• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > STRATPOL : Gilets Jaunes, un printemps français

STRATPOL : Gilets Jaunes, un printemps français

3ème et dernier entretien (18.01.2019) avec Yannick Jaffré :

- Les GJ dans une perspective historique et politique

- Irruption du Peuple français dans son Histoire.

don : https://stratpol.com/don/

 

Tags : Gilets jaunes




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • 6 votes
    medialter medialter 19 janvier 12:24

    Rien de spécial dans cet entretien, qui pourrait se résumer à "Bravo les GJ" smiley 

    1/2h de paumé pour ma part, d’autant que l’entretien date de fin décembre, et que "l’analyse" a donc passé sa date de péremption, ne prenant pas en compte la mort imminente du mouvement. Printemps français tu parles, dans 10 ans, tout le monde aura oublié les GJ, comme tout le monde à déjà oublié la révolte des banlieues de 2005, pourtant pas si lointaine, et autrement plus spectaculaire.

    *

    Plutôt d’accord avec Patrice Quarteron, incriminé à tort dans cette vidéo. Macron a été élu démocratiquement, donc ceux qui ne sont pas contents devraient plutôt remettre en cause le système électoral, ou à défaut ne pas voter ou voter autrement. Perso, je suis totalement contre le système électoral qui est une immense escroquerie démocratique montée pour parvenir à la même destination à tous les coups (la preuve, Attali avait déjà prévu l’élection de Macron avant qu’il ne soit connu), mais dès l’instant où c’est ce système qui est en place, il n’y a aucune légitimité à remettre en cause ses résultats tant que le suffrage universel n’est pas lui-même remis en cause. Tu votes, t’acceptes le résultat et tu fermes ta gueule.Point barre

    *

    Donc voilà mon conseil aux GJ : plutôt que d’aller faire les blaireaux sur les ronds-points ou d’aller tout casser comme des ados attardés (c’est sûr que comme ça, vous allez sûrement obtenir quelque chose), commencez par vous interrogez sur les mécanismes prétendument démocratiques qui remettent en place toujours les mêmes. Le jour où le système électoral sera remis en cause, là les élites vont commencer à baliser. Ils ont déjà senti le danger dans le passé, puisqu’ils avaient déjà parlé de le rendre obligatoire


    • 3 votes
      PumTchak PumTchak 19 janvier 12:36

      @medialter

      Bah, oui, cela s’appelle le RIC.

      Mais mediater est un autiste.


    • vote
      medialter medialter 19 janvier 12:49

      @PumTchak
      "cela s’appelle le RIC"


      *
      Ha mais oui, c’est sûr que l’oligarchie va permettre au RIC de flinguer le suffrage universel. Mais PumTchak n’est pas encore sorti de l’oeuf. Voilà ce qu’il écrivait hier :
      "Ce n’est pas sur un os que les GJ sont en train de tomber, mais sur une boule de tantale"

      *
       smiley
      On découvre le monde à tout âge, n’est-ce pas ? Le mec vient juste de comprendre hier une partie du problème, mais il vient tout-de-même étaler son utopie infantile. Le jour où t’auras pigé les rouages profonds du système, tu viendras la ramener, dans l’attente je te trouve mieux dans ton bac à sable avec les GJ


    • 2 votes
      PumTchak PumTchak 19 janvier 12:55

      @medialter

      Oui, p’pa. Il n’y a pas de solution, je sais. Tout est foutu, il n’y a rien à faire. Rien ne sert d’essayer quoi que ce soit, parce qu’on est tous des cons.
      Les GJ ont parfaitement pigé le problème justement avec le RIC. Mais ce sont des cons quand même.
      Papa est content ?


    • 1 vote
      Zatara Zatara 19 janvier 12:57

      @PumTchak
      Dans le cadre des "articles/vidéo" sur les GJ, la contradiction, le paradoxe ne semble pas gêner outre mesure le sieur medialter...


    • 4 votes
      Zatara Zatara 19 janvier 13:01

      @medialter
      Rien de spécial dans cet entretien, qui pourrait se résumer à "Bravo les GJ"
      la vidéo est autrement plus étoffé que ce genre de niaiserie.


    • 1 vote
      medialter medialter 19 janvier 13:03

      @PumTchak
      parce qu’on est tous des cons
      *
      Tous, non, toi, j’ai un doute
      *
      "Les GJ ont parfaitement pigé le problème justement avec le RIC"
      *
      Les GJ ont sans doute compris "Moi y a pouvoir prendre avenir pays en main", mais je doute, à quelques exceptions près, qu’ils sachent dans les détails qui exactement tient le pays.


    • vote
      medialter medialter 19 janvier 13:07

      @Zatara
      "sur les GJ, la contradiction, le paradoxe ne semble pas gêner outre mesure le sieur medialter"
      *
      On tourne en rond, ma poule, à chaque je t’invite à m’expliquer, et à chaque fois tu te dégonfles. Je sais, t’aimes pas qu’on te dises que tes choix de vidéo peuvent être pourris, mais tu connais le proverbe : "il n’y a pas d’éloge flatteur sans liberté de blâmer"


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 13:11

      @medialter

      Oui, bien sûr. Les crétin-abruti-plouc de GJ pensait qu’il fallait juste écrire RIC sur une pancarte est offrir son sourire béat d’édenté sur un rond point pour que le pays se transforme comme par enchantement.

      Mais, tadam, medialter vient avec ses lumières dans la nuit pour expliquer au pauvre GJ toute sa niaiserie.

      GJ=con, allez, rentre chez toi. medialter=intelligence éblouissante.


    • vote
      medialter medialter 19 janvier 13:13

      @PumTchak
      Je reconnais une certaine pertinence dans ton propos smiley


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 13:17

      @medialter

      C’est bien ce qui m’inquiétait justement, j’hésite entre autisme et sclérose.
      Mais, non, vous ne brillez pas naturellement, c’est une illusion cognitive.


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 13:30

      @medialter

      Voilà un GJ, par exemple.
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=1029&v=-bEOiVDIsvc
      Et son travail : https://drive.google.com/file/d/19pjDc11BDU4_VT1QjYlfhaigr2eAYlZb/view

      Beaucoup de pédagogie, une capacité à rendre évidents les problèmes soulevés, à adapater sa parole selon les attentes d’un groupe, un grand esprit de synthèse.
      Elle pourrait être député européen, elle est demandée partout et palper des dizaines de milliers d’euros chaque mois. Elle refuse et s’en fout, en ponérologie,on appelle ça une immunisée.

      Stratosphérique incomparable aux misérables commentaires de medialter.


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 13:33

      @PumTchak

      Stratosphérique-ment


    • 3 votes
      medialter medialter 19 janvier 13:40

      @PumTchak
      "Voilà un GJ, par exemple"
      *
      Grotesque, la cacophonie habituelle, de tout et de rien, plus de sous, moins de charges, et bla et bla et bla, putain de stratosphère, du Jean Yanne des années 80, sauf que lui parodiait et ça en a fait un visionnaire, mais vous, vous êtes sérieux quoi smiley putain les mecs, vous êtes vraiment des caves


    • 2 votes
      Zatara Zatara 19 janvier 13:41

      @medialter
      t’aimes pas qu’on te dises que tes choix de vidéo peuvent être pourris
      Je m’en cogne, puisque je ne suis pas parfait... ce qui me fait tiquer sur une vidéo ne peut pas faire tiquer tout le monde... du coup aucun problème avec cela.
      Par contre, je réitère medialter : tout ce qui m’intéresse, c’est un retour argumenté (au top du top, point par point). Que je sois d’accord avec ce retour argumenté ou non n’a aucune importance, tant qu’il m’en reste une trace, quelque part dans ma mémoire... Je construis en permanence mon avis, sans préjugé, à partir de tout ce que j’intègre, et mon avis, temporaire, est secondaire...
      ."il n’y a pas d’éloge flatteur sans liberté de blâmer"
      ....et je dirais même que tout ennemi intellectuel est ton meilleur allié.


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 13:42

      @medialter

      Papa n’a même pas besoin de visionner la vidéo et de lire les 40 pages de synthèse.

      medialter SAIT, il éclaire sa chambre de lui même et n’a pas besoin de chaise car il flotte.


    • 3 votes
      medialter medialter 19 janvier 13:49

      @Zatara
      "Je construis en permanence mon avis, sans préjugé"
      *
      Il y a des choses qu’on n’a pas besoin de construire quand on a un minimum de connaissances, ces choses étant courues d’avance


    • 2 votes
      medialter medialter 19 janvier 13:53

      @PumTchak
      "Papa n’a même pas besoin de visionner la vidéo et de lire les 40 pages de synthèse"
      *
      J’ai lu tes 40 pages de synthèse, les livres sont mon quotidien, et mes modes d’information sont pluriels, mais ce que tu ignores en tant qu’attardé, c’est qu’il existe des méthodes de lecture rapide pour retirer l’essentiel d’un texte en très peu de temps. Je ne vais donc pas me répéter sur ce qu’il ressort de cette synthèse de merde smiley


    • 5 votes
      medialter medialter 19 janvier 14:07

      @PumTchak
      Allez, détends toi petit noob, extrait de ces années 80, ça te rappelleras quelque chose : Y en a marre smiley


    • vote
      Zatara Zatara 19 janvier 14:10

      @medialter
      Il y a des choses qu’on n’a pas besoin de construire quand on a un minimum de connaissances, ces choses étant courues d’avance
      ouais, ouais, comme le fait que ce devait se terminer avant noël, ou avant le jour de l’an.... Je t’ai déjà explique 3 ou 4 fois ce qu’il en était....


    • 1 vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 14:11

      @medialter

       Il est extraordinaire ce medialter. Il répond 10 mn après une vidéo de 17 mn et un texte de 40 pages (essentiellement énumératif, un quart d’heure suffit, en tout cas pour moi) : même le temps ne résiste pas à ses rayonnements cognitifs.
      Sentence : c’est une cacophonie. Ah bon : elle seule à parler et il n’y pas de cacophonie dans un texte. Dans votre tête, je n’en sais rien.

      Vous parliez de bac à sable, tout à l’heure, hélas, je comprends : vous vous contentez de raconter vos performances invérifiables en guise de conversation.


    • vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 14:18

      @medialter

      Pour sûr, avec Coluche et jean Yanne, il y a de quoi occuper medialter dans son bac à sable.
      Je parlais de votre chambre tout à l’heure, pardonnez-moi mon erreur.


    • 3 votes
      medialter medialter 19 janvier 14:22

      @Zatara
      "ouais, ouais, comme le fait que ce devait se terminer avant noël, ou avant le jour de l’an"
      *
      T’as peut-être pas remarqué, mais c’est fini. Et les ronds points étaient déjà finis début de l’année. Tu vas pas me faire une pendule parce que j’ai 2 semaines de décalage dans ce que j’ai dis. Informé veut pas dire Madame Irma
      *
      "Je t’ai déjà explique 3 ou 4 fois ce qu’il en était"
      *
      Mais oui mais oui, j’ai pas oublié tes niaiseries, allez, je te la fais courte : "Plus jamais comme avant" smiley Je suis attristé qu’un mec de ta capacité puisse gober ces foutaises. Au mieux ils feront une liste électorale, ce qui signera définitivement leur fin, et se feront réabsorbés par le système. Au pire, ben ils continueront à vociférer devant leur Ricard


    • 1 vote
      medialter medialter 19 janvier 14:26

      @PumTchak
      "Pour sûr, avec Coluche et jean Yanne, il y a de quoi occuper medialter dans son bac à sable"
      *
      Clairement oui, 2 visionnaires de haut vol, dont un qui fut si dangereux que le système a du le flinguer. Aucune commune mesure avec la merde jaune. Y avait encore des pointures à l’époque, aujourd’hui y a que des clones à la PumTchak


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 janvier 14:34

      Une fois n’est pas coutume je suis globalement en accord avec mon alter ego, fine lame dans l’argumentaire tranchant...
      Mon appartenance à la branche des psychopathes modérés (oui, il doit me rester en fond de cuve des fragments d’humanité et de bienveillance) me conduit toutefois à trouver quelques vertus au mouvement des GJ.
      En premier lieu, la prise de conscience...exemple parmi d’autres, les médias aux ordres...ils étaient l’objet d’une méfiance vaporeuse, les gens s’en méfiaient massivement, désormais ils savent par des exemples concrets pourquoi ils s’en méfient...qui les instrumentalise, comment fonctionne la manipulation, quels sont les liens de consanguinité etc...les choses sont moins opaques...
      Cette "prise de conscience" peut se déployer sur d’autres sujets, mais arrive la question qui tue..."mais à quoi ça sert de savoir.. ?"
      A rien. Que dalle, "dalle" étant un peu plus que le moins que rien. Si, cela permet de connaître la maladie dont on crève et ses symptômes, c’est toujours mieux qu’une agonie ignorante. A part ça...
      J’éprouve une réelle sympathie pour cette révolution bouton d’or des giratoires, mais je persiste à penser qu’il ne sert à rien d’arracher les mauvaises herbes si le terreau n’est pas traité comme il convient...le RIC c’est bien joli mais les "élites" ne lâcheront rien, surtout pas le germe qui pourrait leur nuire, au contraire, ils activent savamment le germe mortel que les GJ portent en eux depuis leur genèse par une stratégie clairement visible...
      Face à un ennemi mondialisé et radical il faudrait mener un combat mondialisé et radical...perspective illusoire, il suffit d’entendre les réactions outrées pour une simple séquence de bourre-pif sur un gendarme...la rage de vaincre devrait être seule essence avec une totale abstraction sur les moyens employés, et là il n’y aura plus grand monde pour monter au front...et de toutes manières, toutes les manettes du pouvoir, le fric, les armes, les médias et donc l’opinion, sont en face, et en face ils sont loin d’être bêtes et eux ne reculeront pas...
      Il reste l’humour et la dérision pour rester à peu près sain d’esprit et la satisfaction de leur pourrir (un peu) la vie...


    • 1 vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 14:36

      @medialter

      Bah, Coluche n’a rien changé non plus à part amuser la galerie et exciter quelques niais qui l’imaginaient déjà président. Il a été con au point de ne pas comprendre qu’il allait se faire tuer.
      Il a laissé quoi : les restos du coeur pour donner à becquer à d’autres cons et permettre aux nartistes de faire couler d’extruder leur guimauve annuelle.

      Mon pauvre petit medialter, je vous croyais plus futé que ça, quelle déception. Je ne vous appelait plus papa.


    • 2 votes
      Zatara Zatara 19 janvier 14:38

      @medialter
      allez, je te la fais courte : "Plus jamais comme avant"

      A l’image d’un autre de tes posts plus haut... tu as un problème de discernement, et caviarder un résumé pareil ne démontre qu’une capacité limité à nuancer, et à déterminer en quoi les GJ ne sont qu’une facette de quelque chose de beaucoup plus vaste. Tu restes dans ta vision d’épiphénomène pour x raisons. Soit, c’est ton choix. Mais c’est très limité en définitive... Sans déconner, par moment, on dirait du Castaner smiley


    • vote
      medialter medialter 19 janvier 14:41

      @Zatara
      On en reparle dans quelques mois


    • 1 vote
      PumTchak PumTchak 19 janvier 14:41

      @Zatara

      Oui, ça traînait au fond de moi dans cet échange, mais il y a bien un Janus Castaner et medialter.


    • vote
      Zatara Zatara 19 janvier 14:42

      @medialter
      T’as peut-être pas remarqué, mais c’est fini.
      Ah, y’a personne en GJ aujourd’hui ? A Paris, hein.... parce qu’à Briançon, entre le froid et l’amour inconditionnelle du migrant, je pense pas qu’il y en est eu tant que ça ...


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 19 janvier 14:46

      @Norman Bates

      Sept millions de téléspectateurs devant l’élection de miss France, le concours de gourdes favorables à la paix dans le monde qui n’étanche que la soif des marchands du temple, presque autant devant "Joséphine ange gardien"...
      J’arrête là, je vais déprimer...


    • 3 votes
      PumTchak PumTchak 19 janvier 14:59

      @Norman Bates

      Ce sont toujours les minorités agissent. La masse ne change pas, elle suit. Soit elle finira par suivre la minorité GJ si elle continue son ascendance, soit elle reste sous l’ingénierie sociale de l’autre minorité, la caste politico mediatique.

      Je n’affirme pas que les GJ vont gagner, je n’en sais réellement rien. Mais je ne me contente pas d’affirmer que c’est juste un tas de cons avec un "j’parie que ce sera fini après les fêtes".
      Ce que je sais, c’est que pour l’instant ce n’est pas fini.


    • 6 votes
      medialter medialter 19 janvier 15:52

      @Norman Bates
      Mon éminent confrère psychopathe, avec qui nous étudiâmes les ancêtres des GJ, certes avec des instruments inadaptés, qui avaient le tort de mettre en phase leurs réponses avec ce que nous voulions entendre, a parfaitement raison de conclure que ce segment de population a fini par prendre conscience de ce qui est une évidence pour toute personne informée : presse aux ordres des politiques, politiques aux ordres des lobbies, lobbies aux ordres de .... Heu non, ne montons pas trop vite à la source trop ténébreuse et trop occulte de cette longue chaine qui descend jusqu’aux abysses de la perfidie religieuse d’autres psychopathes en possession de moyens bien plus avancés que nos modestes scalpels et croix de St André, il faudra encore quelques siècles et quelques dizaines de révolutions colorées avant que les esprits moyens soient en mesure d’aborder ces réalités
      *
      Le satyre est aujourd’hui le berger minaudant de l’idylle moderne, traduisant le drame primitif et récurant de la dérive historique en un spectacle dionysiaque où ménades et harpies viennent révolter le lecteur et le tirer de sa profonde torpeur dans laquelle les Morphée réactualisés, écrans plats et leurs 3000 chaines, téléphones plats bientôt incrustés en RFID, éducation et bien-être familial, l’ont plongé depuis son enfance bercée de tendres cultures. Déjà sur la fontanelle de l’enfant siège le lotus à 1000 pétales qui va absorber tous les bienfaits de son environnement préparé à son attention
      *
      Non ils ne reculeront pas, car après avoir instauré l’optimisme naïf de l’ère du progrès, ils installeront, et installent déjà, les maladies de la pensée, non en tant qu’état mondial, mais en tant qu’ordre, soucieux de sa tradition détournée et revisitée, ordre fardé d’un humanisme si subtil que le dissident finira par le croire sa propriété, et jouera le jeu de son architecte en pensant le faire valoir. Non seulement le berger est habillé de la peau de ses moutons, mais il se nourrit de leur force vitale en les engageant à des combats qui ne font que parfaire la matrice. Le bien commun est la plus parfaite des illusions, il ne sert que le berger qui n’en renvoie que l’espoir. Seule compte la stricte nature individuelle, détachée de toute influence environnementale, la Gîta l’enseigne depuis des millénaires, l’anarchie est condamnée à se briser sur la falaise qui la confine, seul l’anarque (idéal politique de l’individu souverain), qui utilise le système à son avantage sans chercher à le contrer, peut réellement lui poser un insoluble problème


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 20 janvier 01:46

      @PumTchak

      Ne disposant pas d’une boule de cristal je suis bien incapable de livrer des prophéties sur la destinée de ce mouvement...si ce n’est qu’il me semble inévitable d’admettre que le rapport de forces annonce une fin en eau de boudin...
      J’aimerais me tromper, croire au divin miracle, partager l’espoir d’un printemps nouveau aux horizons moins sombres, mais le parfum de fatalité en mes narines est plus puissant que les notes de la victoire en chantant dans mes oreilles...
      Le mécano des vestiges de nos institutions est sous contrôle, si le fusible Macroute doit sauter il existe une pièce de rechange prête à l’emploi...c’est un insignifiant point de détail...
      Le sacrifice d’un pion reste une alternative si la répression et la surveillance ne suffisent plus, ainsi que la propagande médiatique, le "grand débat" et d’autres bouts de gras qui seront jetés aux vindicatifs...en ce domaine l’inventivité est sans limite...(même un RIC à l’obsolescence programmée dont les clefs ne seront jamais confiées à un "irresponsable"..)
      Toute la clique politicienne peut être dégagée, cela ne changera rien tant qu’il sera impossible de nommer les vraies "élites", les puissances apatrides qui détiennent le pouvoir...il est beau de rêver d’émancipation et de liberté mais ça restera utopique tant que la parole ne sera pas libre, tant qu’au préalable on ne lèvera pas l’écrou sur la pensée...nommer l’ennemi, pas seulement ses marionnettes...
      Complotiste ! "antisémite" ! putschiste ! étiquettes parmi d’autres qui hypnotisent, paralysent, provoquent des crises de catatonie...comment combattre un ennemi qu’on s’interdit de nommer.. ? comment se révolter face à un terrorisme intellectuel qui impose ses dogmes et ses totems et qui aura toujours le soutien de cette "minorité" soumise et apeurée.. ?
      La victoire est possible si l’objectif consiste à obtenir des miettes de redistribution et un vernis de liberté, elle sera cosmétique, mais si le but c’est de reconquérir le pouvoir et la pleine souveraineté du peuple alors je crains, hélas, que nous ne sommes même pas en capacité de livrer bataille, et même si cela devait advenir j’en reviens au rapport de forces...
      Mais bon, la vie est belle :
      https://www.youtube.com/watch?v=zNF8cq987fI


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 20 janvier 02:11

      @medialter

      Mon estimable, respectable confrère psychopathe, qui m’a appris à savourer l’exquise sonorité des tissus lacérés par une lame de bon aloi, je te rejoins sur la difficulté de l’escalade vers les sommets de l’indicible vérité, l’ascension est vertigineuse, et sans doute suis-je encore à quelques encablures de ces cimes, j’entrevois d’instinct davantage que je ne vois, peut-être m’arrive t-il même de vouloir occulter de mon esprit ces occultes puissances, préférant trouver refuge dans une dérision teintée de cynisme...
      Je ne peux que saluer les références citées, Yanne et Coluche, qu’il est toujours plaisant de revisiter tant les représentants contemporains de cette corporation suscitent la consternation plutôt que le rire et la réflexion...
      L’ère hanounique est ainsi, c’est le remplissage qui prime...


    • 4 votes
      Zatara Zatara 20 janvier 04:49

      @Norman Bates@medialter
      Que voilà le défaitisme hilare, quasiment élevé, ici, au rang de spiritualité —sinon de philosophie supérieur ++ — en tant qu’exutoire nécessaire, à les lire, vitale même afin de, comprend-t-on enfin, se garder au chaud une petite part personnelle de santé mentale (et la fève en suppositoire royale pour ces 2 cul-béni de la métaphysique que chacun à eu la délicatesse d’insérer dans son petit camarade, très respectueusement s’entend)...
      Cette galette là, avec ces 2 couronnes en carton, personnellement, me laisse froid...autant se réserver un samedi soir, 20h, chez soi, pour écouter Attali (avec le magnétoscope prêt à enregistrer sur VHS)....
      Tout cela, ce massage inter-prostatique, est d’abord la suggestion d’un mur, du genre définitif qui-plus-est, qui cantonne l’homme à son rôle de bestiole standard, dans le temps et dans l’espace.
      Loin de moi l’idée cependant, de m’appuyer sur une quelconque lumière pour envoyer tout le monde hominidé au paradis, mais la suggestion ici est tellement grossière au regard de l’histoire de l’homme, que ça méritait un petit nappage maison sur cette mise en boite prétentieuse, avec l’idée qu’absolument rien ne change.


    • 2 votes
      PumTchak PumTchak 20 janvier 08:49

      @Norman Bates

      Merci pour le clip, Norman.
      Et merci pour cette politesse de laisser disponible les matériaux à débat, qui nous sort de cette puérilité à laquelle je me suis laissé allé, mais sans plaisir.

      Je suis d’accord avec votre développement, mais le monstre n’est pas seul, il est pris lui même à ses propres combats qui dépassent, en effet, les capacités de notre petit pays et de celle de la caste dominante réduite à sa simple veulerie.
      Trump, qui sait écouter ses instincts, a désigné les monstres à son premier voyage : Riyad, Tel Aviv, Washington. Ils ont chacun leurs armes : le contrôle de l’esprit, ou des masses, avec la religion totalitaire, le contrôle de la pensée, qui vampirise les sociétés et le muscle, par la pluie métallique et le pouvoir monétaire.

      A votre différence, je n’ai pas de certitude sur le futur vainqueur. Le dernier monstre me semble le plus vulnérable, mais, -une bête blessée étant plus féroce-, il est celui qui est en mesure provoquer l’Accident dommageable pour à peu près toute la planète. Auquel cas, la question du vainqueur ne se poserait plus. Le combat peut-être aussi long, à épuisement lent, (paraît-il que la dernière lecture de Lénine est "L’Amour de la Vie" de Jack London). Sans oublier que d’autres entités sont capables de rentrer dans le ring. La Chine par exemple, pas forcément aussi glamour qu’on le voudrait, avec son système de crédit social, mais qui nous sortirait au moins de l’histoire longue, -ou du déterminisme-, des trois religions monomaniaques qui s’entredévorent à se disputer le Livre Maudit.

      Non seulement, je ne suis pas sûr du futur vainqueur, mais je pense que ce n’est pas la question qui concerne notre combat. Si les petites bêtes comme nous ne sommes pas en mesure de terrasser les grands fauves, il reste les points fuites, les stratégies de contournement et pourquoi pas l’installation d’épines à leurs empoignades. Pour l’instant, c’est le souhait du retour des souverainetés, auquel participent les GJ, plus intéressant qu’un mouvement des indignés ou que les Nuits Debout. Il peut évoluer, peut-être changer de forme et maintenir encore un espace ouvert à la petite émancipation mentale et économique des individus. J’imagine que vous connaissez le film "Cloud Atlas", l’histoire sans fin entre opprimés et oppresseurs, ou bien le poème d’Atrahasis, vandalisé par le Livre Maudit.


    • 1 vote
      pegase pegase 20 janvier 13:26

      @medialter
      -
      De Gaulle avait quand même réussi à se débarrasser de l’état profond, il n’est pas impossible d’en faire autant, surtout en l’état de déliquescence de l’Union Européenne d’aujourd’hui ... Pour moi ce n’est qu’une question de volonté du peuple, il faut éduquer ces gilets jaunes afin qu’ils sachent ce qu’il faut faire ...

      => Sortie UE, Euro, Otan

      => Surveillance de tout mouvements manipulés par une puissance étrangère ..

      => instauration du RIC ... etc

      et je pense personnellement qu’une milice du peuple serait nécessaire ... De Gaulle avait en quelque sorte ses miliciens (les résistants), c’était milice de Pétain contre milice de De Gaulle ...


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 20 janvier 15:04

      @pegaz la tremblote

      Séquence "je badigeonne le museau de gros nigaud dans ses déjections" suite et (hélas) pas fin...
      De Gaulle avait réussi à se débarrasser de l’état profond.. ? 

      http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-ce-que-les-medias-sionistes-ne-diront-jamais-le-role-de-marcel-dassault-53435872.html

      Le "résistant" ne devrait avoir que mépris pour cette famille qui a trahi le Général...
      Surprise :

      https://www.agoravox.tv/commentaire13108661

      Ce faux derche n’est même pas discrédité...il n’a jamais été crédité... smiley


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 20 janvier 16:21

      @PumTchak

      Il n’y a pas de mal à s’adonner à une certaine puérilité...je comprends que dans sa forme la communication parfois abrupte de mon camarade psychopathe puisse engendrer certaines réactions, mais il est infiniment plus érudit que moi et délivre juste au-dessus un aperçu sur le fond de sa pensée qui a l’avantage d’être solidement construite et étayée alors qu’elle est plus volatile chez moi...
      Il me faudrait des heures et une infinité de pages pour exprimer de manière exhaustive mon point de vue, mais allons-y pour une version synthétique...
      Les trois capitales citées peuvent être rayées de la carte que cela ne changerait en rien le rapport de forces avec les puissances dominantes apatrides qui n’auront aucun scrupule, vous y faites allusion, à éradiquer une partie de l’Humanité si cela contribue à ses intérêts, seule valeur estimable à ses yeux...
      Trump est peut-être instinctif, mais c’est un pantin, un brin plus turbulent que les autres, qui connait aussi le prix de la désobéissance...certaines décisions peuvent paraître à contre-courant mais elles ne changent rien au programme et aux désirs des lobbys financiers, militaro-industriel, communautaires etc...
      Un "combat à épuisement lent" dites-vous, pourquoi pas, mais à quelle échéance temporelle voyez-vous l’esquisse d’une possible victoire.. ? perso je ne vois pas comment terrasser ce "système" autrement que, peut-être, de l’intérieur...
      Il y a un éloge que je n’ai pas encore verbalisé à l’égard des GJ, c’est la verticalité du ciblage alors que tant de voix opportunes poussent à une lutte horizontale...
      Je réponds partiellement au propos de Zat qui semble distinguer une ligne de fracture entre les "croyants" et les "mécréants", une division qui n’a aucun sens...nous pouvons partager un constat, établir deux camps bien distincts (le "peuple" face aux "ennemis, élites et leurs représentants") et avoir des vues différentes sur les stratégies ou les espoirs de victoire...peut-être existe t-il aussi un certain flou sur les ambitions et les objectifs au sein du mouvement entre ceux qui se satisfont d’une solution superficielle (les mauvaises herbes) et les partisans d’une solution plus radicale...
      Je termine par une autre vidéo...d’un genre très différent...à visionner à partir de 7’ lorsque les combattants éreintés courent vers la liberté...le moment où les visages se métamorphosent de l’exaltation vers le désenchantement à la découverte d’horizons moins prometteurs qu’escomptés illustre à merveille, mieux qu’un long discours, mes ressentis...
      https://www.youtube.com/watch?v=vkiyW0vqat8
      On ne se moque pas ! smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès