• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retour sur les participations de Jean-Paul Bourre à AgoraVox.tv

Retour sur les participations de Jean-Paul Bourre à AgoraVox.tv

Jean-Paul Bourre a participé à AgoraVox.tv autour de 2010-2012. Après une première vidéo datée de 2016, intitulée "Jean-Paul Bourre - La civilisation de remplacement ou le temps des loups - RIM 27/10/2011", florilège des publications qu'il a commentées. Cela donne le ton de l'homme. X, son interlocuteur, a plusieurs auteurs. Mais les échanges sont typiques, toujours à vouloir "estrèmdrwatiser" les discours intègres.

Voir aussi sous AV.tv : Face au chaos : le réveil de Kernunos, entretien avec Jean-Paul Bourre sur Viméo (2013)

 

 

Le Génocide des Français de Source

X : Entre l’intégrisme religieux et l’intégrisme d’extrême-droite, mon cœur balance... La civilisation européenne et ses valeurs humanistes est effectivement en train de disparaître.

JPB : Ta réaction est celle d’un défaitiste et d’un traitre. Il nous reste le "recours aux forêts" dont parle Jünger, la Résistance, le harcélement constant de l’ennemi, avec les méthodes des Sudistes de John Mosby - des bases arrière dans nos terroirs, dans nos cités, la clandestinité et le combat pour l’honneur, pour la Reconquista, plutôt que le défaitisme larmoyant entrenu par les médias - le retour de ce que Jean Parvulesco appelait "les meutes de la dernière heure", puisque l’Europe menacée est incapable de toute contre-attaque d’ensemble. Revoir les films "Chevauchée avec le diable" (un western de 76 sur la guérilla des sudistes de Mosby), ou "Aube rouge" (Red dawn) sur la résistance à l’envahisseur et les méthodes à employer lorsque celui-ci est en surnombre. Sol invictus !

X : Ah du temps de Pétain, ça allait beaucoup mieux , Maréchal Bourre nous voilà !

JPB : Facile l’amalgame Pétain/Hitler, la diabolisation à 2 balles, dès qu’un mec dit qu’il veut défendre sa civilisation, sa culture, et ses terroirs. Apprends d’abord à aimer la terre sur laquelle tu te trouves, sinon tu n’es qu’un fantôche lobotomisé à la solde de ceux dont le but est la destruction des nations européennes. Mes ancêtres marchent avec moi, depuis les premiers clans de la Gaule celtique, jusqu’aux dernières pages de cette Histoire de France qu’on n’apprend plus, depuis que le révisionisme scolaire fait la loi. Je serai un insoumis, un réfractaire, mon pote, et jusqu’à mon dernier souffle. Reste devant ta télé à bouffer de la merde, comme tous les zombis. Tu sais ce que ça veut dire la mémoire et l’honneur ? Non. Faudrait que tu relèves la tête pour ça.

X : C’est quoi exactement un Français de souche ? Parce que en regard de l’histoire de cette région du monde, des nombreux flux humains qui l’ont parcouru, ce concept n’a aucun sens. C’est un attrape gogos idéologique tout juste bon à rameuter les esprits faibles.

JPB : Les nombreux flux humains dont tu parles ont toujours été européens, et les invasions venues du sud et de l’est asiatique (mongols, ottomans) se sont toujours cassées les dents, en serbie, sous les remparts de Vienne, à la bataille de Lépante, en Espagne avec la Reconquista, en France à la bataille de Tours - donc le peuple européen appartient à la même culture celtique identitaire (avec ses dialectes locaux différents, ses langues nationales - mais le même fond civilisationnel qui passa de la civilisation celtique au christianisme. Tu répètes simplement ce que des zozos t’ont mis dans la cervelle (c’est à la mode aujourd’hui) et surtout tu n’as jamais ouvert un livre d’Histoire. Français de souche, bien sûr - je peux te montrer une longue succession d’ancêtres alignés dans les cimetières des terroirs de France, tous unis par une même façon de vivre... même encore jusqu’aux années cinquante (suffit de revoir les films en noir et blanc de cette époque - il y a une homogénéité de culture, et de population qu’il n’y a plus. Je suis né en Auvergne, dans la France profonde, et pas sur la lune.

X : Mais tu as le droit de défendre telle ou telle culture que tu apprécies, mais pourquoi tu veux imposer à tout le monde cette culture ? tu te rends compte que c’est du totalitarisme ?

JPB : Ha, parce qu’Annibal et ses éléphants se sont installés en France ? C’est nouveau ça ! L’espagne, c’est un cas à part : le seul endroit d’Europe qui a subi une occupation de plusieurs siècles - entre guerre et paix - jusqu’à la Reconquista. Quant à Vlad Drakul - le "Dracula" de la légende - il a combattu les trucs en Transylvanie est son rôle est insignifiant. Il a fallu les romans de gare sur "Dracula" pour qu’on reparle de lui. Tu apprends l’Histoire dans les bande-dessinées ? Je te le répète. Regardes les films en noir et blanc des années cinquante, et tu verrras à quoi ressemblait la population à cette époque, pourtant récente. Quant aux rôles des Sarko, BHL et compagnie, j’en parle dans l’émission (mais faudrait avoir l’honnêteté de l’écouter) et je dis bien que les agents du mondialisme sont nos premiers ennemis. Ce sont eux qui ont créé ce foutoir !

 

 

Droit de vote des étrangers : une menace d’invasion de nos provinces

Suite à divers commentaires multiculuralistes, un commentaire de JPB : C’est être facho que de défendre l’identité de son pays, sa culture, son histoire ? Je rêve ! Je suis gaulois, et fier de l’être ! Et s’il ya une église dans chaque ville, chaque village de France, c’est par hasard ? Non, ici la civilisation est européenne, et elle le restera, au prix de tous les sacrifices s’il le faut !

 

Appels à la haine d’islamistes à Paris : une réaction sur Radio Ici et Maintenant

Suite à quelqu'un qui ne voit pas d'appel au meurtre dans la vidéo, JPB : Pas d’appel à la violence ou au meurtre ? Je cite "On va tout péter !" "On va prendre les armes !" Et dire aux racailles "Allez-y, cassez tout !" t’appelle ça comment ?

 

Le paganisme, arme de résistance face à la mondialisation ?

Commentant la vidéo, JPB : Un peu long, mais on voit ce que le paganisme (celui de "nos ancêtres les gaulois par ex) peut apporter au combat identitaire -( à ne pas confondre avec les zozos sapés en viking et portant le marteau de Thor) - j’ai bien aimé sa vision du christianisme médiéval, enraciné, croisé au vieux paganisme des celtes, comme deux épées - c’est vrai que les lieux de cultes, sources, églises, lieux de pélerinages, sont souvent les mêmes, et il s’agit du plus vieil enracinement, comme le dit Jean Paul Bourre, européen.
PS : Lol ! Un pote a utilisé mon adresse Agoravox - mais malgré la confusion, merci quand même - je soutiens à 100 % - je soupçonne un proche de la radio web.

X : Vous partez du principe que le christianisme a "éradiqué" la culture gauloise.
Mais déjà, il vous faudrait faire le tri entre l’empire romain et le christianisme. Ensuite, le christianisme s’est plutôt surajouté à ce qui existait déjà, comme vous notez une certaine continuité des coutumes et des lieux de culte - même si il est vrai que l’empereur Romain, pour des raisons de stabilité politique, a voulu imposer le christianisme comme religion pour tous, et cela se comprend bien dans le contexte de guerres civiles permanente marquant la fin de l’Empire Romain. Mais, c’est le propre du christianisme : il se surajoute et préserve ce qui n’a pas de raison d’être aboli. On y constate une grande variété de cultes entre l’Europe, l’Inde, l’Afrique, l’Amérique, l’Asie. D’autres religions font tables rase, imposent tout, jusqu’aux coutumes. La tripartition sociale : guerriers (bellatores) / druides-prêtres (oratores) / travailleur (laboratores) s’est semble-t-il maintenue. Aucun doute, pour moi, c’est bien l’esprit européen qui s’est exprimé à travers le christianisme européen. Evacuez le christianisme, vous évacuerez 1500 années de penseurs charnellement européens. A ce propos, si vous avez l’occasion, lisez-les, depuis la fin de l’empire jusqu’au 17ème. Les ignorer, c’est ignorer votre identité, car c’est dans ce cadre de référence qu’ont été raffinées non seulement nos moeurs, mais en plus notre langue...
Personnellement, je lis Homère, Platon, Aristote, Porphyre, Saint-Augustin, Saint-Thomas d’Aquin, Malebranche, Pascal, Leibniz, De Bonald... (Lisez "la théorie du pouvoir politique et religieux" de De Bonald, vous comprendrez mieux la France pré-révolutionnaire)
L’identité, c’est le caractère de ce qui reste identique avec le temps. Pour rester identique au passé, il faut donc bien s’identifier à quelque chose. S’il doit y avoir continuité, l’on doit se pencher sur ce que connaissaient nos anciens immédiats (et parmi ces connaissances, il y a les penseurs de l’antiquité et les penseurs chrétiens) Maintenant, il est vrai que la France révolutionnaire pose un problème. A quelle tradition se référer ? A La tradition du roi très chrétien - dont les vestiges peuplent le pays et qui porte 2000 ans de penseurs, de la grèce antique au 18ème, ou bien à la tradition des droits de l’homme universel - dont les banlieues peuplent le pays et qui confine sa pensée à 200 ans d’âge ? Il y a de quoi être un peu perdu...
De plus, puisqu’il a semblé légitime de bouleverser la tradition politique une fois, pourquoi ne pas changer celle-ci une seconde fois, redevenir païen ? Puis pourquoi pas une troisième fois, devenir musulman ?
Dans ce cas ne parlez pas d’identité, mais parlez de continuation révolutionnaire et d’instabilité politique. Se révolutionner au moyen d’un passé sans archive, idéalisé et fantasmé, tout en parlant d’identité, c’est juste une arnaque...
J’aime nos ancêtre, et je sais qu’ils nous ont aimé. Parce qu’ils nous aimé, je sais qu’ils ont toujours voulu nous transmettre le meilleur. J’y suis donc fidèle.

JPB : Le christianisme médieval combattant - ok, parce qu’il est croisé avec les anciennes croyances des terroirs d’Europe (gauloises, chez nous). Quant à la vision universelle du christianisme, ex : conversion de toutes les nations à l’autre bout de la planète, en Afrique ou ailleurs, que devient l’identité là-dedans ? ça ressemble plutôt à du mondialisme. Le seul christianisme que je défends est un christianisme enraciné.

 

Jean-Paul et Mohamed : le clash (Radio Ici et Maintenant)

X : Depuis les années 80 , j’en étais aussi resté au souvenir d’une gentille radio d’allumés inoffensifs prônant la méditation et les expériences extra sensorielles autant que les médecines douces.
Je découvre depuis quelques semaines la nocivité des idées propagées par cette antenne.
Je conseille d’ailleurs la lecture de ce document édifiant décrivant le fondateur de la radio, ses pratiques et les principaux piliers dont JPB.
2011, les masques tombent et pas seulement du côté de l’oligarchie et de la finance.

JPB : C’est la prose d’un taré qui a tout fait , en son temps, pour faire couler la radio - là il me décrit venant à l’émission escorté d’un groupe de type en blousons de cuir ornés de croix celtiques. Il a vu trop de films ce mec ! Je lui conseille pas de croiser ma route un jour.

 

Joueur de jeux vidéos de rôle avec une jolie mise en scène :

 

BHL, Sarko et la Finance islamique au secours de l’euro

A quelqu'un qui raille son paganisme, JPB : Donc j’ai flingué un poulet, il y a trente ans, dans une mise en scène qui avait pour but d’évoquer les rites du vieux paganisme,et ça semble te poser un problème - mais les autres abattages rituels religieux non-européens ne te gênent pas - c’est vrai qu’ils sont parfaitement admis,et à une échelle industrielle et mondiale. Quant à ce livre sur Baudis, je prépare une vidéo pour m’en expliquer. Remarque que cette émission (vive le direct !) m’a permis d’évoquer Clovis, Saint Louis, d’Artagnan, des "géants" face aux "petits hommes gris du siècle" (oui, c’est dit dans l’émission) alors que Tina Kieffer croyait que j’allais parler de Gilles de Rais et de Gengis Khan. Et puis la référence aux grands ancêtres, ce fut un réel plaisir, à sa grande surprise aussi. Et tu connais toi un nègre de l’édition qui au lieu de garder sa gamelle bien au chaud et d’éviter de franchir la ligne rouge vient en direct traiter son commanditaire (en l’occurence le sieur Baudis) de clown ? Ce mec m’a fait un procès ensuite - mais pour moi c’était "mission accomplie". Je vais répondre à tout ça dans une vidéo prochainement, le timing, les détails, dont l’appellation "médium" collé sous mon nom pendant le direct, à mon insu.

 

Jean-Paul Bourre vs FOG, "la putain de Panurge"

JPB : Laissons répondre Ernst Jünger, pour une fois - au sujet de l’adversaire : "On n’entamera pas son pouvoir à coups ce concepts. La résistance du Rebelle est absolue : elle ne connaît pas de neutralité. Il ne s’attend pas à ce que l’ennemi se montre sensible aux arguments, encore moins à ce qu’il s’astreigne à des règles chevaleresques." Quant aux grands mythes européens, fondateurs de NOTRE civilisation : "On ne revient pas en arrière pour reconquérir le mythe ; on le rencontre à nouveau,quand le temps tremble jusqu’en ses bases, sous l’empire de l’extrême danger." C’est dit, et nous y sommes.

 

L’Aigle du Thalmor (western skyrimien)

X : Pourquoi t’acharnes-tu à nous casser les couilles Jean-Paul ? Facho, réac ! Tu ne l’emporteras pas au paradis :)

JPB : Facile de grogner derrière un pseudo. Garde tes oeillères mon pote, tu fais partie des mecs à la cervelle plate, scotchés à la surface comme des rampants qui se branlent sur l’actualité et répètent ce qu’on d’autres leur on dit. Moi je suis un homme libre.
"Je l’emporterai pas en paradis !" de quel paradis tu parles, d’abord ? Celui des celto-nordiques ? ça c’est un problème entre moi et les dieux de l’ancienne histoire, et je ne pense pas que tu sois qualifié pour en parler. I’m lonesome arverne !
Facho, réac... allez-y avec les seaux d’ordure et les étiquettes toutes faites. Je ne me reconnais dans aucune de ces appelations. Je suis un barde enraciné, un vieux chaman lié aux anciens clans, ceux de mon terroir, l’Auvergne (mais qui étaient semblables à tous les clans celto-nordiques qui ont peuplé les terroirs d’Europe avant l’arrivée du christianisme).
Pour revenir à Skyrim... certains jeux sont traversés par des lignes de forces qui échappent à leurs concepteurs (sans le savoir, ils en deviennent les "médiums") - ce que ne peut pas comprendre un mec dont la pensée est formatée par une vision du monde à deux dimensions. L’écume des choses est très importante pour ces mecs-là (ils l’appellent "normalité")...c’est la seule chose qui leur est accessible.

 

La Bague des Anciens (Skyrim) et Arvernes

X : D'immigrations, vous oubliez celles qui remontent à - 6000 av JC, depuis les Plaines du Danube, ellles aussi de plus en plus chargées de migrants venus de l’ancien centre de la révolution de l’agriculture et domestication des cheptels La Mésopotamie ... Démographie et migration étant l’essence des mélanges de ces populations ...
le chemin vieux de millénaires aussi ancien de qu’est l’humanité
La notion de nation française au 5éme siècle avant JC, est une sottise grossière ... n’en déplaise aux francos coqs, alors que la domination romaine (italienne ?) à durée jusqu’au 4éme après JC ... !

JPB : Re la Mésopotamie. Moi je ne suis qu’un pauvre paysan d’Auvergne, avec de la paille dans ses sabots. Bien sûr que la France n’existait pas à l’époque celto-gauloise... mais les terroirs étaient là, la terre sous les pieds, l’homme était libre, ses dieux étaient des dieux locaux qu’ils ne cherchaient pas à exporter à l’autre bout de la planète. Ce qui n’est pas le casdu monothéisme et de sa dictature avec des visées planétaires.

 

Le nain François Hollande et le retour du Grand Condé

X : Ravagé du cortex, le militant refoulé d’extrême droite qui aurait tant voulu vivre l’épopée dantesque des chevaliers, des skins et des bouffeurs de mac do mais dont la bedaine aura été un frein à tout. Reuhhbelle de chambre de bonnes et de monoprix à la fois.

JPB :

Tu connais ma vie gros malin ? On ne me marche pas sur les pieds, on ne m’insulte pas, on ne me bouscule pas, dans le métro, dans la rue, n’importe où, on n’insulte pas une nana devant moi. Je vais au clash, et tant pis pour les conséquences. C’est une question d’honneur mon pote.

 

 

Skyrim : Amour et loups-garous...

Commentant sa partie, JPB : Level 40 aujourd’hui - et l’aventure continue - pour Bordeciel (dans le jeu et hors du jeu, ce qui est la même chose pour l’esprit d’un chaman qui voyage entre les 2 mondes (je parle des chamansde la vieille Europe, ceux des clans païens (avant le totalitarisme du dieu unique) - nous sommes le peuple des forêts.

 

Nos ancêtres les Gaulois : mythe ou réalité ?

X : http://ia800200.us.archive.org/29/items/SombresAspectsDuCharlatanisme-ParEricChams2009/SombresAspectsDuCharlatanisme-ParEricChams2009.pdf Sombres aspects du charlatanisme - par Eric CHAMS (2009)-
Extraits : "J.-P. Bourre avait publié aux éditions de l’Æncre en 1995 : Le Graal et l’Ordre noir (ou comment l’Ordre noir d’Heinrich Himmler n’a poursuivi qu’un seul but : la reconstruction de l’empire des anciens Germains en retrouvant ses racines préchrétiennes), ouvrage jamais vanté sur les ondes, on sait parfois être prudent".
Sur le Web, commentant avec effusion un ouvrage de J.-P. Bourre qui lui rappelle le bon vieux temps : « Il a laissé parler des néo-nazis dans son émission sur Ici et Maintenant et à cet [sic] occasion défié le CSA »... (tontonmahood. blogspot.com). J.-P. Bourre, en dehors de fustiger régulièrement sur les ondes Mgr « Glaviot » (comprendre : Mgr Gaillot — qui passe à la télé au lieu de vomir Vatican II qui ne souhaite plus user des termes de « peuple déicide » à l’endroit des Juifs), les « prétendus Droits de l’Homme », la « démocrassouille », cette « grosse vache » de Simone Veil, de lancer ce genre de mots d’ordre : « Pour purifier l’antenne, passons du Brasillach ! » et de chanter « la vraie France, celle de Saint-Louis et de Drieu la Rochelle », J.-P. Bourre, donc, reçut notamment sur Ici et Maintenant Martin Peltier (directeur de la rédaction de National-Hebdo et à ce titre condamné le 4 avril 1996 pour « contestation de crimes contre l’humanité »
... Ce n’est là qu’un infime palmarès du Sieur Bourre ...

JPB : Il est rigolo ce mec avec sa haine à 2 balles. Aucune apologie du nazisme dans ce livre. Même les émissions de France 2 disent que les nazis s’intéressaient au paganisme, c’est pas un scoop.

 

Chasse à l’homme en Bordeciel (Skyrim)

X : Aberrant, levez plutôt votre nez sur nos ciels qui se dépolluent grâce à l’obolix, un spectacle que seul verra notre génération ou aussi cet astre sur-brillant se levant de nouveau à l’est alors qu’il y a deux mois il était à l’ouest le soir... on nous disait alors que c’était Jupiter... mais Jupiter est une planète géante et lente... ce matin il y avait DEUX Venus !! regardez à l’est à 5h du mat.

JPB : C’est quoi, c’est un signe qui annonce le retour du messie ? :)
En dehors de ma blague à 2 balles, oui la nature est très importante, pour nous Sombrages - gaulois arvernes pour moi qui suis d’Auvergne (ce qui est la même chose) et je pars dans peu de temps faire un séjour en forêt, seul, à l’ancienne, vivre, dormir (avec un abri de fortune) et surtout voir et entendre autrement, me connecter à ces autres réalités que mon peuple a perdues dans le vacarme et la pollution des grandes villes - apprendre à voir et à entendre autrement, sentir la présence des dieux et des élémentaux liés aux sources, aux arbres, aux anciennes lieux mégalithiques - je cherche le vortex, le passage, la ligne de partage entre les deux mondes, que connaissais les chamans arvernes, comme tous les clans païens de l’ancienne Europe. Alors, savoir regarder le ciel, aucun problème.

 

 

Gene Vincent, blousons noirs et bandes de banlieue, des 60’s à aujourd’hui

X : Sociologie à 2 balles ! les blousons noirs étaient aussi mal vu que les racailles d’aujourd’hui ! le reste , c’est une question d’époque et de folie ...

JPB : Faux ! L’esthéique (la sape) blousons noirs étaient celle des westerns, avec un certain code d’honneur (on aurait pas savaté une nana comme je l’ai vu récemment, à dix sur la fille - mentalité de chiens) - on affrontait le système, et nos références étaient, en dehors des westerns, les films de guerre, avec la notion d’héroïsme, ou des films emblématiques comme West Side Story, L’équipée sauvage avec Brando, ou les films de James Dean. Pas de communautarisme ethnique avec la haine de la France. On plantait pas un mec pour une clope et on respectait les vieux - on leur crachait pas dessus comme des lopes. Et le but était pas de faire de la thune par tous les moyens. La différence est énorme.

 

La Guerre de Sécession continue aujourd’hui

JPB :La Guerre de Sécession est une période qui nous éclaire sur le rôle hégémonique des Yankees aujourd'hui, sur les particularismes régionaux, sur le cynisme des hommes d'affaires, sur la propagande du sentimentalisme en politique... et aussi sur le courage des hommes.

La mentalité yankee a duré dans le temps puisqu’elle pratique la même hypocrisie : prétexter un ennemi abominable pour lui voler ses richesses. La Guerre de sécession continue : il y a toujours une mentalité yankee qui prétend nous dissoudre dans une Union européeenne qui fait fi des particularismes régionaux, fi des traditions. C’est peut-être la leçon que l’on peut tirer de cette guerre.

 

La fée Mélusine, Guy de Lusignan et les Croisades

JPB :La légende de la fée Mélusine, la femme-serpent, entre paganisme et christianisme, fondatrice de la lignée des Lusignan, dont le plus célèbre, Guy de Lusignan, fut "roi de Jérusalem" pendant les Croisades.

Je ne raconte pas toute l’histoire des Croisades, mais le destin des Lusignan lié à la malédiction de la fée, à travers le légendaire et les mythes, c’est-à-dire les origines, la nature et les mystères de la "femme-serpent", son histoire, jusqu’à la mort de Guy de Lusignan à Chypre, au moment où résonnent "les cris de la fée".

 

 

 

 

____________________________________

Tags : France Europe Jeux vidéos Immigration Prospective et futur Spiritualité Liberté d’expression Oligarchie Finance




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 6 votes
    ged252 2 juillet 16:19

    les dernières productions de Jean Paul Bourre : les jeux vidéos, sa chaine :

    https://www.youtube.com/channel/UCjO4R2USt0BdTa8nhZsmJoQ


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 4 juillet 13:48

      Tiens, vous qui êtes si lourd d’habitude, vous abondez dans le sens de cet article j’imagine. C’est exceptionnel, donc je le souligne. Les jeux vidéos servent à narrer des histoires pour J.P.B., il faut le souligner : ce sont des supports shamaniques dans sa démarche, des "plans akashiques".


    • vote
      ged252 2 juillet 16:24

      Même si JPBourre a eut raison sur le diagnostique,

      .

      https://www.agoravox.tv/spip.php?page=auteur&id_auteur=16467&c=nbr

      .

      il n’a pas raison sur les moyens, la stratégie, c’était lui aussi un anti chrétien carabiné, il n’a pas su faire les bons choix, too bad smiley


      • vote
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 4 juillet 13:49

        Le lien est dans l’article, lisez un peu ce qu’on vous soumet. Quant à ses choix, ce sont les siens.


      • vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 3 juillet 20:16

        " Grand remplacement"... fantasme... Renaud Camus... J Bourre....

        Ca se confirme : F de souche a-t-il finalement eu raison d’Agoravox dans l’indifférence de ses fondateurs qui ont manifestement pris le large depuis quelques années maintenant ?

        Il faut le craindre. 


        • vote
          Mervis Nocteau Mervis Nocteau 4 juillet 13:46

          Je crains surtout que les nunuches craignent qu’on parle de tous les sujets, seraient-ils fantasmatiques. S’ils le sont tant, il devrait vous être aisé de le démontrer. Maintenant, R. Camus et J.P. Bourre ne sont pas du même tonneau, loin de là, très loin de là : entre le beau-lettré et le shaman-rocker, il y a un monde.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès