• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ÖTZI - Meurtre à la préhistoire ? | Un documentaire de Thomas Laurent

ÖTZI - Meurtre à la préhistoire ? | Un documentaire de Thomas Laurent

Fruit de 3 mois de travail, ce reportage sur la mort d'Ötzi réalisé par Thomas Laurent est de grande qualité. Alors je le précise dès le début : dons, abonnements, visionnages, likes et partages l'aideront : Un abonnement est le minimum que l'on puisse faire pour aider ce réalisateur qui offre un contenu gratuit mais un peu don sur tipee est encore mieux (https://fr.tipeee.com/thomas-laurent ​) ou sa boutique (https://teespring.com/fr/stores/thoma...) sera apprécié.

 

Je ne reproduis pas les très nombreuses sources de ce documentaire mais elles témoignent du sérieux de celui-ci et elles sont de toutes façons disponibles en commentaire sur YT. L'intérêt de ce documentaire très bien fait donc est de synthétiser les différentes hypothèses concernant cet homme du néolithique final dont le corps fut découvert par un couple de randonneurs il y a plus de 30 ans dans les Alpes de l'Ötztal. Cette découverte, exceptionnelle à l'époque, fascine les scientifiques et le public depuis lors, sans compter qu'une série de décès de sept personnes liées de près ou de bien plus loin à la découverte de ce corps sont survenues depuis alimentant le mystère... 

Alors qui était-il exactement ? Quel statut social avait-il ? Pourquoi s'est-il retrouvé en haute montagne et pourquoi et comment est-il mort ? 

Depuis 30 ans, l'enquête concernant la mort de cet homme d'une quarantaine d'année (et qui a été daté de plus de 4500 ans) a connu de multiples rebondissements. Certaines réponses semblent faire consensus comme le fait que sa mort fut un meurtre. Mais que s'est-il passé les quelques jours précédents sa mort ? Depuis 30 ans, tout est passé au crible : ses derniers repas, ses blessures, son équipement, les analyses génétiques, ses pathologies, les mousses qu'il a pu ingérer par erreur, le chemin qu'il a emprunté. Les plus récentes analyses tendent à confirmer qu'Ötzi a été impliqué dans un premier combat environ 36 heures avant son décès, combat durant lequel il serait sorti indemne. Puis il aurait de nouveau rencontré ses adversaires/agresseurs puis aurait été traqué les dernières 12 heures de son existence. A l'évidence il était sous-équipé, blessé et très probablement fuyait. Ötzi aurait alors été frappé dans le dos par une flèche tirée à une trentaine de mètres par son ou ses poursuivants. Mais ce n'est qu'une hypothèses parmi d'autres...

 

 

Tags : Histoire




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    ZardoZ ZardoZ 1er avril 13:45

    Excellent !


    • vote
      ZardoZ ZardoZ 1er avril 13:47

      Les recentistes vont débouler pour dire que l’histoire d’Otzi s’est passé sous le règne de Louis XV... Bon ok je sors !

       smiley

      • vote
        sls0 sls0 1er avril 14:55

        Sacré boulot de recherche, c’est bien fait.

        Le coté sépulture en altitude en hommage. Si ça serait une habitude il y aurait d’autres corps. Oui, pourquoi pour une seule personne on aurait fait autrement ?

        La chasse à l’arc est différente de la chasse au fusil.

        Une hémoragie c’est la mort assurée. Un poumon touché c’est moins d’une heure, les deux poumons c’est la minute pourtant il n’y a pas de veine ou artère touchée. Si la flèche n’est pas bloquée par un os ou par du muscle on est mal.

        Pour manger copieux il faut du feu, à l’époque c’était physique l’allumage d’un feu. Avec une flèche mortelle comment faire ?

        Le feu c’est visible et dans cet endroit pas très courant. Il a dû se faire repérer, le temps d’approcher en douceur et une flèche par derrière pour éviter tout risque étant donné qu’il avait prouvé qu’il savait se défendre comme en témoignent les différents ADN retrouvés.

        On lui a laissé sa hache donc ce n’était pas le vol la motivation mais plus la colère, c’était un gars du pays.


        • 5 votes
          ZardoZ ZardoZ 1er avril 16:30

          Franchement qu’est ce que je rigole avec le ChorIzO, il est impayable ce type, voilà maintenant qu’il vient jouer l’inspecteur Gadget à l’âge du bronze...

          Pour manger copieux il faut du feu, à l’époque c’était physique l’allumage d’un feu. Avec une flèche mortelle comment faire ?

          Les mecs de l’époque, c’étaient pas des retraités de la SNCF qui foutent rien de leur dix doigts de la journée, sinon taper des inepties sur un clavier, figure toi mon coco, ils étaient un peu plus costaud et débrouillard que ta pomme ne l’a jamais été.

          La chasse à l’arc est différente de la chasse au fusil.

          Merci pour l’info monsieur qui écrit pour ne rien dire. Et que vient foutre cette phrase dans le contexte de l’histoire qui se passe 2600 ans avant notre ère ?

          On lui a laissé sa hache donc ce n’était pas le vol la motivation mais plus la colère, c’était un gars du pays.

          Si toi on te retrouve dans 5000 ans avec ta pince à vélo au bas de ta guibole momifié, la archéologues du futur pourront toujours imaginé que tu étais un cycliste du pays.


        • vote
          sls0 sls0 2 avril 09:32

          @ZardoZ
          100% des commentaires du zardoz aujourd’hui c’est pour ma pomme. Il a dû rêver de moi cette nuit.
          Racontes nous ton rêve mon p’tit, qu’est-ce ça fait d’être dans la peau d’un cloporte ?


        • vote
          ZardoZ ZardoZ 2 avril 12:19

          @ChorIzO,

          Je fais juste ressortir ta petite vanité, sinon, effectivement je me fous pas mal de ta misérable existence.


        • vote
          ZardoZ ZardoZ 2 avril 12:21

          Ah oui, tu me fais rire parfois, comme sur ton post au dessus où tu joues à l’inspecteur Gadget. C’est vrai qu’un crétin qui se croit savant, c’est un plat de fin gourmet.


        • vote
          Aldo Berman Aldo Berman 1er avril 15:27

          RRRR d’Alain Chabat relatait à sa façon, le premier meurtre de l’histoire.
          Dans la légende, il y aussi l’histoire d’Abel et Caïn.


          • 1 vote
            Tchakpoum Tchakpoum 1er avril 16:25

            Habituellement, les romans policiers me tombent des mains. Mais le polar archéologique me prend bien. Cette entrée triviale dans une histoire nous change ces analyses pétrifiantes la préhistoire avec les interrogations laborieuses des vestiges et artefacts.

            Par exemple farfouiller ses intestins pour savoir ce qu’il a mangé à ses derniers repas, c’est plutôt saisissant. Le travail de l’imaginaire est un bon vecteur de connaissances.


            • 1 vote
              LUCA LUCA 2 avril 09:06

              J’ai visionné ce doc il y a quelques jours et je l’ai trouvé excellent, la chronologie historique et archéologique amenant l’enquête interroge évidemment sur les conditions du meurtre mais également sur le mode de vie à cette époque dans une région alpine. Cela dit, le scénario ressemble aux séries fouilles merde du genre "police scientifique à Miami", des épisodes répétitifs tous identiques qui minent les programmes TV au détriment d’émissions qui pourraient éventuellement être intéressantes. Mais bref, ce n’est pas le sujet que je voudrais aborder, pour revenir à l’archéologie, on remarquera entre parenthèses et pour faire court que l’évolution darwinienne s’est davantage axée sur l’outil que sur l’organisme multicellulaire qui l’utilise ! La pierre, le bronze puis le cuivre de cette période, l’homo ingénieur a élaboré la métamorphose du même outil en à peine dix siècles, ça c’est de la performance ! par contre il utilise toujours ses "améliorations" pour se foutre sur la gueule, alors concernant l’histoire d’Otzi je me permets d’émettre la théorie suivante :

              C’était un voyageur qui ne respectait pas le couvre-feu, un étranger sans masque qui ne respectait pas non plus les distanciations sociales ! ...il est donc fort probable que nous soyons en présence d’un assassin en puissance que la société ne pouvait supporter plus longtemps, j’ajoute qu’il portait des signes ostentatoires à travers ses tatouages en forme de code-barres qui devaient certainement être périmés, le p’tit bonhomme méritait donc sans équivoque sa sentence.


              • 2 votes
                Conférençovore Conférençovore 2 avril 09:51

                295 visites pour un docu intéressant, bien foutu, instructif. 6 fois moins qu’une énième polémique de merde déclenchée sur BFMerde par une connasse. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise... Les gens venaient ici autrefois pour avoir de l’alternatif, des choses qu’on ne voit justement pas dans les médias de masse, les contenus originaux que propose cette immense ressource qu’est le net. Ago préfère mettre à sa une des articles qui ne sont que des copier/coller d’extraits d’émissions des médias de masse plutôt que de donner un peu de visibilité à des contenus de qualité qui justement en manquent et dont les auteurs ne touchent aucune aide (le mec de cette vidéo a vu son travail démonétisé...). Bref, je ne vois plus l’intérêt de continuer. Dommage, ce site était bien et il suffirait de peu de choses pour qu’il regagne en qualité mais apparemment les gens qui le gèrent s’en foutent. On dit d’Ago bleu qu’il est verrouillé par l’’ED, la complosphère... "on" dit bcp de conneries car en vérité il est surtout devenu verrouillé par le vide. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès