• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > RT France - Carlo Rovelli : le temps "existe" mais est différent de ce que (...)

RT France - Carlo Rovelli : le temps "existe" mais est différent de ce que l’on croit, le temps créé par notre imagination est lui illusoire

 

Excellente approche par Carlo Rovelli de la notion de temps...

RT France - Carlo Rovelli : le Temps "existe" mais est différent de ce que l'on croit ; par contre le temps créé par notre imagination habituelle est lui illusoire, c'est une approximation, c'est comme pour le Soleil...

Super Interview de Sophie Shevardnadze...

La Grande Interview : Carlo Rovelli

Sortie le 10 févr. 2021

RT France

Dans La Grande Interview, Sophie Shevardnadze reçoit Carlo Rovelli, physicien et théoricien.

Tags : Recherche Histoire Prospective et futur Culture Science et techno Université Ecole




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 14 août 17:47

    Questions intérressantes et réponses intéressantes.


    • vote
      yoananda2 15 août 15:18

      @naincognito
      je n’ai pas parlé d’age.


    • vote
      juanyves 15 août 13:03

      Big Bang ou succession de : expansion -> contraction -> expansion -> contraction

      Le temps : vers l’avant puis vers l’arrière

      Le temps c’est aussi la 4ème dimension du système dans lequel nous existons.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 16:33

        Voyager dans le passé ? Les LOIS de la physique ne s’y opposent pas en principe (elles ne distinguent pas le passé du futur) ! Où est donc le problème ?

        En 8(mn), Carlo nous parle de la croissance de l’entropie, si présente par exemple dans la rhétorique d’un Stiegler !

        Toutes le choses se déplacent dans le même sens : c’est ce qu’on appelle la croissance de l’entropie,

        c’est la différence entre le passé et le futur !

        Nous sommes de très grands objets par rapport aux atomes et aux molécules ; là est le problème

         : comme dans le film de Christoffer Nolan, il serait possible de passer du futur au passé en jouant sur l’entropie, mais il faudrait pour cela pouvoir changer la disposition des molécules...

        Vaste programme pour les universitaires comme Carlo, assujettis à un conditionnement, cad à un formatage implacable évident...

        Question :

        peut-on s’émanciper d’un tel conditionnement

         ?

        Et si OUI Comment ?

        Merci pour votre contribution


        • 1 vote
          juanyves 15 août 19:08

          @Ritonas 4
          Pour cela il faudrait que les molécules existent en tant que matière, or plus l’on descend plus les particules qui composent les particules sont petites. Finalement que reste-il : des ondes.
          Un moine du 15ème siècle, je crois, avait élaboré une théorie comme quoi le monde serait un écheveau d’ondes et les noeuds entre ces ondes serait de particules. Je n’arrive plus à retrouver son nom mais ça a interessé de nombreux chercheurs.
          L’immortalité n’a aucun sens dans un système en perpétuel mouvement et évolution. L’immortalité est quelque chose de figé, d’immuable : le même âge toujours, le temps arrêté. La soif d’immortalité est simplement une force qui oblige à lutter pour le vie, contre la mort : respirer, boire, manger, se reproduire.


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 18:25
          Ritonas 4 15 août 16:50

          @Mao-Tsé-Toung
          Je contribue, " mais il faudrait pour cela pouvoir changer la disposition des molécules..."
          Donc, on résoudrait le problème de la vie, l’immortalité et tout ça ?

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          Nous serions dans un autre paradigme...

          "changer la disposition des molécules"

           : ça c’est l’interprétation universitaire de Carlo...

          Mon LOGO, et mes réflexions "métaphysiques", parlent une autre langue : pour moi la physique est définitivement limitée par la "philosophie" de son instant présent, elle-même limitée par la raison dont l’horizon ne peut-être qu’anthropomorphique et s’arrête donc à l’humain : ce n’est pas du tout ce dont témoigne mon LOGO !


          Comprenne qui pourra


          Merci pour votre contribution


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 23:34
            Ritonas 4 15 août 21:06

            @Mao-Tsé-Toung
            Donc ton logo discute peut-être avec des extra terrestres en forme de pieuvres ou de nuages gazeux ? A quoi pourrait ressembler leurs sciences physiques ?

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
            Désolé... vous ne répondez pas à la question posée ! Vous balancez plutôt n’importe-quoi... !

            Rappel de la question principale posée

            dans son contexte :


            Carlo

             : "Nous sommes de très grands objets par rapport aux atomes et aux molécules ; là est le problème

             : comme dans le film de Christoffer Nolan, il serait possible de passer du futur au passé en jouant sur l’entropie, mais il faudrait pour cela pouvoir changer la disposition des molécules..."

            Vaste programme pour les universitaires comme Carlo, assujettis à un conditionnement, cad à un formatage implacable évident...

            Question :

            peut-on s’émanciper d’un tel conditionnement ?

             

            Et si OUI Comment ? (question pouvant être considérée, tout au moins dans un premier temps, comme subsidiaire)

             


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 août 02:34
              Ritonas 4 16 août 00:20

              @Mao-Tsé-Toung
              peut-on s’émanciper d’un tel conditionnement ?

              Non.

              Et si OUI Comment ?
              Pour des extra terrestres en forme de pieuvres ou de nuages gazeux ( évidement c’est des exemples débiles ) c’est peut être possible, ils seraient en dehors de notre anthropocentrisme.

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

              Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
              L’inscription 811 5485 23040

              @Ritonas 4
              Évidemment quand j’élève le débat en posant ce type de question... les braves gens n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux !
              Gare au Gorrilleeeeeeeeeeeee.... (Brassens)

              Je n’ai jamais fait de démagogie (j’ai plus de 83 ans) : cela est bon pour les politicards qui guettent les suffrages ; cela n’a jamais été mon cas, ni ici, ni ailleurs.

              En tout cas votre ignorance crasse sur le sujet, qui demande à la fois, de l’érudition et de l’inné (voir ce qu’en dit, entre autres, mon QI à ce sujet) vous empêchera de comprendre votre insistance sur les les extra terrestres en s’adressant à moi !

              Depuis plus de 8 ans que je commente (5485) & publie (811) sur ce site, je défends la thèse selon laquelle nous sommes un élevage d’extra terrestres,

              et que mon LOGO confirme cela, car il montre (scoop) que j’ai gardé un lien immarcescible avec ces "entités" que la Bible appelle les ELOHIM...
              chez les
              Comprenne qui pourra

              PS) un peu d’érudition ici  : on peut lire

              ELOHIM

              dit

              or ELOHIM

              est un PLURIEL, et le verbe est au singulier !

              Vous qui faites ici le malin en m’envoyant chez les extra terrestres, expliquez nous cela, si vous en êtes capable.

              Merci d’avance

              Merci pour votre contribution quand même

              (en partie, tout au moins, involontaire ou inconsciente, si vous préférez ! Grand Merci quand même)


            • vote
              vesjem vesjem 16 août 08:42

              @Mao
              redescends sur terre 5 mn, et prends le temps de respirer l’air du temps
              avec le, va, tout s’en va....auteur inconnu ...


            • vote
              vesjem vesjem 16 août 08:43

              @vesjem
              avec le temps, va, tout s’en va...


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 août 12:48
              Ritonas 4 16 août 11:49

              @Mao-Tsé-Toung
              Je vous présente mes excuses. Je ne savais pas sur les ELOHIM et vos thèses.
              Je plaisantais un peu mais sans moqueries.

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
              @Ritonas 4
              Bien reçu ; jamais de problèmes avec quelqu’un de bonne foi !

              Nonobstant, j’insiste :
              1/
              JE SAVAIS que nouveau par ici, vous ne connaissiez pas mes thèses

               !
              2/
              Ce qui est remarquable, c’est que sans en être conscient, vous me relanciez sur mes thèses

              fondamentales : beaucoup diront que c’est le hasard...(puisqu’ils expliquent tout ce qui semble sortir de la "Raison" par ce mot hasard

               !)
              3/
              Hors le hasard dans ces circonstances, cela n’existe pas, en supposant qu’il puisse exister parfois :
              Jung & Pauli tous deux universitaires, et donc prudents, car ils ne voulaient (pouvaient plutôt ?) pas fâcher les décideurs* de notre système pyramidal, parlent eux de synchronicités...

              *décideurs

              dont le Dieu s’appelle Raison

              CQFD


            • vote
              vesjem vesjem 16 août 08:39

              le temps des uns , et le temps des autres

              belles démonstrations inutiles d’un scientifique vaniteux, qui va passer son temps avec l’obsession de définir le temps, et nous leurrer avec des explications vaseuses : peine perdue, il va constamment se heurter à un mur : le mur du temps

              il ferait bien mieux de rester humble et d’épouser une religion, pour neutraliser sa quête et réduire son égo

              temps et vide sont des notions indéfinissables et qu’il nous faut admettre


              • 1 vote
                JL 17 août 08:44

                Ce que nous appelons ’le temps’ est une expérience subjective relative à des durées vécues.

                 

                Si le temps est une notion abstraite, en revanche la durée est une donnée réelle inséparable des processus de transformation de l’énergie et de la matière qui ne sont jamais instantanés : d’où la notion de relations de cause à effet.

                 

                Il n’existe pas de durée négative, puisque l’entropie n’est pas réversible. En conséquence, le temps négatif des physiciens ne pourrait être que virtuel, et les voyages dans le temps qu’à sens unique.

                 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès