• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Algérien humilie publiquement Cheikh Al-Sudais, Imam de La (...)
#49 des Tendances

Un Algérien humilie publiquement Cheikh Al-Sudais, Imam de La Mecque

Source : http://sayed7asan.blogspot.fr (soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure
 
censure
 
 
 
Suite à une conférence à Genève le 27 juin 2018 intitulée « La sécurité, son importance, les moyens pour sa réalisation et sa préservation », l'Imam de La Mecque, Cheikh al-Sudais, qui avait notamment affirmé que Trump et Ben Salmane « conduisaient le monde et l'humanité vers un havre de paix et de sécurité », a été longuement interpellé par un Algérien unijambiste, qui a dénoncé avec éloquence la politique saoudienne criminelle, alignée sur celle de Washington. 

Malgré les efforts serviles du service d'ordre pour le faire taire, et surtout pour empêcher que quiconque ne filme la scène, celle-ci a fait le buzz sur les réseaux sociaux et les médias arabes non contrôlés par les Saoud, notamment Al-Jazeera. Sudais a piteusement battu en retraite sans esquisser la moindre réplique, si ce n'est d'affirmer, sans la moindre gêne, qu'il n'y avait pas d'embargo contre le Qatar (sic).
 
Alors qu'il y a quelques années encore, les musulmans, en Orient comme en Occident, étaient majoritairement hypnotisés par les grands Cheikhs d'Arabie Saoudite, dont, grâce aux pétrodollars, presque chaque foyer musulman possédait des récitations du Coran, leur aura s'est considérablement dégradée aujourd'hui, comme en témoigne l'audience clairsemée de cette conférence, et les réactions de solidarité qui se sont manifestées tant sur la vidéo que sur les réseaux sociaux. Dorénavant, les Saoud wahhabites ne sont plus assimilés à l'Islam, dont ils n'ont jamais constitué qu'une secte hérétique et barbare parfaitement incarnée par Daech, mais bien à ce qu'ils ont toujours été, une entité artificielle créée de toutes pièces et maintenue par l'impérialisme — jadis britannique, aujourd'hui américain —, cheval de Troie de l'Occident en Orient, tout comme Israël. 
 
L'annonce prochaine du prétendu « Accord du siècle », censé liquider définitivement la cause palestinienne, par le triumvirat Trump - Netanyahou - Ben Salmane (un Tocard Gang, si jamais il en fût), signera certainement l'arrêt de mort de la dynastie Saoud, déjà moribonde du fait de sa déroute au Yémen et de l'échec monumental du projet américain en Syrie. Hormis Washington, Tel-Aviv (et leurs satellites, agents et mercenaires) et les islamophobes de tous bords, le monde ne pourra que s'en féliciter.
 
Sayed Hasan
 

Tags : Arabie Saoudite




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Vraidrapo 10 juillet 06:52
    C’est merveilleux. Enfin un musulman courageux qui s’exprime franchement sans ménager l’amour propre communautaire.
    En passant, un joli compliment à la liberté d’expression dans un pays non musulman, la Suisse.

    • 3 votes
      Hijack ... Hijack ... 10 juillet 10:30
      Excellentissime ! Enfin un vrai muzz qui s’exprime sans faux semblants, sans barbe et kamis qui ne sont autre chose que des tenues de carnavals, les réduisant à l’état de clowns, ce qui est recherché depuis la nuit des temps par le wahhabisme soutenu ... devinez par qui ?
      .
      Il y a même un savant musulman (Pr Shahrour) qui avait dit à Genève, il n’y a pas si longtemps que pour lui, la Suisse respecte plus l’Islam, donc Dieu, mieux que n’importe quel pays soi disant musulman .... ; en effet, ils respectent les hommes et leur liberté d’expression ... respectent les animaux et la nature qui sont la création de Dieu.
      .
      Le wahhabisme (et son jeune cousin, le salafisme) est à l’Islam ce que le sionisme est au judaïsme, sauf que l’un dirige et l’autre se soumet à celui qui dirige et contrôle.

      • 1 vote
        Qirotatif Qirotatif 10 juillet 11:55

        Ah oui, dans un pays d’Europe on peut s’exprimer (enfin à peu près) contrairement au 57 pays musulmans : c’est très bien de le rappeler !

        Outre la véhémence habituelle (pour une fois justifiée) et le côté répétitif dans l’invective assez classique, ce qui est remarquable ici c’est surtout la passivité complice de l’intégralité des fidèles. Voilà la seule leçon à retenir : aucune masse musulmane n’aidera à se débarrasser des extrémistes de leur propre religion. Le mieux que l’on peut espérer ce sont les quelques gesticulations d’un infirme. 

        • 1 vote
          Vraidrapo 10 juillet 14:16

          @Qirotatif
          aucune masse musulmane n’aidera à se débarrasser des extrémistes de leur propre religion

          Quand les bédouins saoudiens ont voulu détrôner le roi, la France a envoyé Barril et le GIGN pour dégommer les récalcitrants.

          Après la prescription médiatique, Barril (?) a reconnu que les gendarmes ont dû se convertir pour pouvoir agir. L’histoire ne dit pas si on les a coupés (ni s’ils ont dégusté leur prépuce dans un couscous...)

          http://www.frederichelbert.com/20130924/quand-le-gign-intervenait-en-terre-arabe-pour-liberer-la-grande-mosquee-de-la-mecque

          On sait cependant que Les hommes du GIGN ont du se soumettre à une rapide cérémonie de conversion à l’Islam, aucun non-musulman n’ayant l’autorisation de pénétrer dans le périmètre sacré. L’histoire reste officiellement avare de détails quant aux conditions exactes de leur  intervention


        • 1 vote
          Hieronymus Hieronymus 10 juillet 23:36

          p’tain, censuré ..

          bravo !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès