• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tribune libre : Femmes des années 2020...

Tribune libre : Femmes des années 2020...

Tout d'abord un petit point sur les parrainages selon le dernier décompte du Conseil constitutionnel :

Pécresse , Macron, Hidalgo, Arthaud ont respectivement 1824, 1260, 1007 et 509 parrainages validés.

Viennent ensuite, Fabien Roussel (492), Jean Lassalle (471), Yannick Jadot (450) qui sont en très bonne voie, puis Nicolas Dupont-Aignan (360), Jean-Luc Mélenchon (332), Marine Le Pen (331), Eric Zemmour (250), François Asselineau (210), Philippe Poutou (188), Anasse Kazib (116), Christiane Taubira (73), Hélène Thouy - candidate du parti animaliste (70). Les autres potentiels candidats ont entre 1 (Philippot par exemple...) et 35 parrainages.

 

 

 

Femmes des années 2020... Pécresse, Le Pen, Hidalgo : trois naufrages en cours

 

Ce sont les trois principales candidates de cette élection et ce sont trois naufrages, soit en cours, soit déjà actés.

 

Passons rapidement sur le cas Hidalgo. La pauvre a obtenu l'investiture d'un PS en état de mort cérébrale depuis longtemps. Ah oui, j'entends déjà certaines voix s'élever pour condamner cet article qui sera probablement jugé misogyne mais un seul argument détruit cela : ces 3 femmes se targuent précisément elles-mêmes d'être des femmes, d'incarner donc une sorte de nouveauté, un autre regard sur le monde politique, etc. C'est en tout cas ce qu'elles martèlent toutes, Hidalgo en tête. Dans les entretiens qu'elle accorde, elle met systématiquement en avant son genre comme s'il se suffisait à lui-même. Ses 2% sont presque inespérés vu son bilan à Paris et l'état du PS. Ils correspondent probablement à cette minorité de germanopratins déconnectés pour qui ceux qui sont au-delà du périph sont des bouseux sans-dents. Et dire que des élus continuent de lui donner leurs parrainages... consternant.

 

Le cas Le Pen est déjà un peu plus complexe. Un petit retour sur le passé s'impose.

Marine a été propulsée à la tête du parti par son père lors du congrès de 2011. L'année suivante, elle finira 3ième à la présidentielle avec 17,9% des suffrages exprimés : son père était parvenu au second tour dix ans plus tôt avec 16,86% (environ 4,8 millions de voix) mais plus que 10,44% en 2007. Avec ses 21,3% au premier tour de 2017, elle réalise le meilleur score du parti et avec quasiment 34%, elle perd au second, avec, entre les deux, ce fameux débat...

Son entreprise de dédiabolisation entamée quelques années plus tôt et conduite notamment par l'énarque contesté Philippot va effectivement engager une forme relative de normalisation probablement responsable de cette qualification en 2017 mais va également affaiblir le mouvement en écartant la dimension populaire d'une partie des cadres goûtant peu ces nouvelles têtes et renoncements. Le FN qui s'était toujours présenté comme étant "anti-système" va progressivement se scinder entre un "FN Nord" soutenu par Marine et un "FN sud canal historique" resté sur les fondamentaux (insécurité, identité, etc). Du discours anti-étatiste, libéral et identitaire de papa que Marion va garder, on va passer à un autre, plus social et rejetant de plus en plus l'ADN du mouvement : depuis lors Marine juge l'islam « compatible avec la République », renonce à déchoir les binationaux criminels, estime que le GR est une théorie conspirationiste, fustige les "cathos-dingos" (tout en avouant avoir fait baptiser ses enfants à St Nicolas du Chardonnay...).

Mais le parti a connu malgré tout quelques succès sous sa Présidence : notamment une entrée pour la première fois au sénat avec Stéphane Ravier (nous allons y revenir) et David Rachline, un score historique aux départementales de 2015 (plus de 5,1 millions de voix) et aux législatives de 2017 (8 députés). Le score décevant des présidentielles et surtout une ligne qui devient de moins en moins partagée (et claire) aboutit à une scission entre le FN canal historique représenté par Louis Aliot et Nicolas Bay et la ligne Philippot, fortement remise en question. Philippot quitte alors le paquebot pour former Les Patriotes. Puis, le FN renommé RN réalise un excellent score aux Européennes en arrivant légèrement en tête mais... c'est le sommet de la montagne et la descente débute.

Aux municipales de 2020, le RN perd 2 des 10 villes et surtout 40% de ses conseillers municipaux par rapport à 2014. Marine en espérait plusieurs milliers... Même échec cuisant aux régionales/départementales de 2021, le RN perdant la moitié des cantons remportés en 2015. Marine est réélue pour la 4ième fois Présidente mais le nombre d'adhérants, lui, décline et ce, depuis plusieurs années. Quant à la gestion financière, un ancien élu régional a dénoncé en 2017 une augmentation de 78% de l'endettement depuis l'arrivée de Marine. En 2020, le parti est menacé par des remboursements d'emprunts précédents. Il devrait entre 17 et 30 millions d'€ (selon les sources).

Et puis surtout, en 2022 avec l'arrivée du Z, Marine s'écroule dans les sondages. Donnée à 24-26% en 2021, elle n'est plus qu'à 15-16 en février 2022. Et puis les psychodrames s'enchaînent...

Nicolas Bay (un cadre majeur présent depuis 30 ans) s'est vu retirer hier son rôle de porte-parole, accusé d'avoir transmis des informations stratégiques à Reconquête. Affaire à suivre mais Bay est manifestement en passe de sortir de l'aventure...

Autre poids lourd perdu, le sénateur Stéphane Ravier, lui aussi militant historique du FN/RN et qui a claqué la porte avec fracas, critiquant la mainmise du siège et une attitude quasi dictatoriale de sa Présidente. Marion Maréchal tergiverse encore mais il suffit de lire entre les lignes pour comprendre que Marine ne pourra bientôt plus compter sur elle, ni sur grand monde d'ailleurs...

 

 

 

Quant à Pécresse, on va faire fissa : son meeting qui était censé être un moment charnière de sa campagne a été un bide monumental. Les médias de masse comme ceux alternatifs se sont unanimement gaussés du malaise qui se dégageait de sa prestation. Tout sonnait faux. L'ambiance du meeting faisait presque autant de peine que ceux de Macron en 2017. Valérie a elle-même reconnue que l'exercice n'était pas son fort (tu m'étonnes). Elle est passée pour ce qu'elle est : une mauvaise comédienne.

Mais elle souffre également d'un manque évident de soutiens au sein de sa famille. L'ancien ministre du budget Eric Woerth a déjà annoncé son ralliement à Macron et Sarkozy ne cache pas son agacement. Il faut s'attendre à de futures désaffections (les rats quittant le navire) soit au profit de Zemmour, soit à celui de Macron. Beaucoup de LR sentent déjà le vent tourner...

Depuis deux semaines déjà, sur le site cluster17, Pécresse est donnée 4ième (13,5%), à 2 points de Le Pen/Zemmour. La messe est probablement dite pour une Valoche et son mari par ailleurs poissés dans des histoires pas très... républicaines : compromission avec l'islamisme, rôle plus que trouble joué dans certaines affaires passées... Il me semble évident qu'il ne sera même pas nécessaire de lui sortir des histoires de costumes offerts pour la disqualifier : la pauvre devrait se crasher toute seule, comme une grande...

 

Finalement, à une époque où le post-féminisme agressif est devenu roi et toutes ces fadaises déconstructionnistes devenues doxa, il faut bien tirer quelques conclusions de tout cela.

D'abord dire qu'il y en a une seule qui tient la route parmi toutes : Nathalie Arthaud. Cette candidate a la mérite de la constance, de l'authenticité et de ne pas nous les briser avec le fait qu'elle est une femme.

Car il faut bien le dire clairement : pas plus que la religion ou l'âge des uns ou des autres, leur sexe, pardon... genre, n'a jamais été synonyme de qualité. Ce sont juste des attributs, des données naturelles. Les ériger en argument en soi est juste absurde. C'est pourtant ce que ces drôles de dames mettent en avant alors même qu'il n'existe aucune solidarité de genre et certainement pas entre Valoche ou Anne et leurs femmes de ménage respectives. Malgré tout et pour être dans l'air moisi du temps, elles jouent toutes une partie de leur campagne sur ce seul non-argument : ce sont des femmes, des "femmes fortes" et donc... cela suffirait. La réalité les rattrape toutes les trois.

Le meilleur conseiller au monde ne parviendra jamais à enseigner à qui que ce soit comment avoir du charisme, être un bon meneur d'hommes (oui... cette expression invisibilise les femmes mais ne faites pas semblant de ne pas comprendre...) ou s'entourer intelligemment. A l'heure où beaucoup s'étonnent du rôle primordial d'une Sarah Knafo dans l'ombre de la réussite de Zemmour, on peut déjà observer le fiasco de ces trois-la et se demander s'il ne serait pas grand temps de revenir à de simples ordres naturels, certes peut-être moins « progressistes » mais un peu plus... fonctionnels.

Alors à moins qu'Emmanuel ait transitionné en cours de mandat dans le secret des alcôves élyséennes et que les rumeurs sur Brigitte soient fondées, je pense qu'il faut l'affirmer d'ores et déjà qu'Attali s'est planté. La future première dame ne sera vraisemblablement pas un homme (ni des chats).

Tags : Politique Femmes Marine Le Pen Anne Hidalgo Valérie Pécresse




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Norman Bates Norman Bates 16 février 19:39

    Bravo pour ce module "anti-barquette" qui fait honneur aux principes initiaux d’Avox...

    Je ne rebondis pas sur Hidalgo (notre drame de Paris) car il serait indécent de tirer sur un corbillard arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence avec un pneu crevé, ni sur Valoche la Pècheresse, la pauvrette étant réduite à quémander l’onction et la fumée blanche d’un nabot repris de justice...

    Focus sur Marine dont la stratégie de dédiabolisation est à détacher de la ligne souverainiste abandonnée après 2017, cette dernière ayant été incarnée par FP alors que la banalisation du FN/RN avait pour souffleur un certain Goldnadel sur le principe de tuer papa Jean-Marie, d’épouser les joyeusetés du "progressisme", et d’accorder les violons avec la symphonie shoatique...mission accomplie, bravo.. !

    Bravo aussi à Moïse d’investir l’espace laissé opportunément vacant pour imposer ses thématiques préférées...il mérite une médaille, sauf que ces sujets sont au menu avant chaque élection pestilentielle depuis une quarantaine d’années...

    Résultat : la "droite" dite nationale (en réalité l’opposition autorisée et contrôlée) est disloquée...ce constat devrait ouvrir quelques yeux en sus de l’émergence d’un candidat sorti de nulle part, largement subventionné (voir les meetings) largement médiatisé avec un aéropage de soutiens et de mécènes de curieuse composition pour celui qui veut remettre l’église au milieu du village...j’attends avec impatience la phrase "je suis l’ennemi de l’oligarchie mondialiste"...

    Rothcron peut se frotter les mains...une campagne sur le sentier idéologique de Moïse est une autoroute pour lui...oui il tentera peu ou prou d’instrumentaliser la religion covidique mais c’est une grenade dégoupillée pour toute la clique macroniste et une course contre la montre aux yeux de la vraie opposition pour faire exploser l’édifice de la corruption, des mensonges, des manipulations, d’une nouvelle civilisation basée sur le modèle "démocratique" chinois de surveillance et d’asservissement...

    Celui qui veut dégommer Macronescu et ses complices se baisse et ramasse tous les éléments factuels aisément accessibles sur les liens anciens avec McKinsey (entre 2 et 3 milliards chaque année aux frais du contribuable) le lobby pharmaceutique Pfizer en tête, Ursula and family (même frénésie pour les cabinets de conseil US au ministère de la défense allemand puis à la commission) Davos, Schwab etc etc...ne pas oublier les trahisons des ventes à la découpe des bijoux de la Nation etc etc...y a assez de TNT et de nitroglycérine pour pulvériser jusqu’à la fin des temps cette horde de traitres vendus à la mafia mondialiste...encore faut-il le souhaiter et ne pas être missionné pour maintenir ces malfaiteurs aux manettes en utilisant les bonnes vieilles ficelles...

    Enfin, quelle est l’image de la France aujourd’hui.. ? c’est celle d’une Nation aphone, muselée, aux ordres de "l’axe du bien" américano-sioniste, c’est celle en intérieur d’une forte densité communautaire dans des institutions et organes stratégiques, chose que certains découvrent depuis deux ans, "densité" qui se traduit également par des lois scélérates et liberticides qui s’étendent jusqu’à la prohibition de toute critique à l’encontre d’un Etat voyou que Moïse cite en exemple...

    Cette France là déjà dévalorisée connaitrait l’échelon ultime de son flétrissement, de sa déchéance, et n’aurait en retour que ce qu’elle mérite en termes de mépris et de détestation...

    Hum, j’ai été déporté vers le hors-sujet mais ça fait le joint avec l’autre module publié ce jour concernant Moïse et Donald...


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 17 février 04:42

      @Norman Bates
      "avait pour souffleur un certain Goldnadel

      "

      On ne peut pas tout mettre en qq milliers de caractères et surtout... pour qu’il y ait un influenceur, il faut un, une influençable. Je ne crois pas que Marine soit une idiote : elle s’est pliée volontairement à la standardisation. Elle n’avait pas trop le choix non plus : elle reprenait un parti avec un passé bien particulier et un Président qui l’était tout autant (en plus d’être son père). En vérité, son père a fait la plus grosse erreur politique et humaine de sa vie (et il le sait). Le seul moyen qu’avait Marine de normaliser le FN était de tuer son père.

      "ce constat devrait ouvrir quelques yeux en sus de l’émergence d’un candidat sorti de nulle part"

       ??? EZ ne sort pas de nulle part. Tu réécris une histoire fausse pour la faire matcher avec ton scénario du "tout était prévu par rothcron". Ca n’a aucun sens.
      Relis les commentaires de cet article
      et remémore-toi les conversations de l’époque : nous étions très très peu à penser qu’EZ se présenterait. Moi, je le pensais sur la base d’éléments factuels solides (du robuste comme dirait l’autre pignouf)

      "largement subventionné (voir les meetings)"

      Reconquête frise les 100 000 adhérants payants... Ils ont des milliers de petits donnateurs et pas seulement des gens avec des noms qui se terminent par -stein ou -berg.

      "largement médiatisé"

      En effet, ces meetings ont une audience inédite. Sur YT, on est souvent au-dessus de 50K spectateurs en direct. Tous ses passages tv ont été des records d’audience. Son débat pré-campagne avec Merluche a fait 3 millions, ce qui pour de la pol est exceptionnel. Une émission avec EZ, c’est plusieurs millions (Mélench attire également bcp), la même émission avec Pet-crasse ou Hidalgo fait un flop.

      "Hum, j’ai été déporté vers le hors-sujet"

      C’est le moins que l’on puisse dire... mais pas grave. Moi, je note ici, en commentaires - autrement c’eut été trop long - qu’EZ, bien inspiré du Soral de la bonne époque, avait raison sur les femmes en politiques.

      "mais ça fait le joint avec l’autre module publié ce jour concernant Moïse et Donald...

      "

      Ah bon, Donald est le système maintenant ?!? Donald qui s’est pris 198 médias sur 200 contre lui et s’est peut-être voler l’élection...

      Le pb est qu’à force d’être dans la mono-causalité systématique, on se forge des certitudes que le moindre élément vient inlassablement confirmer. Un énorme et permanent biais de confirmation se met en place et on ne fait plus rien parce que rien n’est possible puisque tout est sous contrôle avec "toujours les mêmes" aux manettes. 

      BTW, il y a un autre aspect que je n’ai pas développé mais le fait que, parmi les 4 qui ont leurs parrainages 3 soient des femmes dont une est une révolutionnaire - comme quoi la démocratie a ses limites : une femme qui fait 1% et veut renverser le pouvoir a ses signatures tandis que des candidats à plus de 12% comme Mélenchon ou EZ non... ça en dit long sur le courage de nos élus - et le quatrième n’est même pas candidat. Pas un seul homme sur les 4, enfin si... y’a Macron quoi...
      Je ne crois pas à un complot à ce sujet mais trouve cela... amusant.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 17 février 05:54

      * et s’est peut-être fait voler l’élection suivante...


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 17 février 07:14

      @Norman Bates
      Et merci pour le certificat de non-barquettisation...

      Ceci étant, je pense que je vais arrêter dans qq temps. Je ne cours pas après l’audience comme certains (qui se reconnaîtront smiley ) ni n’est là pour écraser la "concurrence" (bis), mais quand un article torché en 2 minutes comme celui-là (la vidéo est bonne ceci dit) fait près de 5 000 vues et un autre plus chiadé, avec une approche personnelle qu’on ne lira pas ailleurs, n’en fait que 200, je me dis que le public n’est plus au rv et ceux qui restent veulent essentiellement consommer du surgelé. Je ne parle pas des trolls, eux, je m’en tamponne ils n’ont aucune personnalité, c’est pour cela qu’ils enragent d’ailleurs en nous lisant, qu’ils se positionnent toujours par rapport à nous... des pauv’ types quoi mais l’écrasante majorité ne veut plus trop lire mais juste cliquer sur une vidéo et se mettre sur le rail du prêt-à-penser des autres. Lire, analyser, échanger, cela concerne très peu de monde. C’était déjà le cas il y a qq années de cela. Et puis avoir raison avant les autres n’est jamais très bien vu ni payant non plus. Je referai peut-être une tentative sur ago rouge mais je sais qu’il est verrouillé par une clique et que mes idées ne seront pas les bienvenues. Je songe également à une création de plateforme... on verra... faut étudier tout cela sereinement.

      Donc encore qq articles (possible que je n’aille même pas jusqu’à la qualif au second tour d’EZ), des plus ou moins travaillés et puis ma contribution dont j’ignore si elle est précieuse ou non mais qui est au moins authentique, qq remerciements à mes collègues contributeurs et consommateurs responsables du site et ça s’arrêtera là.

      Plus largement, si on ne passe pas en 2022 ou au pire du pire en 2027, bah c’est que les Français l’auront voulu ainsi et ils devront continuer de vivre et se faire bolosser au turbo-cuckistan inclusif intégral, entre dhimmitude et mise en cage gourverne-mentale. Après tout, si c’est ce que veut la majorité...

      Le combat continue(ra) ailleurs de toutes façons et sous d’autres formes. De défaites en défaites jusqu’à la victoire, comme disait l’autre... smiley


    • 1 vote
      Norman Bates Norman Bates 17 février 13:38

      @Conférençovore

      Après m’avoir (lourdement) incité à revêtir le costume de rédacteur je ne vais certainement pas m’abstenir d’essayer de te dissuader d’abandonner le tien... smiley
      Le microcosme agoravoxien est probablement dérisoire mais pas vain, autant que les voies du bébé module sont impénétrables...
      Publier un article c’est comme lancer un album ou un film, ça trouve son public ou pas et on ne sait pas trop pourquoi...et ce que je trouve surprenant c’est la vie "au long cours" de ces bébés modules, certains stagnent après la poussée post-natale et d’autres poursuivent leur croissance pour des raisons inconnues...
      Exemple : la Bajon qui caracole en tête de ma modeste couveuse et qui ne cesse d’engranger des vues...quant à Cassandre, module qui me tenait à cœur, ça pointe sur le podium après un démarrage poussif... 
      Ce sont tout de même des milliers de personnes impactées, soit l’équivalent de quelques litres de salive dans la "vraie vie"...ça reste aussi un exercice plaisant, parfois amusant, et nullement inutile même s’il m’arrive aussi d’être rongé par une forme de lassitude et même l’envie de faire ma valise comme l’an dernier...
      Et même s’il existe indubitablement une proportion importante de consommateurs avides de barquettes surgelées, il reste aussi un cercle de lecteurs attachés aux splendeurs de la langue française, aux rédactions torchées par des auteurs investis, soucieux de la "fonction" originelle de journaliste citoyen qui savent mettre du cœur et des tripes dans leurs écrits avec la volonté sacrée du partage, du débat contradictoire, capables d’acter des désaccords...nous en savons quelque chose avec notre pomme de discorde préférée, Moïse, la "démocratie" etc...je n’oublie pas les autres pommes de discorde, notamment l’appréciation de la gravité de la crise dite sanitaire etc...
      Je conserve cette petite lueur et le ventre fécond empli de bébés modules que j’essaye de façonner du mieux possible (parfois à la hâte comme le dernier) que je lâche en fonction de l’actualité, de l’humeur générale, de l’humeur perso aussi, tantôt légère tantôt plus sombre...chacun est libre de s’en saisir ou pas, de s’y intéresser ou pas, de trouver ou pas un attrait à ce travail personnel, artisanal, noyé au milieu de l’océan de pontes industrielles sorties de chambres froides et livrées par camions frigorifiques...c’est un peu la filière Monique Courjault, c’est glacial et désincarné, mais remarquons que ces livreurs sans âme souffrent aussi d’une profonde démonétisation au point de voir une barquette Raoult hautement valorisée ailleurs peiner à attirer le chaland ici...c’est bien dommage, et à cent lieues de l’Avox d’antan infiniment plus fidèle à ses nobles principes...
      Peu importent les opinions et les convictions, et sans en faire un cheval de bataille essentiel il me semble important de maintenir en vie cette voie dissonante, que le site préserve au moins un filet de sa vertu de journalisme citoyen pour éviter de devenir une banquise, une pâle copie de ce qui se fait partout ailleurs...


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 17 février 16:32

      @Norman Bates
      "d’autres poursuivent leur croissance pour des raisons inconnues...

      "

      Le référencement. Les gens tapent des mots clés dans gogol, cliquent et tombent sur nos articles. Pas plus compliqué que cela. Si tu tapes "Chypre colonisation oubliée", le second résultat est mon article. Si tu tapes mort de stéphane blet, tu vas trouver mon topic en seconde page. Ca génère du traffic postérieur aux parutions (en plus des gens qui cliquent sur ton blaze pour voir un peu que ce que tu publies).

      Sinon, je crois que j’ai fait le tour. Ma présence ici est lié au combat politique. Or je pense que si nous ne gagnons pas en 2022, ce sera presque foutu. Il restera 2027 mais si tel n’est pas le cas non plus, 10 piges d’invasion massive vont terminer de détruire le pays. Je crois que bcp de gens ne réalisent même pas la portée de ce que cela signifie : 1500 d’histoire ruinée en seulement 50 ans et même pas par des combats, juste par abandon. Ca me sidère.
      J’ai donné ici ce que je pouvais (250 articles en comptant mes anciens pseudos) : certains sont des barquettes surgelées, j’en conviens... mais d’autres sont écrits, avec une ligne directrice et je sais que certains ont été lu par... j’ai mes sources. A mon modeste niveau, j’estime avoir fait le taf... et pjuis la politique, le destin de mon pays sont importants mais j’ai aussi d’autres passions. Bref, on verra bien... mais je pense qu’il faut tourner la page, changer de paysages...
      Tiens en parlant de politique, je crois que je vais tenter une proposition d’article : bon ça a peu de chances de passer mais cela concerne un nouveau soutien à Pécresse pour le moins... inattendu. smiley


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 17 février 20:04

      @Conférençovore

      D’accord...je ne pensais pas qu’il existait une telle porosité entre Gogol et un site subversif (je plaisante aux trois quarts) comme Avox...je pense qu’il y a aussi un flux en provenance de Twitter où des modules peuvent être relayés...
      Loin de moi l’idée de te saboter le moral mais c’est foutu...pour 2022, 2027 et une flopée d’autres quinquennats si une majorité persiste à croire que la libération sortira des urnes...
      Le candidat (éventuellement sincère) qui nomme l’ennemi et détaille son projet aussi loin qu’il est possible de le faire (voir la vidéo d’hier sur la loi que Trudeau veut appliquer, c’est l’amorce d’une troisième guerre mondiale) aura son plafond de verre à 2 ou 3%...
      Ce qui me sidère, et je le dis sincèrement, sans animaux cités, c’est de croire en Moïse...vraiment...si tu pars de l’espoir du "moins pire" la Marine avait toutes ses chances en dépit de ses profondes lacunes face à un Rothcron abimé (s’il se représente) qui risque de faire moins de 20%...une campagne bien mitonnée et c’était jouable...et voilà cette option vampirisée par une créature fabriquée, soutenue par la Banque, les médias qui n’aura jamais une majorité au second tour...le coup du karcher casher...
      Sur ce point j’avais survolé ton échange avec Beo111, et effectivement Moïse ne s’embarrasse guère de nuance lorsqu’il s’en prend aux musulmans...j’en connais qui sont infiniment respectables, respectueux, qui bossent etc...et qui sont heurtés par ces charges...c’est comme ne pas faire de distinction entre les élites de la communauté juive et les juifs "lambda"...je peux en causer, ça m’est arrivé de sortir la sulfateuse et d’arroser largement...
      C’est pas un projet libérateur ça, de braquer toute une communauté, de vouloir traiter un symptôme (et comment.. ?) sans s’attaquer à la maladie, ou au minimum la nommer, chose que Moïse ne pourra faire puisqu’il sort de ce camp...
      Le circus électoral en remède c’est un Doliprane pour une jambe arrachée, c’est ailleurs que ça peut se jouer...l’évolution de la situation dans le laboratoire canadien sera à cet égard bien plus significative que le résultat de la pantalonnade d’avril, si Trudeau parvient à imposer sa loi elle ne tardera pas à arriver en France à la première occasion et personne ne pourra s’y opposer, ni un président élu issu du système ni les contre-pouvoirs totalement à la botte...
      Les Schwab, Bourla, Attali, Ursula, Rothschild, BlackRock etc...pour ces vrais maîtres du monde le GR n’est qu’un outil parmi une infinité d’autres, une guerre frontale menée contre les musulmans les arrange bien et fera jouir le rav Touitou et ses disciples...Davos sera en liesse et la France pas moins exsangue...
      L’enjeu est dans le traitement à la racine du mal, et certainement pas dans la promotion d’un type proposé en tête de gondole via un véritable acharnement médiatique qui ne risque pas de mordre la main qui le nourrit...
      Euh...des barquettes surgelées ? toi ?? sans déconner... ?
      Bon, y a le combat mais aussi une part de divertissement... smiley


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 18 février 07:47

      @Norman Bates
      "si tu pars de l’espoir du "moins pire" la Marine avait toutes ses chances"

      Marine n’avait, dès le début, aucune chance. Elle porte le poids d’un lourd héritage et elle n’a jamais eu les qualités. Je pense que l’analyse de Roschedy sur son cas doit être assez proche de la vérité : elle n’aime pas ce qu’elle fait. Je sais aussi que la politique, ça use les gens sincères, comme tous les postes à responsabilité d’ailleurs mais tout particulièrement la politique ; Marine ne tient plus son équipe pour cette raison. Elle est au bout du rouleau et je suis à peu près certain qu’au fond d’elle, elle sait qu’elle ne peut que faire réélire Macron.

      Du coup je ne crois pas du tout à cela : "et voilà cette option vampirisée par une créature fabriquée, soutenue par la Banque, les médias qui n’aura jamais une majorité au second tour...le coup du karcher casher..."... Je n’y crois pas parce que c’est en bonne partie faux. D’abord parce que je suis EZ depuis longtemps. Il ne sort pas de nulle part. Ensuite, le seul média qui soutient EZ est Cnews. Tous les autres lui crachent au visage ("le candidat d’extrême-droite"... répété des milliers de fois, ça finit par rentrer). Enfin parce que si tout le monde se dit "de toutes façons, il va perdre" et ne fait pas le strict minimum pour éviter cela, il est certain qu’il va perdre. Les abstentionistes oublient que ne pas choisir est un choix et qu’en plus, ils laissent d’autres décider à leur place et le résultat final est qu’on se retrouve avec ce qu’il y a de pire. 

      "Moïse ne s’embarrasse guère de nuance lorsqu’il s’en prend aux musulmans..."

      Il parle systématiquement de l’islam et jamais des musulmans. Je peux comprendre qu’ils le prennent mal mais désolé : la France n’est pas un pays muz et nous avons aussi le droit d’en avoir plein le cul des attentats, agressions quotidiennes, polémiques, revendications etc venant de certains muz, sachant en plus que ce n’est pas une extrême-minorité. Récemment il a bien répondu sur cette... susceptibilité en prenant l’exemple de ces escrocs juifs qui ont monté l’arnaque de la taxe carbone : "On peut le dire mille fois [que ce sont des juifs comme moi], ça ne me blesse pas. Ce sont des délinquants. Alors pourquoi des musulmans se sentent-ils blessés parce que d’autres sont des délinquants ?". Tiens, oui... pourquoi au juste ?

      "ou au minimum la nommer, chose que Moïse ne pourra faire puisqu’il sort de ce camp...

      "

      Ca aussi, c’est une erreur d’appréciation. Par chez moi, il y a pas mal de petites entreprises tenues par des non-membre de la communauté. Et pourtant ce sont eux qui sont allés chercher de l’ouvrier au bled parce qu’ils n’en trouvaient pas chez nous. Va faire un tour dans les cuisines des restos à Paris et ailleurs : c’est parfois du 100% clando et les patrons ne sont pas juifs. La responsabilité du GR n’incombe pas qu’aux élites d’une seule communauté, même si ces dernières ont fait un très sale boulot et qu’il n’est pas inutile de le rappeler. Il est global, lié au fait aussi au fait que les Européens, partout, ne font plus d’enfants. Il y a toute une génération qui exige que leur retraite soit payée "quoi qu’il en coûte", quitte à ce que leurs ascendants vivent dans un pays du 1/3 monde... et en écrasante majorité, ces gens ne sont pas juifs. Ce sont les mêmes pour qui Macron et consorts ont tapiné pendant 2 ans : il fallait sauver cette génération, "quoi qu’il en coûte", masquer intégralement la populasse, endetter le pays à des niveaux jamais atteints et laisser la douloureuse aux générations suivantes... Qui est responsable de cela ? Macron et ses commanditaires ? Vraiment ? Et tous ces veaux qui ont voté pour ce pantin ? Pas une bonne partie de cette génération qui a préféré ruiner leurs enfants pour survivre à la "pandémie" ?

      Ta grille de lecture des événements est bcp trop monocausale pour tenir la route. Elle déforme les réalités et évacue les faits qui la contredisent.
      Ton passage sur les muz qui bossent et ne font chier personne est caractéristique d’une situation bien précise : personne ne dit que TOUS les muzz ceci cela. Evidemment qu’il y en a une majorité honnête, encore heureux... On ne dit jamais cela des Blancs qui, eux, sont quasi absents dans les tribunaux (le privilège blanc j’imagine...). On en fait des caisses pour une affaire de temps en temps en passant sous silence les milliers où ce sont d’autres pop ultra-archi-sureprésentées qui sont impliquées. Désolé, mais cette culture de l’excuse me fatigue. Les muz ne sont victimes de rien dans ce pays : des mosquées sortent de terre chaque semaine et dans des centaines d’entre elles les prêches sont ultra-violents à notre endroit, tandis que des églises sont pillées ou brulées au même rythme. Personne ne commet d’attentats contre eux (et tant mieux) et ils viennent par centaines de milliers chaque année. Les Français en ont plein le cul de cette pleurniche, inversion permanente des réalités et invasion. Aucun Président n’a été au chevet d’un GJ défiguré... n’est pas Théo l’escroc qui veut apparemment... C’est souvent l’exemple fatal que je prends mais il est pertinent : Qui a parlé de Théo, ce gamin tué par toujours les mêmes pour "un mauvais regard" et dont certains sont en fuite en Algérie ? Est-ce qu’il n’y a pas une légère disproportion de traitement mediatique entre ce Théo qui, lui, n’était pas une racaille et l’autre et sa matraque ? Qui parle de tous ces petits vieux séquestrés à domicile, violentés, parfois violés et dépouillés par toujours les mêmes ?

      Enfin bref, il n’y a aucune "guerre frontale menée contre les musulmans". Ca n’a aucun sens. Personne n’attaque le Pakistan, l’Indonésie, le Maroc ou le Sénégal. La seule guerre qui est menée est celle contre les autochtones européens, notamment ces Français au sang pourri comme dirait Carlita, gaulois réfractaires, sans-dents, etc. Et cela passe par le GR. C’est une guerre par proxy et si certaines petites ordures (genre le rav) s’en réjouissent, rien n’oblige non plus les assaillants à nous agresser.
      La Reconquête est la seule issue raisonnable. Il sera toujours temps par la suite de déterminer les responsabilités mais comme je le démontre ici, elles sont multiples et sont très loin de concerner le haut du panier d’une seule commu.


    • vote
      beo111 beo111 18 février 10:30

      @Conférençovore

      "Je pense que l’analyse de Roschedy sur son cas doit être assez proche de la vérité : elle n’aime pas ce qu’elle fait."

      Bien sûr qu’elle n’aime pas ce qu’elle fait. La politique pure c’est un truc de taré. On manipule des forces, on fait de la mécanique politique, sauf que c’est avec des êtres humains !

      Mais moi je vois l’aspect sacrificiel. Une famille, la famille Le Pen, a accepté de s’en prendre plein la gueule pour la France. Le père a vraiment fait tout ce qu’il pouvait pour ouvrir les yeux aux Français.

      La fille, quoi que tu en dises, n’est pas la plus mal placée pour l’emporter. Par contre la contrepartie, c’est que ses trois enfants auraient sans doute aimé que leur mère s’occupe un peu plus d’eux.

      Mais voilà, parfois certains doivent sacrifier un peu d’eux-même pour faire avancer la politique de leur pays. Et nous le peuple notre rôle serait je pense de les encourager plutôt que les dénigrer.

      Notre rôle, c’est aussi de voter comme tu le rappelles. Mais franchement là où je ne suis pas d’accord avec toi c’est sur les abstentionnistes. S’ils ne savent pas pour qui voter, s’ils n’ont pas pu étudier la question politique avec sérieux, qu’ils s’abstiennent, cela me semble un moindre mal.

      Car sinon statistiquement ils vont voter pour les candidats les plus visibles, ce ne sont pas forcément les meilleurs pour l’avenir de notre pays.

      Alors oui, EZ est assez visible et ferait sans doute un bon président, en tout cas moins pire que Sarkozy et Macron. D’ailleurs je ne ressents pas avec lui la détestation viscérale que j’éprouvai dès le début envers Talonnette.

      J’irai même plus loin. Je pense que MLP n’aurait aucune chance sans la candidature de Zemmour. Car elle était déjà forte, et la voilà maintenant moins seule.

      Donc évidemment le risque c’est que le juif la double, et perde encore plus lourdement au second tour. Mais c’est la vie, le réel, ya des risques, quoi.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 18 février 11:26

      @beo111
      Le père en a effectivement pris plein la gueule, notamment un attentat commis à son domicile personnel qui ne l’a pas dissuadé. Fallait avoir un sacré tempérament pour continuer après ça et continuer de se faire insulter par tout la caste médiatique durant des décennies...
      Marine a un autre parcours. Elle a aussi du courage et j’entends ce que tu dis sur le côté sacrificiel de sa démarche mais la politique c’est aussi le réalisme : elle n’a pas les épaules assez larges. Elle n’a pas de réseau en dehors de son équipe (et encore... bcp n’y croient plus) et le cordon sanitaire dressé autour du RN ne peut être rompu que via Reconquête : en pratique, c’est du reste à Reconquête que d’anciens du RN sont accueillis sans que les équipes se pincent le nez : Messiha, Le Gallou, Bay, Ravier... et bientôt Marion (c’est juste une question de temps et d’affects personnels). 

      "J’irai même plus loin. Je pense que MLP n’aurait aucune chance sans la candidature de Zemmour. Car elle était déjà forte, et la voilà maintenant moins seule."

      Hum... elle a perdu 10 points...
      Non, elle était seule mais parce qu’elle était la seule candidate natio avant l’arrivée d’EZ. Et c’est comme ça depuis 2012. Ses seuls "concurrents" étaient NDA qui a courageusement joué le jeu en 2017 mais a aussi compris qu’elle était limitée (depuis longemps mais bref...) et FP à partir de 2017 qui n’a jamais percé. Donc forcément, pour les patriotes, il n’y avait aucun autre choix possible : on a voté Marine au second tour de 2017 mais uniquement par défaut.

      Elle n’a jamais été aussi seule qu’en ce moment. Elle ne peut plus faire machine arrière mais à mon avis, elle ne rêve que de son prochain déplacement en Martinique ou à la Réunion, histoire de se refaire un peu, une ptite visite dans le ch’nord et une autre dans le Var et ça s’arrête là.
      J’espère qu’elle ne va pas tous nous faire perdre (ce n’est pas impossible...) alors que nous représentons collectivement 30-32% dès le 1er tour. 

      "Donc évidemment le risque c’est que le juif la double, et perde encore plus lourdement au second tour."

      Ah donc plus bas, ce n’était pas un dérapage... d’accord, comme ça c’est plus clair.
      Quand bien même il passerait et perderait (donc comme elle finalement... c’est ce que ce "encore plus" laisse suggérer en tout cas), il aura une dynamique pour les législatives. Tu oublies que Reconquête n’a pas le lourd passif du RN : ils auront un groupe parlementaire et au moins de quoi préparer la victoire en 2027, ce qu’une Marine usée par 3 campagnes ne pourra jamais faire (cf. mon article qui montre la dégringolade du RN). Ceci est sans compter la ruine de son parti, l’exil de la plupart de ses cadres, la disparition de ses adhérants... ça fait bcp.


    • vote
      beo111 beo111 18 février 15:05

      @Conférençovore

      Petite parenthèse, toutes ces discussions sont biaisées par le fait que les sondages sont achetés et que le client est roi. Je fais remarquer que si les citoyennistes qui veulent peser sans être récupérés politiquement étaient sérieux, ils pourraient faire la chose suivante. Faire eux-même des sondages. Ils peuvent demander les listes électorales de leur circonscription législative à leur préfecture.

      Un peu d’organisation et le tour est joué. Mais bien sûr ces gars là sont pathétiques. Ils préfèrent pleurer qu’ils n’ont pas de RIC plutôt que d’agir concrètement pour que les citoyens aient des informations fiables sur l’état de l’opinion.


    • vote
      beo111 beo111 16 février 20:45

      À mon avis tu oublies un aspect important de la Miss Le Pen. C’est que c’est une femme émancipée. Autant on ne peut pas la féliciter d’avoir mis à la porte son père du parti qu’il avait lui-même créé, autant une femme émancipée pour une France émancipée, moi ça me va.


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 17 février 06:25

        @beo111
        "À mon avis tu oublies un aspect important de la Miss Le Pen. C’est que c’est une femme émancipée."

        A mon avis, la référence du titre t’a échappé :

        Femmes des années 2020
        Femmes jusqu’au bout des seins
        Ayant réussi l’amalgame
        D’la nullité et’ du drame

        C’est plus clair comme ça ?

        Et puis émancipée de quoi au juste ? Parce qu’elle vit divorcée, avec ses chats et apparemment une femme ? Parce
        Moi, je vois une femme politique qui a cédé sur absolument tout et notamment au politiquement correct. Alors là, on peut bel et bien dire qu’elle s’est au contraire totalement soumise et s’inscrit dans la droite ligne d’une France soumise. Elle zouk à Mayotte (une île musulmane où les deux églises ne peuvent même pas faire sonner leurs cloches et où la justice est rendue par des cadis des juges islamiques) après une prière islamique. Elle considère que l’islam est compatible avec la France, renonce absolument à tout pour plaire à une petite minorité agissante et des millions de soumis... mais à part ça, elle est émancipée.

        Sans compter qu’elle est nulle (et ça, tout le monde l’a constaté) : elle ne tient clairement pas ses troupes, manage mal son équipe, elle a ruiné son parti et on sait tous qu’elle perdra de nouveau face à Macron (qu’elle fera réélire donc, lui ou un autre d’ailleurs... elle perdrait contre n’importe qui, même Hidalgo).
        J’ai du mal à comprendre le projet... à part le fait que c’est le projet de la loose du camp natio depuis 40 piges.
        Si ton adhésion à cette candidature repose sur le fait qu’elle serait une "femme émancipée", de mon point de vue, ça fait un peu léger...


      • vote
        beo111 beo111 17 février 09:04

        @Conférençovore

        Ben ce que tu as du mal à voir, c’est qu’il faut trouver la moins nulle des solutions. Et je te rassure tout de suite, moi non plus j’aime pas les femmes, surtout en politique. Mais voilà, faut faire avec.

        Et le camps natio comme tu dis, je vois pas comment il peut gagner avec un mec. D’ailleurs même ton Zemmour déclare sa flamme à Marion, on voit bien qu’il est de cet avis aussi.

        C’est une réalité, en 2022 de nombreuses femmes vont voter pour une femme. L’oublier, l’ignorer conduit à la défaite.

        Alors maintenant sur le fond qu’est-ce qui me plaît chez Marine ? Ben déjà la constance au service de la nation. Tu peux lui reprocher des reniements, c’est ce que fait Marion aussi. Mais voilà, peut-on parler de la présidente de tous les français si elle reste sur les positions de Le Pen père ?

        Donc chez Marine, deux choses. Elle a accepté la transmission, par amour pour son père et par amour pour la patrie. Par contre une fois la transmission effectuée elle a fait à son idée, elle s’est émancipée politiquement.

        Plus féminine, elle a vu la nécessité d’adoucir le discours. Car je te rappelle un truc. Ya pas que les natios qui votent. Il y a les autres aussi. Et tu es au courant qu’ils sont de plus en plus nombreux.

        En termes de projet, je sais que tu ne vois pas grande valeur dans les cailloux au milieu de l’océan, mais elle en voit dans l’or bleu qui les entoure. C’est un leg de l’histoire de France, où certes avec les colonies nous avons été moins malins et efficaces que les anglais. Mais voilà, la contrepartie c’est que maintenant nous avons un grand espace maritime qui nous est propre. Je pense qu’elle a raison de vouloir le valoriser. Il me semble que c’est un avantage concurrentiel pour notre pays.

        Et puis je te le dis clairement, elle a clairement plus la stature d’un homme d’État que Zemmour. Je vois ça avec l’OTAN. Autant le juif est d’accord pour faire du blablabla, dire que l’OTAN ça ne sert à rien. Mais quand il faut prendre une décision, il écoute des généraux qui sont juges et partie dans l’affaire, vue que le commandement intégré est bon pour leur fin de carrière.

        Alors que Marine dit comme le général de Gaulle, il faut en sortir.

        Ça c’est très important, car en temps de paix c’est le souverain qui ordonne aux armées, pas l’inverse.

        Et puis voilà, elle est sur une chrétienté qui est une bonne base pour la laïcité. Rends à César ce qui appartient à César, Rends à Dieu ce qui appartient à Dieu.

        Donc oui, en dépit des épreuves qu’elle a endurées, elle a de bons principes souverains, elle ferait une bonne présidente.


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 17 février 10:02

        @beo111
        "moi non plus j’aime pas les femmes, surtout en politique"

        Je n’ai jamais écrit que je n’aimais pas les femmes, ni même qu’en politique il n’était pas souhaitable qu’il y en ait. Ce que je n’aime pas c’est la mentalité "féministe" (non pas dans son sens habituel mais par ces côtés très féminins classiques : consensus perpétuel, recours à l’émotion, etc), mentalité que l’on retrouve également chez des hommes, Macron/Trudeau en étant de bons exemples. Je note que les femmes font rarement de bonnes dirigeantes et contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ont été plutôt été bien plus belliqueuses que les hommes (proportionnellement au nombre de fois où elles ont été à la tête d’un Etat au cours de l’histoire). Bien sûr, il y a des exceptions... C’est par exemple une femme qui va mettre un terme à plus de 7 siècles d’invasion musulmane en Espagne.
        Enfin bref, vu comment tu déformes mon propos, je me demande si tu as lu ou compris l’article...

        "C’est une réalité, en 2022 de nombreuses femmes vont voter pour une femme."

        C’est en effet un des paramètres à prendre en compte même si cela dépend aussi des candidats. Il y a eu des études sur ce sujet. C’est moins net que tu sembles le penser.
        La réalité est que même si par miracle elle était élue, Marine ne ferait rien parce qu’elle n’aura jamais une majorité à l’AN. Elle est seule et n’a clairement pas le niveau pour diriger un Etat (elle n’arrive déjà même pas à gérer son propre parti qui prend l’eau de toutes parts...).

        "Mais voilà, peut-on parler de la présidente de tous les français si elle reste sur les positions de Le Pen père ?"

        Le Pen père a aussi eu donné des gages au système : c’est lui qui avait présenté pour la première fois c’était faux mais passons... il s’en vantait un candidat de la diversité par exemple, sans comprendre que cela ne servait à rien. Son passé allait le rattrapper quoi qu’il arrive.
        Mais sinon, non, en effet. Mais de là à se soumettre intégralement, il y a des limites. Et puis le père avait au moins le mérite d’être constant. Marine n’a pas de ligne claire.

        "Autant le juif est d’accord..."

        Ok, donc EZ n’est qu’un juif et il ne pourra pas dépasser cette condition, quoi qu’il dise ou fasse. C’est un point de rupture nette. Je pense que les gens peuvent se soustraire à leurs origines. Ce n’est pas évident et cela concerne des individus (exactement comme pour l’assimilation) mais c’est possible.

        "vue que le commandement intégré est bon pour leur fin de carrière."

        Ah bon ? C’est l’OTAN qui paye ces gens ?!? smiley


      • vote
        beo111 beo111 17 février 11:10

        @Conférençovore

        Le commandement intégré de l’OTAN offre des perspectives de fin de carrière aux hauts gradés, qu’ils n’auraient pas forcément dans l’armée nationale. Qui paye, les tasuniens ou nous, ça je n’en sais rien mais ça ne change rien au cœur du problème qui est un problème de souveraineté militaire.

        Les alliances militaires c’est le souverain qui en décide. C’est lui qui décide de la paix et de la guerre. Et après c’est l’armée qui agit. Si tu sors de cette logique, tu te retrouves dans une logique de guerre éternelle, et c’est ce qui arrive avec l’OTAN.

        Et tu as raison, j’ai eu tort de mentionner les origines religieuses de Zemmour. Par contre, c’était limite pour être gentil avec lui. Car le problème bien plus grave, c’est qu’il refuse obstinément de réparer cette erreur fondamentale commise par Nicolas Sarkozy.

        Erreur impardonnable qui a détruit ce que le Général de Gaulle avait fait, pour assurer une certaine équidistance entre les ÉUA et la Russie. Erreur qui nous poussé à détruire la Libye, pays riche dans le quel il y avait des universités, et qui maintenant est en ruines.

        Très mauvaise décision sarkozyste, qui a poussé son successeur à ne pas livrer du matériel militaire que nous avions vendu à la Russie.

        Tu peux prétendre que Marine Le Pen ne ferait pas une bonne présidente. Moi je t’affirme qu’elle sera bien meilleure que Sarkozy et Macron.

        Ça c’est pour la politique étrangère.

        Pour ce qui est de la politique intérieure, je pense que tu as raison, et que MLP n’aura probablement pas de majorité à l’Assemblée. Si bien que quelque soit sa politique intérieure, de toute façon elle ne pourrait pas l’appliquer.

        Cela vient avant tout du choix qui a été fait de faire du RN un parti présidentiel, alors que c’est le résultat aux législatives qui fait réellement rentrer du pèze dans les caisses du parti.

        C’est un choix, qui fait que MLP est toujours assez bien placée dans les sondages, mais en contrepartie le parti est endetté et les cadres locaux se barrent.

        Mais moi je regarde les choses du côté de l’intérêt du peuple français. Et après tout, que le PR ne soit pas majoritaire à l’AN et au Sénat, ça a des avantages pour le peuple. Ça évite que le PR fasse n’importe quoi, comme Sarkozy avec son traité de Lisbonne, ou Macron avec le CETA.

        Et après, tout dépend s’il se trouve une majorité de députés responsables qui vont accompagner la politique gouvernementale, en l’amendant pour éviter certaines erreurs, tout en évitant l’opposition systématique.


      • vote
        Kvasir 16 février 22:16

        A la lecture de ce misérable article, je vais voter pour Fabien Roussel , le seul vrai patriote , de ce paquet de fiente politique.


        • 1 vote
          albert123 17 février 12:15

          @Kvasir

          avec des patriotes comme Roussel vous pouvez foutre en vente vos gosses sur leboncoin


        • vote
          Vraidrapo 17 février 11:45

          Marie-France garaud avait une autre stature... elle pouvait botter le cul à Chirac !

          +++

          C’était mieux avant, bien mieux.

          ON ne nous foutait pas des cinglés comme Dati, Taubirat ou Moretti comme garde des sots !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès