• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Olivier Véran : un ministre en phase d’expérimentation

Olivier Véran : un ministre en phase d’expérimentation

Olivier Véran, capitaine de pédalo, est toujours maintenu en poste par son Maréchal de Soubise qui mène la guerre...

« Parmi les “fake news” que l’on entend, il y aurait celle qui consiste à dire que le vaccin serait encore en cours d’expérimentation, c’est absolument faux. La phase 3 est terminée depuis des mois, elle est validée. » Olivier Véran, 2 juillet 2021

J.G.

----------------

LIRE AUSSI...

- Éléments d’information à connaître sur la covid-19, le vaccin d’AstraZeneca et l’Agence européenne des médicaments

---------------

https://www.lecanardrépublicain.net

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | YouTube | Dailymotion

Tags : Vaccins Covid-19 Olivier Véran




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • 10 votes
    levy levy 20 septembre 10:23

    Citez moi un ministre de ce gouvernement ayant de la compétence.. ?

    Ils sont tous à l’image du gourou.....NULS


    • 10 votes
      Pyrathome Pyrathome 20 septembre 13:44

      @levy

      Hum ! à ce niveau là de bêtise, on a largement dépassé le stade de "l’incompétence".....

      Errare humanum est, perseverare diabolicum.....


    • vote
      sls0 sls0 20 septembre 10:28

      Bien sûr que les essais de phase 3 ne sont pas finis. Si on veut tester son efficacité sur deux ans minimum, on a pas la réponse au bout d’un an. Et il faut tenir compte des variants.

      Si on veut contrôler l’évolution de son bénéfice risque dans la durée, ça dure.
      Il y a jamais eu jusqu’à présent de vaccin dont les effets indésirables se sont déclarés après deux mois ( dixit : Mathieu Molimard, chef du service de pharmacologie médicale du CHU de Bordeaux) ça mange pas de pain de le faire vu qu’on fait un suivi sur la durée.


      Ce qui fait peur c’est les effets secondaires, au bout de deux mois on a eu la réponse. Sur cette vaccination au niveau mondial il y a un sacré suivi, c’est un peu du jamais vu.

      L’efficacité, on verra, il y a des vaccins ou immunité qui tiennent presque à vie, il y en a d’autres c’est 6 mois, là c’est le virus et ses variants qui est le maitre du jeu.



      • 20 votes
        Duke77 Duke77 20 septembre 12:46

        @sls0
        "Ce qui fait peur c’est les effets secondaires, au bout de deux mois on a eu la réponse. Sur cette vaccination au niveau mondial il y a un sacré suivi, c’est un peu du jamais vu.

        "

        Tu as bien appris la rengaine des médecins de plateau télé !
        Ah ça, on l’entend l’ânerie des " 5 milliards d’injections... donc testé à grande échelle !"
        Et puis le "on n’a jamais vu d’effets secondaires de vaccins à moyen terme ou long terme" blabla bla.

        Non seulement c’est complètement faux, les cancers par exemple prennent plusieurs années à être décelables, mais en plus c’est complètement idiot. Surtout pour ces vaccins covid ARN pour lesquels il va y avoir des rappels nombreux (Israël en est déjà à sa 4e dose dans les tuyaux).

        Comment veux-tu prévoir de ce qui pourrait arriver au bout de 3 ou 4 injections à partir de tests effectués sur une double injection initiale ?

        Certaines maladies sont liées à un effet cumulatif : les maladies neurodégénératives et auto-immunes, et bien évidemment les cancers. Un pédiatre anglais a remarqué une accumulation d’aluminium dans les tumeurs au niveau des tissus osseux chez les enfants ayant eu un cancer des os. Avec l’adage "corrélation n’est pas causalité", on peut balayer tout lien avec l’utilisation de particules d’aluminium dans les vaccins infantiles. On peut imaginer que c’est le hasard. Mais la réalité scientifique, c’est que ce genre de genre de matériaux biorésistants a tendance à s’accumuler dans les tissus les moins vascularisés. C’est simple et mécanique : quand vous avez des particules que le système immunitaire n’arrive pas à réduire, elles risquent de se retrouver bloquées et accumulées sans pouvoir être évacuées. On retrouve par exemple, de l’aluminium dans les tissus du cerveau qui comporte beaucoup de vaisseaux capillaires (très petits) et dans lesquels les particules insolubles viennent se bloquer et s’accumuler.

        https://www.youtube.com/watch?v=tGdkUB8HTM8

        L’argument de sls0 sur les milliards de vaccins approuvés est très simple à contrer et il ne faut pas hésiter car c’est celui repris sur les plateaux télé :

        — primo, la pharmacovigilance est faussée

        Elle est complètement étouffée au sujet de ces vaccins. Toutes les victimes de complications post-vaccinales covid en témoignent et même certaines infirmières. La plupart des médecins refusent d’admettre le lien.
        Le hic, là, c’est que les exemples pullulent sans qu’on n’en débatte officiellement. Cette censure est une preuve de la volonté d’étouffer l’affaire.

        un gamin presque aveugle : https://lemediaen442.fr/yassine-13-ans-aveugle-apres-un-vaccin-anti-covid-avant-je-voyais-tres-bien-apres-le-vaccin-maintenant-je-ne-vois-plus/

        une dame en fauteuil roulant : https://lemediaen442.fr/severine-toce-en-fauteuil-roulant-apres-son-injection-anti-covid/

        un homme en piteux état : https://lemediaen442.fr/un-homme-hospitalise-avant-de-vous-faire-vacciner-necoutez-pas-bfmerde-et-ces-crevards-veran-macron/

        un sportif en piteux état : https://lemediaen442.fr/le-boxeur-oscar-de-la-hoya-doublement-vaccine-a-attrape-le-covid-19-je-me-sens-mal-mal-mal/

        une thrombose est aussi possible avec le Pfizer : https://lemediaen442.fr/agee-de-43-ans-thouraia-fait-une-thrombose-apres-une-injection-pfizer/

        et la plus courante : la désormais célèbre myocardite post-vaccinale chez les jeunes gens : https://lemediaen442.fr/temoignage-de-celine-caron-mon-fils-de-18-ans-a-fait-une-myocardite-suite-au-vaccin/

        Les problèmes cardiaques sont courant d’après ces infirmières :
        https://lemediaen442.fr/une-infirmiere-temoigne-des-problemes-cardiaques-apres-le-vaccin-il-y-en-a-tellement-cest-grave/

        A 25 minutes ici : https://lemediaen442.fr/marcel-d-recoit-linfirmiere-klereclaire-pour-appel-a-temoins/

        Les idiots préférant regarder ailleurs vous rétorqueront que ces gens sont des affabulateurs. Les bas du front incapables de comprendre que ni les vendeurs de vaccins ni les politiques pour qui admettre qu’ils se sont trompés est un suicide électoral ne peuvent avouer que ces vaccins tuent plus qu’ils ne protègent.
        https://lemediaen442.fr/michael-yeadon-ex-directeur-scientifique-chez-pfizer-les-jeunes-ont-50-fois-plus-de-risques-de-mourir-du-vaccin-que-du-covid/

        Il suffit donc de leur opposer les innombrables témoignages et de leur dire que leur chiffres sont truqués par les médecins refusant d’admettre qu’ils injectent de la merde depuis des mois.

        J’en ai moi-même fait l’expérience : une collègue de ma femme dont le nourrisson est tombé dans le coma quelques heures après l’injection d’un vaccin a constaté que les pompiers venu à son secours n’étaient pas surpris et lui ont même dit qu’elle avait de la chance parce que parfois le bébé ne se réveille pas. Son pédiatre le lendemain lui a dit qu’il n’y avait aucun lien avant même de lui dire bonjour...
        Si on demande aux même gens qui promeuvent et injectent un vaccin d’admettre qu’ils provoquent des dommages parfois irréversibles à leur patient, on peut attendre longtemps !
        Le débat sur la responsabilité des médecins car les labos se sont protégés dans leur contrat est révélateur de cet enjeu.

        — secondo, les effets secondaire sur le long terme

        Ils sont bien évidemment possibles avec des vaccins. S’ils sont peu reconnus officiellement, c’est pour une raison très simple : les études financées par les industriels sont limitées en durée (phase 3 de 2 ou 3 ans max.). Une pseudo phase 4 est sensée prolongée la surveillance ensuite lorsque le vaccin est autorisé mais une simple question met tout le monde d’accord : "comment prouver qu’une maladie dégénérative ou un cancer a été provoqué par des injections faites plusieurs années auparavant ?". Un cancer mettant environ 5 à 7 ans à pouvoir être assez gros pour être décelé, il est bien évident que faire le lien de cause à effet est quasiment impossible.

        Cette volonté d’ignorer les effets secondaire est un phénomène omniprésent et parfaitement identifiable. SLS0 en est un bon exemple sur ce forum mais je vous invite à le constater de manière plus probante dans cet extrait de TPMP, émission à forte audience, où le fait que la dame venue témoigner parle des effets secondaires est totalement ignoré par les gens présents sur le plateau (dont des médecins). C’est pourtant LE sujet principal. Si ces vaccins sont dangereux, nous avons de bonnes raisons de ne pas vouloir prendre un abonnement à durée illimitée à ces injections. L’absence de débat sérieux au sujets des effets secondaires dans les médias est donc le plus révélateur dans cette histoire. Jamais une émission n’a proposé de confronter des victimes de complications graves et persistantes à des médecins défendant ces vaccins. Ce serait pourtant très simple avec un appel à témoins : https://www.youtube.com/watch?v=ocnamb4-mMA

        Ce phénomène n’est pas sans rappeler la censure de FB qui a supprimé un compte créé pour rassembler les témoins d’effets secondaires et qui regroupait plus de 200 000 personnes en quelques jours : https://www.rtl.be/info/vous/temoignages/des-groupes-facebook-rassemblant-des-centaines-de-milliers-de-personnes-evoquent-les-effets-secondaires-des-vaccins-paranoia-ou-besoin-d-information—1320609.aspx

        Si le prétexte est que certains témoins sont paranos, ce qu’avance aussi SLS0 face aux chiffres assez flippant des effets secondaires répertoriés par le VAERS, organe de pharmacovigilance américain, personne ne peut prétendre que TOUS sont des idiots qui se manifestent pour rien. A partir de là, on a le choix entre une pharmacovigilance filtrée par ceux-là même qui poussent à la vaccination et qui sont soutenu par les milliards de Big Pharma ou une remontée d’infos basée sur une déclaration sur l’honneur du patient. SLS0 qui prend les gens pour des cons préfère se référer à la première solution, celle qui ouvre la porte à la corruption des chiffres par dogmatisme et à des fins politico-financières.

        CQFD


      • vote
        sls0 sls0 20 septembre 13:28

        @Duke77
        T’as écrit un roman pour rien, quand il y en as trop je ne lis pas.
        On t’as pas appris que les discours les plus courts ont seul un impact.


      • 15 votes
        Pyrathome Pyrathome 20 septembre 13:40

        @Duke77

        SLS0 qui prend les gens pour des cons préfère se référer à la première solution, celle qui ouvre la porte à la corruption des chiffres par dogmatisme et à des fins politico-financières.

        Il y aura des comptes à rendre, d’une part tout en haut de l’échelle bien-sûr et cela va se faire..., mais aussi à bas niveau comme tous ces trolls propagandistes de bazar à la solde qui écument le web en proférant les pires mensonges et abjections......Le compte de cet énergumène par ex est une vraie mine d’or ou plutôt une vraie fosse à purin de bobards éhontés, il faudra porter plainte contre tous ces gens.....Les écrits et IP restent, même pour un compte fermé à la hâte, il n’y a pas de prescription pour la complicité de crimes contre l’humanité ! Il faut quand-même qu’il le sache !

        Comme dit Vlad, il faudra aller les chercher jusque dans les chiottes, ces terroristes....


      • 20 votes
        JL 20 septembre 14:55

        @sls0
         
         ’’Il y a jamais eu jusqu’à présent de vaccin dont les effets indésirables se sont déclarés après deux mois ’’
         
        Phrase typique de fabrication d’ignorance.
         
         La nonne formule est : Il y a jamais eu jusqu’à présent de vaccin dont les effets indésirables aient été reconnus par l’industrie piquouzeuse après deux mois.
         
         Les fabricants d’ignorance se prévalent de leurs turpitudes.


      • 10 votes
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 16:16

        @sls0

        "Ce qui fait peur c’est les effets secondaires, au bout de deux mois on a eu la réponse. Sur cette vaccination au niveau mondial il y a un sacré suivi, c’est un peu du jamais vu." 

         smiley
        .
        Il semble que tu es abusé par les mots que tu emploies !

        Oui, il y a des personnes trop sensibles qui ont peur des effets secondaires, dits normaux : maux de têtes, petite fièvre, courbatures et autres petits bobos de ce genre ... mais ces effets secondaires sont classiques avec tous les vaccins dits traditionnels ; tout ma vie, je n’ai ressenti aucun effet suite aux vaccins, mais je connaissais pleins de gens dès l’école, qui avaient quelques effets, ça ne m’empêchait par de refaire ces vaccins en cas de besoin_ayant échappé de très peu à la gangrène ou au pire au tétanos, pourtant bien vacciné.
        .
        Ici, on parle non pas d’effets secondaires : mais bien de complications ! Complications qui en général mettent des années à se déclencher ; je ne te souhaite pas d’en être victime, ni à personne d’autre. Je dis ce que des spécialistes n’ayant aucun intérêt direct répètent depuis le début, qui comme par hasard, sont forcés à se taire, ou alors, faut les chercher loin ... La seule chose que l’on peut souhaiter : que ces complications ne soient pas irréversibles, ni qu’ils soient définitivement graves, surtout que ça ne touche qu’une infime partie de la population vaccinée plus sensible que d’autres. Mieux, j’espère vraiment me tromper et surtout les spécialistes lanceurs (je pale de professeurs connus et reconnus mondialement) d’alertes sur ce sujet se gourent également.


      • 9 votes
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 16:18

        J’ajoute Sls0,

        J’aurai bien voulu faire plus court ... mais tu n’as pas l’air de comprendre vite.


      • vote
        bubu12 20 septembre 16:37

        @Hijack ...

        Complications qui en général mettent des années à se déclencher 

        as-tu des exemples de complications qui mettent des années a se déclencher directement lié à un vaccin ?

      • 8 votes
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 17:04

        @bubu12

        Relis ce que j’ai écrit !


      • 8 votes
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 20 septembre 17:10

        @sls0
         

        sls0 : Bien sûr que les essais de phase 3 ne sont pas finis.

         

        bubu12 1er mai 2021 

        Vous affirmez que les vaccins commercialisés en France sont toujours en phase 3, que ce n’est pas normal. Or à qui sont destinés ces vaccins ? aux adultes. L’essai de phase 3 de Pfizer sur les adultes est terminé et publié.

          

      • 8 votes
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 17:13

        @bubu12,

        Voyez-ça quand même ... c’est court !


        Ce n’est même pas long temps, mais court ou très moyen terme ...
        .
        +

        Vaccins Covid-19, de plus en plus d’effets secondaires

      • 2 votes
        bubu12 20 septembre 21:06

        @Hijack ...

        Relis ce que j’ai écrit !

        j’ai bien lu, tu parles d’effets secondaires attendus et ensuite tu parles de complications qui mettent des années à se declencher. Donc je repose la question, as-tu des exemples ?

      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 22:12

        @bubu12

        Lis en-dessous !
        Faut te prendre par la main peut-être ?


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 20 septembre 22:12

        Je voulais dire, lis au-dessus ...


      • vote
        bubu12 20 septembre 22:29

        @Hijack ...

        en quoi ca répond à la question ???


      • 3 votes
        juanyves 20 septembre 23:37

        @sls0

        Si on veut contrôler l’évolution de son bénéfice risque dans la durée, ça dure.


        Il y a jamais eu jusqu’à présent de vaccin dont les effets indésirables se sont déclarés après deux mois.

        Ce qui fait peur c’est les effets secondaires, au bout de deux mois on a eu la réponse. Sur cette vaccination au niveau mondial il y a un sacré suivi, c’est un peu du jamais vu.


        Tu reprends bien tes mantras appris au catéchisme, c’est du n’importe quoi. Mais pourquoi les groupes témoins ont été vaccinés avant que ne soit terminé la phase 3, et ceci très rapidement ?
        Ah c’est pour un sacré suivi jamais vu. Génial
        1 quand les effets secondaires sont rapportés plus de 2 mois plus tard on conclu tjs qu’il n’y a pas de relation de cause à effet.
        2 Il y en a pour des médicaments.
        3 il n’existe pas de vaccins OGM avant ceux du covid et peut’on raisonablement les appeler vaccins. Ce sont avant tout des médicaments. Donc ce n’est pas parce qu’il n’y en pas eu pour d’autres types de vaccins, qu’il ne peut pas y en avoir pour ces médicaments qui ne sont pas des vaccins. Sophisme déroutant
        4 Appeler ces médicaments vaccins pour leur coller des propriétés qu’ils n’ont pas est d’une logique zétético-bayésienne imparable. Sophisme déroutant

      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 08:48

        @juanyves
        C’est naturel ou tu fais exprès d’être aussi stupide dans tes commentaires ?


      • 6 votes
        Duke77 Duke77 21 septembre 09:18

        @sls0 Ce n’est pas vraiment pour toi que j’écris. Je sais que tu ne comprends pas grand chose. C’est pour les lecteurs qui ne te connaissent pas, pour montrer l’incohérence de ton propos.

        Tiens, au sujet de tes vaccins testés sur des milliards de personne, ça y est, ce que j’explique depuis juillet sort enfin au sujet des effets sur les femmes. Les problèmes de règles n’alertent que maintenant et commencent seulement à être étudiés. Ce qui invalide ta théorie du "ça se saurait blablabla" au passage...

        https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/20/vaccins-covid-19-des-perturbations-menstruelles-qui-commencent-a-inquieter-les-medecins-derriere-le-discours-officiel/


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 10:21

        @Duke77
        Je suis content que c’est pas à moi que ça s’adresse, car des liens comme francesoir ou courrier des stratèges sont assez spécialisés dans le faux ou fake.
        Pour t’adresser à ma pomme il est préférable de mettre en lien des publications scientifiques.


      • 2 votes
        juanyves 21 septembre 12:36

        @sls0
        C’est tout ce que tu as à répondre ? C’est vrai que l’argument est génial pour expliquer la destruction du groupe placebo de control qui devait rester jusqu’à la fin des études cliniques.
        Je croyais que tu allais dire que c’était pour quìls ne soient pas malades et en récompense pour leurs loyaux et désinteressés services à la communauté.
        Quand tu n’as rien à dire tu verses tout de suite dans ta connerie de zétético-bayésien, preuve de ta super intellingence pseudo-scientifique. Lamentable.
        Question de spy ou de psy ? Les choses s’inverse beaucoup dans ton petit cerveau ou c’est un effet du grattage de l’entre-jambe.


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 13:08

        @juanyves
        Depuis le temps que je te subis, je peux me permettre de résumer.
        T’y connais rien à rien, autant discuter avec un âne, au moins c’est sympa un âne.


      • 3 votes
        yoananda2 21 septembre 13:15

        @sls0

        Depuis le temps que je te subis, je peux me permettre de résumer.
        T’y connais rien à rien, autant discuter avec un âne, au moins c’est sympa un âne.

        Ca résume bien ce que plusieurs pensent de toi ici. Comme ça, ça te donne une idée de ce que ça fait qu’on te fasse pareil.

        Je ne dis pas que ta conscience ira jusqu’à jusqu’à reconnaître ton propre reflet dans le miroir humain que la vie te tends.


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 13:33

        @yoananda2
        J’ai dû faire une remarque désobligeante sur les fachos pour que yonanda réagisse.
        Je comprends pourquoi mon père les tuait, c’est plus efficace pour clore une discussion.


      • 4 votes
        Joe Callagan Joe Callagan 21 septembre 14:09

        @sls0

        Ton post est très révélateur de ton état d’esprit ! Mais puisque c’est l’autre le facho, n’est-ce pas ? 

        Ensuite, je n’ai jamais cru en ce que tu racontes au sujet de ton père car :

        1. Tu mens tellement, tu inventes tellement d’histoires à ton sujet qu’il est difficile de déceler le vrai du faux.
        2. Tu es un bon gros collabo MAIS tu serais le fils d’un résistant.


      • vote
        micnet micnet 21 septembre 14:55

        @sls0

        « Je comprends pourquoi mon père les tuait, c’est plus efficace pour clore une discussion« 

        Peut-être un peu limite comme réponse, non ? Je suis surpris que vous réagissiez aussi violemment, vous qui êtes plutôt posé d’habitude. Mauvaise journée peut-être ?


      • vote
        yoananda2 21 septembre 15:03

        @micnet
        j’ai touché la corde sensible, c’est tout. Cherche pas midi à 14h smiley


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 16:02

        @micnet
        Pas de violence, qu’un coté pratique.
        Au siècle dernier pendant la guerre les fachos, les nazis, les suprémacistes raciaux, les pétainistes et consorts avait le droit de l’ouvrir, pour ceux qui parlaient ou agissaient contre eux c’était parfois douloureux. Toujours pendant la guerre les réactions étaient peux être violentes.
        Sorti de la guerre le discours facho, nazi, suprêmaciste et pétainiste on ne l’entendait plus, le coté 12 balles dans peau était dissuasif.
        Au XXIème siècle, les fachos reprennent du poils de la bête, un rappel des bonnes habitudes c’est pas mal.
        Je ne fais que rappeler une normalité, au XXème siècle les nostalgiques de Pétain fermaient leur gueule, on se rappelait encore des dégâts qu’ils peuvent faire.


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 16:11

        @Joe Callagan
        Je n’adhère pas au discours des fachos du coup le suis collabo. Il y a 75-80 ans c’était l’inverse, c’est mon coté vieux jeu.


      • 3 votes
        Ritonas 4 21 septembre 16:23

        @sls0
        Escroc. Tu es tout seul.


      • 2 votes
        Joe Callagan Joe Callagan 21 septembre 16:30

        @sls0

        Rien à voir ! Je faisais allusion à ton acharnement provaxx pour une pseudo maladie d’mes couilles dont la létalité n’est pas particulièrement élevée.

        Ensuite, puisque tu parles d’opinions politiques, en tant que gauchiste intoxiqué que tu es, en tant qu’adepte indéfectible de la gauche dégénérée d’inspiration libérale bourgeoise qui s’inscrit dans le Nouvel Ordre Mondial, là encore, tu es un bon gros collabo des familles... 


      • 9 votes
        phan 21 septembre 17:05

        @psy-coño

        <<exemples de complications qui mettent des années à se déclencher directement lié à un vaccin ?>>

        Vaccin contre la grippe H1N1 : le long parcours d’indemnisation des Français devenus narcoleptiques
        En 2009, près de 5,74 millions de Français se sont fait vacciner contre le virus H1N1. Onze ans plus tard, ils sont 170 à réclamer une indemnisation. Le vaccin aurait déclenché chez eux des crises de narcolepsie.
        Le tribunal administratif de Nantes a reconnu le lien entre la campagne de vaccination anti-grippe A (H1N1) menée en 2009 par l’État et la narcolepsie (maladie du sommeil) avec cataplexie (chute du tonus musculaire) déclarée par deux ados nantais aujourd’hui étudiants. Les juges ont condamné l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux à leur verser à chacun des indemnités de 366 000 € et 375 000 € ainsi que des rentes annuelles viagères de 11 000 € et 21 000 €.


      • vote
        sls0 sls0 21 septembre 18:50

        @Joe Callagan
        Je ne suis pas provax, je suis anti con.
        Comme parmi les antivax le con n’est pas une denrée rare, ça peut donner l’impression que je suis provax, non, je ne suis qu’anti con.


      • 7 votes
        Norman Bates Norman Bates 21 septembre 18:58

        @sls0

        "Je ne suis pas provax, je suis anti con."

        Pas jusqu’au suicide j’espère... smiley


      • 2 votes
        juanyves 21 septembre 19:26

        @sls0

        Je ne suis pas provax, je suis anti con.

        Ne joue pas trop avec les armes à feu, ça peut partir tout seul, dans le pied ça fait mal mais ailleurs ça peut être pire (ça dépends pour qui).
        anti con, anti faux, anti facho, anti religieux (sauf pour ta propre secte), anti Macron, ...

      • 1 vote
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 21 septembre 21:38

        @sls0
         

        sls0 : Pour t’adresser à ma pomme il est préférable de mettre en lien des publications scientifiques.

         

        sls0 : L’acier à 600° c’est de la guimauve

         

        Source : un graphique intitulé Figure 2-9. Temperature dependance of yield strength of structural steel as a fraction of the value at room temperature posté à l’adresse : https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/07/world-trade-center-150.jpg

         


      • 1 vote
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 21 septembre 21:40

        @sls0
         

        sls0 : Je ne suis pas provax, je suis anti con.

         

        sls0 1er avril 2021

        Tant qu’il y aura des connards dans ton genre qui freineront la vaccination on se retrouvera avec nos libertés sérieusement oblitérées.

         

        sls0 5 avril 2021

        Et j’assume.



      • 2 votes
        bubu12 21 septembre 21:58

        @phan

        merci pour ces liens mais vous êtes hors sujet : https://www.vidal.fr/actualites/13356-vaccin-pandemrix-et-narcolepsie-risque-tres-faible-mais-confirme.html

        cet effet secondaire a été découvert très tôt 


      • 4 votes
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 21 septembre 22:27

        @MYTH©bubu


        MYTH©bubu  : cet effet secondaire a été découvert très tôt 


        This combined experience provides concern for trials with SARS-CoV vaccines in humans. Clinical trials with SARS coronavirus vaccines have been conducted and reported to induce antibody responses and to be “safe” [29], [30]. However, the evidence for safety is for a short period of observation. The concern arising from the present report is for an immunopathologic reaction occurring among vaccinated individuals on exposure to infectious SARS-CoV, the basis for developing a vaccine for SARS. Additional safety concerns relate to effectiveness and safety against antigenic variants of SARS-CoV and for safety of vaccinated persons exposed to other coronaviruses, particularly those of the type 2 group. Our study with a VLP SARS vaccine contained the N protein of mouse hepatitis virus and Bolles, et al., reported the immunopathology in mice occurs for heterologous Gp2b CoV vaccines after challenge [25]. This concern emanates from the proposal that the N protein may be the dominant antigen provoking the immunopathologic reaction.

         

        Immunization with SARS Coronavirus Vaccines Leads to Pulmonary Immunopathology on Challenge with the SARS Virus par Tseng et al.

        doi : 10.1371/journal.pone.0035421

         

        Heil Μπουρλά !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès