl Lelandais puisse de lui-même aligner autant de symptômes de troubles dissociatifs sévères sans les avoir vécus lui-même, à moins que son/ses avocat(s) l'ai briefé sur ce sujet là.....

Le problème étant que l'expertise psychiatrique officielle nous rapporte d'un côté des éléments flagrants (citations) laissant penser que Lelandais subi malgré lui des états dissociatifs, et de l'autre côté nous affirme qu'il ne souffre d'aucun trouble psychique (dissonance cognitive ?!)..... mais les rapports médiatiques ne nous précisent pas si il y a eu des tests sérieux pour déterminer s'il souffrait réellement d'un stress-post traumatique et de troubles dissociatifs ou si toutes ses déclarations étaient une manipulation orchestrée pour sa défense...

Alain Soral sur l'affaire Maëlys et la pédocriminalité de réseau élitiste - Lelandais / Jakubowicz :

Tags : Enfance Alain Soral Pédocriminalité Franc-maçonnerie Psychologie Satanisme




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 1 vote
    gaijin gaijin 26 septembre 12:57
    " Soit ce dernier a tenté pour sa défense de se faire passer pour une personne souffrant de dissociation, d’un dédoublement de la personnalité, soit ces experts-psychiatres ne sont pas renseignés et formés pour reconnaître ce type de symptômes.... "
    non ....
    il y à différentes choses a ne pas confondre : la réalité de l’état psychique d’une personne , la qualification médicale que l’on donne de cette réalité a un instant T d’une société et les conséquences d’un point de vue juridique .....
    ces trois éléments sont sans rapport .........

    • 3 votes
      cathy cathy 26 septembre 14:47

      Quoi qu’il en soit, il ne faut plus que ce type sorte dehors. Est-ce qu’en prison, il sera dangereux pour d’autres détenus, certainement. S’il est jugé normalement, il risque de sortir au bout de 20 ans et il recommencera. Quant à l’avocat, cette affaire est médiatisée, on parlera de lui. 

      Lelandais s’est fait attrapé parce qu’il n’a pas pu se retenir, alors qu’il se mettait en danger en faisant cela avec témoins. Donc il a fait ça pour lui et pas pour d’autres. Que cette raclure bosse pour d’autres ou pas, là n’est pas le problème. Il ne faut plus que ce type sorte, mais je pense que la famille suivra l’affaire tant qu’elle vivra.

      • 1 vote
        louis 26 septembre 17:25

        @cathy
        qu’il bosse pour d’autre ou avec d’autre ; la gendarmerie a certainement pensé en émettant cette hypothèse (ou piste ) qu’il était temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière pour voir ce qu’il va en sortir .


      • 2 votes
        JL 27 septembre 09:16
        Ce qui m’exaspère c’est d’entendre dire pour sa défense que c’était un accident.
         
        N’y a-t-il donc personne pour lui demander s’il comptait la ramener à ses parents après avoir joué avec elle ?

        • vote
          V_Parlier V_Parlier 28 septembre 14:46

          Cette volonté de toujours faire du fantastique sulfureux déplacé à partir d’un crime de pervers. Ca devient une obsession.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès