• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Soft power : pouvoir de séduction et d’incitation

Soft power : pouvoir de séduction et d’incitation

(détournement de Traviss33)

 

" Développé en 1990 par le professeur américain Joseph Nye, ce concept décrit la capacité d’un acteur politique (...) d’influencer indirectement le comportement d’un autre acteur ou la définition par cet autre acteur de ses propres intérêts à travers des moyens non coercitifs (structurels, culturels ou idéologiques).

 

 Pour Joseph Nye, il s’agit d’une nouvelle forme de pouvoir dans la vie politique internationale contemporaine, qui ne fonctionne pas sur le mode de la coercition (la carotte et le bâton), mais sur celui de la cooptation, c’est-à-dire la capacité de faire en sorte que l’autre veuille la même chose que soi.(...)

 

Le pouvoir de commandement, capacité de changer ce que les autres font, peut s’appuyer sur la coercition ou l’incitation (par la promesse d’une récompense). Le pouvoir de cooptation, capacité de changer ce que les autres veulent, peut s’appuyer sur la séduction ou sur la possibilité de définir la hiérarchie des problèmes politiques du moment de façon à empêcher les autres d’exprimer des points de vue qui paraîtraient irréalistes face aux enjeux du moment.

 

(...) Le soft power complèterait ainsi la puissance traditionnelle de contrainte (hard power) et serait aujourd’hui la forme de puissance ayant le plus d’importance (...) "

 

(extraits de l’article de wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Soft_power)

 

En temps de guerre, ce soft power est assez proche des psyops ou opérations psychologiques. L’une des techniques qu’on a pu observer en côte d’ivoire ou en Lybie est la déshumanisation de l’adversaire afon d’ouvrir la voie à son éviction.




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    jakback jakback 28 novembre 2011 13:26

    C’est plus une ficelle, c’est une corde a noeuds.


    • 1 vote
      JahRaph JahRaph 28 novembre 2011 15:47

      Le mot "soft power" date peut être des années 90, mais des pays ou des empires utilisent cette stratégie depuis des milliers d’année, je pense par exemple à l’empire Chinois, vis-à-vis des mongols notamment.
       
      Les Chinois craignaient les invasions mongoles, et refusaient de s’enfoncer dans des guerres interminables et couteuses contre ces peuplades nomades.
       
      Ils ont donc utilisé le "soft power" pour améliorer leurs relations avec les mongoles, et les inciter petit à petit à se sédentariser, et à modifier certaines de leurs coutumes, notamment les plus guerrières.
       
      Tout cela pour dire que le "soft power" ce n’est pas que du négatif.


    • 1 vote
      sortec sortec 28 novembre 2011 13:46

      c’est complètement nul, que les arabes nous pondent des chefs d’oeuvres comme l’a fait hollywood et on en reparlera

      puisque parait-il tout n’est que propagande, rien ne les empêche de faire des films avec pleins de méchants aux yeux bleus, seulement il faut sans doute aussi un peu de talent

      travis est pourtant capable de faire des trucs géniaux, comme celui-ci, toujours merveilleux à revoir


      • 6 votes
        Giordano-Bruno 28 novembre 2011 13:54

        Du talent ou des moyens financiers ?


      • 1 vote
        Machiavel 28 novembre 2011 14:01

        Quand un paranoîaque rencontre un autre paranoîaque , qu’est ce qu’ils se racontent ?

        Des histoires de paranoïaques ....

        • 6 votes
          levelespieds 28 novembre 2011 14:24

          Pour ceux qui pensent que c’est de la paranoïa :

          Un documentaire qui montre que les arabes sont toujours les méchants dans les films américains :

          http://www.dailymotion.com/video/x8rkn2_hollywood-et-les-arabes-1-3_news

          Paranoïa... Et vous vous êtes schizophrènes, un coup jsuis à gauche un coup jsuis à droite en fonction de ... du taux d’humidité et du vent !


          • 1 vote
            Machiavel 28 novembre 2011 20:48

            levelespieds , ce que tu ne veux pas comprendre , c’est que ce genre de raisonnement entretien la haine des 2 côtés aussi bien du côté des " bons aryens " que de ceux comme toi qui prétendent que le fait d’être arabe serait une race , cela entretien la haine et fait le jeu des vas t’en guerre et je n’ai pas de leçon à recevoir de la part d’ opportunistes démagogues qui balancent des vidéos pour propager ce genre de clichés qui font la joie des mouches à merdes. .


          • 3 votes
            levelespieds 28 novembre 2011 21:15

            Machiavel, merci de prendre le temps de répondre et d’exprimer ton point de vue. Le fait d’être arabe n’implique pas d’appartenir à une race, je pense qu’on s’éloigne de la vraie question. Le fait d’être arabe implique au moins un faciès reconnaissable (dans la supra-majorité des cas).

            Ce que je dis c’est que les films hollywoodiens qui sont parfois carrément sponsorisés par le gouvernement, (films de guerre, films d’aviation etc...) présentent toujours consciemment ou non le personnage d’un arabe, reconnaissable au moins au faciès donc, qui joue le rôle d’un méchant. Et ce n’est pas être démagogue que de dénoncer ça. En effet à qui profite le crime ? Aux ennemis des pays arabes. Qui est cet ennemi (je simplifie) ? Les USA. Les USA ont intérêt à ce que le peuple soit convaincu qu’une guerre est inévitable avec un pays arabe, après tout ils sont tellement mauvais, arrièrés brutaux, etc qu’il faut leur apporter la lumiére de la démocratie.

            Finalement ce qui est devant nos yeux est une grossière manipulation (l’arabe méchant) qui sert des fins concrétes et ça n’est être démagogue que de dénoncer ça. On vient de le faire en Libye, on a diabolisé un homme, mais c’est passé comme un lettre à la poste aprés tout c’est un arabe méchant, despote et arriéré qui viole des journalistes (une autre fable..)


          • 3 votes
            cassia cassia 28 novembre 2011 16:01

            Je recommence Hollywood et les Arabes à tous les rascistes qui pullulent sur Agora ainsi ils pourraient se rendre compte qu’ils sont les victimes désignés et consentantes d’un diktat dont ils n’ont pas pris conscience. Esclaves malgrés eux !?.......
            En tout ce documentaire m’a fait l’effet d’un véritable choc !


            • 2 votes
              sortec sortec 28 novembre 2011 18:11

              il y a même un type qui raconte que la scène -culte- des aventuriers de l’arche perdu où on voit harrison ford tuer au pistolet un méchant qui venait de faire pleins de moulinets avec son sabre est une scène raciste sous prétexte que le type est arabe !

              y’a des fois où il faudrait arrêter de prendre les gens pour des cons


              • 3 votes
                levelespieds 28 novembre 2011 21:23

                Ben quand je vois cette scéne, je me dis : Tiens l’arabe à un sabre, le héros à un pistolet.. (pourtant les arabes ont des pistolets.. si si) et l’arabe bouge dans tous les sens comme un imbécile, il a l’air ridicule. Sa démonstration de force est tournée en dérision (pourtant un combat au sabre me semble plus noble qu’un coup de pistolet). Finalement le héros, du haut de haute hauteur parfaite sort son pistolet et tire nonchalemment comme si ça n’était qu’une mouche qu’il balaie du revers de la main alors que l’autre ne l’a même pas touché.

                Donc bien quelques idées ici :
                - Les arabes sont arriérés
                - Les arabes sont ridicules
                - La vie d’un arabe ne vaut pas grand chose
                - L’homme occidental est plus avancé et plus fort


              • vote
                Dubitatif 28 novembre 2011 21:40

                Euh, autant je suis d’accord qu’Hollywood est un "bras" de la propagande USA, autant pour cette scène, c’est aller au delà de l’interprétation.

                Il y a une anecdote sur cette scène, le script prévoyait un combat "épique" entre sabre et fouet, mais ce jour là, Harrison Ford avait la dysentrie (même les héros peuvent être malade, quelle déchéance smiley ) et il ne sentait pas en forme pour tourner toutes les séquences. D’où l’idée de la raccourcir par un effet de facilité.
                http://web.archive.org/web/20070612222640/http://www.indianajones.com/raiders/bts/news/f20040113/index.html

                S’ils avaient suivi le script, le résultat aurait été le même le local serait mort vu que le héros doit pouvoir jusqu’à la fin du film.

                Plus facile, plus rapide, plus séduisant était cette solution smiley


              • vote
                alia alia 29 novembre 2011 01:36

                 " Le 13 em guerriers" film réalisé par John McTiernan , un bel hymne aux arabo musulmans !!! 

                http://www.youtube.com/watch?v=hjWadgrmWTo 


                • 1 vote
                  Frida FRIDA 29 novembre 2011 03:17

                  @alia

                  je l’ai vu, mais c’est bien l’exception qui confirme la règle.


                • 2 votes
                  maddle maddle 29 novembre 2011 10:07

                  Plutôt la treizieme tribu d arthur Koestler ,pour savoir à qui appartient les USA et L Europe...pour l’ instant. On y apprend d’ où vient notre charmant président Khazar et tout les financiers mondiaux...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès