• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous avons peur de la mort et ça nous empêche de vivre

Nous avons peur de la mort et ça nous empêche de vivre

Et si ce qui nous arrive à nous les terriens n’est que la suite (ou l’aboutissement) logique de nos modes de pensée.

Depuis des millénaires il y a une poignée d’individus qui s’arrogent le droit de mettre en coupe réglée le reste des populations qu’ils régentent, pour que cette situation perdure il faut que tout le monde soit tacitement d’accord, avec comme acceptations : eux ils sont l’élite, ils savent, ils sont bien nés, désignés par leurs complices et/ou les puissances célestes, et nous nous sommes incapables de mener notre vie correctement, les maîtres comme les exploités ne peuvent exister les uns sans les autres.

Il y a des complots dans ce cirque c’est évident, s’agit-il d’un complot international, honnêtement je n’en sais rien, c’est possible si nous envisageons qu’il y ait une gouvernance occulte mondiale, elle pourrait s’appeler la Finance, cette idée vient automatiquement à l’esprit si nous connaissons un tant soit peu les mécanismes de la dette (donc de toutes les dettes) qui consistent pour ceux qui maîtrisent les flux financiers à prêter de l’argent créé à partir de qq. clics sur un clavier d’ordinateur, donc à partir de rien, en l’occurence la dette est fabriquée à partir de fausses monnaies.

L’arme des puissants est la peur, la peur oblitère notre jugement, la fausse pandémie entretient la peur, la peur ne vient pas toute seule, c’est notre mode de pensée qui la crée et l’entretien, il n’y a qu’une seule peur que nous décomposons en peurs multiples petites ou grandes, mais fondamentalement la peur est toujours la peur de mourir, alors il nous faut partir de là si nous voulons sortir ce cet enfer.

Cette même peur est ressentie par les élites, et ils ont tant à perdre.

La peur est pensée et rien d’autre, si nous percevons que la pensée ne peut produire que ce que nos mémoires contiennent alors une ouverture s’ouvre, que dire de plus, à chacun son chemin de vie.

 

 

Tags : Société Santé Psychologie




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Gollum Gollum 4 septembre 12:19

    mais fondamentalement la peur est toujours la peur de mourir, alors il nous faut partir de là si nous voulons sortir ce cet enfer.

    Cette même peur est ressentie par les élites, et ils ont tant à perdre.

    La peur est pensée et rien d’autre


    Oui sauf que la peur n’est pas pensée elle est ressentie.

    Les animaux ont peur de la mort, surtout les proies (zèbres, antilopes) et ils ne pensent pas.. ils savent c’est tout. Que si ils tombent sous les griffes du lion ils vont passer un très sale moment..

    Bref, vos façons de voir sont complètement à côté de la plaque. (Mais j’ai déjà eu l’occasion de vous le faire savoir un nombre incalculable de fois)

    Alors l’homme peut apprivoiser la peur.

    Et c’est précisément la pensée, que vous dénigrez, qui va le lui permettre : par la philosophie, la sagesse, la spiritualité.

    Mais la peur de la mort n’est rien. C’est la peur de la souffrance qui est un réel problème. Et ça c’est beaucoup plus difficile à apprivoiser.


    • 1 vote
      Jean Keim Jean Keim 4 septembre 14:14

      @Gollum

      Encore et toujours dans les sentiers balisés...

      Et pourtant certains animaux situés en haut de l’échelle évolutive pensent, pour qu’un gnou « sache » qu’un lion est dangereux, il doit être capable d’opérer une reconnaissance càd récupérer une info mémorisée, n’est-ce pas le processus de la pensée, la seule différence avec l’humain est que leurs pensées sont (probablement) essentiellement pragmatiques, et encore certains animaux comme les chimpanzés, les dauphins, les baleines, ..., semblent capables d’abstractions.

      Sinon vivre avec l’apprivoisement de la peur, amènera... la peur d’avoir peur.

      Quand à dire que la peur de la mort n’est rien, enfin bon c’est vous qui le dites..., certaines souffrances sont parfois intolérables, cependant la peur de la souffrance est un bon exemple de ce que peut faire la pensée.


    • vote
      Gollum Gollum 5 septembre 09:25

      @Jean Keim

      Non c’est vous qui êtes dans les sentiers balisés, balisés par des crétins, voir mes autres posts...

      D’ailleurs je ne suis pas étonné j’ai toujours dit que vous ne saviez pas raisonner, que vous n’avez pas de capacité à la réflexion, et une pensée (ah ah ah ) confuse, j’en ai une confirmation ici.

      Ce que vous appelez pensée chez les animaux comme le gnou ce n’est pas de la pensée mais des processus cognitifs ce qui est fort différent.

      cependant la peur de la souffrance est un bon exemple de ce que peut faire la pensée

      Cela aussi ça se gère. La méditation utilisée en milieu hospitalier permet justement de supprimer cette anticipation de la souffrance et donc de la vivre plus confortablement.

      La pensée n’a jamais été vilipendée par les spiritualités asiatiques mais le mental oui.

      Le mental c’est toute l’agitation, faite d’anticipation anxieuse, de rumination du passé (d’où l’insistance de la focalisation sur le présent qui permet de rompre avec ces travers), d’où la culture du calme prônée par ces spiritualités afin de ne plus être perturbé par les affects.

      La pensée, elle, a servi à écrire tous les soutras, tantras, et textes taoïstes, qui permettent de donner le mode d’emploi de la culture du calme afin de gérer le mental.

      Bref, prôner la haine de la pensée comme vous le faites est clairement régressif.

      D’ailleurs la pensée n’est pas de nature mécaniste comme vous l’affirmez si souvent sinon aucune création nouvelle ne serait possible.


    • vote
      yoananda2 5 septembre 13:40

      @Gollum
      je crois que je suis pas trop beaucoup d’accord avec toi pour le coup cette fois ci.

      D’ailleurs la pensée n’est pas de nature mécaniste comme vous l’affirmez si souvent sinon aucune création nouvelle ne serait possible.

      Vois pas le rapport entre "pensée", et "création nouvelle", ni même avec "mécaniste". L’évolution est "mécaniste" (on en fait des algorithmes), ce n’est pas une "pensée", et pourtant elle est ultra créative (en forme de vies). Je vois pas ce qu’on peut trouver de plus mécaniste, créatif que l’évolution, sans être "pensé" qui plus est.

      La pensée n’a jamais été vilipendée par les spiritualités asiatiques mais le mental oui.

      Je penses que tu fais une erreur. Mental ou pensée je ne sais pas mais le "but" (c’est plutôt une étape) des spiritualités asiatiques (yoga / tao pour ce que je connais un peu) c’est d’arrêter le flot des pensées de manière quasi-permanente. C’est jamais du 100%, mais il s’agit bel et bien de ne plus penser de manière prolongée. C’est "ça" la méditation. En effet, ça produit une sorte de calme ... une sorte seulement ! lol, c’est difficile à décrire. Heu, bien entendu il ne s’agit pas de "vilipender" les pensées non plus, tu les utilises quand tu en as besoin epicétou. C’est juste que tu as le choix de penser ou non et surtout le choix de ne pas être obligé de penser par ton mental. Le mental non plus n’est pas vilipendé, it is what it is, il est ce qu’il est. Il est juste "remis à sa place", dressé en quelque sorte. Comme si tu avais une main agitée, possédée, et puis que tout d’un coup tu en prends le contrôle : tu peux t’en servir pour manger, visser, écrire, carresser, et la laisser se reposer le reste du temps. La main n’est pas "vilipendée", ni l’inverse.


    • vote
      Gollum Gollum 5 septembre 14:44

      @yoananda2

      Je ne partage pas les vues majoritaires sur l’évolution. Pour l’évolution biologique je me réfère à la logique de Lupasco qui voit dans le biologique une logique néguentropqiue à l’œuvre à l’opposé de la logique entropique de la macro-matière.

      Bref, et pour faire court, l’esprit existe et est déjà là depuis le début.

      mais il s’agit bel et bien de ne plus penser de manière prolongée.

      Pas exactement. Il s’agit de ne plus être victime du vagabondage mental. Mais on peut penser tout en méditant. Sinon le méditant chevronné ne lirait plus rien, ne parlerait plus, etc...
      Même les libérés vivants de la tradition indienne parlent, enseignent et donc utilisent la pensée pour enseigner. Simplement ils ne sont plus victimes de celles-ci.

      les pensées non plus, tu les utilises quand tu en as besoin epicétou.

      Oui. C’est un outil. Grandement utile. 


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 5 septembre 17:20

      @yoananda2

      La pensée est un processus, c’est observable, tout le reste n’est que bavardage mental – bavardage qui peut être trivial ou sublime – et donc il fait partie du processus lui-même.

      Si je veux m’astreindre à une discipline mentale afin de ne plus penser, alors vient logiquement une question : qui ou quoi décide de ne plus penser ? Or c’est néanmoins par le truchement de la pensée que je me lance dans cette entreprise, je m’engage donc dans une impasse avec en plus le risque de « devenir un zombie », c’est d’ailleurs à cela que ressemblent certains méditants, ils ont un sourire béat mais ont l’air éteint.


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 5 septembre 17:28

      @Gollum

      << ... Oui. C’est un outil. Grandement utile. >>

      Et bien voilà ! On y arrive, vous progressez, c’est bien, en effet la pensée est un outil, allez poursuivez votre effort car il y a encore du taf.


    • vote
      yoananda2 5 septembre 21:17

      @Jean Keim
      n’importe quoi.


    • vote
      yoananda2 5 septembre 21:22

      @Gollum
      Non. Je ne te parle pas de lectures sur la méditation ou de ce qu’on croit à ce propos. Je te parle de mon expérience perso. Je t’affirme que les pensées sont stoppées de manière prolongées (ça n’empêche pas de penser qu’on le souhaite). Ce n’est aucunement handicapant en aucune manière. Tu as de fausses idées parce que tu ne l’as pas expérimenté.


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 6 septembre 08:54

      @yoananda2

      Réponse un peu courte et hâtive, en effet vous devez vous dépêchez de retourner dans votre état de non-penser... Pratiquez-vous la méditation d’apnée mentale en pleine conscience ?

      Sérieusement, mon com vous interloque et vous donnez votre avis, quoi de plus naturel, mais pourquoi cette idée saugrenue de pratiquer une méthode méditative pour ne pas penser, idée entretenue par du folklore pseudo orientalo-spiritualiste ? Qu’est-ce qui a pu vous décider à vous lancer dans cette entreprise ?

      La pensée est certes un processus, c’est le point crucial à percevoir, elle est mécanique, assujétie au temps et à l’espace, elle trouve son grain à moudre dans des mémoires, elle fait partie de notre nature humaine et vraisemblablement animale, et elle a son utilité dans les choses pratiques de la vie, apparemment même Gollum l’aurait récemment compris.


    • vote
      Gollum Gollum 6 septembre 09:31

      @yoananda2

      Non mais tu ne m’a pas compris. Je parle du méditant accompli qui peut discuter avec les autres tout en étant toujours dans un état méditatif.

      Ce n’est pas mon cas je n’ai pas assez de bouteille..

      Sinon la méditation consiste à pacifier rien de plus. Tout en restant très vigilant.

      C’est une pratique entre activité et sommeil. Un ente-deux.

      Sinon que les pensées s’arrêtent au bout d’un certain temps je le confirme. Car j’ai de la pratique.

      Mais ce n’est pas le but de les stopper. Les pensées doivent être traitées de façon neutre : on ne les rejette, ni on les entretient.

      Mais au bout d’un certain temps le fait de se focaliser sur les sensations du corps, et les perceptions, entraine le calme mental. Et une respiration très faible.

      Après, je ne suis pas assez avancé pour en parler.. smiley

      Mais on peut s’en faire une idée d’après les bouquins de maîtres, zen, tibétains..


    • vote
      Gollum Gollum 6 septembre 09:40

      @Jean Keim

      elle a son utilité dans les choses pratiques de la vie, apparemment même Gollum l’aurait récemment compris.

      Pff.. Vous êtes lourd. Déjà vous m’aviez fait la même réflexion sur Avox rouge ce qui montre que vous avez une mémoire de poisson rouge.

      D’autre part que la pensée soit un outil n’implique pas qu’elle n’est qu’un outil. Elle a une dimension verticale que vous persistez à vouloir nier.

      C’est faux que la pensée n’est nourrie que par les mécanismes de la mémoire et qu’elle ne fait que rabâcher. 

      Je constate d’ailleurs que celui qui rabâche c’est vous. Un vrai automate. Vous ne faites que réciter votre leçon et ce que vous croyez avoir compris.

      Votre position est clairement matérialiste et mécaniste. Ce qui fait de vous un pseudo-spiritualiste. 

      La pensée peut être nourrie aussi par des sphères accessibles par l’intuition. Votre pote qui prétend avoir des visions (et qui à mon avis abuse du chanvre indien) pourrait vous en causer deux mots..

      Je doute fort qu’il prétende que ses visions vient de sa mémoire.. smiley

      Ce qui fait que la pensée peut être créatrice de choses nouvelles.

      Et c’est bien ce qu’on observe.


    • vote
      yoananda2 6 septembre 10:30

      @Gollum
      Moi je te parle du silence mental prolongé dans la vie courante en effet (donc pendant que tu fais des trucs). C’est ça que j’expérimente. Oui, on peut méditer tout en "papotant", et même en écrivant sur le net smiley (bien que ça soit plus dur de le maintenir dans ce cas la, je trouve)
      Par contre, je me suis posé la question sur le fait de penser et de méditer. J’ai envie de dire que je l’ai expérimenté une fois, c’est très particulier. Donc peut être, mais je ne suis pas sûr.

      Ce que tu décris ce sont les pratiques qui peuvent aider à y arriver, mais, c’est une étape intermédiaire, préparatoire. Après, quand tu as trouvé le "truc", c’est instantané et prolongé (quasi-permanent avec la pratique) et dans n’importe quelle situation. La méditation c’est ça, et pas l’exercice que tu décris qui amène à la méditation (c’est un exo qui permet de "goûter" à la méditation).
      Le "but" est bien de le stopper, mais ce n’est pas "le" but, c’est juste une étape.
      Quand tu as pigé le truc, tu arrêtes les pensées en un instant, ce n’est pas un calme relatif après un certain temps, et la respiration peut ou ne pas être calme, tu peux le faire pendant un effort physique.

      Je ne vais pas polémiquer sur les mots "but", "arrêter", "mental", etc...
      M’en contrefou. Je vois bien tout ce que ça change le silence mental, c’est un truc de dingue. Que ce soit le "but" ou "pas but" m’en branle. Moi c’était mon but, je l’ai atteint, et ça dépote. Basta.

      En fait ces histoires de vocabulaire c’est très con : quand tu atteint le truc tu comprends instantanément que c’est impossible à expliquer avec des mots. Alors oui, je pourrais très bien dire à un gus "ce n’est pas le but, il n’y a pas de but", et à un autre "oui c’est le but" si je voulais lui expliquer comment faire.


    • 1 vote
      Djam Djam 6 septembre 10:48

      @Gollum

      "Bref, vos façons de voir sont complètement à côté de la plaque. (Mais j’ai déjà eu l’occasion de vous le faire savoir un nombre incalculable de fois)"

      Mais comment est-il possible qu’il y ait tant de commentateurs sur le net qui font toujours ce genre de remarque ???

      Comment est-il possible qu’un esprit, à priori conscient, adresse à autrui des réponses signifiant qu’ils détiennent la bonne réponse, la vérité quoi ??

      Vous répondez comme si vous étiez un professeur qui sait et qui adresse des réprimandes à un élève qui dirait des bêtises !! Hallucinant comme comportement surtout quand on sait que ni vous ni celui qui propose un article sur un sujet ne peut affirmer quoi que soit quant à la Vérité.

      Vous me faites penser à celui qui s’avatardise sous sls0 ! Surplombant tous commentateurs qui n’a pas les mêmes croyances que lui (car il ne s’agit que de croyances subjectives) de son "savoir" qu’il consolide avec des liens !?! comme si le choix des liens trouvés sur le net n’étaient eux-mêmes soumis à notre propre subjectivité à tous ?!

      Un débat, fut-il écrit, n’est pas un combat dans lequel l’un aurait la vérité et l’autre pas !? C’est un échange au cours duquel les uns et les autres apportent leurs suggestions, explications possibles et arguments tout en sachant qu’aucuns de ces apports ne peut atteindre à une quelconque vérité... et ce, quelque soit la quantité de "faits" que nous y apportions.

      La Vérité échappera toujours au cerveau humain. La seule chose que nous puissions faire est de tenter de mieux... nous comprendre nous-mêmes. Le reste n’est que bla bla bla stérile. Ça rapporte de l’argent uniquement à ceux qui ont inventé d’abord le courrier des lecteurs d’antan puis aujourd’hui les forums où chacun offre, non pas seulement ses opinions subjectives, mais aussi et surtout ses données personnelles (adresse IP etc..) utiles aux annonceurs algorithmés de l’internet mondial.


    • vote
      yoananda2 6 septembre 10:54

      @Djam

      Comment est-il possible qu’un esprit, à priori conscient, adresse à autrui des réponses signifiant qu’ils détiennent la bonne réponse, la vérité quoi ??

      Mais parce que ça PEUT être le cas. Quand tu as étudié un sujet 10 ans et que le gus en face donne son opinion fondée sur rien, tu le corriges. C’est le truc le plus naturel du monde.

      On n’est pas toujours égaux. Il n’y a pas que des opinions qui se valent et des vérités relatives. Il y a des gens qui en savent plus que d’autres sur certains sujet pour de vraie, parce qu’ils ont de l’expérience.

      Sauf que sur le net on croit que toutes les opinions se valent parce qu’on parle à travers es pseudos et parce qu’il y a une certaine culture de l’égalitarisme (tout les majeurs ont le droit de vote).


    • vote
      Gollum Gollum 6 septembre 11:01

      @Djam

      Que voulez-vous que que vous dise ? smiley

      Yoananda a bien répondu.

      Vous êtes formaté par l’esprit égalitariste républicain, rien d’autre...

      Égalitarisme qui vient droit du christianisme d’ailleurs.

      Votre mentalité, comme celle de Jean Keim, est une mentalité gauchiste, aucune tête ne doit dépasser... et tout se vaut.

      Bon ce n’est pas du tout mon paradigme.


    • vote
      yoananda2 6 septembre 11:31

      @Gollum

      C’est une pratique entre activité et sommeil. Un ente-deux.

      Précision :

      Ce dont je parle, ne l’appelle pas méditation si tu préfères, ce n’est pas entre l’activité et le sommeil, c’est même l’inverse, c’est un état d’hyper-veille, tu es plus "reveillé" que la normale.

      Donc si tu prends la veille comme référence (0) et le sommeil comme positionné à l’abscisse -1 sur axe, l’état dont je parle est à +0.5.


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 6 septembre 13:45

      @yoananda2

      La vérité ne peut pas être détenue par qui que ce soit, c’est impossible, elle ne serait pas la vérité, ce serait contraire à sa nature.

      De même elle ne peut pas être formulée, aussi toute démarche mentale, intellectuelle, processuelle, religieuse, initiatique, méthodique, scientifique, etc. ne peut pas aboutir.

      Toute soit-disant vérité est relative, elle contient sa propre limite, son propre mensonge, sa propagation entraine inéluctablement des violences, les rares êtres humains qui ont été touchés par elle n’ont jamais cherché à l’imposer de quelque manière que ce soit.


    • vote
      yoananda2 6 septembre 14:06

      @Jean Keim
      tu t’es perdu dans le mental.
      Je t’invites à aller faire un peu de math et de physique. Bon c’est vrai que c’est rébarbatif. Ben sinon, un peu de bâtiment ou de jardin ou d’aller couper ton bois.


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 6 septembre 19:44

      @yoananda2

      Je bricole, je jardine, je fais un peu de programmation, rien que de très normal.

      Et je sors des autoroutes, des cartes connues et des recommandations du GPS.


    • vote
      Gollum Gollum 7 septembre 09:56

      @yoananda2

      Mauvaise formulation de ma part entraînant une méprise, une de plus.. smiley

      L’entre deux en question participe de l’un et de l’autre, repos du sommeil (et même accru) et vigilance renforcée (accrue aussi).. Tout en se reposant.

      Éviter Sanran & Kontin en japonais.. 

      http://www.zen-deshimaru.com/fr/zen/sanran-et-kontin

      La torpeur est absence de lucidité. L’activité est absence de repos.

      L’état méditatif est repos & lucidité.

      Bon j’espère avoir été plus clair.

      J’en profite pour faire une mise au point.

      Sur la relativité des vérités (au pluriel) cela n’implique pas impossibilité de hiérarchie de ces vérités. 

      Je constate que Keim, comme tous les égalitaristes gauchisants, profite de cette relativité pour mettre toutes les vérités sur le même plan horizontal ce qui amène à les rejeter toutes sous prétexte qu’il n’y a pas de perfection de ces vérités (elles ne sont pas absolues). C’est bien évidemment une lourde erreur.

      C’est le vieux principe gauchiste : toute supériorité entraine possibilité de conflit et donc de guerre. C’est d’ailleurs ce qu’il dit lui-même.

      Et donc pour éviter la guerre on met tout sur le même plan horizontal. Les marxistes ont essayé cette recette, cela a été un échec complet.

      Un reliquat du refus de l’aristocratie propre à la révolution de 1789. Qui s’est étendu à toute aristocratie et notamment la spirituelle..


    • vote
      yoananda2 7 septembre 10:22

      @Gollum

      C’est le vieux principe gauchiste : toute supériorité entraîne possibilité de conflit et donc de guerre.

      Oui, le conflit, le rapport de force, l’opposition, et parfois la guerre font partie de la vie.

      Les égalitaristes masquent, refoulent, cachent en réalité leur peur, peur du conflit, du rapport de force, de la guerre, et in fine, la peur de la peur.

      Autant il peut être normal et sain d’avoir peur dans certaines situations, autant la peur de la peur est une maladie du mental.

      Je le lui ai signifié, il s’est perdu dans le mental.

      L’état méditatif est repos & lucidité.

      Relâchement et "lucidité" oui, extra-lucidité j’ai envie de dire ! lol


    • vote
      Jean Keim Jean Keim 7 septembre 11:00

      @yoananda2 & Gollum

      Bonnes méditations et pensez à refroidir le bocal.


    • vote
      yoananda2 7 septembre 12:25

      @Jean Keim
      Merci Jean, c’est très chrétien de ta part.


    • vote
      Gollum Gollum 7 septembre 14:04

      @yoananda2

      Il ne lui reste plus que l’ironie au final car argumenter c’est pas son truc...

      Ce sont des vérités relatives et lui aspire à la vérité absolue.

      Vérité qu’il n’atteindra jamais parce qu’il faut passer par le relatif d’abord.

      Or il méprise ce relatif. Donc il fantasme.

      La belle affaire je lui souhaite bien du plaisir à toujours tourner en boucle et à raconter les mêmes trucs en bon automate qu’il est..


    • 2 votes
      howwakhan 4 septembre 12:53

      Salut et merci de cette belle vidéo...oui je te rejoins. Cette peur, mot qui pour moi ne signifie, rien, ne dit rien et je pense que c’est fait exprès, cette soi disant peur est une fuite, fuite d’un réel absolu qui est je suis mortel. La pensée qui est seulement relative est totalement incapable d’avoir le moindre impact, dialogue, effet etc sur un absolu ; elle devrait en rester là et laisser l’absolu être or...hélas elle va utiliser tous les artifices à sa disposition pour fuir le fait absolu de la mort..nos vies ne sont devenues que cela, sauf exceptions...l’absolu si il est vécu, ce qui n’est plus notre cas depuis des millénaires, va avoir un effet d’éveil sur nos autres capacités qui ne sont en général jamais en marche sauf rarissimes exceptions je suppose à la naissance et jusqu’à un certain age.

      Bien sur tout ceci n’est pas perçu en général. C’est dommage car notre régression mentale, pertes de nombreuses capacités non analytiques donc non basées sur ce "je" séparé des autres sauf par intérêt , est si prononcé que désormais nous nous sommes mis sur la liste des " à éliminer" possible, et cela tout seul comme des grands...plus "con" est bien sur impossible, quoique à voir ce coup d’état, en fait il y a encore un peu de place mais plus beaucoup.

      Cela dit respect car un tel désastre, faillait le faire ..

      Encore merci bien sur..et comme on dit au Québec d’où sont les deux personnes de la vidéo, dont une a écrit la mafia médicale , swing la bacquaise dans’l’fond d’la boite à bois..


      • vote
        zak5 4 septembre 16:51

        mouais, c’est tellement facile de mettre tout sur le dos d’une gouvernance occulte (qu’est-ce que cela veut bien dire d’ailleurs ?). Je pense que tout ça répond a une déchéance morale totale et générale qui n’est pas que celle qui est imposée ou manipulée par les pouvoirs


        • 1 vote
          Jean Keim Jean Keim 4 septembre 17:29

          @zak5

          Ce n’est pas ce que dit la dame de la vidéo, elle renvoie chacun à ses responsabilités, le berger a besoin des moutons blancs et noirs et les moutons du berger.

          De plus la vidéo aborde d’autres aspects, libre à chacun d’en faire ce qu’il veut.


        • 1 vote
          Gollum Gollum 4 septembre 19:26

          Pff J’avais pas regardé la vidéo, la présentation m’avait suffi et j’ai commenté la présentation...

          Mais là j’ai fait un effort et au bout de 10 minutes j’en ai ras la casquette, une bonne femme à moitié folle avec le discours typique sectaire :

          Tout est faux, l’éveil est en marche, tous des moutons, bla, bla, bla... (ça me rappelle ces crétins de chez Qanon..)

          Faut quand même avoir un orgueil au-delà de la norme pour affirmer des trucs aussi péremptoires. Le tout caché sous de gros éclats de rire censés rendre sympathique le discours..

          Bon je sais pas si je vais continuer cette vidéo, bien trop longue, j’ai vraiment pas envie et là je pars bouffer..

          Pétard éveil mon cul mais gros naufrage de l’intelligence collective ça oui.


          • vote
            sls0 sls0 5 septembre 00:06

            @Gollum
            Idem j’ai tenu 10 minutes aussi.
            J’ai de plus en plus difficile à conceptualiser la peur de la mort. Je me suis dit peut être une explication, j’ai tenu 10 minutes. Tant pis, ou plutôt je m’en fous.


          • 1 vote
            Jean Keim Jean Keim 5 septembre 12:49

            @sls0

            La peur de la mort ne se manifeste pas toujours directement, le fait de dire péremptoirement que je n’ai pas peur de la mort ne prouve rien, ce n’est souvent qu’inconscience ou bravade.

            Nous sommes attachés à nos biens matériels, à nos idées, notre religion – ou à l’athéisme ce qui revient au même – à notre parti politique, à notre position sociale, à nos sacrés saints savoirs, à nos amis, toutes ces choses qui nous « retiennent » sont autant de petites ou grandes peurs de la mort.

            La petite dame le voit bien mais la journaliste ne la questionne pas assez sur ce sujet, dommage !


          • vote
            sls0 sls0 5 septembre 19:38

            @Jean Keim
            Dites je à la place de nous et le message passera mieux.
            Le principe de ma vie c’est le détachement.
            Hier une dame me montrait ses souvenirs, il y en a de quoi remplir un container 40 pieds.
            Comme juste avant elle disait qu’elle enviait ma liberté, je lui ai montré mon sac à dos où je mets tout mes biens.
            Les gens détiennent pour exister, paraitre. Pour être il n’est pas nécessaire de s’encombrer.

            La nuit suit le jour, il y a des gens qui ont peur de la nuit. 
            La mort suit la vie aussi naturellement que la nuit suit le jour.


          • vote
            Jean Keim Jean Keim 6 septembre 09:15

            @sls0

            Le bagage que nous trimballons n’est pas seulement fait de choses matérielles.

            L’essentiel est que le message passe, quand un message semble intéressant comme celui de la dame âgée de la vidéo, et ce malgré ses petits cartons avec ses dessins et son air jovial qui sont sa manière d’être, pourquoi ne pas simplement le dire sans fioritures.


          • vote
            sls0 sls0 6 septembre 14:53

            @Jean Keim
            C’est certain que le bagage que l’on trimballe n’est pas que matériel mais le bien matériel représente assez bien un attachement. On pense et on agit vis à vis de ces biens comme si on était immortel, hors mort.
            La seul chose que je trésorise ce sont les sourires et je suis gâté de ce coté. Une collection qui rentre dans un cerceuil.

            Il y a des messages qui plaisent et d’autres moins. Les messages qui plaisent nous paraissent plus vrais que les autres. 
            Parfois je dit que les mots qui aident sont commes les plantes médecinales, certains peuvent paraitre amer comme certaines plantes, mais leur rôle est d’aider.
            Les messages c’est pareille, si on ne fait attention qu’à ceux qui nous paraissent pas amères, pas sûre que ce soit optimal.
            Il y a un maitre zen dit a dit : c’est incroyable le nombre de petits plaisirs que l’on peut avoir une fois que l’on est mort pour soit même.

            Comme je n’ai regarder que 10 minutes, il serait malhonnête de ma part de parler de la vidéo. La plante n’est pas amère, elle est même douce, aide t’elle ? Je ne sais. Pour le peu que j’ai vu elle répond à une angoisse mais pas à une question.


          • vote
            Jean Keim Jean Keim 6 septembre 16:24

            @sls0

             smiley

            Dans le contexte dans lequel se situe la vidéo – le devenir des êtres humains tant individuel que collectif – sans vouloir être dans le grandiloquent, sans prétendre détenir un message particulier, je dirais que je n’ai pas de vérité particulière à proposer, seulement je vois avec beaucoup d’acuité le jeu trompeur de la pensée quand elle s’engage dans le terrain de la spéculation, dans les évangiles elle est appelée le malin, le diable.

            Que quelqu’un (me) dise qu’il n’a pas peur de la mort, qu’une technique particulière peut supprimer ou apprivoiser la peur sont son affaire, nous avons tous le même rendez-vous et ce même plusieurs fois par jour, et un jour c’est le dernier et basta.

            Merci pour votre commentaire.


          • vote
            Jean Keim Jean Keim 5 septembre 08:38

            • vote
              Gollum Gollum 5 septembre 09:13

              @Jean Keim

              Merci d’avoir mis ce texte en ligne cela permet de voir les délires de la dame plus rapidement... smiley

              Tous les clichés habituels des complotistes : Bildeberg, NOM, etc... le tout gobé tel quel et sans discernement aucun...

              Attention je ne dis pas que Bilderberg n’existe pas et qu’il n’y ait pas un projet de NOM c’est que ce paradigme n’est pas analysé, examiné, et qu’en fait les choses sont beaucoup plus complexes que ça...

              Seulement la complexité le complotiste il aime pas, il est binaire.

              Je prends une phrase qui m’a fait rire :

              Y.C. : Vous craignez pour votre vie ?

              G.L. : Je n’ai pas peur. Je vous dis que cela m’étonne que je sois encore en vie.

              Eh ben moi ça m’étonne pas qu’elle soit encore en vie car tout ça vaut peanuts.. smiley

              Et pour montrer que je ne suis pas mainstream (à la solde et payé par le NOM d’après nos délirants maladifs) j’ai acheté le bouquin de Peter Dale Scott consacré à l’état profond. Mais lui, il argumente, c’est un gars sérieux...

              Et il n’a toujours pas été assassiné à ce que je sache. smiley

              Alors que c’est d’un autre niveau que la Guy (laine)... alors elle, pfff... smiley


            • 1 vote
              Jean Keim Jean Keim 5 septembre 13:25

              @Jean Keim

              Je ne sais pas qui de l’acrimonie ou de la bêtise l’emporte chez vous.

              Mettre en balance l’interview de la dame librement consentie et un article écrit unilatéralement par un opposant farouche est inutile car c’est une démarche sans fin, juste de l’info ; seulement manifestement vous ne comprenez pas la nature intrinsèque de l’info, je vais encore tenter de vous aider : une info n’a de valeur que celle que nous lui attribuons.

              S’opposer sur des idées est le summum de la stupidité.


            • vote
              Gollum Gollum 5 septembre 14:50

              @Jean Keim

              Vous vous envoyez un post à vous-même sur votre bêtise éventuelle. Un vrai lapsus freudien pour le coup.

              Vous pouvez "penser" (lol) ce que vous voulez toujours est-il que le lien que j’ai fourni remet la dame à sa place en beauté.

              Il n’est d’ailleurs nullement mensonger et relativement équilibré puisque le monsieur accorde que cette dame dit quelques vérités.

              Il n’y a rien de plus racoleur que de fournir quelques vérités enrobées de gros mensonges...

              Bon, vous faites comme vous voulez je m’en tamponne le coquillart, mais tout ça c’est de la bouse à l’état pur.

              Vous et l’allumé l’indien qui a des visions vous faites bien la paire. 


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 5 septembre 16:58

              @Gollum

              Je je je ...

              Vade retro satana ! Tiens encore une locution qui échappe à votre entendement.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Keim

Jean Keim
Voir ses articles


Publicité





Palmarès