• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ukraine : le fascisme en toile de fond

Ukraine : le fascisme en toile de fond

RTS - Radio Télévision Suisse : « Extrait de Mise au point du 2 mars 2014 : Le discrédit de l'ensemble de la classe politique ukrainienne provoque une spectaculaire montée du fascisme et de ses milices privées qui font l'apologie d'Hitler et de l'Allemagne nationale socialiste. Certains Ukrainiens parlent d'une vision naïve des Européens. »

Copie

Retrouvez la vidéo dans son intégralité

J.G.

---------------

LIRE AUSSI... :

- German TV Shows Nazi Symbols on Helmets of Ukraine Soldiers
- Les banderistes ukrainiens et l’université française : une histoire plus vieille qu’il ne semble
- « Car le fascisme avait, à son programme, la réalisation de l’Union européenne »

---------------

https://www.lecanardrépublicain.net

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | YouTube | Dailymotion

Tags : Ukraine




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Conférençovore Conférençovore 2 mars 14:01

    Tout ce qui sort du Canard WC déconstruit termine aux chiottes me concernant. 


    • vote
      sls0 sls0 2 mars 14:14

      @Conférençovore
      Il y a une certaine solidarité entre nazillons, c’est bien.
      Comme il n’y a pas une majorité de nazillons, je suppose que la plupart ne mettront pas cette vidéo aux chiottes.


    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 2 mars 14:59

      @si-sot
      A part traiter les gens qui ont un autre point de vue que toi ou sont simplement un epeu moins manichéens, de nazis, tu ne sais rien faire tocard. Tapine donc chez Rudy ou Tristan Mendes, tu as le profil-type du traître/soumis qu’ils cherchent.


    • vote
      Sentero Sentero 2 mars 14:11

      Moi je l’ai déjà dit, ça ne me dérange pas plus que ça qu’une poignée de nationalistes ukrainiens recyclent des symboles nazebroques pour montrer leur opposition aux Russes... en temps de guerre quand on résiste à un (grand) voisin et encore plus quand on est annexé (Crimée) puis envahi on ne fait pas la fine bouche... exemple la Résistance française où on trouvait aussi bien des staliniens qu’une extrême droite fascistoïde... je ne crois pas que De Gaulle ait désavoué les une ni les autres... du coup je ne vois pas trop en quoi beaucoup de personnes qui admirent tant De Gaulle sur ce site devraient attendre plus de Zelenski. En temps de guerre on fait avec ce que l’on a...


      • 3 votes
        sls0 sls0 2 mars 14:28

        @Sentero
        Des nationalistes qui se réclament de Bandera quand-même.
        Ce brave homme s’est allié avec les nazis et ne serait pas étranger à la mort d’un million de juifs.
        Pendant la guerre il y avait des fascistes qui se battaient effectivement dans la résistance alors que d’autres faisait partie de la milice et de la division Charlemagne.
        Oui, les nazis ont fait avec ce que l’on a aussi. Tout comme la résistance.

        Pour rappel : De Gaulle s’est battu contre les nazis, Zelensky ça serait plutôt avec leurs descendants idéologiques.


      • vote
        Sentero Sentero 2 mars 17:22

        @sls0

        Coté russe vous avez des nostalgiques du stalinisme, des nostalgiques grand-russien, des nostalgiques de l’empire soviétique qui nient l’existence même de l’Ukraine donc pour moi c’est pareil... et de toutes façons le recyclage de vieux symboles nazebroques pour exacerber sa différence du régime russe vu comme l’héritier du régime soviétique n’est pas très malin mais c’est le fait d’une poignée de souverainistes et dans un contexte de guerre... en conséquence à moins de réfléchir en terme de punition collective cela ne légitime aucunement qu’on aille faire le ménage dans un pays voisin... il y a un parti néofasciste en Italie... est-ce que ça donne le droit à l’Etat français d’y débarquer en force... en Hongrie il y a actuellement une "garde hongroise" fascistoïde est-ce qu’on va y faire la police pour autant ? Bref je n’en ai rien à faire de cette poignée d’excités et tant pis s’ils se font tuer sur le front.


      • 2 votes
        sls0 sls0 2 mars 18:02

        @Sentero
        On en reparlera quand les néo-fascistes italiens feront un massacre comme à Odessa ou Mariopol. 
        On en reparlera quand les néo-fascistes italiens bombarderont une partie de leur population pendant 8 ans.


      • vote
        Sentero Sentero 2 mars 19:13

        @sls0

        Est-ce que l’Italie est en guerre ? NON

        Est-ce que l’Ukraine est en guerre depuis 2014 ? OUI 
        Est-ce que depuis 8 ans elle est bombardée à partir de ses propres territoires séparatistes ? OUI

        Est-ce que la Russie a laissé la Tchétchénie séparatiste accéder à l’indépendance ? NON
        Est-ce que la Russie exige que l’Ukraine accepte l’annexion d’un de ses territoires et le séparatisme de deux autres ? OUI

        Est-ce que la Russie était en guerre ? NON mais maintenant OUI alors que personne ne le lui demandait... et il va falloir qu’elle en paye le prix...


      • vote
        Sentero Sentero 2 mars 23:59

        @sls0

        En cherchant bien (après avoir écouté une vidéo de Michel Drac concernant un livre d’un combattant français coté séparatistes du Donbass) j’ai découvert qu’il y a des sections néonazies aussi chez les séparatistes du Donbass... telles que les bataillons Svarozhich, Rusich et Ratibor (ayant des Svastikas comme symboles) avec des connections avec des mouvements néonazis russes tels le RNU (un parti qui mélange nazisme et orthodoxie) tout cela en profitant d’une tolérance certaine du FSB et des séparatistes... bref... le récit russe de "dénazification" de l’Ukraine ne parait pas très sérieux...


      • 2 votes
        juanyves juanyves 3 mars 00:28

        @Sentero
        La guerre ça fait 8 ans que des Ukrainiens la subissent du fait d’autres ukrainiens :
        https://resistance-mondiale.com/anne-laure-bonnel-aujourdhui-du-cote-ou-je-me-trouve-les-bombardements-sont-ukrainiens
        C’est la doxa et ta fixation sur l’OTAN défendeuse de la liberté qui ne sont pas sérieuses.


      • 2 votes
        Djam Djam 3 mars 21:14

        Hier encore, ici on s’empaillait, on s’insultait, on se conchiait copieusement entre deux camps : les pro-injection et les antis..

        La vérité a fini par pointer son nez et la baudruche covid-tueur-de-masse dégonfle à tour de reculade médiatique. La honte n’est pas leur fort et les voici à nouveau en train de dégoiser tout et n’importe quoi sur le nouveau dossier brûlant Ukrainien.

        Et l’on retrouve à peu près les mêmes qui, sans même une pause pour urgence méditative, reviennent dégueuler "leur" vérité, celle qui comme toujours est LA vérité face à tous les autres qui seront à nouveau conchier, insulter, et bla bla bla...

        AV n’est plus qu’un bistrot où les prétentieux et autres trolls de la vacuité viennent cracher leur fiel. 

        Un monde en déliquescence ne peut que produire des esprits liquides...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès