• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nouvelle affaire Renaud Camus : la consternation d’Alain Finkielkraut
#94 des Tendances

Nouvelle affaire Renaud Camus : la consternation d’Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut a toujours pris la défense du très décrié Renaud Camus, grand écrivain et théoricien du "grand remplacement". Mais, le 29 octobre 2017 sur RCJ, Elisabeth Levy le met face à deux tweets qu'il vient de publier, et qui lui valent d'être poursuivi en justice par des associations antiracistes. L'un de ces tweets dit : « Le génocide des juifs était sans doute plus criminel mais paraît tout de même un peu petit bras auprès du remplacisme global ». Comment va réagir l'Académicien devant ce nouveau "dérapage" de son ami ?

Tags : Racisme Justice Finkielkraut Liberté d’expression Twitter




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • vote
    bob14 bob14 30 octobre 09:01

    ..Le génocide des juifs par Hitler et sa bande est en effet l’oeuvre de voyous teutons..et non celui d’un peuple (un peu con sur les bords quand même).. !


    • 1 vote
      psychorigide psychorigide 30 octobre 18:30

      @bob14

      Je ne vous répons pas mais je réponds à Elisabeth Levy :

      " Après l’OPA sur la WW2, vous tentez une OPA sur le Grand remplacement .... "

       smiley


    • 1 vote
      yoananda yoananda 30 octobre 09:44

      Du très bon Finkie par rapport a sa grille d’analyse.
      Il lui manque la question des dynamiques de groupe pour comprendre les enjeux du "grand remplacement" dans toute son horreur, mais, ce n’est pas vraiment un reproche qu’on peut lui faire dans la mesure ou cette notion "intuitive" a été effacée du conscient collectif.
       
      Sur la catalogne, je partage son analyse, c’est une sécession des solidarités, mais ... de mon point de vue, il oublie l’histoire. Aragon et la Catalogne ont connus beaucoup d’exilés sous le Franquisme et ... pire, ils avaient construit une utopie anarchiste sans oppresseur, qui a fonctionné pour de vrai, et qui a été détruite par les "espagnols". Donc ... quelque part, il y a un coté revanche de l’histoire dans cette déclaration d’indépendance non violente.
       
      De plus, et je trouve dommage qu’il n’ai pas fait le lien avec le premier sujet, le grand remplacement, à l’oeuvre aussi en espagne, détruit les peuples : à quoi bon donc être solidaire avec "les autres".


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 30 octobre 10:05

        @yoananda
        "le grand remplacement, à l’oeuvre aussi en espagne,"

        Des sources sur le sujet ?


      • 1 vote
        yoananda yoananda 30 octobre 10:08

        @Qiroreur
        je n’en ai pas, mais c’est européen comme processus (je parle démographie ET idéologie).


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 30 octobre 10:45

        @yoananda
        Non, justement... il n’y a pas ce processus partout en Europe. C’est pour cela que je demande des stats, pour ne pas rester dans les généralités et les intuitions. Je sais qu’il y a une forte population d’origine maghrébine (marocaine surtout) pour le travail, notamment dans le sud, et également des pays de l’est mais je connais mal la situation de ce pays en général... je vais creuser ça...


      • vote
        yoananda yoananda 30 octobre 10:50

        @Qiroreur
        d’accord, tu as raison, il vaut mieux vérifier, je suis peut-être allé trop vite sur ce coup là.

        Je sais qu’il y a pas mal d’immigrés en Espagne, ils sont aussi contaminé par l’anti-racisme, j’ai vu passer quelques news ici ou la de musulmans / mosquées, je sais qu’il y a le projet de restaurer "Al Andalous", mais peut-être que j’ai inféré à tort. Je suis preneur si tu as des infos qui confirment/infirment.


      • vote
        yoananda yoananda 30 octobre 11:01

        @Qiroreur
        "Non, justement... il n’y a pas ce processus partout en Europe."

        Oui, mais en dehors des pays de l’est (que j’ai eu la flemme de mentionner), je pense que si. Mais attendons le résultat de tes recherches smiley


      • 6 votes
        Zatara Zatara 30 octobre 12:04

        @yoananda
        du grand Finkie aussi :

        « Je suis né à Paris, mais je suis fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et assassinés à Auschwitz. Mon père est revenu d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. Qu’a-t-il fait aux Africains ? Il ne leur a fait que du bien. »

        Haaretz du 19 novembre 2005


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 30 octobre 12:08

        @yoananda
        J’ai parcouru rapidement (merci la lecture rapide) quelques thèses sur le sujet et ne prétend donc pas avoir bien cerné la problématique mais pour résumer : 

        1. L’Espagne n’a quasiment jamais connu d’immigration au cours de son histoire. Elle connait ce phénomène depuis les années 90 et de manière spectaculaire. 200 000 en 1991, avec une énorme accélération début 2000. Exemple : les sud-américains (Colombiens et Equatoriens) sont passés de 66K en 91 à 600K en 2001 puis à 1 500K en 2005 (soit entre 91 et 2005, un facteur 30... impressionnant !). C’est l’origine la plus représentée dans ce pays si on regroupe par continents. Mais ils ont vécu la même chose avec les pays de l’Est passés de 150K à 600K entre 2001 et 2005 ou les Africains. Cela est d’ailleurs corroboré par l’intense trafic aérien entre l’Espagne et l’Am Sud. La réponse politique espagnole a été de procéder à des régularisations de masse successives durant ces années. 

        2. La fécondité des natives espagnoles est l’un des plus bas d’Europe et du monde depuis les années 80 (1,2 e/f, voire dans certaines régions comme la Galice inf à 1 e/f) et par ailleurs l’âge moyen des femmes qui enfantent est l’un des plus élevé au monde (29,4 ans). 

        3. La progression démo est essentiellement portée par l’immigration.Les études se sont contredisent souvent mais pour faire simple, il y a celles qui disent que le taux de fécondité des immigrés tend à rejoindre celui des natives avec le temps, et d’autres qui détaillent davantage les stratégies - notamment la tendance à programmer l’arrivée d’un enfant pour faciliter l’obtention d’un titre de résident - les classes d’âges, les origines... trop long à détailler ici. Ce ne sont pas des contradictions d’ailleurs, mais plutôt une sorte de complémentarité dans les mesures. Selon l’étude de Marta Roig Vila, Teresa Castro Martín and Éric Vilquin, page 423, la croissance démographique espagnole, depuis 2000, serait liée à l’immigration pour... 90% !

        4. La proportion d’étrangers dans la pop espagnole a explosé dans les mêmes proportions. Ils sont passés de 0,9% en 91 à 8,5% en 2005 puis à 11,7% en 2013 et environ 10% en 2016. Avec la crise ça c’est tassé en somme, demême que le nombre d’acquisition de la nationalité a chuté toutes origines confondues. La corrélation avec la haute du taux brut de la natalité est évidente selon les auteurs. Elle est liée à l’âge médian (31,2 ans pour les étrangers vs. 37,8 pour les natifs). En 2010, le pays le plus réprésenté en étrangers étaient : la Roumanie (800K), le Maroc (510K), Equateur (400K), UK (375K, Colombie et Bolivie (250K en moyenne). Les difficultés d’intégration sont bien moindres pour les américains du sud pour des raisons évidentes (maitrise de la langue, connaissance de la culture...)

        5. En 2005, 15% des enfants ont une mère de nationalité étrangère est Espagne et 17,6% un parent étranger, ce taux ayant explosé. Toutefois il faut préciser que l’immigration est assez instable en Espagne. Chaque vague présente donc des compositions socio-démographiques très différentes rendant l’interprétation des résultats complexes. Les données de la fécondité varient du simple au double pour une même origine et sur seulement 4 ans. Exemple : celui des femmes d’origine sub-sahariennes est de 4,8 e/f en 1998 et chute à 2,9 e/f en 2002. Globalement ce sont les africaines (nord et sub-sahariennes confondus) qui ont le plus haut tx de fécondité.Il faut que je vérifie mais les projections d’ISF pour les femmes marocaines parlaient de 2,16 e/f à l’horizon 2020. Est-ce que cela s’est vérifié ? A creuser...

        6. Si les femmes sont légèrement sur-représentées parmi les immigrés venant d’Am Sud (55%), elles sont nettement sous-représentées s’agissant des pop venant d’Afrique (34%). 

        7. En général, les études stats espagnoles ont un lourd handicap lié0 à deux problèmes : l’enregistrement tardif (1996) des naissances par nationalité et le fait que les registres municipaux sur lesquels ils se basent sont lacunaires en info (niveau d’instruction, etc.). Cette double-difficulté d’un manque de recul et de qualité d’info rend la lecture complexe des données. 

        Conclusion : Ce qu’a vécu l’Espagne entre 1990 et 2005 a été exceptionnel et même unique en Europe. De plus le taux de fécondité (qui est un peu remonté mais reste très faible) et le différentiel avec les femmes d’origine étrangère tendrait à dégager une dynamique assez nette de prime abord, sauf que cette fécondité étrangère tend à se tasser avec le temps et qu’il faut tenir compte de l’évolution socio-éco de l’Espagne très différente de celle de la France (et à plus forte raison de celle de l’Allemagne) et qui relativise les (trop) tentantes comparaisons. Voilà. A première vue je dirais qu’il est abusif de parler de grand remplacement s’agissant de l’Espagne, mais il est indéniable que la pop a changé ces 20 dernières années en partie (à mon avis c’est quand même pas au point de la France)... mais il faudrait creuser davantage la question, notamment avec des données récentes sans doute plus fines. Ce que l’on peut dire en revanche par rapport aux pyramides âges publiées par l’institut des stats espagnoles c’est qu’elles sont radicalement différentes entre les espagnols de souche avec une pop vieillissante (probablement autant que l’allemande si ce n’est plus... ce que j’ignorais) et les étrangers au sein desquels il faut distinguer là aussi d’importantes différences en fonction des origines comme en fonction du temps pour une même origine. 


      • vote
        yoananda yoananda 30 octobre 12:20

        @Qiroreur
        hum, bon ok c’est un cas limite pour la dénomination "grand remplacement", mais par contre, le process de "destruction des peuples" (mélange des populations, des cultures, individualisme, natalité en baisse compensée par l’immigration) est bien à l’oeuvre, et donc la solidarité n’a plus de sens.


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 30 octobre 12:58

        @yoananda
        Destruction ou auto-destruction ?

        Je ne saurais dire. Qui oblige les Français à s’abrutir en regardant Hanouna et consorts ? Personne. Qui empêche les parents d’élever les enfants avec un minimum de valeurs (ce qu’ils font encore... peut-être bcp moins dans les grands centres urbains, certes) ? Personne. Qui oblige les Français à aller voir des films de merde, écouter de la musique de merde, manger de la merde, etc. ? Personne. Qui oblige les jeunes à payer l’impôt islamique en allant manger leur kébab de merde ? Personne. 

        La solidarité n’a plus de sens dis-tu ? Non, je ne crois pas. Nous avons des millions de bénévoles dans ce pays et une forme de communautarisme existe déjà chez les Blancs. Elle ne dit simplement pas son nom... mais se pratique, probablement par l’effet cumulatif d’expériences malheureuses, mais aussi par simple envie de vivre avec des gens qui leur ressemblent. Des tas de commerçants ou entrepreneurs n’avoueraient jamais qu’ils n’emploieraient pas certains individus à cause de leur origine (parce que c’est d’une part interdit et d’autre part moralement condamné et... c’est mon avis, condamnable), mais en réalité ils le font. Autrement dit le racisme pratique - je ne parle pas de mots mais bien d’actes comme le fait de louer son appart à certaines personnes et pas d’autres - est bien une réalité en France et existe déjà chez les Blancs. Les campagnes sur la discrimination ne racontent pas non plus n’importe quoi et se basent sur des études qui mesurent ce phénomène. 

        Et puis il se produit globalement ce que tu souhaites au fond, à savoir une séparation raciale de plus en plus prononcée, avec en gros les fdesouche et assimilés qui quittent les zones à forte immigration et puis les autres, majoritairement issus de l’immigration africaine. Le problème est que ces zones croissent en nombre d’individus et en quantité, s’islamisent et in fine se ghettoïsent en accumulant toutes les difficultés. Tout le monde le voit, mais rares sont ceux qui osent le dire (Camus, Zemmour, Finkie, Elisabeth Lévy, Bensoussan, Polony, qq gens classés à l’"extrême-droate" et... voilà, on a fait le tour... ça fait pas lourd face à l’armée des subventionnés véhiculant la pensée unique vivre-ensembliste...) et il n’y a qu’un 1/3 de la pop qui a le "courage" d’agir afin de stopper le processus. Les 2/3 restants, pourtant à l’abri de tout jugement dans l’isoloir, sont soit inconscients du processus (et largement abrutis par la doxa), soit conscients mais défendent avant tout leurs intérêts immédiats (en général financiers). Je table sur la prise de conscience des premiers mais si ça n’arrive pas (ce qui est probable hélas), tant pis (pour eux).


      • vote
        yoananda yoananda 30 octobre 13:22

        @Qiroreur
        "La solidarité n’a plus de sens dis-tu ?"

        La solidarité forcée via l’état, j’entendais (dans le contexte de la discussion ça me semblait évident). La solidarité tout court existe, bien sûr smiley, l’intra-communautaire (la religieuse, la familiale)

        "Les campagnes sur la discrimination ne racontent pas non plus n’importe quoi et se basent sur des études qui mesurent ce phénomène. "

        Les études sur les CV anonymisé ont montrés que les entreprises discriminent positivement les patronymes africains ...

        Pour les locations, je ne sais pas dans la mesure ou un proprio va choisir le meilleur profil et que en général, les blancs ont un meilleur statut social. Il y a un GROS biais pro métissage/immigration dans les études en France, les sociologues font de l’anti-socio ... ceci dit, je ne nie pas que ça soit peut-être le cas : les proprio parlent entre eux, et après 2 ou 3 mauvaises expériences avec, au hasard, des maghrébins ... chat échaudé craint l’eau froide.

        "Destruction ou auto-destruction ?"

        Un peu des 2 probablement. Mais mon propos n’est pas de pointer du doigt tel ou tel coupable, mais de constater la destruction des "peuples". Que ce soit de leur fait ou une volonté exogène, c’est une autre question, à laquelle il est difficile d’apporter une réponse avec certitude.


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 30 octobre 21:42

        @yoananda
        Faut dire qu’ avec Lévy, finkelcrot et vous en représentant de l ideologie française la tentation du coup de balai est assez justifiée


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 30 octobre 10:40

        Finkie résume parfaitement la question. Ayant lu les livres de Bensoussan (le dernier récemment), celui de Tribalat et quelques autres, et ayant simplement des yeux, ce remplacement n’est pas, n’est plus, contestable. 

        La fracture entre les Français (de toute origine d’ailleurs) et ce peuple remplaciste (appelons-le ainsi quand bien même individuellement les gens qui en sont n’en seraient pas tous conscients) qui rejette les premiers est actée. L’Occupation, la Résistance, la Collaboration... l’analogie tient mais s’arrête au génocide pour la simple raison que personne ne tue les Blancs (en revanche sont-ils préférentiellement victimes des remplacistes dans les agressions ? Nous ne le saurons jamais, ces statistiques étant haram chez nous puisque potentiellement stigmatisantes) et personne ne les empêche non plus de faire des enfants... c’est l’erreur de Camus, sans doute effectivement pris dans les outrances inhérentes à ces outils qui incitent insidieusement à ces excès langagiers de part la concision imposée à leurs usagers. Le courage, la finesse dans la réaction et la clairvoyance de Finkie l’honorent.

        Bravo de dénoncer une fois de plus ces associations subventionnées aux méthodes fascistoïdes odieusement pressées de réprimer un propos qui n’a, à première lecture, rien de condamnable pénalement. Mais Camus pourra-t-il compter sur le soutien des "Insoumis" - du genre Obono - pour défendre sa liberté d’expression ? Rien n’est moins certain dans le parti de l’anti-France dont le leader s’enorgueillit naguère et sans vergogne de ne point supporter les "blonds aux yeux bleus", propos qui, lui, ne suscita aucune condamnation des mêmes associations, contrairement à celles qui surgiraient de toutes parts si d’aventure un politicard osait un "je suis incapable de vivre au milieu d’arabes et de noirs"... 
        La jurisprudence Hortefeux qui scelle le deux poids deux mesures ayant court dans les tribunaux est également un principe acté en France.

        • vote
          Qiroreur Qiroreur 30 octobre 10:42

          de toutes orgines


        • vote
          yoananda yoananda 30 octobre 10:55

          @Qiroreur
          "personne ne tue les Blancs"

          Pas à l’échelle industrielle, pas de manière planifiée, et pas de façon totale, ce qui donc exclue le terme de génocide. Mais par contre, si, on a des stats. Obertone par exemple donne des pistes (des ordres de grandeur), et oui, les blancs sont des cibles privilégiées.

          "personne ne les empêche non plus de faire des enfants"

          En effet. Mais c’est plus compliqué que ça, car c’est plus pernicieux. Tout comme on peut avoir des politiques natalistes on peut avoir des politiques inverses. Est-ce qu’il y a une volonté, une planification dans ce sens ? je n’en sais rien, je n’ai pas le début de preuve à ce sujet. Je rejette les arguments à la civitas "la shoah des enfants" à propos de l’avortement, mais par contre, on peut se poser la question.

          Je n’ai pas la réponse, il y a un peu du pour et du contre la dedans, je pourrais développer si jamais ça intéresse qqn.


        • 1 vote
          ezechiel 30 octobre 23:15

          @Qiroreur " personne ne tue les Blancs en revanche sont-ils préférentiellement victimes des remplacistes dans les agressions ?"

          https://www.youtube.com/watch?v=a9CG5F5QE1A


        • vote
          Pierre Régnier 30 octobre 10:54

          Même si je suis d’accord aussi sur les propos de Finkielkraut sur la Catalogne ce sont surtout ses remarques sur le déplorable égarement de Renaud Camus que je trouve justes et absolument nécessaires. J’espère vivement que Renaud Camus, dont nous avons grand besoin, reviendra à la raison.


          • 1 vote
            yoananda yoananda 30 octobre 10:57

            @Pierre Régnier
            j’en doute, parce que pendant que nous pérorons le remplacement se fait, inexorablement, et Camus doit sombrer dans la douleur.

            Je prends ses tweets comme un cri de détresse.


          • vote
            Pierre Régnier 30 octobre 11:16

            @yoananda

            Je suis comme Camus "dans la détresse" mais c’est principalement face à l’islamisation organisée de la France plus encore que face à l’immigration sans règles. Mais ce sentiment de détresse est dangereux et il est bon que Finkielkraut dise fermement à son ami Camus qu’il le conduit à affaiblir sa nécessaire résistance.


          • vote
            yoananda yoananda 30 octobre 11:54

            @Pierre Régnier
            c’est lié puisque le problème de l’islamisation est (pour ainsi dire, c’est une analogie mathématique à ne pas prendre au pieds de la lettre) une fonction linéaire du taux de remplacement.

            (en gros plus il y a d’immigrés, plus il y a de musulmans et plus il y a de problème d’islamisation au fur et à mesure que leur pourcentage de la population croit).


          • 3 votes
            Olivier Perriet 30 octobre 12:09

            (Ceci est une réponse générale, mais je suis obligé de faire répondre à car mon navigateur bloque)

            EH bien, ça s’appelle discuter du sexe des anges tout ça.

            Je vais finir Khmer Rouge sur la fin de ma vie :

            il faudrait envoyer tous ces intellos cultiver des patates, ça serait ^plus utile à la communauté. 

            L’onanisme d’une classe sociale, ça rend sourd, la preuve par cette guerre des étoiles entre Finkie et Camus.

            La sidération complète


          • 4 votes
            maître soucoupiste 30 octobre 12:14

            @yoananda

            le remplacement se fait, 

            Il n’y a strictement aucun remplacement. En utilisant le jargon d’un type comme Camus vous pensez que la critique de l’immigration massive va avancer ? 


          • 3 votes
            ezechiel 30 octobre 23:24

            @maître soucoupiste "Il n’y a strictement aucun remplacement."

            Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.

            Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.

            Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
            Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une vingtaine de boucheries islamiques, contre une seule boucherie traditionnelle pour 90 000 habitants !), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la construction de la future grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).
            http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/30/mosquee-saint-denis-centre-palmier.html
            http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/29/mosquee-saint-denis.html

            A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


          • 2 votes
            Garibaldi2 31 octobre 06:35

            @ezechiel

            A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


            Voici bien une façon vicieuse de présenter les choses !

            A Pantin il y a :

            un supermarché H

            un supermarché Casino

            un E-Leclerc

            un Intermarché express

            un LeaderPrice

            deux Franprix.

            En France, 75% de la viande est vendu en grandes surfaces. A Pantin le niveau de vie ne permet pas à la ménagère lambda de payer une côte de boeuf à la coupe au prix de l’or. Partout en France les boucheries traditionnelles, comme les charcuteries, les boulangeries, les pâtisseries, ... disparaissent à cause des supermarchés. Les boucheries traditionnelles hallal ne peuvent survivre que tant que les supermarchés du coin n’ont pas de grand rayon hallal.


          • vote
            ezechiel 31 octobre 08:18

            @Garibaldi2 " tant que les supermarchés du coin n’ont pas de grand rayon hallal."

            Votre argumentaire ne tient pas, tous les supermarchés de banlieues ont des grands rayons hallal, ce qui n’empêche pas la croissance continue du nombre de boucheries, de pizzeria, et de sandwicheries islamiques.


          • 2 votes
            Qiroreur Qiroreur 31 octobre 12:43

            @maître soucoupiste
            "Il n’y a strictement aucun remplacement. En utilisant le jargon d’un type comme Camus vous pensez que la critique de l’immigration massive va avancer ? "

            Et l’ONU peut-on dire qu’ils utilisent également le jargon d’un type comme Camus ? S’agit-il de fantasmagorie là encore ? Non, c’est une stratégie. On est déjà bien trop nombreux sur cette planète mais certains veulent à tout prix déplacer des peuples entiers... étrange, non ?


          • 1 vote
            Garibaldi2 1er novembre 04:34

            @ezechiel

            ’’La croissance continue de ...’’. Vous avez des chiffres ?


          • 4 votes
            maître soucoupiste 30 octobre 12:09

            Ce n’est pas en reprenant les thèses fantasmagoriques d’une vieille tantouze d’extrême droite que l’immigration ralentira au contraire, car tant que l’immigration sera combattu par ce genre d’homme elle perdurera.


            • 3 votes
              Qiroreur Qiroreur 30 octobre 12:26

              @maître soucoupiste
              En quoi la sexualité de Camus changerait quoi que ce soit à la qualité de son propos ? Et en quoi son propos relèverait de la fantasmagorie ? Le travail de Tribalat et de bien d’autres est-il un délire d’extrême-droite lui aussi ? Que signifie ce "au contraire" au juste ? Comment au juste le fait que Camus soit un inverti aux "thèses fantasmagoriques" favoriserait l’immigration ? Je suis curieux d’avoir l’explication à cet étrange "raisonnement"...

              L’immigration de peuplement continuera tant que les gens continueront d’élire des gens qui la favorisent au plan national et qui se trouvent être les mêmes qui bradent depuis 40 ans la souveraineté du pays. Idem au plan local où sont élus des gens qui la brossent dans le sens du poil par clientélisme (en laissant les mosquées pousser comme des champignons par exemple), par lâcheté mais aussi hélas parfois par aveuglement (il ne faut surtout pas décrire la réalité de l’insécurité et de quelles pop la génèrent le plus... surtout pas !). Camus ne fait que dresser le constat de ce qui est une évidence criante pour n’importe qui équipé d’une paire d’yeux. Il l’a fait récemment avec excès et s’est fourvoyé probablement plus par passion que par raison mais un tweet un peu con n’invalide en rien tout son travail précédent. Il faudrait parvenir au moins à être d’accord sur l’évolution de la société française avant de penser à combattre quoi que ce soit. Or même ça, certains s’y refusent... même face aux évidences. Le déni, voilà bien ce qui empêche toute forme de combat. 


            • 4 votes
              maître soucoupiste 30 octobre 13:00

              En quoi la sexualité de Camus changerait quoi que ce soit à la qualité de son propos ?


              En rien c’était purement gratuit. Mais c’est ironique qu’une personne ayant une sexualité stérile soit visiblement très préoccupée par la démographie...

              Et en quoi son propos relèverait de la fantasmagorie ? 

              Remplacer : Mettre quelque chose, quelqu’un à la place de quelque chose.

              Donc les Français ont été déportés dans les pays d’émigration ? 

              Que signifie ce "au contraire" au juste ? 

              Cela s’appelle la diabolisation, les imposteurs comme camus rendent hystérique le débat par leurs propos extrémistes, dans le même genre nous avons un parti politique qui joue parfaitement ce rôle : le FN. 

              Donc oui AU CONTRAIRE, tant que l’immigration sera critiquée par des épouvantails l’immigration aura de beaux jours devant elle.

              • 2 votes
                yoananda yoananda 30 octobre 13:30

                @maître soucoupiste
                "Donc oui AU CONTRAIRE, tant que l’immigration sera critiquée par des épouvantails l’immigration aura de beaux jours devant elle."

                Et ça serait quoi un exemple de critique de l’immigration valable selon toi ? selon quel argumentaire ? quelle ligne d’attaque ?

                Dis nous, puisque toi tu sais !


              • 2 votes
                maître soucoupiste 30 octobre 14:08

                @yoananda

                La seule critique de l’immigration valable pour moi est une critique de type anticapitaliste, la phobie du musulman et de l’islam ça ne marchera jamais, vous avez sans doute des enfants qui ont des amis musulmans et qui jamais n’accepteront le point de vue à la Camus, trop frontale, trop excessif, le conflit de civilisation ce n’est pas très vendeur. 


              • 1 vote
                Pierre Régnier 30 octobre 14:58

                @maître soucoupiste

                "IL N’Y A STRICTEMENT AUCUN REMPLACEMENT" dites-vous.

                Voyez ce film de 9min 30 tourné à Saint Denis

                https://www.youtube.com/watch?v=znEEiG1ld0c


              • vote
                Pierre Régnier 30 octobre 15:12

                @maître soucoupiste

                Dans les NEUF PROPOSITIONS POUR SORTIR DE LA VIOLENCE RELIGIEUSE qui terminent mon petit livre titré "Désacraliser la violence religieuse" (édité en 2016 aux éditions du Panthéon) la proposition 8 dit ceci :

                Le choc des conceptions (pacifiste et criminogène) au sein des religions est le plus sûr moyen d’éviter le choc des civilisations    


              • 2 votes
                maître soucoupiste 30 octobre 15:24

                @Pierre Régnier
                "IL N’Y A STRICTEMENT AUCUN REMPLACEMENT" dites-vous.

                Seconde édition : Remplacer : Mettre quelque chose, quelqu’un à la place de quelque chose.


                En France il n’y a aucun remplacement grand , moyen ou petit, désolé les mots ont une définition, et suivant la définition de ce mot personne en France n’a été remplacé, c’est une expression sciemment catastrophiste dans le but de faire peur et qui sous-entend un objectif à terme, donc un complot dont la finalité serait accrochez-vous bien : d’éliminer les caucasiens d’Europe au bénéfice d’immigrés venant de pays exotiques... C’est vraiment débile et excessif, typique de l’extrême droite. Le but est purement capitaliste, plus de mondialisation=plus d’immigration=plus de population=plus de consommation=plus de croissance=plus d’impôt=plus de FRIC !


              • 1 vote
                yoananda yoananda 30 octobre 15:27

                @maître soucoupiste
                "La seule critique de l’immigration valable pour moi est une critique de type anticapitaliste"

                je ne partage pas ce point de vue, mais en admettant, ça serait quoi la critique anti-capitaliste de l’immigration ?


              • 4 votes
                maître soucoupiste 30 octobre 15:44

                @yoananda

                Pour commencer essayez donc de comprendre pourquoi il est bon d’utiliser les bons mots pour désigner les choses. Le capitalisme c’est la mondialisation, la mondialisation c’est l’immigration (entre autres), donc c’est notre système la cause, l’immigration n’est qu’une conséquence, tout le reste est subjectif. 

                Quelle autre critique serait valable ?


              • 1 vote
                Pierre Régnier 30 octobre 15:58

                @maître soucoupiste

                Votre pinaillage sur le mot "remplacement" est acceptable mais dérisoire. Vous savez très bien que Renaud Camus critique l’immigration beaucoup trop importante et sans règles qui, à terme et déjà partiellement dès maintenant, remplace une manière de penser et d’affronter les problèmes du monde par une autre.

                Selon moi le plus grave - dramatique serait plus juste - est dans l’acceptation, par nos dirigeants, de l’islamisation de la France, car la manière qu’a l’islam de penser le monde - qui a déjà fait des dizaines de millions de victimes depuis 14 siècles - c’est qu’à terme tous les peuples de ce monde devront être soumis au "seul vrai Dieu Allah".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès